01/10/2013. Des économies d énergie pour des gains de productivité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "01/10/2013. Des économies d énergie pour des gains de productivité"

Transcription

1 Des économies d énergie pour des gains de productivité

2 Sommaire Bilan de l opération de pré-diagnostic énergétique Le dispositif d accompagnement du CTME Témoignages d entreprises

3 Bilan de l opération de prédiagnostic énergétique

4 Contexte La maîtrise des consommations d énergie est une priorité territoriale pour la Nouvelle-Calédonie L énergie est indispensable à toutes les activités de production. Si le coût des consommations varie suivant l activité de l entreprise et le type d énergie utilisée, il représente bien souvent un poste budgétaire qui peut être réduit. Économiser l énergie dans l entreprise est aujourd hui une nécessité économique qui se conjugue avec une nécessité environnementale

5 Objectif et conduite d un pré-diagnostic Il vise l amélioration effective de la performance énergétique de l entreprise en permettant : d identifier les gisements d économie d énergie à court et moyen terme et de mettre en œuvre rapidement des actions rentables de maîtrise des consommations. Méthodologie : Étude des factures énergétiques ; Examen de la performance des installations de production, distribution et consommation d énergie ; Recensement des équipements du site et modélisation de leurs consommations ; Examen des moyens de mesures et documents analytiques existants ; Recueil de l ensemble des témoignages et avis

6 Résultats d un pré-diagnostic Élaboration d un premier bilan de la situation énergétique de l entreprise : Définition de l optimum financier au regard de l abonnement souscrit Recollement des consommations énergétiques selon les grandes classes d usage Descriptif des caractéristiques et performances énergétiques des équipements et appareils

7 Résultats d un pré-diagnostic Définition d un plan d actions en 3 volets : PLAN D ACTIONS Faibles inves6ssements, temps de retour très intéressants Inves6ssements moyens, temps de retour intéressants Forts inves6ssements, temps de retour importants Proposition d études de faisabilité complémentaires sur des points spécifiques

8 Modalités de l opération 2013 Prise en charge financière à 50% par le CTME du coût du consultant (CAPSE NC) Réunion collec6ve de lancement 1 h Réalisa6on du pré- diagnos6c (visite et inves6ga6ons sur site, élabora6on du rapport individuel) 4 j Res6tu6on individuelle 2 h Réunion collec6ve de synthèse 2 h

9 Les entreprises participantes ENTREPRISE ACTIVITÉS NOMBRE SALARIÉS TENNESSEE FARM produc6on de produits lai6ers 40 AZUR PISCINES Fabrica6on de piscine (coque) et travaux divers 25 SIEM embouteillage eau de source 25 LA CHARCUTERIE FRANÇAISE charcuterie - salaison 42 SCPP LA PERIGOURDINE conserverie 22 PACIFIC TUNA stockage, vente et transforma6on de poissons du large 19 SUD GLAÇONS fabrica6on de glace hydrique 6 GOODMAN FIELDER (site de la Biscui6ère) produc6ons de pains spéciaux, cakes et chips 19 GOODMAN FIELDER (site snack) produc6on de snacks 31 SCEB (société calédonienne d'exploita6on boulangère) boulangerie industrielle - minoterie 50 Entreprises industrielles - pas de cibles particulières

10 Bilan de l opération Points faibles communs aux entreprises Compresseurs d air énergivores Groupes froids énergivores Mauvais calorifugeage des réseaux froid ou chaud Joints de porte ou enveloppe de chambres froides en mauvais état Abonnements de puissances souscrites surdimensionnés ou sous dimensionnés Éclairages peu performants Fuites sur les réseaux d air comprimé Méconnaissance des consommafons énergéfques et absence de suivi 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Problèmes de maintenance (préventive et de qualité)

11 Plan d actions 1 : faibles investissements avec des temps de retour sur investissement très intéressants Plan d actions 2 : investissements moyens avec des temps de retour sur investissement intéressants

12 Bilan global de l opération 13,5 % d économies financières potentielles en moyenne avec un temps moyen de retour sur investissement de 5,5 ans 750 MWh économisés par an représentant l équivalent de 687 tonnes de CO 2 Études de faisabilité complémentaires : 6 entreprises concernées Mise en place d un groupe froid centralisé Préchauffage d eau par installation solaire thermique Récupération de chaleur Changement de chaudière Diagnostic thermique pour vérifier l isolation des chambres froides

13 L accompagnement des industries calédoniennes aux actions de maîtrise de l énergie

14 Qu est ce que le CTME : la gouvernance FCME : 482 MF en 2013 Fonds de Concours pour 282 MF + la Maîtrise de l Energie 100 MF 100 MF Définition d un programme d actions commun et des modalités d intervention financière dans le cadre d une convention annuelle Une iden6té : le CTME Comité Territorial pour la Maîtrise de l Energie Président : C. GYGES Membres : Gouvernement, Congrès, ADEME, provinces, associa6ons des maires Décision prise à l unanimité Gouvernement de Nouvelle- Calédonie Trois axes : Utilisation rationnelle de l'énergie Promotion des énergies renouvelables Economies des matières premières énergétiques ADEME

15 Qu est ce que le CTME : la mise en œuvre du programme Mise en œuvre du programme DIMENC Instruction technique conjointe pour un regard croisé sur les actions en fonction des missions des partenaires Mise en œuvre du programme Représentation de l ADEME Mobiliser tous les acteurs : information/sensibilisation/formation Conseiller : conseil personnalisé, développement d outils Inciter à faire à plusieurs : appel à projets, à candidatures Aider à réaliser : soutien aux études amont pour une prise de décision en connaissance de cause, soutien à la diffusion pour anticiper la réglementation, l accompagner ou la faire évoluer

16 Des actions CTME prime écocash chauffe-eau solaire plateforme mobile solaire

17 Des actions CTME prime écocash frigo et lave-linge

18 Des actions CTME étiquette énergétique calédonienne

19 Des actions CTME les gaz à effets de serre

20 Des actions CTME la maîtrise de l énergie et l habitat

21 Des actions du CTME accompagnement des entreprises Conduite d'opérations d'efficacité énergétique : - Financement d'étude d'aide à la décision (50 à 70%) Ex.: diagnostics énergétiques, études d'optimisation énergétique, études en coût global, etc. - Formation et sensibilisation des professionnels Ex : formation architecture bioclimatique énergie dans le bâtiment et coût global (2011 et 2012) formation outils BATIPEI et OPTICLIM (2013) accompagnement à l'installation de chauffe-eau solaires (2013) démarche qualité des installations de chauffe-eau solaire CALSOL

22 Système d accompagnement des industriels - partenariat Financements : Pré-diagnostic énergétique, opération collective pour les industries de moins de 100 salariés 50 % des dépenses éligibles de l étude Diagnostic énergétique individuel pour les industries de plus de 100 salariés 50 % des dépenses éligibles de l étude Actions de maîtrise de l énergie Besoin spécifique : Etude de faisabilité 70 % des dépenses éligibles de l étude Mise en œuvre, suivi, Relevé d indicateurs, reporting

23 L accompagnement, une volonté politique Travail préparatoire en cours sur le projet de Schéma de l Energie et du Climat de la Nouvelle- Calédonie : - Identification d'action sectorielle "tertiaire" accompagner techniquement et financièrement les PME-PMI mettant en place une démarche de maîtrise de l énergie.

24 Contacts Agence de l Environnement de la Maîtrise de l Energie Représentation ADEME en Nouvelle-Calédonie Tel : Mail : Chambre de commerce et d industrie de la Nouvelle-Calédonie Tel : Mail : Direction de l Industrie, des Mines et de l Energie de la Nouvelle-Calédonie Service Energie Tel : Mail :

25 Témoignages

26 TENNESSEE FARM Olivier BAZIN - Responsable travaux et maintenance SOCIETE INDUSTRIELLE DES EAUX DU MONT DORE Patrick CALVARIN - Directeur Technique Responsable des opérations LA PERIGOURDINE Maeva GASTINEL - Responsable administrative et financière

27 Merci de votre attention À bientôt

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 Sommaire L ALEC du Pays de Rennes Espace Info Energie du Pays de Rennes : la rénovation thermique

Plus en détail

Les Entreprises, l Energie (et l ADEME)

Les Entreprises, l Energie (et l ADEME) Les Entreprises, l Energie (et l ADEME) - L ADEME - Les aides aux Entreprises : - l aide à la décision Energie - le Bilan carbone - les aides aux EnR - autres soutiens Olivier GILLET ADEME Rhône-Alpes

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

* Outils et actions de la CCI en matière d efficacité énergétique. Direction Développement Durable CREA 10/12/14

* Outils et actions de la CCI en matière d efficacité énergétique. Direction Développement Durable CREA 10/12/14 * Outils et actions de la CCI en matière d efficacité énergétique Direction Développement Durable CREA 10/12/14 La CCI de Région Alsace Les CCI en Alsace La CCI de Région Alsace Approches Développement

Plus en détail

L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises

L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises 15 novembre 2012 Présentation: Philippe VINCENT Votre contact (département 44): Samy GUYET samy.guyet@ademe.fr l ADEME en quelques

Plus en détail

Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie

Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie Compte-rendu de Visite Maîtrise de l Energie CLISSON METAL Visite du 18/0/010 Rapport réalisé par : Jean-Christophe DUNOT Chambre de Commerce et d Industrie des Deux Sèvres Opération réalisée avec le concours

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES

COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES Appel à projets 2017 La Région Nouvelle-Aquitaine Pôle du Développement Économique et Environnemental Direction de l Énergie et du Climat 14, rue François de Sourdis

Plus en détail

Mission de diagnostics énergétiques du patrimoine bâti ~ Des communes adhérentes au SYDESL ~

Mission de diagnostics énergétiques du patrimoine bâti ~ Des communes adhérentes au SYDESL ~ COMMUNE : TRAMAYES PAGE : 1 SUR 16 Commune de TRAMAYES FOUR A PAIN COMMUNE : TRAMAYES PAGE : 2 SUR 16 SOMMAIRE 1. GENERALITES...3 2. DESCRIPTIF...4 Présentation de l établissement...4 Caractéristiques

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI : Code postal : I

Plus en détail

Innover. en mécanique

Innover. en mécanique Innover en mécanique m Institut technologique de mécanique Piloté par les industriels mécaniciens sous la tutelle de l État Page 2 Page 2 Régi par les articles L342.1 à L342.13 du code de la recherche

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes B E G E S Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes Année 2017 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de la personne morale concernées...4 2/ Description

Plus en détail

Stratégie Energie de la Région Martinique

Stratégie Energie de la Région Martinique Stratégie Energie de la Région Martinique Martinique at a glance Consumption overview Electricity network Energy issue in Martinique Les enjeux de l énergie en Martinique Synthetically: Reducing dependance

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

Elodie TRAUCHESSEC - ADEME

Elodie TRAUCHESSEC - ADEME en collaboration avec Impact énergétique et environnemental du dispositif CEE - Etude Gisements CEE 2016 Elodie TRAUCHESSEC - ADEME TWh cumac Etat d avancement Objectifs par période et CEE délivrés 1400

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

Conseil en Energie Partagé

Conseil en Energie Partagé Présentation du Conseil en Energie Partagé à Dreux Agglomération Retour d expériences 03/12/2013 1. Présentation 2.Au quotidien, les missions, la méthodologie 3. Retour d expériences. Situation Géographique

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI

Plus en détail

Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique. Le Fonds Chaleur

Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique. Le Fonds Chaleur Le soutien de l ADEME à l efficacité énergétique Le Fonds Chaleur Une aide financière pour passer aux Énergies Renouvelables Florence MORIN ADEME Franche-Comté Soutien à l efficacité énergétique Aide technique:

Plus en détail

CRITERE N : 7c INTITULE : Gestion de l énergie

CRITERE N : 7c INTITULE : Gestion de l énergie CRITERE N : 7c INTITULE : Gestion de l énergie 1 Note introductive (chapô) La consommation d énergie des établissements de santé est importante. Elle représente selon l ADEME (Agence de l Environnement

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Présentation CCI 82 MONTAUBAN

Présentation CCI 82 MONTAUBAN Présentation CCI 82 MONTAUBAN 27.05.2010 SOMMAIRE Contexte But d un bilan énergétique Note méthodologique Réunion de lancement Questionnaire Visites et investigations Analyse des données Premières préconisations

Plus en détail

Plan directeur communal des énergies

Plan directeur communal des énergies Séminaire CREM du mercredi 8 septembre Planification énergétique territoriale Enjeux pour les collectivités locales Plan directeur communal des énergies 09.09.2010 [ INTRODUCTION ] Sommaire - Contextes

Plus en détail

Action collective d économie d énergie. Diner/débat CECM Jeudi 10 Avril 2014

Action collective d économie d énergie. Diner/débat CECM Jeudi 10 Avril 2014 Action collective d économie d énergie Diner/débat CECM Jeudi 10 Avril 2014 Contenu de l accompagnement complet et clé en main La participation à l action collective permet aux entreprises de bénéficier

Plus en détail

Les solutions «énergiconomes» les plus couramment mises en œuvre

Les solutions «énergiconomes» les plus couramment mises en œuvre Management de l énergie Les solutions «énergiconomes» les plus couramment mises en œuvre Motorisation Eclairage Chauffage Benjamin FAY Conseiller énergie CCI Landes 14 janvier 2016 Vapeur 1 Diagnostic

Plus en détail

Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015

Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015 Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015 I. CONTEXTE ET MODALITES PRATIQUES Un des objectifs du Grenelle Environnement puis de la loi de transition énergétique pour la croissance verte

Plus en détail

Ecoquartier Flaubert solidarité énergétique

Ecoquartier Flaubert solidarité énergétique Réunion du 5 décembre 2014 Ecoquartier Flaubert solidarité énergétique Situation ROUEN Petit Quevilly Situation ROUEN Petit Quevilly 1 ère partie - Présentation de l opération d aménagement 2 ème partie

Plus en détail

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE!

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! CFA ANTIBES 31 mars 2016 1 Pourquoi le Fonds Chaleur? Les engagements nationaux et européens suite à la COP 21 2050 : Facteur 4 / réduction par 4 des

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Table Ronde Chaleur Fatale

Table Ronde Chaleur Fatale Table Ronde Chaleur Fatale DANJOU FREDERIC Responsable Maintenance et Energie QUIBEL NICOLAS Ingénieur Process _ Référent Energie FOIREST MICKAEL Chef de service - Energie 1 - Entreprise Familiale créée

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Philippe Delaisse Tél. 0800 85 775 fac.her@ibgebim.be

Plus en détail

Partenariat CTC EDF en faveur de la Maîtrise de la Demande d Electricité (MDE)

Partenariat CTC EDF en faveur de la Maîtrise de la Demande d Electricité (MDE) «EDF partenaire durable de la Corse» DOSSIER DE PRESSE Partenariat CTC EDF en faveur de la Maîtrise de la Demande d Electricité (MDE) Campagne de promotion de la Lampe à Economie d Energie du 23 juin au

Plus en détail

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017 Performance énergétique du parc immobilier de Martinique Informations et échanges du 04 avril 2017 Points abordés Les enjeux énergétiques du parc immobilier de la Martinique, Le lancement d un Appel à

Plus en détail

Aides de l ADEME. Laurent THIBAUD DR Aquitaine. Aides aux entreprises - Bordeaux 1er décembre 2008

Aides de l ADEME. Laurent THIBAUD DR Aquitaine. Aides aux entreprises - Bordeaux 1er décembre 2008 Aides de l ADEME Laurent THIBAUD DR Aquitaine Aides aux entreprises - Bordeaux 1er décembre 2008 AIDES A LA DECISION Types d intervention Prédiagnostic Diagnostic Étude de faisabilité Domaines Déchets,

Plus en détail

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME-

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME- Conseil Général de l Aude -1er avril 2009 -Samuel Puygrenier ADEME- L énergie et les GES dans l Aude Le Bilan Carbone: de l outil à la démarche Éléments de contexte national Les «GES» dans l Aude Les usages

Plus en détail

Atelier. Comment lancer une démarche RSE qui respecte les contraintes des établissements?

Atelier. Comment lancer une démarche RSE qui respecte les contraintes des établissements? Atelier Comment lancer une démarche RSE qui respecte les contraintes des établissements? 22 janvier 2015 Geneviève Delacourt, ARS Basse Normandie Catherine Boutet, ARS Basse Normandie Karine Bosser, ARS

Plus en détail

Les bénéfices du management de l'énergie pour les TPE/PME

Les bénéfices du management de l'énergie pour les TPE/PME En partenariat avec: SEMAINE DU MANAGEMENT DE L ENERGIE (Nouméa 4 au 7 juillet 2016) LES RENDEZ-VOUS DE L ECONOMIE DE LA CCI Les bénéfices du management de l'énergie pour les TPE/PME 1 1 Programme Discours

Plus en détail

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie 3 ème appel à projets Entretien et rénovation en continu de patrimoines immobiliers dans l optique du facteur 4 de réduction des émissions de gaz à effet de serre Cohérence des Interventions pour réaliser

Plus en détail

Les réseaux de chaleur rennais

Les réseaux de chaleur rennais Les réseaux de chaleur rennais nord ET SUD Sommaire Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? /3 Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? Un réseau de chaleur ou réseau de chauffage urbain, est un équipement

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

Le Siéml acteur de la transition énergétique en Maine-et-Loire

Le Siéml acteur de la transition énergétique en Maine-et-Loire Le acteur de la transition énergétique en Maine-et-Loire Des aides au service de la rénovation énergétique de vos bâtiments publics et du développement des ENR. FIPEE 21 Fond d intervention pour les économies

Plus en détail

Les aides au financement d une opération géothermique. Guillaume PERRIN ADEME

Les aides au financement d une opération géothermique. Guillaume PERRIN ADEME Les aides au financement d une opération géothermique Guillaume PERRIN ADEME Atelier GeoDH Bordeaux 27 mars 2013 I. Présentation de l ADEME II. L aide au financement : le fonds chaleur I. Opérations de

Plus en détail

Tous ensemble pour la transition énergétique!

Tous ensemble pour la transition énergétique! Tous ensemble pour la transition énergétique! Présentation du contexte Face à l'épuisement programmé des ressources fossiles et fissiles, face à l'urgence climatique, face aux multiples dégâts environnementaux,

Plus en détail

Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique

Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique Session plénière finale Étude réalisée par EXPLICIT Programme d actions partenariales Fort de France, le 10 décembre 2007 L engagement des acteurs locaux

Plus en détail

et les énergies renouvelables Comité syndical, le 17 octobre 2008

et les énergies renouvelables Comité syndical, le 17 octobre 2008 L intervention auprès des communes dans l efficacité énergétique et les énergies renouvelables Comité syndical, le 17 octobre 2008 Plan d intervention! Evolution des missions du SDE07 dans la maîtrise

Plus en détail

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques - 26 avril 2013 - 1 Présentation Le groupe ICF Habitat, filiale de la SNCF, est un acteur majeur de l habitat social en France avec

Plus en détail

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Comment s investir dans un projet solaire photovoltaïque? Belleville, 17 janvier 2017 AGENDA Qu est ce qu un territoire TEPos? Présentation du potentiel

Plus en détail

Le 24/06/2011 Charles-Henry CORNELUS Charles-Henry CORNELUS Chargé de mission énergie Chargé de mission énergie

Le 24/06/2011 Charles-Henry CORNELUS Charles-Henry CORNELUS Chargé de mission énergie Chargé de mission énergie Le 24/06/2011 Charles-Henry CORNELUS Charles-Henry CORNELUS Chargé de mission énergie Chargé de mission énergie Contexte et enjeux Le développement des activités humaines Effet de serre Température à la

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités?

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités? PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER/FSE 2014-2020 Pour la transition énergétique, quels sont les instruments financiers à disposition des collectivités? PO FEDER-FSE-IEJ 2014-2010 Languedoc-Roussillon pour la

Plus en détail

Des compétences fortes et des moyens dédiés

Des compétences fortes et des moyens dédiés Energy Cities - 15ème atelier «A L'ACTION!» Faire de la planification énergétique un instrument de dialogue entre acteurs locaux : regards croisés Suisse/France 23 juin 2015 Des compétences fortes et des

Plus en détail

ADEME/Energie-Cités Energie et Territoires octobre PlanETE, plan d efficacité territoriale de l énergie du Grand-Nancy.

ADEME/Energie-Cités Energie et Territoires octobre PlanETE, plan d efficacité territoriale de l énergie du Grand-Nancy. Energie et Territoires Communauté Urbaine du Grand Nancy PlanETE, plan d efficacité territoriale de l énergie du Grand-Nancy. ASPECTS GENERAUX Située au cœur de la Lorraine, la Communauté Urbaine du Grand

Plus en détail

PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et

PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et BOIS ENERGIE BÂTIMENTS COLLECTIFS PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et L É N E R G I E B O I S, U N E L O G I Q U E D AVA N C E Le bois-énergie pour vos bâtiments

Plus en détail

Lettre d information «Certificats d économies d énergie»

Lettre d information «Certificats d économies d énergie» MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L ÉNERGIE ET DE LA MER Lettre d information «Certificats d économies d énergie» juin 2016 Éditorial Le 10 mai, un colloque organisé par l ATEE a permis de rassembler plus

Plus en détail

Retour d expérience : témoignages de 3 porteurs de projets

Retour d expérience : témoignages de 3 porteurs de projets Retour d expérience : témoignages de 3 porteurs de projets Christian Le Fustec, vice-président Lannion Trégor Communauté Bruno Bonhomme, directeur grands projets, Engie Cofely Pascal Lalegerie, responsable

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Dossier de presse Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Vendredi 18 janvier 2013 Le mot du président 13 Habitat est à la pointe dans la lutte contre le changement climatique

Plus en détail

Bois énergie et développement local

Bois énergie et développement local Bois énergie et développement local De la ressource biomasse à l énergie sur un territoire Claire RUSCASSIE Solagro Introduction Présentation de la mission bois énergie 31 financée par l ADEME, la Région

Plus en détail

Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes

Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes L enjeu énergétique pour les communes 2 De nouveaux enjeux pour les communes Obligations, incitations, RT 2012, fin tarifs réglementés

Plus en détail

COMMENT RÉDUIRE LES FACTURES D ÉNERGIE EN INDUSTRIE

COMMENT RÉDUIRE LES FACTURES D ÉNERGIE EN INDUSTRIE COMMENT RÉDUIRE LES FACTURES D ÉNERGIE EN INDUSTRIE Philippe Smekens Conseiller énergie à la CCIH Facilitateur URE process pour le SPW Séminaire «Halls et processus industriels à faible consommation d

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique»

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» 2017 L impact environnemental des bâtiments se traduit à différentes échelles. Il y a les émissions de gaz à effet de serre dues

Plus en détail

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 270 000 habitants 20 communes 45 000 étudiants 1 SCOT de 476 communes et 570 000 habitants Créer une dynamique territoriale

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 Creuzet Aéronautique 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Creuzet Aéronautique Code NAF (APE) : 3030 z Citer les numéros

Plus en détail

Mardi 22 Novembre èmes rencontres de l entreprise éco-responsable. Sylvain CHATZ

Mardi 22 Novembre èmes rencontres de l entreprise éco-responsable. Sylvain CHATZ Mardi 22 Novembre 2011 2 èmes rencontres de l entreprise éco-responsable Sylvain CHATZ 3 rue du Pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 06 33 33 44 49 L efficacité énergétique des bâtiments et des processus

Plus en détail

Découvrez les réseaux de chaleur

Découvrez les réseaux de chaleur Découvrez les réseaux de chaleur hiffres CLÉS Les réseaux de chaleur évitent la production et le rejet de 2,3 millions de tonnes de CO 2 par an (comparaison avec les émissions du chauffage au gaz pour

Plus en détail

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Contexte européen Contexte national

Plus en détail

Système de Management de l énergie ISO Florence Huc ADEME

Système de Management de l énergie ISO Florence Huc ADEME Système de Management de l énergie ISO 50001 Florence Huc ADEME florence.huc@ademe.fr Présentation de l ISO 50001 «Systèmes de management de l énergie - Exigences et recommandations de mise en œuvre» ISO

Plus en détail

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE Les enjeux Depuis Kyoto, la lutte contre le changement climatique passe par l augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans la production

Plus en détail

Annexe 2 (à remplir pour les projets > à 25 m²) : Fiche d instruction Solaire thermique

Annexe 2 (à remplir pour les projets > à 25 m²) : Fiche d instruction Solaire thermique Annexe 2 (à remplir pour les projets > à 25 m²) : Fiche d instruction Solaire thermique 1) Cadre de l opération Le porteur de projet présente les caractéristiques générales de son projet : - Lieu d implantation

Plus en détail

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy Assemblée des Territoires -atelier "l appropriation locale la production d'énergies renouvelables" 1 Historique 2004 : Etude «bilan énergétique

Plus en détail

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Rencontres du 22 novembre 2016 Aurélie LEPLUS Animatrice Plan Bois Energie Bretagne Le bois déchiqueté, pour quels usages? Quels intérêts

Plus en détail

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman Présentation au 5 ème Forum des coopératives suisses d habitation le 27 septembre à Lucerne GeniLac : Lignes directrices 1. Un réseau

Plus en détail

Ci-dessous les numéros de SIRET associés à la personne morale : Société SIREN NIC Adresse de l établissement SPIE Communications

Ci-dessous les numéros de SIRET associés à la personne morale : Société SIREN NIC Adresse de l établissement SPIE Communications 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : SPIE Communications Code NAF : 6202A / 6202B Code SIREN : 319 060 075 Adresse : 53 boulevard de Stalingrad, 92247 Malakoff Cedex Nombre de

Plus en détail

L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS)

L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS) Commission Environnement et Développement Durable du CNIS du 12 avril 2012 (SOeS) L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS) Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL

Plus en détail

STRATEGIE DU MINISTERE DE L HABITAT, L L URBANISME ET DE L AMENAGEMENT L DES ENERGIES RENOUVELABLES

STRATEGIE DU MINISTERE DE L HABITAT, L L URBANISME ET DE L AMENAGEMENT L DES ENERGIES RENOUVELABLES Royaume du Maroc Ministère de l Habitat, de l Urbanisme et de l Aménagement de l Espace CONFERENCE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU MAROC : DEFIS ET OPPORTUNITES STRATEGIE DU MINISTERE DE L HABITAT,

Plus en détail

Plan bâtiment durable Franche-Comté

Plan bâtiment durable Franche-Comté Plan bâtiment durable Franche-Comté Feuille de route 2013-2020 Logements sociaux SA Doloise rénovés BBC dans le cadre du Programme Effilogis www.franche-comte.fr Le cadre de référence Le Schéma régional

Plus en détail

Dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie

Dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie Les aides à la décision sur le Pays de Brest Dénomination Maître d'ouvrage Cible Critères Soutien au Conseil en Energie Partagé (CEP) - Brest Métropole Soutien au Conseil en Energie Partagé (CEP) - CCPI

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Tel : 03.25.42.32.80. Fax : 03.25.73.07.92. Mail : opah.pnrfo@orange.fr Site internet du PACT : http://pact-aube.monsite-orange.fr/ 1 - L'Anah ( Agence

Plus en détail

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux L ISO 50001 à l UHA Mardi 18 octobre 2016 Journée d échanges Ecoflux Sommaire L Université de Haute-Alsace - Présentation Historique de la démarche Historique Choix de la norme Structure de la norme Gestion

Plus en détail

L AGENCE DÉPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT DU PUY-DE-DÔME

L AGENCE DÉPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT DU PUY-DE-DÔME L AGENCE DÉPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT DU PUY-DE-DÔME Une association loi 1901, créée en 1982 Présidée par Bernard SAUVADE Mission d intérêt général destinée aux particuliers et aux acteurs

Plus en détail

Mécanisme d obligations en matière d efficacité énergétique. Séance d information Fedil 25 juillet 2017

Mécanisme d obligations en matière d efficacité énergétique. Séance d information Fedil 25 juillet 2017 Mécanisme d obligations en matière d efficacité énergétique Séance d information Fedil 25 juillet 2017 Base légale et règlementaire Lois modificatives du 19 juin 2015: Article 48bis de la loi modifiée

Plus en détail

AIDES EN FAVEUR DE LA MAITRISE DE L ENERGIE ET DU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES

AIDES EN FAVEUR DE LA MAITRISE DE L ENERGIE ET DU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AIDES EN FAVEUR DE LA MAITRISE DE L ENERGIE ET DU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES Références : - REGLEMENT (CE) N 800/2008 de la Commission du 06 août 2008 concernant l'application des articles

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

Gisements d économies d énergies des entreprises de la région Hauts-de- France Présentation de l étude ADEME «Gisement d énergies fatales en NPDC»

Gisements d économies d énergies des entreprises de la région Hauts-de- France Présentation de l étude ADEME «Gisement d énergies fatales en NPDC» Gisements d économies d énergies des entreprises de la région Hauts-de- France Présentation de l étude ADEME «Gisement d énergies fatales en NPDC» Julien DUMONT Chargé de mission Observatoire Climat NPdC

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz La production d énergie propre à partir de biomasse Montage d un projet biogaz Constructeur d énergie verte Qui sommes nous? - Nos activités ETHADEV est une entreprise spécialisée en création, éveloppement

Plus en détail

Présentation des résultats de l'enquête Management de l énergie dans l entreprise

Présentation des résultats de l'enquête Management de l énergie dans l entreprise Présentation des résultats de l'enquête Management de l énergie dans l entreprise Animé par : Julien ADAM Chargé de mission Maitrise de l énergie j.adam@atee.fr Daniel CAPPE Vice-Président Introduction

Plus en détail

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété Réduisez vos charges de copropriété et vos factures d énergie Améliorez votre confort thermique hiver comme été Participez à la réduction des émissions de CO2 de votre immeuble Valorisez votre patrimoine

Plus en détail

économies d énergie Collectivités Zoom : Retour sur les études aides à la décision

économies d énergie Collectivités Zoom : Retour sur les études aides à la décision économies d énergie Collectivités Vos interlocuteurs : Thierry Barras (dép. 37 et 41), Pierre-Louis Cazaux (dép. 18 et 36), David Magnier (dép. 45 et 28) L ADEME apporte des aides aux collectivités afin

Plus en détail

Engagement dans le soutien à la certification Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques et les campings Atelier - Tourisme et Climat

Engagement dans le soutien à la certification Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques et les campings Atelier - Tourisme et Climat Engagement dans le soutien à la certification Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques et les campings Atelier - Tourisme et Climat 26 septembre 2016 - Forum Climate Chance - Nantes ADEME,

Plus en détail

Objectifs et methodologie de l audit solaire thermique

Objectifs et methodologie de l audit solaire thermique Jeremie.DeClerck@3E.eu PR103947 Objectifs et methodologie de l audit solaire thermique Le cas de la piscine olympique Louis Namèche à Bruxelles 3E 2010 2011 Sommaire Objectifs et déroulement de l audit

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson BP 524 42007 SAINT ETIENNE CEDEX RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Evaluation des émissions de Gaz à Effet de

Plus en détail

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE Roger Cadiergues MémoCad nb12.a LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE SOMMAIRE nb12.1. L étude de faisabilité énergétique nb12.2. Les éléments du choix nb12.3. Textes officiels (code de la Construction) nb12.4. Textes

Plus en détail

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace

Annie MORGENTHALER, ADEME Alsace Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation XXI Rencontres Professionnelles RITTMO le 09 décembre 2013 à Colmar Annie MORGENTHALER, ADEME

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION DU POINT INFO ENERGIE NOUVELLE-CALEDONIE

DOSSIER DE PRESSE CREATION DU POINT INFO ENERGIE NOUVELLE-CALEDONIE DOSSIER DE PRESSE CREATION DU POINT INFO ENERGIE NOUVELLE-CALEDONIE DES CONSEILS POUR TOUS, GRATUITS, INDÉPENDANTS ET PERSONNALISÉS SUR LA MAITRISE DE L'ENERGIE. MERCREDI 09 SEPTEMBRE 2015 INAUGURATION

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Partie 1 - Contexte Qu est-ce qu un SRCAE? A l échelle du territoire régional et aux horizons 2020 et 2050 le SRCAE fixe : Energie

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

VAREDIA - Analyse technico-économique des solutions de récupération de chaleur en IAA. Recherche. Innovation. Qualité

VAREDIA - Analyse technico-économique des solutions de récupération de chaleur en IAA. Recherche. Innovation. Qualité VAREDIA - Analyse technico-économique des solutions de récupération de chaleur en IAA Recherche. Innovation. Qualité L ITERG et ses domaines de compétences Chimie verte Qualité et Sécurité des produits

Plus en détail

06/12/2016 SUNREF Afrique de l Ouest

06/12/2016 SUNREF Afrique de l Ouest 06/12/2016 SUNREF Afrique de l Ouest PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DU PROGRAMME SUNREF, LE LABEL FINANCE VERTE DE L AFD Oumar SYLLA Agence Française de Développement (AFD) Bureau d'abidjan 06/12/2016

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES ACTIONS EN MATIERE D ECONOMIES D ENERGIES

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail