Place de la chirurgie pulmonaire dans les Cancers primitifs et Chirurgie de Métastasectomie Pulmonaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Place de la chirurgie pulmonaire dans les Cancers primitifs et Chirurgie de Métastasectomie Pulmonaire"

Transcription

1 Place de la chirurgie pulmonaire dans les Cancers primitifs et Chirurgie de Métastasectomie Pulmonaire A.J. PONCELET, Ph. NOIRHOMME. Department of Cardio-Thoracic Surgery, Cliniques universitaires Saint-Luc, Université catholique de Louvain, Brussels, Belgium. ECU-UCL 24 Mars 2007

2 Chirurgie pour tumeurs primitives Plan Introduction Multimodalite Guidelines et Interdisciplinarite Staging Operabilite Resequabilite Evolution a court terme Evolution a long terme

3 INTRODUCTION Cancer Bronchique non à petites cellules NSCLC (75%) Cancer Bronchique à petites cellules SCLC (25%) Mesothéliome malin

4 TNM staging system and Surgery for NSCLC (Moutain 1997) T1 T2 T3 T4 N0 Ia Ib IIb IIIb N1 IIa IIb IIIa IIIb N2 IIIa IIIa IIIa IIIb N3 IIIb IIIb IIIb IIIb MULTIMODAL M+ IV IV IV IV

5 Multimodality Stades (Ib), IIa and IIb Chimiothérapie Adjuvante (à base de Cisplatine) Stade IIIa IALCT, N Engl J Med 2004, 350: JBR, NEJM 2005, 352;25 : Chimiothérapie Néo-adjuvante (ou d induction) - à base de Cisplatine Re-stadification complète et sélection des répondeurs (partiel/complet) Maladie stable (single N2 station) J Clin Oncol 2005, 23:

6 Members of the Guideline Development Committee Respiratory Oncology ( ) Belgian Society Pneumology: Bosquee Leon Duplaquet Fabrice Galdermans Danny Germonpre Paul Lecomte Jacques Ninane Vincent van Meerbeeck Jan Vansteenkiste Johan Belgian Society of CardioThoracic Surgery: Bosschaerts Thierry Capello Matteo De Leyn Paul De Roover Dominique Poncelet Alain Proot Luc Van Schil Paul Vermassen Frank Belgian Society Radiation Oncology: Lievens Yolande Van Houtte Paul Chaltin Marie Bral Samuel Rosier JF Belgian Society Medical Oncology: Humblet Yves Vansteenkiste Johan Pathologist Weynand Brigit

7 «Guidelines» & Stadification des NSCLC Bronchoscopie (sensibilité de détection faible si tumeur periphérique < 2cm) Chest CT scan (IV contrast) Etage thoracique et abdominal supérieur Informations sur T, N et M FDG-PET Pour patients Stade I-III avec attitude curative, indispensable car améliore la sélection des patients Cytoponction echoguidée par voie endoscopique (transoesophagienne, transbronchique) Examen peu invasif, à recommander en première ligne afin de prouver l atteinte ganglionnaire médiastinale. (! learning curve) Mediastinoscopie (cervicale) Biopsies d au moins 4 des 6 stations ganglionnaires accessibles. (2 ipsilatérales, 1 contralaterale et station 7). Epanchement Pleural Evaluation cytologique indispensable (si (+), T4 irrésequable ) CT cérébral (IV contrast) ou IRM

8 «Guidelines» & Opérabilité = Evaluation Fonctionnelle Cardio-respiratoire essentiellement Criteria 1 ECOG score 0,1 ou 2 2 Absence de co-morbidité majeure rendant le risque de morbidité-mortalité opératoire prohibitif (cardiac cause) 3 Fonction pulmonaire autorisant la resection parenchymateuse proposée (Valeur de VEMS prédite post-op > 30% des valeurs prédites (ou > 0.8L) pred pofev1 = pre FEV1 (n segm. resséqués/ n total segm.)

9 Poumon Dt n segm Poumon G n segm. LSD 3 LMD 2 LID 5 LSG 4 LIG 5 1 segm = 1 / 19 or (VEMS préop)

10 «Guidelines» per-opératoire = Evaluation de la Réséquabilité Résection Complète = Seule attitude acceptable pour chirurgie de résection parenchymateuse 3 Critères doivent être respectés pour un label de Resection Complete : a) Marges de résection saines microscopiquement b) Curage ganglionnaire systématique Le curage devrait inclure au moins six ganglions dont 3 #10 et/ou #11 3 # N2 et au moins 1 ggl #7 c) Pas de rupture capsulaire dans les ganglions prélevés séparément.

11 Résultats à court terme : Morbidity-Mortality Direct Relationship to Preoperative PFT s Lobectomy # Pneumonectomy Surgical Volume & Outcomes

12 1/ Preoperative pulmonary function as a prognostic factor for NSCLC Cancer Unrelated Death N = 402 patients All Stage I NSCLC Iizasa T & al. Ann Thorac Surg 2004;77:

13 Preoperative pulmonary function as a prognostic factor for NSCLC Cause of Death FEV1% < 70% (n = 100) FEV 1 % 70% (n = 302) Respiratory disease 13 4 Cardiac disease 4 3 Brain vascular disease 1 5 Second malignancy 10 7 Other 7 4 Total b FEV 1 % = percent forced expiratory volume in 1 second. a Values are number of patients. b p value < with 2 test. Iizasa T & al. Ann Thorac Surg 2004;77:

14 2/ Operative risk for Lobectomy Pneumonectomy Lung resection for non small-cell lung cancer in patients older than 70 y.o. Type of resection No. of Patients (n = 125) % Lobectomy Bilobectomy % Pneumonectomy Wedge resection 8 6 Birim O. & al. Ann Thorac Surg 2003;76:

15 n = (%) Minor complications Supraventricular arrhythmia Air leak > 5 d Transfusion Atelectasis 9 7 Infection 6 5 Paresis of recurrent nerve 3 2 Major complications Empyema 6 5 Pneumonia 5 4 Myocardial infarction 2 2 Bronchopleural fistula 2 2 ARDS 2 2 Ventricular arrhythmia 1 1 Ventilatory support > 72 h 1 1 Pulmonary edema 1 1 Cardiac failure 1 1 Overall 30-d Mortality = 3.2% Renal failure 1 1 Birim O. & al. Ann Thorac Surg 2003;76:

16 Mortality and Complications Following Pneumonectomy Variables Rate, % 30-d mortality rate HUG 10.3 CVP 6.3 Cardiovascular complications Major complic. = 27% Arrhythmias 24.9 Heart failure 0.5 Myocardial infarction 0.5 Stroke 1 Pulmonary emboli 2.6 Pulmonary complications Bronchopneumonia 7.8 Atelectasis 2.6 Minor complic. = 31% Bronchopleural fistula 4.7 Re-intubation 2.1 Prolonged chest drainage ( > 7 days) 2.6 Reperfusion edema 2.1 Renal dysfunction Elevation of plasma creatinine ( > 20%) 2.6 Licker M and al. Chest. 2002;121:

17 Low Surgical Volume # High Surgical Volume Mortality Bach. PB. and al. N Engl J Med :

18 Morbidity Bach. PB. and al. N Engl J Med :

19 Similar trends for every major surgical procedures Birkmeyer JD,and al. N Engl J Med 2002; 346:

20

21 Résultats à long terme : Survie et Récidive(s) 1/ Early Stage Ia 60-65% Ib 50% IIa 45% IIb 35% van Rens, M. Th. M. et al. Chest 2000;117:

22 National Cancer Institute of Canada Clinical Trials Group - JBR10 Ib Ia 85% Ib 70% II IIa 55-60% IIb 45% IALT, NEJM 2004, 350;4 : JBR, NEJM 2005, 352;25 :

23 2/ Very Early Stage (CT scan screening) n= 484/31,567 pa Incidence : 1.5% Mean = 13mm Stage I = 85% pa The International Early Lung Cancer Action Program Investigators (IELCAPI). N Engl J Med 2006;355:

24 3/ Advanced Stage Rosell R, Lung Cancer Oct;26(1):7-14 Betticher DC, J Clin Oncol May 1;21(9):

25 Small Cell Lung Cancer (SCLC) Most aggressive lung cancer Responsive to chemotherapy and radiation but recurrence rate is high even in early stage WHO revised classification Small cell carcinoma Oat Cell Intermediate Mixed small cell/large cell carcinoma Combined small cell carcinomas

26 SCLC: Staging and place for surgery Very Limited Stage Defined as solitary tumor, less than 3cm diameter, without mediastinal nodal or extranodal metastatic site. Limited Stage Defined as tumor involvement of one lung, the mediastinum and ipsilateral and/or contralateral supraclavicular lymph nodes. Extensive Stage Defined as tumor that has spread beyond one lung, mediastinum, and supraclavicular lymph nodes. Common distant sites of metastases are the adrenals, bone, liver, bone marrow, and brain.

27 Multimodality Stages Ia through IIb Chimiothérapie Adjuvante/Neo-adjuvante Prophylactic Cranial Irradiation N 134 patients Retrospective, case control Surg + adj. chemo vs chemo/xrt 67 pa / arm N0 and N1 subgroups Badzio A and al. Eur J Cardiothorac Surg. 2004;26(1):183-8

28 Malignant Mesothelioma 80% intrathoracic 20% primary site = peritoneum Age : M/F 3.6 to 1

29 Epidemiology and perspectives Period of latency Cugell, D. W. et al. Chest 2004;125:

30 Diagnostic CXR : 80-95% Pleural effusion CT-scan : Sensitivity >>> CXR PET-FDG scan for Nodal and M stating Histologic diagnosis is mandatory Pleural cytology 25-33% Closed-chest needle biopsy 21-77% Thoracoscope biospy 90% VATS >90% and staging XRT post-biopsy for local control

31 Three histologic types of mesothelioma; epithelioid, 50%; sarcomatous or mesenchymal, 16%; mixed, 34%. The epithelioid subtype has the best prognosis

32 Surgery as a part of multi-modal treatment : Selection of patients T1a T1b T2 T3 T4 N0 Ia Ib II III IV N1 III III III III IV N2 III III III III IV N3 IV IV IV IV IV M+ IV IV IV IV IV

33 Pleuro-pneumonectomy Stage Ia, Ib and Stage II Pleurectomy Decortication Stage Ia, Ib and Stage II unfit for EPPn + XRT and chemo-sensitizing molecules Paclitaxel Carboplatin

34 Treatment Algorythm for Mesothelioma Stage I Epithelial Stage I NON Epithelial Stage II/III All Types Evaluate for EPP NeoAduvant Chemotherapy platin-based pemetrexed or gemcitabin EPP Aduvant Chemotherapy platin-based pemetrexed or gemcitabin Adjuvant XRT Re-Staging Downstaging to N0/1 Evaluate for EPP EPP Ajuvant XRT

35 EPP Exclusions Criteria ECOG > 1 (KI < 70%) ppofev 1 < 1L/s Room air pco 2 > 45 mmhg Room air po 2 < 65 mm Hg EF < 45% Borderline FEV 1 < 2L/s radionuclide ventilation-perfusion pulmonary scanning D. Sugarbaker, J Thor Cardiovasc Surg, 1999: 117: 54-65

36 Authors Year Nu Pa Stage Epithelial Operative 2-year surv 5-yr Surv IMIG Mortality Worn N/a N/a N/a Butchart N/a DeLaria N/a N/a Da Valle N/a Ruffie I-III N/a Allen N/a Rusch (131) N/a (76%) 6 ~ 40 [Med 9.9mo] Sugarbaker I-III Weder I-III [Med 23mo] Stahel (SAKK17/00) (61) I-III N/a 2 67 (1-yr) [Med 26.3mo] (18.4 mo) Flores III/IV N/a 0 N/a N/a Edwards I-IV Summary 612 NeoAdj Chemo XRT Adj Chemo XRT Adj Chemo or adj. XRT

37 Place de la chirurgie pulmonaire dans les Cancers primitifs et dans la Chirurgie de Métastasectomie Pulmonaire

38 Métastasectomies pulmonaires 1/ Introduction 2/ Revue Générale (Registre international) 3/ UCL Experience

39 Historical aspect of surgery in Pulmonary Metasastic Disease : Survival 1884 (Kronlein, Berl Klin Wschschr) 7 yrs* 1930 (Torek, Arch Surg) n/a* 1939 (Barney and Churchill, J Urol) 23 yrs* 1947 (Alexander and Haight, Surg Gynecol Obstet) n= 24 patients (8 sarcoma, 16 carcinoma) 12/24 tumor recurrence-free, (f-up 1-12yrs) 50% 1965 (Thomford, J Thorac Cardiovasc Surg) n= 205 patients (20% sarcoma, 80% carcinoma) 77% 1-yr survival and at 5-yr f-up 30 %

40 Métastasectomies pulmonaires Physio-pathologie Poumon = premier lit capillaire de drainage de la plupart des tumeurs primitives Le plus souvent, fixation en périphérie 10 à 20 % des patients avec métastases pulmonaires ont une maladie confinée au poumon

41 Diagnostic Asymptomatique Découverte lors d un contrôle systématique Ct Scan : sensible (peu de faux [-]) non-spécifique (bcp faux [+]) sous-estime le nombre de lésions Ponction trans-thoracique Nodule solitaire fréquent pour sarcome et mélanome

42 Indication de résection chirurgicales Si Contrôle local de la tumeur primitive Si Résection complète possible Si Réserve fonctionnelle suffisante Si Absence d autres localisations métastatiques?

43 Technique opératoire «Wedge» resection (épargne parenchymateuse) Exploration manuelle Thoracoscopie (single) Si bilat : Sternotomie Thoracotomie bilat. séquentielle.

44 Métastasectomies pulmonaires Analyse de Survie (Toutes origines primitives confondues) Survie à 5ans 36% Survie à 10 ans 26% Survie à 15 ans 22% (médiane de survie : 35 mois)

45 Patients' features II/ Overview: Métastasectomies pulmonaires (International Registry : 5206 pts) Resection Complete Incomplete Total Age:Mean (range) 44 (2-93) 43 (2-79) 44 (2-93) Sex Male Female Type Epithelial Sarcoma Germ cell Melanoma Other Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

46 Patients' features Resection Complete Incomplete Total Approach Monolateral thoracotomy Bilateral thoracotomy Sternotomy Thoracoscopy Resection Wedge Segment Lobectomy Pneumonectomy Other resections Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

47 Overall Survival : Prognostic Factors Complete Resection Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

48 Overall Survival Intervalle libre Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

49 Overall Survival : Prognostic Factors Nombre de métastases Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

50 Overall Survival : Prognostic Factors Histologie Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

51 Overall Survival : Prognostic Factors combined (CR, FI, Nu mets and Histo) Pastorino et al. J Thorac Cardiovasc Surg 113 (1997) :37-49

52 Métastasectomies pulmonaires 1/ Introduction 2/ Revue Générale (Registre international) 3/ UCL Experience

53 Prognostic factors for long-term survival in patients with thoracic metastatic disease: a 10- year experience Study period : patients / 134 procedures Retrospective analysis of consecutive patients All thoracic explorations included Patients data collection Hospital charts, PCP and/or oncologist Follow-up completed from 02/06 and 06/06 Mean follow-up time : 43 months (range mo) AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

54 Patients characteristics Sex ratio (m:f ) 1.2 :1 Mean age 52.2 y.o. (range 3-84) Number of metastasis : 233 (2.5/pa) Number of procedure One : 80 patients (including 9 sequential bilateral) More than one : 18 patients Adjuvant chemotherapy (pre or post): 76/93 patients AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

55 Operative Strategies Mediastinal LN dissection 49/93 patients nln/pa 4.5/pa (1-33) Wedge 48 Segmentectomy 4 Lobectomy 17 Pneumonectomy 7 Other resections 17 R0 R1/R2 R status 70 pa 23 pa (14/9 pa) 70/93 pr0 (75.2%) AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

56 RESULTS Pathology (n=93) Epithelial 47 (Colo-rectal, renal and breast) Sarcoma 21 (all histological subtypes) Teratoma 6 Melanoma 4 Other tumors 15 Major Morbidity (5%) 7/139 procedures, requiring reoperations 3/139 pulm infarc 1 empyema 1 diaphr. hernia 1 90-day Mortality (2.2%) 3/139 procedures (sequential lobectomies/bilob) LOS mean 8.4 days (3-57d) AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

57 Survival at 1-yr 3-yr 5-yr 82% 55% 44% AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

58 AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

59 3-yr and 5-yr Survival Pathology (n=) 3-yr 5-yr Epithelial (47) 59% 42 % Sarcoma (21) 47 % 47 % Teratoma (6) 50% 50% Melanoma (4) 50% 50% Others (15) 78% 78% AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

60 Epithelial Tumors Pathology (n=) 3-yr 5-yr Colo-rectal (26) 69 % 37 % Renal (11) 28 % 19 % Breast (9) 31% 16 % AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

61 Statistics (1) β p H.R. 95% CI Age Sex Primary pn DFI Nu mets Other mets AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

62 Statistics (2) β p H.R. 95% CI Type Resection Uni vs Bilateral Size Mets pr Status pn Status Redo-Mets AJ Poncelet et al., Eur J Cardiothor Surg 31 (2007) :

63 Analysis of Colo-rectal and Sarcoma subgroups Colo-Rectal Metastatic group (n= 26) β p H.R. 95% CI Uni vs Bilat Nu mets pr status pn status* Prior Hep. Mets*

64 Analysis of Colo-rectal and Sarcoma subgroups Sarcoma Metastatic group (n= 21) β p H.R. 95% CI Uni vs Bilat Nu mets pr status pn status* Nu redo-mets

65 Conclusions (1) In those selected patients, understanding that a complete resection can be anticipated, surgery for metastatic disease results in 3-yr and 5-yr overall survival of 60% and 43%, respectively. Both in univariate and multivariate analysis, the number of metastasis and complete pathological resection are significant variables that influences outcome. In this series of patients, variables such as DFI, other site than pulmonary, N status of the primary tumor, type of resection did not had influence on survival.

66 Conclusions (2) Patients in whom repeated metastasectomies are performed do at least as well as the others. In the colo-rectal subgroup, in addition to number of metastasis and the completeness of surgery, bilateral disease appears to convey a negative outcome. When complete resection can be anticipated, no suitable patient should be denied from surgery.

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM NOUVELLE CLASSIFICATION TNM 7 ème Classification TNM 2009 du cancer du poumon Paumier A, Maugin E, Picquet J, Enon B. Service de CCVT CHU ANGERS La Baule, Mars 2010 Historique 1945 : invention du TNM 1973

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

N1: ganglions métastatiques hilaires ou péri-bronchiques homolatéraux

N1: ganglions métastatiques hilaires ou péri-bronchiques homolatéraux Bilan d extension ganglionnaire du cancer bronchique B Padovani, D Ducreux, S Stolear, A Ocelli, E Giordana, L Mondot, S Chanalet, CP Raffaelli, P Carrier Extension ganglionnaire Élément essentiel de l

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

Actualités s cancérologiques : pneumologie

Actualités s cancérologiques : pneumologie Actualités s cancérologiques : pneumologie PLAN Incidence / facteurs de risque Anatomie Symptômes Types de tumeurs Diagnostic / extension Classification Traitement Pronostic Pneumologie : incidence Belgique

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Surveillance postopératoire

Surveillance postopératoire Virginie Westeel CHU, Besançon France Surveillance postopératoire 1 Pourquoi? Why? Aim of follow-up : 6th edition of thetnm classification Goldstraw J Thorac Oncol 2007;2:706-14 2 Récidives et 2 èmes cancers

Plus en détail

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014 Marion GILBERT Simon CHAUVEAU DES pneumologie 11 avril 2014 Contexte Dépistage du cancer poumon : Santé publique Par scanner injecté (low dose) : Baisse de la mortalité (-20%) : NLSTrial (USA) 2011: «The

Plus en détail

Vers des nouvelles classifications des cancers bronchiques? A M I E N S, L E 1 6 J U I N 2 0 1 0 E. M E Y E R

Vers des nouvelles classifications des cancers bronchiques? A M I E N S, L E 1 6 J U I N 2 0 1 0 E. M E Y E R Vers des nouvelles classifications des cancers bronchiques? A M I E N S, L E 1 6 J U I N 2 0 1 0 E. M E Y E R I Classification histologique 1 ère classification OMS en 1967 (Kreyberg), révisée en 1981

Plus en détail

Chimiothérapie stades avancés

Chimiothérapie stades avancés Définition Chimiothérapie adjuvante Cancer du poumon non à petites cellules On entend par chimiothérapie adjuvante, un traitement réalisé chez un malade dont la tumeur a été enlevée en totalité par une

Plus en détail

L évaluation du creux axillaire

L évaluation du creux axillaire L évaluation du creux axillaire Journées DESC-SCVO Poitiers, Juin 2007 Marc-Henri JEAN, Nantes Cancer du sein : Introduction (1) 30 000 nouveaux cas / an 11 000 décès / an Problème de santé publique Pronostic

Plus en détail

La nouvelle classification TNM en pratique

La nouvelle classification TNM en pratique La nouvelle classification TNM en pratique Thierry Berghmans Département des Soins Intensifs et Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Bruxelles, Belgique Bases historiques 1946 : Denoix invente le

Plus en détail

Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires. J. Palussière, X. Buy Département imagerie

Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires. J. Palussière, X. Buy Département imagerie Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires J. Palussière, X. Buy Département imagerie Radiofréquence Interac*on courant électro- magné*que ma*ère agita*on ionique chaleur Coagula*on Nécrose

Plus en détail

L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons

L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons François Bénard, MD, FRCPC Clinicien-chercheur, Centre de recherche clinique Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Professeur

Plus en détail

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI?

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI? Qui et quand opérer au cours du traitement de l EI? Gilbert Habib Département de Cardiologie - Timone Marseille 7es JNI Bordeaux, 8 juin 2006 Université de la Méditerranée Faculté de Médecine de Marseille

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008 COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008 La démarche et les CR des Web-RCP sont conformes aux critères des Staff-EPP de la Haute Autorité de Santé COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) INTERVENANTS

Plus en détail

Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2. Gilbert Massard Université de Strasbourg

Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2. Gilbert Massard Université de Strasbourg Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2 Gilbert Massard Université de Strasbourg Stade et pronostic T1 T2 T3 T4 N0 N1 N2 N3 Survie à 5 ans stade I : 55-75 % stade II : 30-50 % stade IIIa

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Chirurgie palliative des cancers du sein

Chirurgie palliative des cancers du sein Chirurgie palliative des cancers du sein Dr MARTIN-FRANCOISE Sandrine Centre François Baclesse CAEN 1 / xx Cancers du sein métastatiques Cancer du sein d emblée métastatique : 1 à 2% Puis cancer devenant

Plus en détail

Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a

Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE ONCOLOGIE THORACIQUE Peer-reviewed article Stadification ganglionnaire médiastinale du cancer du poumon: nouveaux concepts Kurt G. Tournoy Oncologie thoracique, Onze-Lieve-Vrouw Ziekenhuis Aalst; Universiteit

Plus en détail

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Radiothérapie dans le cancer du col utérin A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Évolution des idées dans le traitement des cancers du col utérin 19 siècle: chirurgie traitement de base 20 siècle:

Plus en détail

Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules

Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules A. Micheau,, S. Bommart,, F. Klein, C. Bousquet,G. Gahide, JP. Sénac, S H. Vernhet-Kovacsik Service

Plus en détail

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille De pistage et suivi des nodules pulmonaires Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille Inte re t du de pistage Cancer du poumon = 1e re cause de mortalite par

Plus en détail

Tumeurs Pulmonaires en Imagerie Interventionnelle A Gangi, X Buy, J Palussiere, T. de Baère

Tumeurs Pulmonaires en Imagerie Interventionnelle A Gangi, X Buy, J Palussiere, T. de Baère Tumeurs Pulmonaires en Imagerie Interventionnelle A Gangi, X Buy, J Palussiere, T. de Baère Traitement des tumeurs pulmonaires par RF Chauffage : particularités pulmonaires NICE guidelines RFA LUNG Percutaneous

Plus en détail

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien RIQUET M. Hôpital Européen Georges Pompidou (PARIS) mr 0905 A- Historique B- Généralités C- Chirurgie des métastases D- Les facteurs pronostiques E- Intérêts

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Cancer bronchique : la première ligne Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Données projetées de l incidence des cancers en France, 2011 Prostate:

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M CAS CLINIQUE Monsieur M âgé de 58 ans MOTIF D HOSPITALISATION : découverte d un nodule pulmonaire unique chez un patient avec ATCD de néoplasie pulmonaire ANTECEDENT : - pneumonectomie G en 2009 pour un

Plus en détail

PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN. Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007

PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN. Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007 PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007 DEFINITION Exérèse totale de la tumeur = tumorectomie Conservant le sein (mamelon et aréole)

Plus en détail

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris Cancer du rectum France : 15000 décès/an : 1ère cause. Pronostic souvent réservé Métastases

Plus en détail

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Hans-Beat Ris Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHUV, Lausanne Induction (chimiothérapie) suivie

Plus en détail

Cancer du poumon à petites cellules. Radiothérapie

Cancer du poumon à petites cellules. Radiothérapie Cancer du poumon à petites cellules Radiothérapie Dr Corinne Faivre-Finn Cours du GOLF Toulouse 11 Septembre 2009 Foundation Trust Foundation Trust Progress in the therapy of SCLC has been painfully slow.

Plus en détail

Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib»

Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib» Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib» D après la communication orale de Denis Moro-Sibilot, abstract 1200, WCLC 2015 Clément Korenbaum, interne,centre

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Le stade N2 après chimiothérapie d induction ne contre-indique pas la pneumonectomie!

Le stade N2 après chimiothérapie d induction ne contre-indique pas la pneumonectomie! Le stade N2 après chimiothérapie d induction ne contre-indique pas la pneumonectomie! Ziad Mansour 1, Evgenia A. Kochetkova 1, Nicola Santelmo 1, Xavier Ducrocq 1, Mircea-Dan Vasilescu 1, Jean- Marie Wihlm

Plus en détail

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante Pro Réalisation d une chirurgie complète Moins de morbidité post

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Cancer

Plus en détail

Dépistage du cancer du poumon:

Dépistage du cancer du poumon: Dépistage du cancer du poumon: les enjeux Colloque de l Escalade Genève, 5 décembre 2012 Thierry Rochat, Service de Pneumologie, HUG Le cancer bronchique c est déprimant Lors du diagnostic du ca bronchique

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatique) des cancers du sein triple-négatifs. Questions pour les Recommandations

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatique) des cancers du sein triple-négatifs. Questions pour les Recommandations Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatique) des cancers du sein triple-négatifs Questions pour les Recommandations 0 Groupe de travail constitué de : Anthony Goncalves, Eric-Charles

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

Preliminary results on 11 young patients. An emerging revolution of the role of MRI in oncology studies?

Preliminary results on 11 young patients. An emerging revolution of the role of MRI in oncology studies? Comparison of a sequence of entire body MRI (DWIBS) To FDG- PET scan In metastases detection Preliminary results on 11 young patients. An emerging revolution of the role of MRI in oncology studies? Eichwald

Plus en détail

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium Febrile Neutropenia (fever > 38 C + neutropenia < 500xmm

Plus en détail

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Cancers du sein avec amplification ERBB2 10-15% breast cancer Amplification Expression Her2: discovered

Plus en détail

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate?

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? H. QUINTENS Institut A TZANCK Saint Laurent du Var 25 Mars 2014 Classification TNM Score de GLEASON L'antigène prostatique spécifique L'antigène prostatique

Plus en détail

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Savoir d où l on vient! Bernstein TE. Colorectal Disease. October 2012 14, (10), e668 e678 Norwegian Rectal

Plus en détail

Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire

Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire Diplôme Universitaire Corrélations anatomo-physio-pathologiques en imagerie thoracique 25 mai 2011 Imagerie TEP et pathologie tumorale bronchique Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire Détection en coincidence

Plus en détail

Ganglion sentinelle et cancer du sein. Dr Michy- HCE

Ganglion sentinelle et cancer du sein. Dr Michy- HCE Ganglion sentinelle et cancer du sein Dr Michy- HCE historique 1985: Ganglion sentinelle + mélanome 1994: giulano: application au cancer du sein 2002: validation du GAS par l ANAES Morton, arch Surg, 1992

Plus en détail

PETscan en Oncologie Thoracique. Dr. Laurence MABILLE

PETscan en Oncologie Thoracique. Dr. Laurence MABILLE PETscan en Oncologie Thoracique Dr. Laurence MABILLE PETSCAN: Grandes Indications Diagnostic de Malignité Bilan d extension Valeur pronostique Aide à la biopsie Précision du volume cible en cible radiothérapie

Plus en détail

TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre.

TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre. TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre. F Peschaud Vendredi 11 décembre 2015 Adjuvant: Pourquoi? T3/T4 après RCT néoadjuvante: taux de récidive métastatique à 5 ans de 35% Stade III: Survie sans

Plus en détail

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Introduction Le cancer bronchique est la première cause de mortalité par cancer en Europe avec une survie à 5

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas?

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Michel RIVOIRE, Valeria BASSO Département de Chirurgie Oncologique Centre Léon Bérard, INSERM 1032 69

Plus en détail

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante Etat de la situation en Suisse Formation en pneumologie du 30 avril 2015 Dr Régis Otasevic Importations d amiante (tonnes) Mésothéliomes

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en 2016 E Fadel La chirurgie est le traitement ciblé le plus efficace des cancers BP Principes de chirurgie oncologique Exèrese mono-bloc de

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

Prise en charge des carcinomes bronchiques selon le stade: le point de vue du chirurgien 1

Prise en charge des carcinomes bronchiques selon le stade: le point de vue du chirurgien 1 Schweiz Med Wochenschr 2000;130:679 83 A. Spiliopoulos, M. de Perrot Unité de thoracique, Département de, Hôpitaux Universitaires de Genève Prise en charge des carcinomes bronchiques selon le stade: le

Plus en détail

Les différents types de cancers et leurs stades. Dr Richard V Oncologie MédicaleM RHMS Baudour et Erasme La Hulpe 1/12/07

Les différents types de cancers et leurs stades. Dr Richard V Oncologie MédicaleM RHMS Baudour et Erasme La Hulpe 1/12/07 Les différents types de cancers et leurs stades Dr Richard V Oncologie MédicaleM RHMS Baudour et Erasme La Hulpe 1/12/07 CARCINOGENESE multiple steps, accumulation d altd altérations continuum lésionnel

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 Cancer du poumon aspects thérapeutiques incidence et mortalité incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 incidence femme 2007 mortalité femme 2007 1 08/05/2008 type de cancer stades CPNPC Cancer du poumon

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

Réunion du CORP 25 sept 2014

Réunion du CORP 25 sept 2014 Réunion du CORP 25 sept 2014 Prise en charge chirurgicale des métastases pulmonaires Dr Ludovic Fournel Pr Jean-François Regnard Hôpital Cochin Paris Généralités Résections pulmonaires pour métastases

Plus en détail

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU OMEDIT Aquitaine Affaire suivie par : Bertrice LOULIERE : bertrice.louliere@omedit-aquitaine.fr Antoine BROUILLAUD : antoine.brouillaud@omedit-aquitaine.fr Morgane GUILLAUDIN : morgane.guillaudin@omedit-aquitaine.fr

Plus en détail

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF Nicolas Girard PLAN Epidémiologie Types histologiques Manifestations cliniques Examens paracliniques Imagerie A visée histologique Prise en charge thérapeutique Bilan

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses Jean-François REGNARD Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Email : jean-francois.regnard@htd.aphp.fr MODIFICATION DU T T0 no primary tumor T1 T 3 cm surronded

Plus en détail

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Échanges en radiothérapie du cancer du sein Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Patiente de 62 ans Atcd néo sein gauche traité en 1995 par MCA gauche pour

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

Chirurgie des métastases pulmonaires des cancers colorectaux : analyse de la survie à partir de la base de données Epithor

Chirurgie des métastases pulmonaires des cancers colorectaux : analyse de la survie à partir de la base de données Epithor Chirurgie des métastases pulmonaires des cancers colorectaux : analyse de la survie à partir de la base de données Epithor Pierre-Benoît Pagès *, Bastien Orsini, Pierre-Emmanuel Falcoz, Pascal-Alexandre

Plus en détail

RÉSUMÉ ABSTRACT. chirurgie thoracique

RÉSUMÉ ABSTRACT. chirurgie thoracique Évolution de la prise en charge chirurgicale des cancers pulmonaires en France : lobectomie mini-invasive versus lobectomie par thoracotomie d après la base de données nationale Epithor Sophie Guinard,

Plus en détail

Cancer de prostate T3 La part du radiothérapeute. Pierre Blanchard/Alberto Bossi Institut Gustave Roussy

Cancer de prostate T3 La part du radiothérapeute. Pierre Blanchard/Alberto Bossi Institut Gustave Roussy Cancer de prostate T3 La part du radiothérapeute Pierre Blanchard/Alberto Bossi Institut Gustave Roussy Il y a T3 et T3 T2b? T3 Il y a T3 et T3 et T3 Il y a T3 et T3 et T3 et T3 Bilan d extension TDM AP

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 mai 2010 ALIMTA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 383 080-2) B/1 ALIMTA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 565 825-3)

Plus en détail

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Pr Raffaèle FAUVET Service de Gynécologie Obstétrique CHU CAEN Cancer de l endomètre - Cancer gynécologique le plus fréquent (13,6/100.000 femmes) - 3 ème

Plus en détail

Suivi du cancer colorectal

Suivi du cancer colorectal Suivi du cancer colorectal Dre. Caroline Racicot,MD,FRCSC Chirurgienne générale,chrdl Cancer du colon 4500 cas/année au québec 4 ieme cancer le plus fréquent 2ieme le plus mortel 61% survie à 5 ans Stade

Plus en détail

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me C, Age, OMS 0 Antécédents Métrorragies post ménopausique? Ex complémentaires = hystéroscopie curetage et TDM TAP Chirurgie: hystérectomie

Plus en détail

Lymphome de Hodgkin Prognostic Scoring System PSS. HL classement 2O11 1

Lymphome de Hodgkin Prognostic Scoring System PSS. HL classement 2O11 1 Lymphome de Hodgkin Prognostic Scoring System PSS HL classement 2O11 1 Un classement doit servir à - prévoir l'évolution probable de chaque patient, - adapter l intensité du traitement à cette prévision,

Plus en détail

Le cancer de l œsophage

Le cancer de l œsophage Chapitre 1 Le cancer de l œsophage Classifications Classification ptnm (UICC 2010) Tumeurs ptis : carcinome in situ pt1 : envahissement de la lamina propria et de la sous-muqueuse pt2 : atteinte de la

Plus en détail

DES de pneumologie 30 mars 2012

DES de pneumologie 30 mars 2012 DES de pneumologie 30 mars 2012 la chirurgie des métastases pulmonaires Dominique Grunenwald Hopital Tenon Université Paris VI contexte clinique primitif connu? tabac? antécedents irradiation ancienne?

Plus en détail

Quelle place pour la ponction transbronchique non écho-guidée?

Quelle place pour la ponction transbronchique non écho-guidée? Quelle place pour la ponction transbronchique non écho-guidée? Pr JM VERGNON CHU de St Etienne Président du GELF DIU d endoscopie thoracique avancée Amiens 15/10/10 Indications de la PTBA: 1. Diagnostic

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Hélène Charitansky 1, Alain Fourquet 2 1 Service de chirurgie sénologique, Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE PLEURESIE METASTATIQUE J.CHAPRON - FOUCHE

PRISE EN CHARGE D UNE PLEURESIE METASTATIQUE J.CHAPRON - FOUCHE PRISE EN CHARGE D UNE PLEURESIE METASTATIQUE J.CHAPRON - FOUCHE Généralités La Pleurésie métastatique est une forme fréquente de maladie néoplasique disséminée ou avancée. (6 mois d espérance de vie),

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Yves Gandon CANCER DU RECTUM

Yves Gandon CANCER DU RECTUM Yves Gandon CANCER DU RECTUM Enjeux Problème de santé publique: 2 nd K pays développés, 1/3 des CCR 15000 nouveaux cas/ an en France Mauvais pronostic selon : extension locale T, CRM et lymphonoeuds N

Plus en détail

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in childhood Responsable(s) : De Vathaire Florent, Equipe-3 d'epidémiologie des radiations- CESP- UMR 1018 INSERM Date de modification : 14/08/2013

Plus en détail

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés?

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? controverse : pour Delphine BONNET Fédération digestive - Hôpital Purpan - TOULOUSE définitions Type histologique : adénocarcinome /

Plus en détail

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION ALOPH VALERIE (Bordeaux ) DESC REANIMATION TOULOUSE INTRODUCTION SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE ( SDRA) d éd étiologies

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Positionnement Intérêt du séquençage de l ADN tumoral circulant du gène TP53 muté pour la prédiction

Plus en détail

Cancer broncho-pulmonaire du sujet âgé

Cancer broncho-pulmonaire du sujet âgé Cancer broncho-pulmonaire du sujet âgé Mathilde Gisselbrecht Capacité de gériatrie- Février 2010 Généralités Cancer bronchique primitif = cancer le plus fréquent en incidence dans le monde Incidence en

Plus en détail

Tumeur du rein localement avancée : prise en charge initiale. Pr JJ Patard CHU Rennes

Tumeur du rein localement avancée : prise en charge initiale. Pr JJ Patard CHU Rennes Tumeur du rein localement avancée : prise en charge initiale Pr JJ Patard CHU Rennes Cas N 1 Homme 50 ans, Tumeur découverte par hématurie, 17 cm, Envahissement massif ganglionnaire rétro-péritonéal (N2)

Plus en détail

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var «N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var La totalité des patients doit bénéficier d une décision collégiale prise au sein d une RCP

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie de l adénocarcinome du pancréas Pr Kafih - Pr Amraoui - Pr Mohsine 1. Introduction Ce référentiel ne traitera que le cancer du pancréas

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

Le bilan préopératoire du cancer bronchique Le point de vue du chirurgien

Le bilan préopératoire du cancer bronchique Le point de vue du chirurgien Série «Considérations chirurgicales pour le pneumologue» Coordonnée par V. Ninane et G. Decker Le bilan préopératoire du cancer bronchique Le point de vue du chirurgien G. Decker 1, 2, P. De Leyn 2 1 Département

Plus en détail

O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau. Service de Radiologie.

O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau. Service de Radiologie. Atlas d imagerie illustrant la nouvelle classification TNM des cancers bronchiques non à petites cellules O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau.

Plus en détail

Indications pour le dépistage du cancer du poumon

Indications pour le dépistage du cancer du poumon Indications pour le dépistage du cancer du poumon Le cancer du poumon Un bon candidat au dépistage? Prévalence élevée Mortalité élevée Population à risque définie Majorité de forme non resecable au stade

Plus en détail