Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Architecture g l o b a l e d ' un D a ta C en ter Stép h a n e H E R T A U L T 1

2 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 2

3 L é v o l utio n d u D a ta C en ter 3

4 O L é v o l u t i o n d u D a t a C e n t e r Business Agility C o m p u t e E v o l u t i o n Mainframes C l ient / S erv er I nt ernet C o mp u t ing N et w o rk p t imiz at io n D at a C ent er C o nso l id at io n T h in C l ient : H T T P N e t w o r k e d D a t a C e n t e r P h a s e D at a C ent er V irt u al iz at io n C o nt ent N et w o rk ing D at a C ent er C o nt inu o u s Av ail ab il it y D a ta C e n te r N e tw o r k i n g 1. C o nso l id at io n 2. I nt eg rat io n 3. V irt u al iz at io n 4. H ig h Av ail ab il it y T erminal T C P / I P D E C net N e t w o r k E v o l u t i o n

5 L es D ri v ers de l E v o lu t i o n du D at a C ent er C ontraintes Métiers C ontinu ité d e S erv ice C ontraintes I T H a u t e di s p o n i b i l i t é des S y s t èmes et des a p p l i c a t i o n s C ontraintes su r les f erm serv eu rs es d e I n f r a s t r u c t u r e r és ea u h a u t emen t di s p o n i b l e et a u t o ma t i s ée I n f r a s t r u c t u r e h a u t emen t s éc u r i s é p o u r l a dél i v r a n c e des do n n ées E v olu tiv ité et F lex ib ilité Amél i o r a t i o n du t emp s de mi s e en o eu v r e d u n n o u v ea u s er v i c e Rés ea u f l ex i b l e et év o l u t i f F o n da t i o n p o u r r a p i demen t r en dr e di s p o n i b l e de n o u v el l es a p p l i c a t i o n s Maintenir les coûts C o n s o l i da t i o n : D a t a C en t er, S er v eu r, S t o c k a g e, O / S, Ap p l i c a t i o n Amél i o r a t i o n de l u t i l i s a t i o n des r es s o u r c es C o n t r a i n t es p h y s i q u es de p l a c e, d a l i men t a t i o n, de r ef r o i di s s emen t 5

6 W E lém ent s du D at a C ent er A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. S t o r a g e S o l u t i o n MD S

7 W E lém ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C isc o C at al y st C at A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, C S S, W AE, G S S D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S S t o r a g e S o l u t i o n MD S

8 W E lém ent s du D at a C ent er Redondance N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at H S R P, S S O, N S F, R P V S T, MS T A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, C S S, W AE, G S S % Av ail ab il it y S t at e F u l l R ed u nd anc y o n AC E, D esired C S M and F W S M N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 8

9 W E lém E v ol u t i v i t é ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at C o re, Ag g reg at io n/ D ist rib u t io n/ S erv ic es, Ac c ess Mo d el L a y e r s S e r v i c e s S o l u t i o n E, C S C S S, W, G S S F l l S l G w t h V u / y t o S c t o C D l t l S d u l 4 7 AC M, AE ex ib e and imp e ro irt al isat io n Ab il it al e ap ab il it ies esired Mu ip e erv ic es Mo es N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 9

10 W E lém Sécu r i t é ent s du D at a C ent er N e t w o r k I n f r a s t r u c t u r e S o l u t i o n C isc o , C isc o C at al y st , C at L a y e r s 4 7 S e r v i c e s S o l u t i o n AC E, C S M, P ro t ec t io n Ag ainst D o S At t ac k s and W o rm Ac t iv it y N e t w o r k S e c u r i t y S o l u t i o n P ro t ec t io n Ag ainst L 2 L o o p & L 3 neig h b o ring C S S, W AE, G S S P ro t ec t io n o f I nfrast ru c t u re D ev ic es fro m U nau t h o riz ed Ac c ess P I X, F W S M, I D S M, V P N S M, C S A A p p l i c a t i o n S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, eb L o g ic, J 2 E E C u st o m Ap p, E t c. P ro t ec t io n o f I nfo rmat io n/ D at a D a t a b a s e S o l u t i o n L inu x / H P, S o l aris/ S u nf ire, O rac l e 1 0 G R AC, E t c. M a n a g e m e n t a n d I n s t r u m e n t a t i o n S o l u t i o n S t o r a g e S o l u t i o n T erminal S erv ers, N AM, MD S C isc o W o rk s L MS, C S M, AN M, MAR S 10

11 W T o p o lo gi e T y p i q u e d u n D at a C ent er I nt ernal N et w o rk S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B E d g e R o u t ers C o re S w it c h es Ag g reg at io n S w it c h es E B T ier Ac c ess S w it c h es Ap p l ic at io n T ier D at ab ase T ier 11

12 P o u rq u o i des D at a C ent ers di st ri b u és? Required by dis a s t er rec o v ery a n d bus in es s c o n t in ua n c e A v o id s in g l e, c o n c en t ra t ed da t a dep o s it a ry H ig h a v a il a bil it y o f a p p l ic a t io n s a n d da t a a c c es s L o a d ba l a n c in g t o g et h er w it h p erf o rm a n c e s c a l a bil it y B et t er res p o n s e a n d o p t im a l c o n t en t ro ut in g : p ro x im it y t o c l ien t s Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter D a ta R e p l i c a ti o n S ec o nd a ry D a ta C enter FC 12

13 F ro nt -E nd I P Ac c ess L ay er C o n t e n t R o u t i n g S i t e S e l e c t i o n Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 13

14 Ap p li c at i o n and D at ab ase L ay er C o n t e n t S w i t c h i n g L o a d B a l a n c i n g S e r v e r C l u s t e r i n g H i g h A v a i l a b i l i t y Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 14

15 B ac k end S AN E x t ensi o n S t o r a g e a n d O p t i c a l D a t a R e p l i c a t i o n a n d T r a n s p o r t i n g Ap p A Ap p B Ap p A Ap p C FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 15

16 C ont i nu i t é des A p p l i cat i ons 16

17 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 17

18 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er H au t e D i s p oni b i l i t é des Ser v eu r s Principales cau ses d e panne L 3 L 2 1. S e r v e r n e t w o r k a d a p t e r 2. P o r t o n a m u l t i -p o r t s e r v e r a d a p t e r 3. N e t w o r k m e d i a ( s e r v e r a c c e s s ) 4. N e t w o r k m e d i a ( u p l i n k ) 5. A c c e s s s w i t c h p o r t 6. A c c e s s s w i t c h m o d u l e 7. A c c e s s s w i t c h 8. A g g r e g a t i o n s w i t c h p o r t S ans l es rec o mmend at io ns d e h au t e d isp o Av ec l es rec o mmend at io ns d e h au t e d isp o C e s p a n n e s r és e a u x p e u v e n t ê t r e a d r e s s ée s : - a v e c d e s a d a p t a t e u r s e t h e r n e t p e r m e t t a n t u n d o u b l e a t t a c h e m e n t d e s s e r v e u r s - p a r d u L B - p a r d e s c l u s t e r s 18

19 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er P r i nci p au x des i g ns de N I C T eam i ng AF T Ad ap t er F au l t T o l eranc e S F T S w it c h F au l t T o l eranc e AL B Ad ap t iv e L o ad Bal anc ing D e f a u l t G W H S R P D e f a u l t G W H S R P D e f a u l t G W H S R P Eth0: Active Eth1: Stand b y Eth0: Active Eth1: Stand b y Eth0: Active Eth1-X : Active I P = MAC =0007. e9 10. ce0f On failover, Src MAC Eth1 = Src MAC Eth0 I P ad d res s Eth1 = I P ad d res s Eth0 I P = MAC =0007. e9 10. ce0f On failover, Src MAC Eth1 = Src MAC Eth0 I P ad d res s Eth1 = I P ad d res s Eth0 I P = MAC =0007. e9 10. ce0f I P = MAC =0007. e9 10. ce0e One p ort receives, all p orts trans m it I ncorp orates F au lt T olerance One I P ad d res s and m u ltip le MAC ad d res s es 19

20 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er T em p s de F ai l ov er L e tem ps de f ailov er total est la com binaison des dif f érents com posants de la conv erg ence au niv eau L 2, L 3, + L 4 S t a t e f u l d e v i c e s c a n r e p l i c a t e c o n n e c t i o n i n f o r m a t i o n a n d t y p i c a l l y f a i l o v e r w i t h i n 1-5 s e c E t h e r C h a n n e l s < 1s e c S T P c o n v e r g e s i n ~ 1 s e c H S R P c a n b e t u n e d t o < 1s, b u t w h y W T C P? M L, X,. here does break icrosof t, inux AI etc. Failover Time OSP F / EI G R P Su b -s econd Sp anning T ree ~ 1s ec ACE ~ 1s H SR P ~ 3 s ( m ay b e tu ned to les s ) F irew all Service Mod u le ~ 3 s Content Service Mod u le ~ 5 s T CP Stack T olerance ~ 9 s 20

21 H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er N SF / SSO dans l e D at a C ent er N SF / SSO ( N on Stop F orw arding / Statef ul Sw itchov er) is a superv isor redundancy m echanism f or intra-chassis superv isor f ailov er SSO sy nchroniz es lay er 2 protocol state, hardw are L 2 / L 3 tables ( M AC, F I B, adj acency table), AC L and Q os tables SSO sy nchroniz es state f or: trunk s, interf aces, E therc hannels, port security, SP AN / R SP AN, ST P, U D L D, V T P SSO prev ents line cards and serv ice m odules f rom reset. N SF w ith E I G R P, O SP F, I S-I S, B G P m ak es it possible to hav e no route f lapping during the recov ery C o n s i d ér e r S S O a u n i v e a u A g g r e g a t i o n s u r l e c o m m u t a t e u r p r i m a i r e 21

22 w H au t e D i sp o ni b i li t é dans le D at a C ent er B es t P r act i ces - ST P, H SRP, A u t r es L3 + L4 CE F Hash Ag g 1 S T P P rimary R o o t H S R P P rimary H S R P P reemp t and D el ay D u al S u p w it h N S F +S S O LACP+L4 Hash D i st E t he r Chan n e l R o o t g u ard P o rt fast + BP D U g u ard F T B lad e Chas s is ith I nteg rated Sw itch LACP+L4 Hash D i st E t he r Chan n e l f o r F T an d D at a V l an s Ag g 2 S T P S ec o nd ary R o o t H S R P S ec o nd ary H S R P P reemp t and D el ay S ing l e S u p R ap id P V S T + L o o p g u ard o n al l T ru nk s U D L D E nab l e S p anning T ree P at h c o st Met h o d = L o ng R ap id P V S T +: Max imu m N u mb er o f S T P Ac t iv e L o g ic al P o rt s and V irt u al P o rt s P er L inec ard Tous les dét a i ls da n s le D a t a C en t er I n f r a st r uc t ur e D esi g n G ui de 2. 1 sur h t t p : / / w w w. c i sc o. c om / g o/ sr n d 22

23 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 23

24 D es i g n t y p i q u e des D at a C ent er d au j ou r d h u i a c t i v e / s t a n d b y c o n f i g u r a t i o n c o re p o i n t -t o -p o i n t L 3 l i n k s t o c o r e ac t i v e L 3 st an d b y C S M / A C E 1-a r m r o u t e d se r v e r -t o -se r v e r o f f l o ad PB R / so u r c e N AT A g g reg a ti o n R HI V I Px Q R H I a t t r a c t s t r a f f i c t o a c t i v e s w m i n i m i z e I S L r e q u i r e m e n t i t c h N c o n t e x t s bpdu f o r w a r di n g F T, s t a t e s e g m e n t a t i o n t ransp arent firew al l s mu l t ip l e c o nt ex t s sing l e fail o v er g ro u p a c c es s Access L o o p e d a c c e s s w i t h r a p i d P V S T + d u al l ink s + t ru nk 24

25 I so lat i o n des p annes av ec la V i rt u ali sat i o n V L A N 1 0 V L A N 2 0 V L A N

26 I so lat i o n des p annes av ec la V i rt u ali sat i o n V L A N 1 0 V L A N 2 0 V L A N

27 A j ou t er des F i r ew al l s v i r t u el s et des V RF -l i t e c o re1 L 3 c o re2 Y o u c o u l d p l a c e a V i r t u a l i z e d F i r e w a l l c l o s e r t o t h e s e r v e r s, o r b e t w e e n t h e M S F C a n d t h e A C E MS F C F W c o nt ex t s AC E c o nt ex t s V R F Ag g 1 Ag g 2 C o n s i d e r i n g t h a t A C E p r o v i d e s h i g h e r t h r o u g h p u t y o u m a y w a n t t o k e e p t h e s e r v e r -t o -s e r v e r w i t h L B t r a f f i c o f f o f t h e F W S M A V i r t u a l R o u t i n g I n s t a n c e c l o s e r t o t h e s e r v e r c a n p r o v i d e h i g h e r s e r v e r - t o -s e r v e r f o r w a r d i n g t h r o u g h p u t w i t h b a s i c s e c u r i t y m e c h a n i s m s, s u c h a s A C L s S e r v e r -t o -s e r v e r t r a f f i c w i t h l o a d b a l a n c i n g w o u l d g o u p t o t h e A C E a n d b a c k t o t h e V R F 27

28 Data Center Di s as ter R ec o v ery 28

29 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 29

30 S c énari o s de p anne U ne int erru pt io n peu t v enir d e d if f érent s t y pes d e panne : P anne réseau P anne d éq uip ement P rob lème sur le Stock age P erte d un site 30

31 P anne réseau ISP f ailure D ual I SP connections S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B M ultiple I SP Connection f ailure w ith in th e netw ork E therc hannel M ultiple route paths 31

32 P anne d éq u i p em ent R outers, sw itches, F W s S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B N S F / S S O F T H S R P V R R P H osts H A c l u s t e r L B s e r v e r f a r m N I C t e a m i n g 32

33 P ro b lèm e su r le S t o c k age Disk array s R AI D S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B Disk controllers 33

34 P ert e d u n si t e P artial site f ailure Application m aintenance S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B Application m ig ration Application scheduled D R ex ercise Comp lete site f ailure D isaster 34

35 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 35

36 C o ld S t andb y O m w w m ne or ore data center ith appropriately conf ig ured space eq uipped ith pre-q ualif ied env ironm ental, electrical, and com unication conditioning H ardw are and sof tw are installation, netw ork access, and data restoration all need m anual interv ention L east ex pensiv e to im plem ent and m aintain Substantial delay f rom standby to f ull operation Ap p A Ap p B Ap p A Ap p B FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter ( C o l d S ta nd b y ) FC 36

37 W arm S t andb y A data center that is eq uipped w ith hardw are and com m unications interf aces capable of prov iding back up operating support L atest back ups f rom the production data center m ust be deliv ered N etw ork access needs to be activ ated Application needs to be m anually started P rov ides better R T O and R P O than cold standby back up Ap p A Ap p B Ap p A Ap p B I P / O p t i c a l N e t w o r k RTO = Recovery Time Objective RP O = Recovery P oin t Objective FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter ( W a rm S ta nd b y ) FC 37

38 H ot St andb y : D i s as t er Recov er y A ct i v e/ St andb y A data center that is env ironm entally ready and has suf f icient hardw are, sof tw are to prov ide data processing serv ice w ith little dow n tim e H ot back up of f ers disaster recov ery, w ith little or no hum an interv ention Application data is replicated f rom the prim ary site A hot back up site prov ides better R T O / R P O than w arm standby but cost m ore to im plem ent Ap p A Ap p B ( I P ) / O p t ic al N et w o rk Ap p A Ap p B B usiness continuance FC P ri m a ry D a ta C enter S ec o nd a ry D a ta C enter FC 38

39 Ac t i v e/ Ac t i v e D at a C ent ers W h at D oes A ct i v e/ A ct i v e M ean? I nt ernal N et w o rk S erv ic e P ro v id er A Internet S erv ic e P ro v id er B I nt ernal N et w o rk A c ti v e/ A c ti v e W eb H o s ti ng A c ti v e/ A c ti v e A p p l i c a ti o n P ro c es s i ng A c ti v e/ S ta nd b y D a ta b a s e P ro c es s i ng o r A c ti v e/ A c ti v e f o r D i f f erent A p p l i c a ti o n 39

40 P artag e d e c h arg e g l o b al 40

41 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans le D ata C enter H aute disponibilité av ec la V irtualisation Data Center Disaster R ecov ery Scénarios de panne ptions de desig n Sélection du Site P artage de ch arge G lob al ( G SLB ) 41

42 Méc ani sm es de sélec t i o n de si t e Les mécanismes de sélection de site sont dép endant d une des tech nologies suiv antes ( ou de p lusieurs d entre elles) p our les req uê tes de routage : 1. H T T P redirect 2. D N S-based 3. L 3 R outing w ith R oute H ealth I nj ection ( R H I ) La santé des serv eurs ou des ap p lications doit ê tre p rise en comp te O p tionnellement, d autres métriq ues ( comme la ch arge) p euv ent ê tre mesurés et utilisés p our une meilleure sélection 42

43 H T T P R edi rec t i o n L e p ri nc i p e U tiliser les f onctions de H T T P redirect : H T T P return code La sélection du meilleur site est f aite ap rès q ue la req uê te initiale DNS soit résolue, p ar une redirection E ssentiellement une méth ode p our f ournir une p ersistence sur un site tout en f ournissant une solution de recov ery en cas de p erte de f erme de serv eurs 43

44 H T T P R edi rec t i o n T raf f i c F lo w h t t p : / / w w w. c i s c o. c o m / h t t p : / / w w w 1. c i s c o. c o m / 3. G E T / H T T P / 1.1 H o s t : w w w 2.c i s c o.c o m H T T P / O K h t t p : / / w w w 2. c i s c o. c o m / 44

45 Av ant ages de l ap p ro c h e R edi rec t i o n H T T P P eut ê tre imp lémenté sans aucun autre éq uip ements ou mécanismes de G SLB P ersistence f acile à gérer sur le site sélectionné P eut ê tre utilisé conj ointement av ec d autres méth odes p our f ournir une sélection de site p lus sop h istiq uée 45

46 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e R edi rec t i o n H T T P Sp écif iq ue à un p rotocole au dessus de H T T P Nécessite une redirection v ers un autre nom de domaine req uê te DNS sup p lémentaire Les utilisateurs p euv ent aj outer à leur f av ori un site sp écif iq ue p erdant le f ailov er automatiq ue H T T P S redirect nécessite un étab lissement SSL comp let av ant la redirection 46

47 D N S -B ased S i t e S elec t i o n L e p ri nc i p e Le D-p rox y client ( local name serv er) ef f ectue des req uê tes itérativ es L éq uip ement q ui agit en tant q ue site selector est le auth oritativ e name serv er p our le( s) domaine( s) distrib ué( s) dans de multip les sites Le site selector env oi des k eep aliv es aux serv eurs ou aux load b alancer dans les sites locaux et distants Le site selector sélectionne un site p our la résolution de nom, en f onction des rép onses p ré-déf inies et de la méth ode de load b alancing Le traf ic utilisateur est env oy é sur le site ch oisi 47

48 C l i ent D N S -B ased S i t e S elec t i o n T raf f i c F lo w R o o t N a m e S erv er f o r/ A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er f o r. c o m D N S P ro x y 1 h t t p : / / w w w. c i s c o. c o m / U D P : T C P : A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er w w w. c i s c o. c o m A u th o ri ta ti v e N a m e S erv er w w w. c i s c o. c o m D a ta C enter 1 D a ta C enter 2 48

49 P ro du i t D N S -B ased : G lo b al S i t e S elec t o r Il communiq ue av ec A CE / CSM / CSS ou les serv eurs q ui sont p ositionnés dans les data centers F ourni les rép onses DNS en f onction d un ou p lusieurs des éléments suiv ants : S o u r c e I P o f t h e r e q u e s t e r, n e t w o r k t o p o l o g y De s t i n a t i o n d o m a i n (c a n b e w i l d c a r d e d ) C o n f i g u r e d m e t h o d s (o r d e r s a n d w e i g h t s ) P r o x i m i t y (f r o m r e q u e s t i n g D-p r o x y t o t h e d a t a c e n t e r ) H e a l t h a n d l o a d o f t h e d a t a c e n t e r s (K a l -A P ) Les règles déf inissent comment rép ondre aux DNS Q R eq uests de la manière suiv ante : L e s r e q u ê t e s a r r i v a n t from D-p r o x y (o u d e t e l s u b n e t ) De m a n d a n t u n c e r t a i n h os t e d d oma i n U t i l i s e r c e g r o u p e d e a n s w e r G SS uery A v e c c e t t e mét h od e d e l oa d -b a l a n c i n g p o u r c h o i s i r l a m e i l l e u r e a n s w e r 49

50 Av ant ages de l ap p ro c h e D N S Indép endant du P rotocole : f onctionne av ec toutes les ap p lications q ui utilisent la résolution de nom Conf iguration minimale à ch anger au niv eau de l inf rastructure IP et DNS ( DNS auth oritativ e serv er) Les imp lémentations p euv ent ê tre dif f érentes p our des h ost names sp écif iq ues P eut utiliser la ch arge ou p rendre en comp te la taille du data center P eut f ournir un mécanisme de p rox imité 50

51 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e D N S La v isib ilité est limité au D-p rox y ( p as au client) Ne p eut p as garantir la p ersistence des sessions à % Le cach e DNS dans le D-p rox y Le cach e DNS dans l ap p lication client L ordre des multip les rép onses A -record p eut ê tre altérer p ar les D-p rox ies 51

52 R o u t e H ealt h I nj ec t i o n L e p ri nc i p e La santé des Serv eurs et des ap p lications est f ournie p ar les load b alancers locaux Le SLB av ertit ou cach e la V IP aux éq uip ements de routage p récédents en f onction de la disp onib ité de la f erme de serv eurs La mê me addresse V IP p eut ê tre env oy és dans de multip le data centers IP A ny cast S ap p uie ensuite sur les p rotocoles de routage L3 p our p rop ager la route Le Disaster R ecov ery réseau est f ourni p ar la conv ergence du 52

53 R o u t e H ealt h I nj ec t i o n I m p lem ent at i o n C l i e n t A R o u t e r 13 R o u t e r 11 C l i e n t B R o u t e r 10 L o c a ti o n A B a c k u p L o c a ti o n f o r V IP x. y. w. z R o u t e r 12 Very High Cost L ow Cost L o c a ti o n B P ref erred L o c a ti o n f o r V IP x. y. w. z 53

54 Av ant ages de l ap p ro c h e R H I Sup p orte les ap p lications anciennes et ne s ap p uie p as sur une inf rastructure DNS T rès b on temp s de re-conv ergence, sp écialement dans les Intranets ou les p rotocoles L3 p euv ent ê tre f inement conf igurés Indép endant du P rotocol: f onctionne av ec toutes les ap p lications P rotocol rob uste av ec des f onctionnalités ép rouv ées 54

55 L i m i t at i o ns de l ap p ro c h e R H I S ap p uie sur les routes h ost ( 3 2 b its), q ui ne p euv ent p as ê tre p rop agées sur l internet Nécessite une intégration f ine entre les éq uip ements de load b alancing et les routeurs L3 Incap acité à load b alancer de f açon intelligente à trav ers les dif f érents data centers 55

56 C at al y s t et i nt ég r at i on de A C E RH I es t V RF -aw ar e Context A V R F A Context B V R F B V R F C Context C L a f onctionnalité V R F - aw are R oute H ealth I nj ection aj oute/ retire les routes v ers/ de la table de routag e G lobale m ais aussi des tables de routag e des V R F R o u t e I nj ec t ed o r R emo v ed 56

57 R etrouv ez chaq ue m ois l actualité C isco sur C iscom ag, la new sletter de C isco F rance Abonnem ent : w w w. cisco. f r/ g o/ ciscom ag Sém inaire solutions : L e réseau de C am pus J eudi 2 4 m ai en m atinée à l I nstitut O céanog raphiq ue - P aris 57

58 58

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Les centres de co nta cts m u l ti ca na u x Philippe M o u ret Pro du c t Sa les Spec ia list C o n t a c t C en t er Tec hn o lo g ies phm o u ret @ c isc o. c o m P r e s e n t a t i o n _ I D 2 0 0

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Commutateurs de la gamme Cisco Catalyst 4500 Les commutateurs de la gamme Cisco Cataly st 4 5 0 0 f ourn issen t des commun ication s sé curisé es, soup les et san s in terrup tion tout en garan tissan

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

WORD Niveau 2 Les objectifs de la formation M a î t r i s e r l e s f o n c t i o n n a l i t é s a v a n c é e s d e W o r d p o u r g a g n e r e n e f f i c a c i t é d a n s l a p r o d u c t i o n

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

y Impact de la convergence dans les déploi ements h au t déb i t 1 er Déc e m b r e 2 0 0 5 L e s J e u d i s d e l a F i b r e C e r c l e C. R. E. D. O. B e r n a r d L a m S P W i r e l i n e S o l

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010 Tables des matières A v e r t isse m e n t 3 D é m a r re r u n e sessi o n f ast v i e w e r 4 L a B L C : b a r re la té ra le d e c o m m a n d e 8 P rése n tat i o n: c o m m a n d es ra p i d es 9

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille

Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Diffuser un message par email grâce à ses amis et sa famille Un livr e b lan c Ch eet ah Mail Quelques petits mots suffisent pour influencer une campagne email en de nombreux points Les co n so m m at

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DES BESOINS EN FORMATION. Table des matières

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DES BESOINS EN FORMATION. Table des matières QUESTIONNAIRE D EVALUATION DES BESOINS EN FORMATION Table des matières A. Informations générales B. Direction C. Corps directionnel D. Personnel E. Répartition de l espace F. Sûreté / Sécurité G. Collections

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès Miroirs Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global hristophe Deleuze Grenoble INP EI Décembre 2014 un site principal des sites miroirs inconvénients synchronisation généralement

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business.

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. Philippe Rondel, Directeur Technique, Check Point. Partenariat Crossbeam Systems fait

Plus en détail

APPLICATION COURS 2 INTERCONNEXION DE RESEAUX LOCAUX. Soit le réseau suivant composé d'un ensemble de sous réseaux connecté par des ponts :

APPLICATION COURS 2 INTERCONNEXION DE RESEAUX LOCAUX. Soit le réseau suivant composé d'un ensemble de sous réseaux connecté par des ponts : APPLICATION COURS 2 INTERCONNEXION DE RESEAUX LOCAUX Exercice N 1 : Soit le réseau suivant composé d'un ensemble de sous réseaux connecté par des ponts : a- Identifier les différents types de réseaux locaux

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

RT 2012 un an après 28 Novembre 2013 - Narbonne

RT 2012 un an après 28 Novembre 2013 - Narbonne RT 2012 un an après 28 Novembre 2013 - Narbonne Page 1 MAF PRÉSENTATION Page 2 MAF et EUROMAF Assureurs des concepteurs du bâtiment Depuis 1931, la MAF permet aux architectes d exercer leur métier en garantissant

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch. regis.loiseau@acceo.eu 2udes et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.fr rmation Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle

Plus en détail

Les solutions de c onf ér enc e a udio-v idéo c oup lées à la c olla b or a tion w eb Christophe Du b oq u et 1 Retrouvez chaque mois l actualité C isco sur C iscom ag, la n ew sletter de C isco F ran

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail

Stages Séjours vacances

Stages Séjours vacances Stages Séjours vacances Enfants, Adultes Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS 3 Le Cresna Généralités 4 Stages Séjours vacances 1 formatrice Déli Sciencement

Plus en détail

Les n o u v elles m en a c es Patrick Cardot Expert Séc u ri té c i s c o -e x p o -2 0 0 7 -n o u v e l l e s _ m e n a c e s. p p t 2 0 0 7 C i s c o S y s t e m s, I n c. A l l r i g h t s r e s e r

Plus en détail

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S C H A P I T R E 6. 1. L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S Article 6.1.1. Objectif Le présent

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice (Décret n 82-453 du 28 mai 1982 ' modifié par le décret n 2011-774 du 28 juin 2011 relatif à l'hygiène et à la sécurité

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

IZAR S2/6/10 & C2/6/10

IZAR S2/6/10 & C2/6/10 Les «+» du produit la mise à disposition de trois déclinaisons à partir des 2 variantes (ECS et ECS/CMSI) d un même produit qui autorisent une excellente couverture des besoins du marché de la détection

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Guide FO du salarié en chômage partiel

Guide FO du salarié en chômage partiel Imprimer ce dossier fermer cette fenêtre Guide FO du salarié en chômage partiel Pré face Par Jean-Claude Mailly, Secrétaire Général de Force Ouvrière. Depuis plusieurs mois, des entreprises placent leurs

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

d m Cisco Catalyst 4500 Supervisor Engine 6-E avec tech nologie CenterF lex : es com unications sé curisé es, souples et sans interruption Moteur de supervision Ethernet hautes performances avec technologie

Plus en détail

TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE

TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE SY YSTÈ M E D ID ENT IFI CAT ION SYS T ÈME D IDENTIFICATION SYSS T È M E D IDE N T I F ICATI O N A U D I T SY ST ÈM E DE VERROUILLAGE RO SYSTÈM ÈME D E V

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

utile : commencer petit pour être efficace

utile : commencer petit pour être efficace Mettre en place un SIAD utile : commencer petit pour être efficace Valérie Raveneau - Responsable du contrôle de gestion, CHI d Elbeuf-Louviers Mardi 12 mai 2009 Elbeuf Quelques points de repère Ets public

Plus en détail

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP -----------------------------------

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- Module n 3 : «Règles d exécution en AE et CP» Programme des Nations Unies pour le développement Plan de la présentation La comptabilité

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 0 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Résumé de l'avis de l'académie des sciences "L'enfant et les écrans"

Résumé de l'avis de l'académie des sciences L'enfant et les écrans Résé de l'avis de l'académie des sciences "L'enfant et les écrans" http://wwwacademiesciencesfr/activite/rapport/avis0113pdf réalisé par Gilles Moneyrol, conseiller pédagogique TCE en Gironde (circonscriptions

Plus en détail

Configuration de l'usurpation IP sur le Cache Engine dans une installation transparente avec commutateur de services de contenu

Configuration de l'usurpation IP sur le Cache Engine dans une installation transparente avec commutateur de services de contenu Configuration de l'usurpation IP sur le Cache Engine dans une installation transparente avec commutateur de services de contenu Contenu Introduction Avant de commencer Conventions Conditions préalables

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats Achats A1A A2A A3A A4A A4B Directeur des Achats Responsable des Achats Coordinateur Achats Acheteur Collaborateur Achats Direction Générale D1B D1C D1D D1E D1F D1G D2A D2B D3A D3B D3C D3F Directeur Général

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

My World. Anywhere, Anytime, Anyhow

My World. Anywhere, Anytime, Anyhow My World. Anywhere, Anytime, Anyhow 1 Domaines d activité Nos domaines d activité 1. Recherche & Développement et commercialisation 1. Recherche & Développement et commercialisation de solutions et services

Plus en détail