ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture"

Transcription

1 ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

2 1 - Préconisations pour faciliter le démarrage de la création mettre en place une option «création d agence» en dernière année cours adaptés favoriser les rencontres avec des professionnels en architecture et avec des entreprises du bâtiment Mettre en place des tutorats et des parrainages pour faciliter la création des jeunes entreprises via les professeurs, l ordre ou les syndicats ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

3 2 - Inciter les jeunes architectes à se regrouper Créer des agences aux compétences complémentaires Répondre à des marchés publics à plusieurs Partager les difficultés et les compétences Utiliser les centres multi services, les pépinières d entreprise Utiliser les entreprises de portage salarial pour tester sa capacité à entreprendre ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

4 3 - Se former tout au long de la vie bénéficier d une formation spécialisée aux techniques métiers et évolution des métiers spécialisés pour architectes Avoir une formation spécifique sur la création d entreprises. Voir la formation proposée par l ARVHA ( taux de durabilité à 5 ans de 42 % supérieur aux organismes généralistes ) sur la création d entreprises ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

5 4 - Politique d égalité salariale Législation : niveau d étude égal coefficient et salaire égaux Afficher les coefficients, les grilles de salaires.. Afficher la politique de mise en œuvre de l égalité Ramener le salaire des femmes au niveau des hommes. Leur confier des taches et responsabilités identiques ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

6 5 - Culture et promotion des femmes Décerner un prix de l architecture aux femmes pas une seule femme n a été primée depuis 1977 par le Ministère de la Culture Organiser des expositions de femmes architectes, des articles, parler d elles dans les revues et pas seulement pour des microprojets Reconnaitre l existence du plafond de verre Favoriser l accès des femmes aux grands projets : écoles, hôpitaux, musées etc ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

7 6 - labelliser les entreprises éthiques et égalitaires Communiquer sur les entreprises qui misent sur les femmes créer un prix spécifique de l égalité (Catherine Briçonnet 16 ième siècle- ou Antoinette Desmoulins 17 ième siècle) Inciter l administration à rajouter un critère de sélection dans ses Marchés Publics sur l égalité des entreprises soumissionnaires ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

8 7 rendre plus familière la notion d égalité professionnelle dans la profession d architecte S assurer que les grandes entreprises du secteur appliquent la législation sur l égalité en effectuant des contrôles Promouvoir la communication sur la notion d égalité : pas seulement une notion quantitative mais aussi qualitative, professionnelle et sociétale, améliorer les conditions de vie sur les chantiers ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture Paris FSE NATIONAL

9 8 - Participer à des réseaux constitués Réseau des Femmes Architectes «diversity and architecture» initié par Angela BRADY RIBA Prochain meeting à Hambourg en Juin 2012 Participer et animer un réseau français des femmes architectes Se lier à d autres réseaux lobbying des femmes, femmes dirigeantes, entreprises au féminin ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture Paris FSE NATIONAL

10 ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

11 ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture Paris FSE NATIONAL

12 ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

13 ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

14 9 - Impliquer la gente masculine dans la transformation sociétale La mutation de notre profession ne peut se faire sans l adhésion des architectes masculins à l arrivée des femmes dans le métier Les impliquer dans les transformations, les changements de regards sur les aptitudes des femmes et des hommes afin de favoriser l intégration et l évolution de ces dernières dans l entreprise ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture Paris FSE NATIONAL

15 10 - Établir la parité dans les instances de la profession. Mettre la parité dans les commissions et sous commissions de l Ordre National Régional et des Syndicats Demander au Conseil National de l ordre de rajouter des questions genrées dans son observatoire de la profession pour suivre l évolution du métier et l application de la législation. Renforcer la présence des femmes dans les conseil d administrations des SA et SARL et AG Prévoir plus de femmes dans l enseignement de l Architecture ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de

16 Merci de votre attention Réalisation Catherine GUYOT Directrice de l ARVHA Contact tous les documents seront téléchargeables sur le site rubrique actualité Tel ARVHA 2 avril 2012 Etude sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le secteur de l'architecture Maison de l'architecture Paris FSE NATIONAL

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE ACCORD DU 3 SEPTEMBRE

Plus en détail

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons»

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sites généralistes (textes de référence, statistiques, actions, outils) : http://www.education.gouv.fr/syst/egalite/ Cette rubrique du

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3076 Convention collective nationale IDCC : 1686. COMMERCES ET SERVICES

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H. Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013

Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H. Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013 Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013 Introduction et tour de table Accueil Introduction : pourquoi Prairial et Perspectives Talents s associent pour

Plus en détail

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir. Paris Mardi 4 mai 2010

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir. Paris Mardi 4 mai 2010 Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir Paris Mardi 4 mai 2010 Où en sommes-nous? Quelques dates constitutives des droits des femmes : 1907 : octroi aux femmes mariées

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 SOMMAIRE Introduction... 8 CHAPITRE 1 / LE

Plus en détail

La grille de classification Annexe 2 (les non-cadres)

La grille de classification Annexe 2 (les non-cadres) La grille de classification Annexe 2 (les non-cadres) La grille classification est composée de : 7 niveaux de classification. 10 filières. Les niveaux de classification et les filières : Positionnement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE

RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE L EGALITE FEMMES/HOMMES Depuis 2012, l Observatoire de la Mixité et de l Egalité Femmes/Hommes de BRL contribue à l égalité professionnelle au sein

Plus en détail

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Principes de gestion et leadership Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Sommaire Expérience du MFPMA en matière d institutionnalisation de l égalité entre

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Mardi 18 juin 2002 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Valérie CHARRIERE-VILLIEN Tél. 04 72 40 58 37 Fax. 04 72 40 58 33 e-mail : charriere@lyon.cci.fr

Plus en détail

Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations

Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations Accord relatif à l avenir de la fonction publique : La modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations Le gouvernement et les signataires du présent accord souhaitent renforcer

Plus en détail

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats Lettre d information n 1 Voici la première lettre du projet «Promouvoir la mixité et l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes». Elle rendra compte, périodiquement, de 2015 à 2017, des

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste MNT 2O15

Guide. du Correspondant Mutualiste MNT 2O15 Guide du Correspondant Mutualiste MNT 2O15 Merci pour votre démarche et bienvenue Comme 9 000 agents territoriaux, vous êtes désormais Correspondant Mutualiste à la Mutuelle Nationale Territoriale. Afin

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 Présents : 24 syndiqués salle Rivat 1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 1) Intervention de Denis GUILLET, secrétaire du SADTV : cher(e)s camarades, Bienvenue à ce premier

Plus en détail

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Incitations financières de l Etat Madame, Monsieur, Les employeurs sont des acteurs clés de la promotion de l égalité entre les femmes

Plus en détail

La légalisation du portage salarial

La légalisation du portage salarial Université d été des experts-comptables Journée «Social» Toulouse, 16 septembre 2008 La légalisation du portage salarial Lise CASAUX-LABRUNEE Professeur à l Université Toulouse I I - Le mécanisme du portage

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION MISSIONS EMPLOYEURS REGION STRUCTURATION QUALITE DE L EMPLOI TERRITOIRES DELEGATION INSTANCES SYNDICATS ENJEUX REPRESENTATION

Plus en détail

METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION. Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle

METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION. Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle RAPPEL Le contrôle de l application des dispositions relatives aux conditions de travail

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail Le rôle de l infirmière en santé au travail Contexte Implications Evolution soin prévention Acquisition de nouvelles compétences Expérimentations en cours Réforme de la santé au travail Intégration de

Plus en détail

Baromètre UDA-CSA de la communication d entreprise - 2007 - Edition 6

Baromètre UDA-CSA de la communication d entreprise - 2007 - Edition 6 Baromètre UDA-CSA de la communication d entreprise - 2007 - Edition 6 Tous droits réservés Union des annonceurs. Toute reprise, même partielle, doit être accompagnée de la mention "Baromètre UDA-CSA sur

Plus en détail

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP Document adopté au Comité Exécutif de la FSESP 9 & 10 November 2009 Les résolutions adoptées pendant le Congrès du 8 au 11 juin 2009 et qui sont citées à la fin du document constituent la base du Plan

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

POUR UN LABEL ISR DECLARATION COMMUNE AFG - AFNOR - CIES - FINANSOL - FIR - NOVETHIC - ORSE - PARIS EUROPLACE

POUR UN LABEL ISR DECLARATION COMMUNE AFG - AFNOR - CIES - FINANSOL - FIR - NOVETHIC - ORSE - PARIS EUROPLACE POUR UN LABEL ISR DECLARATION COMMUNE AFG - AFNOR - CIES - FINANSOL - FIR - NOVETHIC - ORSE - PARIS EUROPLACE A l occasion de la consultation sur le Livre Blanc sur le financement de la transition écologique,

Plus en détail

Les inégalités de retraite entre les hommes et les femmes

Les inégalités de retraite entre les hommes et les femmes Dossier. Retraites, vers une réforme systémique 29 Les inégalités de retraite entre les hommes et les femmes Les systèmes de retraite actuels pénalisent toujours les carrières des femmes, souvent plus

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Chapitre 12. L assurance maladie obligatoire

Chapitre 12. L assurance maladie obligatoire NOUGARO/FOTOLIA L assurance maladie obligatoire La Convention de 2006 organise les rapports entre les caisses d assurance maladie obligatoire et les chirurgiens-dentistes libéraux signataires de cette

Plus en détail

A LA UNE JANVIER 2015

A LA UNE JANVIER 2015 JANVIER 2015 Toute notre équipe vous souhaite une belle et heureuse année 2015 et vous remercie, toutes et tous, pour votre fidélité sans laquelle nous ne serions pas là. Nous voici donc repartis pour

Plus en détail

Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail

Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail - Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail Remis à Valérie Pécresse, Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche et à Xavier Bertrand,

Plus en détail

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les Toutes les Générations www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Direction Départementale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle du Val d Oise PLAN ÉGALITÉ ACCÈS À L EMPLOI ET DANS

Plus en détail

Mai 2012 ITIL FOUNDATION V3. L AIET prend sa vitesse de croisière! Ouarzazate, la porte du désert. Annuaire des lauréats.

Mai 2012 ITIL FOUNDATION V3. L AIET prend sa vitesse de croisière! Ouarzazate, la porte du désert. Annuaire des lauréats. Mai 2012 L AIET prend sa vitesse de croisière! Le mois de Mai a été marqué par le démarrage effectif des activités de l association. Vous étiez plusieurs à avoir découvert le potentiel de L AIET à travers

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail

Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation. le 09 décembre 2014

Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation. le 09 décembre 2014 Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation le 09 décembre 2014 1 Notre feuille de route = le SREED Schéma Régional de l Economie et de l Emploi Durables Pour aboutir

Plus en détail

Elaboration de cas types sur la fonction publique de l Etat Reconstitution de carrières salariales

Elaboration de cas types sur la fonction publique de l Etat Reconstitution de carrières salariales Elaboration de cas types sur la fonction publique de l Etat Reconstitution de carrières salariales Christine Gonzalez-Demichel DGAFP- Département des études et des statistiques Assemblée plénière du COR

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10

PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 1 milliards Les courtiers grossistes souscripteurs en assurance : une force économique + de milliards 2 d euros de primes collectées

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

filière administration Gestionnaire administration du personnel et de la paie production boissons rafraîchissantes bières d eaux embouteillées

filière administration Gestionnaire administration du personnel et de la paie production boissons rafraîchissantes bières d eaux embouteillées production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Gestionnaire administration du personnel et de la paie administration www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H Dr Brodeur, Dr Cazaban, SMARNU Mapar 2007 1 - Conséquences des modifications d octobre 2006 sur la carrière des PH - Mise en place du Centre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

Promouvoir l équité salariale

Promouvoir l équité salariale Promouvoir l équité salariale Guide de mise en œuvre de l égalité salariale au moyen de l évaluation non sexiste des emplois Programme pour la Promotion de la Déclaration de l OIT relative aux principes

Plus en détail

Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie

Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie CQP Certificat de Qualification Professionnelle Industries Alimentaires Décembre 2007 Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie Accord paritaire du 20 juin 2007 1 L accord paritaire CQP

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Les tuteurs sont-ils vraiment les «enfants gâtés» du système?

Les tuteurs sont-ils vraiment les «enfants gâtés» du système? SYNDICAT DES TUTEURS ET TUTRICES DE LA TÉLÉ-UNIVERSITÉ CSN Une reconnaissance professionnelle qui doit aussi se traduire en termes concrets Les tuteurs sont-ils vraiment les «enfants gâtés» du système?

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3364 Convention collective nationale IDCC : 2796. RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale

MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale Présenté au Comité permanent de modification des lois de l Assemblée législative le 26 novembre 2004 Fredericton, Nouveau-Brunswick Le Conseil économique

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Un accompagnement historique! * Création ou reprise d entreprises agricoles Voyage de presse installation-transmission - 4 avril

Plus en détail

INITIATIVES LOCALES. CTEF Bassin Grenoblois

INITIATIVES LOCALES. CTEF Bassin Grenoblois Le Contrat Territorial Emploi Formation (CTEF) Fiche dispositif territorialisé INITIATIVES LOCALES CTEF Bassin Grenoblois Objet (Edition 2015) Il s agit d un dispositif unique permettant de soutenir des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Archéologie : métiers, formations et diplômes. www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/formations/archeologie.htm

Archéologie : métiers, formations et diplômes. www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/formations/archeologie.htm 31 Ministère de la Culture et de la Communication Institut national de recherches archéologiques préventives Archéologie : métiers, formations et diplômes www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/formations/archeologie.htm

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France

la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France Avant la CTI Écoles de l état Ponts et chaussées 1747 Libéralisation de l enseignement supérieur Loi Laboulaye

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

Gestion du patrimoine privé et professionnel :

Gestion du patrimoine privé et professionnel : FORMATION PROPOSEE A NANTES Gestion du patrimoine privé et professionnel : Des produits à la stratégie Comment combiner les produits d épargne - assurance-vie, PEA, PERP, Madelin, Art.83, Art. 39, PEE,

Plus en détail

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès Communication sur le progrès Période couverte par la COP : décembre 2014 décembre 2015 A -Déclaration de soutien continu par le Président Directeur Général B- Principes relatifs aux droits de l homme Principe

Plus en détail

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires en Haute-Normandie VIDEO Entreprendre autrement Economie sociale et solidaire? Mutuelles, banques coopératives, fondations Associations

Plus en détail

MEMENTO. Mieux prendre en compte l égalité entre les femmes et les hommes dans les études d impact des projets de loi

MEMENTO. Mieux prendre en compte l égalité entre les femmes et les hommes dans les études d impact des projets de loi Introduction : contexte et objectifs MEMENTO Ce mémento vise à formaliser et faire mieux connaître les pratiques qui se sont établies depuis l entrée en vigueur de la circulaire du Premier ministre du

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979 ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale

Plus en détail

MÉTIER ET FORMATION MODULE 1

MÉTIER ET FORMATION MODULE 1 MÉTIER ET FORMATION MODULE 1 Les précisions A. Connaître la réalité du métier et des normes régissant celui-ci avec le souci de l éthique professionnelle. Milieu de travail : milieu de la construction

Plus en détail

Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel

Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel Le Portage Salarial pour être acteur de son avenir professionnel Autonomie d action et statut de salarié, des conditions idéales pour démarrer son activité! Le portage salarial : ce qu en dit la loi Reconnu

Plus en détail

(Confédération générale du travail Force ouvrière et autre)

(Confédération générale du travail Force ouvrière et autre) Décision n 2014-388 QPC du 11 avril 2014 (Confédération générale du travail Force ouvrière et autre) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 6 février 2014 par le Conseil d État (décision n 371062 du

Plus en détail

logique de parcours transdispositifs,

logique de parcours transdispositifs, PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LA REFORME DE LA FORMATION PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la formation tout au long de la

Plus en détail

Les actions...9. quelques chiffres...21. Les actions... 23. Rapport financier...28. Rapport financier...17

Les actions...9. quelques chiffres...21. Les actions... 23. Rapport financier...28. Rapport financier...17 Introduction...4 Rapport financier de la MDEF de Sénart...6 La presse en a parlé...7 La Maison de l Emploi La Mission Locale Les actions...9 quelques chiffres...21 - L Observatoire - Plateforme formation

Plus en détail

Fiche Pratique : IC.Paie. La mise en place de la recommandation FEHAP du 04-09-2012 (Convention Collective 51)

Fiche Pratique : IC.Paie. La mise en place de la recommandation FEHAP du 04-09-2012 (Convention Collective 51) SYNTHESE L objet de cette Fiche Pratique est de décrire le fonctionnement et la mise en place de la recommandation FEHAP (CC51) du 04/09/2012. INTRODUCTION Suite à du 04 septembre 2012, et aux diverses

Plus en détail

Protocole social. ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Protocole social. ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche Protocole social ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche 17 février 2014 Sommaire I SUIVI DE LA SITUATION DES AGENTS NON-TITULAIRES II- LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L EMPLOYEUR A- Promotion

Plus en détail

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Du 28/01 au 22/02/2013 Pourquoi cette enquête? Les membres

Plus en détail

Communication sur le progrès

Communication sur le progrès Siège Social 16, rue Vivienne 75002 Paris Tél. : 33 (0)1 55 35 70 00 Fax : 33 (0)1 55 35 75 00 E-mail : contact@groupe-bpi.com www.groupe-bpi.com www.pactemondial.org www.unglobalcompact.org Table des

Plus en détail

Cette année, l inflation à 0% tombait à pic. Elle a donné le «LA» aux NAO 2015!

Cette année, l inflation à 0% tombait à pic. Elle a donné le «LA» aux NAO 2015! 2 mars 2015 Actualité sociale Épisode 2 Parlons de votre salaire, de son évolution. Obsédées par le contrôle de la masse salariale, les entreprises ne s engagent plus sur l avenir. Les salaires ne sont

Plus en détail

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES Entre : LE MINISTERE DE LA PARITE ET DE L'EGALITE PROFESSIONNELLE représenté par Nicole Ameline, Ministre de la Parité et de l'egalité professionnelle

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

Les premiers mois d'activité

Les premiers mois d'activité Les premiers mois d'activité Créateur travailleur indépendant Pour le régime des non salariés les organismes chargés de recouvrer les cotisations dépendent directement du type d activité que vous exercez.

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Kit de l Égalité professionnelle

Kit de l Égalité professionnelle Lancement du Kit de l l outil on line au service des entreprises qui permet de se mettre en conformité avec la loi sur l égalité femmes - hommes SERVICE DE RESSE : Anne Vaneson 25, rue Séverine 92130 Issy-les-Moulineaux

Plus en détail

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15 S OMMAIRE 5 Introduction Créer son entreprise de télésecrétariat 11 Préparer son démarrage 15 1. Les qualités et compétences 15 Les qualités d une télésecrétaire 15 Le sens de la communication 15 La maîtrise

Plus en détail

MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire

MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire DOCUMENTATION MEDECIN HOSPITALIER 05 49 44 57 96 www.cgtlaborit.fr Email : contact@cgtlaborit.fr MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire DOCUMENT EDITE PAR LE SYNDICAT

Plus en détail

Prime exceptionnelle de 1000 euros

Prime exceptionnelle de 1000 euros Pégase 3 Prime exceptionnelle de 1000 euros Dernière révision le 21/02/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Types d accords visés... 4 Salariés bénéficiaires... 4

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE Réunion cabinet 1 Plan de la réunion Introduction AG2R LA MONDIALE en quelques chiffres Les constats Objectifs Quiz -Ateliers Cas pratique Conclusion 2 Présentation du Groupe

Plus en détail

COMMUNICATION DU BURKINA-FASO AU SEMINAIRE INTERNATIONAL POUR LA PROFESSIONNALISATION DES ENSEIGNANTS

COMMUNICATION DU BURKINA-FASO AU SEMINAIRE INTERNATIONAL POUR LA PROFESSIONNALISATION DES ENSEIGNANTS COMMUNICATION DU BURKINA-FASO AU SEMINAIRE INTERNATIONAL POUR LA PROFESSIONNALISATION DES ENSEIGNANTS Directrice de l alphabétisation au Burkina-Faso I Contexte Dans la recherche de stratégies nouvelles

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU COMITE DIRECTEUR 26 MARS 2008

COMPTE-RENDU DU COMITE DIRECTEUR 26 MARS 2008 COMPTE-RENDU DU COMITE DIRECTEUR 26 MARS 2008 Présents : Didier CHENET, Corinne BENHAMMOU, Jean-Luc BINET, Michel CADIN, Jean-Pierre CHEDAL, Alain CONDY, Hervé DIJOLS, Frédéric HOEPFFNER, Michèle LEPOUTRE,

Plus en détail

L info en diagonale. Sommaire ÉDITORIAL. Zoom sur la loi Macron L ART DE LA PORTABILITÉ L ART DE S ENGAGER L ART DE DÉCOUVRIR L ART DE FORMER

L info en diagonale. Sommaire ÉDITORIAL. Zoom sur la loi Macron L ART DE LA PORTABILITÉ L ART DE S ENGAGER L ART DE DÉCOUVRIR L ART DE FORMER L info en diagonale www.solucial.com N 26 AVRIL 2015 Zoom sur la loi Macron ÉDITORIAL Loi Macron, dialogue social, réforme du Code du Travail : le droit social est une des vedettes politiques de ce printemps

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC BILAN SOCIAL 2013

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC BILAN SOCIAL 2013 UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC BILAN SOCIAL 2013 2 Université Savoie Mont Blanc - Bilan social 2013 ÉDITO «Ce ne sont pas les murs qui font la cité, mais les hommes» (Platon). Ce ne sont pas les campus qui

Plus en détail

Après la RPN du 18 octobre

Après la RPN du 18 octobre Spécial Classification n 2 Le 20 octobre 2013 Après la RPN du 18 octobre PROPOSITIONS DE L EMPLOYEUR POSITION DU SNPDOSS CFECGC LA CLASSIFICATION Six niveaux pour quatre fonctions Les quatre fonctions

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER

RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER SYNTHÈSE La «Fédération des Médecins Hospitaliers» ou «FMH Avenir Hospitalier» est une fédération nouvelle qui rassemble les syndicats de pédiatres, d urgentistes,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1/ Pourquoi un site Internet sur le reporting RSE? 2/ Le contenu du site Internet

SOMMAIRE. 1/ Pourquoi un site Internet sur le reporting RSE? 2/ Le contenu du site Internet 3... SOMMAIRE 1/ Pourquoi un site Internet sur le reporting RSE? a. Définition et enjeux du «reporting RSE des entreprises» - Quoi? - Pour qui? - Pourquoi? - Comment? 5... b. Objectifs du site Internet

Plus en détail

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant

Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Tremplin pour l Entrepreneuriat Étudiant Date limite d envoi des dossiers : 31 mars 2014 INFORMATION RÈGLEMENT DOSSIER DE PARTICIPATION TÉLÉCHARGEABLES www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Dossier de

Plus en détail

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels Add title 2 préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels L examen par les pairs tenu à Paris (France) les 10 et 11 décembre 2012 était organisé par la Direction générale française

Plus en détail