LA COMMISSION ROGATOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA COMMISSION ROGATOIRE"

Transcription

1 LA COMMISSION ROGATOIRE Dans la pratique, sauf exceptions, la commission rogatoire émane du juge d'instruction qui délègue une partie de ses pouvoirs à l'o.p.j.. Cette délégation doit se traduire comme une "réquisition" aux fins de procéder aux actes d'information que le juge estime nécessaires. L'officier de police judiciaire commis rogatoirement n'est plus tout à fait un policier, et doit prendre conscience que le pouvoir accordé par le juge l'élève momentanément au rang de magistrat de l'ordre judiciaire. L'exécution d'une commission rogatoire exige plus que l'accomplissement d'une simple formalité. C'est la garantie d'un pouvoir légal et solennel. A cet effet, les actes de la procédure de C.R. exigent le respect de formes strictes imposées à l'o.p.j. Ces formalités qui garantissent les libertés fondamentales des citoyens doivent être rigoureusement respectées en raison de la gravité du transfert de pouvoirs du juge à l'o.p.j.. Cela ne signifie pas pour autant que la procédure de C.R. ait une valeur probante plus importante que celle des autres enquêtes (F.D. E.P.). Les procès-verbaux établis en C.R. ne valant qu'à titre de simples renseignements, le juge continue à se déterminer selon son intime conviction. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1

2 Exemple 1 : L'articulation du procès-verbal d'audition de la partie civile sur commission rogatoire. 1 - Lieu de rédaction du P.V. 2 - Indiquer les caractéristiques de la commission rogatoire (voir modèle en annexe) 3 - Identité de la personne à l'encontre de laquelle l'information est ouverte ; ou contre personne inconnue 4 - Nature des faits ayant motivé l'ouverture d'information (qualification judiciaire et articles du code pénal). Ces renseignements figurent sur la commission rogatoire. 5 - Identité de la personne qui a déposé plainte devant le juge d'instruction. 6 - Indiquer les articles de référence du C.P.P. 7 - Petite identité de la "partie civile". La personne n'est pas convoquée au service, elle y est "reçue" 8 - La partie civile ne pouvant être entendue que sur sa demande expresse, l'o.p.j. l'informe des dispositions du C.P.P. 9 - La personne déclare dans les mêmes formes qu'elle souhaite déposer sans l'assistance de son avocat (art. 114 C.P.P.) 10 - Contenu de la déposition qui s'effectue sans la prestation de serment. L'O.P.J. ne saurait recueillir ici, la plainte de la partie civile (art. 85 et 88 C.P.P.) mais rien ne s'oppose à ce qu'il enregistre des précisions ou un complément à la plainte préalable déposée devant le juge d'instruction Heure de fin d'audition. Mention terminale signatures. NOTA : Dans le cas d'un transport hors de sa compétence territoriale habituelle, l'opj doit viser l'article 18 alinéa 4 du C.P.P.. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 2

3 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION PROCES-VERBAL suite exemple 1 DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE N.../.. AFFAIRE nom, prénom C/XE Exécution de commission rogatoire OBJET Audition de M. (identité succincte) partie civile L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom grade, en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Vu la commission rogatoire ci-jointe délivrée le (date) sous le numéro (...) par M. (nom, prénom) juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de Informant contre X Des chefs d'extorsion de fonds et tentative d'extorsion de fonds, chantage et tentative de chantage, articles 312-1, 312-9, , du code pénal Suite à la plainte assortie d'une constitution de partie civile de M. (nom, prénom) Vu les articles 81, 151, 152 du code de procédure pénale Constatons que se présente devant nous M. (petite identité) partie civile Lui donnons connaissance de la commission rogatoire dont nous sommes détenteur ainsi que des dispositions des articles 114 et 152 du code de procédure pénale il nous déclare : "Je demande expressément à être entendu comme témoin et renonce à l'assistance de mon avocat Comme je l'ai dit dans ma plainte...etc" Après lecture faite par lui-même, M. (nom, prénom) persiste et signe avec nous à...(heure) M. (nom, prénom) le (grade de l'o.p.j.) Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 3

4 COUR D'APPEL DE RIOM TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE (VILLE) CABINET DE JUGE D'INSTRUCTION Partie 1 annexe exemple 1 COMMISSION ROGATOIRE N DU PARQUET : N INSTRUCTION : PROCEDURE CORRECTIONNELLE Nous,..., juge d'instruction au tribunal de grande instance de...(ville)... Vu l'information ci-dessus référencée, suivie des chefs de : EXTORSION DE FONDS ET TENTATIVE D'EXTORSION DE FONDS CHANTAGE ET TENTATIVE DE CHANTAGE ARTICLES 312-1, 312-9, , DU CODE PENAL contre X Partie Civile : Monsieur,... Vu notamment les articles 81, 151, 152, 154 du code de procédure pénale, Etant dans l'impossibilité de procéder nous-mêmes aux actes ci-joints nécessaires, DONNONS commission rogatoire à : Monsieur le Directeur Départemental de la S.P. du...(département) Circonscription de Sécurité publique de (adresse) aux fins de procéder aux opérations indiquées ci-joint. Disons que les procès-verbaux dressés nous seront transmis, avec une copie certifiée, dans le meilleur délai. À... (ville), le... Le juge d'instruction SCEAU Signature Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 4

5 Partie 2 annexe exemple 1 MISSION Après avoir pris connaissance de la plainte avec constitution de partie civile de M.... et des pièces jointes, j'ai l'honneur de vous prier de bien vouloir faire procéder à une enquête concernant les faits dénoncés à l'effet d'en vérifier l'exactitude et d'en préciser les circonstances. Pour ce faire, procéder à toutes auditions, perquisitions saisies et réquisitions utiles à la manifestation de la vérité et ce, sur l'ensemble du territoire national conformément aux dispositions de l'article 18 alinéa 4 du code de procédure pénale. à... (ville), le... Le juge d'instruction SCEAU Signature Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 5

6 Exemple 2 : L'articulation du procès-verbal de déposition de témoin sur commission rogatoire en extension de compétence. 1 - Indiquer les caractéristiques de la commission rogatoire (Numéro d'instruction, nom et qualité du magistrat qui l'a délivrée) 2 - Nom, prénom de la personne mise en examen ou C/X.., si l'auteur est inconnu. 3 - Nature de l'infraction et articles du ou des codes apparaissant sur la commission rogatoire. 4 - Lorsque l'acte à effectuer nécessite un transport hors de ses limites territoriales habituelles, l'o.p.j. vise l'article 18 alinéa 4 du code de procédure pénale qui étend sa compétence à l'ensemble du territoire national. N.B. : Le juge d'instruction aura soin de le préciser dans la mission de la commission rogatoire Ex."...vu le risque de dépérissement des preuves sur l'ensemble du territoire national conformément aux dispositions de l'article 18 alinéa 4 du code de procédure pénale". Elle doit également mentionner si l'assistance d'un OPJ territorialement compétent est requise. 5 - L'O.P.J. avise par téléphone le procureur de la République compétent du lieu d'exécution de la mission. N.B. : Il s'agit ici de la pratique car le procureur de la République territorialement compétent doit être informé par le magistrat ayant délivré la commission rogatoire (art. 18 alinéa 4). 6 - Assistance d'un ou plusieurs collègue(s) du service. 7 - Transport sur les lieux de l'exécution de l'acte (ville, commissariat de..., brigade de gendarmerie de...). 8 - Arrivée sur les lieux. 9 - Indiquer l'assistance éventuelle de l'o.p.j. territorialement compétent (policier ou militaire de la gendarmerie) avisé préalablement par téléphone. Mention de cet avis doit être indiquée sur le procès-verbal Heure de comparution du témoin et petite identité. Le témoin est tenu de déférer à la convocation et de déposer (art. 109 et 153 du C.P.P.) La prestation de serment est propre à l'audition effectuée sur commission rogatoire (art. 103 du C.P.P.) N.B. : Certains témoins ne peuvent ou ne doivent pas prêter serment. Il s'agit : - des mineurs de moins de 16 ans (art. 108 du C.P.P.) - du témoin assisté (art du C.P.P.) - de la partie civile (jurisprudence) - des personnes condamnées à l'interdiction des droits civiques, civils et de famille (131-26/4 du C.P.). - des personnes gardées à vue (art. 153 du C.P.P.) Si le témoin refuse de prêter serment et de déposer, l'o.p.j. consigne ce refus sur le P.V. qu'il transmet au juge mandant (art. 109 et 153 du C.P.P.) Déclaration du témoin. Elle répond aux mêmes principes que l'audition effectuée dans le cadre d'une procédure de flagrant délit (simultanéité). L'O.P.J. peut guider le témoin par des questions et il relate les faits d'une façon précise Heure fin d'audition. Mention terminale Signatures sur chaque feuillet de la déposition (personne entendue, assistants, rédacteur du P.V. et O.P.J. territorialement compétent si présent) Avis au procureur de la République compétent du lieu de transport. Cet avis est verbal. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 6

7 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE PROCES-VERBAL Exemple 2 N.../.. AFFAIRE C/... (nom, prénom) ou C/X Exécution de commission rogatoire OBJET Déposition du témoin. (Nom - prénom - âge profession - domicile) L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom grade, en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Vu la commission rogatoire ci-jointe délivrée le (date) sous le numéro (...) par M. (nom, prénom) juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de Et relative à l'information suivie contre : (nom, prénom) ou contre X Du chef de...(nature de l'infraction), visée aux articles (...) du (nom du code) Vu les dispositions des articles 81 et 18 alinéa 4 du code de procédure pénale Après avoir avisé téléphoniquement M. le procureur de la République près le tribunal de grande instance de (ville) Assisté de (nom et grade) du service Nous transportons à... (ville) Ou étant Assisté de... (nom, grade) officier de police judiciaire territorialement compétent Vu les articles 151 et suivants du C.P.P A (heure) constatons que se présente et entendons le nommé (petite identité) Lequel après avoir déclaré n'être ni parent, ni allié, ni serviteur du mis en examen et après avoir prêté serment de dire toute la vérité, rien que la vérité a déposé comme suit : "...(déclaration) Après lecture faite par lui-même, M. (nom, prénom) persiste et signe avec nous, notre assistant et (nom et grade) l'officier de police judiciaire territorialement compétent, à (heure) Le témoin Assistant Le (grade de l'o.p.j.) Le.(O.P.J. Territorial) Avis à M. le procureur de la République de (ville) De même suite, à (heure) informons M. le Procureur de la République à (siège du T.G.I. du lieu de transport) du résultat de nos investigations Le (grade de l'o.p.j.) Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 7

8 Exemple 3 : L'articulation du procès-verbal d'audition d'une personne nommément visée par une plainte ou mise en cause par la victime, sans qu'elle soit mise en examen ni placée sous statut de témoin assisté. 1 - Lieu de rédaction du procès-verbal Indiquer les caractéristiques de la commission rogatoire (Numéro d'instruction, nom et qualité du magistrat qui l'a délivrée). 3 - Obligatoirement contre X tant que la personne n'est pas mise en examen et dans le respect des articles 105 et 152 al. 2 du C.P.P. 6 - articles de référence 7 - Identité du témoin. Prestation de serment (sauf pour la personne placée en garde à vue) 8 - Clôture du procès-verbal avec l'heure Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 8

9 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE PROCES-VERBAL Exemple 3 N.../.. AFFAIRE C/X Exécution de commission rogatoire OBJET Déposition de M..Témoin (identité succincte) L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom grade, en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Vu la commission rogatoire ci-jointe délivrée le (date) sous le numéro (...) par M. (nom, prénom) juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de (ville) Informant contre X Du (des) chef(s) de (qualification des infractions) Suite à la plainte assortie d'une constitution de partie civile de M. (nom,prénom) Vu les articles 151 et suivants du code de procédure pénale Constatons que se présente devant nous M (petite identité) Lui donnons connaissance de la commission rogatoire dont nous sommes porteur L'intéressé nous déclare : "Je ne suis ni parent, ni allié, ni serviteur de la partie civile, et je prête serment de dire toute la vérité, rien que la vérité" (Relations des faits) Après lecture faite par lui-même, M. (nom, prénom) persiste et signe avec nous, à (heure) Le témoin, Le (grade de l'o.p.j.) Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 9

10 Exemple 4 : L'articulation du procès-verbal d'un témoin susceptible d'être mis en examen. 1 à 3 - Indiquer les caractéristiques de la commission rogatoire 4 - Articles de référence du C.P.P. 5 - Identité du témoin 6 - Prestation de serment (art. 103 du C.P.P.) sauf pour la personne placée en garde à vue. Nota : s'il existe un lien de parenté, d'alliance ou de service avec la ou les personnes mises en examen, l'o.p.j. le note au procès-verbal. Le refus de la personne de prêter serment n'empêche pas l'audition, mais l'o.p.j. le mentionne expressément, avise le juge mandant et suit les prescriptions du magistrat. 7 - Déposition du témoin. L'O.P.J. relate ce que la personne a vu, entendu, ce qu'elle sait sur l'affaire et quel a été précisément son rôle. Dans le cas d'aveux ou lorsque sont réunis des indices graves et concordants, l'o.p.j. doit suspendre l'audition. Il avise immédiatement le juge et suit ses prescriptions. Respect de l'art. 105 du C.P.P. 8 - L'O.P.J. clôture l'audition et précise l'heure. 9 - Il est recommandé à l'o.p.j. de rendre compte au juge mandant dès qu'apparaît le risque d'enfreindre les dispositions de l'article 105 du C.P.P. Ce compte rendu prend la forme d'une mention portée à la suite de la clôture de l'audition. L'O.P.J. y rapporte les instructions du magistrat. Lorsque l'audition est poursuivie, l'o.p.j. utilise le même procès-verbal. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 10

11 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE PROCES-VERBAL Exemple 4 N.../.. AFFAIRE C/... (nom, prénom) ou C/X Exécution de commission rogatoire OBJET Déposition de M.. (identité succincte) COMPTE RENDU AU JUGE MANDANT L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom grade, en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Vu la commission rogatoire ci-jointe délivrée le (date) sous le numéro (...) par M. (nom, prénom) juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de (ville) Informant contre (nom(s), prénom(s)) Mis en examen pour (infraction(s)) Vu les articles 151 et suivants du code de procédure pénale Avons fait comparaître devant nous le nommé...(petite identité) Lequel après avoir déclaré n'être ni parent, ni allié, ni serviteur du (des) mis en examen et avoir prêté serment de dire toute la vérité, rien que la vérité dépose comme suit : "Mercredi après-midi, le (...) à (...) j'étais etc C'est bien moi qui Je reconnais etc"...(l'o.p.j. reçoit l'aveu de manière très succincte) Après lecture faite par lui-même, M. (nom, prénom) persiste et signe avec nous, à (heure) Le témoin, Le (grade de l'o.p.j.) ---De même suite, ce jour (date) à (heure) A ce stade de l'audition de (nom, prénom) rendons compte téléphoniquement à (nom du juge) de (résumé des indices graves) Conformément à ses instructions, clôturons le présent procès-verbal pour le lui présenter en l'état et notifions à (nom, prénom) qu'il va être conduit devant (nom du juge mandant) à (heure de présentation) Le (grade de l'o.p.j.) OU ---poursuivant l'exécution de la commission rogatoire conformément aux instructions de (nom du juge), visées cidessus, poursuivons l'audition de Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 11

12 Exemple 5 : L'articulation du procès-verbal de perquisition sur commission rogatoire au domicile d'une personne mise en examen. 1 à 3 - Indiquer les caractéristiques de la commission rogatoire 4 - Articles de référence du C.P.P. 5 - Assistance 6 - Transport sur les lieux. Si le mis en examen est détenu, le juge mandant le fait extraire et transférer afin qu'il assiste à la perquisition. En cas de refus ou d'impossibilité, il désigne un représentant ou à défaut l'o.p.j. requiert deux témoins (non policiers ni gendarmes). 7 - Arrivée sur les lieux (heure). 8 - L'O.P.J. s'identifie et expose le motif de sa visite et indique l'identité de la personne qui le reçoit lorsque c'est le cas. 9 - Perquisition en présence constante et effective de la personne et hors la présence de son avocat car il n'est procédé à aucun interrogatoire. Les règles applicables à une perquisition sur commission rogatoire sont identiques à celles de la procédure de flagrant délit (heures légales domiciles et locaux soumis à des règles particulières). Les objets découverts susceptibles d'intéresser l'enquête sont saisis puis placés immédiatement sous scellés (si l'inventaire pose des difficultés, l'o.p.j. constitue des scellés fermés provisoires). En cas de découverte d'objets d'origine frauduleuse ne se rapportant pas aux faits, l'o.p.j. procède à une saisie incidente qui fera l'objet d'une procédure distincte de flagrant délit (art. 56 du C.P.P.) ou d'enquête préliminaire (respect des règles de l'art. 76). (voir également "La saisie incidente" exemple 1) Heure de fin de l'opération. Mention terminale. Signatures du procès-verbal ainsi que des fiches de scellés constitués. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 12

13 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE PROCES-VERBAL Exemple 5 N.../.. AFFAIRE C/... (nom, prénom) ou C/X Exécution de commission rogatoire OBJET Perquisition au domicile de M...(identité succincte) L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom grade, en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Vu la commission rogatoire ci-jointe délivrée le (date) sous le numéro (...) par M. (nom, prénom) juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de (ville) Informant contre (nom(s), prénom(s)) Mis en examen pour (infraction(s)) Vu les articles 95 et 97 du code de procédure pénale Assisté des (noms, prénoms, grades) du service Nous transportons au domicile du nommé (nom, prénom du mis en examen) à (adresse) Où étant, à (heure) Nos qualités déclinées, carte professionnelle exhibée, sommes reçus par M (petite identité) Lui présentons la commission rogatoire de M. (nom, prénom) juge d'instruction en notre possession Le motif de notre visite énoncé En la présence constante et effective de (nom, prénom) procédons à une minutieuse perquisition de l'appartement qui se compose de (description des lieux) Si l'opération est négative ---Nos recherches effectuées dans l'appartement (cave, garage éventuellement) ne nous ont pas permis de découvrir d'objets ou indices pouvant intéresser l'enquête en cours Si l'opération est positive Mentionner de manière précise la nature des objets découverts et à quel endroit. Placer les objets saisis sous scellés (sans l interroger) Après lecture faite par lui-même, M. (nom, prénom) signe avec nous, et notre (nos) assistant(s) le présent, ainsi que les fiches de scellés constitués au cours de notre opération à (heure) L'Intéressé Les Assistants Le (grade de l'o.p.j.) Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 13

14 Exemple 6 : La garde à vue sous commission rogatoire. Bien que peu différente de la garde à vue réalisée en enquête de flagrance ou préliminaire, il convient de noter impérativement que la motivation d'une telle mesure prise par l'o.p.j. doit être libellée conformément à la lettre de l'article 154 du C.P.P. cela signifie que les seuls motifs qui doivent apparaître au procès-verbal sont : "les nécessités de l'exécution de la commission rogatoire et la ou les raisons plausibles de soupçonner que la personne a commis ou tenté de commettre une infraction". 1 - Heure de la notification par O.P.J. 2 - Lieu de rédaction. 3 - Poursuite d'enquête. Cadre juridique. 4 - Renseignements sur la commission rogatoire. 5 - Visa des textes. Les textes codifiant les droits sont les mêmes pour les 3 cadres d'enquête (63-1 à 63-4). 6 - Motif de la mesure clairement établi. 7 - Prise d'effet de la garde à vue (heure de l'interpellation, heure d'arrivée au service). 8 - Notification des droits. 9 - Prise en compte des déclarations de l'intéressé Clôture Avis au magistrat (ici le juge d'instruction). L'heure de cet avis doit être indiquée. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 14

15 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION PROCES-VERBAL Exemple 6 DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE N.../.. AFFAIRE C/X Vol par effraction avec dégradations OBJET Notification de mise en garde à vue à : (identité succincte) AVIS AU JUGE MANDANT L'AN (année) le (date) à : (heures) NOUS : nom, prénom Brigadier de police en fonction à la en fonction à (ville) Officier de Police Judiciaire en résidence à : (ville) ---Etant au service Poursuivant l'exécution de la commission rogatoire délivrée le (date)... sous le n (...) par (...) informant contre X du chef de : vol avec effraction et dégradation Vu les articles 151 et suivants du code de procédure pénale Vu les articles 154, 63-1 à 63-4 du code de procédure pénale ---Faisons comparaître devant nous le nommé : (nom, prénom, date et lieu de naissance, nationalité, profession, adresse) Lui notifions, en langue française qu'il comprend, que pour les nécessités de l'exécution de la commission rogatoire et au vu d une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu'il a commis ou tenté de commettre une infraction à savoir un vol par effraction avec dégradations Il est placé en garde à vue à compter de ce jour à dix-neuf heures, heure de son interpellation pour une durée de 24 heures, qui pourra éventuellement être prolongée d'un nouveau délai de 24 heures maximum L'informons de ses droits, à savoir : Faire prévenir, dans un délai maximum de 3 heures, par téléphone une personne avec laquelle il vit habituellement, ou l'un de ses parents en ligne directe l'un de ses frères et sœurs ou son employeur Solliciter un examen médical dès le début de la mesure puis un second en cas de prolongation S'entretenir avec un avocat de son choix ou à défaut commis d'office, mesure pouvant intervenir immédiatement, ainsi qu'à l'issue de la vingt-quatrième heure en cas de prolongation (nom, prénom) nous déclare : "Je souhaite que ma mère soit prévenue de la mesure de garde à vue prise à mon encontre" Je ne désire pas être examiné par un médecin" "Je ne désire pas m'entretenir avec un avocat" Après lecture faite personnellement, (nom, prénom) persiste et signe avec nous le présent à dix-neuf heures vingt L'intéressé, Le Brigadier de Police ---Et ce jour (date) à dix-neuf heures trente, informons M. le juge d'instruction (nom, prénom) près le tribunal de grande instance de (ville) de la mesure de garde à vue prise à l'encontre du nommé (nom, prénom) Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 15

16 Suite exemple 6 : La garde à vue sous commission rogatoire 12 - Relation des diligences faisant suite aux demandes de l'intéressé. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 16

17 Suite exemple 6 Suite P.V. n.../.. - Affaire (nom-prénom) - Notification de garde à vue - page 2 ---Ce magistrat nous prescrit de poursuivre nos investigations immédiatement Le Brigadier de Police AVIS À FAMILLE après avoir composé ce jour (date) à dix-neuf heures quarante le numéro de téléphone : (n ) communiqué par l'intéressé comme étant celui de sa mère Entrons en communication avec une personne disant se nommer (nom et prénom), et l'informons de la mesure de garde à vue prise à l'encontre de son fils Le Brigadier de Police Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 17

LA SAISIE INCIDENTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1

LA SAISIE INCIDENTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1 LA SAISIE INCIDENTE Un enquêteur effectuant une perquisition (ou une fouille à corps) peut découvrir fortuitement des pièces à conviction se rattachant à une infraction différente de celle ayant motivé

Plus en détail

LA PLAINTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1

LA PLAINTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1 LA PLAINTE Mode de saisine le plus fréquent des s de police, la plainte est la dénonciation d'une infraction par une personne qui en a été la victime et qui demande la mise en action de la justice en raison

Plus en détail

LE PROCES-VERBAL D INTERPELLATION

LE PROCES-VERBAL D INTERPELLATION LE PROCES-VERBAL D INTERPELLATION L'interpellation est une opération de police délicate et dangereuse. Elle doit se dérouler dans les meilleures conditions de sécurité. Elle nécessite, dans la mesure du

Plus en détail

Les enquêtes de police

Les enquêtes de police Police judiciaire? = autorité qui constate l infraction, en rassemble les preuves pour rechercher les auteurs. = placée sous la direction du PR et sous la surveillance du PG Il faut distinguer la police

Plus en détail

LES DECISIONS DE JUSTICE

LES DECISIONS DE JUSTICE LES DECISIONS DE JUSTICE L'ARTICULATION DU P.V. DE NOTIFICATION D'UN MANDAT D'AMENER 1 - Référence du mandat de justice. Indiquer toutes les références du mandat à exécuter (date de délivrance, motif,

Plus en détail

L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.).

L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.). L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.). Légalisée par le code de procédure pénale, l'enquête préliminaire est destinée à obtenir sur une infraction les premiers renseignements afin de permettre

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres SUEDE Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie Est adopté ce qui suit Dispositions

Plus en détail

Section V. - De la détention préventive

Section V. - De la détention préventive Les tribunaux judiciaires sont exclusivement compétents pour statuer dans tout conflit portant sur le mandat et sur la portée de son atteinte à la liberté individuelle. Article 84 Section V. - De la détention

Plus en détail

LE REGISTRE DE GARDE A VUE

LE REGISTRE DE GARDE A VUE LE REGISTRE DE GARDE A VUE La garde à vue est la mesure de police par laquelle un O.P.J. maintient à sa disposition des personnes qui ne sont pas mises en examen et qui ne font pas l'objet d'un titre de

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS SERVICES AUX PARTICULIERS FICHE PRATIQUE Accueil particuliersjusticemineur auteur d'infractiongarde à vue ou retenue d'un mineur Justice JUSTICE DES MINEURS Mineur auteur d'infraction Enquête et mise en

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES PORTER PLAINTE Porter plainte est un acte important pour toute victime d infractions afin de signaler les abus subis aux

Plus en détail

LA MORT DE CAUSE INCONNUE OU SUSPECTE (ART. 74 ET 80-4 DU C.P.P)

LA MORT DE CAUSE INCONNUE OU SUSPECTE (ART. 74 ET 80-4 DU C.P.P) LA MORT DE CAUSE INCONNUE OU SUSPECTE (ART. 74 ET 80-4 DU C.P.P) L'art. 74 du code de procédure pénale est ainsi libellé : «En cas de découverte d'un cadavre, qu'il s'agisse ou non d'une mort violente,

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture Article 1 er

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture Article 1 er - 7 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la géolocalisation Projet de loi relatif à la géolocalisation Article 1 er Le titre IV du livre I er du code de procédure pénale est complété par un chapitre

Plus en détail

LA GARDE A VUE (S03-J3-1)

LA GARDE A VUE (S03-J3-1) (S03-J3-1) Atteinte la plus grave à la sûreté. I/ Le domaine d application. A/ Quant à la personne. Celle contre laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu elle a commis ou

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES SAISIES INCIDENTES

GÉNÉRALITÉS SUR LES SAISIES INCIDENTES GÉNÉRALITÉS SUR LES SAISIES INCIDENTES L'exercice quotidien de la police judiciaire amène régulièrement les gendarmes et les policiers à effectuer des perquisitions et saisies que ce soit dans le cadre

Plus en détail

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18 Présentation 3 Chapitre 1 Les principes généraux de la procédure pénale française 17 1 Le compromis entre procédure accusatoire et procédure inquisitoire 17 Les éléments de la procédure accusatoire 17

Plus en détail

Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer.

Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer. Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer. Historique : Créé par Ordonnance n 2009-537 du 14 mai 2009 portant extension et

Plus en détail

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Loi du 20 mars 2002 Entrée en vigueur : modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu

Plus en détail

LE CONTROLE JUDICIAIRE

LE CONTROLE JUDICIAIRE LE CONTROLE JUDICIAIRE Les nombreuses critiques apportées au système de la détention provisoire ont conduit le législateur, par la loi du 17 juillet 1970, à créer le contrôle judiciaire. Ainsi le but initial

Plus en détail

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS Article juridique publié le 20/02/2013, vu 11597 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Divers mécanismes dans la poursuite pénale ont été envisagés

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISÉ, LE TERRORISME ET LEUR FINANCEMENT - (N 3473) Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Cherki ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS

Décision du Défenseur des droits n MDS Paris, le 26 mars 2013 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-35 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à l opportunité et au déroulement d une garde à vue (absence de manquement) Domaine

Plus en détail

INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES ETRANGERS

INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES ETRANGERS INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES ETRANGERS Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1 1 - MISSION La mission exacte et le lieu. 2 - ASSISTANTS Les fonctionnaires qui accompagnent pour l

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Définitions. Le sapeur-pompier face à l enquête judiciaire. Plateforme Nationale Juridique. Objectifs : Cibles : Références :

FICHE PRATIQUE. Définitions. Le sapeur-pompier face à l enquête judiciaire. Plateforme Nationale Juridique. Objectifs : Cibles : Références : FICHE PRATIQUE Définitions Information judiciaire : instruction préparatoire conduite par le magistrat instructeur (juridiction du premier degré). Il recherche les auteurs ou complices des faits dont il

Plus en détail

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris PROTOCOLE RELATIF A LA PREVENTION ET AU TRAITEMENT DES INFRACTIONS DE VIOLENCE ET D AGRESSION SEXUELLE COMMISES AU PREJUDICE DES ENFANTS FREQUENTANT LES ETABLISSEMENTS DE LA COLLECTIVITE PARISIENNE Entre

Plus en détail

Newsletter - Décembre 2014 Les Droits Fondamentaux dans le régime de la garde à vue

Newsletter - Décembre 2014 Les Droits Fondamentaux dans le régime de la garde à vue Newsletter - Décembre 2014 Les Droits Fondamentaux dans le régime de la garde à vue La garde à vue est une mesure privative de liberté Ce n'est pas pour autant un moment de non droit. 1 La garde à vue,

Plus en détail

CODE DE PROCÉDURE CIVILE

CODE DE PROCÉDURE CIVILE CODE DE PROCÉDURE CIVILE Chapitre IX : L'autorité parentale (Décret n 81-500 du 12 mai 1981) Section II : L'assistance éducative. Article 1181 Modifié par Décret n 2002-361 du 15 mars 2002 - art. 2 JORF

Plus en détail

Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical

Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical Mémorial ACTe mercredi 14 octobre 2015. Dr Charles SEMIRAMOTH 1 Quand? La saisie est effectuée dans le cadre

Plus en détail

FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009)

FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009) FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009) Texte: Article 63 du CPP : L'officier de police judiciaire peut, pour les nécessités de l'enquête, placer en garde à vue toute personne

Plus en détail

Pascaline Déchelette-Tolot, avocat-associé Alexandre de Konn, avocat, spécialiste en droit pénal 19 mai 2011

Pascaline Déchelette-Tolot, avocat-associé Alexandre de Konn, avocat, spécialiste en droit pénal 19 mai 2011 LA GARDE À VUE REFORMÉE DEPUIS LE 15 AVRIL 2011: Comment permettre à l entreprise et à ses dirigeants, pris dans l engrenage de la procédure pénale, de tirer le meilleur parti de la réforme? Pascaline

Plus en détail

Partie législative Livre IV : De quelques procédures particulières Titre XV : De la poursuite, de l'instruction et du jugement des actes de terrorisme

Partie législative Livre IV : De quelques procédures particulières Titre XV : De la poursuite, de l'instruction et du jugement des actes de terrorisme Code de procédure pénale (excerpts) [ ] Article 2-9 Toute association régulièrement déclarée depuis au moins cinq ans à la date des faits qui se propose, par ses statuts, d'assister les victimes d'infractions

Plus en détail

LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.)

LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.) LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.) Les mandats de justice sont des actes judiciaires écrits ordonnant soit la comparution, soit l'arrestation, soit encore la détention d'une personne. Ils

Plus en détail

le décret relatif aux infractions commises par des majeurs protégés est publié

le décret relatif aux infractions commises par des majeurs protégés est publié Les dispositions qui déterminent les règles de procédure applicables à la poursuite, à l'instruction et au jugement des infractions commises par des majeurs protégés issus de la loi du 5 mars 2007 sont

Plus en détail

MODES D INTERVENTION DU PARQUET

MODES D INTERVENTION DU PARQUET MODES D INTERVENTION DU PARQUET En application de la procédure dite de , les services enquêteurs téléphonent au parquet pour connaître la suite donnée à la procédure, alors que

Plus en détail

Rédaction de PV. Première Partie: -LA CONSTATATION DES INFRACTIONS; LE PV

Rédaction de PV. Première Partie: -LA CONSTATATION DES INFRACTIONS; LE PV Rédaction de PV Première Partie: -LA CONSTATATION DES INFRACTIONS; LE PV 1-Obligation de dresser PV: Article L 480-1 al 3 du CU 2-Les personnes susceptibles de dresser PV: Le CU en son article L 480-1

Plus en détail

Les actes de l'instruction

Les actes de l'instruction Les actes de l'instruction La conduite de l'information nécessite l'accomplissement par le juge d'instruction d'un certain nombre d'actes appelés actes de l'instruction. Il peut requérir directement la

Plus en détail

Procédures. Victime d une infraction

Procédures. Victime d une infraction Vos droits Institutions Acteurs Procédures Victime d une infraction F i c h e P r a t i q u e Victime d une infraction La loi permet à toute personne victime d une infraction pénale (agression, vol, racket

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 27 décembre 2011 relative à la présentation des dispositions de l article 5 de la loi n 2011-1940 du 26 décembre 2011 visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants NOR

Plus en détail

LA DETENTION PROVISOIRE

LA DETENTION PROVISOIRE LA DETENTION PROVISOIRE C'est une mesure d'incarcération dans une maison d'arrêt, prise à l'égard d'une personne mise en examen avant tout jugement. Elle répond à certaines nécessités de l'instruction.

Plus en détail

INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES STUPEFIANTS

INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES STUPEFIANTS INFRACTION A LA LEGISLATION SUR LES STUPEFIANTS Le rapport de synthèse, ne présentant pas de difficulté particulière, n a pas été réalisé. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1 REPUBLIQUE

Plus en détail

CORRECTION CAS PRATIQUE J. CAPITAINE

CORRECTION CAS PRATIQUE J. CAPITAINE 1 CORRECTION CAS PRATIQUE J. CAPITAINE Le cadre de l enquête Selon l article 67 du Code de procédure pénale, les policiers ne peuvent recourir à la contrainte que si les faits poursuivis constituent un

Plus en détail

CONCLUSIONS DE TRANSMISSION D'UNE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONALITE

CONCLUSIONS DE TRANSMISSION D'UNE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONALITE Maître CONCLUSIONS DE TRANSMISSION D'UNE QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONALITE POUR : Monsieur... Ayant pour avocat Maître EN PRESENCE DE : Monsieur le Procureur de la République 1 Sur le fondement

Plus en détail

Art du C.P.P. Nous, procureur de la République près le Tribunal de grande instance de

Art du C.P.P. Nous, procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Le procureur de la République N d'instruction I REQUISITIONS AUX FINS DE DESSAISISSEMENT AU PROFIT DE LA JURIDICTION INTERREGIONALE SPECIALISEE Art 706-77 du C.P.P., procureur de la République près le

Plus en détail

L art 53 CPP prévoit deux conditions pour que soit reconnue l enquête de flagrance :

L art 53 CPP prévoit deux conditions pour que soit reconnue l enquête de flagrance : Cas 3 : Deux personnes, un majeur et une mineure sont interpellés suite à la découverte d une importante quantité de drogue dans leurs affaires. Ils sont interpellés et placés en GAV. Quelle qualification

Plus en détail

Code procédure civile

Code procédure civile 1944 chemin des Veys - 83390 CUERS France Tél : 04 94 48 57 37 Web : http://www.cleis-formation.com Code procédure civile Section I : Dispositions générales Article 1232 Le procureur de la République du

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 10 novembre 2016 de présentation des dispositions de la loi du 3 juin 2016 et du décret du 28 octobre 2016 transposant la directive 2013/48/UE

Plus en détail

CODE DE PROCEDURE PENALE ANNOTE

CODE DE PROCEDURE PENALE ANNOTE Doudou NDOYE CODE DE PROCEDURE PENALE ANNOTE Jurisprudence et textes completes par La competence Rationae Materiae des Cours et Tribunaux Le regime de ['Administration penitentiaire Le casier judiciaire.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 27 septembre 2011 N de pourvoi: 11-81458 Publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE

Plus en détail

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 LOI N 026-2008/AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 L ASSEMBLEE NATIONALE Vu la Constitution ; Vu la résolution

Plus en détail

L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ)

L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ) L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ) Autre publié le 22/01/2015, vu 3945 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code de procédure pénale Décret n 2003-390 du 24 avril

Plus en détail

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES 1 CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES I INTRODUCTION : Le contentieux de la nullité est un contentieux technique. Il n existe aucune définition générale

Plus en détail

Vu la procédure suivante :

Vu la procédure suivante : CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 402571 MINISTRE DE L INTÉRIEUR c/ M. A... Ordonnance du 23 août 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la procédure suivante

Plus en détail

L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE

L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE En principe, les établissements industriels et commerciaux employant des salariés ne doivent pas ouvrir le dimanche. Cependant, il existe des dérogations strictement

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF

TABLEAU COMPARATIF - 47 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la nationalité des équipages de navires CHAPITRE I ER DISPOSITIONS RELATIVES AU CRITÈRE DE NATIONALITÉ DES ÉQUIPAGES DE NAVIRES Projet de loi relatif à

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 2 décembre 2011 relative aux mesures de contrainte visant à prévenir la réitération d actes graves par des mineurs NOR : JUSD1132598C Le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés,

Plus en détail

EN FAIT. CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS

EN FAIT. CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS EN FAIT Le requérant, M. Amar Abdelali, est un ressortissant français,

Plus en détail

LA PROCEDURE APPLICABLE A LA DELINQUANCE ET CRIMINALITE ORGANISEES

LA PROCEDURE APPLICABLE A LA DELINQUANCE ET CRIMINALITE ORGANISEES LA PROCEDURE APPLICABLE A LA DELINQUANCE ET CRIMINALITE ORGANISEES La loi n 2004-204 du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité insère dans le code de procédure pénale

Plus en détail

Comment porter plainte?

Comment porter plainte? Comment porter plainte? 1 La plainte simple 2 La plainte avec constitution de partie civile 3 La citation directe 4- Choisir la stratégie adaptée 1- La plainte simple (1/2) Le dépôt de plainte Plainte

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS. D'autres réformes viennent se greffer naturellement sur cette considération comme son corollaire ou son complément indispensable.

EXPOSE DES MOTIFS. D'autres réformes viennent se greffer naturellement sur cette considération comme son corollaire ou son complément indispensable. ASSEMBLEE NATIONALE Antenimieram-pirenena --------------------------------- REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fahamarinana ------------------------------------------------- Loi n 97-036

Plus en détail

FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS

FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS LES TROIS TYPES D INFRACTION PENALES Tribunal de police Tribunal correctionnel Cour d assises Contraventions Délits Crimes Elles ne peuvent être poursuivies

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE

COMMISSION PERMANENTE COMMISSION PERMANENTE Séance du 23 janvier 2006 CP 06/01-14 I - CONTEXTE DEFENSE DES DROITS DE L'ENFANT MISSION D ADMINISTRATEUR AD HOC REPRESENTATION JUDICIAIRE ET AUTORISATION D ESTER EN JUSTICE Lorsque

Plus en détail

La cour d'assises est composée de : - - un président (président de chambre ou conseiller à la cour d?appel) ;

La cour d'assises est composée de : - - un président (président de chambre ou conseiller à la cour d?appel) ; Cour d'assises Cour d'assises Anthony SUTTER - anthony.sutter@live.fr La Cour d'assises juge les personnes accusées de crime ou d'une des infractions les plus graves (meurtre, viol, vol à main armé..)

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS RESUME ANONYMISE DE LA DECISION

Décision du Défenseur des droits n MDS RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Paris, le 12 septembre 2013 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-181 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative au déroulement d une garde à vue et à l aménagement des locaux Domaine de compétence

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE

LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE Les membres de la police sont des fonctionnaires insérés dans le cadre d'une administration hiérarchisée et sont, à ce titre, contrôlés par leurs supérieurs

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 31 mai 2011 relative à présentation des dispositions de la loi n 2011-392 du 14 avril 2011 autres que celles relatives à la garde à vue NOR : JUSD1114853C Le garde des sceaux, ministre de

Plus en détail

CONVENTION LOCALE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES VERBAUX DE RENSEIGNEMENTS JUDICIAIRES EN MATIERE DE VIOLENCES CONJUGALES

CONVENTION LOCALE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES VERBAUX DE RENSEIGNEMENTS JUDICIAIRES EN MATIERE DE VIOLENCES CONJUGALES CONVENTION LOCALE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES VERBAUX DE RENSEIGNEMENTS JUDICIAIRES EN MATIERE DE VIOLENCES CONJUGALES Entre : - Le Préfet du Morbihan - Le procureur de la

Plus en détail

LOI sur le Ministère public (LMPu)

LOI sur le Ministère public (LMPu) Adopté le 9.05.009, entrée en vigueur le 0.0.0 - Etat au 0.0.0 (futur) LOI 7. sur le Ministère public (LMPu) du 9 mai 009 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu l'article du Code de procédure pénale suisse

Plus en détail

Pour être valable, tout acte d'état civil doit énoncer les noms et prénoms de ceux qui y sont visés.

Pour être valable, tout acte d'état civil doit énoncer les noms et prénoms de ceux qui y sont visés. Nom et nationalité Titre long: Le droit au nom et à la nationalité Droit au nom Titre long: Le droit au nom Nom de famille Titre long: L'attribution du nom de famille Pour être valable, tout acte d'état

Plus en détail

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France.

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Fiche pratique à l'attention des autorités judiciaires des autres Etats membres de l Union européenne 1. OBSERVATIONS PRELIMINAIRES 1) La France n appliquera

Plus en détail

N G FP+F N 2585 SM 28 AVRIL M. COTTE président, R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

N G FP+F N 2585 SM 28 AVRIL M. COTTE président, R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N G 0480.753 FP+F N 2585 SM 28 AVRIL 2004 M. COTTE président, R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, en son audience publique tenue au

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Loi modifiant la loi d application du code pénal suisse et d autres lois fédérales en matière pénale (LaCP) (Mise à jour de diverses dispositions de procédure pénale) (60) E 0 du septembre 06 Le GRAND

Plus en détail

Fascicule édité par l Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint- Denis, sous la direction de Madame le Bâtonnier Nathalie BARBIER

Fascicule édité par l Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint- Denis, sous la direction de Madame le Bâtonnier Nathalie BARBIER Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint-Denis Loi n 2007-291 du 5 mars 2007 tendant à renforcer l'équilibre de la procédure pénale (JO du 6 mars 2007) Loi n 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la

Plus en détail

Comment préparer son audition ou sa défense? Illustration par des expériences vécues de mises en garde à vue et en examen

Comment préparer son audition ou sa défense? Illustration par des expériences vécues de mises en garde à vue et en examen Hopitech, Saint-Etienne Mardi 4 octobre 2016 Maîtrise des risques et judiciarisation. Comment prévenir et gérer une mise en cause personnelle? Comment préparer son audition ou sa défense? Illustration

Plus en détail

United Nations Office on Drugs and Crime

United Nations Office on Drugs and Crime Page 1 of 5 United Nations Office on Drugs and Crime 中文 English Français Русский Español عربي Pays: Niger Année:2007 Langues disponibles:french Mots clefs: Code Pénal - Code de Procédure Pénale SPECIAL

Plus en détail

Demande d'entraide judiciaire en matière pénale

Demande d'entraide judiciaire en matière pénale Demande d'entraide judiciaire en matière pénale Autorité requise : Votre référence : 1. Autorité requérante : Fonction, lieu d'origine, et coordonnées de la personne concernée N de téléphone: N de télécopie:

Plus en détail

Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation

Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation CHAPITRE V. - Régime disciplinaire Art. L1215-1. Les dispositions du présent chapitre sont applicables à tous les membres du personnel communal, à

Plus en détail

Saisie de monnaie contrefaisante et administration de la preuve devant les juridictions françaises

Saisie de monnaie contrefaisante et administration de la preuve devant les juridictions françaises Saisie de monnaie contrefaisante et administration de la preuve devant les juridictions françaises Le but de cette présentation est de montrer dans quelle mesure l'obligation de transmettre les billets

Plus en détail

PROTOCOLE CADRE RELATIF AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES-VERBAUX DE RENSEIGNEMENT JUDICIAIRE EN MATIERE DE VIOLENCES CONJUGALES

PROTOCOLE CADRE RELATIF AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES-VERBAUX DE RENSEIGNEMENT JUDICIAIRE EN MATIERE DE VIOLENCES CONJUGALES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D EPINAL PREFECTURE DES VOSGES CONSEIL GENERAL DES VOSGES Parquet du Procureur de la République PROTOCOLE CADRE RELATIF AU TRAITEMENT DES MAINS COURANTES ET DES PROCES-VERBAUX

Plus en détail

Direction des services judiciaires. Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours

Direction des services judiciaires. Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours Direction des services judiciaires Bureau du recrutement, de la formation et des affaires générales (RHM2) Pôle du recrutement hors concours 13 Place Vendôme 75042 PARIS Cedex 01 recrutements.dsj rhm2@justice.gouv.fr

Plus en détail

Art. 8 Dessaisissement volontaire S il l estime opportun, le directeur peut, en tout temps, transmettre la procédure au tribunal.

Art. 8 Dessaisissement volontaire S il l estime opportun, le directeur peut, en tout temps, transmettre la procédure au tribunal. 1 von 6 13.09.2010 11:15 Site officiel de l'etat de Genève Accueil Recherche Annuaire Départements Législation genevoise Loi sur les juridictions pour enfants et adolescents (LJEA) Tableau historique E

Plus en détail

CONGO (République du Congo-Brazza)

CONGO (République du Congo-Brazza) CONGO (République du Congo-Brazza) Dispositions relatives à la transmission des actes Cadre juridique : Accord de Coopération entre la République française et la République populaire du Congo, signé à

Plus en détail

Articles 478(3) et 479 du Code criminel (L.R.C. (1985), ch. C-46) TRANSFERT D'UN DOSSIER DE LA COUR DU QUÉBEC À LA MÊME COUR D'UN AUTRE DISTRICT

Articles 478(3) et 479 du Code criminel (L.R.C. (1985), ch. C-46) TRANSFERT D'UN DOSSIER DE LA COUR DU QUÉBEC À LA MÊME COUR D'UN AUTRE DISTRICT TRANSFERT DE DOSSIER À L'INTÉRIEUR DU QUÉBEC ET ENTRE LE QUÉBEC ET UNE AUTRE PROVINCE OU UN TERRITOIRE (INFRACTIONS AU CODE CRIMINEL ET AUX AUTRES LOIS FÉDÉRALES) En vigueur le : 1988-12-08 Révisée le

Plus en détail

LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME. Séminaire «Police de l urbanisme» 23 novembre 2016

LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME. Séminaire «Police de l urbanisme» 23 novembre 2016 LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME Séminaire «Police de l urbanisme» 23 novembre 2016 Séminaire «Police de l urbanisme» - 23 novembre 2016 LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME 1. LE PROCES-VERBAL

Plus en détail

Collection Réunions téléphoniques LE REGIME JURIDIQUE DU MARIAGE CIVIL

Collection Réunions téléphoniques LE REGIME JURIDIQUE DU MARIAGE CIVIL Collection Réunions téléphoniques LE REGIME JURIDIQUE DU MARIAGE CIVIL Sommaire I. Récentes lois ayant impacté le mariage civil II. Publication des bans... III. Constitution du dossier de mariage IV. Définition

Plus en détail

LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME. Séminaire «Police de l urbanisme» 16 mars 2017

LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME. Séminaire «Police de l urbanisme» 16 mars 2017 LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME Séminaire «Police de l urbanisme» 16 mars 2017 LA PROCEDURE PENALE EN MATIERE D URBANISME 1. LE PROCES-VERBAL DE CONSTAT D INFRACTION 2. ENQUETE DE GENDARMERIE/POLICE

Plus en détail

Décision n QPC. Dossier documentaire

Décision n QPC. Dossier documentaire Décision n 2010 62 QPC Article 148 du code de procédure pénale Détention provisoire : procédure devant le juge des libertés et de la détention Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Master 2 EEJSI Tronc commun. Cybercriminalité Session 1 09/01/2015

Master 2 EEJSI Tronc commun. Cybercriminalité Session 1 09/01/2015 Master 2 EEJSI Tronc commun Cybercriminalité Session 1 09/01/2015 Colonel Éric FREYSSINET Chef du Centre de lutte Contre les Criminalités Numériques C3N Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale, STRJD/C3N

Plus en détail

I N S E E C P A R I S

I N S E E C P A R I S Groupe 8 RAPPORT DE PRE- VISITE Pratiques juridiques CL103 Groupe n 8 Visite au Tribunal de Grande Instance de Bobigny : le 23 février 2012 INSEEC PARIS TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY Introduction

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS

Décision du Défenseur des droits n MDS Paris, le 2 juillet 2013 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-132 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative aux conditions dans lesquelles des fonctionnaires de police sont intervenus au

Plus en détail

DEFENSE ORALE (Article C.p.c.)

DEFENSE ORALE (Article C.p.c.) COUR DU QUÉBEC HONORABLE JEAN-PIERRE ARCHAMBAULT JUGE COORDONNATEUR ADJOINT CHAMBRE CIVILE LAVAL-LAURENTIDES-LANAUDIERE-LABELLE (MONT-LAURIER) MODALITES DE FONCTIONNEMENT DE LA CHAMBRE CIVILE DE LA COUR

Plus en détail

LOI n du 14 novembre 2006 relative au contrôle de la validité des mariages (1) NOR: JUSX L J.O n 264 du 15 novembre 2006 page 17113

LOI n du 14 novembre 2006 relative au contrôle de la validité des mariages (1) NOR: JUSX L J.O n 264 du 15 novembre 2006 page 17113 LOI n 2006-1376 du 14 novembre 2006 relative au contrôle de la validité des mariages (1) L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, NOR: JUSX0500302L J.O n 264 du 15 novembre 2006 page 17113 Le Président

Plus en détail

N 169 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 169 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 4 octobre 2007 N 169 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 septembre 2007. PROJET

Plus en détail

LE TEMOIGNAGE MENSONGER

LE TEMOIGNAGE MENSONGER LE TEMOIGNAGE MENSONGER L infraction consiste en un témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d une commission rogatoire.

Plus en détail

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE CHAMBRE SPECIALE DES MINEURS ARRET AU FOND R.G : 09/04466 Prononcé en audience publique, le 29 JANVIER 2010, par la Chambre Spéciale des Mineurs de la Cour d'appel d'aix

Plus en détail

NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES

NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES 1 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES I INTRODUCTION : Le contentieux de la nullité est un contentieux technique. Une nullité est selon la doctrine soit : Un défaut qui entache l acte et qui était

Plus en détail

Les modalités de l'enquête

Les modalités de l'enquête Les modalités de l'enquête Notre droit connaît deux sortes d'enquête : l'enquête préliminaire et l'enquête de flagrance. La procédure au cours de l'enquête, comme au cours de l'instruction, est secrète

Plus en détail

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil Art. 156 à 169 du c.p.p. Avant l expertise Désignation de l expert Nombre d experts Possibilité d adjonction d un nouvel expert Nombre d experts dans le cadre d une contre expertise Possibilité de nommer

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 15520 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

LOI N du 12 février 2007 MODIFIANT LE CODE DE PROCEDURE PENAL RELATIF A LA LUTTE CONTRE LES ACTES DE TERRORISME

LOI N du 12 février 2007 MODIFIANT LE CODE DE PROCEDURE PENAL RELATIF A LA LUTTE CONTRE LES ACTES DE TERRORISME Un Peuple- Un But- Une Foi LOI N 2007-04 du 12 février 2007 MODIFIANT LE CODE DE PROCEDURE PENAL RELATIF A LA LUTTE CONTRE LES ACTES DE TERRORISME -=- =-=- =-=-=-=- EXPOSE DES MOTIFS La multiplication

Plus en détail