Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education."

Transcription

1 Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière Les objectifs pricipaux Maîtriser les cocepts fodametaux de la fiace et du raisoemet fiacier Logique fiacière Itroductio Appliquer ces otios à la politique et à la gestio fiacière Prise de décisios fiacières Directeur de la MSTCF IAE Nice Maître de Coféreces et Docteur e Scieces de Gestio Agrégé e Ecoomie et Gestio DESS Igéierie Fiacière DESCF Utiliser des techiques fiacières e matière de diagostic Coseil fiacier E. MOLAY 2 La gestio fiacière Pla du cours Eviroemet fiacier Gestio Fiacière Aalyse et diagostic fiaciers activité et résultat de l'etreprise structure fiacière flux de trésorerie risques d'exploitatio, fiacier et de faillite évaluatio de l'etreprise Plaificatio fiacière pla de fiacemet (log terme), fiacemet du cycle d'exploitatio prévisios de trésorerie fiacemet et placemets à court terme. Décisios d'ivestissemet et de fiacemet évaluatio des projets d'ivestissemet choix des modes de fiacemet 1. Itroductio 2. La retabilité écoomique des projets d ivestissemets 3. Le coût du fiacemet 4. La retabilité fiacière des projets d ivestissemets 5. Le pla de fiacemet 6. La prévisio du besoi e fods de roulemet d exploitatio 7. La gestio de la trésorerie 8. Les marchés fiaciers E. MOLAY 3 E. MOLAY 4 DUT GEA FC 1

2 Bibliographie idicative Rappels sur les calculs fiaciers Bodie, Merto & Thibierge, 2002, Fiace, Pearso educatio. Valeur acquise par u capital : C + = C0(1 Teulié & Topsacalia, 2002, Fiace, Vuibert. C0 C? Capitalisatio Charreaux, G., 2002, Gestio Fiacière, Litec. Valeur actuelle d u capital : C = C(1 Barreau, J. et Delahaye J., 2002, Gestio Fiacière, Duod C0? C Actualisatio E. MOLAY 5 E. MOLAY 6 Capitalisatio d ue suite d auités costates Actualisatio d ue suite d auités costates Valeur acquise après le derier versemet : ( V = a i Valeur actuelle ue période avat le premier versemet : - 1- (1+ V0 = a i a a a a a a a a Capitalisatio d'ue suite d'auités V? V0? Actualisatio d'ue suite d'auités Valeur acquise ue période après le derier versemet : V (1+ -1 = a (1 i Valeur actuelle avat le premier versemet : - 1- (1+ V1 = a (1+ i a a a V+1? a a a a a Capitalisatio d'ue suite d'auités V1? Actualisatio d'ue suite d'auités E. MOLAY 7 E. MOLAY 8 DUT GEA FC 2

3 Les empruts Les empruts se diviset e deux grades catégories : les empruts idivis gééralemet souscrits auprès d'itermédiaires fiaciers ; le recours au marché fiacier par l'émissio d'empruts obligataires. Les empruts peuvet être remboursés : par auités costates, par amortissemet (remboursemet) costat du capital empruté, par amortissemet (remboursemet) i fie du capital empruté. Taux de reviet et taux de redemet Le taux de reviet (ou coût) d'u emprut est le taux pour lequel il y a équivalece etre la somme effectivemet reçue par l'empruteur et l'esemble des auités versées e cotrepartie. Le taux de redemet d'u emprut, ecore appelé taux actuariel brut, est le taux pour lequel il y a équivalece etre la somme versée par le prêteur et l'esemble des auités qu'il reçoit e cotrepartie. Illustratio : Emprut de remboursables e 4 as au taux de 10 %. E. MOLAY 9 E. MOLAY 10 Les divers objectifs de l aalyse fiacière Les poits-clefs de l aalyse fiacière Ue aalyse e positio itere ou extere? Cotrôleur de gestio Aalyse fiacier Actioaires & dirigeats Créaciers Pour quels destiataires? Dirigeats Prêteurs Actioaires Quelles coceptios reteues e matière d'équilibre fiacier? Aalyse statique foctioelle, patrimoiale ou fiacière Aalyse dyamique e terme de flux de trésorerie Objectif écoomique Poits-clefs de l aalyse Maximisatio de la valeur des fods propres Retabilité et risque fiaciers Retabilité et risque écoomiques Croissace, autoomie fiacière Remboursemet du capital Règlemet des itérêts Solvabilité, liquidité, exigibilité Risque de faillite Capacité de remboursemet E. MOLAY 11 E. MOLAY 12 DUT GEA FC 3

4 Iterprétatio de l iformatio fiacière L'iterprétatio de l'iformatio fiacière s effectue gééralemet par comparaiso : à des ormes théoriques explicatio simulatio optimisatio à des ormes sectorielles : Cetrale des Bilas de la Baque de Frace INSEE DAFSA chroologique E. MOLAY 13 L évaluatio du patrimoie par le bila comptable ACTIF immobilisé - Immobilisatios icorporelles - Immobilisatios corporelles - Immobilisatios fiacières circulat - Stocks - Créaces cliets - Valeurs mobilières de placemet Dispoibilités - Baque - Caisse Comptes de régularisatio Bila au 31/12/N Capitaux propres - Capital social - Réserves - Report à ouveau - Résultat de l'exercice TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF PASSIF Autres fods propres Provisios pour risques et charges Dettes - Dettes fiacières (LT et CT) - Dettes fourisseurs - Dettes fiscales et sociales Comptes de régularisatio E. MOLAY 14 La coceptio foctioelle Objectif : préseter le foctioemet de l'etreprise e terme d'emplois et de ressources. Le bila foctioel correspod à ue photographie à u momet doé des différets cycles de l'etreprise : - cycle d'ivestissemet, - cycle d'exploitatio, - cycle de fiacemet. Le bila foctioel Cycle d ivestissemetd immobilisé EMPLOIS Bila au 31/12/N Cycle d exploitatiod RESOURCES Cycle de fiacemet Capitaux propres Amortissemets et provisios Dettes fiacières Il 'existe pas de présetatio ormalisée du bila foctioel. circulat d'exploitatio circulat hors exploitatio de trésorerie Dettes d'exploitatio Dettes hors d'exploitatio Passif de trésorerie TOTAL EMPLOIS = TOTAL RESSOURCES E. MOLAY 15 E. MOLAY 16 DUT GEA FC 4

5 Ivestissemet et fiacemet La foctio fiacemet regroupe les ressources durables (RD) : les capitaux propres les dettes fiacières (quelle que soit leur échéace) les amortissemets et les provisios La foctio ivestissemet cocere les emplois stables (ES) : les immobilisatios icorporelles, corporelles et fiacières, les charges à répartir sur plusieurs exercices, les primes de remboursemet des obligatios ; L exploitatio La foctio d'exploitatio, au ses large, reçoit tous les autres postes : à l'actif : l'actif circulat d'exploitatio (ACE) directemet lié aux opératios du cycle d'exploitatio, l'actif circulat hors exploitatio (ACHE), l'actif de trésorerie (AT), au passif : les dettes d'exploitatio (DE) directemet liées aux opératios du cycle d'exploitatio, les dettes hors exploitatio (DHE) et, le passif de trésorerie (PT). E. MOLAY 17 E. MOLAY 18 Le fods de roulemet et global Le fods de roulemet et global Le fods de roulemet et global = partie des ressources durables qui cocourt au fiacemet de l'actif circulat (exploitatio et hors exploitatio). Emplois Ressources FRNG = ressources durables - emplois stables ou FRNG = (ACE + ACHE + AT) - (DE + DHE + PT) Fods de roulemet et global = garatie de liquidité de l'etreprise Immobilisé Brut Fods de Roulemet et global Ressources durables Capitaux propres Amortiss. et provisios Dettes fiacières stables E. MOLAY 19 E. MOLAY 20 DUT GEA FC 5

6 Le cycle d exploitatio Le besoi e fods de roulemet Les opératios du cycle d'exploitatio et les opératios hors exploitatio doet aissace à des flux réels (matières, marchadises, produits fiis) qui ot pour cotrepartie des flux moétaires. L'existece de décalages das le temps etre ces deux types de flux crée les créaces et les dettes. circulat d'exploitatio - Créaces - Stocks Besois Opératios Achats Productio Vete Ressources Dettes d'exploitatio - Dettes fourisseurs - Dettes fiscales et sociales Les délais qui s'écoulet etre : - l'achat et la vete de marchadises, - l'achat et l'utilisatio des matières premières, - la productio et la vete de produits sot à l'origie des stocks circulat hors exploitatio Opératios diverses Dettes hors exploitatio E. MOLAY 21 E. MOLAY 22 Le besoi e fods de roulemet FRNG, et Trésorerie Emplois Ressources L'équilibre du bila (actif = passif) peut s'écrire : ES + ACE + ACHE + AT = RD + DE + DHE + PT circulat Stock Besoi Créaces de Exploitatio fiac. Créaces Hors Exploit. Ress. de fiac. Dettes Exploitatio & Hors exploitatio o e déduit : AT PT = (RD ES) [(ACE + ACHE) + (DE + DHE)] soit : T = FR La trésorerie résulte de tout déséquilibre etre fods de roulemet et besoi e fods de roulemet. Le bila peut alors se résumer e trois élémets : FR, et T. E. MOLAY 23 E. MOLAY 24 DUT GEA FC 6

7 T = FRNG T Bila Situatio ormale - FR T Bila Passif FR Passif - Situatio ormale des etreprises de distributio - FR Bila Situatio risquée Bila Situatio critique Passif FR E. MOLAY 25 - T Passif - - T La relatio dyamique : T = FRNG Le fods de roulemet varie au cours du temps : gééralemet de maière cotiue : amortissemets, accumulatio de réserves ; plus raremet de maière discotiue : augmetatio de capital, remboursemet de dettes fiacières, acquisitio d'immobilisatios Le besoi e fods de roulemet varie e permaece du fait : des achats au comptat et à crédit ; des règlemets des fourisseurs ; des vetes au comptat et à crédit ; des règlemets des cliets. E. MOLAY 26 La relatio dyamique : T = FRNG La mesure du résultat FR Le compte de résultat, iscrit au bila das les capitaux propres, retrace l'activité de l'etreprise au cours de l'exercice comptable. Il regroupe : les charges (emplois défiitifs) et, les produits (ressources défiitives). FR FR La distictio etre les comptes représetatifs de flux de trésorerie et les comptes o représetatifs de flux de trésorerie est essetielle das l'aalyse du compte de résultat. T T > FR T < 0 < FR T > 0 E. MOLAY 27 E. MOLAY 28 DUT GEA FC 7

8 La mesure du résultat Compte de résultat de l exercice N CHARGES PRODUITS Charges d'exploitatio - Achats, - Services extérieurs - Impôts & taxes - Charges de persoel - Dotatios amortissemets - Dotatios aux provisios Charges fiacières - Charges d'itérêt, Charges exceptioelles - Péalités... Participatio des salariés Impôts sur les bééfices Produits d'exploitatio - Vetes (marchadises et produits fiis) - Prestatios de services - Reprises sur provisios Produits fiaciers - Itérêts perçus, Produits exceptioels - Prix de cessio d actifs BENEFICE ou PERTE Σ Produits - Σ Charges Résultat de l'exercice La mesure du résultat Au iveau des charges : les comptes représetatifs de flux de trésorerie eregistret les opératios doat lieu à décaissemets ; les comptes o représetatifs de flux de trésorerie eregistret les opératios e doat pas lieu à décaissemets : dotatios aux amortissemets et aux provisios et, valeurs comptables des élémets d'actifs cédés. E. MOLAY 29 E. MOLAY 30 La mesure du résultat Au iveau des produits : les comptes représetatifs de flux de trésorerie eregistret les opératios doat lieu à ecaissemets ; les comptes o représetatifs de flux de trésorerie eregistret les opératios e doat pas lieu à ecaissemets : reprises sur amortissemets et aux provisios et, quote-part des subvetios d'ivestissemet virée au résultat de l'exercice. L aalyse du résultat par les SIG Les soldes itermédiaires de gestio (SIG), calculés à partir du compte de résultat, complètet l'aalyse de la formatio du résultat par la comptabilité aalytique. Le tableau des soldes itermédiaires de gestio est fodé sur deux pricipes : l'aalyse des charges et des produits par type d'opératios : charges et produits d'exploitatio, charges et produits fiaciers, charges et produits exceptioels ; la mise e évidece d'u résultat sur opératios courates. La distictio etre les opératios courates et les opératios exceptioelles est fodée sur le caractère o répétitif de ces derières. E. MOLAY 31 E. MOLAY 32 DUT GEA FC 8

9 La valeur ajoutée (VA) La répartitio de la valeur ajoutée - La valeur ajoutée (VA) représete la richesse créée par l'etreprise et mesure so "poids écoomique". - Sa comparaiso sur plusieurs exercices de la valeur ajoutée est u bo idicateur de la croissace de l'etreprise. Chiffre d'affaires Persoel Etat Prêteurs Charges de persoel + participatio Impôts, taxes - subvetios + IS Valeur Ajoutée Charges d'itérêt Productio stockée Productio immob. Productio vedue Vete de marchadises Propriétaires Dividedes Productio de l'exercice Marge commerciale Coût d'achat des march. vedues Etreprise Auto- fiacemet Cosommatios e proveace des tiers Valeur ajoutée Capacité d'autofiacemet E. MOLAY 33 E. MOLAY 34 L'excédet brut d'exploitatio (EBE) EBE = ressource obteue du seul fait de ses opératios d'exploitatio idépedammet : du mode de fiacemet ; des produits et charges hors exploitatio ; de l'impôt sur les bééfices. L EBE e déped que des opératios de productio et de commercialisatio et costitue u idicateur de la performace idustrielle et commerciale de l'etreprise. Valeur ajoutée Subvetios d exploitatio Résultats d'exploitatio et courat avat IS - Le résultat d'exploitatio représete la ressource ette dégagée par les opératios de gestio courate. Autres charges Excédet brut d'exploitatio Dotatios aux amortis. et provisios Autres produits Résultat d'exploitatio - Le résultat courat avat impôt mesure la performace de l'activité écoomique et fiacière de l'etreprise. Résultat d'exploitatio Produits fiaciers Charges de persoel Impôts, taxes et vers. assimilés Excédet brut d'exploitatio Charges fiacières Résultat courat avat impôts E. MOLAY 35 E. MOLAY 36 DUT GEA FC 9

10 Résultats exceptioel et de l exercice - La détermiatio du résultat exceptioel permet de séparer le résultat proveat des opératios courates et le résultat issu des opératios exceptioelles. Résultat exceptioel Produits exceptioels Charges exceptioelles - Le résultat de l'exercice représete le reveu qui reviet aux associés. Il permet de calculer la retabilité des capitaux propres. Résultat courat avat impôts La capacité d autofiacemet (CAF) La capacité d'autofiacemet représete les ressources potetielles de fiacemet dégagées au cours de l'exercice par l'esemble des opératios de gestio, au ses large : CAF = produits ecaissables - charges décaissables ou e reteat que les seules opératios de gestio : Participatio des salariés Impôts sur les bééficesb Résultat exceptioel Résultat de l'exercice CAF = produits ecaissables sauf prix des cessios - charges décaissables E. MOLAY 37 E. MOLAY 38 La capacité d autofiacemet (CAF) Itérêts de la CAF Charges d'exploitatio décaissables Produits d'exploitatio ecaissables La CAF détermie les possibilités d'autofiacemet de l'etreprise : Autofiacemet = CAF dividedes DAP VCEAC Autres charges décaissables Charges odécaissables Résultat et > 0 Autres Produits ecaissables Produits des cessios Produits o ecaissables EBE CAF Reprises Quote-part part Plus la CAF est élevée, plus les possibilités fiacières de l'etreprise sot importates : la CAF permet : le fiacemet des ivestissemets, le remboursemet des empruts ; la CAF accroît le potetiel d'edettemet. E. MOLAY 39 E. MOLAY 40 DUT GEA FC 10

Gestion Financière. Gestion Financière. Plan du cours. Le BFRE. Le BFRE

Gestion Financière. Gestion Financière. Plan du cours. Le BFRE. Le BFRE Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière La Prévisio du Besoi e Fods de Roulemet d Exploitatio

Plus en détail

ETABLISSEMENT : SERVICE : GROUPE 1 : DEPENSES COURANTES Pourcentage du total des charges en GR 1 :

ETABLISSEMENT : SERVICE : GROUPE 1 : DEPENSES COURANTES Pourcentage du total des charges en GR 1 : ETABLISSEMENT : SERVICE : LE LANGUEDOC SESSAD LE LANGUEDOC ACTIVITE (Cocher les cases) Alloué 2012 Réalisé 2012 Taux de variatio Iterat / Hébergemet SESSAD X Nombre de jourées : 8400 8406 0,07% Accueil

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

L Évaluation d entreprise

L Évaluation d entreprise JOB : mp DIV : 10571 ch10 p. 1 folio : 303 --- 29/8/07 --- 15H31 [ L Évaluatio d etreprise q L évaluatio se pratique à de multiples occasios : cessio de l etreprise, émissio d actios ouvelles, fusio, itroductio

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

La décision d investissement

La décision d investissement Chapitre 2 La décisio d ivestissemet De toutes les décisios à log terme prises par l etreprise, l ivestissemet est certaiemet la plus importate. L etreprise doit o seulemet ivestir pour assurer le reouvellemet

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT MM-95880 LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT I. DEFINITION (CAF) est le potentiel de l'entreprise à dégager, de par son activité de la période, une ressource (un enrichissement de flux de fonds). Cette ressource

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Gestion Financière. Gestion Financière. Objectifs. Le choix d investissements. Plan du cours

Gestion Financière. Gestion Financière. Objectifs. Le choix d investissements. Plan du cours Université de Nice-Sophia Antipolis Institut Universitaire de Technologie Nice-Côte d Azur Département Gestion des Entreprises et des Administrations Gestion Financière La rentabilité économique des projets

Plus en détail

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit Page 1 sur 17 L'aalyse des coûts Salaires directs Ivestissemets Admiistratio Maiteace Eergies Frais d 'études Prix de reviet d'u produit Locaux Outillages Matières premières Frais de commercialisatio Charges

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Uiversité Paris 7 Master ère aée 25/26 E. Temam Mathématiques fiacières Partie I Email : temam@math.jussieu.fr I. Les marchés fiaciers... 3 A. Vocabulaire des marchés fiaciers... 3 B. Les produits fiaciers...

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Uiversité Paris 7 Maîtrise MIM/MASS 2003/2004 31MIM052 E.TEMAM Mathématiques fiacières Email : temam@math.jussieu.fr I. Les marchés fiaciers... 3 A. Les produits fiaciers... 3 1. Les actios... 3 2. Les

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT Créée e 1934, das le quartier de Sait-Gervais au cœur de la ville de Geève, la société

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE REVENUS 2015

QUESTIONNAIRE REVENUS 2015 1 À RETOURNER AVEC VOTRE DÉCLARATION N 2035 À : ANAAFA - Service Visa Fiscal 5 rue des Cloÿs - 75898 PARIS cedex 18 visa.fiscal@aaafa.fr N Adhéret : Nom de l'adhéret : Barreau : N SIRET : Vos coordoées

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

L analyse par le tableau de financement

L analyse par le tableau de financement Chapitre 8 L analyse par le tableau de financement 1 Exercice 08.06 Tableau de financement du PCG et ratios La Société anonyme métallurgique de l'oise (SMO) vous a communiqué son bilan arrêté au 31 décembre

Plus en détail

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement)

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement) Cours : Le choix des ivestissemets grâce à l actualisatio : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Itere de Redemet) 1 La VAN, la Valeur Actualisée (ou Actuelle) Nette e aveir certai 11 La comparaiso

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Chapitre 17 Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Introduction L'objectif de ce chapitre est de faire comprendre aux élèves qu'une analyse pertinente du compte de résultat

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SERVICE FORMATION 31/12/2011 31/12/2010 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 2 Finance 3 ÉDITION. Annaïck Guyvarc'h Arnaud Thauvron. Sup FOUCHER

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 2 Finance 3 ÉDITION. Annaïck Guyvarc'h Arnaud Thauvron. Sup FOUCHER LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DSCG 2 Fiace e 3 ÉDITION Aaïck Guyvarc'h Araud Thauvro Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie sas autorisatio

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS. Comptes Annuels

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS. Comptes Annuels MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS Comptes Annuels Du 01 janvier 2010 au 31 décembre 2010 BILAN - ACTIF Exercice du 01/01/2010 au 31/12/2010 01/01/2009 au 23 ACTIF Brut Amort. & Dépréc. Net 31/12/2009 ACTIF

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Durée : 3H00 Deuxième année Questions de cours : (4pts) 1- Quelles

Plus en détail

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET DE PORT DE JARRY Qu est-ce que c est? L equête publique costitue le secod temps de cosultatio du public, après la cocertatio

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

- Identification du parcours Domaine de formation

- Identification du parcours Domaine de formation Uiversité : Sousse Etablissem : Istitut des Hautes Etudes Commerciales de Sousse Master Professioel Etrepreeuriat & développem iteratioal - Idificatio du parcours Domaie de formatio Ecoomie Gestio Mio

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

Chapitre 2 : Déficit public et endettement public

Chapitre 2 : Déficit public et endettement public Politique budgétaire et fiaces publiques M1 metio Aalyse et Politiques Ecoomiques Chapitre 2 : Déficit public et edettemet public Amélie BARBIER-GAUCHARD e-mail : abarbier@uistra.fr Amélie BARBIER-GAUCHARD

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). 2011-2012 Après le bac ES Écoomique et social UNIVERSITÉ Das le cadre de l harmoisatio des études au sei de l Europe, le système LMD coduit les étudiats à 3 iveaux de diplôme : licece (bac + 3), master

Plus en détail