Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013"

Transcription

1 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013

2 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant des difficultés sociales - Habitants du territoire, difficultés passagères ou durables - Démarche spontanée ou orientation Assurer une aide administrative auprès du public - Favoriser l accès aux droits - Aide à la constitution des dossiers (demande de logement social, dossier d aide sociale, allocations, CMUC, Aide complémentaire santé )

3 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Traiter les problématiques liées au budget familial, au surendettement - Accompagnement budgétaire - Aide à la constitution de dossiers de surendettement, accompagnement lors de la procédure - Demandes d aides financières, microcrédit personnel Gérer les situations d urgence - Mise en place et gestion d un logement d urgence Gérer les demandes de logement social

4 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Développement social territorial Impulser et animer une dynamique partenariale - Accueil des permanences décentralisées des autres institutions : C.D.A.S. (service social, consultations PMI),CPAM, RIPAME,CLIC - Travail avec les services et les associations de la commune : mise en place d un dispositif d accès au sport, loisirs, culture; animation de quartiers avec le Centre Culturel - Travail en partenariat ( «Parlons-en» avec l Annexe, groupe gérontologique avec le C.I.A.S. et le CLIC, semaine du goût )

5 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Développement social territorial Impulser et animer une dynamique partenariale - Réflexion thématique et conduite de projets (logements jeunes, épicerie sociale, économies d énergie, réflexion contre l isolement des personnes âgées) - Travail avec les bailleurs sociaux pour résoudre des problèmes individuels, pour favoriser le lien social - Gestion de 11 logements à destination de personnes âgées vieillissantes (Résidence Le Kanata)

6 Contexte Liffréen et public accueilli La population légale de la commune au 1 er janvier 2014 s établit à habitants. Une évolution du chômage moins forte que sur le plan national Augmentation en % Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Demandeurs d'emploi 11 % 0 % Dont demandeurs non indemnisables 6 % 83 88

7 Contexte Liffréen et public accueilli Des bénéficiaires de minima sociaux en légère baisse Allocation Handicapé Adulte RSA dont RSA activité Environ 37 Environ 34 Bénéficiaires des aides au logement Aide Personnalisée au logement 180 Aide au Logement Social 135 Aide au Logement Familial 81

8 Contexte Liffréen et public accueilli La population accueillie au C.C.A.S. Augmentation en % Nombre de personnes différentes accueillies 20,60 % Nombre de personnes accueillies pour la première fois 16 % Nombre d entretiens 54,60 %

9 Contexte Liffréen et public accueilli Une hausse des personnes vivant seules Répartition des ménages par situation matrimoniale Ménage sans enfant Ménage avec enfant Famille monoparentale Ménage une personne

10 Contexte Liffréen et public accueilli Hausse des ans et des ans Répartition des ménages par tranche d'âges à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans plus de 75 ans

11 Contexte Liffréen et public accueilli La population accueillie au C.C.A.S. habite davantage en logement public mais les locataires en logements privés et les personnes hébergées sont en augmentation sensible Répartition du statut des occupants des logements Locataire Privé Locataire Public Propriétaire Hebergé Sans Logement Caravane, Mobil Home EHPAD Colocation

12 Contexte Liffréen et public accueilli Salariés et retraités restent majoritaires au niveau des personnes accueillies Types de revenus des personnes accueillies au C.C.A.S. en

13 Centre Communal d Action Sociale Les actions du C.C.A.S.

14 Aides et accompagnement des ménages Réduire les inégalités et prévenir les ruptures Les entretiens pour des informations ou une aide aux démarches demeurent importants Informations, accès aux droits : - logement - RSA - CMU - retraite. Nombre de personnes accueillies en Situations administratives, aide aux démarches : - constitution de dossiers : R.S.A., C.M.U., dossiers aide sociale, obligations alimentaires 74 55

15 Aides et accompagnement des ménages Réduire les inégalités et prévenir les ruptures Le nombre de personnes reçues pour des problèmes financiers augmente Problèmes financiers : - demandes d'aides auprès d'organismes - relations avec les banques - dossiers de surendettement -dettes Eau, EDF. - demandes de microcrédit - conseils budgétaires Nombre de personnes accueillies

16 Aides et accompagnement des ménages Réduire les inégalités et prévenir les ruptures Montant 2012 Montant 2013 Personnes concernées Motifs Aides alimentaires sous forme de chèques service personnes seules 3 couples sans enfants 1 famille monoparentale 6 couples avec enfants Rupture de revenus Aides financières sous forme de secours ,32 4 personnes seules 1 famille monoparentale 2 couples sans enfant Faciliter l accès aux loisirs (départ en vacances), paiement de factures d énergie, aménagement de logements, aide aux transports 4 couples avec enfants 4 personnes seules, Aide financière sous forme d avance remboursable ,22 3 couples avec enfants 2 familles monoparentales Factures énergétiques, entrée dans un logement 1 couple sans enfant

17 Aides et accompagnement des ménages Réduire les inégalités et prévenir les ruptures Les chèques Cad hoc à Noël complètent ponctuellement les aides aux familles à bas revenus de chèques cadeaux remis pour Noël 2013 Ils ont concerné : 29 familles dont 19 familles monoparentales 29 enfants de moins de 10 ans 24 enfants de 11 ans et plus

18 Aides et accompagnement des ménages Actions d insertion sociale Dispositif d accès aux activités sportives culturelles et de loisirs En 2013, 46 ménages ont ainsi bénéficié du dispositif dont : 7 personnes seules 25 familles monoparentales 14 couples avec enfants 21 ménages ont un quotient inférieur à ont un quotient entre 501 et 600 En complément de ce dispositif 10 personnes ont pu bénéficier de places pour un match de foot Mise à disposition de places de spectacles ou d évènements

19 Une reconnaissance de l expertise des usagers Comité consultatif 8 réunions entre janvier et juillet et, entre septembre et décembre 2013 Réflexion sur la création d une épicerie solidaire Groupe de réflexion Maintien du lien social des personnes âgées 3 réunions Constitution d un réseau de bénévoles visiteurs à domicile Elaboration d un guide Mieux vieillir à Liffré Groupe de préparation du banquet des aînés 3 réunions Investissement pour assurer l envoi des invitations, les inscriptions et l installation de la salle

20 La gestion des demandes de logements publics et soutien en matière d aide au logement et d hébergement La gestion des demandes de logements publics T2 42 T demandes T3 41 T3 12 T logements libérés et réattribués T4 10 T5 10 T5 3

21 La gestion des demandes de logements publics et soutien en matière d aide au logement et d hébergement La gestion des demandes de logements publics Parmi les personnes reçues en entretien par le travailleur social pour une question de logement, celle-ci concerne : Nombre de personnes en risque d'expulsion - demande d'hébergement - besoin de logement suite à séparation 26 23

22 La gestion des demandes de logements publics et soutien en matière d aide au logement et d hébergement Le logement d urgence (Rue de Fougères) 2 hommes seuls ont successivement occupé le logement Le logement a été occupé pendant 288 jours en 2013 Le règlement des participations financières a été plus problématique, avec des nécessités de rappel ou d aide du fonds social au logement

23 La gestion des demandes de logements publics et soutien en matière d aide au logement et d hébergement Autres possibilités de logements Le pavillon du C.C.A.S. Il a été occupé durant 2 mois par une famille de La Bouëxière suite à l incendie de leur logement. De juin à décembre, il a été occupé par 2 familles afghanes Sous-location Une seule sous-location en 2013 Colocation 3 personnes ont occupé le logement

24 La gestion des demandes de logements publics et soutien en matière d aide au logement et d hébergement Travail avec les bailleurs sociaux Archipel Habitat (72 et 74 rue de Fougères) Rencontres mensuelles Habitat 35 Travail facilité par la proximité des bureaux Échange tous les 2 mois avec la personne chargée des impayés et la responsable d antenne Aiguillon Construction (Chêne Micault) Repas de quartier Animation chez l habitant : venue d un musicien de l Orchestre de Bretagne Le Kanata Poursuite de travail de gestion locative et accompagnement des locataires

25 Le soutien à l autonomie des personnes Aide pour le maintien à domicile Participation financière à l utilisation de La Coccinelle Travail en partenariat avec le C.I.A.S. du Pays de Liffré Action d animation, de prévention, de coordination territoriale Participation au groupe gérontologique Semaine du goût Mise en place d une semaine des énergies Partenariat avec l EHPAD Saint-Michel Organisation du banquet des aînés et goûter à l EHPAD Recherche Actions

26 Moyens du C.C.A.S. Le personnel 4 salariées à temps plein Locaux 3 bureaux au centre social communal Les bureaux et la salle d attente ont été rénovés 2O13

27 Merci de votre attention

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2012 Le contexte Liffréen et le public reçu Contexte Liffréen et public reçu La population légale de la commune au 1 er janvier 2013 s établit à 6 829

Plus en détail

Conseil Municipal du 04 février 2013

Conseil Municipal du 04 février 2013 CCAS MEYLAN Conseil Municipal du 04 février 2013 1 Plan de la présentation Cadre général Contexte réglementaire Indicateurs sociaux Cadre Communal Meylan en chiffres CCAS CA Organigramme Budget Missions

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil

Plus en détail

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014 Comité AcHILE Atelier jeunesse 20 juin 2014 1 2 Atelier jeunesse Les axes de progression identifiés lors de la journée du 25 octobre 2013 Emploi Favoriser les moyens de la mobilité des jeunes Ne pas oublier

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 N de dossier :. Date de la demande :.. /.. /.. PERSONNE(S) ET STRUCTURE AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN Travailleur social qui oriente :.. Structure :.. Référent

Plus en détail

Rapport d activités 2011. Centre Communal d Action Sociale

Rapport d activités 2011. Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2011 Centre Communal d Action Sociale Personne âgées / handicapées Le CCAS aide au maintien à domicile (SAAD), à l hébergement (EHPAD), à l accompagnement des démarches administratives

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence immobilière à vocation sociale Merci de Retourner ce Dossier à : HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale 81

Plus en détail

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS I- Moyens financiers Budget 2007 : Recettes totales = 3.604.581 dont : Budget CCAS : 1.487.913 Budget annexe SSIAD : 438.284 Budget annexe MAD : 1.678.384 Dépenses

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION :

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION : 1/6 Service Logement 11 bis boulevard des Martyrs nantais 44200 NANTES 02.40.48.05.39-02.40.89.37.92 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : Nom.. Prénom. Adresse :...

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE :

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. NOM : Prénom : Coordonnées : IDENTIFICATION DU OU DES BENEFICIAIRE(S) NOM : Prénom : DATE DE LA DEMANDE : DIRECTION DE LA SOLIDARITE 3, Rue François de Guise B.P. 504 55012 BAR LE DUC CEDEX IDENTIFICATION DE L INSTRUCTEUR NOM : Qualité : FICHE DE SAISINE SERVICE INSERTION ET DEVELOPPEMENT SOCIAL Demande de:

Plus en détail

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER :

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER : 1/5 Service Logement 21, route de la Côte d Amour 44600 SAINT-NAZAIRE - 02.49.14.80.83 - - 02.40.53.03.33 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION 1 LE(S) DEMANDEUR(S) 1 DEMANDEUR CONJOINT Nom(s)

Plus en détail

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass - Salarié(e) des entreprises du secteur privé non agricole, quelle que soit leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail -

Plus en détail

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE SOLIDARITÉ ACCUEIL 25 avenue Charles de Gaulle à Châteauroux SIAO : Service de l Accueil et de l Orientation

Plus en détail

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1 Épicerie sociale Croix Rouge de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1/ Critères d'accès : L accès est exclusivement réservé à toute personne adulte et à toute famille habitant Courcouronnes

Plus en détail

ORIGINE DE L ORIENTATION ... NATURE DE LA DEMANDE. Logement autonome Résidence sociale Résidence sociale Habitat jeune (ex FJT) Préciser :... ... ...

ORIGINE DE L ORIENTATION ... NATURE DE LA DEMANDE. Logement autonome Résidence sociale Résidence sociale Habitat jeune (ex FJT) Préciser :... ... ... 1/6 PREFET DE LA VIENNE FICHE UNIQUE EVALUATION SOCIALE SIAO RP ASLL CASE A COCHER : Cliquer 2 fois sur la case à cocher dans valeur par défaut cocher case activée DATE DE LA DEMANDE :... PERSONNES ET

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Plan de la présentation Etat des lieux de la population bas-rhinoise et alsacienne des plus de 60 ans Les interventions du Conseil Général

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact RECAPITULATIF DES SUBVENTIONS OU AIDES FINANCIERES ACCORDEES PAR LE CONSEIL GENERAL DE LA MOSELLE Etudiant Demandeur Subvention Conditions Montant Contact Jeune 18-25 ans Personne en situation de handicap

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Contexte p 3 Préparer et verser les retraites p 4 Assurer et prévenir les risques professionnels p 5 Accompagner les assurés en difficulté p 6 Contacts p 7 2 Le contexte Le

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013 1 Une commission de l action sociale est constituée. Elle est composée du président, du secrétaire général et du trésorier général. En cas d absence de l un de ses membres, le vice-président ou le trésorier-adjoint

Plus en détail

A N N E X E aux titres II, III, IV, V du Règlement municipal des prestations d'aide sociale facultative

A N N E X E aux titres II, III, IV, V du Règlement municipal des prestations d'aide sociale facultative A N N E X E aux titres II, III, IV, V du Règlement municipal des prestations d'aide sociale facultative Applicable à compter du 1 er avril 2015 Au 1 er avril 2015 (version précédente au 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT 1. Etre ressortissant du régime général ou assimilés (est exclu le régime agricole : MSA) ; SOMMAIRE Conditions d ouverture

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011 22 impasse des 4 vents 38090 Villefontaine Tel : 06 09 83 22 65 - fax 04 74 27 87 62 - e mail : chj@umij.org www.umij.org Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes du Nord Isère Conseil Habitat

Plus en détail

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 «Aux côtés de nos publics fragiles : Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 CONTEXTE et OBJECTIFS DE L ETUDE L accès aux soins et aux droits des assurés est une des 3 missions du service

Plus en détail

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie Ses missions et services Pôle Logement hébergement Marie-Antoinette FORAY, cheffe de pôle téléphone 04.50.88.48.72 télécopie 04.50.88.48.82

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Le dispositif du SIAO 06 en 2012 SIAO urgence Mise à l abri et orientation : 115 et PAU Hébergement : SIAO insertion - ALT - CHRS Urgence - CHRS Insertion - Lits

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FINANCIERE UNIQUE

DEMANDE D'AIDE FINANCIERE UNIQUE DE Organisme instructeur : Nom et qualité de l'instructeur : DEMANDE D'AIDE FINANCIERE UNIQUE Date de la demande : Public : Famille Jeune Problématique Logement : Oui Non RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME Approuvé par l Assemblée Départementale le 14 décembre 2007 Après avis du comité

Plus en détail

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires Portraits de résidents sur la toile I Portraits-video de gens ordinaires : des témoignages pour faire taire les préjugés

Plus en détail

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX

CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX CARREFOUR HYPERMARCHES SAS ZAE Saint Guénault 1, rue Jean Mermoz B.P. 75 91002 EVRY CEDEX NOM / PRENOM du salarié(e) :. MAGASIN :... *** DOSSIER A RETOURNER A L ADRESSE SUIVANTE : CARREFOUR HYPERMARCHES

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN DATE DU 26 SEPTEMBRE 2012. La séance est ouverte à 20 h 30

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN DATE DU 26 SEPTEMBRE 2012. La séance est ouverte à 20 h 30 MAIRIE DE DONVILLE LES BAINS 97 route de Coutances - 50350 DONVILLE LES BAINS Tél. : 02.33.91.28.50 Fax. : 02.33.91.28.55 2012/15 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Date de la convocation

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement AMÉNAGEMENT & HABITAT 8 JANVIER 2015 MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement SÉMINAIRE CONTRAINTES ENERGETIQUES ET INNOVATIONS SOCIALES 2 QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE

Plus en détail

Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013

Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013 Le maintien à domicile : les formules proposées par les Hlm Réunion dans le département Drôme Ardèche Le 6 mars 2013 1 Les réponses apportées par le mouvement Hlm Concilier habitat et service dans un cadre

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL. d'aides FINANCIERES aux FAMILLES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL. d'aides FINANCIERES aux FAMILLES REGLEMENT DEPARTEMENTAL d'aides FINANCIERES aux FAMILLES Délibération A8 en date du 2 février 2009 SOMMAIRE PRÉAMBULE 3 CHAPITRE I La création du Fonds Départemental d Aides Financières aux Familles 4

Plus en détail

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Règlement d aide sociale facultative C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Le présent règlement d aide sociale facultative précise les règles selon lesquelles

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité.

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité. Centre communal d action sociale Des services pour vous accompagner dans votre vie... Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements,

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007)

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007) Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Isolement des personnes âgée en milieu rural. Habitat non adapté à la perte d autonomie. Besoin de diversifier l offre d hébergement.

Plus en détail

Travail d état des lieux

Travail d état des lieux Projet : création d une Epicerie Solidaire Historique 2007 premier projet porté par Artisans du Monde et le Centre Socioculturel Intercommunal Pierre Mendes France. Travail d état des lieux la thématique

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014 - juin 2014 : réunion de lancement de la Commission de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions CCAPEX

Plus en détail

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides :

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides : FORMATION DROM 2014 CIL-PASS ASSISTANCE présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires Des difficultés de logement? Amallia est à vos côtés. aides : prêts action logement aides complémentaires

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux 4 novembre 2014 1 Actualisation des connaissances en matière de logement - Plan Les conditions d accès au logement social

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS?

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1 I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? II. POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1. LES BESOINS SANITAIRES ET SOCIAUX IDENTIFIES 2. LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDUIRE LES INEGALITES SOCIALES

Plus en détail

CIL-PASS assistance DOSSIER N :

CIL-PASS assistance DOSSIER N : CIL-PASS assistance DOSSIER N : Date d ouverture dossier : Date de clôture dossier : SITUATION DU MÉNAGE ÉTAT CIVIL DEMANDEUR CONJOINT Nom Prénom Nom de jeune fille Né(e) le Lieu et Département Nationalité

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants Le gouvernement investit pour la réussite de tous les étudiants avec 318 millions supplémentaires entre 2013 et 2014. Revalorisation des bourses des 30 000 étudiants aux revenus les plus faibles Jeunes

Plus en détail

Grandes Orientations. Axes Arrco Agirc. La prévention. Accompagner la perte d autonomie à domicile

Grandes Orientations. Axes Arrco Agirc. La prévention. Accompagner la perte d autonomie à domicile Grandes Orientations Axes Arrco Agirc La prévention Prévenir la perte d autonomie Informer Les institutions de retraite complémentaire Arrco et Agirc ont créé 8 centres de prévention qui réalisent environ

Plus en détail

SOLIDARITE ET TERRITOIRE(S) : Pour la mise en œuvre d un développement social durable au niveau local

SOLIDARITE ET TERRITOIRE(S) : Pour la mise en œuvre d un développement social durable au niveau local SOLIDARITE ET TERRITOIRE(S) : Pour la mise en œuvre d un développement social durable au niveau local STEPHANE JOLY Adjoint à la Maire de Reims Vice-président du CCAS Vice-président de ReimsMétropole Membre

Plus en détail

LE DEPOT DE GARANTIE

LE DEPOT DE GARANTIE LE DEPOT DE GARANTIE Rubrique : Logement Source : site «service-public.fr» Attention : ne pas confondre dépôt de garantie et caution. Le dépôt de garantie est une somme en argent déposée par le locataire

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien!

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! brignoles.fr la Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT

LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT LE MICROCREDIT PERSONNEL Et l expérimentation MICROCREDIT HABITAT LE MICROCREDIT Le microcrédit existe depuis plusieurs siècles ( 16ème siècle) : tontines, autres systèmes mutualistes Développement important

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

DES AIDES ET DES DISPOSITIFS SOCIAUX INDISPENSABLES

DES AIDES ET DES DISPOSITIFS SOCIAUX INDISPENSABLES DES AIDES ET DES DISPOSITIFS SOCIAUX 1 INDISPENSABLES Jenny MASSON Assistante de Service Social Réseau RELIENCE TOULOUSE(31) 2 Présentation du travail de l assistante de service social au sein d un réseau

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Les MISSIONS du CCAS Le C.C.A.S. instruit et gère des dossiers administratifs se rapportant à :

Les MISSIONS du CCAS Le C.C.A.S. instruit et gère des dossiers administratifs se rapportant à : Le Centre Communal d Action Sociale - 1, rue des Gantois B.P. 63 59562 La Madeleine Cedex Tél : 03 20 51 16 98 - Les MISSIONS du CCAS - PERMANENCES à votre service. Les MISSIONS du CCAS Le C.C.A.S. instruit

Plus en détail

BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE :

BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE : BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE : ACCUEIL, INFORMATION, ORIENTATION LOGEMENT INTERGENERATIONNEL Le service logement temporaire de la Communauté de Communes du Diois est en place depuis février 2007.

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

EVOLUTION DES AIDES AU LOGEMENT DES POSTIERS DEBUTANTS

EVOLUTION DES AIDES AU LOGEMENT DES POSTIERS DEBUTANTS Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales. Direction du Développement Social. Service Logement de La Poste Destinataires Tous services Contact Service Logement de La Poste Tél : 01 45

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) (FE) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE Adoma - Résidence sociale «Carabacel» 3 rue de la Gendarmerie 06 000 Nice Adoma propose des solutions de logement et d hébergement

Plus en détail

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.

Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE. Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion. Lycée polyvalent Marie Curie BP 126-81 rue Roger Dijoux 97437 SAINTE ANNE Florence PAYET, Chef de travaux ctx.9741231v@ac-reunion.fr 02 62 94 46 65 Domaine Sanitaire et Social BAC PRO ASSP Accompagnement

Plus en détail