Critères scientifiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Critères scientifiques"

Transcription

1 Les listes rouges ou les livres rouges : Premier livre rouge en 1966 sous l impulsion de UICN Etablit un catalogue des espèces menacées Au niveau mondial Au niveau européen Au niveau national Sur des critères quantitatifs généralisables Effectif de la population Etendue de l aire de répartition Vitesse du déclin

2 Les listes et livres rouges :

3 Exemple pour la catégorie «en danger critique d extinction» : Réduction grave, constatée, estimée, d au moins 80% au cours des 10 dernières années ou des 3 dernières générations Zone d occupation estimée à moins de 10 km2 Population estimée à moins de 250 individus matures Analyse quantitative montrant que la probabilité d extinction à l état sauvage est d au moins 50% en l espace de 10 ans ou de 3 générations

4 Hoffmann et al Science.

5 Hoffmann et al Science.

6 Forte responsabilité de la France : 9ème rang des pays hébergeant le plus d'espèces animales et végétales menacées dans le monde selon les critères UICN

7 2007 : MNHN et Comité français de l'uicn Révision des listes rouges nationales de la faune et de la flore de France et des territoires d'outre-mer Décliné selon des groupes taxonomiques : odonates, plantes vasculaires, mammifères, oiseaux... Décliné selon les régions biogéographique : métropole, Réunion, Guadeloupe Site :

8 Statut UICN des 119 espèces de mammifère de France (février 2009) 11 espèces seraient menacées selon l UICN : 10 terrestres et 1 marine

9 Les mammifères

10 Prise en compte des populations Population française : ~ 4500 adultes 7,5 à 10 % de la population européenne Moins de 1% de la population mondiale Mais abrite en revanche 60 % des effectifs de la sous-espèce aquitanicus Conserver des unités évolutives indépendantes (ESU, Evolutionary Significant Unit)

11 Vers une liste rouge des écosystèmes? La dernière liste rouge (2010) concerne moins de 3 % des espèces connues Rodriguez et al Conservation Biology.

12 Manques dans les listes et livres rouges : L importance phylogénique du taxon Oiseaux 28 ordres ~ sp. OPISTHOCOMIFORMES PASSERIFORMES sp. 1 famille Famille des Turdidae Famille des Pityriaseidae 1 genre 60 genres 1 genre 1 espèce 336 espèces 1 espèce

13 Manques dans les listes et livres rouges : Le rôle écologique de l espèce

14 Critiques des listes et livres rouge D après Schmeller et al. (2008) : Critères applicables à tous les taxons Ex. Tendances démographiques inconnues pour la majorité des espèces Adaptables à différentes échelles spatiales (échelle du territoire pour la liste rouge UICN?) Basées sur un petit nombre de critères pour lesquels on peut obtenir facilement des données fiables Gauthier et al. (2010) : 3 critères Responsabilité patrimoniale x fragilité de l habitat x rareté Biogéographie Ecologie Demographie

15 Responsabilité patrimoniale : Proportion de la distribution, ou de l effectif, d une espèce à deux échelles spatiales Fragilité de l habitat : Ce critère rend compte de la vulnérabilité de l'espèce en fonction de la probabilité de destruction ou de modification de son habitat. Dynamique successionnelle Artificialisation liés aux impacts humains Rareté : Ce critère rend compte de la surface occupée ou de l effectif existant d une espèce sur le territoire d étude.

16 L exemple de l île de la Réunion

17 L exemple de l île de la Réunion Des habitats diversifiés mais partiellement préservés : Etagement de la végétation de 0 à 3000 m Des milieux naturels relativement intacts en altitude

18 L exemple de l île de la Réunion Un patrimoine exceptionnel : 38 espèces animales endémiques menacées d extinction (Liste rouge,uicn) 848 espèces végétales natives dont 237 endémiques strictes

19 Pour la flore vasculaire

20 Pour la flore vasculaire

21 Hiérarchisation des actions de conservation

22 Listes des 27 PDCs réalisés depuis 2003

23 Conclusion Tenir compte des textes réglementaires : Espèces protégées : seulement pour les plantes et les insectes Directive oiseaux Directive habitat Des listes d espèces déterminantes pour les ZNIEFF de deuxième génération Tenir compte aussi des listes rouges quand elles existent Tenir compte du rôle fonctionnelle et de l originalité phylogénétique Tenir compte du critère de Responsabilité x Menaces pour établir des priorités

Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale

Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale DES LISTES ROUGES POUR PROTÉGER... Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale Philippe PAGNIEZ* Article rédigé par le secrétariat

Plus en détail

Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0)

Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0) Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0) Source : «Raretés, protections, menaces et statuts de la flore régionale (Ptéridophytes, Spermaphytes) de Picardie», Centre

Plus en détail

> La SEL. . Son territoire privilégié d intervention est le Limousin

> La SEL. . Son territoire privilégié d intervention est le Limousin > La SEL. Association loi 1901 créée en 1986. Réunit aujourd'hui une quarantaine d'entomologistes amateurs et professionnels, spécialistes de différents ordres d'insectes. Un salarié chargé d études depuis

Plus en détail

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Coordination Magali Cerles Juin 2007 Avec le concours du Ministère de l outre mer et de

Plus en détail

Les dérogations espèces protégées

Les dérogations espèces protégées Les dérogations espèces protégées Petit Rhinolophe, C. Parisot - 2014 Atelier du SPI Vallée de la Seine 09 avril 2015 Irène OUBRIER Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie

Plus en détail

Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne

Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne INDICATEUR Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne Contexte Les acteurs régionaux concernés par le patrimoine naturel, en particulier les institutionnels,

Plus en détail

La Liste rouge des espèces menacées en France

La Liste rouge des espèces menacées en France La Liste rouge des espèces menacées en France selon les catégories et critères de l UICN - Document de projet / Juin 2007 - La Liste rouge de l'uicn constitue l'inventaire mondial le plus complet de l'état

Plus en détail

Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France

Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France Thierry CORNIER, Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul www.cbnbl.org

Plus en détail

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): LE RAPPORTAGE DE L'ÉTAT DE CONSERVATION DES ESPÈCES -MÉTHODOLOGIE GLOBALE. WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE 1 Objet : 69

Plus en détail

La fréquence des précipitations a changé

La fréquence des précipitations a changé La fréquence des précipitations a changé La croissance de la population Changement de la population entre 1900-2000 Croissance de la population World Population Density World Population Density (person

Plus en détail

Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères)

Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères) Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères) Protection : statut de protection au niveau national. Les codes utilisés sont déterminés en fonction des derniers arrêtés

Plus en détail

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES I- PARAMÈTRES ÉCOLOGIQUES I.1- TYPES D'HABITAT Les tableaux des types d'habitats observés comprennent 5 colonnes : Syntaxon : indique le rattachement phytosociologique

Plus en détail

Gérer l écosystème forestier dans son intégrité

Gérer l écosystème forestier dans son intégrité Gérer l écosystème forestier dans son intégrité Marion Gosselin Cemagref Nogent-sur-Vernisson Assemblée Générale Association des Amis de la Forêt de St-Germain et de Marly 7 février 2009 Points abordés

Plus en détail

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation VI. Résumé non technique PROJET ARRETE PAR DELIBERATION DU 30 MAI 2013. Contenu du rapport de présentation INTRODUCTION 1.

Plus en détail

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE?

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE? Brest Porquerolles Bailleul NEWS MODELS FOR MEDITERRANEAN : THE EXEMPLE OF THE CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX IN FRANCE Alpin Mascarin Massif-Central Bassin Parisien Franche-Comté Pyrénées Midi-Pyrénées

Plus en détail

Protection et conservation de la diversité phylogénétique du bassin méditerranéen

Protection et conservation de la diversité phylogénétique du bassin méditerranéen Protection et conservation de la diversité phylogénétique du bassin méditerranéen VERON Simon UMR 7204 Centre d Ecologie et des Sciences de la Conservation Financement LaBex BCDiv Plan I. Introduction

Plus en détail

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles V. Noble 06 novembre 2014 Plan de la présentation Le Conservatoire

Plus en détail

Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011

Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011 Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011 Cat.#: En4-144/20-2011F-PDF ISBN: 978-1-100-97767-6 1 Introduction Les Indicateurs canadiens de la durabilité

Plus en détail

- Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés.

- Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés. Biodiversité à Genève, en Suisse et dans le monde Les chiffres de la crise 1. Les milieux - Près de la moitié de tous les types de milieux de Suisse sont menacés. Forêts - 31% du territoire suisse est

Plus en détail

Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE

Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE 1 Objectifs Synthèse des informations existantes sur le milieu marin de Guyane patrimoine naturel et culturel, les usages

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel.

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. Les cueillettes commerciales au cœur d enjeux et d intérêts multiples. Engouement pour

Plus en détail

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Donatien N ZALA Directeur Général de l économie forestière

Plus en détail

Nombre d'espèces endémiques en France Nombre d espèces métropolitaines et ultramarines endémiques et sub-endémiques Fiche mise à jour le 20/05/2015

Nombre d'espèces endémiques en France Nombre d espèces métropolitaines et ultramarines endémiques et sub-endémiques Fiche mise à jour le 20/05/2015 Publié sur Indicateurs ONB (http://indicateursbiodiversite.naturefrance.fr/) URL source: http://indicateursbiodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/nombredespecesendemiquesenfrance Nombre d'espèces endémiques

Plus en détail

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique?

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Vendredi 16 octobre 2015 Philippe Gourdain SPN-MNHN : gourdain@mnhn.fr 1 Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) du Muséum

Plus en détail

L abondance des populations d oiseaux communs

L abondance des populations d oiseaux communs Thème : Conservation et gestion des ressources naturelles Orientation : Préserver la biodiversité L abondance des populations d oiseaux communs par région Le suivi des espèces communes est aussi important

Plus en détail

Conservatisme phylogénétique de l aire de répartition géographique des espèces : quelles sont les prédictions des modèles neutres?

Conservatisme phylogénétique de l aire de répartition géographique des espèces : quelles sont les prédictions des modèles neutres? Conservatisme phylogénétique de l aire de répartition géographique des espèces : quelles sont les prédictions des modèles neutres? David MOUILLOT & Kevin J. Gaston UMR CNRS-UM2 5119 Ecosystemes Lagunaires,

Plus en détail

Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar

Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar Randriamahaleo Sahoby Juin 2016 DSAP/DGF/MEEF CONTEXTE ET ANALYSE Contexte de l environnement naturel

Plus en détail

Le Réseau Natura 2000

Le Réseau Natura 2000 Le Réseau Natura 2000 la directive du 2 avril 1979 relative à la conservation des oiseaux sauvages, dite directive «Oiseaux» ; la directive du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels

Plus en détail

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration Conservatoire botanique national de Brest L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire Bilan 5 ans après son élaboration «L état de référence

Plus en détail

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement :

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement : - Tourbières - Landes - Prairies humides - Forêts humides - Mares - Marais asséchés ou mouillés - Annexes fluviales > UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L.211-1 du code

Plus en détail

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Novembre 2014 Etude réalisée par : Direction de la Nature des Paysages et de la Biodiversité Conseil général de la Seine-Saint-Denis Audrey Muratet Observatoire

Plus en détail

Centre de la vie sauvage Réserve écologique. Colombie

Centre de la vie sauvage Réserve écologique. Colombie Centre de la vie sauvage Réserve écologique Colombie Un lieu unique et emblématique Sierra Nevada de Santa Marta La Colombie détient 10% du capital de la biodiversité mondiale 1815 espèces d oiseaux, 735

Plus en détail

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche»

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» 151 D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est?

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est? asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic kaë lv illem agn e/f RAP NA Loir e:a zuré du s erpo let Gorges de la Loire Yv es T hon néri eux : Yves Thonnérieux Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 :

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

Le système socio-écologique d une «big city» Thématique Biodiversité

Le système socio-écologique d une «big city» Thématique Biodiversité ATELIER OT-MED Axe Transverse 1 : The Observation systems and databases Marseille, métropole méditerranéenne face au défi du développement durable Le système socio-écologique d une «big city» Thématique

Plus en détail

L. Tatin, J. Renet & A. Besnard. contribuent ou ont contribué : E. Becker, O. Chababnier, J.-D. Chapelin-Viscardi, P. Ponel & Marc Cheylan

L. Tatin, J. Renet & A. Besnard. contribuent ou ont contribué : E. Becker, O. Chababnier, J.-D. Chapelin-Viscardi, P. Ponel & Marc Cheylan La de lézards ocellés (Timon lepidus) en plaine de Crau : suivre les tendances de et améliorer les connaissances sur son écologie. L. Tatin, J. Renet & A. Besnard contribuent ou ont contribué : E. Becker,

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR Changement Climatique et Mobilités Humaines Vers des réponses dignes, coordonnées et durables POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR Fabienne Randrianarisoa, Assistant technique de coordination de projets

Plus en détail

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français Le réseau Natura 2000 Atlantique La forêt privée couvre plus de 50% de la surface forestière du réseau Natura 2000. Continentale Alpine Méditerranéenne Régions biogéographiques Natura 2000 75% de la surface

Plus en détail

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse Damien THIEBAULT Consultant INVENTAIRES NATURALISTES PREALABLES AUX REVISIONS D AMENAGEMENTS FORESTIERS SUR 3 PROPRIETES REGIONALES

Plus en détail

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées»

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Contexte Le Desman des Pyrénées est une espèce : reprise à l'annexe II de la convention

Plus en détail

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Alexandre DUMAITRE DREAL ALPC 23.09.2016 Thierry Degen / DREAL ALPC Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX. Tableau 25.1 Espèces à statut particulier du milieu marin

LISTE DES TABLEAUX. Tableau 25.1 Espèces à statut particulier du milieu marin LISTE DES TABLEAUX Tableau 25.1 Espèces à statut particulier du milieu marin...25-3 Tableau 25.2 Espèces faisant l objet d une protection particulière selon la délibération n o 85-2001/BPN de la Province

Plus en détail

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Réseau écologique et Natura 2000 - Principes Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Contexte global: Erosion de la biodiversité Contexte global: Erosion de la biodiversité Erosion (crise)

Plus en détail

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1 III. La préservation des habitats naturels permet la diversité des espèces animales et végétales, c est donc l un des grands enjeux environnementaux du territoire Triévois. Ainsi, les dégradations dues

Plus en détail

Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective

Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective 02/04/2016 Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective Liste rouge UICN validée en CSRPN Bretagne en juin 2015 Présentation : Emmanuel Quéré Cadre de travail

Plus en détail

Utilité des SIG dans l évaluation environnementale Cas de la réserve des Monts Nimba Guinée

Utilité des SIG dans l évaluation environnementale Cas de la réserve des Monts Nimba Guinée Utilité des SIG dans l évaluation environnementale Cas de la réserve des Monts Nimba Guinée Claude Codjia Nina Oanca Jean Philippe Waaub GEIGER, département de géographie UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES

RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES DISPONIBLES DE LA FAUNE ET DE LA FLORE DE FRANCE Le 10 décembre 2003 AVANT PROPOS Il existe en France métropolitaine de l'ordre de 80.000 espèces, terrestres et marines, de plantes

Plus en détail

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers»

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Séquence «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Prendre en compte la biodiversité forestière pour la définition des continuités écologiques : Retour d expérience à l échelle de la CA du Grand Evreux

Plus en détail

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation Office fédéral de l environnement OFEV Division Espèces, écosystèmes, paysages Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau

Plus en détail

Conservatoire botanique national alpin

Conservatoire botanique national alpin Conservatoire botanique national du Massif central Conservatoire botanique national alpin POLE D INFORMATION FLORE HABITATS - Lieu de la réunion : Parc naturel régional du Pilat Moulin de Virieu 42410

Plus en détail

CONNAITRE POUR CONSERVER : LE PATRIMOINE NATUREL CACHÉ DES COMORES

CONNAITRE POUR CONSERVER : LE PATRIMOINE NATUREL CACHÉ DES COMORES Biodiversité des îles de l Océan Indien CONNAITRE POUR CONSERVER : LE PATRIMOINE NATUREL CACHÉ DES COMORES Benoît Fontaine Yahaya Ibrahim 14 décembre 2011 UMR 5202 CNRS, MNHN (SE) UMS 2700 CNRS, MNHN (SE)

Plus en détail

Résumé : Concilier la gestion des berges et la préservation de la biodiversité

Résumé : Concilier la gestion des berges et la préservation de la biodiversité Résumé : Concilier la gestion des berges et la préservation de la L exemple des actions conduites par la LPO Vienne et le Syndicat de RIVE de Vienne Par Adélaïde LIOT, chargée de mission conservation à

Plus en détail

Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+

Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+ Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+ «Consultation régionale et l atelier de renforcement des capacités pour l Afrique sur REDD-plus» Cape

Plus en détail

Journée d'échanges sur les espèces invasives

Journée d'échanges sur les espèces invasives CBN de Brest (J. WAYMEL) CBN de Brest (J. WAYMEL) 08/06/2014 Journée d'échanges sur les espèces invasives Juliette Waymel. Antenne de Basse-Normandie Organisation régionale sur la problématique des invasives

Plus en détail

Etude et conservation de la population de Grands Dauphins dans le secteur des îles de Marseille Novembre 2016 Novembre 2018

Etude et conservation de la population de Grands Dauphins dans le secteur des îles de Marseille Novembre 2016 Novembre 2018 Etude et conservation de la population de Grands Dauphins dans le secteur des îles de Marseille Novembre 2016 Novembre 2018 Frank Dhermain Partenaires financiers Partenaires scien,fiques Contexte Le Grand

Plus en détail

Introduction : la biodiversité, résultat d une longue évolution

Introduction : la biodiversité, résultat d une longue évolution Introduction : la biodiversité, résultat d une longue évolution Définition : la biodiversité est l ensemble des êtres vivants qui peuplent et ont peuplé la terre au cours des temps géologiques, depuis

Plus en détail

Biodiversité en forêt

Biodiversité en forêt Biodiversité en forêt 1 Plan La biodiversité: cadre global La biodiversité: cadre national et cantonal La biodiversité: cadre régional Plan d'action biodiversité en forêt: cadre régional Biotopes régionaux

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

QU EST-CE-QUE LA BIODIVERSITE?

QU EST-CE-QUE LA BIODIVERSITE? QU EST-CE-QUE LA BIODIVERSITE? BIOLOGIQUE «BIOS» «VIE» «DIVERSITE» C est la diversité du vivant Ce mot a été créé en 1992 lors du sommet de la terre à Rio de Janeiro UNE DIVERSITE DES ECOSYSTEMES UN CHAMP

Plus en détail

Kerkennah au coeur de la Méditerranée

Kerkennah au coeur de la Méditerranée Kerkennah au coeur de la Méditerranée Pour un tourisme écologique durable et responsable Villefranche-sur-Mer (AJM: 31 Mars - 4 Avril, 2009) Définition L'écotourisme est une forme de tourisme durable,

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES D UN PROJET SUR LES SITES NATURA2000 Ce formulaire permet de répondre à la question suivante

Plus en détail

Le cheval sauvage de Mongolie Equus przewalski

Le cheval sauvage de Mongolie Equus przewalski Le cheval sauvage de Mongolie Equus przewalski LE CHEVAL DE PRZEWALSKI LONGÉVITÉ : 15 à 20 ans NOURRITURE : rares herbes, bulbes. MOEURS : petits troupeaux (6 à 8 têtes) sous la tutelle d'un étalon. Comme

Plus en détail

02/04/2016. en Bretagne. Conservatoire botanique national de Brest. Gaëtan Masson. Antenne Bretagne

02/04/2016. en Bretagne. Conservatoire botanique national de Brest. Gaëtan Masson. Antenne Bretagne 02/04/2016 Plan de conservation de l Elatineverticillée en Bretagne Conservatoire botanique national de Brest Gaëtan Masson Antenne Bretagne Présentation générale de l espèce Taxonomie Famille : Elatinaceae

Plus en détail

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique ANNEXE QC-132 Évaluation de la valeur écologique Méthodologie : Évaluation de la valeur écologique Date : 8 septembre 2015 Numéro de révision : 03 Préparé par : Mathieu St-Germain, biologiste, B.Sc. Approuvé

Plus en détail

alimentaire à Madagascar

alimentaire à Madagascar Biodiversité et sécurité alimentaire à Madagascar Dr Joelisoa Ratsirarson et Jeannin Ranaivonasy (Division Ecologie et Biodiversité - Département des Eaux et Forêts ESSA) Maurice 29 juin 2009 Plan Contexte

Plus en détail

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Journée AGRIDEA OQE Yverdon 5.11.2013 Etat de Vaud Direction générale de l'environnement - DGE Division Biodiversité et Paysage

Plus en détail

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Table Ronde - Initiative Cacao et Forêts Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Col. TONDOSSAMA Adama, Directeur Général de l OIPR 13 Juin 2017 1 Plan de présentation 1.

Plus en détail

Les aires protégées en Haïti

Les aires protégées en Haïti Les aires protégées en Haïti Florence Sergile, Agronome-conservationniste IFAS Global, University of Florida Journée mondiale de l environnement 2015 2015 7 Milliards de rêves, une seule planète! Pourquoi

Plus en détail

SAUVETAGE ET SAUVEGARDE DE LA FAUNE TERRESTRE

SAUVETAGE ET SAUVEGARDE DE LA FAUNE TERRESTRE SAUVETAGE ET SAUVEGARDE DE LA FAUNE TERRESTRE Bilan C. Richard-Hansen d après J.C. Vié / G. Dubost, J.M. Pons, P.M. Forget (coord.) Novembre 2014 1 Sommaire 1.Rappel des programmes et principaux résultats

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

MASSIF A TOURBIERES DE L AUBRAC, EN AUVERGNE

MASSIF A TOURBIERES DE L AUBRAC, EN AUVERGNE MASSIF A TOURBIERES DE L AUBRAC, EN AUVERGNE Code ONZH : FR835002 Région : Auvergne Départements : Cantal Nombre de tourbières recensées : 15 représentant 123 hectares Auteur et année d inventaire : Conservatoire

Plus en détail

Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques. Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah

Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques. Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah DIVA 3 «Continuités écologiques dans les territoires ruraux

Plus en détail

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE Atelier sur les statistiques environnementales Yaoundé, 5-9 décembre 2011 Belmond DJOMO Responsable TIC UICN PROGRAMME CAMEROUN INTERNATIONAL

Plus en détail

Présentation du guide. «Ports de commerce et Natura 2000 en mer»

Présentation du guide. «Ports de commerce et Natura 2000 en mer» Présentation du guide «Ports de commerce et Natura 2000 en mer» Comité de rédaction du guide : Direction des services de transports : Catherine Cumunel Centre d études techniques maritimes et fluviales

Plus en détail

Principales initiatives de protection en milieu terrestre. Annie Aboucaya et Pascal Gillet, Parc national de Port-Cros Elise Krebs IMBE

Principales initiatives de protection en milieu terrestre. Annie Aboucaya et Pascal Gillet, Parc national de Port-Cros Elise Krebs IMBE Principales initiatives de protection en milieu terrestre Annie Aboucaya et Pascal Gillet, Parc national de Port-Cros Elise Krebs IMBE *Présentation *Grandes missions * Flore et habitats *Plantes exotiques

Plus en détail

Situation des espèces exotiques envahissantes en Nouvelle-Calédonie

Situation des espèces exotiques envahissantes en Nouvelle-Calédonie Situation des espèces exotiques envahissantes en Nouvelle-Calédonie Atelier de travail EEE sur les espèces envahissantes dans les collectivités françaises du pacifique - UICN Anne-Claire Goarant, service

Plus en détail

Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité

Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité Philippe CLERGEAU & Audrey MURATET Muséum National d Histoire Naturelle Quelques constats : - L évolution d une

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CMS CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale UNEP/CMS/COP12/Doc.21.1.10 18 mai 2017 Français Original: Anglais 12 ème SESSION DE LA CONFÉRENCE DES PARTIES Manille, Philippines, 23-28

Plus en détail

LES$PLANTES$ La#richesse#remarquable#de#la# flore#de#l Aude,#un#patrimoine#à# connaître#et#faire#connaître## #

LES$PLANTES$ La#richesse#remarquable#de#la# flore#de#l Aude,#un#patrimoine#à# connaître#et#faire#connaître## # LES$PLANTES$ La#richesse#remarquable#de#la# flore#de#l Aude,#un#patrimoine#à# connaître#et#faire#connaître## # Clémen=ne#PLASSART# Fédéra=on#Aude#Claire $ # Biodiversité végétale en France France : environ

Plus en détail

Note du 27 avril 2017 relative au signalement des mammifères marins échoués ou à la dérive, morts ou en détresse, pour leur exploitation scientifique

Note du 27 avril 2017 relative au signalement des mammifères marins échoués ou à la dérive, morts ou en détresse, pour leur exploitation scientifique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Direction

Plus en détail

Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs

Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs Un observatoire des pollinisateurs? La pollinisation, un service écologique menacé La diversité est importante Des pressions multiples : réchauffement climatique,

Plus en détail

Etat de la diversité biologique en Algérie

Etat de la diversité biologique en Algérie Ministère de l Aml Aménagement Du Territoire et de l Environnementl Colloque International sur l Efficacitl Efficacité des Evaluations Saida LAOUAR Environnementales dans l Atteinte l des Objectifs du

Plus en détail

Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique

Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique Concours IDRRIM 2012 Autoroute A71 Présentation simplifiée L étang de Sologne au cœur du réseau Natura 2000 Situé dans le département

Plus en détail

Notion complexe qui englobe la diversité (richesse spécifique, abondance ) et la variabilité des organismes vivants et des systèmes écologiques.

Notion complexe qui englobe la diversité (richesse spécifique, abondance ) et la variabilité des organismes vivants et des systèmes écologiques. Notion complexe qui englobe la diversité (richesse spécifique, abondance ) et la variabilité des organismes vivants et des systèmes écologiques. Elle intègre : - la diversité infra et inter-spécifique

Plus en détail

Des espèces patrimoniales et exploitées très prisées

Des espèces patrimoniales et exploitées très prisées La conservation/gestion des espèces animales terrestres natives et exploitées en province nord Fabrice Brescia, Mélanie Boissenin & Cédric Haverkamp IAC-Axe 2 «Diversités biologique et fonctionnelle des

Plus en détail

votée le 21 juillet 2016 Impacts CSRPN Direction de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de Guadeloupe de l

votée le 21 juillet 2016 Impacts CSRPN Direction de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de Guadeloupe de l votée le 21 juillet 2016 Impacts CSRPN Direction de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de Guadeloupe de l Octobre 2016 LES TITRES DE LA LOI Titre 1 : Les principes fondamentaux Titre 2 :

Plus en détail

sur les sites Natura 2000

sur les sites Natura 2000 Évaluation des incidences des projets ou programmes de travaux sur les sites Natura 2000 Octobre 2007 Textes de référence : Directive «Habitats faune flore : - articles 6.3 et 6.4 Code de l environnement

Plus en détail

Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion?

Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion? Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion? Veille nationale sur les recherches de Plante & Cité et de ses partenaires, mutualisation des ressources Damien Provendier, Chargé de mission

Plus en détail

HOTSPOT DE LA BIODIVERSITÉ DE POLYNÉSIE-MICRONÉSIE

HOTSPOT DE LA BIODIVERSITÉ DE POLYNÉSIE-MICRONÉSIE Appel à propositions Résumé de la stratégie d investissement, critères d éligibilité et procédure de candidature 1er mars 2009 10 avril 2009 HOTSPOT DE LA BIODIVERSITÉ DE POLYNÉSIE-MICRONÉSIE 1 RÉSUMÉ

Plus en détail

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant :

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Pour tous ceux qui n ont pas pour vocation première d éduquer à l environnement ni de gérer des espaces verts ou naturels. Pour tous ceux qui

Plus en détail

La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza

La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza 2/12/21 La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza Mme Ramdane Nadia Chef de département de la protection des ressources naturelles

Plus en détail

La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire

La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire Présenté par Marilou Bourdages Directeur: Claude Lavoie Chaire multifacultaire de recherche et d intervention sur la Gaspésie et

Plus en détail

PLAN : Introduction. I- La répartition des êtres vivants (notions de chorologie) II- Les grandes formations terrestres (les biocénoses)

PLAN : Introduction. I- La répartition des êtres vivants (notions de chorologie) II- Les grandes formations terrestres (les biocénoses) Département de Géographie Faculté des Lettres et Sciences Humaines Université Cheikh Anta Diop (UCAD) PLAN : Introduction I- La répartition des êtres vivants (notions de chorologie) II- Les grandes formations

Plus en détail

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Réunion de présentation en Mairie des Adrets de l Esterel 26 Novembre 2013 LES RÉSERVES BIOLOGIQUES des espaces naturels remarquables en forêt

Plus en détail

Renforcement de populations végétales et conséquences d une hybridation intraspécifique dans un contexte d habitats hétérogènes

Renforcement de populations végétales et conséquences d une hybridation intraspécifique dans un contexte d habitats hétérogènes Renforcement de populations végétales et conséquences d une hybridation intraspécifique dans un contexte d habitats hétérogènes Michel-Pierre Faucon 27 août 2013 Unité de recherche UP (2012-2015) HydrISE

Plus en détail

Un message inquiétant

Un message inquiétant Un réseau écologique visant à rétablir la connectivité du paysage pour la biodiversité et les services écologiques : de la science à l'application Andrew Gonzalez www.monteregieconnection.com Max Bell

Plus en détail

DOSSIER D INCIDENCE Natura 2000

DOSSIER D INCIDENCE Natura 2000 PROJET DE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE AU SOL SUR LA COMMUNE DE MER (41) DOSSIER D INCIDENCE Natura 2000 Mai 2015 AEPE Gingko 2, av. des Tilleuls 49 250 Beaufort-en-Vallée tel : 02 41 68 06 95 site : www.aepe-gingko.fr

Plus en détail

INFO SPECIES Réseau suisse d informations faunistiques, floristiques et cryptogamiques

INFO SPECIES Réseau suisse d informations faunistiques, floristiques et cryptogamiques INFO SPECIES Réseau suisse d informations faunistiques, floristiques et cryptogamiques Lignes directrices concernant la propriété, la diffusion et l utilisation des données Remarque préliminaire Les institutions

Plus en détail