Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type"

Transcription

1 Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type 1 - PREAMBULE Cette notice s adresse au personnel qui aura à charge l entretien de l installation de production d eau chaude sanitaire solaire de l Hôpital. mise en service en. et réalisée par la Société DESCRIPTION SOMMAIRE DE L INSTALLATION L installation de production d eau chaude sanitaire solaire comprend les éléments suivants : capteurs de type et marque représentant une surface utile totale de. m 2 et une surface hors tout de.. m 2. Les capteurs sont répartis sur les deux terrasses et. à raison de 6 batteries 6 lignes - 5 rangs par terrasse. Chaque batterie est équipée d une vanne de réglage STA-D 25 Deux bouteilles de purge sont disposées en haut de colonne des canalisations à l arrivée sur terrasse et équipées de purgeurs automatiques Flexvent 3/8. un échangeur à plaques inox type V13 CH MST2 de 41 plaques de marque. installé en local technique, de caractéristiques suivantes : Puissance : 170kW Circuit primaire : Eau + antigel débit : 15 m 3 /h ; température : 55/44,8 C Circuit secondaire : Eau sanitaire débit : 12 m 3 /h ; température : 35,7/48 C trois ballons de stockage de 4000 litres de marque. avec revêtement intérieur thermolaqué - dont la température admissible est de 80 C, - et équipés de jaquettes aluminium aven 100 mm de laine de roche (classement au feu : M0), de thermomètres, de soupapes de sécurité 7 bars sur l entrée, de purgeurs d air automatique Flexvent 3/8. sur la sortie et de vannes d isolement à boisseau sphérique, installés en local technique, un circuit primaire de liaison de l échangeur aux capteurs en tubes acier Ø 76,1 x 2,9 calorifugés par coquilles laine de verre et protection aluminium et équipé de : - un circulateur double UPCD de marque alimenté en tri 380V, d une puissance de 940W et In : 1,85 A débit : 15 m 3 /h Hauteur manométrique : 10 mce et équipé d un manomètre permettant le contrôle de la pression différentielle du circulateur (valeur normale : 1 bar) - un compteur volumétrique MSH une vanne de réglage STA-F p1 / 7-

2 - un clapet anti-retour, - deux thermomètres à cadrans permettant de contrôler les températures entrée et sortie de l échangeur, - de vannes d isolement 1/4 de tour à papillon, - d un vase d expansion fermé, à membrane sous azote, de 200 litres sous 2 bars d azote, - d une soupape de sécurité réglée à 4 bars, et un manomètre 0/4 bar permettant de contrôler la pression du circuit primaire. - d une pompe de remplissage type JP5 alimenté en mono 230V, d une puissance de 750 W, In : 3,5 A, raccordée, à l aspiration à un bac par flexible avec clapet de pied crépine, au refoulement au circuit primaire avec vanne d arrêt et compteur volumétrique permettant le contrôle du volume de remplissage. Le bac est raccordé au réseau d eau froide adoucie. Nature de fluide du circuit primaire : 70% eau adoucie + 30% de monopropylène-glycol (non toxique). Pression de remplissage du circuit : 2,5 bars à froid Pression minimale admissible : 1,5 bars à froid. Tout complément éventuel doit s effectuer hors période d ensoleillement au moyen de la pompe de remplissage avec mélange 70% eau adoucie + 30% de monopropylène-glycol, circulateur primaire étant arrêté. un circuit secondaire de raccordement de l échangeur aux ballons en tubes acier galvanisé Ø 60,3 x 3,25 calorifugés par coquilles laine de verre et protection aluminium et équipé de : - un circulateur double type UMTD alimenté en tri 380V, d une puissance de 370W, In : 1A, - une vanne de réglage STA-D 50., - un clapet anti-retour, - deux thermomètres à cadrans permettant de contrôler les températures entrée et sortie de l échangeur, - de vannes d isolement 1/4 de tour à boisseau sphérique. Nature de fluide du circuit secondaire : eau sanitaire adoucie à la pression du réseau. un circuit sanitaire de raccordement des ballons au réseau eau froide d un côté, et aux deux productions d appoint (cuisine et extension) de l autre, en tubes acier galvanisé calorifugés sur les réseaux eau chaude par coquilles laine de verre et protection aluminium et équipé à l arrivée d eau froide au ballon N 1 : - un clapet anti-retour, - un compteur volumétrique à émetteur d impulsions type PMK 40.., - de vannes d isolement à boisseau sphérique. Le départ du ballon N 3 est raccordé d un côté à la production d appoint de l extension (entrée de l échangeur tubulaire), et de l autre à la production d appoint de la cuisine (entrée du nouvel échangeur à plaques). - p2 / 7-

3 PRINCIPE DE REGULATION ET DE FONCTIONNEMENT Production d eau chaude solaire : Le circulateur primaire de l installation solaire est piloté par un interrupteur crépusculaire en fonction de l intensité lumineuse. L interrupteur réglable de 0 à lux, de type IC 2000 de marque.. est réglé à 500 lux environ. Le circulateur primaire se met en service le matin et s arrête le soir. Le circulateur secondaire, asservi au fonctionnement du primaire (le circulateur primaire doit être en service pour que le secondaire puisse fonctionner), est piloté par un régulateur différentiel type RSA24. en fonction de l écart de température entre l arrivée des capteurs à l échangeur (sonde QAP 21.) et le bas du ballon de stockage solaire N 1 (sonde QAP 21 ). Le régulateur est réglé à 7 C. Lorsque la température arrivée capteur est supérieure de 7 C à la température du bas du ballon, le circulateur secondaire se met en service, il s arrête lorsque cet écart atteint une valeur de l ordre de 1 C De plus un thermostat de sécurité type RAK , situé en partie supérieure du ballon N 3 assure l arrêt du circulateur secondaire dès que la température de ce ballon atteint 80 C. Production d eau chaude solaire : Le départ du ballon solaire N 3 est raccordé en série avec les producteurs d appoint extension et cuisine. Le principe de régulation des producteur d appoint n a pas été modifié. Pour l appoint cuisine les réchauffeurs des ballons ont été remplacés par un échangeur à plaques inox, la vanne 3 voies du circuit chaudière est piloté par un des thermostats ballon laissé en place. TELECONTROLE Le suivi des performances et du fonctionnement de l installation solaire est assuré à distance par un télécontrôleur raccordé au réseau téléphonique (numéro :.., code de lecture :..) et permet : de mesurer : - l ensoleillement au moyen d une sonde d ensoleillement, - le débit d eau chaude consommée au moyen du compteur volumétrique PMK 40, - le débit du circuit primaire solaire au moyen du compteur volumétrique MSH 50, - la température de l eau froide à l entrée du ballon N 1 (sonde Pt1000), - la température de l eau chaude solaire à la sortie du ballon N 3 (sonde Pt1000), - la température du départ de l appoint extension (sonde Pt1000), - la température du départ de l appoint cuisine (sonde Pt1000), - p3 / 7-

4 - la température du départ de l échangeur vers les capteurs (sonde Pt1000), - la température du retour des capteurs à l échangeur (sonde Pt1000), de contrôler le fonctionnement: - du circulateur primaire, - du circulateur secondaire. 3 - DEFINITION DU CONTRAT D ENTRETIEN Il s'agit d'un contrat de type P2 portant sur les installations de production d'eau chaude solaire et exclusivement solaire assorti d'une clause de garantie de résultats Le contrat interviendra à compter de la date de préréception des travaux. 4 - CONDITIONS TECHNIQUES Les limites de l'installation de production d'ecs solaire peuvent être définies comme suit : * de l'alimentation en eau froide des ballons solaires à partir des piquages réalisés sur l installation existante, * jusqu'aux piquages de raccordement de l eau chaude solaire sur les producteurs d appoint existants. Elle comprend les circuits primaire, secondaire et sanitaire ci-dessus décrits. 4.1 Principe général de fonctionnement de l installation solaire. Se référer au chapitre 2 Principe de régulation et de fonctionnement. L'installation solaire assure le préchauffage de l'eau sanitaire. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, les conditions suivantes sont nécessaires : - Toute l'ecs utilisée doit transiter par les ballons solaires. Le respect de la position des vannes d'arrêt, telle que définie sur les plans 06, 10 et 11, est donc essentiel. - L'ECS doit être utilisée à la température la plus basse possible (réglage des mitigeurs thermostatiques à la valeur la plus basse possible). 4.2 Conditions techniques particulières Circuit primaire (capteurs-échangeur) * Fluide : Le fluide du circuit primaire est un mélange à réaliser sur place dans le bac prévu à cet effet, à raison de : - 70% d eau adoucie, - p4 / 7-

5 - 30% d antigel pur à base de monopropylène glycol et comportant des inhibiteurs de corrosion. Le remplissage ou les compléments éventuels s'effectueront à l'aide de la pompe électrique installée en local technique. * Pression de remplissage : La pression du circuit devra être, à froid, voisine de 2,5 bar, lue sur le manomètre installé à côté de la soupape de sécurité. En service, on ne doit pas observer, même dans des conditions extrêmes, de variation supérieure à + ou - 0,5 bar. Le vase d'expansion doit être susceptible d'absorber la dilatation du fluide jusqu'à la température de stagnation des capteurs (150 à 160 C). * Dégazage : Il est important que le circuit soit parfaitement purgé. Tout remplissage ou complément devra être accompagné d'un dégazage en ouvrant les bouchons de tous les purgeurs d'air automatiques. Il est ensuite recommandé, deux à trois jours après, de fermer tous les bouchons des purgeurs Circuit secondaire * Dégazage : Contrairement au circuit primaire, le circuit secondaire doit être purgé en permanence. Les purgeurs automatiques doivent donc rester ouverts (bouchons ouverts). * Échangeur : Les performances de l'installation sont, en grande partie, liées aux caractéristiques d'échange de l'échangeur. Il est donc important de vérifier périodiquement son état d'encrassement. Une méthode simple consiste à contrôler, en période d'ensoleillement, les températures : - entrée et sortie circuit primaire, - entrée et sortie circuit secondaire. L'écart entre l'entrée primaire et la sortie secondaire doit normalement être inférieure à 10 C. 5 - CONDITIONS PARTICULIERES DU CONTRAT 5.1 Périodicité et contenu des interventions d entretien Les prestations sont définies en annexe. Le responsable d entretien pourra intervenir sur les installations autant de fois qu'il le jugera utile. Néanmoins un contrôle général de l installation sera réalisé tous les trimestres et consigné sur un cahier d entretien qui sera laissé dans le coffret électrique du local technique. Lors de chacun de ces contrôles seront effectués, en local technique : la vérification de la pression du circuit primaire sur le manomètre installé à proximité du vase d expansion et de la soupape de sécurité, (pression normale > 2 bars à froid) la manœuvre de la soupape de sécurité du circuit primaire (manœuvre, rapide pour éviter toute baisse de pression du circuit, destinée à décoller éventuellement le clapet), - p5 / 7-

6 l inversion des moteurs des circulateurs doubles primaire (P1/P2) et secondaire (P3/P4) avec purge éventuelle du circulateur. Ces circulateurs sont commandés par un commutateur à 3 positions (1-0-2) situés en façade du coffret électrique de commande. La position 0 correspond à la mise hors tension du circulateur (arrêt). L inversion de moteur correspond au passage de la position 1 à 2 ou inversement. la mesure de la pression différentielle du circulateur primaire la mesure du débit du circuit primaire sur le compteur volumétrique et à l aide d une montre, la lecture des températures à l échangeur (entrée et sortie primaire et secondaire), et des températures ballons, le contrôle des purgeurs d air automatique, la manœuvre de toutes les vannes sans omettre de les remettre aussitôt en position initiale, la manœuvre des soupapes 7 bars à l entrée de chaque ballon, la vérification du fonctionnement des compteurs volumétriques (rotation en période de circulation), d une manière générale l absence de fuites et le bon fonctionnement de tous les organes et notamment l absence de bruit anormaux (bruits des circulateurs). aux capteurs : le contrôle général des capteurs et notamment l état de salissure des vitrages et des absorbeurs. Assurer, une fois par mois, le nettoyage des vitrages au jet. le contrôle des purgeurs d air automatique, le contrôle, en période d ensoleillement au moyen d un thermomètre à contact ou plus simplement à la main de la température de sortie de chaque batterie de capteur, la vérification du bon positionnement des vannes de réglage (voir schéma N 2 et 3) et la manœuvre des vannes 1/4 de tour. NOTA : Les purgeurs d air automatiques sont équipés d un clapet qui permet leur démontage et nettoyage éventuel (si fuite permanente) sans vider l installation. 5.2 Justification des contrôles et des opérations d entretien Seront indiqués, à chaque visite trimestrielle, sur le cahier d entretien : * le nom de l intervenant, * la date, l'heure, le temps (ensoleillé, passages nuageux, nuageux), * la pression du circuit primaire, * l'état des circulateurs primaire et secondaire, * le repérage des circulateurs en fonctionnement (primaire et secondaire). * le résultat de la mesure de la pression différentielle du circulateur primaire, * le débit du circuit primaire, * les températures entrée et sortie primaire et secondaire de l'échangeur. * la température de chaque ballon, * l'index des 2 compteurs volumétriques. et d une manière générale toute anomalie constatée et toute intervention réalisée (nettoyage des capteurs, dépose et nettoyage de purgeur...) - p6 / 7-

7 Toute anomalie apparente constatée sur l installation devra être immédiatement communiquée à Monsieur Téléphone :. Télécopie : Limites de la prestation d entretien La prestation du responsable d entretien couvrira : - le remplacement (fourniture et main d œuvre) de tous les petits matériels de type consommables (joints d étanchéité, fusibles, voyants), - les réparations éventuelles de fuites sur les circuits hydrauliques, - la réalisation des compléments éventuels de remplissage du circuit primaire. Pression de remplissage : 2,5 bars à froid. Pression minimale : 1,5 bar à froid. - le remplacement éventuel de matériels tenus en stock (vitres capteurs), - le nettoyage des vitres des capteurs, - la réalisation de vérifications, autres que les vérifications courantes ci-après décrites, demandées par l installateur ou le maître d œuvre. Tout remplacement de gros matériels ne pourra s effectuer qu après réalisation d un devis dûment accepté par l ensemble des parties. - p7 / 7-

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires 1. Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire se substitue aux chauffe-eau électriques et chauffe-eau à gaz pour permettre aux occupants d'un

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres HYDROGAZ Bi-énergie BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres Grâce à la combinaison d un réchauffeur tubulaire démontable et d un équipement gaz monobloc à haut rendement, les ballons HYDROGAZ

Plus en détail

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres BALLON S MIXTE 00 À 6 000 Litres Le ballon mixte (thermoplongeur électrique + réchauffeur tubulaire) est une solution permettant de combiner plusieurs énergies, afin d optimiser les coûts d exploitation

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

Ballon E.C.S. type 120/40

Ballon E.C.S. type 120/40 Notice technique Ballon E.C.S. type 120/40 Ballon E.C.S. type 120/40 Préparateur indépendant d eau chaude sanitaire (E.C.S.) à accumulation de hautes performances et de forte capacité. Ballon E.C.S. type

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Symboles utilisés...4 1.1.1 Symboles utilisés dans la notice...4 1.1.2

Plus en détail

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Chaudière sol fioul condensation Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Notice d utilisation 6 720 801 509 (2015/06) Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaufferie complète

Plus en détail

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie ANNEXE 1 Spécifications Techniques d admissibilité des chauffe-eau solaires au programme Page 1 sur 5 1- Admissibilité des chauffe-eau

Plus en détail

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line Le chauffage de l eau Les Échangeurs multitubulaires - Heat line www.piscinedunord.fr Echangeurs de chaleur Multitubulaire Application : Chauffage des piscines plein air ou intérieures à partir d un circuit

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation guide bonnes pratiques 2015 Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation Pourquoi ce guide? Surveiller son installation solaire est primordial pour s assurer de son bon fonctionnement.

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP 2006 1 Solubilité de l air dans l eau Les causes de la présence des gaz Effet de la présence des gaz L élimination des gaz Les différents systèmes de purge

Plus en détail

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ]

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ] 58 [ TARIF BULEX 015/ ] Chaudières non-condensation Thema TEK Thema CLASSIC ACCESSOIRES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES [ TARIF BULEX 015/ ] 59 Thema TEK C 5 NOUVEAU Caractéristiques générales Garantie ans Chaudière

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

Chaleur bienveillante

Chaleur bienveillante C 256-01 made in Italy Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur et solaire Chaleur bienveillante FR Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur PERFORMANCES

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

Schémas de raccordement. Aller au sommaire

Schémas de raccordement. Aller au sommaire Schémas de raccordement Aller au sommaire Juin 00 Sommaire Cliquez sur le nom d un produit pour consulter son schéma de raccordement. FCX Couplage parallèle de deux FCX... Raccordement d un échangeur à

Plus en détail

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC)

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Systèmes aurotherm Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Le soleil, une énergie propre et renouvelable Les aurotherm 300, 400 et 700 fonctionnent avec les capteurs plans VFK

Plus en détail

Modèle de CCTP Entretien des Chauffe-Eau Solaires Collectifs Individualisés à La Réunion

Modèle de CCTP Entretien des Chauffe-Eau Solaires Collectifs Individualisés à La Réunion Document de travail 04/03/15 Modèle de CCTP Entretien des Chauffe-Eau Solaires Collectifs Individualisés à La Réunion Ce modèle de CCTP a été établi par ACD² à partir d exemples existants et du «Guide

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99 Module Thermique MT 2000 LIB 000 UF - 1ère édition - 09/99 CAHIER TECHNIQUE SOMMAIRE 1 PRESENTATION - DESCRIPTION 1.1 Présentation... pag. 1.2 Description générale... pag. 1. Raccordements à l installation...

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

RUBIS. Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée. www.magnumgs.fr

RUBIS. Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée. www.magnumgs.fr RUS Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée www.magnumgs.fr Producteurs d'eau chaude instantanés RUS Le système intégré de production d'eau chaude sanitaire instantané permet, à

Plus en détail

PECS PAC 300L GB NL D PL. Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur

PECS PAC 300L GB NL D PL. Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur FR IT NI 923 823 A ~ 24/02/12 Document n 1530-1 GB NL D PL CZ 3 8 7 Notice d installation et de mise en service destinée au professionnel à conserver

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN collecteurs solaires 9.12 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit Rendement élevé assuré par l'absorbeur en cuivre avec finition sélective. Tuyaux soudés aux ultrasons. Température maximale

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Faire l étanchéité de tous les raccords avec de la filasse. Visser le module en insérant les joints fournis : Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Visser la

Plus en détail

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon tampon Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon Tampon BT Ballon tampon avec isolation, pour couplage avec chaudière bois, 4 départs, 4 retours, 4 raccordement sonde/thermomètre,

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw NRGIS HUIÈR ÉLTRIQU - U HU HUFFG À 00 kw Souples d utilisation, fiables et performantes, les chaudières électriques eau chaude LZ NRGIS trouvent leurs applications dans de nombreux domaines. n fonctionnement

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon.

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon. Chaudière sol gaz basse. Chauffage seul avec option ballon. Gaz 20 FK FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 78H N Chauffage seul FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 39H N Chauffage seul * Les points

Plus en détail

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI pages : 1 / 6 L' ECO COMBI 3 sert à accumuler l'eau de chauffage, tout en produisant de manière intégrée de l'eau chaude sanitaire instantanée. Il peut utiliser jusqu'à 3 sources d'énergies thermiques

Plus en détail

SET - Préparateur instantané ECS

SET - Préparateur instantané ECS SET-60-70-80-100-120 Module pour la préparation instantanée d eau chaude sanitaire avec structure autoportante Système complet plug and play pour le transfert de chaleur depuis un accumulateur thermique

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX CADRE DE DECOMPOSITION DES CLIMTHERM - Bureau d'études Fluides - M. MISIURNY TOTAL CHAUFFAGE Chaudière gaz à condensation, puissance 700 kw avec brûleur modulant de 15 à 100 % avec rendement 110 % U 1

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E 100-130 - 10-210 - 20 Table des matières Généralités 3 Remarques 3 Emballage 3 Consignes de sécurité Symboles utilisés Recommandations générales

Plus en détail

Chaudières sol à cheminée

Chaudières sol à cheminée chaudières sol au gaz APERÇU CHAPITRE atmovit Chaudières sol à cheminée Chauffage uniquement (sans eau chaude sanitaire) atmovit 16 à 6... page 167 chauffage et eau chaude sanitaire atmovit combi VKC 24

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

L élément essentiel d un système solaire thermique. Nous avons 3 modèles hautes performances:

L élément essentiel d un système solaire thermique. Nous avons 3 modèles hautes performances: le solaire thermique Depuis 2001, SOLARFUTURE est actif dans le domaine du solaire thermique. La SARL SOLARFUTURE est une filiale de l association SOLAR- FUTURE. Son but est de distribuer du matériel solaire

Plus en détail

02 Composants pour installations solaires page

02 Composants pour installations solaires page 02 02 Composants pour installations solaires page Mélangeur thermostatique - Vanne de zone déviatrice - Raccords 3-pièces 8 Groupe solaire 9 Purgeurs d air - Soupape de sécurité - Dégazeur 62 Raccords

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

Cahier des Charges (C.d.C.)

Cahier des Charges (C.d.C.) COMMUNE DES CONTAMINES MONTJOIE 4 Route de Notre Dame de la Gorge 74170 LES CONTAMINES MONTJOIE Tél : 04.50.47.04.24 Cahier des Charges (C.d.C.) Marché passé selon la procédure adaptée (Article 28 du Code

Plus en détail

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE Aqualia Chaudières murales AQUALIA CHAUFFAGE SEUL 2 MODÈLES DE 9 À 24 KW AQUALIA PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ (MURAL OU SOL) 4 MODÈLES DE 9 À 24 KW GARANTIE 2 ANS AQUALIA MI

Plus en détail

CALEFFI. Groupes de transfert pour installations thermiques. séries 255-256 01136/08 FR. Fonction

CALEFFI. Groupes de transfert pour installations thermiques. séries 255-256 01136/08 FR. Fonction Groupes de transfert pour installations thermiques séries - RGI STR SI N ISO 9: ert. n FM UNI N ISO 9: ert. n LFFI /8 FR Fonction es groupes sont utilisés pour assurer le transfert de la charge thermique

Plus en détail

Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08

Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08 Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08 Table des matières 1 Remarques relatives à la documentation 4 2 Identification CE 4 3 Choix de l emplacement 4 4 Consignes de sécurité 4 5 Liste

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT ATELIER DE MAINTENANCE DES VEHICULES Lycée N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne Voitures Particulières CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT P Boursin, 2009 1 REFROIDISSEMENT Caractéristiques QUANTITE ET QUALITE

Plus en détail

Courant de service max. (A)

Courant de service max. (A) Descriptif et prix N ART. PV (CHF) Hors Taxes NIBE F1155 est une pompe à chaleur intelligente équipée du système Inverter pour le contrôle du compresseur et de pompes de circulation vitesse variable. Convient

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

CHAUFFE EAU SOLAIRE SOLAR W N O T I C E D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N. Réf. : CI - 1137 - A/C

CHAUFFE EAU SOLAIRE SOLAR W N O T I C E D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N. Réf. : CI - 1137 - A/C L A N O T I C E SOLAR W D' I N S T A L L A T I O N ET D' U T I L I S A T I O N CHAUFFE EAU SOLAIRE - 0 10/03 1 SOMMAIRE Chapitres Normes / dimensionnement 1 Généralités - Description fonctionnelle système

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort FR Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort 00-0 - 60-20 - 20 Table des matières FR Généralités Remarques Certification - Normes CE Emballage Consignes de sécurité 5 Symboles utilisés

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

Les réseaux de chauffage

Les réseaux de chauffage Les réseaux de chauffage 1. Définitions et généralités 1.1. Sous station Lorsque l on a une installation de grande étendue exemple une installation de chauffage desservant plusieurs immeubles la chaleur

Plus en détail

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français Fabricant français GEOTWIN 2 GEOTHERMIE Accessoires hydrauliques intégrés Une gamme complète de 45 à 65 C Mono et Bi-compresseurs LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE 30/35 C 40/45 C 47/55 C 55/65 C Mono-compresseur

Plus en détail

Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Conforme aux exigences label BBC et RT 2012 La compétence dans l économie d énergie Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Plus en détail

Fiche commerciale. Ventilation. Tempérys Caisson d insufflation double-peau avec batterie de chauffage intégrée. www.france-air.

Fiche commerciale. Ventilation. Tempérys Caisson d insufflation double-peau avec batterie de chauffage intégrée. www.france-air. Fiche commerciale Ventilation Tempérys Caisson d insufflation double-peau avec batterie de chauffage intégrée Ventilation Direct @ccess Direct @ccess Tempérys caisson d insufflation double-peau avec batterie

Plus en détail

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Les avantages de la gamme WOLF Crédit d Impôt 13 % Une gamme étendue : 14 modèles

Plus en détail

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO Département de LA HAUTE GARONNE Commune de SAINTMARTIN DU TOUCH Site de St MARTIN DU TOUCH Maître d ouvrage INRA Opération RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH Chauffage C.D.P.G.F. Cadre de

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail

Kit 2 ème circuit sur vanne. code 074591. www.atlantic.fr. pour axeo condens 5000 et axeo condens duo 5000. Notice de montage FR NL IT ES PT

Kit 2 ème circuit sur vanne. code 074591. www.atlantic.fr. pour axeo condens 5000 et axeo condens duo 5000. Notice de montage FR NL IT ES PT Document n 15-1 ~ /11/010 FR NL IT ES PT Kit ème circuit sur vanne code 07591 EN DE pour axeo condens 5000 et axeo condens duo 5000 8 7 Notice de montage destinée au professionnel à conserver par l utilisateur

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE Ballon solaire BPS 1000 SOL BPS 1500 SOL BPS 2000 SOL BPS 300 SOL BPS 00 SOL BPS 500 SOL INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE GAMME MODÈLE CODICE BPS 300 SOL 523000300

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Ecoconception : Bannir du marché les produits les moins performants

Ecoconception : Bannir du marché les produits les moins performants En 2015, en aout et septembre, les mesures des règlements européens pour l écoconception et l étiquetage énergétique d appareils de chauffage, de production d eau chaude et de stockage de l eau entrent

Plus en détail

Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire.

Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire. Chers Clients, Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire. Notre liste de prix «Solaire 2015/16» vous propose des panneaux solaires ainsi

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50

Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50 Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50 1 Généralités Réf. 996094632DeD02 Version V03 Édition 2011/02 Sous réserve de modifications techniques! Imprimé en

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

MODULES D EXPANSION Eau chaude - Eau glacée 50 Hz

MODULES D EXPANSION Eau chaude - Eau glacée 50 Hz PLAGES D UTILISATION Plage de température : +5 à +90 C Température ambiante maxi : +50 C Expanson-h Expanson-v Pression de service à bar bar maintenir : Puissance totale installée : 3 00 kw 2 400 kw Nb.

Plus en détail

4 05/2010. Chauffe-eau sur pieds 600 à 1000 litres. chaudement recommandé

4 05/2010. Chauffe-eau sur pieds 600 à 1000 litres. chaudement recommandé 4 05/2010 Chauffe-eau sur pieds 600 à 1000 litres chaudement recommandé 4 Chauffe-eau sur pieds Chauffe-eau sur pieds page Exécutions générales 3 Chauffe-eau sur pieds 600 à 1000 litres 4 7 Automates à

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE

CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE INSTALLATION SOLAIRE THERMIQUE POUR LA PRODUCTION D'EAU CHAUDE SANITAIRE Concerne la (ou les) installation(s) solaire(s) sise : Entre les soussignés : Représenté par : Agissant

Plus en détail

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC)

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) Eau chaude et chauffage grâce à l énergie solaire aurotherm 700 : eau chaude et chauffage solaires Aides financières Les systèmes aurotherm 700 font partie des

Plus en détail

ECO GAZ. MAJ 07/2011 Code Notice : 560860

ECO GAZ. MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 ECO GAZ MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 Notice technique ECO GAZ MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 SOMMAIRE 1) PRESENTATION 4 2) IMPLANTATION - EQUIPEMENT 6 2.1) Instructions d'implantation et de montage

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Le chauffage par la biomasse

Le chauffage par la biomasse ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D'IMPÔTS BOIS ET BIOMASSE Le chauffage par la biomasse Descriptif technique : Raccordement hydraulique sur circuit radiateurs ou plancher chauffant ; Clapet sur buse pour accélérer le

Plus en détail

L EAU CHAUDE SANITAIRE

L EAU CHAUDE SANITAIRE L EAU CHAUDE SANITAIRE Reste la question de l eau chaude sanitaire. De plus, comme il m arrive souvent de m absenter plusieurs jours et que le bois c est pas automatique je choisis une chaudière fuel,

Plus en détail

Ballondestockagesolaire ECObasic

Ballondestockagesolaire ECObasic INFORMATIONS TECHNIQUES / INSTRUCTIONS DE MONTAGE Ballondestockagesolaire Wagner& Co Fig. Ballon solaire Sommaire. Informations techniques.... Consignes générales de sécurité... 7 3. Montage... 8 3.. Préparation

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres)

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) Boîtier de programmation de la chaudière au fioul + chaudière et son brûleur Entrée du fluide caloporteur MPG(en provenance

Plus en détail

Œrtli POWERSUN PERFECTSUN. Économie et écologie

Œrtli POWERSUN PERFECTSUN. Économie et écologie Œrtli POWERSUN Économie et écologie Les chauffe-eau solaires pour la production d eau chaude sanitaire POWERSUN en PER Le soleil est une source d énergie inépuisable qui envoie 1,4 kw/m 2 sur notre planète,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail