Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique"

Transcription

1 Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti Anne Lacheret ; Maria Kihlstedt

2 Objectifs du cours Psycholinguistique du discours Référence, temps, espace Langue vocale,/langue signée, adulte/enfant, monolingue/belingue

3 Bibliographie générale indicative compléments bibliographiques au fil de l eau Dortier, J.F. (2010), le langage : introduction aux sciences du langages, Ed Sciences humaines (la langue comme structure, signes, sémiologie, sémantique, les linguistiques de la communication, langage, cerveau et pensée, apprentissages, histoire et diversité des langues) Field, J. (2003), Psycholinguistics. A resource book for students, London Routledge Lemaire, P. (2006) Abrégé de psychologie cognitive (chap. 1 : La psychologie cognitive : son objet, ses méthodes et mesures, ses théories, pp5-18) Rossi J.P. (2009), Psychologie de la compréhension du langage, Bruxelles, de Boeck Richard J.F. & Ghiglione R. (1994), Cours de psychologie, vol3, CNED/Dunod Tomassone R. (2001 éd.) Une langue : le français, Paris, Hachette.

4 Planning 05/10 : AL "Introduction à la psycholinguistique" 12/10 : AL "Psycholinguistique et discours 1" 19/10 : AL "Psycholinguistique et discours 2" 26/10 : CB " Espace et temps en LSF" 02/11 : MK "Espace en langue vocale (enfants L1 et L2) 09/11 : AL "TOM" 16/11 : CB"TOM et LSF" 23/11 : MK "Application expérimentale : les fausses croyances" 30/11 : CB "Application expérimentale : anaphore et référence en LSF" 07/12 : AL "Application expérimentale : TOM, anaphore et référence dans le vieillissement normal et pathologique" 14/12 : MK "Relations temporelles et narrations" 22/12 : Partiel

5 1. Introduction à la psycholinguistique A. Les niveaux de traitement

6 Etudes de la faculté de langage chez l homme Linguistique Psycholinguistique Neurolinguistique

7 langue = ensemble de représentations déclenchées durant l activité de langage par des processeurs cognitifs spécialisés psychologie Neurosciences fonctionnelles, neurophysiologie Linguistique structurale et cognitive : - structures permises - fonctions cognitives - intentions communicatives

8 Exemple de la compréhension du message parlé Traitement pragmatique : compréhension du message dans une situation de communication donnée Représ. sémantique Représ. syntaxique lexique grammaire Représ. morphologique Représ. phonetico-phonologique Information acoustique

9 Introduction à la psycholinguistique B. Les domaines

10 Les langues Objectifs distincts et complémentaires le cas échéant: Travail sur la langue/les langues syntaxe sémantique pragmatique

11 Le langage Travail sur l activité de langage Travail à l interface langue/langage correspondance forme(s)-fonction(s)

12 Langue, Langage Linguistique interne : Formes vs fonctions Psycholinguistique -Développement - etc. Grammaire et cognition Prise en charge de la variation Hétérogénéité dans les langues Neurolinguistique IA : théories et modèles

13 Postulats théoriques Approche formelle Langue = système de règles formelles, fixes, universelles et innées Notion de compétence (vs performance) comme faculté cognitive spécifique) = grammaire générative) Possibilité de relier les structures linguistiques à des processus mentaux, i.e. pertinence psychologique des niveaux structurels Notions de principes et paramètres pour expliquer les variations inter-langues Règles compositionnelles Pour en savoir plus: dictionnaire encyclopédique des sciences du langage

14 Cours du 12 octobre 2012 Bilan cours 5/10 Introduction à la psycholinguistique (étude de la faculté de langage chez l homme) Les niveaux de traitement linguistique Les domaines (champs) Les approches Approche formelle

15 Séance du 12 octobre Approche formelle (suite) Approche fonctionnelle Invariants et variations : niveau cognitif vs linguistique Fin cours psycholinguistique: les domaines Psycholinguistique du discours Enjeux Modèles, théories, représentations

16 Approche formelle (suite) Indépendance structurelle des différents niveaux de traitement, primat syntaxique Objectif de la linguistique - définir cette grammaire universelle Impact réel en neurosciences : faculté de langage serait localisée dans des zones du cerveau spécialisées dans cette unique fonction

17 Approche fonctionnelle Postulats théoriques structures du langage déterminées par les fonctions qu il sert Deux fonctions principales a) symbolique : de représentation b) communicative : interagir, communiquer de l information

18 Approche fonctionnelle (suite) Objectifs décrire les propriétés fonctionnelles des langues à travers la variabilité de leurs formes et de leur usage Méthode inductive d observation sur le terrain on part des usages en contexte pour calculer la valeur des formes et faire émerger des mécanismes invariants

19 Invariants cognitifs, variations linguistiques Questions de fond : - comment articuler diversité des représentations linguistiques et universalité de la faculté de langage? Variation synchronique : types de langues Variation diachronique : évolution d une langue donnée au fil du temps (lexique, grammaire)

20 Psycholinguistique développementale Psycholinguistique = étude des processus psychologiques par lesquels les sujets humains élaborent et mettent en œuvre le système de leur langue étude des opérations impliquées dans la production ou la compréhension de messages oraux ou écrits Question : autonomie des niveaux de traitement ou interaction?

21 Langue (langage) Analyse du discours Processus : opérations énonciatives de mise en texte Linguistique textuelle Résultat : texte produit

22 2. Psycholinguistique du discours Caron J. (1989), Précis de psycholinguistique, Paris PUF. Charolles M. (2002) La référence et les expressions référentielles en français, Paris, Ophrys Charolles M. Grize J.B. (1990), Logique et langage, Paris, Ophrys.

23 Enjeux : au-delà du mot Discours, texte 1990, 2000 Phrase, 1980 Mot, 1970

24 Enjeux Etude des déterminants linguistiques des opérations discursives (discours argumentatif, narratif, descriptif, conversation, écrit et oral, interface écrit-oral (discours coconstruit (cf le mail) Définition linguistique : pas facile Discours : un ou plusieurs énoncés (longueur variable)

25 Petit exercice de segmentation : contrainte syntaxique : prédication complète indices = marqueurs référentiels En cambriolant une luxueuse demeure des motards découvrent un cadavre alertée la police retrouve une vingtaine d autres corps enterrés dans le jardin de la maison du propriétaire Mister Frost aussitôt arrêté on ne sait rien il n a pas de nationalité et se refuse à parlerdeux années se passent au cours desquelles Frost continue à garder obstinément le silence

26 Enjeux Question du découpage du discours en énoncé Critères syntaxiques : structure Critères sémantiques : sémantique interne Critères pragmatique : analyser le fonctionnement des instruments verbaux dans l ancrage situationnel du discours

27 Importance du volet pragmatique Critères pragmatiques : marqueurs de progression/cohésion textuelles/structuration du discours Discours toujours adressé à l autre : Discours typique = processus langagier qui permet à l interlocuteur de construire une représentation du monde Notions de représentation; théorie, modèles (processus langagiers sous-jacents, discours comme produit de ces processus)

28 Retour sur la notion centrale de Représentation Qu est-ce la représentation d un fait de langue? Peut-on représenter l activité langagière? Différence entre représentation modèle théorie?

29 La notion de représentation Représentations 1. Des sujets parlants : représentations mentales 2. Des linguistes Question : relations entre 1 et 2, i.e. plausibilité cognitive des représentations linguistiques Linguistique cognitive : simulation/modélisations

30 Théorie / modèle Théorie linguistique Propose un certain type de représentation (conjecture, hypothèse, affirmation) de la réalité linguistique (observée ou observable ), ex. représentation discrète de la chaîne parlée (degré de discrétisation du discours : quelles unités) Modèle Champ d application d une théorie Permet de faire des déductions, prédictions, expériences permettant de vérifier les hypothèses posées dans la théorie

31 Théorie / modèle et / données cliniques Illustration Linguistique développementale et acquisition du langage : théorie de l innéisme vs enfant loup Quelque chose de nouveau aujourd hui : données atypiques/spécifiques/cliniques = nouvelles instances de validation des théories : applications à des dispositifs de remédiation Psycholinguistique du discours : Discours : = a) marqueurs de subjectivité du locuteur/d intersubjectivité + b) référence; sinon discours tout simplement incompréhensible Discours qui ne serait que le produit de a) (aphasique modal) Discours qui ne serait que le produit de b) (aphasique référentiel)

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti caroline.bogliotti@u-paris10.fr Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr Anne Lacheret anne@lacheret.com ; www.lacheret.com Objectifs du

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

LLLDL 487 Linguistique informatique et linguistique de corpus. Partie 3 : corpus oraux Anne Lacheret Séance 1

LLLDL 487 Linguistique informatique et linguistique de corpus. Partie 3 : corpus oraux Anne Lacheret Séance 1 LLLDL 487 Linguistique informatique et linguistique de corpus Partie 3 : corpus oraux Anne Lacheret Séance 1 Rappel objectifs cours La numérisation des données langagières écrites et sonores a profondément

Plus en détail

De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues»

De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues» De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues» Fondements linguistiques et psycholinguistiques, approches méthodologiques et tendances actuelles dans l enseignement et l

Plus en détail

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme:

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme: !"#$%&''%"#)%#*+,%#-+../&00/.-%1#*%"&''%2#3,/4'&1#5+"#-6/-".#)%#.+0#-+"0#)%#5%$&%#-7-'%#%.#+,6+56+.&%1#'/#-+%05+.)/.-%#)%0#-+"0#8"%# *+"0#/*%2#9/&,0:#;+"#-%#9/&%1#&.0-&%#'%#,&,%#)"#-+"0#8"%#*+"0#/*%2#%99%-,"3#%.#*&0

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Document nº 2 La notion d Intercompréhension

Document nº 2 La notion d Intercompréhension Document nº 2 La notion d Intercompréhension (Eu&I Cours de Formation de Formateurs) Maria Filomena Capucho Universidade Católica Portuguesa fcapucho@gmail.com A partir de 1998 avec le Cadre Européen de

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

Master Sciences du langage

Master Sciences du langage Master Sciences du langage Spécialité Signes, discours et monde contemporain Département de Sciences du langage Université Paris Descartes Sorbonne Paris Cité Responsable : Cécile Canut Master mention

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Pascale Pradat-Diehl Service MPR de la Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr PLAN Langage, aphasies et aphasiques

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est?

Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est? Formation d enseignants Grenoble janvier 2011 Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est? Claire Bourguignon Maître de conférences HDR

Plus en détail

«La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle

«La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle Rodica Ailincai 1 «La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle 1. Contexte et questions de recherche Au travers de cette contribution, nous proposons un exemple d analyse

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Préparation de situations d apprentissage de la LSF en milieu scolaire : Méthodologie

Préparation de situations d apprentissage de la LSF en milieu scolaire : Méthodologie Préparation de situations d apprentissage de la LSF en milieu scolaire : Méthodologie 1- Cerner de façon positive les capacités et les besoins des élèves Observer (réactions, stratégies de communication,

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI Introduction sur la formation Le master ReLAI propose une formation de haut niveau couvrant tous les domaines

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Modélisation des apprentissages

Modélisation des apprentissages Modélisation des apprentissages Charles Delbé 2008 charles.delbe@u-bourgogne.fr Objectifs Comprendre les principes et objectifs de la modélisation cognitive Introduction à différents modèles d apprentissage

Plus en détail

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie TD Acquisition du langage 1. Bruner 2. Prosodie J. Bruner (1/5) Le langage s apprend en grande partie dans l interaction sociale Pb essentiel à résoudre pour l enfant = apprendre à produire un énoncé adapté

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE

BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche CAPES EXTERNE DE LETTRES MODERNES BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE EPREUVE DE FRANÇAIS MODERNE Gérard Petit 2006 Bibliographie

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE LINGUISTIQUE DE L ACQUISITION

JOURNÉE D ÉTUDE LINGUISTIQUE DE L ACQUISITION JOURNÉE D ÉTUDE LINGUISTIQUE DE L ACQUISITION DU LANGAGE ORAL ET ÉCRIT : RETOUR SUR DES QUESTIONS THÉORIQUES Natacha Espinosa Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 - CLESTHIA & AsFoReL Samedi 19 Novembre

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

Texte publicitaire : une analyse discursive pré-pédagogique

Texte publicitaire : une analyse discursive pré-pédagogique πÿ» µ 媻πå 5 Texte publicitaire : une analyse discursive pré-pédagogique àõ Piyajit Sungpanich π ß π πµâπ æ º ß π â π π Õπ Ω Ëß» π Èπ ªìπª πåõ à ß ËßµàÕºŸâ π Ω Ëß» À µàºÿâ Õπ ªìπµâÕß» «Àåß π π Èππ Èπ

Plus en détail

Master «Formation d enseignants pour le supérieur»

Master «Formation d enseignants pour le supérieur» Spécialité «DASP» (didactique de l anglais spécialisé) Site de formation : Cachan Etablissements co-habilités : - Responsables de la formation : Anthony SABER Maître de Conférence ENS Cachan Equipe pédagogique

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Groupe académique d inspecteurs et formateurs en langues vivantes GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 Etre capable de comprendre les points

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE

PLAN D ÉTUDES DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE PLAN D ÉTUDES DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE Avant-propos page 2 Baccalauréat universitaire page 4 Maitrise universitaire page 8 Modules offerts aux étudiant-e-s d autres disciplines page 10 Entrée en vigueur:

Plus en détail

LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS. Mª Isabel González Rey

LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS. Mª Isabel González Rey LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS Mª Isabel González Rey LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS Code: P5022108 Master de Services Culturels Mª ISABEL. GONZÁLEZ REY misabel.gonzalez.rey@usc.es 1.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Le cadre transcendantal de l analyse journalistique

Le cadre transcendantal de l analyse journalistique Les Cahiers du journalisme n o 7 Juin 2000 Le cadre transcendantal de l analyse journalistique Gilles Gauthier Professeur Département d Information et de Communication Université Laval à Québec «Journaliste

Plus en détail

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Gwenole Fortin To cite this version: Gwenole Fortin. Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence. 2006.

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

Didactique des Langues: évolutions et modèles

Didactique des Langues: évolutions et modèles Didactique des Langues: évolutions et modèles Mohammed Melouk Faculté des Sciences de l Education Université Mohammed V-Souissi m.melouk@um5s.ac.ma Plan Introduction L univers de la didactique des langues

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue

Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue Répartition des crédits obligatoires en BA et progression des modules Modules de l enseignement Crédits 1. Langue A 20 2. Langues

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1 sciences du langage 1 Comment l enfant acquiert la parole? sciences du langage 2 Partie I 1. Comment l enfant acquiert la parole? Partie II 2. A quel moment du processus d acquisition de la parole intervient

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

FRENCH, SECOND LANGUAGE

FRENCH, SECOND LANGUAGE FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN SEPTEMBRE 1998 Quebec FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Priorité à l apprentissage de la lecture «Code alphabétique qui doit faire l objet d un travail systématique»

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE INTRODUCTION ET OBJECTIFS GENERAUX La lecture à voix haute n est pas la simple oralisation ou le déchiffrage d un texte, mais plutôt une «lecture de

Plus en détail

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Une approche interdisciplinaire et intégrative neuropsychologie psychologie neuroanatomie linguistique philosophie SCIENCES COGNITIVES logique/probas neurosciences

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr 9 e IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr métro vélib parkings place de Clichy 7 rue Mansart 9 e bus 30-54 Pigalle 68-74

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

Expression et communication en langue anglaise. Objectifs. Contenus

Expression et communication en langue anglaise. Objectifs. Contenus Expression et communication en langue anglaise Objectifs L'étude des langues vivantes étrangères contribue à la formation intellectuelle et à l'enrichissement culturel de l'individu. Pour l'étudiant de

Plus en détail

Théorie de la traduction ESIT

Théorie de la traduction ESIT Théorie de la traduction ESIT Daniel Gile daniel.gile@yahoo.com www.cirinandgile.com Gile Theortrad 1 Objectifs du cours (1) ESIT : formation à la traduction professionnelle. Différences par rapport à

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Place du biographique dans l écriture sur l activité professionnelle en formation universitaire par alternance. France Merhan

Place du biographique dans l écriture sur l activité professionnelle en formation universitaire par alternance. France Merhan COM 69, Axe 1 Place du biographique dans l écriture sur l activité professionnelle en formation universitaire par alternance France Merhan Introduction On assiste aujourd hui à une tendance de fond dans

Plus en détail

Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action

Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action Etat généraux de l enseignement du japonais en France Ecole normale supérieure rue d Ulm, 15 Novembre 2008 Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action Claire

Plus en détail

4 ème Année Moyenne. Programmes de la 4 ème année moyenne

4 ème Année Moyenne. Programmes de la 4 ème année moyenne 4 ème Année Moyenne 27 SOMMAIRE 1- Rappel des finalités et des objectifs de l enseignement de la discipline au collège. 2- Objectifs de l enseignement du français en 4 ème AM. 2.1- Profil d entrée. 2.2-

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA Langues Etrangères Appliquées LEA NIVEAU : Master 1 semestre 1 Tous parcours INTITULE DE L UF : INTITULE DU COURS : TRANSVERSALE GESTION DE PROJET RESPONSABLE : ERIC DURAND- CARRIER FONCTION : PRAG VOLUME

Plus en détail

Activités de production et stratégies (pages 49-54) Production orale Production écrite

Activités de production et stratégies (pages 49-54) Production orale Production écrite Dans ce document vous trouverez, premièrement, des tableaux qui résument les activités langagières communicatives qu un(e) usager(ère) de français avec un niveau C1 peut mettre en oeuvre, ainsi que les

Plus en détail

LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT

LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT L étude du langage a beaucoup évolué ; nous sommes passés du répertoire de mots (par la description du répertoire de mots compris et produits par

Plus en détail

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot JOURNEES IPFC Paris, 5 et 6 décembre 2011 Pour travailler sur l acquisition de la dimension orale

Plus en détail

LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE GRC (Groupe de Recherche sur les Communications), Université Nancy 2

LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE GRC (Groupe de Recherche sur les Communications), Université Nancy 2 LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE GRC (Groupe de Recherche sur les Communications), Université Nancy 2 1. Généralités Un acte de communication est un comportement de quelque nature que ce soit pourvu qu

Plus en détail

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES Introduction Historique Principes Généraux La réhabilitation du langage : un désir ancien, une pratique récente Aphasie comme «réversion de l évolution» (Jackson 1915)

Plus en détail

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique Isabelle Tellier ILPGA Plan de l exposé 1. Quelques notions de sciences du langage 2. Applications et enjeux du TAL/ingénierie linguistique 3. Les deux

Plus en détail

L INSCRIPTION DES BIAIS SOCIO-COGNITIFS DANS LA LANGUE

L INSCRIPTION DES BIAIS SOCIO-COGNITIFS DANS LA LANGUE L INSCRIPTION DES BIAIS SOCIO-COGNITIFS DANS LA LANGUE Ouvrage rédigé sous la direction de Pierre-Yves Raccah, CNRS L Harmattan, collection Sémantique Les recherches sur lesquelles les textes présentés

Plus en détail

Séminairede formationà la rechercheem didactiquedes langues etdescultures

Séminairede formationà la rechercheem didactiquedes langues etdescultures Séminairede formationà la rechercheem didactiquedes langues etdescultures Rapport d'état des lieux de la recherche au Brésil dans le domaine, toutes langues confondues José Carlos Chaves da Cunha (UFPA)

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMUNICATION 1 UE 1

TECHNIQUES DE COMMUNICATION 1 UE 1 TECHNIQUES DE COMMUNICATION 1 UE 1 CATEGORIE : ECONOMIQUE Année : B1 SECTION : RELATIONS PUBLIQUES OPTION : - Acronyme : RPU11TCO1 Langue(s) d enseignement : Français Coordonnées du service : HELdB- IAH,

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Manon Fabi, inf. M.Sc. Coach professionnelle certifiée PNL Présentation Un peu de définition Objectifs Réalité quotidienne Stratégie d intervention

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air 1 BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air Programme de formation Durée : 2 ans 1100 heures Alternance : 2 semaines en centre 3 semaines en entreprise Lieu : Lyon 7 e Type de contrat : Professionnalisation

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015

! JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015 Projet de tutorat à distance FLE! Le français en (première) ligne! Poitiers-Evry! Pascale TREVISIOL-OKAMURA Université de Poitiers, FoReLL - EA 3816!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université

Plus en détail

Psychologie et Sciences Contemporaines

Psychologie et Sciences Contemporaines Psychologie et Sciences Contemporaines CM DEUG 1 2ème semestre http://dartar.free.fr/deug2005 Dario Taraborelli taraborelli@ens.fr CM7 - Introduction aux Sciences Cognitives 1 Un pas en arrière re René

Plus en détail

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES Durée : 120H Formateur : Animateur de langue maternelle italienne. Formation linguistique Objectifs : Maîtriser les outils linguistiques indispensables à une bonne

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée. 1. De la demande aux objectifs de formation

Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée. 1. De la demande aux objectifs de formation Récapitulatif de la méthodologie FOS proposée 1. De la demande aux objectifs de formation Dès qu une demande de formation FOS est formulée (ou envisagée), il s agit dans un premier temps d effectuer un

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1042-1 Communication orale au travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1042-1

Plus en détail

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Le processus d enseignement du vocabulaire est lié à certains facteurs, parmi lesquels les plus importants

Plus en détail

Conception de l individu en psychologie:

Conception de l individu en psychologie: Conception de l individu en psychologie: Psychologie du Développement Lyda LANNEGRAND-WILLEMS Plan 1. Définition et objet de la psychologie du développement 2. Positionnement de la psychologie du développement

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

Offres de Formation Licence et Master

Offres de Formation Licence et Master FACULTE DES LETTRES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ANNEE UNIVERSITAIRE : 00 DEPARTEMENT : Français SPECIALITE : Langue française Offres de Formation Licence et Master Premier semestre 0% 0% 0h00 6 expression

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Qu est-ce que rédiger?! Hayes & Flower, 1981; Alamargot & Chanquoy, 2001;! Fayol, 1997; 2013; Garcia-Debanc, 1990! Une conception simple!

Qu est-ce que rédiger?! Hayes & Flower, 1981; Alamargot & Chanquoy, 2001;! Fayol, 1997; 2013; Garcia-Debanc, 1990! Une conception simple! Difficultés de la production verbale écrite " Approche cognitive Michel Fayol Université de Clermont Blaise Pascal et CNRS Michel.fayol@univ-bpclermont.fr Qu est-ce que rédiger? Hayes & Flower, 1981; Alamargot

Plus en détail

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien 2014 Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien Grand témoin Natalie Dessay Invités plateau Hervé Platel (Le cerveau transparent la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale) Emmanuel Bigand (Historique

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue

Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue Laurie-Ann Staniforth, M.P.O, membre OOAO Orthophoniste Programme Premiers Mots (Ottawa) Plan de

Plus en détail

Modules de langues, langages et techniques de communication

Modules de langues, langages et techniques de communication Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) Echelle globale MODULES NIVEAU DESCRIPTIF anglais français expérimenté expérimenté C2 Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu il/elle lit

Plus en détail

praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation

praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation Livret 1 : "connais-toi toi même". "ETRE BIEN DANS SA TETE, ETRE BIEN DANS SON CORPS". Vous étudiez les différentes méthodes historiques pour apprendre à

Plus en détail

L origine du Français sur objectifs spécifiques

L origine du Français sur objectifs spécifiques Du Français de spécialité au Français langue Professionnel L origine du Français sur objectifs spécifiques Une approche basée sur la lexicographie VGOS : Vocabulaire général d orientation scientifique

Plus en détail

Comment observer et qualifier le geste de pointage chez l enfant ultérieurement diagnostiqué autiste?

Comment observer et qualifier le geste de pointage chez l enfant ultérieurement diagnostiqué autiste? Comment observer et qualifier le geste de pointage chez l enfant ultérieurement diagnostiqué autiste? Caroline Masson Docteur en Sciences du Langage Université Paris Descartes - MoDyCo UMR 7114 caromasson@neuf.fr

Plus en détail