L autopartage : L autopartage voiture libre-service complémentaire abonnement sans qu il soit nécessaire pour autant de posséder un véhicule

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L autopartage : L autopartage voiture libre-service complémentaire abonnement sans qu il soit nécessaire pour autant de posséder un véhicule"

Transcription

1

2 L autopartage : L autopartage, ou voiture libre-service, est un service de mobilité complémentaire aux modes de transport traditionnels. Il fonctionne sur abonnement et permet de donner accès à la mobilité automobile sans qu il soit nécessaire pour autant de posséder un véhicule.

3 Caractéristiques de l autopartage selon l Association nord-américaine de l industrie de l autopartage?! Principalement adressé à des usagers locaux! Complémentaire aux politiques publiques pour l environnement et le transports en commun! Basé sur des valeurs environnementales qui doivent mener à : une réduction du nombre de voitures en circulation une réduction du nombre de kilomètres parcourus, une amélioration de l utilisation du territoire urbain et de son développement, un accès abordable à des voitures pour tous,! en encourageant les citoyens à marcher, pédaler et utiliser les transports en commun.

4 Mission : changer le monde! Cercle vertueux engendré par l autopartage, par l amélioration du transport en commun et par la présence d un nombre croissant de services de proximité.

5 Comment ça fonctionne? la solution de rechange à l achat d une voiture! Des utilisateurs abonnés au service! Un accès aux véhicules 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en libre-service! Un système de réservation pour l utilisation des véhicules (Internet, téléphone )! Réservations possibles pour de courtes périodes, par tranche d une demi-heure ou plus! Tarification proportionnelle au nombre de km parcourus et au nombre d heures d utilisation! Un réseau de stations décentralisées de véhicules (très accessibles) : près des lieux de résidence et de travail, ainsi que des circuits de transport en commun.

6 La mémoire est une faculté qui oublie retour sur les débuts de l ère automobile C est en 1897 qu a roulé la première automobile à Québec; à Montréal, c est en La première automobile à Montréal, une «Waltham», a appartenu à Ucal-Henri Dandurand, ici photographié devant la maison des Dandurand, à Verdun. Crédit : collection privée de H. Gariépy Le docteur Henri-Edmond Casgrain, de Québec, modifia «légèrement» une Léon Bollée française et en fit la première «auto-neige» au Québec, en 1899.

7 Même pour l automobile des débuts plutôt lents Évolution du nombre de véhicules en circulation au Québec ( ) ans après l apparition de la première voiture à Québec, en 1897, on comptait encore moins de automobiles en circulation dans tout le Québec. (Source : Statistique Canada, Statistiques historiques du Canada, 2 e édition, 1983, Séries T , Immatriculations de véhicules automobiles, par province.)

8 L ère du «tout à l auto» une véritable fuite en avant! Nombre de véhicules en circulation au Québec (Sources : Pour les années 1906 à 1974, Statistique Canada, Statistiques historiques du Canada, 2 e édition, 1983, Séries T , Immatriculations de véhicules automobiles, par province. Pour les années 1975 à 1990, Statistique Canada, CANSIM : Matrice 0367, immatriculations de véhicules automobiles routiers, remorques et motoneiges, Québec, série D462147, )

9 Qui se compare se console Nbre de véhicules en circulation au Québec ( ) Nbre d'usagers de l'autopartage ( ) Croissance comparée du nombre de véhicules au début de l ère automobile avec le nombre d usagers de l autopartage au cours des sept premières années suivant le lancement de la formule au Québec.

10 Une idée pas si nouvelle 1951 : proposition pour les «capitales anciennes évoluées» (J. d Welles, France) 1967 : Minicar Transit System, Philadelphie (États-Unis) 1969 : Restructuring the form of car ownership (Fishmann et Wabe, Angleterre) 1970 : Procotip, Montpelier (France) 1970 : Witkar, Amsterdam (Hollande) 1982 : projet STAR, San Francisco (États-Unis) 1983 : étude de Transports Canada : Jouko A. Parviainen & Associates, Shared Vehicle Fleet Concepts: State-of-the-Art Review and R & D Program Definition. Transportation Development Center, Montréal, Québec, 71 p : naissance de ATG et de ShareCom (qui deviendra plus tard Mobility) en Suisse 1988 : naissance de StattAuto (aujourd hui Greenwheels) à Berlin (Allemagne)

11 L autopartage: partout dans le monde

12 L autopartage en Amérique du Nord États-Unis : Canada : 26 services membres véhicules 42 usagers/véh. 16 services membres véhicules 27 usagers/véh.

13 Différents modèles Territoire d action Capitalisation Forte croissance Concentration / consolidation / alliance Importante; capital de risque > 100% En provenance des abonnés (partiellement); proportionnelle à la croissance 30 70% Concurrence Rentabilité Esprit d entrepreneur Active À démontrer ++ Passive Acquise ++ Utilisation du marketing Crédibilité ++ Élevée au niveau national mais à consolider ++ Consolidée dans le territoire d action

14 Retour sur les les caractéristiques de l autopartage! Principalement adressé à des usagers locaux! Complémentaire aux politiques publiques pour l environnement et le transports en commun! Basé sur des valeurs environnementales qui doivent mener à : une réduction du nombre de voitures en circulation une réduction du nombre de kilomètres parcourus, une amélioration de l utilisation du territoire urbain et de son développement, un accès abordable à des voitures pour tous,! en encourageant les citoyens à marcher, pédaler et utiliser les transports en commun.

15 Différents modèles: Peuvent-ils avoir le même impact? Seriez-vous prêt à renoncer à une voiture pour accomplir de courtes distances à un coût de 8-10 $ de l heure ou 65 $ par jour? Variabilité des performance de l autopartage selon différentes sources Nombre de véhicules remplacés par un véhicule en autopartage Pourcentage d usagers qui ont vendu leur véhicule personnel après leur abonnement à l autopartage Pourcentage d usagers qui ont retardé ou évité l achat d un véhicule suite à l autopartage Pourcentage de la réduction du nombre de km parcourus suite à l autopartage Ratio typique abonnés /véhicul e 6 à à 29% 12 à 68% 7,6 à 80% (Étude totale: moyenne de 44%) Source: Adam Cohen, 2007, University of California, Berkeley, USA.

16 Un secteur en pleine effervescence : des nouveaux joueurs

17 Un secteur en pleine effervescence : des nouveaux services

18 Ce que n est pas l autopartage - Prix non proportionnel à l usage - Obligation de rouler un nombre minimum de km - Pas d accès en libre-service

19 La définition même de l autopartage est loin de faire l unanimité

20 AUTO EN LIBRE-SERVICE : NE SERAIT-CE PAS PLUTÔT À PARIS DE S'INSPIRER DE MONTRÉAL? Doit-on investir d'importantes sommes d argent public dans un service dont l impact environnemental positif et la faisabilité restent encore à démontrer, ou plutôt miser sur un service capable de s'autofinancer, ayant fait ses preuves, mais qui, du moins à Paris, est perçu par certains intervenants comme étant un service de niche? Combien de personnes seraient prêtes à renoncer à leur auto si, ne pouvant pas réserver un véhicule pour une sortie d une journée au Mont Orford avec un système tel qu'autolib, elles étaient obligées de se rendre chez un loueur traditionnel à quelques kilomètres de chez elles pour être certaines d avoir un véhicule disponible au moment voulu? La maximisation des avantages environnementaux d un projet tel qu'autolib réside dans la possibilité de le jumeler à un important réseau de véhicules en libre-service, économiques et fiables. L intention de M. Delanoë «d emprunter l idée montréalaise d autopartage pour créer un service d autos en libre-service à Paris» conserve toute sa pertinence.

21 Paver la voie du changement n est pas une sinécure!

22 Éviter de tomber dans les pièges des faux problèmes et des fausses solutions

23 Communauto! Communauto est une entreprise à vocation urbanistique et environnementale! Le plus ancien service d autopartage en Amérique du Nord (1994)! Une zone de desserte en pleine expansion : Montréal, Québec, Lévis, Gatineau, Sherbrooke, Longueuil, Laval! Plus de abonnés, une flotte de près de 1000 véhicules, 310 stations! Une clientèle en forte croissance (+ 25% par année)! Des clients satisfaits (94-95%) et fidèles! Des partenariats importants (STM, STL, AMT, STS, RTC, ST-Lévis, STO).

24 La mission Moi, j ai opté pour un nouveau style de ville!! Offrir une solution de rechange pratique et économique à la possession d une automobile.! Compléter cette offre au moyen d ententes avec d autres transporteurs offrant des services complémentaires.

25 Territoire de desserte dans la région de Montréal

26

27 de Québec

28 de Gatineau

29 Combien ça coûte?

30 Profil des abonnés! Âge moyen : 41 ans! Niveau de scolarité élevé (70 % détiennent un diplôme universitaire)! Revenus moyens ou supérieurs à la moyenne! Taux de satisfaction : 95% (satisfaits ou très satisfaits)! Taux de réservations élevé (entre 11 et 16 heures par jour)! 90% des ménages ne possèdent pas de véhicule

31

32 Le DUO auto + bus

33 Programme Duo Auto + Bus! Besoin d intégrer l automobile libreservice à l offre de transport public, identifié avant même le démarrage du service! Précédents en Europe dès 1992 (Berlin) et aux États-Unis dès 2001 (Washington)! Communauto avait 10 ans au moment du démarrage du projet Duo Auto+Bus RTC & ST Lévis (2005) STL et AMT (2005) STO (2007) STS, STM (2008)! Communauto/Tecsult et leurs partenaires ont reçu le Prix transport collectif de l AQTR en 2007

34 Modalités et avantages Transport en commun! Engagement annuel au transport en commun! Rabais éventuel sur l achat des titres du TP (4 10%) Autopartage! Réduction des coûts d abonnement (-500$, -37$ en échange de 5-8 $/mois)! Offre tarifaire éventuellement intégrée "Fidélisation et plus grande flexibilité "Plus grande visibilité

35 Adhésion au programme Montréal Québec Laval Gatineau Sherbrooke Population (milliers) 1812,7 517,9 381,6 259,8 147,3 Territoire (km 2 ) Achalandage 2007 (millions) 367,5 41,2 19,3 17,1 7,1 Programme Duo Auto + Bus Année de lancement TOTAL Abonnés (mai 2009) Total abonnés Communauto % adhérents Duo Auto + Bus % 21% 38% 18% 8% 13% % rabais sur le Transport en commun 4% (en sept 2009) 10% exclusif > 10% 10% non exclusif 10% exclusif

36 Une valeur ajoutée pour le transport en commun Monthly PT passes purchased before and after joining DUO auto + bus % Before DUO ,12 M$/y $/y number/year 0,49 M$/y +32% Montreal Quebec city Gatineau 0

37 Une opportunité pour l autopartage! CS membership growth in Montreal (new members) 7000 Regular DUO fevr-08 mars-08 avr-08 mai-08 juin-08 juil-08 aout-08 sept-08 oct-08 nov-08 dec-08 janv-09 févr-09 mars-09 avr-09 mai-09 Augmentation du nombre d abonnés : - Québec : croissance augmentée de 66% en 2006 et de 33% en 2007 par rapport à Montréal : croissance augmentée de 6% en 2008 par rapport à 2007

38 et d autres partenaires

39

40 Faits saillants! Chaque véhicule en autopartage se substitue, en moyenne, à huit véhicules personnels. Ce résultat tient compte d une pondération entre les usagers qui se sont départis d un véhicule et ceux qui ont renoncé à un achat.! L autopartage entraîne une diminution moyenne du nombre de kilomètres parcourus en voiture de l ordre de km par année par personne et, combiné à l utilisation de véhicules moins énergivores, ce taux représente une réduction annuelle moyenne, par adhérent, de 1,2 tonne de leurs émissions de CO 2.

41 Les effets 77% des abonnés ont vendu leur véhicule ou ont renoncé à l achat d un véhicule au moment de leur inscription (Source : Tecsult 2006)

42 Les effets Distance parcourue en voiture par les usagers de Communauto avant et après avoir adhéré au service 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 64 % % du kilométrage effectué par les abonnés qui ont... augmenté leur kilométrage maintenu leur kilométrage stable reduit leur kilométrage 30% 20% 10% 0% Avant adhésion Après adhésion (Source : Tecsult 2006)

43 Fréquence d utilisation des différents modes de transport

44 Le développement de l autopartage une croissance à planifier, à soutenir et à gérer Sherbrooke Gatineau Québec Montréal Nombre véhicules Marché estimé 0! Le potentiel de pénétration de l autopartage est estimé à ménages adhérents au Québec.! La matérialisation de ce marché pourrait entraîner plus de inscriptions à des abonnements annuels au transport en commun et contribuer à éliminer entre et véhicules de la circulation (d après les scénarios moyens et maximaux).

45 Effets potentiels de l autopartage au Québec quelques éléments de perspective! Le potentiel de réduction de CO 2 est de tonnes épargnées chaque année.! Cette réduction représente 5,6 fois la cible prévue dans le Plan d action québécois pour l horizon 2012 grâce au développement et à l utilisation de modes de transport alternatifs. Extrait du Plan d action : LE QUÉBEC ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Un défi pour l avenir, juin 2006, p. 40.

46 L avenir

47 Un aménagement urbain différent

48 La technologie Mai 2008 NOUVEAU PARTENARIAT Véhicules électriques en libre-service : Veolia Transport et Communauto signent une entente de partenariat

49 Et quoi encore? PEP une nouvelle vision de l automobile.

50 Merci de votre attention!

L auto libre-service:

L auto libre-service: L auto libre-service: l'autre façon d'avoir une auto! Forum International sur la mobilité urbaine et le transport avancé 9 12 octobre 2002 www.communauto.com L auto libre-service Un service de transport

Plus en détail

Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable

Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable Révisée (2015-2020 Projet) CTE - 043M C.P. - Développement durable révisée 2015-2020 Déposé par Communauto Février 2015 Communauto : une

Plus en détail

L auto-partage, un nouveau joueur en expansion dans la chaîne des transports collectifs et actifs

L auto-partage, un nouveau joueur en expansion dans la chaîne des transports collectifs et actifs L auto-partage, un nouveau joueur en expansion dans la chaîne des transports collectifs et actifs Par Robert Benoit président directeur général, de Communauto Conférence prononcée le 7 octobre 2009 Le

Plus en détail

MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES

MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES Sommet sur l innovation de Montréal - Novembre 2015 Une photo plutôt? AVANCÉES TECHNOLOGIQUES AU SERVICE DE LA MOBILITÉ LA DIFFUSION

Plus en détail

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE EN LIBRE-SERVICE Témoignage : un gestionnaire de flotte d autopartage BENOÎT ROBERT Président et directeur général, Communauto Les thèmes abordés Le véhicule électrique en libre-service

Plus en détail

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0 INTRODUCTION Dans l'objectif de mieux connaître les habitudes de déplacement de ses étudiants et de son personnel, l'école Polytechnique de Montréal lançait à l automne 2011 la deuxième édition de l'enquête

Plus en détail

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation?

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Mémoire de Communauto présenté dans le cadre de la consultation publique du Conseil municipal de la Ville de Montréal

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Feuillet explicatif c est l autonomie

Feuillet explicatif c est l autonomie Feuillet explicatif c est l autonomie Véhicules disponibles en libre-service pour une demi-heure, une heure ou plus longtemps 1 L autonomie est un besoin fondamental. L autonomie suppose un changement

Plus en détail

L auto-partage au Canada : des options de transport personnel plus écologiques

L auto-partage au Canada : des options de transport personnel plus écologiques Études de cas sur le transport durable Montréal, Québec et Vancouver Étude de cas n o 27 L auto-partage au Canada : des options de transport personnel plus écologiques Organisations Communauto (Montréal,

Plus en détail

MÉMOIRE AU MINISTÈRE DU TRANSPORT

MÉMOIRE AU MINISTÈRE DU TRANSPORT MÉMOIRE AU MINISTÈRE DU TRANSPORT Dans le cadre de la consultation sur la politique québécoise de la mobilité durable LibrOTO 13 juin 2013 www.libroto.ca TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 2 LIBROTO APPUIE

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Transport, énergie, climat : de la prospective et la planification et au projet urbain CEREMA 7 novembre 2014 LE TERRITOIRE DU GRAND LYON

Plus en détail

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires?

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires? Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise Plan stratégique ou plan d affaires? Un contexte MODERNISATION DE LA GESTION PUBLIQUE Allégement réglementaire Loi sur l administration

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL Forum sur l état des infrastructures Le transport collectif : Une responsabilité partagée Des responsabilités assumées par trois paliers : Palier

Plus en détail

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage Vision Durable COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS de statistiques et résultats de sondage Dernière révision : Mars 2010 TABLE DES MATIÈRES Parc automobile du... 1 Distance pacourue pour

Plus en détail

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC Namur, août 2012 Plan de l exposé 1. Le Groupe TEC 2. Les variables clé et les enjeux liés à l offre 3. Le réseau actuel 4. Défis et stratégies possibles 5. Opportunités

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

Cette saison. Écotransport. Écotransport. Désignation de jalon. Désignation de jalon

Cette saison. Écotransport. Écotransport. Désignation de jalon. Désignation de jalon Encourager les déplacements plus écologiques vers le travail Webinaire écomobilité 21 mars 2011 Le programme écomobilité vise à réduire les émissions provenant du transport urbain des voyageurs en aidant

Plus en détail

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable 26 novembre 2013 1. Bref survol de la STM 2. Plan 2020 3. Bilan GES 4. Plan électrification

Plus en détail

ANALYSE DU RÉSEAU DE LA STO DANS LA PARTIE EST DE LA VILLE DE GATINEAU

ANALYSE DU RÉSEAU DE LA STO DANS LA PARTIE EST DE LA VILLE DE GATINEAU 1 ANALYSE DU RÉSEAU DE LA STO DANS LA PARTIE EST DE LA VILLE DE GATINEAU Présentation sommaire des résultats Rapport final à venir 29 avril 2015 2 CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ÉTUDE Contexte Système Rapibus

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

MÉMOIRE DE COMMUNAUTO

MÉMOIRE DE COMMUNAUTO COMMUNAUTO MÉMOIRE DE COMMUNAUTO Consultation publique sur la réduction de la dépendance montréalaise aux énergies fossiles VertMTL Mars 2016 Préambule À titre de signataire d une large campagne lancée

Plus en détail

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients Cette étude a été réalisée par 6T-Bureau de recherche en partenariat avec France Autopartage et avec le soutien de l Agence de l

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014 COMMISSION SUR LE TRANSPORT ET LES TRAVAUX PUBLICS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014 «Bénéfices

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Pr Catherine Morency, ing., Ph.D. Titulaire de la Chaire Mobilité 3 e colloque annuel, Polytechnique Montréal, 13 mai 2013 Quelques

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités. Congrès de la FCM 30 mai 2008

Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités. Congrès de la FCM 30 mai 2008 Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités Congrès de la FCM 30 mai 2008 jeudi 3 juillet 1 2008 Sommaire Présentation de Sherbrooke et de la STS Les enjeux de la mobilité urbaine à Sherbrooke

Plus en détail

AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE

AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE Notre expertise fait votre force 4 ième Journée transport de l ACMÉ, 26 novembre 2013 AVT, Qui sommes-nous? Société en nom collectif dont les actionnaires

Plus en détail

AUTOPARTAGE ET CHANGE- MENT DE COMPORTEMENT DE MOBILITÉ : RETOUR D'EXPÉRIENCE DES ABONNÉS LILLOIS

AUTOPARTAGE ET CHANGE- MENT DE COMPORTEMENT DE MOBILITÉ : RETOUR D'EXPÉRIENCE DES ABONNÉS LILLOIS RETOUR D EXPÉRIENCE Christophe CASTANO 1, Françoise de la CHARLERIE 2 AUTOPARTAGE ET CHANGE- MENT DE COMPORTEMENT DE MOBILITÉ : RETOUR D'EXPÉRIENCE DES ABONNÉS LILLOIS 1 Chargé d'études à l'appa Comité

Plus en détail

Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement

Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement Un corridor réservé exclusif aux autobus! * Concept en développement Un projet d avenir rassembleur... d un bout à l autre de la ville de Gatineau! Qu est-ce que le Rapibus? Le Rapibus est un système rapide

Plus en détail

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils?

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils? HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Le 31 mai 2012 Forum URBA 2015 Les projets s implantent-ils? Notre expertise fait votre force J avais un problème!! Accumulation d énergie

Plus en détail

COMMENT EMPLOYER NOS ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR ÉLECTRIFIER LE TRANSPORT?

COMMENT EMPLOYER NOS ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR ÉLECTRIFIER LE TRANSPORT? Dialogue sciences et politiques Science & Policy Exchange Enjeux politiques et sciences au Québec COMMENT EMPLOYER NOS ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR ÉLECTRIFIER LE TRANSPORT? Perspective du Centre d Ecologie

Plus en détail

«autopartage» Dossier de presse. La voiture en libre à Besançon. Contacts

«autopartage» Dossier de presse. La voiture en libre à Besançon. Contacts Dossier de presse La voiture en libre à Besançon «autopartage» Contacts VILLE DE BESANÇON DIRECTION VOIRIE DEPLACEMENTS Pascal GUDEFIN 03 81 61 51 60 Clément BILLET 03 81 41 56 24 Contact presse Catherine

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2015 DVD 168 Développement des services de véhicules partagés à Paris. Conventions d occupation du domaine public pour l attribution des stations en voirie PROJET

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules)

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) La date limite de remise des réponses est fixée au 27 février 2012. Toute

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

LE COVOITURAGE BRANCHÉ. Congrès d'automne de l'actu

LE COVOITURAGE BRANCHÉ. Congrès d'automne de l'actu CLIC ET CIRCUIT ÉLECTRIQUE LE COVOITURAGE BRANCHÉ PLAN DE PRÉSENTATION 1. Projet CLIC Mise en contexte Les partenaires Le fonctionnement 2. Circuit électrique Mise en contexte Les critères physiques pour

Plus en détail

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE > Cohésion territoriale et déplacements Anne Riahle AERE CENTRE

Plus en détail

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON. 20 avril 2015

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON. 20 avril 2015 CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE VAUDREUIL HUDSON 20 avril 2015 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DE L AMT RÔLE ET RESPONSABILITÉS DE L AMT NOS MANDATS MÉTROPOLITAINS Nos mandats Planifier, coordonner, intégrer et

Plus en détail

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS Rencontres francophones Est-Ouest de socio-économie des transports Montréal

Plus en détail

SOMMAIRE FINANCIER ET D ACTIVITÉS BIXI MONTRÉAL ANNÉE 2015

SOMMAIRE FINANCIER ET D ACTIVITÉS BIXI MONTRÉAL ANNÉE 2015 SOMMAIRE FINANCIER ET D ACTIVITÉS BIXI MONTRÉAL ANNÉE 2015 CONSEIL D ADMINISTRATION Nom Titres des administrateurs Postes externes 1, 3,4 Mme Marie Elaine Farley Présidente Présidente et chef de la direction

Plus en détail

Une décennie d évolutions marquantes

Une décennie d évolutions marquantes La mobilité urbaine en France Une décennie d évolutions marquantes Les enquêtes de mobilité en France 2 L enquête nationale transports et déplacements (ENTD) Enquête - menée en 2008, «régulièrement» renouvelée

Plus en détail

auto partage location de voitures ( CommunAuto * ) ( Globe Location d auto Montréal )

auto partage location de voitures ( CommunAuto * ) ( Globe Location d auto Montréal ) auto partage ( CommunAuto * ) vs location de voitures ( Globe Location d auto Montréal ) Lequel est le moins cher? Lequel est le plus simple? Lequel est le plus propre? Lequel est le mieux? *Pour des fins

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal Présentation à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Daniel Lussier Chef de division Intégration et soutien Société de transport

Plus en détail

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Présentation des résultats définitifs Rencontres PREDIT Paris, le 27/03/2013 6T

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM)

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Préambule La politique d investissement du CLD de la Matawinie repose sur deux (2) bases fondamentales : La première base, celle

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Contexte Aujourd hui la pertinence de l offre de Location Longue Durée aux entreprises

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE ACTUALISATION DU CONCEPT DE PARC RÉCRÉOTOURISTIQUE À PERCÉ Rapport d étape préliminaire DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE Présenté à la Société de développement économique de Percé Février 2012 580,

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 1 Particularités s de la politique monétaire 2 Les particularités s du ciblage de l inflation l en Roumanie! Cible d inflation fondée sur l indice des prix à la consommation! Cible établie comme valeur

Plus en détail

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise Une prestation de «Le dernier kilomètre à vélo» Proposer et gérer un réseau national de vélos en libre-service relié aux transports

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Notre implantation en Suisse et au Liechtenstein NOMBRE DE VOYAGEURS (en millions) NOMBRE DE VÉHICULES LONGUEUR DES LIGNES (en km) NOMBRE DE COLLABORATEURS moyenne ETP CHIFFRE D AFFAIRES (en millions d

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Faits saillants - Région du Québec

Faits saillants - Région du Québec L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION Faits saillants - Région du S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion

Plus en détail

Chapitre Notre entreprise. Sous-chapitre (s) Ressources Humaines et Président Comité Développement Durable

Chapitre Notre entreprise. Sous-chapitre (s) Ressources Humaines et Président Comité Développement Durable Caroline 9 CP 288-1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11 www.retraitespopulaires.ch 2 Chapitre Notre entreprise Sous-chapitre (s) Perry Fleury Responsable Service Ressources Humaines et Président Comité Développement

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Séminaire sur les perspectives démographiques, économiques et financières du Québec, 2009-2030 27 novembre 2009 Hôtel Plaza, Québec Marie-Christine

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

AMTU. Le post-paiement, un atout pour développer la clientèle du transport public? Pierre Hanrot 2b2p Conseil

AMTU. Le post-paiement, un atout pour développer la clientèle du transport public? Pierre Hanrot 2b2p Conseil AMTU Le post-paiement, un atout pour développer la clientèle du transport public? Pierre Hanrot 2b2p Conseil 1 Historiquement le transport public est passé du paiement comptant à bord des véhicules au

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

Mobilité Autopartage DDPA Service Déplacements. Autopartage à Lyon. Mai 2012

Mobilité Autopartage DDPA Service Déplacements. Autopartage à Lyon. Mai 2012 Autopartage à Lyon Mai 2012 La voiture : un mode peu optimisé et très envahissant 95% de sa durée de vie à l arrêt 95% du temps 10 m² d occupation, 80% de l espace public lui est réservé alors qu elle

Plus en détail

KIT MÉDIA 2007 INFORMATIONS CORPORATIVES À L'USAGE DES ANNONCEURS & PARTENAIRES

KIT MÉDIA 2007 INFORMATIONS CORPORATIVES À L'USAGE DES ANNONCEURS & PARTENAIRES INFORMATIONS CORPORATIVES À L'USAGE DES ANNONCEURS & PARTENAIRES «Comme nous sommes à l ère de la productivité, il est dans l intérêt de tous d utiliser les moyens pour accroître la rentabilité d une entreprise.

Plus en détail

Innovation et entrepreneuriat social : les enjeux sociétaux moteurs de la création d entreprises de demain? 27 mai 2014

Innovation et entrepreneuriat social : les enjeux sociétaux moteurs de la création d entreprises de demain? 27 mai 2014 Innovation et entrepreneuriat social : les enjeux sociétaux moteurs de la création d entreprises de demain? 27 mai 2014 L autopartage, de l idée à l entreprise o Une idée, inspirée d expériences réussies

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010. David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques

FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010. David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010 David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques - Zone originelle de 2003 en vert (~20 km 2 ) - Zone d expansion de 2007 en brun (~23 km 2 ) - La rue

Plus en détail

Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France

Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France Amandine Chevalier (*), Frédéric Lantz(**) (*) Cerma, Direction Technique Territoire

Plus en détail

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE POIDS DU SECTEUR 16 millions de locations 200 000 voitures achetées (10% du marché) 2,5 Milliards CA 12 000 salariés 4 200 agences de location LA

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 ORDRE DU JOUR 1. Mise en contexte 2. Défis des employeurs

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon Le Plan de mobilité durable de la de Roussillon Présenté par : Pierre Largy, directeur général Lyne Dansereau, directrice, Service de l aménagement du territoire Dans le cadre des Mercredis de l AMT 18

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois Grenoble, le 15/01/2015 DOSSIER DE PRESSE Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois 1. L autopartage : un mode de déplacement économique, pratique, et écologique... 2 Le concept... 2 Comment

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité Mobilité durable en ville de Lausanne www.lausanne.ch/plandemobilité Objectifs et Mesures pour une mobilité durable LAUSANNE, COLLECTIVITÉ PUBLIQUE ET ENTREPRISE Ville de Lausanne Ville 130 000 habitants

Plus en détail

L autobus électrique à recharge lente :

L autobus électrique à recharge lente : L autobus électrique à recharge lente : Résultats d essais et remarques prospectives Présenté par: Antoine Malo Conseiller Technique Entretien et ingénierie La STL en 2012 260 autobus 20 638 802 usagers

Plus en détail

Mémoire déposé à l attention de la Commission sur le transport et les travaux publics de la Ville de Montréal

Mémoire déposé à l attention de la Commission sur le transport et les travaux publics de la Ville de Montréal Consultation publique portant sur les véhicules en libre-service (VLS) Mémoire déposé à l attention de la Commission sur le transport et les travaux publics de la Ville de Montréal Car2go Montréal 2 octobre

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

COMMISSION SUR LES TRANSPORTS ET LES TRAVAUX PUBLICS Véhicules en libre-service (VLS)

COMMISSION SUR LES TRANSPORTS ET LES TRAVAUX PUBLICS Véhicules en libre-service (VLS) MÉMOIRE COMMISSION SUR LES TRANSPORTS ET LES TRAVAUX PUBLICS Véhicules en libre-service (VLS) Pour Ville de Montréal Direction des Transports Division du développement des transports 29 septembre 2014

Plus en détail