Chapitre 2: CINEMATIQUE DU POINT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2: CINEMATIQUE DU POINT"

Transcription

1 I - DÉFINITIONS : Chapite : CINEMATIQUE DU POINT La mécanique est une banche de la physique qui s'intéesse aux mouvements et aux changements des positions des objets physiques. A - La cinématique : Elle pemet d'étudie les mouvements d'un mobile, pa appot à un epèe de éféence, en fonction du temps indépendamment des causes qui les poduisent. Elle a pou but de pécise les tajectoies et les lois hoaies. B - La dynamique : Elle pemet d'étudie les causes physiques qui povoquent le mouvement. C - La statique : Elle pemet d'étudie les conditions pou lesquelles il n'existe pas de mouvement (étude de l équilibe d un système soumis à des actions extéieues). En mécanique classique, et au cous de nos études, on considèe que tout système physique est éduit à un point matéiel coïncidant avec son cente de gavité et contenant sa masse m. Nous admettons que sa vitesse v est négligeable devant la céléité de la lumièe C. II - TRAJECTOIRE et POSITION DU POINT MATÉRIEL : A- TRAJECTOIRE : La tajectoie d'un mobile ( point matéiel ) est le lieu géométique des positions successives occupées pa le mobile au cous du temps pa appot au epèe choisi. Elle est définie pa tois fonctions du temps : x(t), y(t) et z(t) qui pemettent de détemine l'équation hoaie du mouvement s = f(t). s est appelé abscisse cuviligne et égale à la longueu de l'ac M 0 M, M 0 est la position initiale du mobile B- POSITION DU POINT MATÉRIEL : La position du point matéiel peut ête définie au cous du temps en fonction du vecteu position OM = (t) ; pou cela il est nécessaie de considée un éféentiel ( fixe et non défomable au cous - 1 -

2 du temps ) fomé d'un epèe othonomé (défini pa son oigine, sa base et ses axes ) menu d'une hologe qui indique le temps. On peut aussi epée ce vecteu en utilisant les difféents systèmes de coodonnées III- REPÈRES OU RÉFÉRENTIELS : SYSTÈME DE COORDONNÉES 1- Coodonnées catésiennes: Dans un epèe othonomé d'axes Ox, Oy, Oz et de base (i, j, k) othonomée. ( O est l'oigine du epèe ), la position du point M au cous du temps est définie pa le vecteu position : OM(t) = (t) = x i + y j + z k x, y, z, sont les coodonnées catésiennes du point M. Le module de OM est OM = x + y + z Pou un élément de volume, on a en coodonnées catésiennes : dv = dx.dy.dz IV- VECTEURS VITESSES ET ACCÉLÉRATIONS : A- LA VITESSE : Le vecteu vitesse du point M est le vecteu lié d'oigine M égal au vecteu déivé pa appot au temps du vecteu position : dom si = OM alos : v = dt Dans le epèe othonomé (O, i, j, k), on a : Le module du vecteu vitesse est la quantité : dx dy dz v = i + j + k dt dt dt ds dx dy dz v = = + + dt dt dt dt où «ds» est la vaiation élémentaie de l'abscisse cuviligne. Remaque : La vitesse instantanée est potée pa la tangente à la tajectoie au point M alos que la vitesse moyenne est potée pa la code MM'

3 B- L'ACCÉLÉRATION : L'accéléation à un instant donné d'un mobile M, considéé comme un point matéiel, est le vecteu déivée du vecteu vitesse pa appot au temps. dv d OM a = = dt dt Dans le epèe othonomé (O, i, j, k), on a : dv d x d y d z a = = i + j + k dt dt dt dt Le module «a» du vecteu accéléation a est la quantité : d x d y d z a = + + dt dt dt 1 L unité de l accéléation est le mète pa seconde pa seconde : (m / s ) ou m.s. C - HODOGRAPHE : Si on étudie le vecteu vitesse en imposant une oigine fixe O 1 et en epésentant le vecteu équivalent au cous du temps, la coube obtenue en considéant l'ensemble des positions de H constitue l'hodogaphe du mouvement. Losque M décit la tajectoie, H décit l hodogaphe des vitesses. Remaque : le vecteu vitesse du point H est équivalent au vecteu accéléation du mobile M et on écit : a = = = dt dt dt do1h dv d OM - 3 -

4 COORDONNÉES CYLINDRIQUES En coodonnées cylindiques, la position du point M est epéée pa le ayon polaie ρ ( t ), pa l'angle polaie θ ( t ), et la cote z( t ), qui peuvent vaie en fonction du temps : Les coodonnées cylindiques ρ, θ et z du point M sont liées aux coodonnées catésiennes pa les elations suivantes : x = ρ cos θ y = ρ sin θ z = z ρ = x + y y θ = actg θ est défini à π pès x z = z avec = OM = x + y + z Dans la base othonomée des coodonnées cylindiques OM = ρ e + z k ρ (e, e, e ) ρ θ z le vecteu position s'écit : Pou un élément de volume en coodonnées cylindiques on a : dv = ρ d ρ d θ dz En utilisant les ésultats obtenus en coodonnées polaies et en les complétant, on obtient pou : le vecteu vitesse : dom... v = = ρ eρ + ρθ eθ + z k dt Le vecteu accéléation s'écit : - 4 -

5 COORDONNÉES SPHÉRIQUES 3- COORDONNÉES SPHÉRIQUES : En coodonnées sphéiques la position du point M est epéée pa Dans la base othonomée des coodonnées cylindiques. le vecteu position : OM =.e. le vecteu vitesse : (e, e, e ) θ ϕ on a :. le vecteu accéléation s'écit : (on vous laisse le soins de le démonte) θ ϕ θ a = ( θ ϕ sin θ ).e + ( + θ ϕ sin θ cos θ ).e + ( θϕ cot g θ + ϕ).e ϕ - 5 -

6 COORDONNÉES POLAIRES IV- COORDONNÉES POLAIRES OU SEMI-POLAIRES En coodonnées polaies, la position de M est epéée pa le ayon vecteu OM = ρ.e ρ de module ρ ( t ) et pa l'angle polaie θ ( t ) qui peuvent vaie en fonction du temps : x = ρ cos θ y = ρ sin θ Pou un déplacement élémentaie, on doit avoi deux accoissements dρ et dθ L'élément de suface est égal à ρ.dρ dθ. On définit les vecteus unitaies (e, e ) ρ θ dans la base (i, j) : Dans la base des coodonnées polaies (e, e ), le vecteu position s'écit ρ θ Remaque : Les accéléations adiale et othoadiale sont difféentes de celles nomale et othonomale

7 COORDONNÉES INTRINSÈQUES TRIÈDRE DE SERRET-FRENET A chaque point M d'une coube C, il est possible d'associe le tiède d'oigine M qui est un éféentiel tangent à la coube dont les axes sont définis pa les vecteus unitaies, et avec: Le tiède constuit su la base diecte (T, N, B) est appelé tiède de Seet-Fenet. Le plan contenant les vecteus T et N est appelé plan osculateu. Remaque impotante: L'oigine du tiède est le point M et non pas le point O. Le vecteu vitesse s'écit : Le vecteu accéléation est défini pa : ds v = v.t = T dt dv v a = T + N dt R Autes emaques : Dans la base (T, N, B) du tiède de Seet-Fenet, les composantes du vecteu vitesse sont : c - 7 -

8 Le vecteu accéléation a est la somme d'un vecteu accéléation tangentielle tangente et d'un vecteu accéléation nomale a N poté pa la nomale pincipale : dv v a = at + a N = a T.T + a N.N = T + N dt R dv v at = et a N = dt R c c a T poté pa la Remaque : Si on connaît l'accéléation du mouvement, on peut intége pou détemine son équation ; et en connaissant son équation, on déive pou détemine son accéléation

9 CHANGEMENT DE REPÈRE 1-Mouvements elatifs et absolus : Les équations hoaies de la tajectoie, de la vitesse et de l'accéléation d'un mobile dépendent du système de éféence auquel est appoté le mouvement. Soit un éféentiel fixe au cous du temps, un éféentiel en mouvement pa appot à et M un point qui se déplace pa appot à selon le schéma suivant : Le mouvement de M pa appot à est appelé mouvement elatif. La tajectoie ( C ), la vitesse et l'accéléation sont toutes elatives. Le mouvement de M pa appot à ( epèe fixe) est appelé mouvement absolu. La tajectoie ( C a ), la vitesse et l'accéléation absolues. Le mouvement de pa appot à est appelé mouvement d'entaînement. La tajectoie (C e ), la vitesse et l'accéléation sont dites d'entaînement. -COMPOSITION DES VITESSES : Supposons que ( x, y, z ) sont les coodonnées de M dans le epèe fixe et que ( X, Y, Z ) sont les coodonnées de M dans le epèe mobile A l'instant t on a : Si on déive OM = OO' + O'M o O'M = X.I + Y.J + Z.K - 9 -

10 dx dy dz V =.I +.J +.K est appelée vitesse elative et epésente la vitesse du point M dans le dt dt dt epèe mobile doo' di dj dk V e = ( + X + Y + Z ) dt dt dt dt est appelée vitesse d'entaînement et epésente la vitesse du epèe mobile pa appot au epèe fixe ( méthode du point coïncidant dont les coodonnées X, Y, et Z sont constants dans le temps ) THÉORÈME DE COMPOSITION DES VITESSES : Le vecteu vitesse absolue est égal à la somme des vecteus vitesses elative et d'entaînement : V = V + V a e 3- COMPOSITION DES ACCÉLÉRATIONS : Si on déive le vecteu vitesse absolue pa appot au temps, on obtient le vecteu accéléation absolue définit dans le epèe : d X d Y d Z a = (.I +. +.K) est l'accéléation du point M pa appot au epèe mobile dt dt dt ou accéléation elative d OO' d.i d.j d.k a e = ( + X.. + Y. + Z. ) est l'accéléation d'entaînement qui epésente dt dt dt dt l'accéléation du epèe mobile pa appot au epèe fixe ( méthode du point coïncidant dont les coodonnées X, Y, et Z sont constants dans le temps ) dx di dy dj dz dk ac = ( + + ) est l'accéléation complémentaie ou l'accéléation de Coiolis. dt dt dt dt dt dt

11 THÉORÈME DE COMPOSITION DES ACCÉLÉRATIONS : Le vecteu accéléation absolue est égal à la somme des vecteus accéléations elative, d'entaînement et de Coiolis : On démonte aussi que : a = a + a + a a e c

Le mouvement s effectue le long d une trajectoire, la trajectoire se trouve sur une courbe (droite, arc, )

Le mouvement s effectue le long d une trajectoire, la trajectoire se trouve sur une courbe (droite, arc, ) Intoduction La mécanique est l étude des mouvements et des défomations que subissent les cops sous l'effet de diveses foces. On distingue plusieus paties dans cette étude: la cinématique la statique ou

Plus en détail

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier - 1 - MPSI-PCSI Mécanique 1èe Péiode Cous de Cinématique du Point et du Solide D.Feautie - 2-1 Pésentation Pou compende et amélioe éventuellement un mécanisme éel, il faut d abod le modélise, afin de pouvoi

Plus en détail

Mécanique des Milieux Continus Les coordonnées curvilignes

Mécanique des Milieux Continus Les coordonnées curvilignes 1 Mécanique des Milieux Continus Les coodonnées cuvilignes Jusqu à pésent nous avons tavaillé avec le système de coodonnées catésiennes ectangulaies (, x 2, x 3 ) ou (x i ) en abégé. Cependant, pou de

Plus en détail

Chapitre II : Cinématique du point matériel Système de coordonnées

Chapitre II : Cinématique du point matériel Système de coordonnées MECANIQUE DU POINT MATERIEL Chapitre II : Cinématique du point matériel Système de coordonnées Pr Fatima BOUYAHIA 1 ère Année Cycle Préparatoire II1 Notations et définitions II Systèmes usuels de coordonnées

Plus en détail

I. Les trois lois de Kepler :

I. Les trois lois de Kepler : CHAPITRE N 3 PARTIE B MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES TS I. Les tois lois de Keple : Au XVIIème siècle, Johannes Keple (1571-1630) constate que les planète tounent autou du soleil selon des tajectoies

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique.

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique. STI CINEMATIQUE M 2-1 Mécanique s elatifs - Tajectoies 1 / 5 bjectifs de la séquence : Défini le mouvement elatif de deux solides en liaison glissièe ou pivot Détemine la tajectoie d un point d'un solide

Plus en détail

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes.

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cinématique Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cette discipline de la mécanique fait appel à la géométrie analytique et au calcul infinitésimal.

Plus en détail

TD 12 Description et paramétrage du mouvement d un point = cinématique du point matériel

TD 12 Description et paramétrage du mouvement d un point = cinématique du point matériel Mécanique I 1TPC Exercice 1 Définitions 1. Qu est-ce qu un référentiel? Pourquoi doit-on le définir avant de parler de mouvement? Qu est-ce qui distingue un repère et un référentiel? 2. Définir une base,

Plus en détail

Chapitre trois : Cinématique

Chapitre trois : Cinématique Chapitre trois : Cinématique 3.1 Objet de la cinématique 3.2 Le temps et l espace 3.3 La trajectoire 3.4 Le vecteur-position et vecteur-vitesse 3.5 Le vecteur-accélération 3.6 Composantes du vecteur-vitesse

Plus en détail

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux.

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux. III - Appoimation de l optique géométique - aon lumineu. Un faisceau lumineu de lage section peut ête, à l aide de diaphagmes, amené à un pinceau étoit. n peut mathématiquement idéalise ce pinceau pa une

Plus en détail

Chute libre verticale

Chute libre verticale CHAPIRE 1 ÉUDE DE CAS 1 Chute libe veticale 1 Mouvement de chute libe C est le mouvement d un objet soumis uniquement à son poids Expession de l accéléation En se plaçant dans un éféentiel teeste supposé

Plus en détail

Terminale STL Physique de Laboratoire et Procédés Industriels MECANIQUE. Énergétique du point matériel et du solide en translation

Terminale STL Physique de Laboratoire et Procédés Industriels MECANIQUE. Énergétique du point matériel et du solide en translation Teminale STL Physique de Laboatoie et Pocédés Industiels MECANIQUE 0. Résumé du cous de Pemièe Cinématique et Dynamique du oint matéiel Énegétique du oint matéiel et du solide en tanslation 0.. Cinématique

Plus en détail

Travaux Dirigés de M 1

Travaux Dirigés de M 1 TD M 1 Coection PCSI 2 2013 2014 Tavaux Diigés de M 1 Execice 1 : Déplacement d un point matéiel le long d une came Un point matéiel A est asteint à se déplace dans le plan x d un éféentiel R, le long

Plus en détail

CINÉMATIQUE DU POINT

CINÉMATIQUE DU POINT CINÉATIQUE DU POINT La cinématique est la partie de la mécanique qui étudie les mouvements, indépendamment des causes qui les provoquent. 1. RAPPELS 1.1 Caractère relatif du mouvement a. Observations Considérons

Plus en détail

CINEMATIQUE. Introduction 1. MOUVEMENTS PARTICULIERS DE SOLIDE (S) 1.1. Mouvement de TRANSLATION

CINEMATIQUE. Introduction 1. MOUVEMENTS PARTICULIERS DE SOLIDE (S) 1.1. Mouvement de TRANSLATION CINEMATIQUE Introduction La cinématique est la partie de la mécanique qui étudie... des solides, indépendamment des causes qui les provoquent. Comme en statique, on suppose les solides indéformables. 1.

Plus en détail

Analyse vectorielle systèmes de coordonnées

Analyse vectorielle systèmes de coordonnées Analse vectoielle sstèmes de coodonnées 1 Sstèmes de coodonnées : epésentation du point Les coodonnées catésiennes emploées habituellement pou epésente un point dans l'espace à tois dimensions ne sont

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS.

CHAPITRE N 1 : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS. CHAPITRE N : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS. I) Panoama des fonctions de éféence. Fonctions Ensemble de définition, vaiations Repésentations gaphiques = 3 + Si a > 0 f est stictement coissante su 3 f : a + b Si

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau CSI (O.Ganie) otentiels et champs électostatiques Olivie GRANIER INTRODUCTION Électostatique Électomagnétisme (Équations de Maxwell, fin XIX ème siècle) Magnétostatique hénomènes d induction

Plus en détail

Systèmes de coordonnées du plan et de l'espace

Systèmes de coordonnées du plan et de l'espace Sstèmes de coodonnées du plan et de l'espace I- Sstèmes de coodonnées dans le plan I-1 Coodonnées catésiennes I-1-a) Définition Un point quelconque du plan peut ête epéé pa ses coodonnées catésiennes (,)

Plus en détail

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION - DESCRIPTION D UN MOUVEMENT DE ROTATION AUTOUR D UN AXE FIXE Un point quelconque d un solide tounant autou d'un axe fixe este toujous à la même distance de l axe de otation.

Plus en détail

Centre d inertie, Opérateur d inertie

Centre d inertie, Opérateur d inertie PI es Ulis Cous CI8 DYNAMIUE DE YTEME Cente d inetie, Opéateu d inetie I CENTRE D INERTIE Un point G est cente d inetie du sstème matéiel Σ s il véifie la elation : avec = µ ( dv ( et ( P Σ GP( = 0 µ la

Plus en détail

MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES

MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES http://sbeccompany.f MOUVEMENS DES SELLIES E DES PLNEES I Les lois de Keple Johannes Keple (1571-160), astonome et physicien allemand, célèbe pou sa fomulation et sa véification des tois lois du mouvement

Plus en détail

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération Cinématique du point Vecteu vitesse Vecteu accéléation 1. Vecteu vitesse 1.1. Vecteu vitesse moyenne Soit un mobile M se déplaçant su une taectoie (C). Le même déplacement de M ente deux positions peut

Plus en détail

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation 1e B et C Paticule soumise à une foce centale. Gavitation 4 Chapite : Mouvement d'une paticule soumise à une foce centale. Gavitation 1. Paticule en mouvement ciculaie unifome Il a été établi plus haut

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCI (O.Ganie Le théoème de Gauss Olivie GANIE Définition : I Flux du champ électostatique oit un champ électostatique défini dans un domaine de l espace. uface (Σ (C oienté n E ( θ uface

Plus en détail

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME CHAPITRE P11 CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME I) DÉFINITIONS. 1) Poids d un solide et champ de pesanteu 2) Champ de pesanteu unifome 3) Chute II) ÉTUDE DE LA CHUTE LIBRE 1) Étude expéimentale

Plus en détail

Chapitre EM 1 : Charge électrique et champ électrostatique

Chapitre EM 1 : Charge électrique et champ électrostatique Chapite E 1 : Chage électique et champ électostatique Sciences hysiques - I Oigine, pemièe loi 1. Chage électique q Définition : la chage q d une paticule est une gandeu extensive qui caactéise les inteactions

Plus en détail

Chapitre 4: Travail Energie

Chapitre 4: Travail Energie Chaite 4: Tavail Enegie Intoduction Le tavail d'une foce est l énegie founie a une foce losque son oint d'alication se délace. Il est esonsable de la vaiation de l énegie cinétique du système qui subit

Plus en détail

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume Execice 1 : TD N 1 : Cente d inetie, Aie, olume Détemine la suface et l aie du cône d axe ( ; ) dont on a epésenté la demi-section cidessous : a Execice : Détemine la suface et l aie du toe d axe ( z ;

Plus en détail

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan.

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. 2 THEREME DE GAUSS 2.1 Notion d angle solide Extension tidimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. L angle solide dω, délimité pa un cône de demi-angle α coupant un élément de suface élémentaie

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intevention 1. Potaits d atmosphèe 2. Les lois physiques qui égissent les mouvements atmosphéiques 3. Les petubations des moyennes latitudes 4. La convection Les lois physiques qui égissent les

Plus en détail

Choc élastique et référentiel du centre de masse

Choc élastique et référentiel du centre de masse Choc élastique et éféentiel du cente de masse Pa Pascal Rebetez Septembe 0 RÉSUMÉ Nous considéons dans cet aticle le choc élastique de deux disques et étudions les conditions que doivent satisfaie les

Plus en détail

Chapitre VII : Angle Solide

Chapitre VII : Angle Solide Chapite VII : Angle Solide de : Apès une étude attentive de ce chapite, vous seez capable défini un angle plan et donne l expession de l angle sous lequel on voit un ac de coube défini un angle solide

Plus en détail

CINEMATIQUE. I) Généralités : 1) Définition et champ d étude :

CINEMATIQUE. I) Généralités : 1) Définition et champ d étude : CINEMATIQUE I) Généralités : 1) Définition et champ d étude : Définition : La cinématique a pour objet l étude du mouvement des solides (et des points) sans tenir compte des causes de ce mouvement. Champ

Plus en détail

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G Sciences Indusielles Dynamique d un solide en otation - Equilibage MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SLIDE EN RTATIN EQUILIBRAGE Etude dynamique d un solide en otation autou d un axe fixe Paamétage du poblème :

Plus en détail

Chapitre 2.2 La force gravitationnelle

Chapitre 2.2 La force gravitationnelle Chapite. La foce gaitationnelle La foce gaitationnelle (le poids) La foce gaitationnelle est une inteaction phsique qui cause une attaction ente des objets aant une masse. Tout objet aant une masse est

Plus en détail

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces Date : Nom : Goupe : Résultat : / 60 Execices su les foces, èe patie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal : Les foces Consine : outes les éponses numéiques doivent ête aondies au centième..

Plus en détail

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P Mathématiques e Niv. et Toisième patie : Géométie Théoie chapite 4 HAPITRE 4 ERLES 4. Equation d'un cecle donné pa son cente et son ayon 4.. Equation catésienne d'un cecle Nous savons déjà qu'un cecle

Plus en détail

Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous forme de rappel de notions déjà apparues dans ce cours)

Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous forme de rappel de notions déjà apparues dans ce cours) Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous fome de appel de notions déjà appaues dans ce cous) Les 3 lois de Newton. Loi d inetie mouvement ectiligne unifome F = 0. Loi fondamentale de la dynamique

Plus en détail

Mouvement Rectiligne

Mouvement Rectiligne Mouvement Rectiligne Etude cinématique dynamique Enoncés Exercice 1 (Etude du mouvement rectiligne d un point matériel) Un mobile M effectue un mouvement dans le plan (O, x, y) muni d un repère R (O, i,

Plus en détail

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire)

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire) I. Tavail élémentaie d une foce. spects énegétiques des systèmes mécaniques Elémentaie : qui s effectue su un déplacement infinitésimal (ou élémentaie). Tavail d une foce su un tajet quelconque. Le tavail

Plus en détail

Cinématique du point

Cinématique du point Notes de Cours PS 91 Cinématique du point La cinématique du point est l étude du mouvement d un point matériel indépendamment des causes de ce mouvement. En pratique l approximation du point matériel peut

Plus en détail

Version du 16 janvier 2017 (17h39)

Version du 16 janvier 2017 (17h39) CHAPITRE. DYNAMIQUE DU SLIDE..................................... -. -.. Intoduction......................................................... -. -.. Moment cinétique d un solide............................................

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

Chapitre 1. La Cinématique

Chapitre 1. La Cinématique Chapitre 1. La Cinématique La cinématique étudie le mouvement des corps sans se soucier des causes qui l ont produit (c est à dire des forces responsables de la mise en mouvement). 1.1. Référentiel d étude

Plus en détail

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE On considèe une enveloppe sphéique, homogène, de ayon intéieu a, de ayon extéieu b. Le matéiau qui la constitue est élastique pafaitement plastique,

Plus en détail

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments lectostatique : évisions de PCSI Compléments I lectostatique ; évisions de PCSI : Loi de Coulomb, calculs diect du champ et du potentiel : * Gadient d une somme et d un poduit : gad gad [ f g ] gad [ f

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable

Cinématique du solide indéformable Cinématique du solide indéfomable Cinématique du solide indéfomable 1 «Je te donne un bonbon, tu me donnes un bonbon, nous avons chacun un bonbon. Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons

Plus en détail

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT Sciences Indusielles Sujet : Enoncé INETIQUE DES SYSTEMES MTEIELS ETUDE D'UN MONTGE DE OULEMENT Sciences industielles Page Jacques ÏHE Jean-Mac HÉEU EduKlub S.. Tous doits de l auteu des œuves ésevés.

Plus en détail

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres C Gabion / S6-2012_coigé (vesion: 10/03/13) page 1/7 S6-2012_Coigé (concous blanc) Système automatique de distibution d aliments pou chèves 2 Analyse de la fonction FP1 : «déplace la témie le long du ail»

Plus en détail

Chapitre 9: Dynamique d un solide indéformable

Chapitre 9: Dynamique d un solide indéformable Chapite 9: Dynamique d un solide indéfomable Intoduction Dans ce chapite, nous allons nous intéesse à la dynamique d un solide indéfomable (pas un fluide donc). Ceci nous pemetta d étudie la otation d

Plus en détail

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel On se place dans le cadre de la mécanique classique (newtonienne) qui convient très bien pour expliquer

Plus en détail

CINEMATIQUE ANALYTIQUE

CINEMATIQUE ANALYTIQUE TD ENSIBS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux défomables CINEMATIQUE ANALYTIQUE 1/9 1. Execice: Poblème D taité de façon analytique : ROUE DE VELO Etude du mouvement d un point M de la oue de

Plus en détail

Propriétés de symétrie du champ magnétique

Propriétés de symétrie du champ magnétique Popiétés de symétie du champ magnétique Plan de symétie Plan d antisymétie Exemple : deux fils infinis paallèles à l'axe Oz pacouus pa un couant i. zoy plan de symétie zoy plan d antisymétie Diection et

Plus en détail

Chute libre en mécanique

Chute libre en mécanique Chute libre en mécanique Le but de ce document est d en finir avec les difficultés mathématiques sur les équations horaires présentées en sciences physiques. Deux parties : 1. des explications liées aux

Plus en détail

TS Physique Cassini a rendez-vous avec Saturne Exercice résolu

TS Physique Cassini a rendez-vous avec Saturne Exercice résolu P a g e 1 T Physique Cassini a endez-ous aec atune Execice ésolu Enoncé Les tois paties sont indépendantes. La planète atune est entouée de nombeux satellites et anneaux. Données : - Distance oleil-atune

Plus en détail

LE MOUVEMENT ET SA DESCRIPTION CINEMATIQUE

LE MOUVEMENT ET SA DESCRIPTION CINEMATIQUE LE MOUVEMENT ET SA DESCIPTION CINEMATIQUE I - INTODUCTION La cinématique consiste en la desciption mathématique du mouvement d un objet sans se péoccupe des causes qui animent cet objet. Le but que se

Plus en détail

II STATIQUE DES FLUIDES

II STATIQUE DES FLUIDES Univesité aul Sabatie - FSI II STTIQUE DES FLUIDES pès avoi étudié les popiétés généales des fluides, nous abodons ici le domaine des fluides en équilibe statique, ou encoe des fluides au epos. (pas d

Plus en détail

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération Cinématique du point Leçon n 2 PHR 004 Les vecteus position, vitesse et accéléation 1 - Généalités su le mouvement d'un point La cinématique du point est l'analyse du mouvement en ignoant ses causes. Le

Plus en détail

Chap. 11 : Étude du cas de mouvements plans Exercices

Chap. 11 : Étude du cas de mouvements plans Exercices Teminale S Physique Chapite 11 : Étude du cas de mouvements plans Pae 1 su 10 Chap 11 : Étude du cas de mouvements plans Eecices Eecice n p65 Pou détemine la valeu de v 0, il suffit de mesue la composante

Plus en détail

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives MPSI - Mécanique II - Mouvement dans un champ de foces centales consevatives page /5 Mouvement dans un champ de foces centales consevatives Table des matièes Foces centales consevatives. Exemple de la

Plus en détail

CALCUL TENSORIEL. 1 Algèbre tensorielle. 1.1 Composantes d un vecteur

CALCUL TENSORIEL. 1 Algèbre tensorielle. 1.1 Composantes d un vecteur CALCUL TENSORIEL Algèbe tensoielle Nous considéons un espace vectoiel euclidien E, de dimension N, su le cops des éels R. Chaque élément x de cet espace sea appelé vecteu, et sea noté avec un tait dessous

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 16 : Cinématique - Mouvement d un point au cours du temps. Comment décrire le

Plus en détail

9. Émettre des ondes électromagnétiques

9. Émettre des ondes électromagnétiques 9. Émette des ondes électomagnétiques Le dipôle oscillant est la souce d ondes électomagnétiques la plus simple. Son étude détaillée nous pemetta d abode les caactéistiques essentielles des antennes. Los

Plus en détail

Cinématique espace Chapitre 1 Plan du chapitre CHAPITRE 1. CINÉMATIQUE 7

Cinématique espace Chapitre 1 Plan du chapitre CHAPITRE 1. CINÉMATIQUE 7 CHAPITRE 1. CINÉMATIQUE 7 Chapitre 1 Cinématique Plan du chapitre La Cinématique est la partie de la Mécanique qui étudie la description des mouvements, sans se demander quelles en sont les causes (ce

Plus en détail

Chapitre 9. Le champ magnétique

Chapitre 9. Le champ magnétique Chapite 9 Le champ magnétique Objectif intemédiaie 4.1 Connaîte la notion de champ magnétique, puis l'employe pou calcule la foce magnétique su une paticule ou un couant continu et le moment de foce magnétique

Plus en détail

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste 7 Chapite L atome d hydogène isolé Notations: q e =.607733 49 0 9 C : chage de l électon q p = q e à 0 pès : chage du poton m e = 9.0953 5 0 3 kg : masse de l électon M p =.67495 0 7 kg : masse du poton

Plus en détail

Chapitre 4. Le potentiel électrique

Chapitre 4. Le potentiel électrique Chaite 4 Le otentiel électique Objectif intemédiaie 2.4 Connaîte la notion de otentiel électique, uis l'emloye en ésence de distibutions de chages onctuelles de distibutions de chages continues. Le otentiel

Plus en détail

CINEMATIQUE GENERALITES

CINEMATIQUE GENERALITES I ) Introduction La cinématique est la partie de la mécanique qui permet d étudier et de décrire les mouvements des corps, d un point de vue purement mathématique, indépendamment des causes qui les produisent.

Plus en détail

1 Lois de Kepler, lois de Newton...

1 Lois de Kepler, lois de Newton... bsevatoie de Lyon Les lois de Kele démontées avil 0 Lois de Kele, lois de Newton.... Les lois de Kele emièe loi : Les lanètes décivent une ellise dont le oleil occue l un des foyes. = a( e +e cos( F c

Plus en détail

Outils mathématiques

Outils mathématiques Themodnamique - Chapite 0 LES COAISSACES - Déivées patielles Déinition : Soit une onction de deu vaiables et La déivée patielle pa appot à de la onction est la onction des deu vaiables et, notée, telle

Plus en détail

LES QUATRE PARTIES DE L EXERCICE SONT INDEPENDANTES. Dans cette partie, on travaillera dans le référentiel géocentrique, supposé galiléen.

LES QUATRE PARTIES DE L EXERCICE SONT INDEPENDANTES. Dans cette partie, on travaillera dans le référentiel géocentrique, supposé galiléen. Page 1 su 5 S Physique On a maché su la Lune (patiel) Execice ésolu - Enoncé En 1954, egé, publie deux albums des aventues de intin : «Objectif Lune», et «On a maché su la Lune». Dans cette nouvelle aventue,

Plus en détail

Courbes planes parametrées et polaires

Courbes planes parametrées et polaires CPGE My Youssef, Rabat Õæ k QË@ á Ô g QË@ é

Plus en détail

RESISTANCE DES MATERIAUX

RESISTANCE DES MATERIAUX ETANCE DE MATEAUX Mécanique éféence au pogamme.t. éféence au module 4- ésistance de matéiaux. Module 4 : :ésistance des matéiaux 4-1 Hypothèses de la DM 4-2 Etude d une poute 4-3 dentification de la natue

Plus en détail

f y On retrouve une condition «analogue» à une fonction d une variable f (x) = 0

f y On retrouve une condition «analogue» à une fonction d une variable f (x) = 0 Compléments Calcul Difféentiel 1 Recheche d'extema Dans toute la suite on a F : U R n R. ( R est nécessaie pou la notion de...) avec U ouvet de R n. Définition : A U est un maximum (p. minimum) pou F,

Plus en détail

Axes principaux d inertie

Axes principaux d inertie Axes pincipaux d inetie Théoème: se démonte en algèbe linéaie Pou tout point d un solide, il est toujous possible de choisi un epèe othonomé au point tel que la matice epésentant le tenseu d inetie soit

Plus en détail

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs hapite.7 Le potentiel électique et les conducteus Le potentiel dans un conducteu en équilibe électostatique Nous savons que le champ électique E v à l intéieu d un conducteu est toujous nul à l équilibe

Plus en détail

Force et champ électrostatiques

Force et champ électrostatiques Mécanique & Électicité http://membes.lycos.f/wphysiquechimie Pemièes S Foce et champ électostatiques Execice 75 Soient deux chages immobiles placées dans le vide en A (q = - 0-8 C) et en B (q = 4.0-8 C).

Plus en détail

Cours de physique générale

Cours de physique générale 24 mas 2009 cous de la semaine # 06a Bienvenue au Cous de physique généale Physique II pou étudiants de pemièe année en section de mathématiques Pof. Geoges Meylan Laboatoie d astophysique Site web du

Plus en détail

TD N 2 : Actions mécaniques

TD N 2 : Actions mécaniques Execice : Table Détemine sous fome d un seul toseu amené en, l ensemble des actions mécaniques qui s execent su la table epésentée ci-dessous. z Action mécanique de type foce F = Fz s appliquant en A y

Plus en détail

2013/2014 MP, Lycée Berthollet. Résumé de Cours 18 Courbes et Coniques

2013/2014 MP, Lycée Berthollet. Résumé de Cours 18 Courbes et Coniques Résumé de Cours 18 Courbes et Coniques Ici, P est le plan euclidien rapporté à un repère orthonormé R := (O, i, j). I Etude affine Une courbe paramétrée est une application γ = M d un intervalle I dans

Plus en détail

Choc élastique en 2 dimensions

Choc élastique en 2 dimensions Choc élastique en dimensions Pa Pascal Rebetez Juillet 008. Intoduction Nous étudions le choc élastique ente deux disques glissant sans fottement su un plan hoizontal. Cette étude est menée dans le cade

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Chapitre VI : Gradient d une fonction

Chapitre VI : Gradient d une fonction Chapitre VI : Gradient d une fonction de : Après une étude attentive de ce chapitre, vous serez capable donner la signification du vecteur grad f calculer le vecteur grad f lorsque f est donnée en cartésienne,

Plus en détail

Cinématique des solides

Cinématique des solides Cinématique des solides 1- Positions Définir une position n a un sens que si l on précise par rapport à quoi se réfère cette position. Le référent est un repère ou un solide. Pour définir une position

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

Chapitre 4.1 La cinétique de rotation

Chapitre 4.1 La cinétique de rotation Chapite 4.1 La cinétique de otation La dynamique du cops igide Un cops igide est un système de N paticules dont la distance ente chaque paie de paticules doit ête maintenue constante gâce à des foces intenes.

Plus en détail

Cinématique des solides

Cinématique des solides MPSI Cours CI-4 : Prévoir les performances cinématiques des chaînes de solides Cinématique des solides Etude cinématique. Géométrie vectorielle.. Fonction vectorielle. On définit l espace vectoriel de

Plus en détail

MECANIQUE : VITESSE. Date : pour situer un événement dans le temps, on le "date" par rapport à une origine.

MECANIQUE : VITESSE. Date : pour situer un événement dans le temps, on le date par rapport à une origine. MENIQUE : VITESSE La vitesse caractérise la rapidité avec laquelle un mobile passe d une position à une autre : elle fait donc appel à la notion de position dans l espace, et à la notion de temps. 1 :

Plus en détail

TS - III.1 Bases de la mécanique newtonienne Synthèse

TS - III.1 Bases de la mécanique newtonienne Synthèse Bases de la mécanique newtonienne Sommaiire Introduction. ------------------------------------------------------------- -I- Raisonnement pour aborder une situation en mécanique. --------------------- 1.

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

Chapitre I Rappels de mécanique et d'électromagnétisme classiques. I. Etat dynamique d'un système

Chapitre I Rappels de mécanique et d'électromagnétisme classiques. I. Etat dynamique d'un système Chapite I Rappels de mécanique et d'électomagnétisme classiques Ce chapite a pou but de appele quelques notions physiques impotantes pou la compéhension de la stuctue de la matièe et de la stabilité des

Plus en détail

( ) = M O F ext ( ) ( ) car référentiel en translation ( ) ( ) = Γ ( O' ) O' M. Γ i,ent( R' / R ) ω = 2π CORRECTION DL2 : BENNE DE TELEPHERIQUE

( ) = M O F ext ( ) ( ) car référentiel en translation ( ) ( ) = Γ ( O' ) O' M. Γ i,ent( R' / R ) ω = 2π CORRECTION DL2 : BENNE DE TELEPHERIQUE CORRECION DL : BENNE DE ELEPHERIQUE I. Péliminaie : 1. avec des notations classiques : d L O ( S / R dt. a F ie = ma A / R R = M O( F ext + Γ ext ca éféentiel en tanslation b R étant en tanslation pa appot

Plus en détail

MACHINE A EQUILIBRER : Eléments de correction à travailler et compléter.

MACHINE A EQUILIBRER : Eléments de correction à travailler et compléter. MCHINE EQUILIRER : Eléments de coection à tavaille et compléte. Q 1-1-1 et 1-1- X X Liaison linéaie annulaie en : Liaison otule en : Y Z, ( x,y,z ) Z, ( x,y,z ) Q1-1-3 Déplacement des toseus en. Puis les

Plus en détail

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions ENS de Cachan 13-14 L3 Phytem Outils mathématiques Coection du TD n o 7 Distibutions Execice 1. Soient p et q deux enties natuels. Calcule la distibution T = x p δ q où δ i est la déivée i ième de la mesue

Plus en détail

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification Mécanique des fluides - Bachelo - 206 - TD Navie-Stokes : écoulements souteains et lubification Eecice : écoulement dans les milieu poeu satués, loi de Dac A En 856, l ingénieu Hen Dac s intéessait à l

Plus en détail

Théorème de l Energie Cinétique

Théorème de l Energie Cinétique Cous 4 - Théoème de l Enegie Cinétique Théoème de l Enegie Cinétique Réel Modèle Moteu y Moteu x Capteu optique Exemple d état de suface mesué uface à mesue La ugosimétie est la mesue de l état de suface

Plus en détail

Table des matières. S.Boukaddid Mécanique Spé MP. Cinématique du solide et des solides en contact

Table des matières. S.Boukaddid Mécanique Spé MP. Cinématique du solide et des solides en contact Cinématique du solide et des solides en contact Table des matières 1 Champ des vitesses d'un solide 2 1.1 Modèle du solide.............................. 2 1.2 Formule de Varignon............................

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable exercices. Influence de la rotation de la Terre

Cinématique du solide indéformable exercices. Influence de la rotation de la Terre Cinématique du solide indéfomable, execices Cinématique du solide indéfomable execices Execice n Influence de la otation de la Tee n considèe le epèe R lié au cente de la Z, Pais y Tee supposé en tanslation

Plus en détail

Michel Henry Nicolas Delorme

Michel Henry Nicolas Delorme Michel Henry Nicolas Delorme Mécanique du point Cours + Exos Michel Henry Maître de conférences à l IUFM des Pays de Loire (Le Mans) Agrégé de physique Nicolas Delorme Maître de conférences à l université

Plus en détail