Application des normes IFRS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Application des normes IFRS 10 11 12"

Transcription

1 Application des normes IFRS Conference call 18 avril 2013 Données non auditées

2 Disclaimer Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document de presse contient des «déclarations prospectives» (forward looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d un certain nombre de risques et d incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dans des secteurs très concurrentiels qui nécessitent d'importantes ressources humaines etfinancières,lerisquequedeschangementsdansleprixde l'énergie et le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, les risques liés aux termes et conditions figurant habituellement dans les accords de cession, le risque que le respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à l'avenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n a pas l obligation ni ne prend l engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Ce document contient des indicateurs non strictement comptables («non GAAP») au sens de la règlementation (notamment Regulation G adoptée par la Securities and Exchange Commission américaine au titre de la loi américaine. Sarbanes Oxley Act de 2002). Ces indicateurs non strictement comptables sont notamment conformes à l exemption accordée par la règlementation américaine (Rule 100(c) of Regulation G) 2

3 Sommaire 1. Introduction 2. Impacts sur les comptes annuels 2012 de Veolia 3. Indicateurs clés du Q proforma 4. Annexes 3

4 1 Introduction

5 Des comptes qui se lisent différemment (1/2) Les co entreprises, précédemment consolidées selon la méthode de l intégration proportionnelle, seront désormais comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence : Au bilan: Création au bilan de deux lignes permettant de distinguer la nature des entités mises en équivalence Participations dans des entreprises associées Participations dans des co entreprises Au compte de résultat: La présentation des entités consolidées par mise en équivalence (coentreprises et entreprises associées) au compte de résultat dépend de leur nature opérationnelle (1) Maintien de la ligne de résultat opérationnel qui comprend le résultat opérationnel des entreprises consolidées suivant la méthode de l intégration globale et la contribution des activités conjointes ou «joint operations», Création au compte de résultat d une ligne de «résultat opérationnel après quote part de résultat net des entreprises mises en équivalence» intégrant la quote part de résultat net des co entreprises et des entreprises associées, dans le prolongement de l activité du Groupe, (1) Création au compte de résultat d une ligne de «quote part dans le résultat net des autres entreprises mises en équivalence» pour les entreprises mises en équivalence qui ne seront pas dans le prolongement de l activité du Groupe, (1) Inclusion de la quote part de résultat net récurrent des co entreprises et des entreprises associées dans le calcul du «Résultat opérationnel récurrent» du Groupe. Comptabilisation en produits financiers des intérêts reçus sur les concours consentis 5 (1) : en application de la recommandation N du 4 avril 2013 de l Autorité des Normes Comptables

6 Des comptes qui se lisent différemment (2/2) Impact EFN Les financements internes consentis aux co entreprises ne sont pas déduits de l EFN L Endettement Financier Net Ajusté (Adjusted Net financial debt) neutralise la nonélimination de ces financements Veolia peut être amené à participer au financement du développement de ses partenariats, or la comptabilisation en MEE implique de ne plus «éliminer» ces financements inter compagnies. Une créance est reconnue à hauteur du prêt consenti mais n est pas déduite de l EFN La dette contractée par le Groupe pour ces financements demeure en EFN Pas de modification de la définition actuelle de l EFN Mais détermination, en complément, d un EFN «ajusté» (EFA) intégrant les prêts consentis par le Groupe aux co entreprises et comptabilisés au sein du poste «Autres actifs financiers non courants et courants» à l actif de la situation financière consolidée Au tableau des flux: Pour les co entreprises: disparition des flux générés par l activité (CAF, variation de BFR, Impôts versés), des flux liés aux opérations d investissement et de financement les produits financiers des prêts consentis par le Groupe aux co entreprises et entreprises associées sont inclus dans la CAF Financière Ajout d une ligne : «Dividendes reçus des co entreprises et des entreprises associées» Un enrichissement des notes annexes au titre des informations données sur les filiales contrôlées, les partenariats et participations dans des entreprises associées. 6

7 Le périmètre concerné (1/2) Les «joint ventures» ou «co entreprises» et les entreprises associées consolidées dorénavant par mise en équivalence ont une nature opérationnelle dans le prolongement de l activité du Groupe (3) 1. L ensemble des «Joint ventures» ou «co entreprises» du Groupe sera dorénavant comptabilisé par mise en équivalence au sein du résultat opérationnel (1), dont: Dalkia International : co entreprise détenue à 75% par Dalkia et 25% par EDF, avec un taux d intérêt de 50% => passage à une MEE à 75% avec une participation minoritaire de 34% (EDF), soit un taux d intérêt net de 50% Proactiva Group : co entreprise avec FCC à 50% => passage d une IP à 50% en MEE à 50% Shenzhen : co entreprise avec un tiers à 45% avec une participation de 25% => passage à une MEE à 25% Tianjin : co entreprise avec un tiers à 49% => passage d une IP à 49% à une MEE à 49% SNCM: co entreprise avec la Caisse des Dépôts avec la perspective d une prise de contrôle lors du désengagement de Veolia Transdev 2. Les entreprises associées seront comptabilisées par mise en équivalence au sein du résultat opérationnel (1) : Ex. : Eaux de Berlin Rappel: en 2011: co entreprise détenue conjointement avec RWE En 2012: cession des parts de RWE au Land de Berlin : perte du contrôle conjoint et maintien d une influence notable => passage d une IP à 25% à une mise en équivalence à 25% au 31 octobre 2012 Le résultat net des co entreprises et des entreprises associées sera inclus dans le résultat opérationnel (1) (3) (et le RESOP récurrent (2) ) 7 (1): y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées (2): y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées (3): en application de la recommandation N du 4 avril 2013 de l Autorité des Normes Comptables

8 Le périmètre concerné (2/2) 3. Chaque co participant à une activité conjointe («Joint Operations») doit comptabiliser les actifs et passifs (et produits et charges) relatifs à ses intérêts dans l activité conjointe : Exemples: l activité construction (Division T&R) avec les consortiums, les Sociétés en Participation en France et leurs équivalents à l étranger Leur contribution (PAO, Coût des ventes, SG&A) restera donc incluse dans le RESOP (montants ns) 4. Le cas de Veolia Transdev (hors SNCM): passage de l IP à 50% à co entreprise à 50% et maintien en activités non poursuivies Comptes publiés 2012 Co entreprise détenue à 50% avec la Caisse des Dépôts consolidée en IP à 50% Contribution reclassée en activités non poursuivies et en actifs et passifs destinés à la vente en vue du désengagement Financement interne éliminé (pas d impact sur l EFN externe publié) Comptes retraités 2012 Passage en MEE à 50% de la co entreprise détenue à 50% avec la Caisse des Dépôts Contribution reclassée en activités non poursuivies: reclassement de la ligne «Participation dans la co entreprise» en actifs destinés à la vente en vue du désengagement Financement interne non éliminé et comptabilisé en prêts consentis aux coentreprises (créances financières au bilan) 8

9 2 Impacts sur les comptes annuels 2012 de Veolia

10 Synthèse 2012 En M 12M 2012 publié Retraitement IAS 19R (3) Retraitement IFRS 10 & 11 12M 2012 retraité Chiffre d affaires Capacité d autofinancement opérationnelle Résultat opérationnel Résultat opérationnel après quote part de résultat net des entreprises mises en équivalence (1) Résultat opérationnel récurrent (2) Résultat Financier Résultat net récurrent part du Groupe Résultat net part du Groupe Cash Flow libre Endettement Financier Net Prêts consentis aux co entreprises Endettement Financier Net Ajusté Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2012 retraité 2. Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2012 retraité 3. Principaux impacts liés à l application d IAS 19R: Comptabilisation immédiate en compte de résultat de l intégralité des coûts de services passés, alors que les coûts de services passés au titre des avantages postérieurs à l emploi non acquis étaient jusqu alors amortis sur la durée résiduelle moyenne d acquisition de ces droits, Modification du taux utilisé pour mesurer le rendement attendu des actifs de couverture : taux d actualisation de la dette actuarielle dorénavant, alors qu il était auparavant déterminé en fonction de la structure du portefeuille d investissement 10

11 Bridge PAO 2012 PAO 2012 proforma de 23,2 Mds En M 2012 Publié 2012 Retraité Eau Propreté Services à l Energie Autres Total Groupe

12 Répartition du chiffre d affaires par division en M Δ en courant Δ en courant (publié anciennes normes) Eau +3,1% +1,3% Propreté +0,8% +0,8% Services à l Energie +9,1% +7,4% Autres +36,7% +21,1% Groupe Veolia +3,4% Groupe Veolia Publié (anciennes normes) +3,0% 12

13 Répartition du chiffres d affaires 2012 par pays Avant Après Asie Pacifique 11% Reste du monde 7% Asie Pacifique 10% Reste du monde 6% Etats Unis 6% Autres Europe 9% PECO 10% UK 8% Allemagne 8% France 41% Etats Unis 8% Autres Europe 4% PECO 5% UK 9% Allemagne 8% France 50% 13

14 Bridge CAFop 2012 CAF opérationnelle 2012 proforma de 1,9 Mds En M 30% CAFop 2012 publié Berlin (10 mois) Dalkia International Concessions chinoises Eau Marius Pedersen Proactiva Autres* CAFop 2012 retraité IFRS 10 & 11 * Dont Eau autres Europe et Moyen Orient 47M, dont Propreté Europe et Chine 42 M, dont Dalkia France 20 M 14

15 Capacité d autofinancement opérationnelle En M 2011 Retraité 2012 Retraité Δ en courant Δ en courant (publié anciennes normes) Eau ,6% 8,4% Propreté ,6% +2,7% Services à l Energie ,7% 7,6% Autres ,9% 15,1% Total Groupe ,4% 4,6% Total Groupe Veolia Publié (anciennes normes)

16 De la capacité d autofinancement opérationnelle au résultat opérationnel récurrent (1) En M 2011 Retraité 2012 Retraité Δ en courant Capacité d autofinancement opérationnelle ,4% Amortissements Plus values nettes Quote part de résultat net récurrent des coentreprises et entreprises associées Provisions, juste valeur et autres Résultat opérationnel récurrent (1) ,8% NB: les plus values nettes 2012 retraitées augmentent de 36 M par rapport au 2012 publié: il s'agit principalement de plus values intragroupe sur la cession de certains actifs en 2012 de Dalkia international, qui, post IFRS sont neutralisées, non plus sur la ligne "plus values", mais sur la ligne "quote part de résultat des co entreprises". Ces impacts restent donc neutres aux bornes du Groupe. 16 (1) : Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2012 et 2011 retraité

17 Résultat opérationnel récurrent (1) En M 2011 Retraité 2012 Retraité Δ en courant Δ en courant (publié anciennes normes) Eau ,2% 22,5% Propreté ,6% 14,6% Services à l Energie ,2% 22,9% Autres ,0% 16,7% Total Groupe ,8% 23,4% Total Groupe Veolia Publié (anciennes normes) (1) : Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2012 et 2011 retraité 17

18 Tableau de financement 2012 En M 2012 publié 2012 retraité Capacité d autofinancement (1) Remboursements actifs financiers opérationnels Génération totale de cash Investissements bruts Variation BFR Impôts payés Intérêts versés Dividende (2) Dividendes reçus des entreprises associées et co entreprises (4) Autres (3) Cessions Cash flow libre Effets de change Autres Endettement financier net au 31 décembre Variation de l endettement (1) Inclut la capacité d autofinancement financière (133M au 31/12/2012 retraité contre 25M au 31/12/2012) et la capacité d autofinancement des opérations non poursuivies (121M au 31/12/2012 retraité contre 337M au 31/12/2012) (2) Dividende versé aux actionnaires et aux minoritaires (3) Comprend notamment les variations de créances et autres actifs financiers pour -134m en 2012 retraité (4) Dont dividendes reçus: Berlin 24M, Eau Chine 13M, Eau Israël 8M, Dalkia Investissement 19M, Propreté Chine-Taïwan 10M 18

19 Investissements bruts retraités 2012 Croissance En M Maintenance Financiers y/c variation de périmètre* Industriels Nouveaux actifs financiers opérationnels Total 2012 retraité Total 2011 retraité Eau (**) Propreté Services à l Energie Autres Total 2012 retraité Total 2012 publié * Y compris acquisitions partielles entre actionnaires ne modifiant pas le contrôle ** Y compris endettement financier net des sociétés entrantes d Azaliya pour 410 M 19

20 Bridge EFN 2012 EFN 2012 proforma de 10,8 Mds (contre 11,3 Mds en 2012 publié) EFN Ajusté diminué des principales créances aux co entreprises de 7,8 Mds En Mds 28% 10,9 11,3 0,2 0,4 +0,1 10,8 3,0 7,8 EFN ajusté 2012* EFN 2012 publié EFN externe Dalkia International EFN externe Concessions chinoises Eau Autres EFN 2012 retraité Prêts consentis aux coentreprises EFN ajusté 2012 retraité 20 * EFN, avant application des normes IFRS , et diminué des prêts accordés aux principales co entreprises consolidées en IP pour 417M

21 Prêts consentis aux co entreprises Détail des prêts consentis par le groupe aux principales co entreprises: En M Dalkia International VTD Autres (1) TOTAL (1): y compris prêt consentis à la co entreprise Eaux de Berlin de 596M 21

22 3 Indicateurs clés du Q proforma

23 Synthèse Q En M 3M 2012 publié Retraitement IFRS5 (1) Retraitement IFRS 10 & 11 3M 2012 retraité Chiffre d affaires Capacité d autofinancement opérationnelle Résultat opérationnel 544 ~ Résultat opérationnel après quotepart de résultat net des entreprises mises en équivalence (2) Résultat opérationnel récurrent (3) 544 ~ Investissements bruts Cash Flow libre Endettement Financier Net Prêts consentis aux co entreprises Endettement Financier Net Ajusté (1) Eau Maroc et Eolfi (2) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées au 31 mars 2012 retraité (3) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 31 mars 2012 retraité 23

24 Répartition du chiffre d affaires par division Q en M M M 2012 retraité IFRS 5 (1) retraité IFRS 5 et IFRS 10 & 11 Eau Propreté Services à l Energie Autres Groupe Veolia (1): Retraité du reclassement en activités non poursuivies de l Eau Maroc et des activités Eolfi pour 37M

25 = 4 Annexes

26 4 1 Rappel des grands principes des normes IFRS 10 et IFRS 11

27 Le contexte 1/2 Identification d un certain nombre de limites dans le référentiel actuel Norme sur la consolidation (IAS 27 et SIC 12) Existence de divergences dans l appréciation du contrôle Deux textes séparés présentant une approche gouvernance (IAS 27) d une part et une approche basée sur les risques et avantages d autre part (SIC 12) Norme sur les coentreprises (IAS 31) Analyse des partenariats principalement basée sur l existence ou non d une structure juridique distincte Deux modes de comptabilisation possibles pour une même nature de partenariat L intégration proportionnelle La mise en équivalence (optionnel) 27

28 Le contexte 2/2 Un certain nombre de groupes ont d ores et déjà retenu l option autorisée par l IAS 31 de comptabiliser les coentreprises en mise en équivalence Soit de manière récente, en anticipation des nouvelles normes, Soit historiquement. Exemples : Sanofi, Vinci, France Telecom, Danone Veolia fait partie des groupes les plus impactés par ce changement de normes 470 sociétés consolidées en IP* au 31/12/2011, représentant ~20% du PAO 420 sociétés consolidées en IP* au 31/12/2012, représentant ~19% du PAO 28 * Hors VTD

29 Présentation des nouvelles normes IFRS Hier Aujourd hui IAS 27 Etats financiers consolidés et individuels SIC 12 Entités ad hoc IAS 28 Participations dans les entreprises associées + IAS 31 Participation dans des co entreprises SIC 13 Entités contrôlées conjointement Apports non monétaires par des coentrepreneurs IFRS 10 Etats financiers consolidés IAS 27 Etats financiers individuels IAS 28 Participations dans des entreprises associées et des co entreprises IFRS 11 Partenariats IFRS 12 Informations à fournir sur les intérêts détenus dans d autres entités Application rétrospective à partir du 1 er Janvier

30 IFRS 10 : quels sont les véritables changements? Hier Aujourd hui: définition unique du contrôle IAS 27 Le contrôle est le pouvoir de diriger les politiques financières et opérationnelles d une entité afin d obtenir des avantages de ses activités + Concernant les sociétés créées pour réaliser un objectif limité et bien défini (Sociétés Ad hoc) Déclinaison de l approche SIC 12 «Risques & avantages» laissant une place prépondérante au jugement L entité est définie par ses activités pertinentes Société juridique Pouvoir de l investisseur «Droits substantifs permettant de diriger les activités pertinentes» Exposition ou droit de l investisseur à des rendements variables «Concept du rendement élargi» Capacité de l investisseur d utiliser son pouvoir sur l entité pour influer sur les rendements lui revenant Tous les droits non protectifs (de vote et contrats satellites) Capacité d exercer ces droits en temps utiles Contrôle de fait Un paiement fixe peut exposer à une variabilité! Dividendes Intérêts liés au financement Effets de synergies : Free Cash des contrats opérationnels Encadrement de la fonction de mandataire («agent» v.s «principal») Etude des interactions avec les parties prenantes Actifs spécifiques (silo) «Continuous assessment» Place prépondérante au jugement 30

31 IFRS 11 Le «contrôle conjoint» est le partage du contrôle en vertu d un accord contractuel. Il n existe que lorsque les décisions relatives aux activités pertinentes imposent le consentement unanime des parties partageant le contrôle Les partenariats sont maintenant classés en deux catégories : Lesco entreprises ou «joint ventures» Les activités contrôlées conjointement ou «joint operations» Le classement définit sa comptabilisation Nature du partenariat Comptabilisation Appréciation des droits&obligations des partenaires sur les activités pertinentes Activités contrôlées conjointement «Joint Operation» Si et seulement si les partenaires ont droit aux actifs et ont des obligations liées aux passifs tels que définis dans l accord contractuel Co entreprises «Joint venture» Si et seulement si les partenaires ont droit aux actifs nets de l accord contractuel Principe commun applicable aux partenaires avec la reconnaissance de leurs quotes parts d actifs/passifs et flux de revenus/coûts respectifs Suppression de la consolidation par intégration proportionnelle pour les co entreprises, seule la mise en équivalence est autorisée 31

32 Interactions entre IFRS 10, 11, 12 et IAS 28 Contrôle (IFRS 10)? oui non Consolidation selon IFRS 10 Partenariat (IFRS 11)? Informations à fournir selon IFRS 12 oui non Definir le type de partenariat selon IFRS 11 Influence notable (IAS 28)? Joint Operation Joint Venture oui non Comptabilisation des actifs, passifs et p&l Informations à fournir selon IFRS 12 Mise en équivalence selon IAS 28 Informations à fournir selon IFRS 12 Actifs financiers selon IAS39 32

33 IFRS 12 Cette norme regroupe l ensemble des informations à communiquer sur les filiales contrôlées, les partenariats, les participations dans des entreprises associées et les liens avec les entités ad hoc non consolidées L objectif est de fournir suffisamment d information aux lecteurs des états financiers afin qu ils soient en mesure d appréhender : la nature des relations et les risques liés aux participations dans d autres entités (ex: support financier) les effets de ces participations et des relations entretenues avec elles, au Bilan, au Compte de résultat et sur les flux de trésorerie 33

34 Leur application Date d application : Approbation de l ensemble de ces normes le 29 décembre 2012 par l Union Européenne avec une application obligatoire au 1er janvier 2014 et une anticipation possible au 1er janvier 2013, Date d application au 1er janvier 2013 pour les émetteurs cotés aux U.S. Application rétrospective sur 2011 et 2012 impliquant l établissement de comptes proforma 34

35 4 2 Impacts sur les comptes annuels 2011 de Veolia

36 Synthèse 2011 En M 12M 2011 publié Retraitement IFRS5 (1) Retraitement IAS 19R (4) Retraitement IFRS 10 & 11 12M 2011 retraité Chiffre d affaires Capacité d autofinancement opérationnelle Résultat opérationnel Résultat opérationnel après quotepart de résultat net des entreprises mises en équivalence (2) Résultat opérationnel récurrent (3) Résultat Financier Résultat net récurrent part du Groupe Résultat net part du Groupe Cash Flow libre Endettement Financier Net Prêts consentis aux co entreprises Endettement Financier Net Ajusté (1) Reclassement en activités non poursuivies sur 2011 des activités Eau UK régulé, US Solid Waste, Eau Maroc et Eolfi. Remontée en activités poursuivies de la SNCM à compter du 3 mars 2011 (2) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2011 retraité (3) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 31 décembre 2011 retraité (4) Cf slide 10 36

37 Répartition du Chiffres d affaires 2011 par pays Avant (retraité IFRS5) Après Asie Pacifique 10% Reste du monde 5% Etats Unis 7% Asie Pacifique 10% Reste du monde 5% Etats Unis 6% Autres Europe 10% PECO 10% UK 8% France 41% Allemagne 10% Autres Europe 5% PECO 5% UK 9% Allemagne 9% France 50% 37

38 Bridge CAFop 2011 En M CAF opérationnelle 2011 proforma IFRS 5, hors Berlin et post IP de 1,9 Mds 32% CAFop 2011 publié IFRS 5 CAFop 2011 retraité IFRS 5 Berlin (12 mois) Dalkia Concessions International chinoises Eau Marius Pedersen * Dont Eau autres Europe et Moyen Orient 43 M, dont Propreté Europe et Chine 47 M, dont Dalkia France 24 M Proactiva Autres* CAFop 2011 retraité IFRS 5 IFRS 10 & 11 38

39 Tableau de financement 2011 En M 2011 publié 2011 retraité Capacité d autofinancement (1) Remboursements actifs financiers opérationnels Génération totale de cash Investissements bruts Variation BFR Impôts payés Intérêts versés Dividende (2) Dividendes reçus des entreprises associées et co entreprises (4) Autres (3) Cessions Cash flow libre Effets de change Autres Endettement financier net au 31 décembre Variation de l endettement (1) Inclut la capacité d autofinancement financière et la capacité d autofinancement des opérations non poursuivies (2) Dividende versé aux actionnaires et aux minoritaires (3) Comprend notamment les variations de créances et autres actifs financiers pour m en 2011 retraité (4) Dont dividendes reçus: Berlin 39M, Eau Chine 15M, Eau Israël 10M, Dalkia Investissement 19M, Propreté Chine-Taïwan 8M 39

40 Investissements bruts retraités 2011 En M Maintenance Financiers y/c variation de périmètre* Croissance Industriels Nouveaux actifs financiers opérationnels Total Eau Propreté Services à l Energie Autres Total 2011 retraité Total 2011 publié * Y compris acquisitions partielles entre actionnaires ne modifiant pas le contrôle 40

41 Bridge EFN 2011 En Mds EFN 2011 proforma de 12,7 Mds (contre 14,7 Mds en 2011 publié) EFN Ajusté diminué des principales créances aux co entreprises de 9,2 Mds 36% 14,3 14,7 1,4 0,1 13,3 0,4 0,1 12,7 3,5 9,2 EFN ajusté 2011* EFN 2011 publié Berlin EFN 2011 retraité de Berlin EFN externe Dalkia International EFN externe Concessions chinoises Eau Autres EFN 2011 retraité Prêts consentis aux co entreprises EFN ajusté 2011 retraité 41 * EFN, avant application des normes IFRS , et diminué des prêts accordés aux principales co entreprises consolidées en IP pour 442M

42 4 3 Etats financiers Veolia synthétiques

43 Adaptation des états financiers du Groupe : Actif du bilan Au 31 décembre (en millions d euros) Goodwill Actifs incorporels du domaine concédé Autres actifs incorporels Actifs corporels Participations dans les entreprises associées Participations dans les co-entreprises Titres de participation non consolidés Actifs financiers opérationnels non courants Instruments dérivés non courants Actif Autres actifs financiers non courants Impôts différés actifs Actifs non courants Stocks et travaux en cours Créances d exploitation Actifs financiers opérationnels courants Autres actifs financiers courants Instruments dérivés courants Actif Trésorerie et équivalents de trésorerie Actifs classés comme détenus en vue de la vente Actifs courants Total ACTIF

44 Adaptation des états financiers du Groupe : Passif du bilan (en millions d euros) Au 31 décembre Capital Primes Réserves et résultat part du Groupe Total des capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère Total des capitaux propres attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle Capitaux propres Provisions non courantes Dettes financières non courantes Instruments dérivés non courants Passif Impôts différés passifs Passifs non courants Dettes d exploitation Provisions courantes Dettes financières courantes Instruments dérivés courants Passif Trésorerie passive Passifs classés comme détenus en vue de la vente Passifs courants Total des passifs et des capitaux propres

45 Adaptation des états financiers du Groupe : compte de résultat (1) Au 31 décembre (en millions d euros) Produit des activités ordinaires dont revenus des actifs financiers opérationnels Coûts des ventes Coûts commerciaux Coûts généraux et administratifs Autres charges et produits opérationnels Résultat opérationnel Quote-part dans le résultat net des entreprises mises en équivalence Dont co-entreprises Dont entreprises associées Résultat opérationnel après quote-part de résultat net des entreprises mises en équivalence Coût de l endettement financier net Autres revenus et charges financiers Impôts sur le résultat Quote-part dans le résultat net des autres entreprises mises en équivalence Résultat net des activités poursuivies Résultat net des activités non poursuivies Résultat net Part des propriétaires de la société mère Part des participations ne donnant pas le contrôle (1) : en application de la recommandation N du 4 avril 2013 de l Autorité des Normes Comptables

46 4 4 Autres

47 Nouveau profil du groupe après le retraitement des sociétés en IP DONNEES 2012 PAR DIVISION PAO CAFop VEOLIA 2012 publié VEOLIA 2012 post IFRS 10 / 11 VEOLIA 2012 publié VEOLIA 2012 post IFRS 10 / 11 Energie 26% Autres 2% Energie 17% Autres 1% Energie 20% Energie 12% Eau 41% Eau 46% Eau 42% Eau 43% Propreté 31% Propreté 36% Propreté 38% Propreté 45% 29,4 Mds 23,2 Mds 2,7 Md dont Autres 42M 1,9 Md dont Autres 91 M RESOP récurrent Capex bruts VEOLIA 2012 publié Energie 22% Eau 51% VEOLIA 2012 post IFRS 10 / 11 Energie 13% Eau 52% VEOLIA 2012 publié Autres 15% Eau 36% VEOLIA 2012 post IFRS 10 / 11 Energie 16% Autres (*) 9% Eau 46% Propreté 27% Propreté 35% Energie 24% Propreté 25% Propreté 29% 1,2 Md dont Autres 135 M 0,8 Md dont Autres 146 M 3,3 Mds 2,7 Md 47 (*) : Essentiellement impact des investissements d Eolfi pour 185M

48 Nouveau profil du groupe après le retraitement des sociétés en IP DONNEES 2011 PAR DIVISION PAO CAFop VEOLIA 2011 post IFRS 5 Energie 25% Autres 1% VEOLIA 2011 post IFRS 5 & IFRS 10 / 11 Energie 16% VEOLIA 2011 post IFRS 5 Energie 20% VEOLIA 2011 post IFRS 5 & IFRS 10 / 11 Energie 13% Eau 42% Eau 46% Eau 45% Eau 44% Propreté 32% Propreté 38% Propreté 35% Propreté 43% 28,6 Mds 22,5 Mds 2,9 Md dont Autres 37M 1,9 Md dont Autres 95 M VEOLIA 2011 post IFRS 5 Energie 23% RESOP récurrent Eau 52% VEOLIA 2011 post IFRS 5 & IFRS 10 / 11 Energie 19% Eau 50% 2011 Publié Autres 11% Eau 28% Capex bruts VEOLIA 2011 post IFRS 10 / 11 Energie 14% Autres 9% Eau 30% Propreté 25% Propreté 31% Energie 29% Propreté 32% Propreté 47% 1,6 Md dont Autres 115 M 1,1 Md dont Autres 155 M 3,1 Mds 1,9 Md 48

49 Dalkia International Proforma 2012 et 2011 Avant En M PAO CAFop Résultat opérationnel ** Capex bruts* Capitaux employés de clôture * Investissements industriels et nouveaux AFO ** Le RESOP 2011 de DKI est impacté par des dépréciations de goodwill et d actifs non courants d un montant de 243 M en Italie. En 2012, la CAFOP et le RESOP sont pénalisés par des pertes de valeur sur créances clients et charges à payer pour un montant de 82M. Après En M P&L Bilan Résultat net des co entreprises Produits financiers des prêts Participations dans les co entreprises Prêts consentis aux co entreprises Tableau des flux Produits financiers des prêts (en CAF financière) Dividendes reçus

50 Concessions chinoises Eau (entités passant en MEE) Proforma 2012 et 2011 Avant En M PAO CAFop Résultat opérationnel Capex bruts* Capitaux employés de clôture * Investissements industriels et nouveaux AFO Après En M P&L Bilan Résultat net des co entreprises Produits financiers des prêts ~0 ~0 Participations dans les co entreprises Prêts consentis aux co entreprises ~0 ~0 Tableau des flux Produits financiers des prêts (en CAF financière) ~0 ~0 Dividendes reçus

51 Liquidité nette 2012 En M 2012 publié 2012 retraité Veolia Environnement Prêt syndiqué Lignes de crédit bilatérales Ligne de la lettre de crédit Trésorerie et équivalents de trésorerie Total Veolia Environnement Filiales Trésorerie et équivalents de trésorerie Total Filiales Total liquidité Groupe Dettes courantes et trésorerie passive (3 918) (3 859) Total liquidité nette Groupe

52 Liquidité nette 2011 En M 2011 publié 2011 retraité Veolia Environnement Prêt syndiqué Lignes de crédit bilatérales Ligne de la lettre de crédit Trésorerie et équivalents de trésorerie Total Veolia Environnement Filiales Trésorerie et équivalents de trésorerie Total Filiales Total liquidité Groupe Dettes courantes et trésorerie passive (4 383) (4 144) Total liquidité nette Groupe

53 Définition du ROCE ROCE = Résultat des opérations net Capitaux employés moyens de l année Résultat des opérations net = Résultat opérationnel récurrent (1) + Résultats des autres entreprises mises en équivalence Charge d impôts récurrentes sur les sociétés Revenus des actifs financiers opérationnels + Charges d impôts allouées aux actifs financiers opérationnels Capitaux employés (2) = Actifs corporels et incorporels nets + Ecarts d acquisition nets des pertes de valeur + Participations dans des entreprises associées + Participations dans des co entreprises + Besoin en fonds de roulement d exploitation et hors exploitation net + Instruments dérivés nets Provisions + Capitaux employés des actifs et passifs destinés à la vente hors activités abandonnées Capitaux employés moyens de l année : moyenne des capitaux employés à l ouverture et à la clôture Les capitaux employés sont les capitaux «rémunérés» : capitaux propres, intérêts minoritaires, endettement financier net moins actifs financiers opérationnels et prêts consentis aux co entreprises 53 (1) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées (2) Hors prêts consentis aux co entreprises

54 Coordonnées Relations Investisseurs Ronald Wasylec, Directeur des Relations avec les Investisseurs et Actionnaires individuels Téléphone e mail Ariane de Lamaze Téléphone e mail ariane.de 38 Avenue Kléber Paris France Fax Terri Anne Powers, Director of North American Investor Relations 200 East Randolph Street, Suite 7900 Chicago, IL Tel +1 (312) Fax +1 (312) e mail 54

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Chiffres clés au 31 mars 2014. Conférence téléphonique du 7 mai 2014

Chiffres clés au 31 mars 2014. Conférence téléphonique du 7 mai 2014 Chiffres clés au 31 mars 2014 Conférence téléphonique du 7 mai 2014 Disclaimer Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document de presse contient des «déclarations

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Conférence téléphonique du 7 novembre 2013

Conférence téléphonique du 7 novembre 2013 Conférence téléphonique du 7 novembre 2013 Renforcement stratégique dans l Energie Chiffres clés au 30 septembre 2013 Antoine Frérot Président Directeur Général Pierre François Riolacci Directeur Général

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées)

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées) 1, Square Bela Bartok 75015 Paris COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (NON AUDITE) Période de 3 mois close le (en millions d'euros) 31 mars 2015 31 mars 2014 Chiffre d'affaires 2 740 328 Achats externes (1 489)

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Communiqué de presse. Résultats au 30 juin 2007. Nouvelle progression des performances

Communiqué de presse. Résultats au 30 juin 2007. Nouvelle progression des performances Paris, le 29 août 2007 Communiqué de presse Résultats au 30 juin 2007 Nouvelle progression des performances Chiffre d affaires consolidé (1) : 15 461,6 millions d euros, +10,9% à change courant (+11,6%

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément n 2 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État du résultat global consolidé 3 3 État de la situation financière consolidée 4 4 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale INTRODUCTION Ce chapitre introductif a pour objet de présenter, de manière générale, le mécanisme de consolidation des comptes et le contenu des états financiers consolidés des sociétés

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

Passage aux normes IFRS 2004

Passage aux normes IFRS 2004 Passage aux normes IFRS 2004 Comptes consolidés au 31 décembre 2004 1 Passage aux normes IFRS 2004 Maroc Telecom Sommaire 1. Introduction 2. Description des retraitements IFRS 3. Bilan consolidé et notes

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

1 Normes IFRS applicables... 1. 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3. 3 Plan comptable... 5

1 Normes IFRS applicables... 1. 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3. 3 Plan comptable... 5 Chapitre 34 Table des matières 1 Normes IFRS applicables... 1 1.1 Références... 1 1.2 Champ d application... 1 1.3 Définitions... 2 2 Types de droits et engagements hors bilan... 3 2.1 Engagements au titre

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3 TABLEAU

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 30 mars 2015 1 Sommaire Chiffres clés et faits marquants Résultats financiers 2014 Prévisions de marchés et perspectives du groupe 2 Chiffres Clés 2014 M 2014 2013 Chiffre d Affaires

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 www.pwc.com Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 Affirmations des CFO Etude L optimisation du secteur financier a gagné en importance Le secteur financier est de plus en plus impliqué dans la

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Présentation de la consolidation

Présentation de la consolidation Chapitre I Présentation de la consolidation Établir les comptes consolidés d un groupe consiste à présenter son patrimoine, sa situation financière et les résultats de l ensemble des entités qui le constituent

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

IFRS 11 Retours d expérience. Laurence Rivat Jean-Pierre Mounier Eric Dard

IFRS 11 Retours d expérience. Laurence Rivat Jean-Pierre Mounier Eric Dard IFRS 11 Retours d expérience Laurence Rivat Jean-Pierre Mounier Eric Dard 19 Décembre 2013 Agenda Introduction : Application du package consolidation par les groupes français et européens Implémentation

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Passage aux normes IAS IFRS

Passage aux normes IAS IFRS Passage aux normes IAS IFRS (informations non auditées) Groupe SILICOMP SA au capital de 674.309,85 Euros Siège social : 195, rue Lavoisier ZIRST BP 1 38 330 MONTBONNOT SAINT MARTIN 345 039 416 RCS GRENOBLE

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2015

Rapport financier semestriel au 30 juin 2015 Veolia Environnement Société anonyme au capital de 2 811 509 005 euros Siège social : 36/38, avenue Kléber 75116 PARIS 403 210 032 R.C.S. Paris Rapport financier semestriel au 30 juin 2015 J atteste, à

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013 ASSYSTEM SA Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 19 219 840 Euros Siège social : 70 Boulevard de Courcelles 75017 PARIS RCS PARIS B 412 076 937 RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27 Norme comptable internationale 27 États financiers individuels Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable et les obligations d information concernant les participations

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE

TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE Transition aux IFRS : compte de résultat consolidé IFRS préliminaire 31/12/24 Transition aux IFRS : bilan actif consolidé IFRS préliminaire 31/12/24 Transition aux IFRS : bilan

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

Groupe Carrefour. Normes IFRS

Groupe Carrefour. Normes IFRS Groupe Carrefour Normes IFRS 16 décembre d 2004 1 Plan 1. Champ d application d des normes IFRS 2. Revues des principales normes IFRS susceptibles d impacter la grande distribution alimentaire et implications

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 %

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 % Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

ED 2009/02 Impôt sur le résultat Les nouvelles propositions de l IASB. 9 Juin 2009

ED 2009/02 Impôt sur le résultat Les nouvelles propositions de l IASB. 9 Juin 2009 ED 2009/02 Impôt sur le résultat Les nouvelles propositions de l IASB 9 Juin 2009 Contexte du projet Projet de convergence court terme avec les US GAAP depuis 2002 Discussions FASB pour modifier SFAS 109

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5.

1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5. 28/05/14 1 1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5. Périmètre de consolidation 6. Méthode de consolidation

Plus en détail

Information comptable et management financier

Information comptable et management financier Information comptable et management financier APPLICATION Diagnostic financier Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor,

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 SCOR VIE Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 Présentation du Paris Avertissement Certaines informations contenues dans cette présentation pouvant être des informations de nature prospective

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS2014

COMPTES CONSOLIDÉS2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur 1 Informations financières historiques 3 Comptes de résultat consolidés

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail