avisé Les seniors et l emploi, un problème d avenir LES SENIORS REPÈRES Quelles sont les propositions des partis politiques sur ce sujet majeur?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "avisé Les seniors et l emploi, un problème d avenir LES SENIORS REPÈRES Quelles sont les propositions des partis politiques sur ce sujet majeur?"

Transcription

1 avisé Novembre n 1 indépendante Les seniors et l emploi, un problème d avenir LES SENIORS ET L'EMPLOI, UN PROBLÈME D'AVENIR. Analyse d une prise de conscience tardive Les nouvelles formes de travail et de management REPÈRES Quelles sont les propositions des partis politiques sur ce sujet majeur TALENTS CROISÉS L économie sociale et solidaire s affirme comme un troisième secteur. Elle représente déjà plus de 2 millions d emplois.

2 Zapping Créatifs!!! CHIFFRE 59% des salariés du secteur public estiment urgent de réformer le fonctionnement de l'etat et du service public, c'est le résultat d'une étude TNS Sofres. Pour Muriel Humbertjean, directrice générale adjointe de TNS Sofres, «ce chiffre jette un pavé dans la mare des idées reçues». AILLEURS Danemark Le groupe industriel danois Danfoss (chauffage et air conditionné) qui emploie salariés dont au Danemark a été l'une des premières à se doter d'une politique de ressources humaines pour les seniors. Belgique Seniorflex est une association qui rassemble des seniors belges (à partir de 45 ans) actifs ou qui veulent le devenir, et qui désirent retrouver un emploi. Parmi ses nombreuses activités, cette association a pour objectif de sensibiliser les pouvoirs politiques, entreprises et partenaires sociaux. Royaume-Uni Le forum d'employeurs sur l'âge (EFA) est un réseau indépendant des principaux employeurs (plus de 250 entreprises). Il favorise l'emploi d'une main-d'œuvre diverse en matière d'âge et lutte contre la discrimination des seniors sur le lieu de travail. Islande Chaque parent a droit à un congé de 3 mois non transférable, ainsi qu'à une période de 3 mois que le père et la mère peuvent prendre ensemble, et cela jusqu'aux 18 mois de l'enfant. Une mesure qui favorise Lille l'emploi féminin : avec un taux TENDANCE de 80,5%, l'islande est en tête des pays européens. Etat des lieux sur les inégalités L'Observatoire des inégalités publie "L'état des inégalités en France 2007" aux éditions Belin. Cet ouvrage vise à ouvrir le débat sur la question centrale des inégalités en France. Il a été co-dirigé par Louis Maurin (directeur de l'observatoire des inégalités, journaliste au magazine Alternatives Économiques) et Patrick Savidan (président de l'observatoire des inégalités, maître de conférences en philosophie à l'université Paris IV - Sorbonne). =portal&_schema=portal&screen=detail ref&language=fr&product=strind_empl OI&root=STRIND_EMPLOI/emploi/em012 OCDE Selon un nouveau rapport de l'ocde sur l'éducation des tout petits, Petite enfance, Grands défis II, un nombre croissant de pays accorde une priorité élevée à l'accueil et à l'éducation des tout jeunes enfants ainsi qu'à la qualité des services. Les premières années sont de plus en plus considérées comme l'une des clés de la réussite des politiques sociales, familiales et éducatives. _2649_37455_ _1_1_1_37455, 00.html Pendant un an, l'association toulousaine Entrez sans frapper et l'artiste Nicolas Simarik ont conduit un projet artistique qui a mobilisé près de 650 habitants du quartier Empalot. Leur travail a donné naissance à La Deroute - un catalogue pastiche de La Redoute de pages - en vente dans les librairies toulousaine, depuis le 26 octobre. Créée en septembre 2000, Entrez sans frapper, l'association est installée au cœur du quartier Empalot. Elle y organise des résidences d'artistes et ponctuellement des expositions. Les habitants peuvent ainsi échanger et rencontrer des artistes mais également participer à des projets artistiques. Pour La Deroute, ils ont pu poser comme mannequins sur les photographies, écrire des textes ou encore retoucher les photos. Tel qu'il est défini sur le site Internet qui lui est dédié : «ce projet d'édition se veut être un porte-parole d'une œuvre artistique contemporaine qui représente un quartier, une architecture, des personnes et des objets». E2C en Auvergne Avec un taux chômage des jeunes supérieur à la moyenne nationale, la région Auvergne multiplie les initiatives à destination de cette population et notamment des jeunes de 18 à 30 ans sortis du système scolaire sans qualification réelle et sans diplôme. Offrir les moyens de se réinsérer dans le milieu professionnel. Tel est l'objectif de l'école de la 2 e chance ou E2C qui s appuie sur un club d entreprises et des institutions partenaires....lire la suite REPORTAGE Rue du Faubourg de Roubaix. C'est au numéro 137 qu'olivier Desurmont a installé les locaux de sa société Sinéo, créée en avril Son activité : le nettoyage à sec des voitures c'est-à-dire sans utilisation d'eau. L'opération consiste à vaporiser des nettoyants conçus à base d'huiles essentielles et d'agrumes sur la carrosserie du véhicule. Résultat : 150 litres d'eau par voiture sont économisées par rapport aux techniques traditionnelles de lavage. Au-delà de la ZAPPING Édito Emploi, éducation, pouvoir d'achat, système de protection sociale mais aussi envie de réformes Telles sont les préoccupations des Français. L'avisé se veut être un nouveau journal différent citoyen et participatif. Citoyen d'abord parce que les thèmes traités et leur éclairage sont choisis par un comité de rédaction constitué d'une vingtaine de personnes représentatives des Français. Participatif ensuite, parce qu'un forum en ligne permettra aux lecteurs de réagir et de proposer des sujets....lire la suite protection de l'environnement, la stratégie de cette entreprise s'articule autour de deux autres valeurs : sociale d'abord par l'embauche puis la réinsertion de personnes en situation de précarité et l'innovation ensuite par un service «sur mesure» offert à la clientèle. Aujourd'hui, Sinéo emploie 40 personnes, traite véhicules par mois, et prévoit d'ouvrir une cinquantaine de magasins en France et à l'international via un réseau de franchises....lire la suite Zapping N 1 - NOV. 2006

3 RETOUR SUITE ZAPPING Zapping... SUITE CHIFFRE Réalisée par voie postale du 7 novembre au 8 décembre 2005 auprès de salariés du secteur public, cette étude inédite révèle une «aspiration au changement et une preuve du sentiment de déphasage des salariés du secteur public par rapport au secteur privé. Qui sait que 3/4 des fonctionnaires sont favorables à l'instauration d'un service minimum en cas de grève», explique Muriel Humbertjean. Les chiffres le montrent : ils veulent être mieux gérés, avec plus d'équité et de récompense individuelle. «L'administration ne sait pas évaluer ses agents. Offrir de meilleures perspectives de carrière est jugé comme important pour 80 % d'entre eux!». Mais les freins au changement existent. Certes les syndicats disposent souvent d'une minorité de blocage, mais la première cause avancée est plus surprenante. «Les fonctionnaires ne croient pas aux changements car ils estiment leurs supérieurs incapables de les gérer. Nous sommes dans une situation de véritable crise de confiance de la ligne hiérarchique!», précise Muriel Humbertjean. Sur le terrain de nombreuses réformes ont pourtant été engagées, mais leurs effets se font rarement ressentir. La donne pourrait changer avec le rajeunissement des salariés. Le sondage a mis en évidence l'existence d'un fort clivage générationnel qui pourrait, à l'avenir, accélérer les réformes et modifier l'image erronée d'un secteur public sclérosé. SUITE E2C L ancée en avril dernier, à l'initiative du Conseil régional d'auvergne, en partenariat avec les quatre Départements, les Communautés d'agglomération de Clermont-Ferrand, Montluçon et du Puy-en-Velay, la Ville de Clermont- Ferrand et les chambres de commerce et d'industrie (CCI), cette E2C s'appuie sur un club d'entreprises et d'institutions partenaires, le Club des Cette collaboration permet aux élèves de bénéficier d'une formation alternant école et stages en entreprise par le biais d'un parcours personnalisé (durée et contenu). A la sortie, les jeunes intègrent une formation qualifiante (valorisable sur le marché du travail) et peuvent signer un contrat en alternance ou classique. D'ici à 2007, près de 200 jeunes devraient bénéficier de cette formation sur mesure grâce à la mise en place de quatre plates-formes régionales (Clermont-Ferrand, Moulins, Aurillac et Le-Puy-en-Velay). Lancées en 1996 par Edith Cresson, dans le cadre d'un programme européen, Les Ecoles de la L'E2C en Auvergne 144 jeunes en prévus en départements impliqués 1,25 Millions d euros de budget pour deuxième chance restent encore peu développées en France malgré un plan de relance du gouvernement. Pour la petite histoire, la première école a vu le jour à Marseille, en 1997, et on en compte aujourd'hui douze créées à l'initiative des chambres consulaires et des élus locaux. En 2005, ces écoles ont accueilli jeunes avec 67 % de sorties positives vers l'emploi ou la qualification. Pour en savoir plus : Conseil général Chômage en Auvergne Fondation des écoles de la deuxième chance Zapping /2 N 1 - NOV. 2006

4 RETOUR SUITE ZAPPING Zapping... SUITE EDITO La vocation de L'avisé consiste aussi à créer des passerelles entre des mondes différents en confrontant les points de vue des experts avec ceux des représentants de la société civile sur des sujets saillants de société. La lecture étant une activité qui s'inscrit dans le temps, L'avisé offre une lecture en deux temps : un premier niveau expose la problématique d'un sujet traité et un second niveau permet au lecteur qui le souhaite d'aller plus loin grâce à des liens actifs renvoyant vers des études, rapports, statistiques ainsi que les propositions des partis politiques Sans parti pris, sans polémique, L'avisé souhaite décrypter autrement l'actualité en mettant à la disposition du lecteur une somme d's disponible sur Internet. Zapping /3 N 1 - NOV. 2006

5 eportage SUITE REPORTAGE RETOUR Sineo, allie innovation écologique et éthique Sinéo en bref Date de création avril 2005 Activités nettoyage sans eau et à la main des véhicules, rénovation des plastiques, traitement des cuirs et des tissus. Clientèle 15 % de particuliers, 50 % d'entreprises du secteur automobile, 30 % des parcs automobiles de grandes sociétés de la région (Auchan, La Redoute ) et 5 % des flottes de l'administration. Produits utilisés une gamme de nettoyants à base d'huiles essentielles et d'agrumes spécifiquement développée pour l'entreprise. 1,5 million de litres d'eau économisé en millions devraient être économisés en Effectif 40 personnes réparties sur les différents sites de Lille, Lens, Strasbourg (1e magasin franchisé). Profil des salariés Personnes en grande difficulté d'insertion (Rmistes, chômeurs longue durée, travailleurs handicapés, jeune en précarité.) Ouverture prochaine des magasins en franchise Aéroport Charles De Gaulle, Toulouse et Bordeaux. Chiffre d'affaires (2005) Budget consacré à la R&D (2005) pour la conception de nouveaux produits sans solvant. Projet en cours certification Iso et Iso 9001 et lancement d'une enquête de satisfaction de la clientèle. Créée en avril dernier, l'entreprise Lilloise Sinéo connaît une notoriété grandissante en France et à l'étranger. La raison : elle utilise des nettoyants biodégradables pour nettoyer à sec les voitures et embauche des personnes en difficulté d'insertion à qui elle offre un tremplin professionnel. Bienvenue!» lance Alexandra lorsque vous entrez dans le petit hall d'accueil de la société. Embauchée en mai dernier, elle gère l'accueil de la clientèle et les plannings de rendez-vous chez les particuliers où les quelques 200 entreprises de la région Lilloise qui font appel à Sinéo pour le nettoyage intérieur et extérieur de leurs véhicules. À l'instar de ses collègues qui à l'extérieur briquent l'intérieur d'un monospace à l'aide de lingettes microfibres (réutilisables 400 fois!) et de produits nettoyants 100 % biodégradables et sans solvant, Alexandra bénéficie d'un contrat à durée déterminée d'insertion (CDDI) de deux ans et d'un parcours de formation personnalisé pour travailler ensuite dans le domaine des ressources humaines. De quoi envisager l'avenir différemment après des années difficiles. «Je ne correspondais à aucun critère de l'anpe. Une vraie galère! A la suite d'un entretien, le Plie [Plan local pour l'insertion et l'emploi] m'a proposé cet emploi chez Sinéo. J'ai saisi l'opportunité. Ici, j'occupe le poste d'assistante RH et je vais commencer ma formation la semaine prochaine», explique-t-elle. «La volonté de Sinéo n'est pas de former de super-laveurs de voiture mais de proposer à des personnes en grande difficulté un vrai tremplin professionnel», complète Olivier Desurmont, fondateur de l'entreprise avant d'ajouter : «Dans une région où le chômage est supérieur à la moyenne nationale, il est indispensable de trouver des solutions qui favorisent le retour à l'emploi. Ici, nous avons un taux de réussite de 80 %. Par exemple, plusieurs employés ont terminé leur parcours d'insertion et trouvé un emploi rémunéré : l'un est devenu mécanicien chez Ford, un autre a été reçu à la Gendarmerie». Une réelle satisfaction pour ce jeune entrepreneur de 30 ans qui a su s'appuyer sur les organismes locaux spécialisés, un réseau d'entrepreneurs régionaux et mettre en place un encadrement social important ainsi qu'un management dynamique et original....lire la suite Olivier Desurmont, fondateur de Sineo Après la protection de l'environnement, l'aspect social est la seconde valeur de Sinéo. L'entreprise permet, en effet, à des personnes en grande situation de précarité de retrouver une dignité. Tous les salariés embauchés bénéficient d'un programme de réinsertion personnalisé et d'un soutien psychologique de deux ans qui favorisent leur retour à l'emploi vers un métier de leur choix. Le taux de réussite est de 80 %. ind épe n d a n te Zapping /4 N 1 - NOV. 2006

6 RETOUR SUITE REPORTAGE... Sineo, allie innovation écologique et éthique Une activité écologique et de proximité Pour Olivier Desurmont, l'aventure de Sinéo débute en Alors ingénieur chez Suez, il découvre le nettoyage à sec en déposant sa voiture dans une station de lavage sans eau. «La technique n'est pas nouvelle mais elle nécessite l'utilisation de solvants très polluants et de lingettes jetables», souligne-t-il. C'est à partir de ce constat que le jeune homme décide de réaliser une veille pour trouver des produits non nuisibles pour l'environnement. «J'en ai testé un certain nombre en provenance du Japon et des États-Unis. Comme je n'étais pas satisfait, j'ai élaboré un cahier des charges que j'ai transmis à un laboratoire de chimie spécialisé dans la mise au point de produits écologiques. Nous avons réussi à développer une gamme de nettoyants qui bénéficie de l'écolabel européen». En parallèle, il peaufine son projet d'entreprise afin de trouver un positionnement attractif et novateur en termes de prix et de prestations. «Nous proposons des solutions clés en main aux particuliers comme aux entreprises. 90 % des prestations se font chez les clients. Tout le monde y gagne : les équipes sont autonomes et responsabilisées et en finalité, la clientèle est satisfaite». Un positionnement qui porte ses fruits puisque Sinéo compte parmi ses clients des concessionnaires automobiles (Mercedes, Ferrari, Lotus, Peugeot ), des loueurs mais aussi des grandes entreprises de la région telles que La Redoute, Auchan Lauréate de nombreux prix tels que «les As du cœur de la franchise» ou encore élue «Projet coup de cœur au salon de l'environnement 2005», l'entreprise a gagné en notoriété. «Nous avons même des demandes de franchise de partout en France mais aussi de l'allemagne, des Etats-Unis ou encore de l'espagne et de la Chine.», conclut Olvier Desurmont. Preuve que les mentalités sont en train de changer! Sinéo a développé sa propre gamme de produits nettoyants 100 % biodégradables. L'entreprise travaille avec un laboratoire de «chimie verte» afin de concevoir de nouveaux produits de lavage. La responsabilisation et l'autonomie des équipes sont les points forts de l'entreprise. Tous les salariés sont équipés d'un kit complet de nettoyage pour se rendre chez les particuliers et les entreprises. Pour en savoir plus : Perspectives actualise mensuellement les principaux indicateurs du marché du travail dans les départements et la région "Nord Pas de Calais" et au niveau de la France. ind épe n d a n te Zapping /5 N 1 - NOV. 2006

7 PASSERELLES DÉCRYPTAGE Les mesures proposées par les partis politiques Les seniors et l emploi, un enjeu majeur la stratégie européenne pour l'emploi a fixé un objectif de taux d'emploi de 50 % pour les 55 à 64 ans L Europe et notamment la France font face à un choc démographique sans précédent, caractérisé par un vieillissement majeur de la population. En 2050, un habitant français sur trois serait âgé de 60 et plus, contre un sur cinq en 2005 d'après selon une projection de l'insee. Ce phénomène risque d'entraîner des dépenses publiques accrues dans le domaine du financement de la protection sociale et une pénurie de maind'œuvre. Pour relever ce défi, il est indispensable d'augmenter le taux d'activité des seniors. C'est la raison pour laquelle, la stratégie européenne pour l'emploi a fixé un objectif de taux d'emploi de 50 % pour les 55 à 64 ans. Or celui-ci est très bas en France (39 %), en comparaison à d'autres pays européens. Certains ont en effet réussi à augmenter le taux d'activité de leurs seniors en lançant depuis plus d'une décennie des réformes. La France s'est attaquée tardivement au problème avec la loi Fillon, et, depuis juin dernier, le gouvernement a présenté un plan national d'action concerté pour l'emploi senior. Si l'allongement de l'espérance de vie est une bonne nouvelle, elle pose un problème aux pays européens qui doivent anticiper la décroissance de leur population active. La France a pris du retard dans ce domaine. À LIRE L analyse de Catherine Rousseau, présidente de RH-Générations Le point de vue de Marc Sassot, senior en portage salarial Le management transgénérationnel, une piste d avenir À VOIR La population européenne vieillit. Qui sont les demandeurs d emploi seniors en France Pourquoi en est-on arrivé à cette situation Qui sont les seniors Où travaillent-ils Quelles sont les mesures actuelles et les leviers d'innovation possibles en termes de formation, de nouvelles formes de travail, de gestion des ressources humaines, d'incitations financières, quelles sont les propositions des partis politiques Autant de questions auxquelles ce dossier tente de répondre à travers des analyses et des témoignages. ind épe n d a n te Passerelles/1 N 1 - NOV. 2006

8 PASSERELLES Seniors, un problème d avenir Catherine ROUSSEAU Présidente de RH-Générations Enjeu majeur pour les années à venir, le vieillissement de la population en France et en Europe impacte l ensemble de la sphère économique et politique. Analyse d une prise de conscience tardive L a France est confrontée à un choc démographique : le vieillissement majeur de la population lié à l'allongement de l'espérance de vie. Une projection de la population réalisée par l'insee annonce d'ailleurs qu'en 2050 un habitant français sur trois serait âgé de 60 et plus, contre un sur cinq en Ce phénomène risque de peser sur les dépenses publiques, le maintien du pouvoir d'achat et d'entraîner une pénurie de main-d'œuvre à plus long terme (voir infographie). Pour faire face à ce défi aussi bien sociétal qu'économique, la Commission européenne s'est fixée un objectif de taux d'emploi de 50 % pour les 55 à 64 TÉMOIGNAGE Le vieillissement de la population a des impacts sur l'ensemble de la sphère économique et sociale. Autrefois minoritaires, les seniors vont progressivement devenir majoritaires à l'horizon Mécaniquement, cela va se traduire par Consultant chercheur, elle a travaillé sur des projets français et européens liés à l'intégration des personnes handicapées dans l'entreprise. Après avoir co-fondé RH-Seniors, elle préside aujourd'hui RH-Générations, Réseau national de consultants spécialisés. un allongement progressif de la vie active. Il paraît aujourd'hui inconcevable de consacrer 25 ans à la vie active alors que l'espérance de vie se situe à 80,2 ans, selon l'insee. Contrairement à certains de nos voisins européens qui ont anticipé le vieillissement de la population, la prise de conscience a été tardive en France. [On... peut la situer dans Lire la suite les années 2000 avec notamment la réforme des retraites proposée par la loi Fillon en ndlr]. INFOGRAPHIES Qui sont les demandeurs d emploi seniors La population européenne vieillit. ans d'ici Or, avec un taux de 39%, la France apparaît comme un mauvais élève en comparaison à d'autres pays européens qui ont entrepris des réformes depuis plus d'une quinzaine d'années, préparant ainsi leurs habitants aux mutations profondes à venir. Pour Gilbert Diepois, rapporteur au nom de la Commission de l'emploi et des Affaires sociales, «Les enjeux du vieillissement de la population ne se limitent pas à la question de l'équilibre du financement des retraites. D'autres incidences économiques plus profondes sont à craindre si rien n'est changé»....lire la suite Portage salarial, management de transition et intérim ces formes de travail se développent auprès des seniors. Démarche nouvelle, le management intergénérationnel est un moyen pour les entreprises de rester compétitives. CHIFFRES Le chômage des ans touche personnes dont cadres, selon le cabinet de recrutement Boyden interim executive Sur les six à huit années à venir, vont partir en retraite personnes en plus, dont cadres qui ont plus de 55 ans actuellement. TÉMOIGNAGE Marc SASSOT Senior en portage salarial Ingénieur TP - 59 ans Depuis deux ans exerce son activité d expert au sein d une entreprise de portage salarial. Ingénieur TP, salarié dans le bâtiment durant une trentaine d'années, j'ai toujours mal vécu le poids de la hiérarchie. J'étais beaucoup plus intéressé par les relations et le contact avec les clients. Cet individualisme exacerbé a fait que je ne suis jamais resté plus de six ans dans la même société. Je me rendais compte également que plus les salariés avançaient en âge, moins on valorisait leur savoir-faire et leur expertise. En effet, de nombreuses sociétés préfèrent faire appel à des experts de manière ponctuelle plutôt que de garder des experts seniors à plein temps qui coûtent trop cher....lire la suite Passerelles/2 N 1 - NOV. 2006

9 RETOUR SUITE PASSERELLES Seniors,... un problème d avenir Arrêt de la Contribution Delalande Depuis 1987, la Contribution Delalande tente d'apporter une réponse aux problèmes grandissants liés à l'emploi des seniors en France. Elle oblige l'employeur à verser une contribution à l'unedic s'il licencie un salarié âgé de 50 ans et plus*. Son montant varie de 1 à 12 mois du salaire brut en fonction de l'âge et de l'ancienneté du salarié dans l'entreprise. Selon l'insee, cette taxe semble avoir été un frein aux embauches. Débattue et peu suffisante pour pallier le problème, elle sera supprimée en 2010 dans le cadre du «plan seniors». *Un grand nombre de causes d'exonération est néanmoins prévu par la loi. Insee : /es372c.pdf C 'est en 2003 que la France s'est véritablement attaquée au problème avec la loi Fillon sur la réforme des retraites - suppression du système des préretraites, augmentation du nombre d'annuités de cotisation et, interdiction de la mise à retraite d'office avant 65 ans, mais possibilité pour les salariés ayant commencé à travailler jeune de prendre leur retraite à taux plein sous réserve d'avoir cotisé sur l'ensemble de leurs trimestres. Des mesures jugées insuffisantes par l'ocde : «Ce pari sur l'augmentation de l'emploi des seniors n'est pas gagné. Actuellement, moins de la moitié des salariés passent directement de l'emploi à la retraite, les autres transitent par des dispositifs de non-emploi comme la préretraite, le chômage et, dans une moindre mesure, l'invalidité avec très peu de chances de retour vers l'emploi». Pour inverser la tendance, le gouvernement a récemment présenté son plan national d'action concerté pour développer l'emploi des quinquas dans les quatre prochaines années. Deux directions ont été choisies : stopper la sortie anticipée des salariés les plus âgés et inciter les entreprises à maintenir puis embaucher des seniors. Des mentalités à changer Comment expliquer la situation actuelle Plusieurs raisons peuvent être mises en exergue. En premier lieu, les représentations socioculturelles des quinquas constituent un frein important à l'augmentation du taux d'emploi de cette catégorie de salariés. Avec l'allongement de l'espérance de vie, un retraité de 60 ans est vu comme un consommateur dynamique par les sociétés de marketing alors qu'un salarié de 55 ans est perçu, et parfois se considère, comme un salarié âgé qui n'est plus capable de s'adapter aux besoins de rentabilité de l'entreprise. Selon une étude de l'anpe concernant les demandeurs d'emplois seniors «une inscription sur deux est due à un licenciement». En second lieu, le niveau élevé de rémunération des ans contribuerait à entretenir cette situation. Une idée reçue battue en brèche par une étude de l'insee publiée en 2003 concernant la productivité des salariés : le coût salarial moyen et la productivité évolueraient au même rythme à chaque âge. Par contre, lorsque les évolutions techniques sont conséquentes, certaines catégories de salariés se retrouvent en état de fragilité du fait d'un bagage scolaire insuffisant. «Le niveau d'études des demandeurs d'emploi âgés est en moyenne nettement inférieur à celui des 25 à 49 ans : seulement un quart ont au moins le baccalauréat», confirme l'anpe. Une faiblesse qui n'est pas toujours compensée par des formations au cours de la vie professionnelle même si certaines entreprises ont mis en place des actions de formation adaptées. «Après 45 ans moins de 10% des formations sont qualifiantes et moins de 5 % après 55 ans. Le bénéfice de la formation reçue est donc moins valorisable sur le marché de l'emploi», précise la DARES. Eviter les pertes de compétences, développer des opportunités de carrière pour les âges intermédiaires, lutter contre l'usure professionnelle, motiver les seniors qui devront rester plus longtemps dans l'entreprise, tels sont les enjeux qui apparaissent primordiaux pour faire face au défi de l'allongement de la vie active. Mais une chose est sûre : compte tenu du retard pris par la France dans ce domaine, il faudra trouver des solutions pour protéger de la précarité des catégories les plus fragiles et, au moins une génération pour faire changer les mentalités des quinquas et des entreprises! Plan senior du gouvernement Villepin La lutte contre le chômage des ans s'est concrétisée par l'élaboration du plan national d'action concerté. Le communément appelé «plan seniors» a été mis au point par le gouvernement Villepin l'année dernière. Il est divisé en 31 actions concrètes qui devront répondre à 5 objectifs précis définis par le plan. Les visées principales de cette mesure sont claires : 1. atteindre l'objectif fixé par l'union Européenne qui est de remonter le taux d'emploi des seniors à 50% (contre 39% aujourd'hui) pour fin 2010 ; 2. augmenter la proportion des 50 ans et plus dans l'emploi ; 3. assurer à ces derniers une sécurité professionnelle. Le «plan seniors», d'un contenu prometteur mais beaucoup critiqué, est en vigueur depuis début 2006 et le restera jusqu'à fin Lors de l'examen à l'assemblée nationale du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2007, les députés ont voté un amendement qui vise à supprimer les charges sociales sur les indemnités de départ en retraite versées par les entreprises et les salariés. Cela risque de créer un effet pervers. d_action_concerte_pour_l_emploi_des_seniors_ pdf Pour en savoir plus : Rapport de Gilbert Diepois Insee / projections de la population en France métropolitaine en Une étude intéressante de la Dares pour comprendre la difficulté d'accroître l'emploi des seniors. 9enne%20stockholm%22 ANPE -les demandeurs d'emploi séniors emploi%20des%20s%c3%a9niors%20en%20france%20insee%22 Travail et changement : Gérer les âges, quel avenir pour les seniors Passerelles /3 N 1 - NOV. 2006

10 RETOUR SUITE PASSERELLES... Témoignage Catherine Rousseau «Il est donc urgent que les acteurs politiques, les dirigeants d'entreprises et les partenaires sociaux réfléchissent ensemble à des projets pluri-partenaires pour faire avancer des initiatives de terrains impliquant les salariés eux-mêmes.» «Concrètement, les entreprises doivent repenser leur politique de management en mettant en place une gestion plus fine des carrières de leurs salariés.» Aujourd'hui, nous sommes véritablement dans une situation d'urgence. Pendant des années, il y a eu un consensus pour faire partir des entreprises les salariés de plus de 50 ans. Dans les années quatre-vingt, la France a connu des charrettes massives de licenciements de personnels âgés de plus 50 ans qui ont été vécues comme un véritable drame social. Durant les années quatre-vingt-dix, ces départs à la retraite ont été accompagnés par des mesures spécifiques et perçus comme un acquis social par les quinquas eux-mêmes. Désormais, on souhaite que les seniors restent dans la vie active. Or, cette population a accepté l'idée selon laquelle, elle n'était plus en mesure de répondre aux besoins des entreprises à partir de 55 ans. Nous vivons un changement de société qu'il va falloir accompagner pour faire bouger les mentalités. Il est donc urgent que les acteurs politiques, les dirigeants d'entreprises et les partenaires sociaux réfléchissent ensemble à des projets pluri-partenaires pour faire avancer des initiatives de terrains impliquant les salariés eux-mêmes. Concrètement, les entreprises doivent repenser leur politique de management en mettant en place une gestion plus fine des carrières de leurs salariés. Pour rester compétitives, elles vont devoir proposer des solutions innovantes d'organisation du travail, de formation et d'emploi qui prennent en compte les aspirations des juniors arrivant sur le marché, celles des quadras en seconde partie de carrière et, enfin, celles des seniors aujourd'hui démotivés. Dans cette optique, les managers ont un rôle primordial à jouer pour établir un dialogue et un mode de fonctionnement intergénérationnel entre ces différentes populations. Quoi qu'il en soit les enjeux sont énormes : nous sommes en train de vivre des mutations profondes qui vont marquer durablement notre société et modifier les organisations du travail à travers de nouveaux modes de fonctionnement et le développement de nouvelles formes d'emploi tels que le portage salarial. Plan Villepin : deux mesures pour le court et le long termes «Présenté en juin dernier, le plan national d'action pour l'emploi seniors du gouvernement Villepin propose deux mesures intéressantes : le cumul Emploi / Retraite et le CDD seniors. La première va aider ceux qui le souhaitent à rester actifs et à leur maintenir un pouvoir d'achat à compter du jour où ils prendront leur retraite. Elle répond aussi à un besoin exprimé par les personnes qui souhaitent moins peser financièrement sur les jeunes générations qui connaissent ellesmêmes des difficultés à s'insérer dans le monde du travail. Cette mesure s'inscrit aussi sur le long terme : elle offre la possibilité de préparer sa retraite en douceur et de construire un autre projet de vie au sein de l'entreprise à travers le tutorat, par exemple. Plus curative, la seconde s'adresse surtout aux seniors qui se sont retrouvés aux portes de l'entreprise avant l'âge de la retraite et sont aujourd'hui en situation de précarité. D'une période de 18 mois et renouvelable deux fois, le CDD senior représente un temps offert au sein de l'entreprise pour retrouver confiance et se réinsérer.» Pour en savoir plus : Le site Internet RH-Générations À lire : Catherine Rousseau Les générations qui font l'entreprises Les Editions Essentielles Passerelles /4 N 1 - NOV. 2006

11 RETOUR SUITE PASSERELLES... Témoignage Marc Sassot «Pour rentrer dans une société de portage salarial, il faut être compétent et autonome dans un domaine précis et généralement être cadre ou consultant. L'objectif est de présenter un projet porteur créant une véritable valeur ajoutée. Aujourd'hui le portage est une opportunité notamment pour les personnes qui travaillent dans le secteur du service.» Ayant entendu parler du portage salarial, j'ai tout de suite pensé que cette forme d'activité pourrait me convenir. J'avais en effet depuis de nombreuses années envie d'être indépendant, voire de monter ma propre société de travaux publics au Moyen-Orient. Les événements ayant contrarié mon projet, j'ai dû abandonner cette idée. Plus tard, le départ d'une entreprise m'a donné l'occasion de sortir du nid douillet du salariat. Décision pourtant difficile à prendre, car ce n'est pas si simple de devenir son propre patron. N'ayant pas eu le cran de monter ma société, je me suis donc tourné vers le portage salarial, qui à mon avis était un bon compromis. Depuis deux ans j'exerce mon activité d'expert au sein d'une entreprise de portage salarial. Grâce à mon carnet d'adresses que j'ai pu exploiter, aujourd'hui je travaille avec de grosses sociétés françaises dans le domaine de la construction (Saint-Gobain, Arcelor, Bouygues TP ). L'avantage est que je peux gérer mon temps et mes rendezvous comme je l'entends, étant surtout sollicité pour des missions ponctuelles. Je traite environ trois ou quatre dossiers par mois et je donne mon avis avec un regard critique et constructif sur des nouveaux produits, leurs applications et leurs procédés. Habitant la région parisienne, la plupart de mes clients n'hésitent pas à venir me consulter à domicile car, arrivé à mon âge, on envisage le travail autrement, avec plaisir et sans contraintes. J'ai la chance d'exercer une activité libérale sans me soucier de la lourdeur administrative liée à l'activité (TVA, URSSAF, comptabilité, retraite, mutuelle ). Je peux donc m'investir à 100 % dans mon travail car seul m'incombe le démarchage commercial auprès d'entreprises afin de trouver des missions. Connaissant bien leur fonctionnement, le portage salarial est le moyen de valoriser jusqu'au bout ses compétences alors qu'au sein des sociétés, la tendance est à les ignorer. Or, la plupart des salariés âgés souhaitent faire partager le fruit de leur expérience, garder une activité intellectuelle et surtout rester en éveil en étant curieux. Ainsi, un des principaux atouts du portage salarial pour les seniors est de travailler sur le long terme et de pouvoir arrêter en douceur dès qu'ils le souhaitent. Quant à moi, cette formule me convient si bien que je ne me pose même pas la question de savoir à quel moment je prendrai ma retraite. Portage salarial, un tremplin pour la création d entreprises. Le portage salarial ne concerne pas forcément les seniors. Il permet à des débutants de se lancer dans une profession libérale en commençant par tester le marché. Par exemple, c'est un moyen de porter une SARL à faire ses premiers pas en prenant en charge tout ce qui peut freiner l'investissement à 100 % dans son développement. Beaucoup de cadres passent quelques années à vivre du portage afin de se constituer une expérience, d'enrichir leur carnet d'adresses et de valider un projet. Lorsqu'ils ont atteint un certain niveau et ont enchaîné les missions, ils peuvent alors lancer leur propre entreprise. Passerelles /5 N 1 - NOV. 2006

12 RETOUR SUITE PASSERELLES Emploi, management... de nouvelles pistes Le portage salarial Apparu en France dans les années 1980, le portage salarial est resté longtemps confidentiel avant de connaître une croissance importante dans les années Actuellement, il concernerait plus de employés, principalement dans des secteurs comme la communication, la formation ou le marketing. Le portage salarial permet de réaliser des missions ponctuelles dans une entreprise sans avoir le statut de travailleur indépendant. Les utilisateurs du portage salarial, généralement des cadres ou des consultants, démarchent leurs clients et négocient les conditions de leurs missions mais la facture est établie par l'entreprise de portage. Le «porté» a un statut de salarié et ne perçoit qu'une partie (autour de 50 %) du montant facturé à l'entreprise utilisatrice. Le management de transition Développé aux Pays-Bas il y a plus de trente ans, encore récent en France mais très pratiqué dans les pays anglo-saxons, le management de transition est souvent la solution pour résoudre une situation urgente et temporaire dans une entreprise. Le management de transition permet de maîtriser le changement, de résoudre les situations complexes, d'assurer la pérennité du management. L'exercice consiste à confier provisoirement les rênes de l'entreprise (ou d'un de ses départements) à un expert externe - souvent un senior - pour initier ou accompagner une phase de changement. Si le recours à ces managers spécialisés était initialement réservé aux grands groupes, les PME font de plus en plus appel à leurs services. L'intérim Destiné initialement à assurer le remplacement exceptionnel des salariés d'une entreprise, le recours à l'intérim est une forme de contrat de travail temporaire, différente du contrat à durée déterminée (CDD). Pendant les trois dernières décennies du 20e siècle l'emploi de l'intérim dans les entreprises n'a cessé de croître, pour devenir au début du 21e siècle une manière très prisée d'assurer les travaux courants. Les entreprises spécialisées dans la «fourniture» d'intérimaires, sont souvent des entreprises de taille internationale qui font appel à des agences spécialisées par métiers ou par catégories. Elles gèrent aussi bien du personnel non-cadre que cadre et cette dernière catégorie est en forte hausse depuis la fin des années Pour le salarié, l'incertitude sur l'activité est habituellement compensée par une prime de précarité. Les cas de recours au portage salarial Être autonome en évitant les charges administratives Sortir du chômage et retrouver une activité professionnelle Tester une nouvelle activité avant de s'installer à son compte Développer son activité professionnelle de façon durable dans un cadre organisé et sécurisé offrant l'accompagnement nécessaire à la réussite du projet. Quand faire appel au management de transition Acquisition - Restructuration Intégration d'une nouvelle unité de production au sein d'un groupe Absence soudaine d'un homme-clé Pertes récurrentes, appauvrissement de la productivité Redressement d'une entreprise à la suite d'un sinistre ou d'un changement technologique Optimisation des résultats d'un site de production Détérioration du climat social Mise en route d'une usine à l'étranger et formation de son encadrement Besoin de réduction drastique des charges externes et des coûts d'achats Pour en savoir plus : le portage salarial (Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial) L'intérim Le management de transition Le management intergénérationnel, une piste nouvelle Plusieurs possibilités s'offrent au manager qui porte un intérêt particulier aux seniors de son équipe. L'idée première reste que l'on motive les collaborateurs en s'intéressant à eux. Le management intergénérationnel est un sujet relativement nouveau. Chaque cadre va réagir différemment au contexte et gérer son équipe en fonction de ses propres références générationnelles. Prendre en compte la gestion des âges et le renouvellement des effectifs est pourtant essentiel. S'il y a un lien évident entre culture et génération, les managers doivent prendre en compte les marqueurs ou parcours de vie qui impactent les personnes en fonction de leur génération. Pour faire évoluer les pratiques managériales en les analysant sous l'angle générationnel, il faut savoir saisir les opportunités pour créer une dynamique au sein de l'équipe pour prévenir les risques de malentendus et de conflits, mettre en place un environnement et des modes de fonctionnement adaptés. Faire le pari de l'intergénérationnalité pour faciliter la communication, c'est aussi s'ouvrir à une autre démarche managériale. L'exercice est difficile, dans une société où les repères explosent. Tout l'art du manager consistant à faire cohabiter les anciens, dont on ne reconnaît plus forcément les compétences, et les jeunes arrivants, qu'on voudrait impliquées et fidèles, les uns et les autres faisant partie de tribus différentes. L équipe intergénérationnelle type Les juniors : ce sont les moins de 30 ans, ils sont adaptables, ils sont dans la construction de leur parcours professionnel, généralement ils ne sont pas fidèles à une entreprise et surtout ils privilégient leur vie familiale et personnelle. Les seniors : ils recherchent le maintien de l'emploi, ils ont besoin de la reconnaissance sociale, ils sont fidèles à l'entreprise et ils disposent d'une expertise technique. Les 30/45, eux sont dans la consolidation et l'efficacité, ils pensent carrière et rémunération mais en même temps veulent préserver leur vie personnelle, un équilibre vie personnelle/vie professionnelle,(c'est le moment où on a des enfants et où on construit sa maison, donc il faut de l'argent, mais on veut profiter de la vie) On est efficace et c'est le moment où on développe des capacités d'encadrement. ind épe n d a n te Passerelles /6 N 1 - NOV. 2006

13 RETOUR SUITE PASSERELLES Infographies... Face à l'évolution démographie en Europe, les entreprises devront s'appuyer davantage sur l'expérience et les qualifications de ces travailleurs dits «vieillissants», tout en préparant activement les moins de 55 ans à remplacer ces générations. Passerelles /7 N 1 - NOV. 2006

14 RepèresP ASSERELLES DÉCRYPTAGE AGENDA RETOUR L élection présidentielle 31/12/06 (dans la pratique le vendredi 29 décembre). Date limite d'inscription sur les listes électorales. 01/03/07 Décret de convocation des électeurs. Envoi des bulletins de parrainages aux élus. 16/03/07 Date limite de dépôt de 500 parrainages nécessaires aux candidats. 20/03/07 Publication de la liste des candidats. 09/04/07 Début de la campagne électorale officielle. 10/04/07 Publication des parrainages. 20/04/07 Fin de la campagne officielle. 22/04/07 Premier tour de la présidentielle. 06/05/07 Second tour de la présidentielle. 17/05/07 Début du mandat du nouveau président de la République. ACTUALITÉ La stratégie européenne pour l emploi Même si des progrès dans la réalisation des objectifs 2010 de Stockholm et de Barcelone ont été accomplis, la Commission Européenne estime que les États membres doivent élaborer et mettre en œuvre des stratégies globales de vieillissement actif afin de garder des travailleurs âgés sur le marché du travail. Ces stratégies devraient inclure : des incitations financières pour décourager la retraite anticipée et rendre le travail plus attractif financièrement, l'accès à la formation et à l'éducation tout au long de la vie, de bonnes conditions de travail, notamment en termes de santé et de sécurité, des formules souples de travail et des services de soins et de garde. employment _analysis/work/exit_fr.pdf LIENS OCDE Vieillissement et politiques de l'emploi. Vivre et travailler plus longtemps Dans ces rapports, l'ocde entreprend un examen thématique des politiques pour promouvoir les perspectives des travailleurs âgés sur le marché du travail qui couvrent les aspects à la fois de l'offre et de la demande pdf pdf MEDEF La branche Languedoc-Roussillon du Mouvement des Entreprises de France (Medef) a édité un Guide des bonnes pratiques de la formation tout au long de la vie professionnelle. ias/upload/85491_fichier.pdf Retraite La Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) offre aux futurs retraités la possibilité d'effectuer leur demande de retraite directement en ligne. Ce nouveau service, gratuit et sécurisé, n'est accessible qu'après s'être inscrit en ligne et avoir reçu un code confidentiel. https://www.retraite.cnav.fr/portal/page/portal/y_gp_nat/y_p_n AT_ESPACES/Y_P_NAT_ESPACEC EUROPE AGE, la plate-forme européenne des personnes âgées, a pour but d'exprimer et de promouvoir les intérêts des personnes âgées dans l'union Européenne, et d'attirer l'attention sur les questions qui les concernent réellement Prises de parti Comment les partis politiques abordent-ils le vieillissement de la population et l'emploi Quelles mesures proposent-ils L'avisé a visité leurs sites Internet officiels. Parti socialiste. Parmi les nombreuses propositions, le projet propose,entre autres, la création d'une couverture professionnelle universelle ou comment sécuriser le marché du travail. Union pour un mouvement populaire. La problématique des seniors est abordée à plusieurs reprises dans le cadre du projet conventions/doss_convention_social.pdf Parti communiste français. Différentes propositions dont celle de rétablir le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, avec 37,5 années de cotisations, et développer le système de retraite par répartition. Union pour la démocratie française. Le programme est en cours d'élaboration via des colloques et des commissions de travail thématiques. Les verts. Le sujet est abordé rapidement dans la partie «Positions» du site. Pas de propositions précises. Ligue communiste révolutionnaire. Dans son Manifeste, le sujet est notamment évoqué en page 42. Front national. Les propositions concernant les seniors sont abordées dans les points 9 à 12 du programme. Parti radical de gauche. Le sujet est abordé en page 23 du programme. Mouvement pour la France. La problématique est abordée dans le projet 100 mesures pour la France (points 16, 17, 20, 65 et 83). Mouvement républicain et citoyen. Le Mouvement Républicain et Citoyen est opposé à la réforme des régimes spéciaux de retraite. Pas de propositions précises. Génération écologie. Le programme n'est pas disponible sur le site mais sur demande! Lutte ouvrière. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le site. voir les autres partis Passerelles /8 N 1 - NOV. 2006

15 RETOUR SUITE PASSERELLES Décryptage... Mouvement national républicain. Le sujet est évoqué dans plusieurs chapitres du programme. Pas de proposition précise. Chasse pêche nature traditions. Le programme est en cours d'élaboration. Parti des travailleurs. L'emploi des seniors est abordé dans plusieurs rubriques du site. Rassemblement pour l'indépendance et la souveraineté de la France. Nous n'avons trouvé aucune proposition précise sur le site. Forum des Républicains sociaux. La proposition N 3 du programme évoque le sujet. Mouvement écologiste indépendant. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet. Mouvement des Utopies Concrètes. La retraite est évoquée dans la proposition 54. Alternative libérale. Proposition de libérer le cumul de plusieurs emplois et d'emploi-retraite. Union Droite-Gauche. Le sujet est abordé dans le chapitre Retraites du projet. Debout la République. Le sujet et les propositions sont abordés dans le document «pour un nouveau contrat économique et social». La France en action. Le projet est en cours d'élaboration. Mouvement pour l'initiative citoyenne. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet. La force citoyenne et handicapée. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet. Mouvement Clérocratique de France. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet. Réconciliation Nationale. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet. Alliance Royale. La problématique est abordée dans le chapitre «la réforme du système social». CAP 21 - Citoyenneté Action Participation. Nous n'avons pas trouvé de propositions précises sur le sujet Passerelles /9 N 1 - NOV. 2006

16 Avec 2 millions d'emplois en France, l'économie sociale et solidaire a le vent en poupe Nicolas Froissard, directeur de l'organisation et des partenariats du Groupe SOS, et Guillaume Hermitte, jeune créateur d'une chocolaterie équitable, nous exposent leurs points de vues sur ce troisième secteur de l'économie française. Nicolas FROISSARD Directeur de l organisation et des partenariats du Groupe SOS. Organisateur du 1er forum national de l emploi dans l économie sociale et solidaire. Aujourd'hui, on parle beaucoup des 1 excès du libéralisme (licenciements boursiers, délocalisations, pressurisation des salariés ) L'économie sociale et solidaire évite ces problèmes car ces entreprises n'ont pas pour objectif la maximisation des profits contraîrement aux entreprises côtées en bourse. Ce secteur rassemble, en effet, les associations, les mutuelles et les coopératives. [On compte associations d'employeurs et entreprises sous la forme de coopératives. Ndlr] Ces structures ne peuvent pas verser de dividendes à des actionnaires ou bien la partie des dividendes est fortement limitée. Elles peuvent par conséquent se concentrer sur la qualité de leur service et de leurs prestations. Ces entreprises ont une forme d'organisation spécifique mais interviennent 2 dans tous les secteurs : Bâtiment, Industrie, Services, etc. On peut donc trouver des emplois dans tous les secteurs d'activité. Par ailleurs, le secteur des SCOP (Sociétés Coopératives de Production) dans lesquels les salariés sont également actionnaires, leur permet de participer aux choix, aux grandes orientations de leur entreprise, ce qui rend impossible les délocalisations. Les bénéfices sont répartis équitablement entre les salariés....lire la suite 1 - Comment définir l'économie solidaire 2 - Quels sont les gisements d'emplois dans ce secteur 3 - Quelles sont les évolutions de l'économie solidaire face aux mutations socio-économiques actuelles TALENTS CROISÉS L économie sociale et solidaire s affirme «Aujourd'hui, on décrit beaucoup les excès du libéralisme. L'économie sociale et solidaire évite ces problèmes car les structures des entreprises n'ont pas pour objectif premier de réaliser des profits.» 4 - Ce troisième secteur est-il l'unique solution économique alternative 5 - Et l'avenir ind é p e n d a n te 6 - Qu'attendez-vous du débat présidentiel à ce sujet 1 travaille avec trois micro producteurs de cacao au Venezuela auxquels je garantis, entre autre, un prix minimum d'achat et, en France, j'emploie deux jeunes en insertion que je forme à la fabrication du chocolat et au service en salle. Je souhaite que ma société réalise des profits mais la redistribution de ces bénéfices sera Guillaume HERMITTE Créateur de la chocolaterie équitable Puerto Cacao À 24 ans, diplôme de l'essec en poche, il a ouvert le 19 octobre dernier une chocolaterie équitable dans le 17e arrondissement de Paris. C'est après un voyage au Mexique et au Venezuela, qu'il a décidé de se lancer dans ce projet original. Pour moi, c est le modèle économique du futur! Il permet de développer une activité à la fois compétitive et sociale. C'est le cas de la chocolaterie équitable que je viens d'ouvrir à Paris. Je «A mon avis, c'est la seule solution qui permette de conjuguer «économie de marché» et développement social.» équitable entre les producteurs, les salariés et les actionnaires. C'est cela, l'économie sociale et solidaire. Les filières d'emploi sont nombreuses car ce secteur est très innovant. Par exemple, dans le domaine de la vente de biens et de ser- 2 vices, il fait entrer de nouveaux critères d'achats. Au-delà du simple critère de prix, nous proposons un service et des produits originaux qui, de l'amont à l'aval, transmettent au consommateur un véritable sens éthique. Quand un client ouvre la porte de ma boutique pour consommer une boisson chocolatée ou acheter du chocolat fabriqué artisanalement dans mon laboratoire, il sait qu'il va déguster un produit naturel et contribuer, de ce fait, au développement de l'emploi en France et au Venezuela....Lire la suite ÉCLAIRAGE Présente dans tous les secteurs d'activité, l'économie sociale et solidaire (ESS) représente 2 millions d'emplois, soit 10 % de la population active en France et 15 % du PIB. ind épe n d a n te Talents croisés N 1 - NOV. 2006

17 RETOUR SUITE TALENTS CROISÉS L économie... sociale et solidaire s affirme La professionnalisation est quasiment acquise mais 3 on doit continuer dans ce sens en proposant des rémunérations intéressantes, des projets motivants et des conditions de travail satisfaisantes. [Le salaire moyen est d'environ net par mois. Ndlr] «L'idée étant de peser davantage et de convaincre les pouvoirs publics que nous sommes leur plus sûr allié pour créer des activités innovantes au service des usagers et surtout respecter l'emploi sur leur territoire». Absolument! Ce troisième secteur est concret et 4 réaliste puisqu'il concerne déjà 10 % de la population active. Des gens y travaillent, des prestations et des tarifs y sont proposés, des millions de personnes sont assurés par une mutuelle d'assurance, des millions de personnes ont recours aux services de banques coopératives ou sont membres d'associations. Mais, l'économie sociale ne deviendra pas le modèle économique dominant du jour au lendemain. Nous sommes dans une logique de dialogue avec les autres secteurs. Nous essayons de les inciter à regarder du côté de l'économie sociale, notamment pour ce qui relève de la responsabilité sociale de l'entreprise. Et inversement, l'économie sociale a encore parfois à apprendre en matière de moyens de gestion, d'organisation de l'entreprise etc. Une des faiblesses de l'économie sociale est qu'elle n'a pas toujours les moyens de mettre des projets en œuvre. Elle ne peut lever de fonds par le biais d'opérations boursières. L'horizon me semble dégagé à condition de pouvoir 5 mettre en œuvre une politique partenariale importante entre les acteurs de cette économie et de communiquer de façon concertée et collective. L'idée étant de peser davantage et de convaincre les pouvoirs publics que nous sommes leur plus sûr allié pour créer des activités de proximité innovantes au service des usagers et surtout respecter l'emploi sur leur territoire. Le secteur de l'économie sociale et solidaire ne 6 s'est jamais senti soutenu par les différents courants politiques. A la décharge des acteurs politiques, il est vrai que l'économie sociale n'a pas suffisamment réussi à se structurer «en mouvement» pour montrer le poids qu'elle représentait. Pour les convaincre, la solution est simple : il faut les sensibiliser sur le nombre croissant de personnes qui travaillent dans ce secteur. Si nous sommes capables d'ancrer dans l'inconscient collectif que l'économie sociale est égale à 10 % de la population active, peut-être que les politiques manifesteront plus d'intérêt à notre égard. Le Groupe SOS est un ensemble de structures qui rassemble aujourd'hui collaborateurs et 130 établissements d'accueil, de soins, d'hébergement, d'insertion, d'éducation et de formation professionnelle avec un objectif commun : démontrer que l'on peut entreprendre autrement Comment définir l'économie solidaire 2 - Quels sont les gisements d'emplois dans ce secteur 3 - Quelles sont les évolutions de l'économie solidaire face aux mutations socio-économiques actuelles 4 - Ce troisième secteur est-il l'unique solution économique alternative 5 - Et l'avenir ind é p e n d a n te 6 - Qu'attendez-vous du débat présidentiel à ce sujet Ce secteur se professionnalise de plus en plus et les universités et grandes écoles dispensent désormais des for- 3 mations spécialisées dans le domaine de l'économie sociale et solidaire. Je suis diplômé de la Chaire Entrepreneuriat Social de l'ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). Ce cursus m'a permis d'acquérir des compétences et, de répondre ainsi à mon objectif qui était de donner un sens collectif à mon travail en créant une activité de proximité originale qui soit économiquement et socialement viable. A mon avis, c'est la seule solution qui permette de conjuguer «économie de marché» et développement social. 4 Elle véhicule des valeurs qui sont importantes dans un monde où les repères ont explosé sous l'effet de la mondialisation de l'économie. Mais pour que ce secteur se pérennise à l'échelle nationale, il est indispensable de multiplier des projets locaux impliquant plusieurs partenaires (acteurs politiques, institutions, ONG...). Il me semble que les initiatives de proximité comme la mienne représentent une solution efficace pour des personnes en insertion professionnelle. Actuellement, nous «Je souhaite que ma société réalise des profits mais la redistribution de ces bénéfices sera équitable entre les producteurs, les salariés et les actionnaires. C'est cela, l'économie sociale et soli- 5 sommes quatre à travailler dans la structure. Il y deux encadrants pour deux jeunes en insertion. Ces derniers ont un Contrat à durée déterminée en Insertion qui est renouvelable deux fois sur 24 mois..ils reçoivent une formation complète concernant notre activité : cuisine, produits chocolatés, service en salle Mais au-delà de cette formation initiale, je souhaite leur offrir un véritable parcours professionnel. En effet, au sein de la chocolaterie, les missions sont diverses : approvisionnement du cacao, organisation de dégustations autour du cho- daire.» colat et de conférences-débats avec des spécialistes de la consommation durable Les acteurs politiques parlent peu de l'économie sociale et 6 solidaire. Or, ils devraient en faire l'un des sujets d'actualité pendant la campagne. ind épe n d a n te Talents croisés /2 N 1 - NOV. 2006

18 RETOUR SUITE TALENTS CROISÉS Éclairage... L es 13 au 15 octobre derniers, plus de 3500 visiteurs se sont rendus à la Plaine Saint-Denis pour découvrir les opportunités offertes par le premier forum national de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire. Caractérisée par son utilité sociale et son fonctionnement démocratique (une personne = une voix), l'économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des associations, coopératives et mutuelles. Elle place l'humain au cœur de l'économique tout en répondant aux besoins et évolutions économiques de la société. Au fil des années, «ce troisième secteur» n'a cessé de se professionnaliser et de donner naissance à de nombreux accords de branches professionnelles. Avec 20 % des postes du secteur «activité diverses», il dispose aujourd'hui d'une présence significative aux prud'hommes. Un bond de 54 % pour l épargne solidaire Conférences et débats ont animé ce 1er Forum. À la fois dynamiques et innovantes, ces types de structures d'entreprises séduisent de plus en plus jeunes diplômés issus de grandes écoles ou de masters universitaires spécialisées dans ce domaine. L'ESS a également le vent en poupe auprès des épargnants Français : en 2005, l'épargne solidaire a connu une augmentation de 54 % par rapport à Un «boom» principalement dû à l'épargne salariale et qui a permis de financer entreprises, de créer ou de consolider emplois, de financer 92 nouveaux logements ou de loger 962 nouvelles familles en grande précarité. Enfin, selon l'ocde, l'économie sociale représente 8 % des entreprises européennes. Employant environ 9 millions de travailleurs, elle couvre 7,9 % de l'emploi salarié. Pour en savoir plus : Informations générales propositions pour une économie sociale et solidaire Financements Formations Coopératives Tourisme solidaire Le site d état le plus important sur l économie solidaire La semaine de la solidarité a eu lieu mi-novembre - une actualité incontournable L éducation, une priorité de l économie solidaire À lire : Le secteur à but non lucratif dans une économie en mutation ind épe n d a n te Talents croisés /3 N 1 - NOV. 2006

19 L'avisé est édité par l'association L'avisé loi 1901 (en cours de constitution), dont le siège est situé au 170, avenue de La Résistance Le Plessis Robinson. Comité de rédaction : Laureline Attali, Stéphane Aitaissa, Valérie Ballet, Sylvie Bader, Aurélie Bader, Philippe Brousse, Daniel Chausse, Martine Cador, Sylvie Carenzo, Carole Demarthon, Laurent Demay, Céline Di Nota, Richard Garreau, Stéphane Gigon, Hélène Horowitz, Nathalie Jeanne, Thierry Guérin, Régis Lacroix, Nadine Lopez, Thomas Piettre, Maire O'Loughlin Apiou, Patrick Ollive, Thomas Piettre, Franck Pinay-Rabaroust, Catherine Oudoul, Patrick René, Perrine Vathaire, Alexandra Zimeray, Véronique Zimeray. Directeur de la publication : Nathalie Guérin. Rédaction : Stéphane Aitaissa, Martine Cador, Nathalie Guérin, Franck Pinay-Rabaroust, Perrine Vathaire, Alexandra Zimeray. Secrétariat de rédaction : Catherine Oudoul. Iconographies : Carole Demarthon, Aurélie Bader, Franck Pinay Rabaroust. Illustrations : Idé (infographies réalisées gracieusement). Recherches documentaires : Laureline Attali, Valérie Ballet. Création de la Maquette et direction artistique : Thierry Guérin (Atelier 00). Réalisation du site Internet : Patrick Ollive. OURS La reproduction des textes et illustrations, même partielle, est soumise à notre autorisation. L'avisé a fait l'objet d'un dépôt à l'inpi. informa tion indépendante Ours N 1 - NOV. 2006

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

Une Europe des droits et des valeurs :

Une Europe des droits et des valeurs : Une Europe des droits et des valeurs : Le Traité de Lisbonne La dignité humaine, la liberté, la démocratie, l égalité, l État de droit et les droits de l homme : ces valeurs fondamentales de l'union européenne

Plus en détail

Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital.

Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital. Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital. I. Le facteur travail. A. Aspect quantitatif: la population active. 1. La population active. Si on suit les définitions du bureau international

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire L conomie sociale et solidaire regroupe un ensemble d entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d. -Entreprise d insertion de menuiserie

Plus en détail

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire?

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? Actions et Communication pour promouvoir les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? MARS 2008 Sommaire Introduction Proposition de campagne de communication

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

[2010] La rubrique pour les Seniors

[2010] La rubrique pour les Seniors [2010] a rubrique pour les Seniors a retraite en quelques chiffres: 1,8 cotisant pour un retraité aujourd'hui face à 1,2 cotisant pour un retraité en 2050. a pension moyenne d'un retraité est de 1 400

Plus en détail

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Enquête exclusive ESSEC/CSA Janvier 2010 Tous droits réservés Essec. Toute reprise doit être accompagnée de la mention : "Les jeunes internautes et l

Plus en détail

P R O C O M. Dossier Le secteur de l'industrie graphique

P R O C O M. Dossier Le secteur de l'industrie graphique P R O C O M E T U D E S S O N D A G E S Dossier Le secteur de l'industrie graphique Novembre 2000 PROCOM, 1, place des Cordeliers 69002 LYON Tel.:04.78.38.27.25 Fax. 04.72.41.86.01 Email : procom@wanadoo.fr

Plus en détail

Flore-Aline Colmet Daâge*

Flore-Aline Colmet Daâge* NOTE n 153 - Fondation Jean-Jaurès - 23 janvier 2013 - page 1 Un enjeu clé pour dynamiser l emploi Flore-Aline Colmet Daâge* * Directrice d études, département «Opinion et stratégies d entreprise», Ifop

Plus en détail

Ministère du travail (22 janvier 2013)

Ministère du travail (22 janvier 2013) Ministère du travail (22 janvier 2013) Les apports de l accord sur la sécurisation de l emploi Conformément aux engagements de la feuille de route sociale de juillet et en réponse au document d orientation

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail)

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) UCANSS Réunion paritaire du 23 avril 2013 Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) 1 Entre, d une part, - l Union des caisses nationales de sécurité sociale,

Plus en détail

Bilan d'activité 2013

Bilan d'activité 2013 Coopérative d Activités et d Emploi généraliste d'ille et Vilaine Bilan d'activité 2013 Développement économique Création d'activités et d'entreprises Accompagnement de parcours Numéro SIRET : 437 827

Plus en détail

Union Européenne, emploi et retraite. Présentation de trois rapports

Union Européenne, emploi et retraite. Présentation de trois rapports Union Européenne, emploi et retraite. Présentation de trois rapports Plusieurs Conseils européens, de Lisbonne 1 à Barcelone, ont mis en lumière le défi que représentent le vieillissement de la population

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS Sommaire I. La Présentation du Secteur II. Présentation de l OPCA CONSTRUCTYS Antilles-Guyane III. L Accompagnement des Entreprises du secteur A. La démarche

Plus en détail

CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES

CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES ACTUALISATION DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES PAR GROUPE FORMATION EMPLOI GFE 14 : TERTIAIRE DE BUREAU

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite

Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite LE PROJET DE LA DROITE DÉCRYPTÉ Travailler plus longtemps pour gagner moins L âge légal de départ à la retraite est porté à 62 ans. Les victimes de ce recul

Plus en détail

PROJET SOCIAL ET CULTUREL

PROJET SOCIAL ET CULTUREL PROJET SOCIAL ET CULTUREL ALFA3A " Association pour le Logement, la Formation et l'animation - Accueillir, Associer, Accompagner ", organisme créé en 1971, est une association à vocation sociale et culturelle,

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE Dans un contexte économique général difficile caractérisé, notamment, par une croissance faible, les entreprises de la restauration rapide sont confrontées à

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi?

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? Emploi 3 Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? François Brunet* Inévitablement les générations nombreuses du baby-boom nées entre 1946 et 1973 s approchent de l âge légal

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS

PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS Enjeu 1 : Une meilleure prise en compte des données économiques du territoire au profit de la gestion locale de l emploi. Axes Objectifs Actions Poursuite

Plus en détail

Pensions moyennes de 2010 et 2011 (détail par catégorie C, B et A pour les nouveaux pensionnés de 2011)

Pensions moyennes de 2010 et 2011 (détail par catégorie C, B et A pour les nouveaux pensionnés de 2011) Argumentaire CGT Fonction publique L arnaque du calcul de la pension des fonctionnaires sur une référence de plusieurs années La commission «Moreau», d experts devant explorer diverses hypothèses de réforme

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 ZITOUN LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 L info du mois > EDITORIAL Pour 2010, Cap sur les compétences > Loi sur la formation professionnelle > La portabilité du DIF > L emploi des seniors

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE La CFTC demande l organisation d un marathon social. Il s agira d élaborer une liste lors de cette réunion du 18

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com DOSSIER DE PRESSE - avril 2010 Label Diversité CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com SOMMAIRE Annonce : AREVA obtient le Label Diversité AREVA, leader en solutions

Plus en détail

Plus DE 50 ANS, un atout pour L ENTREPRISE.

Plus DE 50 ANS, un atout pour L ENTREPRISE. Plus DE 50 ANS, un atout pour L ENTREPRISE. Plan national d action concerté pour l emploi des seniors 2006-2010 Issu de l accord national interprofessionnel du 13 octobre 2005 négocié par les partenaires

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque

Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque jury est souverain. BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. ANIMATION

Plus en détail

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Déterminer mes choix juridiques Livret 2 Les modes d hébergement aidés de l entreprise Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection

Plus en détail

LA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION

LA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION LA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION DE L ÉQUIPE COMMERCIALE La rémunération est un poste de dépense important dans l activité tertiaire, en matière de service ou de négoce. Toutefois, gérer la rémunération ne

Plus en détail

La problématique des Seniors. www.quinquascitoyens.net 1

La problématique des Seniors. www.quinquascitoyens.net 1 La problématique des Seniors www.quinquascitoyens.net 1 www.quinquascitoyens.net 2 Nous remercions chaleureusement Chimulus pour le don de son dessin contact@chimulus.com www.quinquascitoyens.net 3 Devinettes

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

PRESENTATION DE L OPERATION SENIORS : L ATOUT MAJEUR DES ENTREPRISES

PRESENTATION DE L OPERATION SENIORS : L ATOUT MAJEUR DES ENTREPRISES PRESENTATION DE L OPERATION SENIORS : L ATOUT MAJEUR DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESSE Sommaire 2/4 Communiqué de presse 5 Témoignages AG2R/ Espaces Partagé de Santé Publique 6 Pole Emploi : La demande

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs civils, agronomes et bioingénieurs, sur les avantages, les possibilités offertes par les entreprises en matière de formation et la satisfaction des

Plus en détail

Une étude Ipsos / Logica Business Consulting pour

Une étude Ipsos / Logica Business Consulting pour Une étude Ipsos / Logica Business Consulting pour Valeurs, identité et aspirations des jeunes avant l élection présidentielle Mars 2012 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Glamour

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

ACCORD SUR LA NON DISCRIMINATION PAR L AGE ET L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BANQUE

ACCORD SUR LA NON DISCRIMINATION PAR L AGE ET L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BANQUE ACCORD SUR LA NON DISCRIMINATION PAR L AGE ET L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BANQUE Préambule La profession bancaire s est toujours attachée au respect et à l effectivité des principes de nondiscrimination

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Introduction. Figure 1 L effondrement du taux d emploi. Source : enquête «Emploi» (calcul de l auteur).

Introduction. Figure 1 L effondrement du taux d emploi. Source : enquête «Emploi» (calcul de l auteur). Introduction Contrairement à une idée répandue, la préretraite a encore cours en France aujourd hui : non sous la forme des préretraites publiques peu à peu disparues depuis le début des années 2000, mais

Plus en détail

CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT CONSOLIDER ET GARANTIR LES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES

CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT CONSOLIDER ET GARANTIR LES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT DÉMOGRAPHIQUE Le vieillissement de la population place les autorités publiques devant un immense défi. Celui-ci consiste, dans le cadre

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Une enquête de l Observatoire Cegos Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Méthodologie de l enquête 2 - L Observatoire

Plus en détail

Parcours Management de projet et innovation

Parcours Management de projet et innovation Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management de projet et innovation Ce parcours répond aux évolutions du fonctionnement des organisations actuelles au sein

Plus en détail

Licence Professionnelle Assistant Ressources Humaines

Licence Professionnelle Assistant Ressources Humaines Licence Professionnelle Assistant Ressources Humaines Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Gestion des ressources humaines Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE EN EUROPE : VERS LA CONSTRUCTION D UNE UNION PLUS COMPETITIVE, PLUS SOCIALE ET PLUS SOLIDAIRE. 15 JANVIER 2010 FAIRVALUE Corporate & Public

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

2 LE PROJET PERSONNEL. Avant tout. il y a vous

2 LE PROJET PERSONNEL. Avant tout. il y a vous Avant tout il y a vous POUR METTRE TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ, IL CONVIENT DE VÉRIFIER LA COHÉRENCE DE VOTRE PROJET DE CRÉATION D'ENTREPRISE AVEC VOTRE PROJET PERSONNEL : QUELLE VIE VOULEZ-VOUS AVOIR?

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

Master Management PME PMI

Master Management PME PMI IUP Management et Gestion des Entreprises 7/8 Master Management PME PMI Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de ce : Former des professionnels de la gestion appelés à prendre en charge des fonctions

Plus en détail

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés DÉCRET LÉGISLATIF N 94-11 DU 26 MAI 1994 (J.0, n 34/1994) INSTITUANT L'ASSURANCE CHÔMAGE EN FAVEUR DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE ET POUR RAISON ÉCONOMIQUE LEUR EMPLOI. CHAPITRE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013 PACA TABLEAU DE BORD Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées N 21 - Bilan à fin septembre 2013 (données : 1er semestre 2013) Chiffres clés & synthèse Les taux de chômage au 1er

Plus en détail

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire SYNTHÈSE D ÉTUDE Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire Étude Avise-CESOD - avril 2014 PARTENAIRES FONDATEURS DE JEUN ESS AVEC LE SOUTIEN DE : Contact Avise : Claire Gadebois,

Plus en détail

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet salariés-parents - 3 avril 2012 Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation

Plus en détail

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Étude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises 1 Deux enquêtes téléphoniques auprès de : Méthodologie

Plus en détail

PREAMBULE. Cet accord renforce la mise en place d un ENTRETIEN DE SECONDE PARTIE DE CARRIERE (article 5.22).

PREAMBULE. Cet accord renforce la mise en place d un ENTRETIEN DE SECONDE PARTIE DE CARRIERE (article 5.22). GUIDE PRATIQUE DU COLLABORATEUR L entretien de 2 nde partie de carrière SOMMAIRE PREAMBULE... 3 1. ENJEU ET OBJECTIFS DE L'ENTRETIEN... 4 2. CONTENU DE L ENTRETIEN DE 2 NDE PARTIE DE CARRIERE... 4 3. MODALITES

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Janvier 2013. Charte "des bonnes pratiques" pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur

Janvier 2013. Charte des bonnes pratiques pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur Janvier 2013 Charte "des bonnes pratiques" pour l'accueil des stagiaires de l'enseignement supérieur Préambule Face à la professionnalisation des cursus et filières dans l enseignement supérieur, le stage

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

COMMENT LA PENSION DE RETRAITE EST-ELLE CALCULÉE ACTUELLEMENT?

COMMENT LA PENSION DE RETRAITE EST-ELLE CALCULÉE ACTUELLEMENT? Introduction : Le 17 décembre 2002, la Commission européenne a adopté un «rapport d'évaluation des stratégies nationales en matière de pensions adéquates et viables» (1). Ce rapport indique que «Le rythme

Plus en détail

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe Retraites : qu'en disent nos voisins européens? Le 7 octobre 2010 Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010 Face au vieillissement de la population et aux déficits publics aggravés par

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET DANS LE SECTEUR CULTUREL

CONSTRUIRE UN PROJET DANS LE SECTEUR CULTUREL CONSTRUIRE UN PROJET DANS LE SECTEUR CULTUREL Public : les responsables associatifs, salariés ou non, qui souhaitent insérer dans ce secteur professionnel un projet (action culturelle, festival ). 2 modules

Plus en détail

Missions Emploi Ressources Humaines des CCI de Midi-Pyrénées

Missions Emploi Ressources Humaines des CCI de Midi-Pyrénées N 66 Novembre 2015 LETTRE D'INFORMATION Missions Emploi Ressources Humaines des CCI de Midi-Pyrénées MP TE ACTUALITES AIDE PRESTATION SUIVI DANS L EMPLOI Une instruction du ministère du travail du 2 novembre

Plus en détail

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Mayenne Services Publics La lettre thématique Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Les dispositifs et instruments financiers Le crédit d impôt pour la compétitivité

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de formation : Ecole Universitaire

Plus en détail

Note de synthèse sur les dispositifs de financements et les statuts des formations en alternance de l'iut de Rennes

Note de synthèse sur les dispositifs de financements et les statuts des formations en alternance de l'iut de Rennes IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Note de synthèse sur les dispositifs de financements et les statuts des formations en alternance de l'iut de Rennes Cette

Plus en détail

Enquête auprès des bénéficiaires CTP / CRP

Enquête auprès des bénéficiaires CTP / CRP Enquête auprès des bénéficiaires CTP / CRP Synthèse des résultats Janvier 2012 Alors que la crise économique continue de faire sentir ses effets dévastateurs sur la réalité de l emploi en France et que

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail