LA CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES A COTONOU : FACTEURS EXPLICATIFS ET IMPACTS SUR LE PAYSAGE URBAIN. Par

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES A COTONOU : FACTEURS EXPLICATIFS ET IMPACTS SUR LE PAYSAGE URBAIN. Par"

Transcription

1 LA CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES A COTONOU : FACTEURS EXPLICATIFS ET IMPACTS SUR LE PAYSAGE URBAIN Par N BESSA Benoît, Tél (00229) Maître de Conférences en Géographie, UAC-Cotonou (Bénin) Résumé Jusqu en 1990, la plupart des rues de Cotonou étaient en terre battue très vulnérable en saison pluvieuse. La circulation était très pénible dans les quartiers inondés. Dès lors, la construction des voies bien aménagées, notamment les voies pavées avec des caniveaux, est devenue une urgence. Aujourd hui, Cotonou compte trois types de voies urbaines : les voies bitumées, les voies pavées et les voies en terre battue. La ville bénéficie de deux échangeurs : celui de l avenue Monseigneur STEINMETZ long de 350 m et celui de Houéyiho sur l autoroute d Abomey-Calavi long de 480 m. La construction de ces infrastructures routières joue un rôle fondamental dans l aménagement de Cotonou et participe largement à la transformation du paysage urbain. Mots clés : Ville, Cotonou, voie urbaine, carrefour, caniveau, Arrondissement, voie bitumée, voie pavée, quartier, paysage urbain Abstract Until 1990 most streets in Cotonou were very vulnerable in the rainy seasons because they were hard-paked surfaces. The traffic in flood parts of the town was very difficult. Such a situation led the political authorities to start constructing cobbled streets and gutters. Today, Cotonou has three kinds of street, namly asphated, cobbled, and hard-paked surface streets. Il will also soon have two interchanges: The Monseigneur Steinmetz Avenue interchange, which will be 350 m long and the Houéyiho one of the Abomey-Calavi Highway, which will be 480 m long. The construction as such infrastructures plays a majors role in the development and transformation of Cotonou and its overall landscpae. 1

2 Key words : Town/City; Cotonou; Urban way; cross roads; gutter; asphalted-packed; town part/quarter; urban landscape 2

3 Introduction Jusqu en 1990, Cotonou était dépourvue de voies urbaines adéquates pouvant favoriser la circulation rapide des biens et des personnes. La plupart de ses rues dans les quartiers populaires étaient en terre battue très vulnérable en saison pluvieuse. La circulation était particulièrement pénible en période des pluies avec le drame des inondations périodiques. Les travaux de construction des voies urbaines bien aménagées sont devenus une préoccupation majeure des autorités administratives depuis la Conférence National de février Ces travaux se poursuivent, à présent, à un rythme accéléré ; ils constituent un enjeu économique important, dans la perspective des efforts de développement à réaliser dans la première décennie des années L évolution extrêmement rapide de la population et les besoins de déplacement nécessitent la réalisation de ces ouvrages. Dans cette étude, il convient de déterminer les types de voies urbaines cotonoises dans une première démarche ; et ensuite de dégager les facteurs explicatifs de leur construction ainsi que leurs impacts sur le paysage urbain et les activités. I - Démarche méthodologique La méthode consiste à mettre le compteur du véhicule au point zéro au début de la voie pris comme premier repère et de rouler normalement jusqu à un autre point repère correspondant généralement à la fin de la voie ou à un de ses tronçons importants. C est le cas du boulevard Saint Michel dont la longueur totale fait 2 km, partant du carrefour Pierre Delorme (feu rouge de Dantokpa) à la bourse du travail à la hauteur du CEG Gbégamey. C est aussi le cas de la voie pavée d Akpakpa, partant du carrefour des PTT PK3 (route de Porto-Novo) jusqu au carrefour de la paroisse Sacré- cœur qui mesure6, 9km. Cette méthode a été utilisée pour déterminer la longueur des autres voies. II- Types de voies urbaines à Cotonou Plusieurs types de voies d importance variable se distinguent aujourd hui à Cotonou (figure 1). 3

4 Figure 1 : Situation géographique du secteur de l étude Les voies bitumées, les voies pavées et les voies en terre battue. Leurs longueurs réelles ont été déterminées avec l utilisation de voiture personnelle. Dans l ensemble, selon la direction des services techniques de la commune de Cotonou, la ville dispose d un réseau linéaire de voirie de 600 km environ dont 145 km de voies structurantes dont 30 % sont constituées de voies nationales (accès et traversé de Cotonou), 35 % sont revêtues dont 22 % pavées, le reste est en terre battue. 2.1 Les voies bitumées La plupart des voies bitumées (tableau I) de Cotonou sont des voies à double sens, facilitant la circulation rapide des biens et des personnes d un secteur urbain à l autre. Elles disposent de feux tricolores, régularisant la circulation au niveau des carrefours. 4

5 Tableau I : Principales voies bitumées de Cotonou Nom ou carrefours de liaison Longueur (km) Voie autoroutière ; rond point «Le bélier»- carrefour Pierre DELORME sur 3è 6,5 point Avenue Monseigneur de SOUZA 3,1 Boulevard Saint Michel 2 Avenue Monseigneur STEINMETZ 1,3 Boulevard de France 5,7 Route de l aéroport 2,5 Boulevard des armées 1,8 Route de Vèdoko-Cica Toyota 2,3 Voie Etoile Rouge- Marché st Michel 2 Voie Cica Toyota université d Abomey-Calavi (UAC) 7,9 Source : Enquêtes, août 2008 Les plus importantes sont : la voie autoroutière venant de Porto-Novo, l avenue Monseigneur STEINMETZ, le boulevard de France, etc. cf. tableau I ; la voie autoroutière du rond point «Le bélier» au 3 ème point au carrefour Pierre DELORME ; la voie autoroutière partant du rond point «Le bélier» sur la route de Porto-Novo, à la hauteur de l ex champ de tir et du quartier Agblangandan, s étend sur une distance de 6,5 km, jusqu au 3 ème point à la limite du carrefour de l avenue Pierre DELORME. C est un tronçon très important de l autoroute de Porto-Novo, traversant le 1 er et le 4 ème arrondissement de Cotonou, ainsi que la zone industrielle. L Avenue Monseigneur de SOUZA, partant du rond point de la «Béninoise» (route de Porto-Novo) jusqu au marché Dantokpa, l avenue Monseigneur de SOUZA traverse le sud du 3 ème arrondissement jusqu au marché Dantokpa sur une distance de 3,1 km. Elle traverse les quartiers Sodjatimè, Fifatin, Missessin, Sacré-cœur, Dédokpo. Le boulevard Saint Michel du carrefour de l avenue Pierre DELORME (feux tricolores de Dantokpa) jusqu à la bourse du travail, le boulevard Saint Michel couvre une distance de 2k m, traversant le quartier dont il porte le nom, les quartiers Maro-militaire et Zongo dans le 7 ème arrondissement. L Avenue Monseigneur STEINMETZ. Elle relie la cathédrale Notre Dame de Miséricorde au carrefour Saint Michel sur une distance de 1,3 km, traversant les quartiers Notre Dame, SCOA Gbèto et Missebo. Elle bénéficie de la construction d un échangeur à la sortie de la voie venant du 3è pont. La réalisation de ce grand ouvrage facilite la liaison rapide des deux rives de la lagune, évitant les longs bouchons observés souvent à la sortie des deux ponts au sud de la lagune. Le boulevard de France est la principale voie côtière conduisant de l aéroport international cardinal Bernardin Gantin au port autonome de Cotonou. Partant de l aéroport à la direction générale de loterie, il a une longueur de 5,7 km. 5

6 La route de l aéroport va du champ de foire (niveau de la Présidence de la République) à l aéroport international, sur une distance relativement courte de 2,5 km. Elle traverse la zone administrative et résidentielle du quartier des «cocotiers». Le boulevard des armées, long de 1,8km, va du carrefour Maro-militaire (hall des sports) à l étoile- Rouge, il traverse les quartiers Gbégamey et Saint Jean dans le 11è arrondissement. La route de VEDOKO relie l «étoile Rouge» à CIA TOYOTA, carrefour Akosombo (service SBEE) sur une distance de 2,3 km. La voie menant de l étoile Rouge au marché Saint Michel longue de 2 km dessert les quartier Sikècodji Jéricho, Saint Michel et Dantokpa dans le 7 ème arrondissement. La voie Cica-Toyota Université d Abomey-Calavi (UAC). Cette voie autoroutière très importante comprend deux tronçons. Le tronçon Cica-Toyota au carrefour Godomey à l université d Abomey Calavi s étend sur 3,5 km. Si l on ajoute la distance «Etoile Rouge» Cica-Toyota (2,3 km) à ces deux tronçons, la distance séparant la place de l»etoile Rouge» à l Uuniversité d Abomey-Calavi (UAC) est de 10,2 km. 2.2 Les voies pavées La plupart des voies pavées (tableau II) de Cotonou ont été construites après la Conférence Nationale de Elles ont été peuplés victimes des inondations en période des pluies. Les plus importantes relient les secteurs enclavés périphériques aux grandes artères bitumées desservant les zones d instances activités urbaines. Du coté est, sur la rive gauche de la lagune, il sa la voie de Yénawa, la voie Sènadé Midombo, etc. Tableau II : Les principales voies pavées de Cotonou Nom ou Carrefour de liaison Longueur (km) Voie de Yénawa- Sacré- cœur 6,9 Voie Sènadé Midombo 2,3 Voie pavée Agbodjido-ancien cimetière Abokicodji 4,1 Voie pavée habitat Sacré- cœur 1 Avenue Pierre DELORME 1,3 Voie Pavée Gbèdjromédé Vossa 2,8 Voie pavée de Saint Rita 6,9 Avenue du Canada 1,7 6

7 Voie pavée Fidjrossè Jacko 4,6 Source : Enquête, août 2008 A l ouest de la ville, les voies pavées les plus importantes sont : l avenue Pierre DELORME, La voie de Gbédjromèdé-Vossa, voie de Saint Rita et la voie de Fidrojossè Les voies pavées à l est de Cotonou Les quartiers de la rive gauche de la lagune globalement connus sous le nom «Akpakpa» bénéficient des voies pavées d une grande importance telles que celles de Yénawa, de Sénadé-Midombo, Agbodjèdo Abokicodji, habitat Sacré- cœur. La voie pavée de Yénawa est la plus importante par sa longueur et le nombre de quartier qu elle traverse. Elle est longue de 6,9 km, partant du rond point des PTT PK3 (route de Porto- Novo) jusqu au carrefour de l église Sacré- Cœur (feux tricolores). Cette voie traverse la plupart des quartiers du 2 ème et du 3 ème arrondissement tels que N vénamédé, Suruleré, Sènadé, Kowégbo, Yénawa, Minontchou, Ségbèya, Fifa tin, etc. Elle comprend trois principaux tronçons : le premier tronçon de 2,8 km va du carrefour des PTT PK3 jusqu à la limite du caniveau de Yénawa, après le marché. Le deuxième tronçon va de la fin du caniveau vers l ouest jusqu au rond point de Minontchou et s étend sur 1,7 km. Le troisième tronçon long de 2.4km va de Minontchou (carrefour) jusqu à l église Sacré-Cœur. Cette voie ceinturante joue un rôle important dans le déplacement rapide des populations, notamment en saison pluvieuse. La voie pavée Sènadé Midombo La voie transversale SENADE MIDOMBO longue de 2,3 km relie le complexe scolaire SENADE- SURULERE au marché Midombo. Elle dessert les quartiers Sènadé, Ayélawadjè et Midombo. La voie pavée Agbodjèdo Abokicodji Cette voie longue de 4,1 km va du carrefour de Minontchou à l ancien cimetière d Akpakpa dans le 4 ème arrondissement. Elle dessert les quartiers Agbodido, Agbato, Adogbéta, Hlacomey, Kpankpan, 7

8 Dédokpo et Abokicodji. C est la deuxième voie pavée la plus importante d Akpakpa par sa longueur et les nombreux quartiers qu elle traverse. On y distingue deux tronçons d importance inégale : tronçon Agbato Minontchou au carrefour Dédokpo 2,8 km et le tronçon carrefour Dédokpo ancien cimetière avec 1,3 km. La voie pavée carrefour habitat Sacré cœur Elle mesure seulement 1 km et traverse le quartier Abokicodji, passant par le CEG Akpakpa-Centre et la place Lenine avant d attendre le carrefour Sacré- Cœur, sa limite nord Les voies pavées à l ouest de Cotonou Les quartiers de la rive droite de la lagune sont desservis par de nombreuses voies pavées dont les plus importantes sont : l avenue Pierre DELORME, la voie de Gbèdjromèdé Vossa, la voie de Saint Rita Zogbo ; l avenue du canada et la voie pavée Fidjrossè Jacko ; l avenue Pierre DELORME mesure 1,3 km, du carrefour du marché Dantokpa jusqu à l ancien pont. Elle traverse la zone commerciale de Missèbo très animée toute la journée ; la voie pavée de Gbèdjromèdé-Vossa va du rond point du marché Saint Michel jusqu à Vossa en traversant les quartiers Jéricho, Ahidjèdo, Gbèdjromèdé. Elle a une longueur de 2,8 km ; la voie pavée de Saint Rita va de la barrière OCBN (Zongo) jusqu au terrain de l amitié à Kouhounou ou elle rejoint l autoroute (voie internationale). C est la voie pavée la plus longue de la ville, s étendant sur 7,7 km. Elle comprend deux tronçons d importance inégale de part et d autre du boulevard Saint Michel. Du coté Sud, le tronçon le plus court va de la barrière OCBN à Zongo jusqu au boulevard Saint Michel à Maro- militaire et mesure seulement 0,8 km. Le tronçon le plus important mesurant 6,9 km va du carrefour Maro militaire (feux tricolores) jusqu au terrain de l amitié à Kouhounou. Cette voie très importante dessert les quartiers Zongo, Maromilitaire Sikècodji, Saint Rita, Zogbo. Elle facilite à tout moment le déplacement des biens et des personnes. Elle est particulièrement chargée aux heures de service dans la matinée et le soir au retour des travailleurs ; l avenue du Canada est une petite voie pavée de 1,7 km. Elle va du monument de l Etoile Rouge au carrefour de la mosquée de Cadjèhoun, sur l échangeur de Houéyiho (photo 1), desservant les quartiers Gbégamey et Cadjèhoun. 8

9 Photo 1 : L échangeur de Houéhiho sur l autoroute d Abomey-Calavi en construction Source : Cliché N BESSA, septembre 2008 Cet ouvrage commencé en 2008 serait fonctionnel en La Voie de Fidjrossè Jacko va de la barrière Houéyiho, au niveau de l échangeur jusqu à la plage de Jacko. Elle s étend sur 4,6 km et dessert les quartiers du 12 et du 13 ème arrondissement tels que Houéyiho, Gbèdègbé, Fidjrossè, Jacko, etc. La construction de cette voie dans les années 1990 a été un grand soulagement pour les habitants de ces quartiers très peuplés, notamment en période des pluies avec des graves inondations. III -Facteurs explicatifs de la construction des voies et impacts sur le paysage urbain Depuis l indépendance du pays en 1960, la population de Cotonou s est accrue à un rythme très rapide. Jusqu en 1990, le taux d accroissement annuel était de l ordre de 4%, mais actuellement, ce taux est de 2,17% pour l ensemble de la ville selon les données de l Institut National de la Statistique et de l analyse économique (INSAE). 3.1 La croissance démographique et nécessité des infrastructures routières A l instar des villes de la sous- région ouest- africaine comme Lomé, Niamey, Ouagadougou, Accra, Abidjan, Lagos, etc., Cotonou connaît une croissance progressive de sa population. Certes, le taux annuel du croit naturel connaît une baisse sensible, mais les apports migratoires sont toujours importants avec l arrivée des jeunes venant de l intérieur du pays et des pays voisins. 9

10 Les résultats du recensement de la population et de l habitat réalisé en 2002 par l Institut National de la statistique et de l Analyse Economique (INSAE) ont donnée une population de habitants. Cette population croit à un rythme moyen annuel de 2,177%, calculé sur la période , et le volume de la population Cotonou à fin 2008 serait habitat, soit une densité de 8419 habitants au km 2. Tenant compte des résultats du recensement de 2002, la proportion relative de la population masculine est de la population masculine est de , soit 48,6% et celle relative à la population féminine est de , soit 51,4%. La répartition de cette population se présente comme suit : Tableau III : Répartition de la population Cotonoise par arrondissement N Arrondissement et désignation Population en 2002 Taux d accroissement Population en Avotrou Dandji , Senadé- Yenawa , sègbeya- Ayélawadjè , Sodjatinmè Missessin , Dogbedokpa-Gbeto Kplacodji , Dantokpa- Aidjedo Awansori , Saint Michel Dagbédji , Sainte Rita , Fifadji , Kouhounou , Gbégamey- Vodje , Kadjèhoun Djomèhoutin , Houenonsou , Total , Source : INSAE 2008 Aujourd hui, si l on ajoute les populations des localités périphériques, l agglomération Cotonoise dépasserait un million d habitants. Par sa population et les diverses activités qu elle gère, Cotonou se présente comme la ville la plus importante du Bénin. Les nombreux habitants vivant dans les différents arrondissements sont réellement dans le besoin d infrastructures routières adéquates. En effet, un grand nombre de quartiers souffrent de graves problèmes d inondation et d insalubrité en saison pluvieuse, aussi bien à l est qu à l ouest de la lagune. Dès lors, la construction des voies urbaines s impose comme une nécessité. Par ailleurs, jouant le rôle de capitale économique du Bénin, Cotonou a besoin de ces travaux d aménagement pour s ériger au rang des villes modernes de l Afrique. C est par la ville la plus importante d un pays (capital politique ou économique) que se mesure son poids économique et social. Cela permet de comprendre, pour le cas précis du Bénin, l effort des autorités politiques et administratives, s investissant de Cotonou qui connaît une réelle transformation depuis les années Les impacts des voies aménagées sur le paysage urbain 10

11 La construction des voies est un élément déterminant de la transformation du paysage urbain, ainsi des populations le long des grandes artères. Les grandes voies attirent surtout les hommes d affaires et des grands commerçants, ils cherchent à implanter leurs entreprises et magasins à des endroits stratégiques pouvant attirer une bonne clientèle. C est ce qui explique la construction d immeubles somptueux le long des boulevards et avenues depuis quelques années. Ainsi, les principaux réseaux GSM tels que Moov, MTN, GLO, diverses entreprises commerciales et agences de voyage se sont installés de part et d autre de l avenue Monseigneur STEINMETZ. Le boulevard Saint Michel est également convoité par des promoteurs d entreprises économiques. On y trouve des institutions bancaires telles que ECOBANK, BANK of AFRICA. Ces diverses entreprises installée dans des immeubles imposants donnent un cachet spécial à ces voies d instances activités. Par ailleurs, l échangeur (photo 2) construit sur l avenue Monseigneur STEINMETZ long de 350 m, à la sortie de l autoroute venant du 3 ème pont (cathédrale Notre Dame) et l échangeur de HOUEYIHO long de 480 m sur l autoroute de Cadjèhoun menant à Calavi, sont des éléments caractéristiques de la transformation du paysage urbain à Cotonou. Photo 2 : L échangeur de l avenue Monseigneur STEINMETZ en construction Source : Cliché N BESSA, septembre

12 Le long des trottoirs des grandes artères, les petits ateliers d artisans ont disparu au profit des grands immeubles et villas (photo 3). Photo 3 : Nouveau bâtiments bordant le Boulevard Saint Michel Source : Cliché N BESSA, septembre 2008 Ces voies présentent un aspect impressionnant la nuit lorsqu elles sont bien éclairées. C est le cas du boulevard des armées conduisant du monument à Zongo. C est aussi le cas de la route de l aéroport, du boulevard Saint Michel et de l avenue Monseigneur STEINMETZ, etc. La construction des infrastructures routières participe au développement de la ville. Sur le plan économique, l aménagement des grandes voies favorise l installation des entreprises commerciales et financières importantes. A Cotonou, elles se sont substituées aux petits ateliers d artisans jalonnant naguère les trottoirs occupés de façon anarchique. Les vieilles maisons plus ou moins délabrées rachetées par des opérateurs économiques (Commerçants et hommes d affaires) ont disparu. Elles ont été rasées et remplacées par des villas coquettes et immeubles somptueux à plusieurs niveaux (photos 4). 12

13 Photo 4 : Nouveau bâtiments bordant l avenue Monseigneur STEINMETZ Source : Cliché N BESSA, septembre 2008 Les entreprises commerciales ou financières sont logées généralement au rez-de-chaussée. Les cas typiques sont ceux du boulevard Saint Michel et de l avenue Monseigneur STEINMETZ. Depuis quelques années, le boulevard Saint Michel connaît une grande transformation qui se poursuit jusqu à présent. Il abrite de part et d autre de sa chaussée diverses entreprises telles que les banques, les assurances, des pharmacies, des agences de voyage. On y trouve la pharmacie Saint Jean, la pharmacie Saint Michel, l africaine des assurances aux quelles il faut ajouter divers services publics et privés. Du coté sud, l avenue Monseigneur STEINMETZ est convoitée par les promoteurs des réseaux GSM tels que Telecel devenu Moov bénéficie d un échangeur qui lui donne un aspect tout à fait splendide dans le secteur de l Eglise Notre Dame de miséricorde. Dans l ensemble, les principales voies aménagées correspondent aux secteurs d instances activités économiques et de service de divers ordres. De part et d autre du boulevard de France, par exemple, sont construits les plus grands hôtel Novotel, l hôtel, du port aux quels il faut ajouter l hôtel «Croix du sud» et l hôtel de la plage en pleine reconstruction sous d autres appellations avec des promoteurs étrangers. Outre ces infrastructures touristiques, il faut considérée les édifices officiels tels que le centre International de Conférence, le Palais des congrès, la présidence de la République, les ministères tels que le ministère des affaires étrangères, du plan, des relations avec les institutions, le ministère des travaux publics et de transport. C est aussi au niveau de cette voie très 13

14 importante que le port Autonome de Cotonou ( PAC) a été construit avec ses nombreux services annexes relatifs au transit, à la manutention, à la douane du port etc. La route de l aéroport conduisant vers le centre-ville présente le boulevard de France. En dehors des quartiers résidentiels modernes (Cocotiers, Haie vive, Patte d oie), elle dispose de part et d autre de sa chaussée de nombreux services officiels et des ministères : Ministère du tourisme, de commerce et industrie, des finances, de la défense, de l intérieur, de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La plupart des voies aménagées conduisent vers les grands centres des affaires : les principaux marchés urbains, les banques, les services de l administration publiques. Ainsi, le secteur administratif et commercial autour de Ganhi, des postes et Télécommunications et du port autonome est desservi par plusieurs voies qui y convergent. Elles sont très animées au cours de la journée. Conclusion Dans les années , avant la construction des grandes voies, notamment les voies pavées et des caniveaux dans les quartiers périphériques très inondables, la population vivait dans des conditions extrêmement pénible en saison des pluies. Dans certains, quartiers, les rues étaient gorgées d eau pendant plusieurs jours. Pour leurs sorties obligatoires, les habitants étaient contraints, comme à Avotrou et Vossa, par exemple, de marcher dans l eau qui leur arrive parfois jusqu aux genoux. Dans ces conditions, la circulation automobile était pratiquement impossible ; certains propriétaires étaient obligés de déplacer leurs véhicules chez des parents ou amis dans les quartiers plus accessibles. A partir des années 1990, la construction des voies pavées et des caniveaux était considérée comme une urgence pour atténuer la souffrance des populations. Encore aujourd hui, il importe que les efforts se poursuivent dans se sens, en prenant en compte les rues en terre battue des quartiers vulnérables. La construction des infrastructures routières adéquates joue un rôle fondamental dans l aménagement urbain. Mais cela nécessite des apports financiers importants et un suivi permanent, surtout pour une ville comme Cotonou qui reçoit de forte, précipitations chaque année. 14

15 15

16 Bibliographie 1. BONNET J. Les grandes métropoles mondiales, Ed. NATHAN, Paris 1994, 192p 2. BAILLY A. et BEGUIN H. Introduction à la géographie humaine. Amand Colin, Paris 2001, 216p. 3. INSTITUT National De la statistique et de l Analyse Economique (INSAE). Résultats des travaux du recensement 2002, 92p. 4. LABORDE P : Les espaces urbains dans le monde.natha N Université, Paris 1997, 239p 5. N BESSA B Origine et évolution d un doublet urbain : Porto- Novo et Cotonou. Thèse d Etat ES Lettres, Université Michel de Montaigne Bordeaux III 1997, 456p. 6. VENNETIER P. Les villes d Afrique tropicale. Masson, Paris,

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis S A I N T L O U I S REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail

DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU)

DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU) PLATE FORME DES PARTENAIRES DE BAMAKO ANGERS, 26 ET 27 MAI 2011 MOBILITE URBAINE DANS LE DISTRICT DE BAMAKO DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU)

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Dispositif PINEL* Zone A

Dispositif PINEL* Zone A Villa Cirta Nice (06) PROGRAMME IMMOBILIER / Dispositif PINEL* Zone A *Selon les conditions de la Loi de finances LOI no 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (articles 5, 6 et 82). RÉGION,

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français Géographie Chapitre n. L organisation du territoire français I) L agglomération parisienne Problématiques : Comment se manifestent le poids et le rayonnement de Paris? Quels sont les contrastes territoriaux

Plus en détail

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 1 2 A - INTRODUCTION Le réseau de transport «Grand Paris Express»

Plus en détail

Les coupures urbaines

Les coupures urbaines M1 AUDT ENVAR et GMT Les coupures urbaines Paris, Hôtel de ville 31 mars 2015 Frédéric Héran CLERSE université de Lille 1 frederic.heran@univ-lille1.fr http://heran.univ-lille1.fr/ Les coupures urbaines

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé

Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé 21 mai 2015 2 741 habitants* Secteur 8 Secteur Du Boisé CONTEXTE 7 % de la population bouchervilloise* Densité de population de 17,7 hab./ha* Densité

Plus en détail

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal Projet Viger Doc. 9.2 Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE DU MÉMOIRE Je suis

Plus en détail

Développement industriel et technologique

Développement industriel et technologique Développement industriel et technologique Nos partenaires : Notre commanditaire de chantier : Nos principaux commanditaires : DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TECHNOLOGIQUE QUÉBEC 1 0 Plan de présentation 1

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

La Résidence Koulouni à DORODOUGOU (Sebenikoro)

La Résidence Koulouni à DORODOUGOU (Sebenikoro) La Résidence Koulouni à DORODOUGOU (Sebenikoro)! l e n n eptio Exc g illa de standin v e n u d e ir priéta mako. Devenez pro ACI 2000 à Ba l e d s te u in à 10 m 27 Villas de à moins de 10 minutes d 27

Plus en détail

Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière. Réseau routier national du Canada Un aperçu

Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière. Réseau routier national du Canada Un aperçu Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière Réseau routier national du Canada Un aperçu Avril 28 Introduction Le Réseau routier national (RRN) du Canada a été créé en 1988

Plus en détail

Construction d un parking Avenue du ROULE Entre la rue Madeleine Michelis Et la rue Montrosier

Construction d un parking Avenue du ROULE Entre la rue Madeleine Michelis Et la rue Montrosier Construction d un parking Avenue du ROULE Entre la rue Madeleine Michelis Et la rue Montrosier 23 mai 2008 Les enjeux Déficit important de place de stationnement en souterrain dans le quartier Secteur

Plus en détail

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Réaménagement de l autoroute Bonaventure à l entrée du centre-ville Sommaire des études de faisabilité Avril 2007 BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Autoroute_Bonaventure_vue_aérienne_2004.jpg Vue

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

OUVERTURE EN 2013 D UN PROGRAMME DE FORMATION EN SCIENCES ACTUARIELLES AU TOGO

OUVERTURE EN 2013 D UN PROGRAMME DE FORMATION EN SCIENCES ACTUARIELLES AU TOGO INSTITUT SUPERIEUR DE MANAGEMENT ADONAÏ Investir ensemble, Réussir ensemble OUVERTURE EN 2013 D UN PROGRAMME DE FORMATION EN SCIENCES ACTUARIELLES AU TOGO Présenté par Charles KOUPHIN, ISM ADONAÏ Fritz

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS 2. Urbanisation autours des gares Comité syndical du Sepal 26 novembre 2007 Deux enquêtes récentes: Une enquête auprès des

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon Le Plan de mobilité durable de la de Roussillon Présenté par : Pierre Largy, directeur général Lyne Dansereau, directrice, Service de l aménagement du territoire Dans le cadre des Mercredis de l AMT 18

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine

Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine Enquête Ménages Déplacements 213 Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine Le poids de l histoire L avènement de la voiture s est accompagné d une offre

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Projet de la gare Viger Doc. 5.1 Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Présenté à la commission chargée de mener la consultation publique Par : Marc Breton Contexte Vente du site par

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement?

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? G3. HABITER LA VILLE En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? Introduction. Observer deux photographie et décrire. I - Étude de cas.

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME La démarche poursuivie pour la réalisation du plan d urbanisme de la Ville de Saguenay se divise en différentes parties. Grandes orientations d aménagement et d urbanisme Les

Plus en détail

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire 1 Thursday, April 08, 2010 PLAN La probléma6que urbaine au Bénin

Plus en détail

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013 Les Ateliers de la Fabrique Mercredi 20 novembre 2013 Les projets urbains comparés LILLE TURIN MARSEILLE LILLE EURALILLE Population Ville 226 000 habitants (Toulouse : 440 000) Agglomération 1 016 000

Plus en détail

Urban Prestigimmo - Malraux

Urban Prestigimmo - Malraux PIERRE PAPIER : 1 ER PRIX GESTIONNAIRE SCPI LOGEMENT 2013 Urban Prestigimmo - Malraux Portefeuille des acquisitions et opportunités d investissement Urban Premium «L investissement immobilier en centre-ville»

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 Le mercredi 04 juin 2014, un Conseil des Ministres s est

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Le tramway de Montréal

Le tramway de Montréal Concept fictif Le tramway de Montréal Table de travail transport des Institutions du quartier Côte-des-Neiges Présentation à la table des communicateurs Le 19 août 2010 Le 19 novembre 2009 Plan de présentation

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

Impact économique des Transports Urbains

Impact économique des Transports Urbains Impact économique des Transports Urbains L exemple du Réseau express régional en Île-de-France Thierry Mayer (SciencesPo) et Corentin Trevien (Insee-SciencesPo.-Crest) Mercredi 27 novembre 2013 Introduction

Plus en détail

IX. Les infrastructures routières

IX. Les infrastructures routières IX. Les infrastructures routières A. le réseau autoroutier Le massif de Haye est situé au croisement des deux axes majeurs du réseau autoroutier lorrain : l axe autoroutier Nord-Sud A31 reliant le Benelux

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

TRAFIC AUX ECHANGEURS

TRAFIC AUX ECHANGEURS TRAFIC AUX ECHANGEURS On constate sur les échangeurs de l A2 dont nous avons les données une grande variation du trafic supporté. A titre d exemple, l échangeur 21, véritable porte d entrée sud sur la

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT. Situation Général. Le transport routier au Togo

LE SECTEUR DU TRANSPORT. Situation Général. Le transport routier au Togo LE SECTEUR DU TRANSPORT Situation Général Le Togo est une bande de terre d une superficie de 56 600 km 2 avec une façade maritime de 50km de longueur environ. En matière d infrastructures de transports,

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

THEME PAUVRETE URBAINE: CAS DE LA VILLE DE COTONOU AU BENIN

THEME PAUVRETE URBAINE: CAS DE LA VILLE DE COTONOU AU BENIN THEME PAUVRETE URBAINE: CAS DE LA VILLE DE COTONOU AU BENIN Présenté par Julien NOUMETON, Chef de Département, Adjoint au Directeur de la Prospective et du Développement Municipal. PLAN INTRODUCTION 1)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE WORLD TRADE CENTER ROISSY,FRANCE. Axel Schoenert architectes

DOSSIER DE PRESSE WORLD TRADE CENTER ROISSY,FRANCE. Axel Schoenert architectes P R O J E T DOSSIER DE PRESSE WORLD TRADE CENTER ROISSY,FRANCE Axel Schoenert architectes Axel Schoenert architectes en charge de la conception du bâtiment du World Trade Center de Roissy en France. S

Plus en détail

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé.

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé. HÔTELS & EHPAD POURQUOI INVESTIR DANS LES EHPAD? Le vieillissement de la population française est une tendance inscrite dans la pyramide des âges. Il engendre une progression mécanique du nombre de personnes

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Académie de Corse Ajaccio et sa périphérie Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des

Plus en détail

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE CASABLANCA LE DEVELOPPEMENT D UNE OFFRE DE TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE Mots clés : Gouvernance urbaine ; Planification ; Projets de transports publics ; Systèmes de transports

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

BIENVENUE À MISSISSAUGA

BIENVENUE À MISSISSAUGA BIENVENUE À MISSISSAUGA La ville de Mississauga fait partie de la RMR de Toronto. Avec une population dépassant les 741 000 personnes, Mississauga représente la sixième plus grande ville du Canada le tout,

Plus en détail

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lima Bogota (avant) I-1 Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lagos Dar es Salaam Impacts profonds du Transport I-2 Le transport touche presque chaque aspect de la vie urbaine Économique, développement

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

CHAPITRE 3 / HABITER LA VILLE. Comment s organise l espace des grandes villes des pays développés?

CHAPITRE 3 / HABITER LA VILLE. Comment s organise l espace des grandes villes des pays développés? Activité 1 : situation du paysage de l île de la Cité. Livre p 260/261 EN COURS DIALOGUE 1 / où se situe Paris ( continent, pays)? 3 / Dans quel grands domaine bioclimatique? - températures - précipitations

Plus en détail

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Mémoire présenté par la Société de transport de Montréal 3 FÉVRIER 2015 TABLE

Plus en détail

LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace

LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace ALICE ROMAINVILLE Dans le système de production de l habitat qui existe à Bruxelles, en ce début

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES Novembre 2014 Chorges Contexte général La commune de Chorges est issue de l implantation des Caturiges, peuple celte, à proximité

Plus en détail

Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles. Avec le tram et le train

Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles. Avec le tram et le train Plan d accès à la MDAS et autres informations utiles Avec le tram et le train Arrêt de Tram le plus proche de la MDAS : Porte de l hôpital, tram A et D Arrêt de Bus le plus proche de la MDAS : Corbeau,

Plus en détail

151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e

151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e 151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e WWW.VIVACITY-PARIS.FR DOCUMENT CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER - PERSPECTIVE NON CONTRACTUELLE SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION p.3 2 SITUATION & ACCÈS p.6 SURFACES 3p.10 4 PLANS

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Titre de la communication : RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Par TUBLU Komi N kégbé Fogâ Gestionnaire de Patrimoine Culturel

Plus en détail

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29)

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) Phase 3 : Orientations et scénarios d aménagement Avril 2012 Maître d Ouvrage: COMMUNE DE PLOUGONVELIN Rue des Martyrs 29217 PLOUGONVELIN

Plus en détail

2.6 DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL. Préambule

2.6 DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL. Préambule 2.6 DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL Préambule La prospérité économique de Fredericton et le bien-être de ses résidents s explique en partie par l existence de terrains destinés à l aménagement commercial. Les

Plus en détail

Le Faubourg Saint-Laurent

Le Faubourg Saint-Laurent Intérêt porté au projet Depuis de nombreuses années les acteurs sociaux, économiques et les résidants déplorent l état de la rue Saint-Laurent et son manque de dynamisme commercial Le projet présenté sera

Plus en détail

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise Groupe de travail «LGV PACA - Analyse fonctionnelle» Réunion du 25 juin 2007 Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA Aire toulonnaise 1 L aire toulonnaise : organisation territoriale

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA MÉMOIRE À L INTENTION DE L AU SUJET DU PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST PAR LA FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À PROPOS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL... 3 1.1. COORDONNÉES...

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux 3. Les fortes priorités au moment du POS initial (1974) Le rapport de présentation du POS initial accorde une attention particulière et une place

Plus en détail

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN ODÈLE DE SUIVI DES IPACTS SUR LE LOGEENT 30 Les tableaux suivants présentent les variables et les indicateurs utilisés dans les trois sections de ce

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE I II Le trafic routier sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Les chiffres de l accidentologie Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis Carrefour

Plus en détail

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

Côte d Opale* en chiffres 2010

Côte d Opale* en chiffres 2010 BOULOGNE/MER Côte d Opale* en chiffres 21 5 zones d emplois : Berck/Montreuil, Boulogne/Mer, Calais, Dunkerque, Saint-Omer. 438 communes 27 intercommunalités. 145 km de côtes. 4 1 km² de superficie. 3

Plus en détail