Question Hugo Raemy No concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question Hugo Raemy No 570.02 concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement"

Transcription

1 Question Hugo Raemy No concernant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement Question Le Grand Conseil a adopté une conception générale de l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement (FRI-TIC) le 18 septembre Différentes écoles, comme par exemple le Cycle d orientation de la région de Morat (CORM), ont rapidement mis en œuvre la réalisation du 3 e pilier / équipements (ordinateurs, réseau) qui est achevée à ce jour. Ces investissements sont entièrement à la charge des communes. L obligation de réaliser le 2 e pilier / ressources pédagogiques, c est-à-dire le conseil pédagogique et le support technique de proximité, constitue la suite logique. A cet effet, le chapitre du Message N 305 du 12 juin 2001 prévoit 0,8% d équivalent plein temps par ordinateur, pour lesquels le canton doit, selon la réglementation actuellement en vigueur, participer à raison de 70% pour le degré secondaire I (35% pour le préscolaire et le primaire). En conséquence, les heures de décharge des personnes ressources mandatées ont dû être massivement augmentées pour l année scolaire , afin de garantir un fonctionnement en bonne et due forme de l équipement ainsi qu une intégration des TIC dans l enseignement. C est seulement sur cette base que les élèves pourront véritablement profiter de ces technologies modernes. Les moyens financiers ont été mis à disposition par l association des communes du CORM. Dans ce sens, je pose les questions suivantes au Conseil d Etat : 1. Quand les communes pourront-elles compter sur les montants cantonaux du 2 e pilier / ressources pédagogiques? 2. Quel est l état actuel de la planification financière relative à la mise en œuvre du projet FRI-TIC 3. Les craintes sont-elles fondées d une insuffisance des moyens financiers nécessaires à la réalisation du projet, telles que présentées dans le bulletin d information N 4 de janvier 2002 publié par le Centre FRI-TIC? Fribourg, le 19 septembre 2002

2 2 Réponse du Conseil d Etat 1. Conception générale FRI-TIC et règles de mise en oeuvre 1.1 Mise en place des structures de mise en œuvre Les travaux préparatoires pour la mise en œuvre de la conception générale FRI-TIC ont été menés dès l automne 2000, suite à la nomination d un chef de projet. La première étape de sa réalisation n a toutefois véritablement pu démarrer qu avec l adoption du décret du 18 septembre 2001 par le Grand Conseil (BGC 2001, p et suivantes). 1.2 Rappel des principes de base Comme le précise la conception générale, la réalisation du projet FRI-TIC ne peut pleinement réussir que si l équilibre entre les 3 piliers «formation ressources pédagogiques équipements» est respecté. La reconnaissance de leur interdépendance est le gage de la réussite. L idée de base étant l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement, il convient de former le personnel enseignant à l utilisation pédagogique et méthodologique du matériel à disposition. Pour que cet enseignement réussisse, la manipulation du matériel à disposition doit au préalable être maîtrisée et le fonctionnement de ce dernier garanti. 1.3 Utilisation du crédit d engagement Le crédit d engagement voté par le Grand Conseil est destiné au financement : - de la formation des enseignants ; - du Centre FRI-TIC pour ses ressources matérielles et humaines ; - de l équipement des écoles postobligatoires. 1.4 Règles de mise en oeuvre Financement des équipements Dans ce domaine, il convient de rappeler que selon l article 24 du règlement du 10 novembre 1997 sur les constructions scolaires : - les transformations dues à une modification du programme des locaux peuvent être subventionnées au primaire et au secondaire I ; - l acquisition initiale du mobilier et du matériel didactique de base est subventionnée au secondaire I, notamment en ce qui concerne les ordinateurs, les imprimantes, les logiciels, etc., ce qui n est pas le cas pour le préscolaire et le primaire Personnes ressources La prise en charge des Personnes ressources de chaque école est, sur le principe, répartie, pour la scolarité obligatoire, entre le canton et les communes selon les dispositions réglementaires en vigueur, c est-à-dire : - au préscolaire et au primaire, 35% à charge du canton ;

3 3 - au secondaire I, 70% à charge du canton. Ces coûts ne sont pas compris dans le crédit d engagement du décret FRI-TIC. Le concept prévoit qu en moyenne 2,2 ordinateurs seront installés par classe, ce qui correspond à environ 9 élèves par ordinateur. La règle énoncée fixe à 0,8% d équivalent plein temps par ordinateur la décharge horaire du personnel enseignant mandaté. Il s agit là d un objectif de long terme, qui ne pourra être atteint que de manière graduelle. Le cahier des charges de la personne ressource précise les tâches suivantes : - Support et animation dans les écoles pour les élèves et les enseignants - Assistance et conseil à l utilisation pédagogique des logiciels éducatifs et prestations Internet - Connaissance et gestion des interactions avec des adultes - Gestion administrative du parc matériel et des logiciels - Installation de logiciels, dépannages simples, petite maintenance (support niveau 1) - Compétences pour donner des cours à d autres enseignants. Il faut toutefois rappeler que l accent doit être mis sur l assistance pédagogique Support technique La conception et l installation de la configuration des postes de travail, de périphériques, de réseaux et de serveurs ainsi que la réparation et la maintenance du parc informatique (support de niveau 2) doivent être assurés sur place par le Centre cantonal FRI-TIC (pour les écoles postobligatoires) et/ou par des entreprises privées, le cas échéant par des personnes enseignantes compétentes. Pour les écoles de la scolarité obligatoire, les frais résultant du support de niveau 2 (assuré par des entreprises privées ou des personnes enseignantes) incombent entièrement aux communes. Une estimation indique qu il convient de prévoir un montant d environ 350 francs par poste et par année. Le Centre cantonal FRI-TIC conseille les écoles dans le domaine technique et établit des recommandations en ce qui concerne les standards techniques. Afin de pouvoir remplir les missions qui lui sont attribuées par la conception générale, un total de 8 équivalents plein temps devrait lui être accordé Formation du personnel enseignant Avec la formation des enseignantes et des enseignants à l intégration des TIC dans l enseignement, c est une entreprise pionnière qui est mise en marche. Il s agit en effet, par le biais de formateurs d enseignants, de mettre en place une formation pédagogique et didactique d une part, ainsi que d en assurer la logistique et le soutien au niveau du Centre cantonal FRI-TIC. 2. Objectifs de la mise en oeuvre 2.1 Calendrier et moyens Le calendrier prévu retient les étapes suivantes : 2002 : mise en place du Centre FRI-TIC, réalisation du réseau pédagogique, formation des formateurs et des personnes ressources

4 : développement du Centre FRI-TIC, suite de la formation des personnes ressources, formation du personnel enseignant, équipement des écoles 2004, 2005, 2006 : suite de la formation du personnel enseignant et de l équipement des écoles, évaluation de la mise en oeuvre Le crédit d engagement, d un montant de 7'250'000 francs, est prévu afin de permettre la réalisation des différents éléments de la conception générale sur la période allant de 2002 à Personnes ressources La conception générale prévoit 0,8% d équivalent plein temps (EPT) de personnes ressources par poste de travail. Cela signifie qu une fois la mise en œuvre achevée selon la planification prévue, c est l équivalent de 35 EPT qu il conviendrait d autoriser pour les 4'400 appareils, conformément aux indications figurant dans le message du 12 juin Réalisations 3.1 Centre FRI-TIC Le Centre cantonal FRI-TIC a installé ses bureaux ainsi que deux salles pour la formation dans les bâtiments de la Haute Ecole pédagogique. Dirigé par le chef de projet, il s est assuré les services d une secrétaire à mi-temps, d un conseiller en informatique et responsable du système informatique à mi-temps. Quatre conseillers pédagogiques à temps partiel sont engagés pour mettre en place la formation des enseignants, pour assurer le support pédagogique ainsi que pour gérer et animer le réseau pédagogique (plate-forme de communication et réseau Swisscom). Une convention de collaboration a été établie entre le Centre informatique de l Etat et le Centre FRI-TIC. 3.2 Formation du personnel enseignant Dans le domaine du 1 er pilier / formation, une première étape consacrée à la formation des futurs formateurs d enseignants ainsi qu à l élaboration d un concept pédagogique et didactique a été mise en route depuis le début de l année scolaire 2001/02. Ces personnes poursuivent leur formation durant l année scolaire 2002/03 et ont commencé à donner les premiers cours aux enseignantes et enseignants. Ainsi, environ 250 d entre elles, engagées au degré primaire, sont inscrites. Le cycle d orientation en organise également dans ses écoles, les préparations et les inscriptions étant en cours. Tous les frais liés à ces activités sont pris en charge par le canton. Suite à l adoption par les Chambres fédérales de la loi fédérale sur l encouragement de l utilisation des technologies de l information et de la communication dans les écoles, de l ordonnance y relative ainsi que de l arrêté allouant un crédit d engagement, l Office fédéral de la formation et de la technologie a été mandaté afin de gérer les demandes de subventions relatives à la formation initiale et continue du corps enseignant ainsi que dans le développement et l application de matières d enseignement et de logiciels didactiques nouveaux. Les projets de formation doivent être intercantonaux afin de bénéficier d un subventionnement. C est dans ce cadre que le canton de Fribourg a recherché la synergie

5 5 avec les cantons voisins, afin de mettre en place une formation complémentaire d enseignants qui soit reconnue et certifiée. Pour la partie francophone, une demande a été transmise conjointement avec le canton de Vaud, pour la partie germanophone avec le canton de Berne. C est ainsi qu une partie du crédit d engagement FRI-TIC, complété par les subventions fédérales, devrait permettre de donner aux formateurs et formatrices choisis une qualification supérieure. Ils seront engagés par la suite dans la formation du corps enseignant en général, mais dans un premier temps plus particulièrement en faveur des personnes ressources. 3.3 Equipements Dans le domaine de l équipement, le partenariat entre la Confédération et Swisscom ayant abouti, le canton a conclu un contrat avec cette entreprise. Celui-ci prévoit la mise en place d un réseau cantonal pour les écoles ainsi que leur connexion à Internet. Les 12'000 francs à verser pour la mise en place de ce réseau (paiement unique) sont pris en charge par le canton. De même, Swisscom prend en charge les frais de connexion des écoles de la scolarité obligatoire et, pour les trois prochaines années, les frais de communication. Au mois de décembre 2001, toutes les écoles de la scolarité obligatoire ont été invitées à se connecter à ce réseau. Actuellement, 40 écoles ont réagi favorablement à cette offre et sont connectées. 4. Planification des prochaines étapes Le Conseil d Etat a été amené à réexaminer l ensemble des tâches publiques et des priorités à fixer dans le cadre de la préparation du plan financier de la législature 2002/06. Il a réaffirmé son soutien au projet FRI-TIC, mais a néanmoins été contraint d en revoir la planification dans le temps. Au lieu des 35 EPT prévus initialement, le plan financier 2002/06 prévoit pour les personnes ressources un total de 18 EPT, répartis graduellement en fonction des besoins des degrés primaire, secondaire I et secondaire II dépendant de la Direction IPC. Le plan financier prévoit également des montants destinés au premier pilier (formation), ainsi qu au fonctionnement du Centre FRI-TIC et à l équipement des écoles postobligatoires. Les budgets qui seront préparés au cours des prochaines années permettront d affiner les prévisions et de tenir compte des besoins en fonction de l évolution concrète du projet et conformément à la planification financière. 5. Conclusion Aux questions posées, le Conseil d Etat répond comme suit : 1) Les personnes ressources seront déchargées dès l année scolaire 2003/04. Une clé et des critères de répartition seront établis et portés à leur connaissance. C est donc à partir de cette date que les communes pourront compter sur un appui cantonal. 2) Le plan financier 2002/06 prévoit pour les personnes ressources un total de 18 EPT, répartis graduellement en fonction des besoins des degrés primaire, secondaire I et secondaire II dépendant de la Direction IPC. Le plan financier prévoit également des montants destinés au premier pilier (formation), ainsi qu au fonctionnement du Centre FRI-

6 6 TIC et à l équipement des écoles postobligatoires. Dans le domaine de la formation, des subventions fédérales, dont le montant n est pas encore connu, seront allouées au début 2003 pour les projets transmis à la fin octobre. 3) Les budgets qui seront préparés au cours des prochaines années permettront d affiner les prévisions et de tenir compte des besoins en fonction de l évolution concrète du projet et conformément à la planification financière. Au vu des moyens humains et financiers à disposition, la planification de la formation doit être étalée dans le temps ; cela implique un allongement de la durée de mise en œuvre par rapport à celle prévue dans le décret relatif au crédit d engagement. Conscient de l importance de l enjeu de l intégration des technologies de l information et de la communication dans l enseignement, le Conseil d Etat, qui a été contraint de réexaminer ses priorités lors de la préparation du plan financier de législature, a réaffirmé le soutien à apporter au projet FRI-TIC. Il est convaincu que la réalisation de la conception générale FRI-TIC peut se poursuivre en dépit des moyens limités du canton, même s il faut envisager une prolongation de la période de mise en œuvre. Fribourg, le 19 novembre 2002

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

BRÈVE INFORMATION Secrétariat général de la CDIP, 20 octobre 2015

BRÈVE INFORMATION Secrétariat général de la CDIP, 20 octobre 2015 BRÈVE INFORMATION Secrétariat général de la CDIP, 2 octobre 215 Le concordat de la CDIP sur les bourses L octroi d allocations de formation est une tâche qui relève de la compétence des cantons. Avec le

Plus en détail

sur les bourses et les prêts d études (LBPE)

sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Loi du 14 février 2008 Entrée en vigueur :... sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 65 al. 4 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p.

N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p. Commune d Orbe CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 10 F +41 24 442 92 19 greffe@orbe.ch www.orbe.ch MUNICIPALITE Au Conseil communal 1350 Orbe N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale (Ordonnance sur la vulgarisation agricole) 915.1 du 26 novembre 2003 (Etat le 22 décembre 2003) Le Conseil fédéral

Plus en détail

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN).

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN). Règlement organique du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (CPLN) LA CONSEILLÈRE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, DE LA CULTURE ET DES SPORTS DE LA RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale du 8 décembre 2004 71100 Assistante du commerce de détail/ Assistant du commerce de détail Detailhandelsassistentin/Detailhandelsassistent Assistente

Plus en détail

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Convention intercantonale du 20 mai 2005 réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Les chefs des départements de l instruction publique, de la formation et

Plus en détail

v Les ressources affectées :

v Les ressources affectées : v Les ressources affectées : Parmi les principes fondamentaux du droit budgétaire figure le principe d universalité du budget qui comporte comme importante conséquence l interdiction d affecter certaines

Plus en détail

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE) 418.01 du 28 novembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Ordonnance du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Sur la proposition

Plus en détail

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal AVIS SUR LA PROPOSITION DE RÉPARTITION 2014-2015 DE LA MESURE MINISTÉRIELLE 50730 SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS (NTIC) Avis présenté à la Commission scolaire de

Plus en détail

École Numérique Rurale. Cahier des charges

École Numérique Rurale. Cahier des charges École Numérique Rurale Cahier des charges 1 L Ecole numérique du plan «école numérique rurale» Le terme «Ecole numérique» recouvre les solutions matérielles et logicielles, les services et ressources numériques,

Plus en détail

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées (Ordonnance sur les hautes écoles spécialisées, OHES) Modification du 24 avril 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 02 avril 2012 Préavis municipal N 07/2012 relatif à la demande de crédits d étude

Plus en détail

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat .96. Arrêté du décembre 987 concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Considérant :

Plus en détail

G 2 05.01 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e...

G 2 05.01 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e... G 05.0 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e... http://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_g_05p0.html Page of 6 4.07.00 Règlement d exécution de la loi d application

Plus en détail

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE)

Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE) Ordonnance sur la diffusion de la formation suisse à l étranger (Ordonnance sur les écoles suisses à l étranger, OESE) du Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 7, al. 3, deuxième phrase, 8, al. 4, 10,

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Tarification dans le domaine du sauvetage

Tarification dans le domaine du sauvetage Tarification dans le domaine du sauvetage Décision du Conseil fédéral du 26 mai 2004 (santésuisse Ticino contre le Conseil d Etat du canton du Tessin et la Federazione Cantonale Ticinese Servizi Ambulanze,

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées (Convention master HES) 414.713.1 du 24 août 2007 (Etat le 1 er décembre

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

Ordonnance sur les aides financières à la formation aéronautique

Ordonnance sur les aides financières à la formation aéronautique Ordonnance sur les aides financières à la formation aéronautique (OAFA) Version pas encore publiée dans la FF du.. 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 111 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur

Plus en détail

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Formation continue dans un contexte d apprentissage en ligne pour l intégration des TIC dans le domaine des arts. Bonne pratic! Description du cours Titre du cours

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014)

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) du 10 mai 1984 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, lettres d et h, 38 et 39 de la Constitution

Plus en détail

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile du 19 octobre 2004 Cantons concernés : Berne, Fribourg,

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) Généralités : Le compte personnel de formation (CPF) est applicable depuis le 1er janvier 2015. Créé par la loi n du 5 mars 2014 sur la réforme de la formation professionnelle, il permet aux salariés et

Plus en détail

approuvant le règlement du personnel de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg

approuvant le règlement du personnel de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Ordonnance du 14 décembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate approuvant le règlement du personnel de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Règlement interne de la Commission suisse pour le développement

Règlement interne de la Commission suisse pour le développement Règlement interne de la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation d assistante socioéducative/assistant socio-éducatif CFC I Base Art. 1 Le présent règlement de

Plus en détail

Projet de loi de bouclement de la loi n 7429 pour la réalisation d un système d information «poursuites» et comptabilité

Projet de loi de bouclement de la loi n 7429 pour la réalisation d un système d information «poursuites» et comptabilité Secrétariat du Grand Conseil PL 8220 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 14 avril 2000 Messagerie Projet de loi de bouclement de la loi n 7429 pour la réalisation d un système d information

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

Financement des hautes écoles suisses: étude de cas

Financement des hautes écoles suisses: étude de cas Quelques éléments contextuels L enseignement supérieur suisse reflète la tradition fédéraliste du pays (partage historique des responsabilités entre la Confédération et les cantons): 2 écoles polytechniques

Plus en détail

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement concernant l utilisation du crédit d impulsion en faveur de l intégration des technologies de l information et de la communication dans les écoles neuchâteloises Le Conseil d Etat de la République

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects a) La définition des coûts indirects de la recherche à l UQAC Selon la Politique relative aux subventions de

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région,

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, un projet global de formation de l'élève basé sur la Déclaration politique du 30 janvier 2003, la description de ce que les élèves doivent

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

DU RISQUE DANS LES CADRES RÉGLEMENTAIRES*

DU RISQUE DANS LES CADRES RÉGLEMENTAIRES* R. GESTION DU RISQUE DANS LES CADRES RÉGLEMENTAIRES* Le Groupe de travail des politiques de coopération en matière de et de normalisation: Reconnaissant que l atténuation du risque qui peut avoir une incidence

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d aide en informatique 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 14 septembre 2010 47116 Aide en informatique AFP

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.220.10 du 1 er novembre 2013 (Etat le 1 er janvier 2014) 88600

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 1 er décembre 2008 90901 Danseuse interprète CFC/Danseur interprète CFC Bühnentänzerin EFZ/Bühnentänzer

Plus en détail

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale Guide Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale 2 Utilisation du présent guide Le présent guide décrit des mesures et des possibilités d action déjà expérimentées. Les

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada 2008-2009 Rapport ministériel sur le rendement L'honorable James Moore Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles Table

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d opticienne/opticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 10 mai 2010 85504 Opticienne CFC/Opticien CFC Augenoptikerin EFZ/Augenoptiker EFZ

Plus en détail

RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES

RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Ce règlement vient préciser le règlement intérieur adopté le 2 avril 2004 et notamment les dispositions du Titre I - chapitre IV «Du vote

Plus en détail

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes (Ordonnance sur le transit alpin, Otransa) 742.104.1 du 28 février 2001 (Etat le 10 avril 2001) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Municipalité Direction administration générale, finances et affaires culturelles. Préavis No 2-2007 au Conseil communal

Municipalité Direction administration générale, finances et affaires culturelles. Préavis No 2-2007 au Conseil communal Municipalité Direction administration générale, finances Préavis No 2-2007 Crédit cadre - Crédits d'études années 2007-2011 31 janvier 2007 Table des matières 1. Objet du préavis... 1 2. Fonctionnement

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d esthéticienne/esthéticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2006 82112 Esthéticienne CFC/Esthéticien CFC Kosmetikerin

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2004 (Etat le 15 juillet 2011) 79613 Gestionnaire en

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura,

Le Parlement de la République et Canton du Jura, Décret concernant le financement de la formation professionnelle en agriculture et en économie familiale (version en vigueur du 1 er janvier 2008 au 31 décembre 2014) du 19 mai 2004 Le Parlement de la

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Passerelle de la maturité professionnelle à l université pour l espace BEJUNE Page 1/5

Passerelle de la maturité professionnelle à l université pour l espace BEJUNE Page 1/5 Direction de l instruction publique du canton de Berne Département de la formation, de la culture et des sports de la République et canton du Jura Département de l éducation, de la culture et des sports

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais. Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien

Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais. Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien Politique révisée le 28 avril 2006 1. DÉFINITIONS... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72

Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72 Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72 A Mesdames les Présidentes et à Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale Service votre

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 Présentation par : Lucie Bisson, Agente d administration Commission scolaire de la Rivière-du-Nord 1 LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE 2 Loi

Plus en détail

Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE)

Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE) 1 49.15 1 er juillet 015 Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE) Le Conseil-exécutif du canton

Plus en détail

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2012-1 - SOMMAIRE Préambule p.3 I. La vie du service

Plus en détail

RAPPORT. Rapport n : CG-400.185-1 Date : 17 février 2014 Dicastère : Santé publique

RAPPORT. Rapport n : CG-400.185-1 Date : 17 février 2014 Dicastère : Santé publique RAPPORT du Conseil communal au Conseil général de la Ville de Boudry concernant l adoption du règlement fixant la contribution communale aux frais de traitements dentaires Rapport n : CG-400.185-1 Date

Plus en détail

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Guide à l intention des institutions (prestataires) reconnues par les cantons suisses, pour leurs demandes d obtention des subventions

Plus en détail

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 Préavis no 10/06 : Fixation de plafonds

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention.

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention. DSAS/Avant-projet du 28.02.2014 Loi du... sur les seniors (LSen) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 (Cst. cant.), notamment ses articles 35 et

Plus en détail

ROF 2005_086. Loi. sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 8 septembre 2005

ROF 2005_086. Loi. sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 8 septembre 2005 Loi du 8 septembre 2005 Entrée en vigueur :... sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 68 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004;

Plus en détail

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études Version de consultation du 25 octobre 2007 Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études du I. Dispositions générales A. Objectifs et principes Art. 1 But de l accord Le présent

Plus en détail

Lignes directrices applicables à la réglementation des marchés financiers

Lignes directrices applicables à la réglementation des marchés financiers 3 juillet 2013 Lignes directrices applicables à la réglementation des marchés financiers Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, fax +41 (0)31 327 91 01 www.finma.ch /A18124 Table des matières

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN 1

REPUBLIQUE DU BENIN 1 1 REPUBLIQUE DU BENIN 2 Les axes de développement du système éducatif énoncés depuis les états généraux de l Education former des adultes performants dotés d'esprit d'initiative, ayant le goût de la recherche,

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

13.058 n Initiative populaire sur les bourses d'études et révision totale de la loi sur les contributions à la formation

13.058 n Initiative populaire sur les bourses d'études et révision totale de la loi sur les contributions à la formation Conseil des Etats Session d'été 04 e-parl.05.04 09:6 - - 3.058 n Initiative populaire sur les bourses d'études et révision totale de la loi sur les contributions à la formation Projet du du 6 juin 03 Décision

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2007 47604 Installatrice en chauffage CFC/Installateur en chauffage CFC Heizungsinstallateurin

Plus en détail

Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale

Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale EN BP Validation des Acquis d Expérience (VAE) Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale 1 Bases juridiques

Plus en détail

C 1 19. Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études (Concordat sur les bourses d études) (CBE) I. Objectifs et principes

C 1 19. Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études (Concordat sur les bourses d études) (CBE) I. Objectifs et principes Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études (Concordat sur les bourses d études) (CBE) C 1 19 du 18 juin 2009 (Entrée en vigueur : 1 er mars 2013) I. Objectifs et principes

Plus en détail

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009)

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009) Contrat de prestations entre la Conférence des départements de l'économie publique de Suisse occidentale et l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en tant qu'institution coordinatrice du Consortium

Plus en détail

Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg

Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg QA3123.08 Question De nos jours, dans la plupart des entreprises et organisations, tout comme dans les administrations,

Plus en détail

Présentation aux membres

Présentation aux membres LE BUDGET DES ÉCOLES Présentation aux membres des conseils d établissement Sylvie Girard Sylvie Girard Directrice du Service des ressources financières Février 2012 Plan de la présentation Cadre financier

Plus en détail

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) 1. CADRE ET PRINCIPES GÉNÉRAUX Le Comité Audit et Risque (CAR) de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Plus en détail