[ La série de normes EN x-y, Réponse de l Europe à l Uptime Institute et au TIA 942-A? ]

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[ La série de normes EN 50600-x-y, Réponse de l Europe à l Uptime Institute et au TIA 942-A? ]"

Transcription

1 [ La série de normes EN x-y, Réponse de l Europe à l Uptime Institute et au TIA 942-A? ] Stéphane Jaquet DCC Consulting, Directeur Membre du TK215 / Electrosuisse 17 septembre 2014

2 Agenda 1. Les architectures de data center a. Le cadre normatif jusqu en 2013 b. La classification selon les TIERs c. Les meilleures pratiques du domaine 2. Evolution de la situation en 2013, puis La série de normes EN & 2-x: a. point de situation à ce jour b. présentation macro de leur contenu 4. Macro comparaison avec l Uptime Institute & le TIA 942-A 5. Conclusions 2

3 1a. Les architectures de data center: Le cadre normatif, jusqu en 2013 SNEN :2011 Technologies de l'information - Systèmes de câblage générique - Partie 1: Exigences générales TIA/EIA-568-C: Addendum C.4:2011 Generic telecommunications cabling for customer premises ISO/IEC Amd 1: Amd 2:2010 = Ed. 2.2 (juin 2011) Technologies de l information Systèmes de câblage générique des locaux d'utilisateurs SNEN : Amendment 1: Correction 2012 Technologies de l'information - Systèmes de câblage générique. Partie 5: Centres de données TIA-942: Addendum 1:2008 +Addendum 2:2010 -> TIA-942-A Addendum 1:2013! Telecommunications infrastructure standard for data centers ANSI/BICSI Conception du centre de données et mise en place de meilleures pratiques (5 niveaux de fiabilité, classes F0 à F4) ISO/IEC 24764:2010 Technologies de l'information - Systèmes de câblage générique des centres de données 3

4 1b. La classification selon les TIERs La norme TIA/EIA 942 fait également référence, au sein de ces annexes et à titre informatif, aux TIERs tels que définis par «The Uptime Institute». La classification de «l Uptime Institute» selon les "TIERs" exprime le niveau de disponibilité souhaité. Elle permet de définir les objectifs à atteindre et les critères relatifs aux architectures et à la gestion opérationnelle. La norme TIA/EIA 942 donne des consignes d implémentation par technique, afin de satisfaire aux TIERs. Source : Uptime Institute (2010/2012/2013) «best practices» TIE R I TIE R II TIE R III TIE R IV Dimensionnement des composants par rapport à la charge active (IT) N N+1 N+1 N suite à n'importe quelle panne Nombres de chemins de distribution actif et 1 passif 2 actifs Le système permet de faire de la maintenance en parallèle à la production Non Non Oui Oui Tolérance à une panne (une seule) Non Non Non Oui Zones compartimentées Non Non Non Oui Refroidissement continu (dépendant de la (dépendant de la (dépendant de la dens ité de charge) dens ité de charge) dens ité de charge) Classe A Disponibilité résultante au niveau des utilisateurs 99,671% 99,741% 99,982% 99,995% 4

5 1c. Les meilleures pratiques pour la planification de Data Centres Les principaux documents utilisés sont: EU Code of Conduct 2014 Best Practices for the EU Code of Conduct on Data Centers The Uptime Institute Data center site infrastructure Tier standard: Topology (2010+) The Uptime Institute Data center site infrastructure Tier standard: Operational Sustainability (2010+) The Green Grid Data center design guide ( ) Energy Star for Data Center V1.0 (version end of 2013!) A point format guide for implemen'ng energy saving prac'ces throughout the data center environment (FM + IT!) The original Tier guide and ra'ng method which rates data centers according to availability Tier I to Tier IV A guide and ra'ng system for the of data centers in order to maintain the reliability and availability. Data center sub are Gold, Silver and Bronze Aim is to provide the industry with a set of design guides to be used by operators and designers to build and operate energy efficient data centers A system of ra'ng the energy consump'on of data centers. is source energy to UPS energy (rated 1 to 100) - > FM + IT! 5

6 2. Evolution de la situation en 2013 et 2014 A. La norme SNEN : 2012 est publiée à fin Titre: «Technologies de l'information - Installation et infrastructures de centres de traitement de données» Partie 1 : Concepts généraux (en français, juin 2013) - La présente série de Normes Européennes spécifie des exigences et des recommandations destinées à soutenir les différentes parties impliquées dans la conception, la planification, l'approvisionnement, l'intégration, l'installation, l'exploitation et la maintenance des installations et des infrastructures à l'intérieur des centres de traitement de données. Ces parties incluent: 1. les propriétaires, les responsables d'installations, les responsables des technologies de l'information et des communications, les chefs de projets, les principaux sous-traitants ; 2. les consultants, les architectes, les concepteurs de bâtiments, les concepteurs de systèmes et d'installations ; 3. les fournisseurs d'équipements ; 4. les installateurs et agents de maintenance. Un accueil «poli» lui est réservé pour ceux qui l ont remarquée 6

7 2. Evolution de la situation en 2013 et 2014 B. L Uptime Institute et le TIA annoncent d un commun accord leur séparation au niveau de la Classification des TIERs (Avril 2014) C. En résumé, ANSI/TIA-942/TIA-942A ne peut plus utiliser le mot TIER dans son document -> il y aura donc prochainement une révision de cette norme, sans le mot TIER D. Par ce geste, l Uptime Institute revendique la paternité des TIER, dans le but de développer ses professional services ( ). E. La suite de la série de normes EN x est publiée en Suisse progressivement à partir de fin mars

8 3. La série de normes EN & 2-x / a) point de situation à ce jour Publiée en mars 2014 Publiée en mars 2014 Final drat validé (juillet 2014) DraT validé en mai 2014 pr drats (mai 2014) 8

9 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - SNEN :2012, norme qui chapeaute la série Coût vs risque (renvoie à EN 31010) MACRO Layout par proposé! Classes de disponibilité Classes de protec1on Efficacité énergé1que de projet à la d un Datacenter + CoC! 9

10 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - SNEN :2012, les classes de disponibilités Les Classes remplacent les TIERs au sein de ces normes, mais adressent toujours la disponibilité du DC 10

11 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - SNEN :2012, la gestion de projet 11

12 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - pren :201x Infrastructure du câblage dédié télécoms 12

13 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - pren :201x les aspects sécuritaires 13

14 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - pren :201x Informations de gestion et de fonctionnement Objec(f : «les opérateurs de DC devraient comprendre le fonc(onnement de toutes les infrastructures d un DC et pouvoir le faire fonc1onner de manière op1male. Cela est important, non seulement pour l'efficacité des opéra(ons en cas de condi1ons normales, mais également lorsque l'opérateur doit faire face à des défaillances» 14

15 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - pren :201x Informations de gestion et de fonctionnement Propose également une liste de tests opéra1onnels généraux d accepta(on du Datacenter (inclut la ges(on de l énergie) Propose des lignes directrices ou des listes précises de paramètres- clés rela(fs à la ges1on des infrastructures CVSE, à la sécurité du site, à la ges(on efficace de l énergie et au câblage de télécommunica(ons A cet égard, permet d établir un SLA (accord de niveau de service), reposant sur des indicateurs- clés précis (KPIs de base et avancés), adressant le FM comme l IT! 15

16 3. La série de normes EN & 2-x / b) présentation macro de leur contenu - pren :201x Informations de gestion et de fonctionnement Sensibilise également à la ges1on financière d un Datacenter tout au long du cycle de vie (coûts selon TCO) Propose, via des recommanda1ons et des listes de ques1ons per(nentes, une assistance à la défini(on de la stratégie à adopter pour développer un Datacenter Propose un alignement des indicateurs- clés avec les processus de ges(on opéra(onnels (principalement selon ITIL), et vise une «excellence» opéra1onnelle 16

17 4. Macro comparaison avec l Uptime Institute & le TIA 942-A - L Up(me Ins(tute propose une cer1fica1on «privée», actuellement très répandue, basée sur des architectures (TIERs) et sur la ges1on opéra1onnelle de ces architectures. - Les documents à disposi(on publiquement proposent des descrip1fs fonc1onnels principalement. Ils ne sont donc pas au même niveau de granularité que les documents proposés par le TIA 942- A et la famille EN x- y (consignes d implémenta(on par technique). Par contre, l Up(me dispose en interne de check- lists très détaillées 17

18 4. Macro comparaison entre le TIA 942-A et EN TIA 942- A EN & EN à 6 des de l énergie (E) Contrôle environnemental (CVS) Câblage de Systèmes de sécurité Ges'on opéra'onnelle Les documents sont très proches les uns des autres! EN se démarque grâce à son document sur la ges1on opéra1onnelle! 18

19 5. Conclusions - La série de normes EN & 2- x cons(tue un état de la technique parfaitement à jour, structuré et global - Elle propose une méthodologie extrêmement complète pour la planifica1on, la réalisa1on et l exploita1on d un Datacenter (cycle de vie d un Datacenter) - Très proche de la norme ANSI/TIA 942- A et d ANSI/BICSI, elle a l avantage de s appliquer aux probléma(ques européennes et cons(tue donc une réponse tout à fait per1nente à l Up1me Ins1tute et au TIA 942- A. 19

20 [ La série de normes EN x-y, Réponse de l Europe à l Uptime Institute et au TIA 942-A? ] Merci beaucoup de votre attention! 17 septembre 2014,

Présenta)on DesignBuilder

Présenta)on DesignBuilder Présenta)on DesignBuilder Logiciel de Simula)on Thermique Dynamique des bâ)ments Ingénieurs, Architectes, Energé1ciens Présenta)on de Design Builder DesignBuilder est une interface graphique reposant sur

Plus en détail

[ Alarmes sur IP À quand la maturité? ]

[ Alarmes sur IP À quand la maturité? ] [ Alarmes sur IP À quand la maturité? ] Stéphane Jaquet DCC Consulting, Directeur Membre du TK79 / Electrosuisse 29 octobre 2014 Agenda 1 ère partie: 1. Evolution du cadre normatif depuis 2010 et changement

Plus en détail

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR Jacques Mauron Directeur Distribution Energie Sommaire Grands axes politiques initiateurs La production décentralisée, une actualité Raccordement des producteurs

Plus en détail

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015 Presented Présenté par by On prévoit que le marché global du DCIM passera de 300 millions de dollars en 2011 à environ 1,7 milliards de dollars en 2018. Source : 451 Research. Date publication : juillet

Plus en détail

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 AFIET LES DATA CENTERS LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 Pourquoi un data center? 68 % des français se connectent à des réseaux sociaux 2020 : 44 Trillions de Gbs data avec quelle énergie?

Plus en détail

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters Bearstech Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011 Johan Charpentier Bearstech Green Datacenters Bearstech Bearstech est une société coopérative d ingénieurs spécialisée en infogérance, en hébergement

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers DATA CENTERS Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers Christophe WEISS SSTIC- Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers 5 juin 2008 Sommaire

Plus en détail

Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services

Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services 30/10/2012 u Soutenance de thèse Karim DAHMAN François CHAROY Claude GODART Evolu1ons des processus

Plus en détail

RÉNOVATION DES DATA CENTERS : ENTRE AMÉLIORATION DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES ET NÉCESSITÉ DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ

RÉNOVATION DES DATA CENTERS : ENTRE AMÉLIORATION DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES ET NÉCESSITÉ DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ AridOcean SÉCURITÉ RÉNOVATION DES DATA CENTERS : ENTRE AMÉLIORATION DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES ET NÉCESSITÉ DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ Par Marc Jacob et Emmanuelle Lamandé Les Data Centers sont aujourd

Plus en détail

Forum Data Center 2014 CONSTRUCTION D UN DATACENTER 40 MVA

Forum Data Center 2014 CONSTRUCTION D UN DATACENTER 40 MVA Forum Data Center 2014 CONSTRUCTION D UN DATACENTER 40 MVA Forum Data Center 2014 q Présenta4on de BETELEC SA q Rôle de l ingénieur planificateur q Niveau de disponibilité q Efficacité énergé4que q Configura4on

Plus en détail

ANF datacentres Cargèse septembre 2014

ANF datacentres Cargèse septembre 2014 ANF datacentres Cargèse septembre 2014 } Objectifs } PUE DCiE } GEC ERF - CUE } DCeP } DCEM } Que cherche-t-on à mesurer? Efficience du datacentre Rapport entre énergie introduite dans le datacentre et

Plus en détail

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala MV Consulting Michel Viala ITIL & IS02700x Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala ITIL & ISO2700x : Présentation Intervenants Michel VIALA : Consultant ITIL confronté à la prise en compte

Plus en détail

Hosting Eolas : Build & Run actif

Hosting Eolas : Build & Run actif Grilog : Green IT, Green by IT et Informatique Durable. Hosting Eolas : Build & Run actif Gerald Dulac, Grenoble le 8/6/2010 Le hosting Internet est maintenant une activité qui doit «assurer» dans le cycle

Plus en détail

CDROM. L amélioration continue de la gestion des risques. René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM

CDROM. L amélioration continue de la gestion des risques. René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM CDROM L amélioration continue de la gestion des risques René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM CDROM en quelques mots Le Centre de Données Romand est situé au Noirmont, à 1000

Plus en détail

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement Olivier BERNARD, VCE Généralisation des réseaux, suprématie d IP Consumérisation des terminaux informatiques Evolution vers une

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

PRÉSENTATION DES SERVICES

PRÉSENTATION DES SERVICES PRÉSENTATION DES SERVICES TRANSFERT IT FICHE D IDENTITÉ Raison Sociale : Forme Juridique : SARL Capital : 7500 Date de création : mars 1999 Type de Clientèle : Secteur Bancaire, Opérateurs Telecom, Hébergeurs,

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

ITIL : Premiers Contacts

ITIL : Premiers Contacts IT Infrastructure Library ITIL : Premiers Contacts ou Comment Optimiser la Fourniture des Services Informatiques Vincent DOUHAIRIE Directeur Associé vincent.douhairie douhairie@synopse. @synopse.fr ITIL

Plus en détail

La formation des IOBSP

La formation des IOBSP Quelle formation pour quel IOBSP? Intervenant : Ravi CAUSSY, Président de la Commission Formation AFIB Convention du 31 mai 2012 - Paris Quelle formation pour quel IOBSP? Quelles catégories et activités

Plus en détail

Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique

Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique Comment Cisco IT virtualise les serveurs d'application du centre informatique La virtualisation des serveurs entraine une importante réduction des coûts, une baisse de la demande en ressources du centre

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Indicateurs Normes Codes de conduite Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Pas de normes globales.. Mais 2 initiatives importantes Recenser les Normes concevoir un document (2013) (Coordination Group

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces

Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces Le webdéveloppement durable GreenIT à toutes les sauces Paris Web 14 octobre 2011 Christophe Clouzeau @Christophe_Cl cclouzeau@neoma- interac;ve.com 1987 : Rapport Brundtland Commission des Na=ons unies

Plus en détail

Programme d'amélioration continue des services

Programme d'amélioration continue des services Programme d'amélioration continue des services Le catalogue des services bien plus qu une simple liste Présenté par Yves St-Arnaud Octobre 2010 1 Définition d un catalogue des services ITIL La partie du

Plus en détail

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES? Paris, le 16 Avril 2015 arnaud.bouchard@capgemini.com 06 78 40 67 11 QUELS QUE SOIENT LES SECTEURS,

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4 Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives Annexe 4 Table des matières 1 Objectif et contenu 3 2 Notions 3 2.1 Fournisseur... 3 2.2 Plateforme... 3 3 Exigences relatives à

Plus en détail

Bilan 2012. Solutions DataCenter Management. Cloud Computing World expo. 3 ème édition

Bilan 2012. Solutions DataCenter Management. Cloud Computing World expo. 3 ème édition Bilan 2012 3 ème édition Join the IT Revolution Build your future IT Infrastructure Chiffres clés Succès d une 3 ème édition, portée par la multiplication de nouvelles offres et par de nombreux témoignages

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Responsable IT. Patrice Legoux CV 1986-2011. Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy. +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux.

Responsable IT. Patrice Legoux CV 1986-2011. Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy. +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux. Patrice Legoux Responsable IT CV 1986-2011 Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux.org Chez Bouygues Telecom de 1997 à 2010, j ai exercé les postes

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

ALCATEL ICT SERVICES. Olivier Vallet. All rights reserved 2005, Alcatel

ALCATEL ICT SERVICES. Olivier Vallet. All rights reserved 2005, Alcatel ALCATEL ICT SERVICES Olivier Vallet Alcatel et le Sourcing IT Page 2 1. Alcatel en 2005 2. Un peu d Histoire: 2001 2006 3. La contribution de la Stratégie de Sourcing à la rationalisation IT 4. La Stratégie

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES 2012

OFFRE DE SERVICES 2012 Commission de normalisation CN 39 Eco-responsabilité et développement durable par et pour le numérique OFFRE DE SERVICES 2012 Chef de projet : Olivier TEITGEN Téléphone : 01 41 62 85 64 Mail : olivier.teitgen@afnor.org

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 2/03/2015 Le présent

Plus en détail

Présentation des Services. STEPHYA Datacenter Global Services

Présentation des Services. STEPHYA Datacenter Global Services Présentation des Services STEPHYA Datacenter Global Services Fiche d identité Raison Sociale : STEPHYA Forme Juridique : SARL Capital : 500 000 Cotations : G3+ Banque de France 8/10 COFACE Date de création

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing?

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing? Green Datacenter : Un terme galvaudé et pourtant une nécessité Tristan RICHARD Ingénieur expert sénior Sommaire APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

«La gestion des projets, un élément moteur de la gouvernance des Systèmes d Information»

«La gestion des projets, un élément moteur de la gouvernance des Systèmes d Information» Séminaire «Patient Numérique 2012» Olivier REMACLE IT Manager 18/10/2012 «La gestion des projets, un élément moteur de la gouvernance des Systèmes d Information» Agenda : I. Le Contexte métier II. La Gouvernance

Plus en détail

HYPERVISION. Supervision 2.0. RMLL Strasbourg 2011. 2011 - monitoring-fr.org

HYPERVISION. Supervision 2.0. RMLL Strasbourg 2011. 2011 - monitoring-fr.org HYPERVISION Supervision 2.0 RMLL Strasbourg 2011 2011 - monitoring-fr.org Votre interlocuteur Olivier Jan Membre fondateur CFSL Auteur du livre «Nagios 3 au cœur de la supervision Open Source» Architecte

Plus en détail

Nombre de reconnaissances et d awards prestigieux concourent à démontrer la réussite de cette stratégie.

Nombre de reconnaissances et d awards prestigieux concourent à démontrer la réussite de cette stratégie. Description générale Spécialiste européen en solutions ICT, EBRC se distingue en répondant aux problématiques et enjeux de la gestion de l information et des infrastructures sensibles par une offre centrée

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

Architecture matériel et logiciel 2

Architecture matériel et logiciel 2 Architecture matériel et logiciel 2 Architectures Venera Arnaoudova Concep8on architecturale 1. Introduc8on 2. Modéliser l architecture avec UML 3. Éléments architecturaux 4. Styles architecturaux 1. Architecture

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

ITIL 2011 Fondamentaux avec certification - 3 jours (français et anglais)

ITIL 2011 Fondamentaux avec certification - 3 jours (français et anglais) ITIL 2011 Fondamentaux avec certification - 3 jours (français et anglais) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel pour la gestion

Plus en détail

Qu est ce que le Cloud Computing?

Qu est ce que le Cloud Computing? Qu est ce que le Cloud Computing? Makhlouf Hadji Ingénieur de Recherche Qu est ce que le Cloud Computing? Agenda: Virtualisation des Ressources Introduction au Cloud Computing Caractéristiques du Cloud

Plus en détail

FRANCE SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014

FRANCE SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014 FRANCE SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014 Tarifs et évolutions des prestations sur le marché des services informatiques 2013-2015 TJM* de services informatiques Base de données

Plus en détail

L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE

L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE Spécialiste ORACLE / JD Edwards 25 octobre 2012 L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE Agenda Un contexte favorable L offre Cloud de Redfaire sur JD Edwards - Contenu fonctionnel - La plateforme technique -

Plus en détail

Présentation de la gestion de patrimoine au conseil régional de Bourgogne. Pourquoi une gestion de patrimoine?

Présentation de la gestion de patrimoine au conseil régional de Bourgogne. Pourquoi une gestion de patrimoine? Pourquoi une gestion de patrimoine? L interopérabilité dans un projet, à quoi cela sert-il? au CRB Maîtres d œuvre Pour récupérer des données automa=sées Maque2e numérique interopérable Pour le CRB, un

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business.

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. Philippe Rondel, Directeur Technique, Check Point. Partenariat Crossbeam Systems fait

Plus en détail

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie Février 2014 Un data center et son écosystème L infrastructure au cœur des flux de data PME Big Data (Institutions financières Télécom..Etc)

Plus en détail

SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014

SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014 SITSI Etude des TJM de prestations de services informatiques 2014 Tarifs et évolutions des prestations sur le marché des services informatiques 2013-2015 TJM* de services informatiques Base de données

Plus en détail

La gestion des Technologies de l information. Tirez le maximum de vos systèmes d informations

La gestion des Technologies de l information. Tirez le maximum de vos systèmes d informations La gestion des Technologies de l information Tirez le maximum de vos systèmes d informations Objectifs de la formation Se familiariser avec: La gouvernance des TI Les cadres de référence en gestion des

Plus en détail

IODE Consulting I Intelligence on Demand Slide 1

IODE Consulting I Intelligence on Demand Slide 1 IODE Consulting I Intelligence on Demand Slide 1 Présentation Tableau de bord prospectif Définition Fonctions Perspectives Indicateurs Carte stratégique Vision globale IODE Consulting I Intelligence on

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Permet de s affranchir d éventuels problèmes liés aux infrastructures techniques,

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000

Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000 Exemple d examen Gestion des services IT Foundation Bridge basée sur la norme ISO/CIE 20000 Édition Novembre 2013 Copyright 2013 EXIN All rights reserved. No part of this publication may be published,

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE (À

NORME PROFESSIONNELLE (À NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

RECRUTEMENT, GESTION & ÉVALUATION DES TALENTS COMMENT PILOTER SA STRATÉGIE RH DE A À Z

RECRUTEMENT, GESTION & ÉVALUATION DES TALENTS COMMENT PILOTER SA STRATÉGIE RH DE A À Z RECRUTEMENT, GESTION & ÉVALUATION DES TALENTS COMMENT PILOTER SA STRATÉGIE RH DE A À Z AGENDA Qoveo en bref Stratégie RH : quels enjeux? Gestion des talents, de quoi parle-t-on? Mettre en œuvre un processus

Plus en détail

Vérifica(on et Valida(on de Business Process. Ang Chen et Levi Lúcio

Vérifica(on et Valida(on de Business Process. Ang Chen et Levi Lúcio Vérifica(on et Valida(on de Business Process Ang Chen et Levi Lúcio Résumé Méthodologie de développement Architecture & environnement pour le développement des processus mé(er Modèle opéra(onnel Vérifica(on

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : - Support Applicatif. - Réseaux et Télécoms. - Hébergement et Datacenter. - Gestion Documentaire. - Architectures

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Intégra*on des données et ETL Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaEi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions ITIL V3 Exploitation des services : Les fonctions Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

SAUVER LA DISTRIBUTION!

SAUVER LA DISTRIBUTION! SAUVER LA DISTRIBUTION! Face au Cloud et à l explosion des usages innovants qu il permet dans tous les secteurs, les acteurs «canal historique» de la distribu=on et des services informa=ques se reposi=onnent

Plus en détail

ITIL V3. Les processus de la conception des services

ITIL V3. Les processus de la conception des services ITIL V3 Les processus de la conception des services Création : juillet 2011 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes Table des matières 1. Objet de la politique... 4 2. Cadre légal et règlementaire...

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Order Binding Certain Agents of Her Majesty for the Purposes of Part 1 of the Personal Information Protection and Electronic Documents Act

Order Binding Certain Agents of Her Majesty for the Purposes of Part 1 of the Personal Information Protection and Electronic Documents Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Binding Certain Agents of Her Majesty for the Purposes of Part 1 of the Personal Information Protection and Electronic Documents Act Décret liant certains mandataires

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

Nouveaux enjeux, Risque en évolution : Comment transformer la gestion du risque? Patrick Schraut Senior Manager Professional Services

Nouveaux enjeux, Risque en évolution : Comment transformer la gestion du risque? Patrick Schraut Senior Manager Professional Services Nouveaux enjeux, Risque en évolution : omment transformer la gestion du risque? Patrick Schraut Senior Manager Professional Services Sylvain Defix Senior Solutions Manager 2 juin 2015 1 Airport BBI Ouverture

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

LA DISPONIBILITÉ DE VOS SYSTÈMES D INFORMATION

LA DISPONIBILITÉ DE VOS SYSTÈMES D INFORMATION .C om LA DISPONIBILITÉ DE VOS SYSTÈMES D INFORMATION VOTRE PRIORITÉ...NOTRE MÉTIER 1.Com 2 Production de froid Euclyde DC1 Dans un monde de plus en plus connecté, dont la mémoire collective se traduit

Plus en détail