Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Architecture g l o b a l e d ' un D a ta C en ter Stép h a n e H E R T A U L T 1

2 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 2

3 L é v o l utio n d u D a ta C en ter 3

4 O L é v o l u t i o n d u D a t a C e n t e r Business Agility C o m p u t e E v o l u t i o n Mainframes C l ient / S erv er I nt ernet C o mp u t ing N et w o rk p t imiz at io n D at a C ent er C o nso l id at io n T h in C l ient : H T T P N e t w o r k e d D a t a C e n t e r P h a s e D at a C ent er V irt u al iz at io n C o nt ent N et w o rk ing D at a C ent er C o nt inu o u s Av ail ab il it y D a ta C e n te r N e tw o r k i n g 1. C o nso l id at io n 2. I nt eg rat io n 3. V irt u al iz at io n 4. H ig h Av ail ab il it y T erminal T C P / I P D E C net N e t w o r k E v o l u t i o n

5 L es D ri v ers de l E v o lu t i o n du D at a C ent er C ontraintes Métiers C ontinu ité d e S erv ice C ontraintes I T H a u t e di s p o n i b i l i t é des S y s t èmes et des a p p l i c a t i o n s C ontraintes su r les f erm serv eu rs es d e I n f r a s t r u c t u r e r és ea u h a u t emen t di s p o n i b l e et a u t o ma t i s ée I n f r a s t r u c t u r e h a u t emen t s éc u r i s é p o u r l a dél i v r a n c e des do n n ées E v olu tiv ité et F lex ib ilité Amél i o r a t i o n du t emp s de mi s e en o eu v r e d u n n o u v ea u s er v i c e Rés ea u f l ex i b l e et év o l u t i f F o n da t i o n p o u r r a p i demen t r en dr e di s p o n i b l e de n o u v el l es a p p l i c a t i o n s Maintenir les coûts C o n s o l i da t i o n : D a t a C en t er, S er v eu r, S t o c k a g e, O / S, Ap p l i c a t i o n Amél i o r a t i o n de l u t i l i s a t i o n des r es s o u r c es C o n t r a i n t es p h y s i q u es de p l a c e, d a l i men t a t i o n, de r ef r o i di s s emen t 5

6 W E lém ent s du D at a C ent er A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. S t o r a g e S o l u t i o n MD S

7 W E lém ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C isc o C at al y st C at A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, C S S, W AE, G S S D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S S t o r a g e S o l u t i o n MD S

8 W E lém ent s du D at a C ent er Redondance N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at H S R P, S S O, N S F, R P V S T, MS T A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, C S S, W AE, G S S % Av ail ab il it y S t at e F u l l R ed u nd anc y o n AC E, D esired C S M and F W S M N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 8

9 W E lém E v ol u t i v i t é ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at C o re, Ag g reg at io n/ D ist rib u t io n/ S erv ic es, Ac c ess Mo d el L a y e r s S e r v i c e s S o l u t i o n E, C S C S S, W, G S S F l l S l G w t h V u / y t o S c t o C D l t l S d u l 4 7 AC M, AE ex ib e and imp e ro irt al isat io n Ab il it al e ap ab il it ies esired Mu ip e erv ic es Mo es N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 9

10 W E lém Sécu r i t é ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, P ro t ec t io n Ag ainst D o S At t ac k s and W o rm Ac t iv it y N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P ro t ec t io n Ag ainst L 2 L o o p & L 3 neig h b o ring C S S, W AE, G S S P ro t ec t io n o f I nfrast ru c t u re D ev ic es fro m U nau t h o riz ed Ac c ess P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. P ro t ec t io n o f I nfo rmat io n/ D at a D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 10

11 W T o p o lo gi e T y p i q u e d u n D at a C ent er I nt ernal N et w o rk S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B E d g e R o u t ers C o re S w it c h es Ag g reg at io n S w it c h es E B T ier Ac c ess S w it c h es Ap p l ic at io n T ier D at ab ase T ier 11

12 P o u rq u o i des D at a C ent ers di st ri b u és? Required by dis a s t er rec o v ery a n d bus in es s c o n t in ua n c e A v o id s in g l e, c o n c en t ra t ed da t a dep o s it a ry H ig h a v a il a bil it y o f a p p l ic a t io n s a n d da t a a c c es s L o a d ba l a n c in g t o g et h er w it h p erf o rm a n c e s c a l a bil it y B et t er res p o n s e a n d o p t im a l c o n t en t ro ut in g : p ro x im it y t o c l ien t s Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter D a ta R e p l i c a ti o n S ec o nd a ry D a ta C enter FC 12

13 F ro nt -E nd I P Ac c ess L ay er C o n t e n t R o u t i n g S i t e S e l e c t i o n Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 13

14 Ap p li c at i o n and D at ab ase L ay er C o n t e n t S w i t c h i n g L o a d B a l a n c i n g S e r v e r C l u s t e r i n g H i g h A v a i l a b i l i t y Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 14

15 B ac k end S AN E x t ensi o n S t o r a g e a n d O p t i c a l D a t a R e p l i c a t i o n a n d T r a n s p o r t i n g Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 15

16 C ont i nu i t é des A p p l i cat i ons 16

17 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 17

18 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er H au t e D i s p oni b i l i t é des Ser v eu r s Principales cau ses d e panne L 3 L 2 1. S e r v e r n e t w o r k a d a p t e r 2. P o r t o n a m u l t i -p o r t s e r v e r a d a p t e r 3. N e t w o r k m e d i a ( s e r v e r a c c e s s ) 4. N e t w o r k m e d i a ( u p l i n k ) 5. A c c e s s s w i t c h p o r t 6. A c c e s s s w i t c h m o d u l e 7. A c c e s s s w i t c h 8. A g g r e g a t i o n s w i t c h p o r t S ans l es rec o mmend at io ns d e h au t e d isp o Av ec l es rec o mmend at io ns d e h au t e d isp o C e s p a n n e s r és e a u x p e u v e n t ê t r e a d r e s s ée s : - a v e c d e s a d a p t a t e u r s e t h e r n e t p e r m e t t a n t u n d o u b l e a t t a c h e m e n t d e s s e r v e u r s - p a r d u L B - p a r d e s c l u s t e r s 18

19 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er P r i nci p au x des i g ns de N I C T eam i ng AF T Ad ap t er F au l t T o l eranc e S F T S w it c h F au l t T o l eranc e AL B Ad ap t iv e L o ad Bal anc ing D e f a u l t G W H S R P D e f a u l t G W H S R P D e f a u l t G W H S R P Eth0: Active Eth1: Stand b y Eth0: Active Eth1: Stand b y Eth0: Active Eth1-X : Active I P = MAC =0007. e9 10. ce0f On failover, Src MAC Eth1 = Src MAC Eth0 I P ad d res s Eth1 = I P ad d res s Eth0 I P = MAC =0007. e9 10. ce0f On failover, Src MAC Eth1 = Src MAC Eth0 I P ad d res s Eth1 = I P ad d res s Eth0 I P = MAC =0007. e9 10. ce0f I P = MAC =0007. e9 10. ce0e One p ort receives, all p orts trans m it I ncorp orates F au lt T olerance One I P ad d res s and m u ltip le MAC ad d res s es 19

20 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er T em p s de F ai l ov er L e tem ps de f ailov er total est la com binaison des dif f érents com posants de la conv erg ence au niv eau L 2, L 3, + L 4 S t a t e f u l d e v i c e s c a n r e p l i c a t e c o n n e c t i o n i n f o r m a t i o n a n d t y p i c a l l y f a i l o v e r w i t h i n 1-5 s e c E t h e r C h a n n e l s < 1s e c S T P c o n v e r g e s i n ~ 1 s e c H S R P c a n b e t u n e d t o < 1s, b u t w h y W T C P? M L, X,. here does break icrosof t, inux AI etc. Failover Time OSP F / EI G R P Su b -s econd Sp anning T ree ~ 1s ec ACE ~ 1s H SR P ~ 3 s ( m ay b e tu ned to les s ) F irew all Service Mod u le ~ 3 s Content Service Mod u le ~ 5 s T CP Stack T olerance ~ 9 s 20

21 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er N SF / SSO dans l e D at a C ent er N SF / SSO ( N on Stop F orw arding / Statef ul Sw itchov er) is a superv isor redundancy m echanism f or intra-chassis superv isor f ailov er SSO sy nchroniz es lay er 2 protocol state, hardw are L 2 / L 3 tables ( M AC, F I B, adj acency table), AC L and Q os tables SSO sy nchroniz es state f or: trunk s, interf aces, E therc hannels, port security, SP AN / R SP AN, ST P, U D L D, V T P SSO prev ents line cards and serv ice m odules f rom reset. N SF w ith E I G R P, O SP F, I S-I S, B G P m ak es it possible to hav e no route f lapping during the recov ery C o n s i d ér e r S S O a u n i v e a u A g g r e g a t i o n s u r l e c o m m u t a t e u r p r i m a i r e 21

22 w H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er B es t P r act i ces - ST P, H SRP, A u t r es L3 + L4 CE F Hash Ag g 1 S T P P rimary R o o t H S R P P rimary H S R P P reemp t and D el ay D u al S u p w it h N S F +S S O LACP+L4 Hash D i st E t he r Chan n e l R o o t g u ard P o rt fast + BP D U g u ard F T B lad e Chas s is ith I nteg rated Sw itch LACP+L4 Hash D i st E t he r Chan n e l f o r F T an d D at a V l an s Ag g 2 S T P S ec o nd ary R o o t H S R P S ec o nd ary H S R P P reemp t and D el ay S ing l e S u p R ap id P V S T + L o o p g u ard o n al l T ru nk s U D L D E nab l e S p anning T ree P at h c o st Met h o d = L o ng R ap id P V S T +: Max imu m N u mb er o f S T P Ac t iv e L o g ic al P o rt s and V irt u al P o rt s P er L inec ard Tous les dét a i ls da n s le D a t a C en t er I n f r a st r uc t ur e D esi g n G ui de 2. 1 sur h t t p : / / w w w. c i sc o. c om / g o/ sr n d 22

23 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 23

24 D es i g n t y p i q u e des D at a C ent er d au j ou r d h u i a c t i v e / s t a n d b y c o n f i g u r a t i o n c o re p o i n t -t o -p o i n t L 3 l i n k s t o c o r e ac t i v e L 3 st an d b y C S M / A C E 1-a r m r o u t e d se r v e r -t o -se r v e r o f f l o ad PB R / so u r c e N AT A g g reg a ti o n R HI V I Px Q R H I a t t r a c t s t r a f f i c t o a c t i v e s w m i n i m i z e I S L r e q u i r e m e n t i t c h N c o n t e x t s bpdu f o r w a r di n g F T, s t a t e s e g m e n t a t i o n t ransp arent firew al l s mu l t ip l e c o nt ex t s sing l e fail o v er g ro u p a c c es s Access L o o p e d a c c e s s w i t h r a p i d P V S T + d u al l ink s + t ru nk 24

25 I so lat i o n des p annes av ec la V i rt u ali sat i o n V L A N 1 0 V L A N 2 0 V L A N

26 I so lat i o n des p annes av ec la V i rt u ali sat i o n V L A N 1 0 V L A N 2 0 V L A N

27 A j ou t er des F i r ew al l s v i r t u el s et des V RF -l i t e c o re1 L 3 c o re2 Y o u c o u l d p l a c e a V i r t u a l i z e d F i r e w a l l c l o s e r t o t h e s e r v e r s, o r b e t w e e n t h e M S F C a n d t h e A C E MS F C F W c o nt ex t s AC E c o nt ex t s V R F Ag g 1 Ag g 2 C o n s i d e r i n g t h a t A C E p r o v i d e s h i g h e r t h r o u g h p u t y o u m a y w a n t t o k e e p t h e s e r v e r -t o -s e r v e r w i t h L B t r a f f i c o f f o f t h e F W S M A V i r t u a l R o u t i n g I n s t a n c e c l o s e r t o t h e s e r v e r c a n p r o v i d e h i g h e r s e r v e r - t o -s e r v e r f o r w a r d i n g t h r o u g h p u t w i t h b a s i c s e c u r i t y m e c h a n i s m s, s u c h a s A C L s S e r v e r -t o -s e r v e r t r a f f i c w i t h l o a d b a l a n c i n g w o u l d g o u p t o t h e A C E a n d b a c k t o t h e V R F 27

28 Data Center Di s as ter R ec o v ery 28

29 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 29

30 S c énari o s de p anne U ne int erru pt io n peu t v enir d e d if f érent s t y pes d e panne : P anne réseau P anne d éq uip ement P rob lème sur le Stock age P erte d un site 30

31 P anne réseau ISP f ailure D ual I SP connections S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B M ultiple I SP Connection f ailure w ith in th e netw ork E therc hannel M ultiple route paths 31

32 P anne d éq u i p em ent R outers, sw itches, F W s S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B N S F / S S O F T H S R P V R R P H osts H A c l u s t e r L B s e r v e r f a r m N I C t e a m i n g 32

33 P ro b lèm e su r le S t o c k age Disk array s R AI D S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B Disk controllers 33

34 P ert e d u n si t e P artial site f ailure Application m aintenance S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B Application m ig ration Application scheduled D R ex ercise Comp lete site f ailure D isaster 34

35 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 35

36 C o ld S t andb y O m w w m ne or ore data center ith appropriately conf ig ured space eq uipped ith pre-q ualif ied env ironm ental, electrical, and com unication conditioning H ardw are and sof tw are installation, netw ork access, and data restoration all need m anual interv ention L east ex pensiv e to im plem ent and m aintain Substantial delay f rom standby to f ull operation Ap p A Ap p B Ap p A Ap p B FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter ( C o l d S ta nd b y ) FC 36

37 W arm S t andb y A data center that is eq uipped w ith hardw are and com m unications interf aces capable of prov iding back up operating support L atest back ups f rom the production data center m ust be deliv ered N etw ork access needs to be activ ated Application needs to be m anually started P rov ides better R T O and R P O than cold standby back up Ap p A Ap p B Ap p A Ap p B I P / O p t i c a l N e t w o r k RTO = Recovery Time Objective RP O = Recovery P oin t Objective FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter ( W a rm S ta nd b y ) FC 37

38 H ot St andb y : D i s as t er Recov er y A ct i v e/ St andb y A data center that is env ironm entally ready and has suf f icient hardw are, sof tw are to prov ide data processing serv ice w ith little dow n tim e H ot back up of f ers disaster recov ery, w ith little or no hum an interv ention Application data is replicated f rom the prim ary site A hot back up site prov ides better R T O / R P O than w arm standby but cost m ore to im plem ent Ap p A Ap p B ( I P ) / O p t ic al N et w o rk Ap p A Ap p B B usiness continuance FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 38

39 Ac t i v e/ Ac t i v e D at a C ent ers W h at D oes A ct i v e/ A ct i v e M ean? I nt ernal N et w o rk S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B I nt ernal N et w o rk A c ti v e/ A c ti v e W eb H o s ti ng A c ti v e/ A c ti v e A p p l i c a ti o n P ro c es s i ng A c ti v e/ S ta nd b y D a ta b a s e P ro c es s i ng o r A c ti v e/ A c ti v e f o r D i f f erent A p p l i c a ti o n 39

40 P artag e d e c h arg e g l o b al 40

41 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 41

42 Méc ani sm es de sélec t i o n de si t e Les mécanismes de sélection de site sont dép endant d une des tech nologies suiv antes ( ou de p lusieurs d entre elles) p our les req uê tes de routage : 1. H T T P redirect 2. D N S-based 3. L 3 R outing w ith R oute H ealth I nj ection ( R H I ) La santé des serv eurs ou des ap p lications doit ê tre p rise en comp te O p tionnellement, d autres métriq ues ( comme la ch arge) p euv ent ê tre mesurés et utilisés p our une meilleure sélection 42

43 H T T P R edi rec t i o n L e p ri nc i p e U tiliser les f onctions de H T T P redirect : H T T P return code La sélection du meilleur site est f aite ap rès q ue la req uê te initiale DNS soit résolue, p ar une redirection E ssentiellement une méth ode p our f ournir une p ersistence sur un site tout en f ournissant une solution de recov ery en cas de p erte de f erme de serv eurs 43

44 H T T P R edi rec t i o n T raf f i c F lo w h t t p : / / w w w. c i s c o. c o m / h t t p : / / w w w 1. c i s c o. c o m / 3. G E T / H T T P / 1.1 H o s t : w w w 2.c i s c o.c o m H T T P / O K h t t p : / / w w w 2. c i s c o. c o m / 44

45 Av ant ages de l ap p ro c h e R edi rec t i o n H T T P P eut ê tre imp lémenté sans aucun autre éq uip ements ou mécanismes de G SLB P ersistence f acile à gérer sur le site sélectionné P eut ê tre utilisé conj ointement av ec d autres méth odes p our f ournir une sélection de site p lus sop h istiq uée 45

46 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e R edi rec t i o n H T T P Sp écif iq ue à un p rotocole au dessus de H T T P Nécessite une redirection v ers un autre nom de domaine req uê te DNS sup p lémentaire Les utilisateurs p euv ent aj outer à leur f av ori un site sp écif iq ue p erdant le f ailov er automatiq ue H T T P S redirect nécessite un étab lissement SSL comp let av ant la redirection 46

47 D N S -B ased S i t e S elec t i o n L e p ri nc i p e Le D-p rox y client ( local name serv er) ef f ectue des req uê tes itérativ es L éq uip ement q ui agit en tant q ue site selector est le auth oritativ e name serv er p our le( s) domaine( s) distrib ué( s) dans de multip les sites Le site selector env oi des k eep aliv es aux serv eurs ou aux load b alancer dans les sites locaux et distants Le site selector sélectionne un site p our la résolution de nom, en f onction des rép onses p ré-déf inies et de la méth ode de load b alancing Le traf ic utilisateur est env oy é sur le site ch oisi 47

48 C l i ent D N S -B ased S i t e S elec t i o n T raf f i c F lo w R o o t N a m e S erv er f o r/ A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er f o r. c o m D N S P ro x y 1 h t t p : / / w w w. c i s c o. c o m / U D P : T C P : A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er w w w. c i s c o. c o m A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er w w w. c i s c o. c o m D a ta C enter 1 D a ta C enter 2 48

49 P ro du i t D N S -B ased : G lo b al S i t e S elec t o r Il communiq ue av ec A CE / CSM / CSS ou les serv eurs q ui sont p ositionnés dans les data centers F ourni les rép onses DNS en f onction d un ou p lusieurs des éléments suiv ants : S o u r c e I P o f t h e r e q u e s t e r, n e t w o r k t o p o l o g y De s t i n a t i o n d o m a i n (c a n b e w i l d c a r d e d ) C o n f i g u r e d m e t h o d s (o r d e r s a n d w e i g h t s ) P r o x i m i t y (f r o m r e q u e s t i n g D-p r o x y t o t h e d a t a c e n t e r ) H e a l t h a n d l o a d o f t h e d a t a c e n t e r s (K a l -A P ) Les règles déf inissent comment rép ondre aux DNS Q R eq uests de la manière suiv ante : L e s r e q u ê t e s a r r i v a n t from D-p r o x y (o u d e t e l s u b n e t ) De m a n d a n t u n c e r t a i n h os t e d d oma i n U t i l i s e r c e g r o u p e d e a n s w e r G SS uery A v e c c e t t e mét h od e d e l oa d -b a l a n c i n g p o u r c h o i s i r l a m e i l l e u r e a n s w e r 49

50 Av ant ages de l ap p ro c h e D N S Indép endant du P rotocole : f onctionne av ec toutes les ap p lications q ui utilisent la résolution de nom Conf iguration minimale à ch anger au niv eau de l inf rastructure IP et DNS ( DNS auth oritativ e serv er) Les imp lémentations p euv ent ê tre dif f érentes p our des h ost names sp écif iq ues P eut utiliser la ch arge ou p rendre en comp te la taille du data center P eut f ournir un mécanisme de p rox imité 50

51 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e D N S La v isib ilité est limité au D-p rox y ( p as au client) Ne p eut p as garantir la p ersistence des sessions à % Le cach e DNS dans le D-p rox y Le cach e DNS dans l ap p lication client L ordre des multip les rép onses A -record p eut ê tre altérer p ar les D-p rox ies 51

52 R o u t e H ealt h I nj ec t i o n L e p ri nc i p e La santé des Serv eurs et des ap p lications est f ournie p ar les load b alancers locaux Le SLB av ertit ou cach e la V IP aux éq uip ements de routage p récédents en f onction de la disp onib ité de la f erme de serv eurs La mê me addresse V IP p eut ê tre env oy és dans de multip le data centers IP A ny cast S ap p uie ensuite sur les p rotocoles de routage L3 p our p rop ager la route Le Disaster R ecov ery réseau est f ourni p ar la conv ergence du 52

53 R o u t e H ealt h I nj ec t i o n I m p lem ent at i o n C l i e n t A R o u t e r 13 R o u t e r 11 C l i e n t B R o u t e r 10 L o c a ti o n A B a c k u p L o c a ti o n f o r V IP x. y. w. z R o u t e r 12 Very High Cost L ow Cost L o c a ti o n B P ref erred L o c a ti o n f o r V IP x. y. w. z 53

54 Av ant ages de l ap p ro c h e R H I Sup p orte les ap p lications anciennes et ne s ap p uie p as sur une inf rastructure DNS T rès b on temp s de re-conv ergence, sp écialement dans les Intranets ou les p rotocoles L3 p euv ent ê tre f inement conf igurés Indép endant du P rotocol: f onctionne av ec toutes les ap p lications P rotocol rob uste av ec des f onctionnalités ép rouv ées 54

55 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e R H I S ap p uie sur les routes h ost ( 3 2 b its), q ui ne p euv ent p as ê tre p rop agées sur l internet Nécessite une intégration f ine entre les éq uip ements de load b alancing et les routeurs L3 Incap acité à load b alancer de f açon intelligente à trav ers les dif f érents data centers 55

56 C at al y s t et i nt ég r at i on de A C E RH I es t V RF -aw ar e Context A V R F A Context B V R F B V R F C Context C L a f onctionnalité V R F - aw are R oute H ealth I nj ection aj oute/ retire les routes v ers/ de la table de routag e G lobale m ais aussi des tables de routag e des V R F R o u t e I nj ec t ed o r R emo v ed 56

57 R etrouv ez chaq ue m ois l actualité C isco sur C iscom ag, la new sletter de C isco F rance Abonnem ent : w w w. cisco. f r/ g o/ ciscom ag Sém inaire solutions : L e réseau de C am pus J eudi 2 4 m ai en m atinée à l I nstitut O céanog raphiq ue - P aris 57

58 58

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P LOR E Z LE S M I LLE E T U NE F AC E T T E S D E LA G A ST R O N O M I E E N D É C O U V R ANT M AÎ T R E & C H E F T R AI T EU R S, SY N O NY M E D E R AF F I NEM E

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D TITRE : Pollutions Electromagnétiques Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DU COMMERCE DE DÉTAIL AU 1 ER TRIMESTRE 2016 AVRIL 2016 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS U NE AC T I VIT É QU I R E S T E PE U D YN AM IQU E CE 1 ER T R IM ESTR E ET D E S PR É

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P L O R E Z L E S M I L L E E T U N E F AC E T T E S D E L A G AS T R O N O M I E E N D É C O U V R AN T M AÎ T R E & C H E F T R AI T E U R S, S Y N O N Y M E D E R AF

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

ED Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es CHAPI TRE 1 7

ED Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es CHAPI TRE 1 7 CHAPI TRE 1 7 ED 5 1 2 Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es Ce docum ent décrit les caractéristiques de la population des docteurs 2009 issus de l Ecole Doct orale

Plus en détail

N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM --

N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM -- LA MARQUE N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM -- P PE ER RF FO OR RM MA AN NC CE EE ET T LLÉ ÉG GÈ ÈR RE ET TÉ É D ES

Plus en détail

Les centres de co nta cts m u l ti ca na u x Philippe M o u ret Pro du c t Sa les Spec ia list C o n t a c t C en t er Tec hn o lo g ies phm o u ret @ c isc o. c o m P r e s e n t a t i o n _ I D 2 0 0

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 5 Désignation de l'entreprise : AIRTEL MOBILE COMMERCE TCHA Adresse : B.P : 5665 N'DJAMENA Numéro d'identification : Exercice clos le 31-déc-214 Durée (en mois) : 12 (@) Copyright 25 Direction

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

CHAPITRE 1 : RAPPELS SUR LE MODELE LINEAIRE. 1.Définition et propriétés

CHAPITRE 1 : RAPPELS SUR LE MODELE LINEAIRE. 1.Définition et propriétés CHAPITRE 1 : RAPPELS SUR LE MODELE LINEAIRE Brefs ra p p els su r les p ro p ri é t é s des est i m a t eu rs u su els (M C O, M C G, est i m a t eu rs à v a ri a b les i n st ru m en t a les) da n s les

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y Editorial > Projet s : é v o l u t ion

Plus en détail

Top 5 des astuces pour des ventes flash réussies Saisissez- les tant qu il est encore temps!

Top 5 des astuces pour des ventes flash réussies Saisissez- les tant qu il est encore temps! Top 5 des astuces pour des ventes flash réussies Saisissez- les tant qu il est encore temps! Un livr e b lan c Ch eet ah Mail Saisissez-les tant qu il est encore temps! Les ven t es f lash on t le ven

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée Le vélo imaginaire D es s ine v él o ui Si j'étais... rep rés te ton U ne éta t Si j'étais... p ièc e v él o, je s era is... Un p a nnea u rtier, je s era is... d' â me feuil C ha c ra y ons C ha v él

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

REGISTRES D ORDRE DES HYPOTHEQUES DE BOURGANEUF

REGISTRES D ORDRE DES HYPOTHEQUES DE BOURGANEUF ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 4Q 2 REGISTRES D ORDRE DES HYPOTHEQUES DE BOURGANEUF Répertoire numérique Etabli par Bernadette BATHEROSSE et Catherine MAHRANE Et publié sous la direction de Gabriel

Plus en détail

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire ARTICLE 1 : DÉFINITION 1.1 : Organisation 1.2 : Programme de l épreuve 1.3 : Comité d honneur 1.4 : Comité d organisation 1.5 : Secrétariat 1.6 : officiels ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Commutateurs de la gamme Cisco Catalyst 4500 Les commutateurs de la gamme Cisco Cataly st 4 5 0 0 f ourn issen t des commun ication s sé curisé es, soup les et san s in terrup tion tout en garan tissan

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

WORD Niveau 2 Les objectifs de la formation M a î t r i s e r l e s f o n c t i o n n a l i t é s a v a n c é e s d e W o r d p o u r g a g n e r e n e f f i c a c i t é d a n s l a p r o d u c t i o n

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet RETOM BEES PRESSE 2011 Cam pagne presse GT G roupe G T : 16 retom bées P re sse é crite n a tio n a le : ECHANGES janvier 2011 Partenariat Em m aüs ECHANGES avril 2011 In terview J.ISN A R D Presse écrite

Plus en détail

Le Beau Danube Bleu ˆ Œ ˆ« Œ Œ Œ Œ ˆ« l l l l. Œ ll ˆ«ˆ ˆ« » Œ ˆ« »»ˆ« »»» ============================= l l l l. l l l l. œ_»œ» Œ œ.

Le Beau Danube Bleu ˆ Œ ˆ« Œ Œ Œ Œ ˆ« l l l l. Œ ll ˆ«ˆ ˆ« » Œ ˆ« »»ˆ« »»» ============================= l l l l. l l l l. œ_»œ» Œ œ. _ _ Arrgt PCSL eus, roir des cieux, roir des eux, cieux, dont es ment fots es eus, yeux, dont es yeux, suis cours, suis eux, vers es ords Le Beau Danue Beu reux cours, re fait é co Johann Strauss Paroes

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet

Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet 1 2016-2017 NOM : Prénom : Exercice 1 : Reconnaître des vecteurs égaux (5 points) Voici deux cercles concentriques de centre O, de rayon r et 2r. Indiquer les

Plus en détail

PROJET CONCERNANT LE MAINTIEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATION DE L'IMMEUBLE SIS AU 4-0 RUE DE LA GOUTTE D'OR PAR UN CHANTIER DE JEUNES

PROJET CONCERNANT LE MAINTIEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATION DE L'IMMEUBLE SIS AU 4-0 RUE DE LA GOUTTE D'OR PAR UN CHANTIER DE JEUNES PARS GOUTTE D'OR "VVRE A LA GOUTTE D OR" 9 rue des Gardes - 75011 2 7. R U E D E C HARTRES 75018 PARS C.C.P. PARS 22 41709 W Ê k p P PROJET CONCERNANT LE MANTEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATON DE L'MMEUBLE

Plus en détail

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX Une initiative de l ARS du Limousin voulue par son Directeur Général LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX "forum" d'expression des attentes des usagers et de leurs représentants concernant la

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

In d i cat eu r s t r an sv er sau x d e q u al i t é et d e sé cu r i t é d es soin s

In d i cat eu r s t r an sv er sau x d e q u al i t é et d e sé cu r i t é d es soin s In d i cat eu r s t r an sv er sau x d e q u al i t é et d e sé cu r i t é d es soin s An n ée 2 0 1 5 Qualité du dossier patient Docum ent de sortie Tenue du dossier patient Document de sortie Cet indicateur

Plus en détail

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès Miroirs Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global hristophe Deleuze Grenoble INP EI Décembre 2014 un site principal des sites miroirs inconvénients synchronisation généralement

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

Rapport Financier 2012

Rapport Financier 2012 Rapport Financier 2012 présenté et validé lors de l'assemblée Générale 2013 du CHF Paris CICP - 4 mai 2013 BILAN Le fonds associatif est de 14 003. Il est composé des résultats positifs des années antérieures.

Plus en détail

L M B C O T D U G R A N D D A N S Q U A R T D VIVE LE H! IM EU LE LLEC IF H LE IER E FIR M IN Y -VER T Rapport de fin de recherche pour l Office public d H L M de F irm iny PAR NO Ë L JO U EN N E M AI

Plus en détail

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Un livr e b lan c Ch eet ah Mail Quelques petits mots suffisent pour influencer une campagne email en de nombreux points Les co n so m m at

Plus en détail

Comment réserver votre stage?

Comment réserver votre stage? La loi du 23 décembre 1982 prévoit l obligation pour tout futur chef d entreprise du secteur des métiers et de l artisanat de suivre un Stage de Préparation à l Installation avant l immatriculation au

Plus en détail

Es s ais en vraie g randeur d un nouveau s ys tème de trans fert de G NL s ur le terminal de Montoir-de-B retag ne

Es s ais en vraie g randeur d un nouveau s ys tème de trans fert de G NL s ur le terminal de Montoir-de-B retag ne Es s ais en vraie g randeur d un nouveau s ys tème de trans fert de G NL s ur le terminal de Montoir-de-B retag ne G uillaume R OMBAUT Programme E&P GNL Stockage Une problématique commune à ces concepts

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS - - - - - - - - - - - - - D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. - - - - - - - - - A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S

Plus en détail

y Impact de la convergence dans les déploi ements h au t déb i t 1 er Déc e m b r e 2 0 0 5 L e s J e u d i s d e l a F i b r e C e r c l e C. R. E. D. O. B e r n a r d L a m S P W i r e l i n e S o l

Plus en détail

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business.

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. Philippe Rondel, Directeur Technique, Check Point. Partenariat Crossbeam Systems fait

Plus en détail

[ VO ] en vert et la demi-droite [ LE ) en bleu. Exercice p 151, n 1 :

[ VO ] en vert et la demi-droite [ LE ) en bleu. Exercice p 151, n 1 : Exercice p 151, n 1 : 1) Placer trois points I, J et K non alignés, puis : a) tracer la droite passant par les points I et K ; b) tracer le segment d extrémités J et I ; c) tracer la demi-droite d origine

Plus en détail

. L a tech nologie CenterF lex est-elle sup p ortée p ar les moteurs de sup ervision comme Cisco Cataly st S up ervisor Engine I ou S up ervis

. L a tech nologie CenterF lex est-elle sup p ortée p ar les moteurs de sup ervision comme Cisco Cataly st S up ervisor Engine I ou S up ervis Gamme Cisco Catalyst 4500 E GENEALITES. uelles sont les nouveautés introduites avec la gamme Cisco Cataly st 4 5 0 0 E?. La gamme Cisco Catalyst 4500 E est une extension de prochaine génération et à hautes

Plus en détail

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010 Tables des matières A v e r t isse m e n t 3 D é m a r re r u n e sessi o n f ast v i e w e r 4 L a B L C : b a r re la té ra le d e c o m m a n d e 8 P rése n tat i o n: c o m m a n d es ra p i d es 9

Plus en détail

Le chariot. Lecture / compréhension CE2. Papa a fabri q u é u n c hari o t. C u ri e u x, M aman e t l es e nfants

Le chariot. Lecture / compréhension CE2. Papa a fabri q u é u n c hari o t. C u ri e u x, M aman e t l es e nfants Lecture / compréhension CE2 Le chariot Papa a fabri q u é u n c hari o t. C u ri e u x, M aman e t l es e nfants v i e nnent v oi r l e d rôl e d engi n. «C e s t l e pl u s c houette c hari ot q ui ai

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972)

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Répertoire (19770252/1-19770252/197) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_016644

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 1 Objectifs de travail L objet de ce document est de rassembler les palmarès d audience des programmes de fiction dans les principaux

Plus en détail

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE PLAQU E TTE A C TIV ITÉ S IN DU S TR IE LLE S A N C IE N N E S Archives départementales 76 R É AM ÉN AG E M E N T U R B AIN L es villes s e s o nt étendues s ur d a nc iens s ites indus triels 1863 1889

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail