Gabriel Scherer, TS3 LE PENDULE PESANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gabriel Scherer, TS3 LE PENDULE PESANT"

Transcription

1 Gabriel Scherer, TS3 LE PENDULE PESANT

2 Rappels Données : 'l' est la longueur du pendule, et g l'accélération due à la pesanteur, considéré constante sur tout le mouvement du pendule. Période : Équation horaire : T =2π l g, si θ max est petit (moins de 0.15 radians). T =2π l g 1 θ² max, si θ max est grand. 16 (θ max est exprimé en radians) θ= θ max sin 2πt T φ, si θ max est petit. Énergie cinétique : Énergie potentielle : E K = 1 2 ml ² dθ dt ² E p =mgl 1 cos θ avec E P = 0 pour θ = 0, c est à dire à l équilibre. Energie mécanique : E M =E K E P TPP5.odt 2/26

3 Influence de m, l, θ max sur la période T d un pendule simple : mise en évidence expérimentale. Schéma : Fil longueur l θ Support M asselote M asse m Table S chém a du m ontage utilisé (de profil) S chém a du m ontage utilisé (de face ) TPP5.odt 3/26

4 Relation entre T et m. On prend θ max <10 et l constante (environ 60cm). On fait varier la masse m, et on mesure à chaque fois 10 périodes de T (plus le temps mesuré est grand, plus l'imprécision due à une petite erreur est faible). On complète le tableau suivant : m (g) xT (s) 12,96 12,98 13,02 13,03 13,06 On trace 10xT = f(m) à l aide du logiciel Regressi. On peut en conclure que la masse m n a aucune incidence sur la longueur de la période. Relation entre T et l. On prend m = 50g et θ max <10. On fait varier l, et on mesure à chaque fois 10 périodes T. On complète le tableau suivant : l (cm) T (s) 0,82 1,15 1,41 1,63 1,82 T² (s²) 0,6724 1,322 1,988 2,657 3,312 On trace T = f(l) à l aide du logiciel Regressi : TPP5.odt 4/26

5 On modélise à l aide du modèle «puissance». On peut donc essayer de tracer la courbe T² = f(l) car la modélisation «puissance» est très proche des valeurs mesurées : On remarque que T² est proportionnelle à l. TPP5.odt 5/26

6 On peut en déduire une méthode «dynamique» pour mesurer l intensité de la pesanteur au lieu considéré : On a : T²= 4 π²l g La pente p (ou coefficient directeur) de la courbe T² = f(l) a pour valeur : p= 4 π² g, d où g= 4 π² p On peut donc retrouver la valeur de g à partir de celle de p : g= 4 π² =9.835 m.s 2 Relation entre T etθ max. On prend m constante (100 g) et l constante (65cm). On fait varier l amplitude angulaire θ max et l on mesure à chaque fois 10 périodes T. On complète le tableau suivant : θ max ( ) θ max (rad) θ² max (rad²) 0, ,1745 0,2618 0,3491 0,5236 0,6981 0,8727 1,047 0, , , ,1218 0,2742 0,4874 0,7615 1,097 T (s) 1,613 1,616 1,622 1,638 1,659 1,682 1,705 1,729 On trace T = f( θ) et on modélise la courbe sous la forme T = A + (B. θ n ) : TPP5.odt 6/26

7 On tente donc de tracer T = f(θ max ²) à l aide du logiciel Regressi : On vérifie bien que T = Q(1 + k.θ max ²), avec : Q = 1,62s k = 0,06675 Pour une valeur de θ petite, on a T Q. Pour de petites oscillations, on a donc avec une assez bonne approximation T constante. On peut donc considérer les frottements comme négligeables. TPP5.odt 7/26

8 Étude des oscillations d un pendule simple à l aide d un logiciel d acquisition. On utilise le logiciel Synchronie 2003 couplé avec une interface d acquisition directe Eurosmart, associée au dispositif Pendulor. Ainsi on peut suivre directement la variable associée au pendule pesant au cours du temps : θ. Schéma : Réalisation des enregistrements. Mise en route du logiciel et réglage du zéro. Après avoir ouvert le logiciel Synchronie 2003, on paramètre une acquisition de 2,5 secondes pour un total de 1000 points. On lance une acquisition en laissant le pendule à sa position d équilibre. Pendant l acquisition on tourne le disque situé sur l axe de rotation du pendule pour se placer à 0,00V. Une fois ce réglage effectué, on lance une nouvelle acquisition en maintenant le pendule normal à sa position d équilibre. On relève la valeur de la tension constante mesurée à l aide de l onglet réticule : V 1 = 6,19V Mode opératoire pour enregistrer les oscillations. On mesure la distance l de l axe de rotation au centre de masse du cylindre pesant fixé en bout de tige, ainsi que la masse m de ce cylindre : l = 0,4m m = 0,1434kg On écarte le pendule de sa position d équilibre, et on le lâche sans vitesse initiale, puis on déclenche enfin l enregistrement. Pour mesurer les angles on conservera la donnée en Volts, car les constantes induites par la conversion ne sont pas connues. On enregistre ensuite l enregistrement sous la forme d un fichier Regressi. Enregistrements. On va réaliser 4 enregistrements différents, et exploiter les résultats pour chacun de ces enregistrements. TPP5.odt 8/26

9 Faible amplitude, frottements négligeables. On réalise un enregistrement avec un angle α max de faible amplitude. Les frottements que l on applique au pendule sont négligeables. Équation horaire. On représente la courbe α = f(t) : On vérifie que l on a, avec une bonne approximation : α = α max.sin( 2πt T φ ) On peut déterminer α max, T et φ par modélisation de la courbe expérimentale : α max = 65,27V T = 1,36s φ = 1,28rad Portraits de phase. On calcule à l aide de Regressi la vitesse angulaire α = dα dt On crée la variable A = α' ω, avec ω= 2π T expérimentalement., avec pour T la valeur trouvée TPP5.odt 9/26

10 On trace le graphe A = f( α) : Les points restent à peu près sur un cercle de rayon constant, les frottements sont peu importants sur une période de temps aussi courte. TPP5.odt 10/26

11 Étude énergétique. On crée les nouvelles variables : E k = 0,5.m.(l. α )², Epp = m.g.l.(l cos α) et Em = E k + E pp, avec g = 9,8m.s 2 On trace E k, E pp et E m = f(t) sur un même graphe : On remarque que la loi de l énergie mécanique est respectée, on a bien E m = E k + E p. L énergie mécanique est à peu près conservée du début à la fin du mouvement, ce qui nous montre que les frottements ont peu d incidence sur un mouvement de faible amplitude. On trace E k, E pp et E m = f( α) sur un même graphe : TPP5.odt 11/26

12 Grande amplitude, frottements négligeables. On réalise un enregistrement avec α de grande amplitude, mais on peut toujours considérer les frottements comme négligeables car la durée d acquisition est faible (toujours 2,5s). Équation horaire. On trace la courbe α = f(t) : TPP5.odt 12/26

13 On vérifie que, bien que la courbe reste périodique, on n a pas : α = α max.sin( 2πt T φ ) On détermine expérimentalement α max et T : On peut retrouver T par le calcul : α max = 14,68V T = 1,5s T = 2π l g = 1,61s Les deux valeurs de T trouvées ne sont pas très éloignées. TPP5.odt 13/26

14 Portrait de phase. On calcule à l aide de Regressi la vitesse angulaire α = dα dt On crée la variable A = α' ω, avec ω= 2π T expérimentalement., avec pour T la valeur trouvée On trace le graphe A = f( α) : Cette fois encore les points restent sur un cercle de rayon constant : les frottements sont toujours peu importants. Faible amplitude, avec frottements fluides. On réalise un enregistrement avec α de grande amplitude, et d une durée de 12s. On va s apercevoir que sur un temps aussi long, on ne peut négliger les frottements fluides de l air sur le pendule. TPP5.odt 14/26

15 Équation horaire. On trace la courbe α = f(t) : On vérifie que l on a bien : α=α max.e h.t. sin 2πt T φ On peut déterminer, à partir de la modélisation de la courbe expérimentale, α max, h, T et φ : α max = 22,1V h = 0,070s 1 T = 1,45s φ = 1,58rad TPP5.odt 15/26

16 Portraits de phase. On calcule à l aide de Regressi la vitesse angulaire α = dα dt On crée la variable A = α' ω, avec ω= 2π T expérimentalement., avec pour T la valeur trouvée On trace le graphe A = f( α) : Au fur et à mesure du mouvement, les points se rapprochent de l origine, ce qui se comprend car les frottements sont très importants. TPP5.odt 16/26

17 Étude énergétique. On crée les nouvelles variables : E k = 0,5.m.(l. α )², Epp = m.g.l.(l cos α) et Em = E k + E pp, avec g = 9,8m.s 2 On trace E k, E pp et E m = f(t) sur un même graphe : E m baisse au fur et à mesure, montrant l influence des frottements sur l énergie du mobile. On trace E k, E pp et E m = f( α) sur un même graphe : TPP5.odt 17/26

18 Faible amplitude, avec frottements solides. On réalise un enregistrement avec α de faible amplitude, et un frottement solide, consistant en un ressort qui freine la progression du pendule simple. Équation horaire. On trace à l aide du logiciel Regressi la courbe α = f(t) : TPP5.odt 18/26

19 On vérifie que l on a bien : α=α max. p q.t.sin 2πt T φ On peut déterminer, grâce à la modélisation de la courbe expérimentale, α max, p, q, T et φ : α max = 27,68V p = 80 q = 7,61s 1 T = 1,38s φ = 1,22rad TPP5.odt 19/26

20 Portrait de phase. On calcule à l aide de Regressi la vitesse angulaire α = dα dt On crée la variable A = α' ω, avec ω= 2π T expérimentalement., avec pour T la valeur trouvée On trace le graphe A = f( α) : A partir d un moment, les frottements sont si forts que le mouvement du mobile est nul. Dans ce cas le portrait de phase montre des points sur l origine. Étude des oscillations d un pendule simple à l aide d une webcam. Film des oscillations. On fixe une webcam sur un statif à l aide d une pince. On fixe une règle d un mètre sur un autre statif dans le champ de vision de la webcam : celle ci servira d échelle. On place ensuite un pendule simple dans le champ de vision de la webcam, et tel que le mouvement ait lieu à peu près dans le même plan que la règle. TPP5.odt 20/26

21 Schéma : M obile aux différents ins tants du film ( t étant égal à la durée de pers is tanc e d une im age s ur la c am éra, on av ait t= 0,04 s ) 0s 5t R ègle graduée (pour l éc helle ) O rdinateur + logic iel d aquis ition et de traitem ent v idéo (IP I) t 2 t 3 t 4t E c ran P lan de la c am éra W ebc am Schém a du dispositif expérim ental On choisit de filmer à 5 images par seconde pendant une durée de 4s. On fixe une longueur du fil équivalente à celle étudiée précédemment, soit l = 65cm. On fait l acquisition en écartant faiblement la masse de sa position d équilibre, et on la lache juste après la fin du compte à rebours, sans vitesse initiale. Montage du film et numérisation du mouvement oscillant. On sélectionne dans la partie montage la séquence intéressante du film réalisé, c est à dire les oscillations du pendule. On n enregistre que les images constituants cette séquence, en vérifiant qu il n y a aucune image perdue. Pour numériser le mouvement oscillant, on charge la séquence que l on vient de monter, on saisit l échelle grâce à la règle que l on avait placée dans le champ de vision, et on pointe ensuite sur chaque image le bord de la masse avec le plus grand soin possible. On finit en cliquant sur le point O, point de rotation du pendule. TPP5.odt 21/26

22 On exporte les résultats sous le logiciel Regressi pour permettre leur exploitation. TPP5.odt 22/26

23 Exploitation des résultats. Équation horaire. On crée de nouvelles variables X et Y avec : X = X1 X1 éq Y = Y1 Y1 o Avec X1 éq abscisse du point d équilibre, qui correspond au point le plus bas, et Y1 o ordonnée de O, l axe des ordonnées étant orientée vers le bas. On a, si θ petit, sin θ= X l, d où θ= X Y. On crée la variable θ. On trace ensuite θ = f(t) et on modélise le mouvement par une fonction sinusoïdale : On peut déterminer expérimentalement la valeur de T : T = 1,851s On compare cette valeur avec celle trouvée en 2.3 pour de petites oscillations : T = 1,69 Ces deux valeurs sont proches l une de l autre. TPP5.odt 23/26

24 Portrait de phase. On crée la variable θ = dθ dt On crée ensuite la variable B = θ ' ω, avec ω= 2π T trouvée précédemment., avec pour T la valeur On trace le graphe B = f( θ) : Les points sont sur un cercle de diamètre constant : les frottements sont négligeables. TPP5.odt 24/26

25 Étude énergétique. On crée les nouvelles variables : E k = 0,5.m.(l. θ )², Epp = m.g.l.(l cos θ) et Em = E k + E pp, avec g = 9,8m.s 2, l = 65cm et m = 100g. On trace E k, E pp et E m = f(t) sur un même graphe : La valeur de E m est à peu près constante, les frottements sont négligeables. On trace E k, E pp et E m = f( α) sur un même graphe : TPP5.odt 25/26

26 Les barrières de potentiel sont les droites d équation θ = 0,42 rad et θ = 0,42 rad. La cuvette de potentiel est une parabole, car, l oscillation étant très faible, elle n est pas amortie par les frottements. Conclusion Ce TP nous a donc permit d étudier à l aide de divers exemples concrets les lois associées au mouvement du pendule simple ou pendule pesant et ce en suivant une démarche expérimentale avec plus ou moins de matériel selon les études. Nous avons pu vérifier les propriétés de ce pendule de manière plus concrète. TPP5.odt 26/26

Gabriel Scherer TS3 LE PENDULE ÉLASTIQUE

Gabriel Scherer TS3 LE PENDULE ÉLASTIQUE Gabriel Scherer TS3 LE PENDULE ÉLASTIQUE 1 Étude manuelle d un pendule élastique vertical Schéma : Ressort constante de raideur k M asselote M asse m Support Table S chém a du m ontage utilisé TPP6odt

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

Matière : Physique Classe : SG.

Matière : Physique Classe : SG. Matière : Physique Classe : SG. Premier exercice (7pts) : étude énergétique Un jouet d'enfant est formé d'un rail placé dans un plan vertical comme indique la figure ci-dessous. La partie ABC est un trajet

Plus en détail

T.P. SYSTEMES OSCILLANTS

T.P. SYSTEMES OSCILLANTS T.P. SYSTEMES OSCILLANTS I Un pendule pour mesurer le temps : Vérifier que le pendule mis à disposition est un pendule simple. 2) Etude expérimentale de la période T : a)vérifier que le pendule mis à disposition

Plus en détail

ENERGIE CINETIQUE ENERGIE POTENTIELLE

ENERGIE CINETIQUE ENERGIE POTENTIELLE ENERGIE CINETIQUE ENERGIE POTENTIELLE EXERCICE I : ENERGIE CINETIQUE Un disque homogène de centre O et de rayon r = 10cm, a une masse M = 1,3kg. Dans une première expérience, le disque roule sans glisser

Plus en détail

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités Énergie cinétique et travail : activités Application 1 a. Calculer l énergie cinétique : d une voiture de masse 1, 0tonnes roulant à 90km/h d un camion de masse 30tonnes roulant à 90km/h b. Calculer la

Plus en détail

Pendule quasi-simple pour acquisition informatisée

Pendule quasi-simple pour acquisition informatisée BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 3 Pendule quasi-simple pour acquisition informatisée par Jacques ROYER Lycée Aristide Briand - BP 418 44606 Saint-Nazaire Cedex jacquesroyer@free.fr «Le voilà à l ouest,

Plus en détail

Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés

Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés Exercice 1 : On considère l'oscillateur horizontal (Figure 1) constitué par un ressort de raideur

Plus en détail

TD 6 Moment cinétique

TD 6 Moment cinétique PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 6 Moment cinétique 1. Force centrale 1. Définir une force centrale. 2. Donner les propriétés du moment cinétique d une masse ponctuelle uniquement

Plus en détail

TP Oscillateur de torsion

TP Oscillateur de torsion TP Oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation.

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation. Terminale S Chapitre 12 Les systèmes mécaniques oscillants. Lycée J-B Schwilgué - SELESTAT I. Exemples de systèmes oscillants. 1. L oscillateur. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système

Plus en détail

Systèmes mécaniques oscillants : exercices

Systèmes mécaniques oscillants : exercices Systèmes mécaniques oscillants : exercices Exercice 1 : 1. Définir les notions suivantes : Oscillateur mécanique - mouvement oscillatoire - oscillation libre - amplitude de mouvement - élongation du mouvement

Plus en détail

SERIE 3 / ENERGIE POTENTIELLE ET MECANIQUE ANNEE :

SERIE 3 / ENERGIE POTENTIELLE ET MECANIQUE ANNEE : SERIE 3 : ENERGIES POTENTIELLE ET MECANIQUE Remarque : Dans cette série, il est possible de résoudre certains exercices avec le théorème de l énergie cinétique, seulement il est clair que le but est de

Plus en détail

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES EXERCICE 1 Dans cet eercice, les réponses attendues doivent être rédigées de façon succincte. Le modèle d'oscillateur étudié est décrit ci-contre, et les

Plus en détail

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire.

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire. Mécanique 5 Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI 1-2016-2017 Contenu du programme officiel : Notions et contenus Définition d un

Plus en détail

TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel

TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel Mécanique I 1TPC TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel Exercice 1 Energie cinétique et théorème de l énergie cinétique (cours) 1. Donner la définition de l énergie cinétique d un

Plus en détail

Devoir n 3 de sciences physiques (2 heures)

Devoir n 3 de sciences physiques (2 heures) Lycée de Bambey erminale Sa Année: 7/8 Devoir n 3 de sciences physiques ( heures) 1 Exercice 1: Réaction entre un acide fort et une base forte (8 points) Les parties I et II sont indépendantes. Partie

Plus en détail

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs Cours de mécanique M13-Oscillateurs 1 Introduction Nous étudierons dans ce chapitre en premier lieu l oscillateur harmonique solide-ressort horizontale, nous introduirons donc la force de rappel du ressort

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

SEANCE 3 : MECANIQUE PHENOMENES OSCILLATOIRES

SEANCE 3 : MECANIQUE PHENOMENES OSCILLATOIRES SEANCE 3 : MECANIQUE PHENOMENES OSCILLATOIRES 1. OSCILLATIONS LIBRES 1) En lançant le pendule à la main ; on observe que celui-ci effectue un mouvement oscillatoire du à la compression et l élongation

Plus en détail

TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel

TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel Mécanique I 1TPC TD 17 Approche énergétique du mouvement d un point matériel Exercice 1 Questions de cours 1. Rappeler la définition du travail et de la puissance d une force. Citer des cas de nullité

Plus en détail

LES OSCILLATIONS. Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique.

LES OSCILLATIONS. Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique. LES OSCILLATIONS Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique. Exemples d oscillations : la balancoire, cordes d une guitare... molécules d air qui transmettent

Plus en détail

THEOREME DE L'ENERGIE CINETIQUE

THEOREME DE L'ENERGIE CINETIQUE THEOREME DE L'ENERGIE CINETIQUE I MOUVEMENT DE TRANSLATION : LA CHUTE LIBRE 1 Expérience et référentiel L'origine des temps(t = 0) se situe lorsque la bille quitte l'électro-aimant et l'origine des abscisses

Plus en détail

MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS

MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS REPUBLIQUETUNISIENNE PROF/ MABROUKI SALAH MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SECTION / SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS Osc ~ Libre ~. ~ 2 EXERCICEN 1 On dispose d un pendule élastique

Plus en détail

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES EXERCICE 1 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES A/ Un pendule élastique horizontal est formé d'un ressort (R) à spires non jointives, de masse négligeable, de raideur K=20N.m -1 dont l'une de ses extrémités

Plus en détail

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION UE PHY44 Vibrations, ondes et optique ondulatoire, 014-015 L Université Joseph Fourier, Grenoble UE PHY44 Partiel 1 mars 015 durée h 5 pages alculatrice collège autorisée, documents interdits, téléphone

Plus en détail

TP 5-2 : Ouvre barrière Sinusmatic : Loi entrée sortie

TP 5-2 : Ouvre barrière Sinusmatic : Loi entrée sortie TP 5-2 Ouvre barrière Sinusmatic Loi entrée sortie Mise en situation Présentation du mécanisme Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut

Plus en détail

1. Réalisation d enregistrements de mouvements de chutes sans vitesse initiale et numérisation de ces mouvements.

1. Réalisation d enregistrements de mouvements de chutes sans vitesse initiale et numérisation de ces mouvements. TP P2 : ETUDE DE CHUTES LIBRES ET NON LIBRES SANS VITESSE INITIALE 1. Réalisation d enregistrements de mouvements de chutes sans vitesse initiale et numérisation de ces mouvements. 1.1. A l aide d un capteur

Plus en détail

Travail et Puissance d une force

Travail et Puissance d une force Travail et Puissance d une force Exercice 1 On pousse une caisse de poids P = 400 N, de A vers D, selon le trajet ABCD (voir figure ci-contre). Le parcours horizontal CD a pour longueur l = 4 La caisse

Plus en détail

TD Mécanique du solide

TD Mécanique du solide TPC2 TD Mécanique du solide Solide en rotation autour d un axe fixe Exercice n o 1 : Ordres de grandeur des moments cinétiques 1 Le moment d inertie de la Terre en rotation uniforme autour de l axe passant

Plus en détail

Lycée de Kounoune TS Retrouver la série Page 1

Lycée de Kounoune TS Retrouver la série  Page 1 Lycée de Kounoune Série d exercices classe de Tle S2 2015/2016: prof : M.Diagne P2 : Applications des bases de la dynamique email : diagnensis@yahoo.fr EXERCICE 1 Sur un banc à coussin d'air, on étudie

Plus en détail

MP 08/09 D.S. de PHYSIQUE-CHIMIE n 4 04/12/09 (3 heures) Page 1 sur 6. Exercice 1 (extrait Mines-Ponts MP 2008)

MP 08/09 D.S. de PHYSIQUE-CHIMIE n 4 04/12/09 (3 heures) Page 1 sur 6. Exercice 1 (extrait Mines-Ponts MP 2008) MP 8/9 DS de PHYSIQUE-CHIMIE n 4 4//9 (3 heures) Page sur 6 Exercice (extrait Mines-Ponts MP 8) Page sur 6 Exercice (Extrait Concours National DEUG 3) k et R sont des constantes positives et ε la permittivité

Plus en détail

Etude du mouvement du pendule couplé

Etude du mouvement du pendule couplé Etude du mouvement du pendule couplé Matthieu Schaller matthieu.schaller@epfl.ch 12 novembre 2007 Table des matières 1 Introduction 2 2 Equations du mouvement 2 2.1 Formalisme de Lagrange.....................

Plus en détail

TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé

TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé Nous allons étudier au cours de ce TP le comportement d un pendule élastique vertical en régime forcé. Pour forcer les oscillations du système masse-ressort à

Plus en détail

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1 LE RESSORT VERTICAL : un transformateur d énergie? Objectifs: On se propose dans ce TP d étudier les transformations d énergie lors du mouvement d une masse accrochée à un ressort disposé verticalement.

Plus en détail

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant.

TP pendules. Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. TP pendules Ce TP est évalué en direct par les observations de l'enseignant. Objectifs : Étudier les oscillations libres et forcées d un pendule élastique (ressort) ; Étudier les oscillations libres non

Plus en détail

Documents mis à disposition m.v2 et de l énergie potentielle de

Documents mis à disposition m.v2 et de l énergie potentielle de Sujet ECE 2 : Physique Mouvement d'un projectile Contexte du sujet Un élève lance à la main une balle dans l air. Une vidéo du lancer «Chute parabolique» et le logiciel «Atelier scientifique» permettent

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 10. Jallu Laurent

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 10. Jallu Laurent ycée alilée ennevilliers chap. 10 Jallu aurent I. Présentation d oscillateurs libres... 1. e pendule simple... Définition... a période du pendule simple.... e pendule élastique... 3 Définition... 3 a période

Plus en détail

Problème 1 : «Tomber plus vite que la chute libre»

Problème 1 : «Tomber plus vite que la chute libre» Problème 1 : «Tomber plus vite que la chute libre» Nous savons tous qu'en l'absence de tout frottement aérodynamique, deux objets de masses différentes soumis à la gravité possèdent la même accélération

Plus en détail

Sujet de révision N o 4

Sujet de révision N o 4 Sujet de révision N o 4 CHIMIE Exercice 1 : 1- Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant et un réducteur.il intervient dans les couples BrO 3 - /Br 2 et Br 2 /Br -. Préciser dans quel couple il est oxydant

Plus en détail

ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN MÉTRONOME AVEC MAPLE

ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN MÉTRONOME AVEC MAPLE ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN MÉTRONOME AVEC MAPLE DISCIPLINE : Mathématiques COURS : Calcul différentiel et intégral III (201-FEG-05) LOGICIEL UTILISÉ : Maple NATURE : Problème THÈME PRINCIPAL ABORDÉ : La modélisation

Plus en détail

Oscillateurs. Une oscillation est le mouvement effectué par le système entre deux passages consécutifs à la même position et dans le même sens.

Oscillateurs. Une oscillation est le mouvement effectué par le système entre deux passages consécutifs à la même position et dans le même sens. I - Systèmes oscillants et mouvement sinusoïdal 1) Système mécanique oscillant Oscillateurs On appelle système mécanique oscillant un système matériel pouvant évoluer de part et d'autre d'une position

Plus en détail

PC 3 & 4 Commande d un drone multirotor

PC 3 & 4 Commande d un drone multirotor Présentation du système PC 3 & 4 Commande d un drone multirotor On souhaite concevoir un contrôleur pour piloter un drone multirotor (Fig.1) comportant huit hélices agencées comme précisé Fig.2. La masse

Plus en détail

Le pendule pesant. 1. Schéma. 2. Etude du mouvement du pendule pesant. par Gilbert Gastebois

Le pendule pesant. 1. Schéma. 2. Etude du mouvement du pendule pesant. par Gilbert Gastebois 1. Schéma Le pendule pesant par Gilbert Gastebois L 0 Longueur du pendule = distance entre l'axe et le centre de gravité du pendule. m Masse du pendule J Moment d'inertie du pendule par rapport à son axe.

Plus en détail

Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183)

Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183) PRTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183) Compétences exigibles : Extraire et exploiter des informations relatives à la mesure du temps pour justifier l évolution

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Temps, mouvement et évolution. Partie : Cinématique TP 16 : Mouvement rectiligne - circulaire I. Notion de vecteur position, vecteur vitesse instantanée et vecteur accélération O - Le vecteur

Plus en détail

I. Les systèmes oscillants

I. Les systèmes oscillants CHAPITRE N 5 PARTIE B OSCILLATEURS MECANIQUES TS Introduction : Les points de certain système mécanique décrivent des trajectoires particulières, au cours desquels ils occupent une même position à des

Plus en détail

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé,

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé, FICHE TD PREMIER PRINCIPE DE LA MECANIQUE CLASSIQUE EXERCICE N 1 Un sismographe est un appareil destiné à enregistrer les vibrations de la surface terrestre sous l action d un séisme. Son S g principe

Plus en détail

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I Page1 CHAPITRE I Oscillations libres non amorties : Système à un degré de liberté I.1 Généralités sur les vibrations I.1.1 Mouvement périodique : Définition : C est un mouvement qui se répète à intervalles

Plus en détail

Série physique: oscillation mécanique libre. Exercice N 1. 4 éme M-S.exp

Série physique: oscillation mécanique libre. Exercice N 1. 4 éme M-S.exp Exercice N 1 Un solide ponctuel (S), de masse m, est attaché à l une des extrémités d un ressort (R), à spires non jointives, de raideur K et de masse négligeable. L autre extrémité du ressort est fixe.

Plus en détail

Exercices Mécanique du solide

Exercices Mécanique du solide Exercices Mécanique du solide Exo 1 Balançoire Un enfant sur une balançoire est schématisé par un pendule oscillant autour d un axe horizontal grâce à une liaison parfaite. L angle avec la verticale est

Plus en détail

Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire

Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire Circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire II. Conversion de puissance mécanique en puissance électrique 1. Retour sur les rails de Laplace ( générateur ) Les rails de Laplace vus dan des chapitres

Plus en détail

Le plan sur lequel se déplace le solide S est horizontal. La position du centre d'inertie G est donnée par

Le plan sur lequel se déplace le solide S est horizontal. La position du centre d'inertie G est donnée par P12-OSCILLATIONS MECANIQUES TRAVAUX DIRIGÉS TERMINALEE S 1 Oscillateur mécanique horizontal Un oscillateur mécanique est constitué d'un ressort à spires non jointives de raideur k dont une extrémité est

Plus en détail

Travaux Pratiques de Physique Expérience n 9

Travaux Pratiques de Physique Expérience n 9 Expérience n 9 PENDULES Domaine: Mécanique Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée aux chapitres suivants du cours de Physique Générale (Physique I): - Physique I, Chapitre 11:

Plus en détail

2 ) Donner l expression la constante d équilibre relative à ce système. Donner son nom.

2 ) Donner l expression la constante d équilibre relative à ce système. Donner son nom. Série de révision SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures Coefficient : 4 Sections : MATHEMATIQUES + TECHNIQUES ET SCIENCES EXPERIMENTALES Chimie : (7 points) Exercice1 : (2.5 points) Les sources hydrothermales,

Plus en détail

Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch.7. Travail et énergie

Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch.7. Travail et énergie Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch.7. Travail et énergie Chapitre 7 : Temps, mouvement et évolution Notions et contenus Travail d une force. Force conservative ; énergie potentielle. Forces

Plus en détail

Mécanique du point. Contrôle final. Sans documents - calculatrice autorisée LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE ECRITS SUR LES COPIES

Mécanique du point. Contrôle final. Sans documents - calculatrice autorisée LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE ECRITS SUR LES COPIES E. S. I. E. E. Année 2013/2014 Mécanique du point SFP-1003 Contrôle final Temps : 3h Mercredi 15/01/2014 Sans documents - calculatrice autorisée E. Algré LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE

Plus en détail

Compte-rendu du TP P12

Compte-rendu du TP P12 BUREL Guillaume GARNIER Damien TS4 Compte-rendu du TP P12 Problématique: Pourquoi «Grand-Mère», l horloge de Mamie, est-elle si grande (en plus de faire beaucoup de bruit )? I Préalables a) Qu'est ce qu'un

Plus en détail

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son Physique TC 1 Correction 1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son centre. 2. Proposer une expression

Plus en détail

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps.

Déterminer le sens du courant induit dans la spire sachant que B z. (t) est une fonction croissante du temps. PC 13/14 TD INDUCTION AC1 : Loi de Lenz On considère une spire circulaire (C) fixe, conductrice de résistance R soumise à un champ magnétique extérieur uniforme variable et orthogonal à la surface du circuit

Plus en détail

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1 PHYSIQUE II On se propose d examiner quelques principes de fonctionnement de deux types de moteurs électriques, à la fois sous les aspects électromagnétique et dynamique Les trois parties de ce problème

Plus en détail

Simulation d un modèle causal - Scilab

Simulation d un modèle causal - Scilab CPGE - Sciences de l Ingénieur Simulation d un modèle causal - Scilab PCSI TP Document Sujet 2h - v1.1 Lycée Michelet 5 Rue Jullien - 92170 Vanves - Académie de Versailles Antenne parabolique de bateau

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - Chapitre 10 : Oscillateurs mécaniques (II) 5. Oscillateur mécanique libre amorti : En présence de frottements, il n y a plus

Plus en détail

Le graphe, de la figure (2), montre la variation de x en fonction de temps.

Le graphe, de la figure (2), montre la variation de x en fonction de temps. MATIERE; PHYSIQUE CLASSE; --SV-SG----------------------- DUREE---1 ''-18 ''------------- Premier exercice(7pts) Oscillateur élastique horizontal. On dispose d'un oscillateur élastique formé d'un ressort,

Plus en détail

Faculté des sciences et ingénierie (Toulouse III) Département de mathématiques M1 MAF Introduction à la modélisation

Faculté des sciences et ingénierie (Toulouse III) Département de mathématiques M1 MAF Introduction à la modélisation Faculté des sciences et ingénierie (Toulouse III) Année universitaire Département de mathématiques M1 MAF 2012-2013 Introduction à la modélisation TP n o 4 Introduction à la résolution approchée d EDOs

Plus en détail

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE 1 1 ) «Evoluer de façon alternative et périodique» signifie osciller entre une valeur maximale et une valeur minimale en répétant le phénomène

Plus en détail

Comprendre-cours 3 TS - programme Travail et énergie

Comprendre-cours 3 TS - programme Travail et énergie Comprendrecours 3 TS programme 2012 Introduction : Travail et énergie L énergétique est la partie de la mécanique qui étudie les travaux et les puissances mises en oeuvres dans les déplacements des solides.

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES Projecteur de diapositives autofocus L étude porte sur le système de positionnement automatique de l objectif du projecteur. Description du fonctionnement

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Énoncé de l exercice 1 Un solide C, de dimensions négligeables, de masse m =100 g, pouvant glisser sans frottement sur une table horizontale, est fixée à l extrémité d un ressort à spires non jointives,

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques I. Exemple d application d un circuit LC. Oscillations libres dans un circuit RLC Extrait de l introdtion du sujet LIBAN 003 : Application des oscillations électriques Dans cette partie, on étudie une

Plus en détail

Atelier de Mécanique Générale & R.D.M. TP N 3 Gyroscope. (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs :

Atelier de Mécanique Générale & R.D.M. TP N 3 Gyroscope. (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs : (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs : Comprendre le phénomène gyroscopique Savoir équilibrer un couple statique appliqué par l intermédiaire d une masse, par un couple gyroscopique de sens contraire Conditions

Plus en détail

Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide

Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide Lycée Kerichen MPSI 2 2013-2014 Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide Dans le chapitre précédent, nous avons utilisé un nouvel outil bien pratique pour décrire le mouvement des systèmes

Plus en détail

Lycée El Hadji Omar lamine Badji Année scolaire 2013-2014 Cellules de sciences physiques Classe : TS1 OSCILLATIONS MECANIQUES LIBRES EXERCICE 1: Un oscillateur harmonique est constitué d un ressort de

Plus en détail

Énergie cinétique : Théorème de l énergie cinétique

Énergie cinétique : Théorème de l énergie cinétique Énergie cinétique : Théorème de l énergie cinétique Exercice 18 Un mobile A de masse 100 g pouvant glisser sur une règle à coussin d air incliné d un angle α = 30 sur l horizontale est abandonné sans vitesse

Plus en détail

Circuits linéaires du second ordre

Circuits linéaires du second ordre Circuits linéaires du second ordre Régimes périodique, pseudo périodique, critique et apériodique Introduction... I Oscillations électriques libres amorties dans un circuit RLC série...3 1 Montage et conditions

Plus en détail

est possible de résoudre certains avec le théorème de l énergie cinétique, l énergie mécanique Remarque : Dans ces exercices, il Exercice 38

est possible de résoudre certains avec le théorème de l énergie cinétique, l énergie mécanique Remarque : Dans ces exercices, il Exercice 38 Mécanique & Électricité http://membres.lycos.fr/wphysiquechimie Premières S Énergie mécanique : Théorème de l énergie mécanique Remarque : Dans ces exercices, il seulement il est clair que le but est Exercice

Plus en détail

-I- Vibrations et oscillations :

-I- Vibrations et oscillations : BTS BTP 2 ème année Les oscillateurs mécaniques 1 Introduction : l'étude des oscillateurs mécaniques fait partie de la mécanique vibratoire. Cette partie de la physique étudie les vibrations dans les solides,

Plus en détail

Principes de la conversion d énergie

Principes de la conversion d énergie CHAPITRE 4 Principes de la conversion d énergie Gérard-André CAPOLIO Conversion d'énergie 1 Machines tournantes Construction de base Les principales parties d une machine tournante sont: Corps de la machine:

Plus en détail

Oscillateur harmonique (CORRIGES)

Oscillateur harmonique (CORRIGES) Oscillateur harmonique (CORRIGES) 1. Mesure de masse en apesanteur : a) Système ; chaise, de masse m o représentée par un point matériel M de masse m o. Actions : poids et rappel du ressort. La RFD (ou

Plus en détail

Asservissement de vitesse Correcteur à action proportionnelle et intégrale

Asservissement de vitesse Correcteur à action proportionnelle et intégrale Asservissement de vitesse Correcteur à action proportionnelle et intégrale I- But Cet essai système permet de vérifier expérimentalement les résultats théoriques obtenus dans le cours des systèmes asservis

Plus en détail

1 Description d un système oscillant

1 Description d un système oscillant Notions et contenus Oscillations mécaniques Amortissement Oscillations libres Oscillations forcées Résonance Objectifs Décrire un système oscillant autour de sa position d équilibre Décrire l oscillateur

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 8-9 Devoir n 6 CONVERSION DE PUISSANCE UTILISATION DE L ENERGIE EOLIENNE Un aéromoteur entraîne une génératrice électrique destinée à alimenter une installation électrique. Pour les aéromoteurs de

Plus en détail

Le régime sinusoïdal

Le régime sinusoïdal Un peu d'histoire : À la suite de l'invention de la lampe à incandescence par Edison en 1878, un grand nombre d'installations s'équipe en générateur à courant continu pour l'éclairage. Parallèlement, un

Plus en détail

PHYS-F-104. Physique. BA-1 Biologie, Géographie, Géologie. Examen du 6 juin I. Théorie (20 points 1 heure) II. Exercices (20 points 2 heures)

PHYS-F-104. Physique. BA-1 Biologie, Géographie, Géologie. Examen du 6 juin I. Théorie (20 points 1 heure) II. Exercices (20 points 2 heures) PHYS-F-104 Physique BA-1 Biologie, Géographie, Géologie Examen du 6 juin 005 I. Théorie (0 points 1 heure) II. Exercices (0 points heures) Justifiez toujours vos réponses. (les simples affirmations du

Plus en détail

Le Pantographe de TGV Duplex

Le Pantographe de TGV Duplex Concours EPITA - IPSA Epreuve de Sciences Industrielles pour l Inge nieur Le Pantographe de TGV Duplex Durée : 2 heures L usage de calculatrices est autorisé. L usage de tout autre document est interdit.

Plus en détail

Séance de travaux pratiques de physique n 3

Séance de travaux pratiques de physique n 3 Séance de travaux pratiques de physique n 3 Objectifs Mise en évidence de l énergie cinétique de rotation d une bille d acier En effectuant des mesures de vitesse de translation d une bille qui roule sans

Plus en détail

CORRECTION. Axe de rotation ( )

CORRECTION. Axe de rotation ( ) DS 4 : Etude du mouvement d un solide indéformable CORRECTION Etude des mouvements des différentes parties d une grue Sur un chantier de construction on utilise une grue pour déplacer des objets très lourds.

Plus en détail

Série physique : Mécanique forcée. Exercice n 1. 4éme M-S exp

Série physique : Mécanique forcée. Exercice n 1. 4éme M-S exp Exercice n 1 Un pendule élastique horizontal est formé par un solide de masse m = 0,1 Kg lié à un ressort à spires non jointives de masse négligeable et de raideur k = 25,6 N.m -1. Le pendule est soumis

Plus en détail

I Travail et puissance d une force II L énergie cinétique III Théorème de l énergie cinétique THÉORÈME DE L ÉNERGIE CINÉTIQUE

I Travail et puissance d une force II L énergie cinétique III Théorème de l énergie cinétique THÉORÈME DE L ÉNERGIE CINÉTIQUE I Travail et puissance d une force II L énergie cinétique III Théorème de l énergie cinétique THÉORÈME DE L ÉNERGIE CINÉTIQUE I travail et puissance d une force Notion de force : Une action mécanique peut

Plus en détail

Devoir surveillé de sciences physiques n 8

Devoir surveillé de sciences physiques n 8 1 er avril 2017 Lycée Thiers Sciences physiques MPSI1 Romain Planques Devoir surveillé de sciences physiques n 8 Les calculatrices sont autorisées. Soignez la rédaction et la présentation. Exercice 1 :

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: A5-05, B2-11, C2-17, C2-19, C2-20, C2-21 v1.1 Lycée Richelieu

Plus en détail

Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne»

Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne» Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne» Cette séquence d apprentissage est destinée à découvrir et appréhender un savoir nouveau. Principes à découvrir : Quantification de la puissance du vent.

Plus en détail

Chap8 : Travail et transferts énergétiques

Chap8 : Travail et transferts énergétiques 1. Travail d une force Diaporama : activité ma voiture est en panne Définition F B Le travail d une force constante dont le point d application se déplace de A vers B est égal au produit scalaire A Figure

Plus en détail

Oscillateur harmonique - Régime libre

Oscillateur harmonique - Régime libre Mécanique 2 - Oscillations libres page 1/9 Oscillateur harmonique - Régime libre Table des matières 1 Oscillateur harmonique 1 2 Oscillations libres 2 2.1 Pulsation propre - Isochronisme des oscillations........

Plus en détail

1 Définitions : Dynamique de translation : Dynamique de rotation :

1 Définitions : Dynamique de translation : Dynamique de rotation : M 2 Dynamique Bac pro - Faire l inventaire des forces agissant sur un système - Appliquer la relation fondamentale de la dynamique à un solide en translation, à un solide en rotation. - Calculer un moment

Plus en détail

P. dl = P. B. Terminale S Chapitre 13. Etude énergétiques des systèmes mécaniques.

P. dl = P. B. Terminale S Chapitre 13. Etude énergétiques des systèmes mécaniques. Terminale S Chapitre 13 Etude énergétiques des systèmes mécaniques. I. Travail d une force. Connaître l expression du travail élémentaire d une force Établir l expression du travail d une force extérieure

Plus en détail

Exercice 1: Exercice2:

Exercice 1: Exercice2: Exercice 1: Un corps de masse m 1 = 3,2 kg se déplace vers l ouest à la vitesse de 6,0 m/s. Un autre corps différent, de masse m 2 = 1,6 kg, se déplace vers le nord à la vitesse de 5,0 m/s. Les deux corps

Plus en détail

TPN 3 Asservissement de vitesse d'une machine à courant continu en utilisant les régulateurs analogiques

TPN 3 Asservissement de vitesse d'une machine à courant continu en utilisant les régulateurs analogiques TPN 3 Asservissement de vitesse d'une machine à courant continu en utilisant les régulateurs analogiques - Objectifs. L étudiant doit être capable de : Modéliser le moteur à courant continu par son schéma

Plus en détail

TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie

TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie Exercice 1: Pendule dans une voiture Un fil de plomb de longueur l, de masse m100g (figure 1) est suspendu

Plus en détail

Mécanique analytique 18 novembre 2013

Mécanique analytique 18 novembre 2013 Mécanique analytique 18 novembre 2013 De nombreuses questions peuvent être traitées indépendamment. Prière de rédiger les réponses aux différents problèmes (I, II et III) sur des feuilles séparées. I.

Plus en détail