SDRM chapitre 2 LES ÉLÉMENTS CLÉS DU CONSTAT. SDRM chapitre 2 Version de septembre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SDRM chapitre 2 LES ÉLÉMENTS CLÉS DU CONSTAT. SDRM chapitre 2 Version de septembre 2007 7"

Transcription

1 SDRM chape 2 LES ÉLÉMENTS CLÉS DU CONSTAT SDRM chape 2 Veson de sepembe

2 Inoducon LA RÉGION MORGIENNE EXISTETELLE? Chacune des communes de a égon mogenne possède ses popes caacésques e sa pope dené: 'une es ubane, 'aue a gadé un aspec ua; 'une compe des mes d'habans, 'aue en dénombe queques cenanes; 'une cheche à se déveoppe, 'aue aspe à péseve son came; 'une offe oues soes de sevces e d'nfasucues de dvessemens, 'aue non. Chaque commune de a égon mogenne es unque. E pouan oues paagen des néês communs, des aous à fae vao ensembe; oues se ouven face à un cean nombe de dffcués communes, qu es ouchen de pen foue ou es gueen à moyen eme. Toues son enfn nedépendanes dans des domanes oujous pus nombeux: empo, ogemen, équpemen, anspos, envonnemen, ec. Le SDOL, e PALM e e SDRM ésuen de cee même pse de conscence, égaemen encouagée pa e nouveau PDCn: es communes de a égon mogenne fomen une communaué de desn. Ees on dès os ou néê à avae ensembe pou façonne eu égon, pou a déveoppe e a mee en vaeu. Une éfexon e une acon coecves son es seus moyens qu eu pemeon de eeve ensembe es défs face auxques ees se ouven. S' es ca que a égon mogenne exse be e ben, es communes qu a composen ne son en evanche pas oues concenées au même degé pa es éfexons e es acons qu doven y êe menées. I es donc dffce de ace un pémèe de façon nee e unvoque. SDRM chape 2 Veson de sepembe

3 Inoducon On dsnguea dès os deux ypes de pémèes: un pémèe d'acon, compenan es 10 communes de Chgny, Denges, Echandens, Echchens, Lonay, Luy, Moges, Péveenges, SanPex e Toochenaz. un pémèe d'éude, ncuan ceans seceus vosns qu on une nfuence sgnfcave su a queson aée. Ce pémèec es donc évouf: peu pa exempe compende es communes de 'ACRM, de 'Ouesausannos e du SIVA, ans que Loa Pac, e vae seon e hème aé; Pémèe déude du SDRM Pémèe dacon du SDRM (exa du PALM) SDRM chape 2 Veson de sepembe

4 CADRE DE VIE ET PAYSAGE: UNE GRANDE QUALITÉ, MAIS DES FRAGILITÉS Consa La égon mogenne se caacése pa sa suaon pvégée, ene e ac Léman e e ped du Jua. Ce écn de naue qu 'enoue joue égaemen un ôe sucuan. A 'échee de a égon, on dsngue puseus espaces: es cnq vèes (Venoge, Bef, Moges, Boon e Aubonne) e a végéaon qu es enoue scanden vecaemen e paysage e ac Léman e ses ves zone de déassemen; accessbe au pubc; vue su a ve sud du ac; pésence de vas, d'hôes, de cenes de oss; a pane eans pas sués à mons de 400 mèes d'aude; gandes nfasucues; ubansaon mpoane; es coeaux agcoes e vcoes pes vages su es haueus; vue; e seceu nemédae gandes popéés e zone agcoe en voe d'ubansaon; veges e cuues maaîchèes; dessee pa e BAM; es gands espaces agcoes ae agcoe d'un seu enan; vages avec des zones vas; fnes sucues paysagèes (pees cones, bosques, vaons, ec.). Ce éqube es séeusemen modfé aujoud'hu pa e phénomène de 'éaemen uban: a consommaon de eoe augmene neemen pus ve que a cossance de a popuaon e des empos, ce qu a pou conséquence: 'ubansaon de nouveaux eoes; e mage des espaces agcoes e vcoes (des espaces naues en généa) ma dessevs pa es anspos pubcs; une foe consommaon de so pou une fabe densé bâe; a basse généasée de a quaé paysagèe (pee de ses quaés pacuèes e essembance à «n'mpoe que» aue paysage); une augmenaon des nusances povoquée pa une dépendance de pus en pus maquée à a voue. Pa aeus, 'empacemen acue de 'auooue pose pobème: coupe a ve en deux (10'000 habans au nod e 4'000 au sud). Les voes CFF son cees égaemen en pae esponsabes de cee césue, mas dans une monde mesue. SDRM chape 2 Veson de sepembe

5 Consa SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 11

6 Consa Gand espace agcoe Coeau avec ses vgnes Pane Lac Seceu nemédae Caacésques des gands seceus d'ubansaon Topogaphe Quaés spaaes Usaons Enjeu de déveoppemen Poene de déveoppemen SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 12

7 Consa URBANISATION: DES NOYAUX URBAINS ET VILLAGEOIS ENGLOBÉS PAR L AGGLOMÉRATION LAUSANNEMORGES La égon mogenne compe puseus cenaés. La pus mpoane es naueemen a ve de Moges, auou de aquee son ocasés des vages dénomban ene queques cenanes e puseus mes d'habans. Lacomp éhens onde as uc u ede u ban sa onesnécess a eauma n en de sa quaé dans a duée. Appoche sasque Les queques chffescés cdessous meen en évdence es caacésques des dfféens ypes de eoes composan a égon mogenne: e cene uban (communes densémen bâes), e oa e e coeau. Habans 2004 % vas empos/ haban habans 1991/ empos 1991/ cene % (3%) 518 (2%) oa % 0.39 coeau % (18%) SDRM % ( 9%) 2ème couonne % ( 36%) SDOL % ( 2%) 1 247( 12%) Appoche mophoogque Les caes des pages suvanes, ées des éudes de a pemèe phase, comp è en ana y sede apa ec en a e du e o e du SDRM ( cen e e o a ).Lep o ongemendece ec,à Eseà Oues, es vsbe su a cae paysage Poucenage de vas pa appo au nombe oa de ogemens. Souce: Du subvenonné à a va: ogemens e condons de ogemens dans 'aggoméaon ausannose, communcaon sasque Vaud, sée Lausanne, j anv e2006 No5,pub épa escri S. Souce : Sevce canona de echeche e d'nfomaon sasques. Souce: SCRIS/ OFS Recensemens fédéaux des enepses, données évsées pa e SCRIS. Communes d'acens, Bembens, Denens, LussysuMoges, Monnaz, RomanesuMoges, SanSaphonsuMoges e VuffenseChâeau. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb (26%) 995 (64%) 1 350( 11%) 76 (7%) 5 983( 4%)

8 Consa Anayse de 'éa de 'ubansaon Combnason ene : appoche mophoogque e enés d'anayse Adap a ondesen ésd ana y seà a éa é du ean (mophooge e occupaon) : En ouge: Moges En beu foncé: LonayEchandensDenges En ose: Péveenges En beu ce: SudOues Lausannos (Souce: Team +) Découpage en enés fonconnees e mophoogques (Souce: Team +) SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 14

9 Consa Poches au nod Lasons vecaes compses ene es seceus consus Coupue des gandes nfasucues «paaoïdes» NodSud A: fne ganuomée avec vedue de quae B: ganuomée gossèe C: vage avec ses envons Lenes au sud pees enes EsOues () sucues néaes ene acoue canonaevoe feéeauooue Pespecves de déveoppemen Depus 1990, a popuaon susse a augmené de 0.7% pa an en moyenne. Dans 'ac émanque, cee cossance a éé supéeue. Dans a égon mogenne, a cossance annuee se chffe à 1.2%. Cee endance posve es enfocée pa e fa qu' s'ag d'une popuaon pus jeune que dans 'ensembe du canon. La pyamde des âges mone que, dans a égon mogenne, e aux de pesonnes âgées de pus de 65 ans domcées dans a égon es nféeu de 3.25% à a moyenne susse (où es pus de 65 ans epésenaen une popuaon de 11.4% en 2000). La Susse omande possède une popuaon égèemen pus jeune que a Susse dans son ensembe (24.6% de a popuaon a mons de 20 ans [chffes 2000]) e, en popoon de a popuaon, un nombe de nassances supéeu à a moyenne susse. L a ac v é econnue du can on se adu donc pa une mpo an e cossance démogaphque. La cossance aendue dans 'aggoméaon (pémèe OFS pus vase que e PALM) pou a péode es de 70'000 pesonnes (habans e empos). En ason de ses mupes poenes de déveoppemen de 'ubansaon, e eoe du SDRM es ou pacuèemen concené pa ce déveoppemen, qu' deva ende compa b eav ec ap ése v a ond unc ad edev edequa é. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 15

10 Consa La égon mogenne e, pus agemen, 'Oues de 'aggoméaon LausanneMoges cumuen de nombeux aous: a gande vaeu paysagèe de a égon, e nveau d'équpemen des nfasucues de anspos, a pésence d'enepses de pone, es Haues Ecoes, ec. Cee suaon pacuèe ae de nouvees mpanaons d'enepses qu fon de cee égon un pôe pmoda de 'économe vaudose. Son déveoppemen es nécessae au canon, e a pésevaon de ses aous, de même que son accessbé, do donc êe manenue, voe enfocée. Ces denèes années, en ason noammen de 'augmenaon de a mobé ndvduee e du déveoppemen que connaî a égon, on a consaé un mpoan éaemen des eux de ésdence paaèemen à une concenaon des eux d'acvés e des commeces e ong des ves du ac Léman. C'es esseneemen en consomman de 'espace que a égon a ouvé es capacés d'accue pou de nouvees acvés e es mages d'adapaon pou éponde aux nouvees demandes de ogemens, de ses d'acvés e d'équpemens. En 30 ans, e nombe de masons ndvduees a pus que doubé dans e canon. Aujoud'hu, pus de a moé des bâmens ésdenes vaudos son des masons ndvduees. La majoé des nouveaux habans s'éab d'aeus hos des cenes. E depus queques années, on consae une augmen a onnonseu emende ad s anceen e e eud hab ae e eude ava mas égaemen de a duée de dépacemen (PDCn). On consae égaemen que a consommaon de so augmene pus que a popuaon e es empos. Une éude des poenes d'accue d'habans e d'empos dans es zones à bâ acueemen égasées dans e canon a moné que es sufaces dsponbes son deux à os fos pus mpoanes que nécessae pou es besons pévsbes à qunze ans. La suabondance de eans à bâ favose 'éaemen uban. Lepo en edu e o ede a ég onmo g ennen échappepasà a èg e.la capac é d acc ue s é èv e en ef f eà 8' 000,v o e 12' 000 hab an s/ emp o s (seon a densé consdéée), aos que a cossance de ces 15 denèes années a éé de 4'000 habans/empos. Les éseves de eans consucbes e es fches e ong de 'axe oa son mpoanes. Les pemèes éudes on denfé es pncpaux seceus poenes de déveoppemen, an à 'néeu du pémèe du SDRM qu'à poxmé de ceuc: es éseves foncèes dsponbes ene Renens / Ecubens e Moges son suou dsponbes de ong de a RC1; es éseves en zones hababes son pacuèemen mpoanes à Péveenges, où de vases eans bes s'éenden ene e ac e a oue, de pa e d'aue du vage; es acvés on un fo poene de déveoppemen, que ce so auou de 'EPFL (Haues Ecoes ou Pac scenfque) ou dans a zone ndusee d'ecubens/ssupce (seceu Cason, en cous de esucuaon); es abods mmédas du ac on un fabe poene de déveoppemen uban. Leu quaé do êe mse en vaeu; a pane ecèe un fo poene de déveoppemen. I fau pa cone fae en soe de dmnue es nusances; es coeaux agcoes e vcoes on un fabe poene de déveoppemen uban. I s'ag de péseve eu quaé; e seceu nemédae offe un fo poene de déveoppemen uban. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 16

11 Consa ECONOMIE (Souces: éude Paefome économque de a Côe e appo Céd susse) Le déveoppemen économque d'une égon dépend de a conjoncue mond a e ena ona e phénomènessu es que s escommunesonpeu d'empse mas auss des condonscades en pace dans a égon. O, en ason du fédéasme, chaque canon e chaque commune a une nfuence consdéabe su ce dene faceu de cossance. La «quaé de a ocasaon» (noon usée pa 'éude susmenonnée) joue un ôe mpoan, vu a mobé cossane des faceus de poducon e a mupcaon des ses d'mpanaon en compéon. La quaé de a ocasaon se mesue su a base de puseus faceus: e és e v o dema nd' œuv eav ecunbonn v eaudef o ma on on noe, dans a égon de Moges/Roe, une foe pésence de pesonne hauemen quafé ans qu'un bon nveau de fomaon de a popuaon, ce qu consue un faceu aacf pou es enepses à foe vaeu ajouée. a quaé des nfasucues en maèe d'axes de communcaon, es égons de Genève e de Lausanne obennen es deux pemes angs pou a Susse omande, même s cee denèe es mons ben oe que e ese du pays s on a consdèe dans son ene; es équpemens ousques (hôees e eafs aux congès) son nsuffsans ou dépassés; a égon manque de cèches e de gadees; e éseau des anspos pubcs nenes à a égon n'es pas adapé aux besons. a fscaé joue aujoud'hu un ôe cuca, non seuemen pou ae de nouvees enepses mas auss pou favose 'nsaaon de nouveaux ménages pvés. Ce ou ne fa ouefos pas pae de ceux don aménagemendu e o epeud s pose. Au vu de ces ésuas, on consae que, magé queques pons nos, es égons de 'ac émanque possèden un poene de cossance à ong eme supéeu à ceu de a moyenne susse. La mobé joue un ôe pépondéan, auss ben pou es enepses que pou es p v és ( ac hem nemende b ens,de s e v c es,de ma nd' œuv e, facé de ee e eu de domce à ceu de ava, de oss, ec.): 'accessbé es acueemen en an de se dégade, spécaemen aux heues de pone. On assse à une sauaon pogessve des voes de commun ca on,s péc a emendans ' ax elaus anne Genèv e. a égon de Moges/Roe compe une mpoane quané de penduaes: enans (ce qu es un ndcaeu de son aacvé en an que eu de ava); soans (46% de ses habans acfs avaen hos du dsc, noammen pace qu's ne ouven pas d'empo à 'néeu de ceec). SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 17

12 Consa La sucue e 'évouon démogaphque on une nfuence su e déveoppemen d'une égon, noammen en emes de poenes de evenus fscaux, de déveoppemen de ceans seceus (mmobe, commece de dé a,e c. )edep és encedema nd' œuv e. dans a égon mogenne, a cossance démogaphque es mpoane (vo p 15), e a moyenne d'âge de a popuaon es pus basse que dans e ese du canon. e evenu des ménages es supéeu à a moyenne canonae, e a cossance de ce evenu es supéeu à a moyenne susse. Tous ces ndcaeus son favoabes à a égon mogenne. La sucue secoee e a céaon de vaeu ajouée: dans a égon Moges/Roe, es seceus pmae e secondaes, ben qu'en ne ecu, son pus pésens que dans e ese du canon (en moyenne), mas a conbuon à a cossance de 'empo epose pesque unquemen su e seceu eae. es axes de déveoppemen concenen es echnooges bomédcaes Le canon de Vaud accuee queque 70 enepses empoyan pus de 2'000 pesonnes dans a echeche, e déveoppemen, a poducon ou a dsbuon de podus ou de pocédés usés dans e domane de a sané. Le nombe d'enepses de echnooge bomédcae a doubé dans e canon ces vng denèes années. es echnooges de 'nfomaon e de a communcaon (TIC) Dans e canon de Vaud, pus de 700 enepses epésenan pus de 32'000 empoyés avaen dans ce domane. a mcoechnque Davanage ée hsoquemen à a Vaée de Joux, a mcoechnque joue un ôe cossan su a Côe, en ason noammen de a pésence de 'EPFL e de 'usaon de cee echnooge dans es boechnooges e es TIC. Le maché mmobe: a égon de Moges/Roe es 'une des pus dynamques de susse en eme de pems de consue demandés e ocoyés (chffes 2004) e aux de ogemens vacans es pa cone ès fabe (défc de ogemens) Au 1e jun 2002, e aux de ogemens vacans dans es dscs de Moges e de Roe éa nféeu à 0.5%. Le aux panche audessous duqueon cons dè e qu y a pénu e de ogemen s en Susse es de 1.5%. à fn 2000, a égon compa 41'100 ogemens. Ce qu epésene 12.9% du pac de ogemens vaudos aos que a popuaon de a égon epésena à cee dae 14.4% des habans du canon. ou e bassn émanque connaî des oyes ben supéeus à a moyenne omande. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 18

13 Consa La poque économque / a pomoon économque: a poque vaudose des pôes de déveoppemen vse a céaon de bassns égonaux à foe dené pofessonnee e à poene économque econnu. Le bu de cee poque es de souen 'nnovaon e a céaon d'empos, pacuèemen dans es seceus d'avangade. 'aménagemen du eoe denfe e pépae des ses d'accue favoabes, compabes avec 'envonnemen e ben eés aux éseaux de anspos. une pomoon économque hos du canon, des ades au déveoppemen à 'néeu, des condonscade sédusanes e des sucues d'accue ocaes ncen es enepses à ven s'mpane. a égon mogenne e son vosnage compen quae pôes de déveoppemen: Mogescene / MogesToochenaz: économe dvesfée. Pésence de munaonaes (Medonc Inc.). Taux fsca nféeu à a moyenne canonae. Loa Pac: zone à caacèe commeca. Dvesfcaon echechée. Pésence de munaonaes (Seono SA, UCAR, Feng). Taux fsca nféeu à a moyenne canonae. Roe / MonsuRoe: économe dvesfée avec pédomnance du seceu eae. Taux fsca nféeu à a moyenne canonae. Acens / VuffensaVe: nduse adonnee. PME asanaes. Taux fsca nféeu à a moyenne canonae (zone Bonny). SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 19

14 Consa MOBILITÉ: LA SUPERPOSITION DE PLUSIEURS SYSTÈMES SUR UN MÊME TERRITOIRE La égon mogenne es desseve pa un éseau oue don 'aèe pncpae es 'auooue GenèveLausanne, qu se dvse à Csse en une beee qu pa en decon de LausanneSud e une aue qu pa en decon de 'échangeu de VasSaneCox. Ee offe pa aeus ou un éseau de anspos pubcs, consué de dves éseaux géés pa dfféens oganes CFF TPM, MBC e BAM TL Cas posaux Ea du éseau de anspos en 2002 Le af cque connaî a ég on es ès mpo an cumu an e ans, a des se ed agg omé a on, ades se e oca e e augmen esansces s e( v o cae page suvane). Acueemen déjà, 'auooue es sauée aux heues de pone e cee suchage se epoe su e éseau oca, enaînan une paayse pogessve oujous pus mpoane. Jusqu'à pésen, c'es esseneemen a ve de Moges qu a éé a pus ouchée pa a sauaon de son éseau oca (vo cae page suvane), mas on enegse une ogansaon oujous pus adue des ccuaons dans a égon enèe. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 20

15 Consa (souce RGR 2005) Voume de ccuaon dans a égon mogenne (souce RGR 2005) SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 21

16 Consa Lescausesdece eaugmen a ondesdép acemen s ccommea eu s son mupes: chox de ve pesonnes (fomaon, oss, ava, consommaon, ec.) mpquan des dépacemens ndvdues ou accompagnés oujous pus nombeux e oujous pus ongs; En 1970, au nveau susse, seus 33% des pesonnes acves avaaen hos de eu commune de domce. En 1990, eu pa s'éeva à 50% e ee aen aujoud'hu envon 60% (seon es chffes du Céd Susse). déveoppemen de a égon, en eme d'acvés e d'haba; coûs sousesmés des dépacemens en auomobe; ec. Tou ndque que ces endances von se pousuve. En oue, e afc augmene pus que a popuaon, ce qu posea des pobèmes mpoans de geson à ong eme. Pa exempe, e déveoppemen de Loa Pac povoque déjà acueemen une suchage mpoane de afc su 'auooue e a RC1, e es appeé à se pousuve. De même, a égon compe d'aues ses saégques e pôes de déveoppemen, ous eés à 'auooue. Le déveoppemen de 'aggoméaon LausanneMoges, en pacue ceu de 'Es mogen e de 'Oues ausannos va gobaemen accoîe a chage de afc. Pa aeus, une pa ès mpoane des dépacemens se fa en anspo ndvdue moosé, e 'augmenaon se fa esseneemen sen su e éseau oue e auooue. La épaon modae évauée su un écan à a haueu de Péveenges es a suvane: TIM: 83%, TC: 17%. (Respecvemen, sans en compe du afc de «gand ans»: 93% 7%) Aujoud'hu, n'exse pas d'aenave suffsammen aacve au anspo ndvdue moosé: 'nfasucue de TP es d'un bon nveau, mas 'offe ne épond pas aux besons; a mobé douce es peu encouagée, aos qu'ee poua appoe une souon à une pa non néggeabe du pobème. Le m c o ecensemen 2000 de a mob é en Su sse a mon é qu un dép acemensuhu se e m neauboud unk omè e( 15m nu esàp ed)e un su deux au bou de 5 komèes (15 mnues à véo). Seon es chffes conenus dans e PDCn, 34% des ajes en voue s'effecuen su une dsance de mons de 3 km. O ces dépacemens cous son souven effecués en anspos moosés: s pouaen avanageusemen se epoe su e véo ou a mache à ped. Un ecous accu à a mobé douce con bue a nonseu emenà édu e esnu sances( b u,po u onde a ), ma saussduf a de ac v éphy s quequ e e mp queàag d ec emen su a sané des pesonnes. Cee suchage de afc enaîne des pobèmes pou a égon mogenne: sécué, noammen ene MogesEs e Vas SeCox; bu; pouon de 'a; accessbé de 'ae ubane. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 22

17 Consa Pus agemen, ee a des effes néfases en eme de quaé de ve. La pousue de cee cossance apde du afc condua à une suaon ngéabe, e engendea des effes négafs péjudcabes à 'aacvé e à a vaé économque du pôe égona de 'aggoméaon mogenne, ans qu'aux condons de ve de sa popuaon. Une ana y se quan a ve desf uxà ho zon 2020 a é é ef f ec uée ( é ude Tansec). Les ésuas confmen que, s 'on ne fa en, e éseau au o ou ese ouve a èsv esa u éà oueseà esde agg omé a on.i en sea de même du éseau oue canona e du éseau communa de ce a nescommunes,qusub a endes epo sde af cde A1ede A9. Les anspo spub csd spose a ende ése vesdecapac é,ma s é a emen uban enda ès dffce un véabe ansfe moda. Cee suaon peu se ésume en queques chffes : une auooue à 2 fos 2 v o esaunecapac éde o d ede75' 000v éh cu es/j oueune2f o s3v o es de o d e de 110' 000.O a s mp e pou su e des endanc es ac ue es d augmen a on de a mob é nd v due e mon e que ce e capac és e a dépassée de 1.5 fos au bou de queques années. Ans, adape connueemen es nfasucues ouèes aux besons ne consue pas une éponse sasfasane à eme, pou des asons fnancèes, echnques, e envonnemenaes noammen. Toue poposon axée esseneemen su uneamé o a ondu és eauau o ou eedu és eau ocan appo e a qu une éponse paee, don es effes posfs n'auaen qu'une nfuence momenanée. La éfexon en maèe de mobé do donc abode smuanémen a queson des dépacemens en anspos ndvdues e coecfs, a ocasaon des acvés, des ogemens e des eux commecaux : cec es a seu eman è ed o gan se e e o edeman è esa sf a s an eà e me. Le SDRM adhèe compèemen aux objecfs fxés pa e PALM en maèe de mob é,ev e e aà esme eenœuv eau av e sdesc han e s. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 23

18 Consa ENVIRONNEMENT: DES NUISANCES IMPORTANTES La égon mogenne es avesée pa os axes de anspo pncpaux: 'auooue A1, a oue canonae 1 e es voes CFF. Ceuxc on des ncdences deces en maèe d'envonnemen. L'auooue A1, qu avese puseus zones ubansées dans a égon mogenne, don a ve de Moges eemême, es souce de mupes nusances en maèe de bu, de pouon de 'a e de paysage. Le afc ene Lausanne e Genève s'accoî sans cesse, de même que es pobèmes qu u son és. I en va de même pou a RC1, qu vo défe des fux mpoans de penduaes se endan à Moges ou à Lausanne, don une pa non néggeabe d'auomobses de a égon (à 'Es de a joncon de MogesEs, 40% du afc poven de a égon mogenne). Oue es nusances sonoes e a pouon de 'a qu' engende pou e cene hsoque de Moges, ce afc ouche decemen es veans de oues es communes avesées (en pacue SPex, Toochenaz, Péveenges e Denges). Bu: Les cadases de bu oue e feovae pemeen de mee en évdence que a ég onmo g ennees undessec eu s esp usex posésaub u de ou e canon (vo cae page suvane), en pacue: du pon de vue du afc feovae, es seceus e ong de a gne CFF LausanneGenève son exposés à des nusances sonoes mpoanes dépassan es vaeus mes d'exposon au bu à de nombeux endos (pus de 10 km e ong des oues canonaes e communaes, envon 5 km e ong des oues naonaes, e envon 5 km e ong des voes CFF); e pogamme d'assanssemen du bu de a Confédéaon pévo que es avaux d'assanssemen seon emnés d'c Les éudes d as sa n s semenondébu éen2006; magé es mesues de poecon cone e bu déjà pses, es nusances sonoes e ong de 'auooue dépassen encoe féquemmen es vaeus mes d'exposon au bu, en pacue dans a avesée de Moges. Cee suaon es pncpaemen due aux foes chages de afc, mas auss à 'nsuffsance de mesues de poecon cone e bu. A pa de 2008 (enée en vgueu de a nouvee pééquaon fnancèe), 'assanssemen des oues naonaes sea à a chage de a Confédéaon; e déa d'assanssemen es fxé à 2015; e ong des oues canonaes e communaes, es nveaux sonoes dépassen éguèemen es vaeus mes d'exposon au bu e ong des axes es pus féquenés, en pacue e ong de a RC1 e au cene de Moges; es assanssemens son de a esponsabé du canon pou es oues canonaes hos ocaé e des communes pou es oues canonaes en ocaé e pou es oues communaes; e déa d'assanssemen es fxé à En dehos des oues naonaes, pou es aues souces de bu (oues canonaes, communaes e afc eovae) aucune mesue de poecon con e eb u n aenco eé ép sedeman è esy s éma que. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 24

19 Consa Cadase de bu oue (éa 2000) Concenaons annuees moyennes de NO2 modésées (éa 2003) SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 25

20 Consa Pouon Les vaeus mes d'mmsson fxées pa 'OPa (vo cae page pécédene) son ampemen dépassées su une gande poon du eoe ene 'A1 e e ac ans que, dans une monde mesue, e ong de a RC1. Une age popuaon es donc ouchée, noammen au cene, où es concenaons de doxyde d'azoe dépassen (a me de 'OPa éan fxée à 30 ug/m3). A ' éche e de agg omé a on LausanneMo ges, on cons a e que de nombeux habaons e empos se suen dans a zone où a concenaon de NO2 dépasse a vaeu me. Poecon cone es accdens majeus L n ég a onde ap ob éma quedesac c den smaj eu sauxdéma chesde panfcaon es un éémen nconounabe dans es seceus es que a égon mogenne : es ns a a onsà sques e esque au o ou e, esv o es CFF, a gae de age de Denges consuen à a fos des zones cques (sques és aux podus dangeeux anspoés pa camon ou chemn de fe) e des seceus saégques pou e déveoppemen égona. L augmen a ondu s queco ec fpaunp oj eesunpa amè eàp end een comp edeman è ep écocedans esp oc ess usd aménagemen, o sde a pes éedes n é ê sdup oj e.ep uspa c u è emen o s qu esp év uune augmen a ondudeg éd u s a onduso,oudesaf f ec a onssens b es( f o e féquenaon, écoes, ). La poxmé ene es axes de anspo concenés e es meux ubansés enaîne ans 'obgaon de pende des mesues de poecon cone es ac c den smaj eu squpeuv ense adu epades es c onsd af f ec a on. Dès que es conanes son denfées, ees doven êe négées e pus ô pos s b edans esp ansd af f ec a on,af nd év edef u u sc onf s. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 26

21 Consa ARTICULATION URBANISATION / TRANSPORTS / ENVIRONNEMENT Le pocessus d'éaemen uban en cous que connaî a égon mogenne es mpusé pa de pussans faceus convegens, noammen: 'aa «quaaf» des zones péphéques: dés d'éognemen e de eae é à un efus ambvaen de a «gande ve», de ses poxmés (densé) e de ses nusances; enve de vve dans un envonnemen came e vedoyan; absence d'aenave d'haba aayan en meu uban; pénue de ogemens vdes en ve, e offe foncèe beaucoup pus mpoane hos des cenes; bonne accessbé gâce aux voes apdes, qu enden de vases eoes accessbes e donc hababes pou des pesonnes avaan en ve; coûs eavemen fabes des dépacemens en auomobe (px des véhcues, de 'essence, ec.); 'aa fnance des zones péphéques: es mécansmes du maché fonce fon que es eans son d'auan mons ches qu's son éognés du ceneve; pocédues de consucon pus smpes e pus apdes qu'en ve; aacon fscae des communes éognées du ceneve e, a conao, pesson fscae des communescenes, qu suppoen seues de nombeuses chages d'aggoméaon (cuue, soca, sané, nusances du afc, envonnemen, ec.); e dés d'avo sa pope mason ndvduee ms à poée de pus nombeux ménages aux evenus moyens, noammen en ason de a basse des aux hypohécaes e des coûs de consucon; a sousesmaon de ceans coûs: nee sousesmaon des coûs de dépacemen en TIM (agen, emps, effo, confo) pa appo aux coûs de dépacemen en anspos pubcs e en mobés non moosées sousesmaon des coûs exenes de 'auomobe (accdens, pa exempe); sousesmaon des coûs de anspo pa es ménages, pa appo aux coûs mmobes (a mason onane paaî bon maché an qu'on ne pend pas en compe e coû des anspos, qu devennen oujous pus ouds au f du emps dans es budges des ménages); a suabondance de eans à bâ. Engagédepu sp us eu sdécenn es,cep oc es susd' é a emenaauj ou d hu des conséquences de pus en pus sensbes: augmenaon de a mobé ndvduee (dépacemens pus ongs e pus nombeux) e des nusances y eaves: sauaon des éseaux de anspo ndvdue; emboueages oujous pus féquens e emps de dépacemen oujous pus ongs e mpévsbes, fnssan pa éogne à nouveau ceans eux que a voue ava appochés; nusances du afc poan aene à 'envonnemen e à a sané de a popuaon; gaspage d'énege; SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 27

22 Consa mage des zones péubanes: mage de péphées de pus en pus éognées pa des consucons de fabe densé, qu fon pede aux eoes eu sucue e eu dené; mage de a campagne, au démen de a quaé paysagèe («ubansaon»); gaspage d'espace; dévaosaon des eoes cenaux, déassés pa es dynamques de cossance e de enouveemen. Abandon des «fches ubanes», seceus en décn à 'néeu de 'aggoméaon, op compexes e op chèes à aménage pa compaason avec des mpanaons faces e économques en péphée; dffcué d'off des modes de anspo aenafs: e coû de dessee des ubansaons de op fabe densé éan neemen op éevé pou pouvo êe ps en chage pa es coecvés, es anspos pubcs son nsuffsans. De ce fa, ce mode de anspo ne consue pas une aenave suffsammen aacve au anspo ndvdue; augmen a ondu af cs u es éseaux ou e se ad s pe s onde hab a es e gnend au anp us ap acedév o ueauxmodesdoux e péjoe es condons de dépacemen e de sécué de eus usaeus, ce qu édu eu aa; coûs pubcs: augmenaon des coûs pubcs d'nvesssemen e de fonconnemen (oues, assanssemens, anspos e aues équpemens); déséqube des fnances communaes mpuabe au fa que es communes péubanes on du ma à fnance es équpemens e es sevces de nveau uban écamés pa eus nouveaux habans aos que es communes cenaes penen à assume seues des chages qu son en fa des esponsabés d'aggoméaon (équpemens cuues ou spof, ade socae, pa exempe). Aujoud'hu, e pocessus d'éaemen pésene des sques pou es dynamques de déveoppemen (congeson des éseaux, nusances sonoes, pouon, dévaosaon des sos, dégadaon des paysages, ec.) e enane desdy sf onc onnemen s,v o edesdég ada onsde mage ég ona e. S' es mpossbe de even en aèe pou ce qu es déjà bâ, es pa cone ndspensabe de mee en pace des poques pubques ncaves, voe conagnanes, endan à une meeue usaon de 'exsan. Ceesc doven assue, d'une pa, une usaon opmae des nfasucues de anspo e, d'aue pa, ag su es éasaons fuues, en es ocasan poaemen dans es seceus déjà ubansés dsposan de po en e s à bâ nu sés eoù e s e, ac ces s b é e ev o s nage pemeen une densfcaon suffsane pou a mse en pace de anspos pubcs pefomans. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 28

23 Consa L é a emenu ba né an nd ss oc ab ed unsy s èmede anspo dom népa au omob e, ou epo quev s anào gan secesdév e oppemen sdo a e smuanémen e en coodnaon du sysème de anspo e du ype d oc cupa ondu e o e( v o c des s ous ex emp ede a1èe phas ed é udes ). En ou e,ce phénomène ag ss anà éc he e de agg omé a on, ou e echeche de souon nécesse une coopéaon au nveau necommuna qu pusse pemee de conce es mpéafs és à un déveoppemen pofabe pou a égon e ceux dcés pa a pésevaon de sa quaé de ve. Tous es pobèmes évoqués cdessus son és: es pobèmes de pouon e de bu son en pae causés pa e acé acue de 'auooue en meu uban e à sa capacé nsuffsane; a capacé nsuffsane povoque des débodemens du afc de ans (e des nusances qu' engende) su e éseau oca; 'augmenaon du afc es auss en cause, qu peu en pae êe mpuée à 'éaemen uban e à 'nsuffsance de 'offe en anspos pubcs; es anspos pubcs ne sauaen dessev chaque pasdepoe: un mnmum de densé es nécessae. En conséquence, une appoche gobae de a pobémaque do compende, oue a queson des nfasucues ouèes, des pncpes d'nevenon eafs aux anspos pubcs, a ocasaon des acvés, des ogemens, des eux commecaux e de oss e a mse en vaeu paysagèe de ce se dans sa gobaé. La souon à ces pobèmes nécesse une appoche necommunae. C'es a oge cade de ve / ubansaon / éseau de anspos qu façonne 'aménagemen e es paysages e qu donnea es moyens penens de geson de ce eoe. I fau donc non seuemen engage des acons secoees, mas auss e suou fae convege es effos de chacun dans une vson gobae e cohéene. SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 29

24 Consa Les éudes de a pemèe phase avaen concu su e dagnosc suvan: Foncons égonaes (e au deà) Assue es asons supaégonaes e es ens ene es deux pôes de Moges e de 'Ouesausannos (Souce: Team +) Foncons ocaes Dessee des quae seceus nenes au SDRM (Souce: Team +) SDRM chap e2 Ve s ondesep emb 30

Dossier. Rentabiliser. son cabinet

Dossier. Rentabiliser. son cabinet Dosse Renabse son cabne Dans un conexe économque endu, pus encoe qu en emps noma, a enabé es echechée, que que so e seceu d acvé. S agssan d un cabne d avocas, des pses son c exposées pou améoe, pses qu

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Commission des transports et de l environnement

Commission des transports et de l environnement Mémoe déposé à a Commsson des anspos e de envonnemen dans e cade de a Consuaon généae su a geson des maèes ésduees au Québec Féve 2008 Mémoe à a CTE su a Geson des maèes ésduees SOMMAIRE La Tabe pou a

Plus en détail

Barbie ingénieure informaticienne (oui, je peux!)

Barbie ingénieure informaticienne (oui, je peux!) Babe ngéneue nfomacenne (ou, je peux!) pub cc as she owo d{ pub cs a cvo dma n ( S ng[ ]a gs ){ S ys em. ou. p n n ( " He o,wo d" ) ; } } em x edby Cas eyf es e www. cas eyf es e. com T h snoncomme c a

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

MegaStore Manager. Simulation d une entreprise de Distribution. Manuel d utilisation

MegaStore Manager. Simulation d une entreprise de Distribution. Manuel d utilisation MegaSoe Manage Smuaon dune enepse de Dsbon Manue don Tabe des maèes 1. Inoducon 4 1.1. Objec 4 2. Pemes pas avec e ogce 5 2.1. La enêe pncpae 5 2.2. Les bases de données de jeux 6 2.3. Louveue dune nouvee

Plus en détail

TABLE DE CONCERTATION SUR LA RÉCUPÉRATION DES CRU NON CONSIGNÉS

TABLE DE CONCERTATION SUR LA RÉCUPÉRATION DES CRU NON CONSIGNÉS TABLE DE CONCERTATION SUR LA RÉCUPÉRATION DES CRU NON CONSIGNÉS PLAN DACTION STRATÉGIQUE POUR LAUGMENTATION DU TAUX DE RÉCUPÉRATION DES CONTENANTS À REMPLISSAGE UNIQUE NON CONSIGNÉS Ma 2006 (Révsé jun

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA Unvesé de Monéal Faculé des As e des Scences Dépaemen des Scences Economques ANALSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE NATIONALE DANS UN PAS EN DEVELOPPEMENT : LE CAS DU RWANDA Rappo de echeche pésené pa :

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

Stabilisation des prix des céréales : avantages et coûts du stockage public

Stabilisation des prix des céréales : avantages et coûts du stockage public Sablsaon des px des cééales : avanages e coûs du sockage publc F.Géad M.G. Pkey J.M. Boussad CIRAD Jun 013 Éude commandée pa le Cene d'éudes e de Pospecve du Mnsèe de l'agculue de l'agoalmenae e de la

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Médiathèque Municipale Carbon-Blanc Guide du lecteur

Médiathèque Municipale Carbon-Blanc Guide du lecteur Médahèque Muncpae Cabon-Banc Gude du eceu Cene cuue Favo Avenue Vgnau Angade 33560 Cabon-banc 05-57-77-68-86 medaheque@cabon-banc.f hp://www.medaheque-cabon-banc.f Benvenue à a Médahèque de Cabon-Banc!

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques?

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Catherine Seang To cite this version: Catherine Seang. Quels apprentissages les jeux vidéo

Plus en détail

GUIDE. berjalliens. une co-édition Ville de Bourgoin-Jallieu / CCAS. www.bourgoinjallieu.fr

GUIDE. berjalliens. une co-édition Ville de Bourgoin-Jallieu / CCAS. www.bourgoinjallieu.fr GUIDE SENIORS bejaens une co-édon Ve de Bougon-Jaeu / CCAS www.bougonjaeu.f Ce ep aque eesdes néeà ou es espe sonnesâgéesdep usde60ans a nsque espe sonnesdépendan esouhand capées és dansu acommune debou

Plus en détail

Matériel protection incendie & sauvetage

Matériel protection incendie & sauvetage MATERIEL PROTECTION INCENDIE - PROTECTION DE L ENVI RONNEMENT- SAUVETAGE - HABILLEMENT Maée poecon ncende & auveage SAMI EQUIPEMENTS VOTRE FOURNISSEUR EN MATERIEL DE PROTECTION ET LUTTE CONTRE L I NCENDI

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Correction examen Automates

Correction examen Automates Coecon exmen Auomes 011-01 1e jun 01 - heues Les documens son neds. Les execces son ndéendns. On ou dmee l éonse à une ueson ou sse à l ueson suvne. Execce 1. 1. Clcule l uome mnml du lngge comlémene de

Plus en détail

L intégration intra-régionale des marchés boursiers de l Europe du sudest : une analyse multivariée

L intégration intra-régionale des marchés boursiers de l Europe du sudest : une analyse multivariée Busness School W O R K I N G P A P E R S E R I E S Wokng Pape 24-29 L négaon na-égonale des machés bouses de l Euope du sudes : une analyse mulvaée Khaled Guesm Duc Khuong Nguyen hp://www.pag.f/f/accuel/la-echeche/publcaons-wp.hml

Plus en détail

CARACTERISATION DES BESOINS EN EAU DES ECOSYSTEMES HUMIDES MEDITERRANEENS

CARACTERISATION DES BESOINS EN EAU DES ECOSYSTEMES HUMIDES MEDITERRANEENS Voe dappofondssemen e Masèe «Geson de leau» - 2007-2008 CIRED - UMR CNRS/EHESS/ENGREF SYNTHESE TECHNIQUE CARACTERISATION DES BESOINS EN EAU DES ECOSYSTEMES HUMIDES MEDITERRANEENS ANALYSE CENTREE SUR LES

Plus en détail

Produits Fermiers et Maraîchers DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES

Produits Fermiers et Maraîchers DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES Podu Fm e Mîch DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES Nou dpoon du pu mpon cho de mée. Ce vou ue de ouv ceu qu coepond ecemen à vo beon Dbueu uom-que ou c In-on Inéeue, eéeue vec b

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

Liquidité et passage de la valeur

Liquidité et passage de la valeur N Sepembe Lqudé e passage de la valeu Pee Vlla Lqudé e passage de la valeu Pee Vlla N Sepembe CEPII, ocumen de aval n - TABLE ES MATIEES SUMMAY... 5 ABSTACT... 5 ÉSUMÉ... 7 ÉSUMÉ COUT... 7 INTOUCTION...

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

WALLONIE-BRUXELLES ENSEIGNEMENT CHARTE GRAPHIQUE VERSION 1.0 11.2013 CHARTE GRAPHIQUE

WALLONIE-BRUXELLES ENSEIGNEMENT CHARTE GRAPHIQUE VERSION 1.0 11.2013 CHARTE GRAPHIQUE L enquê emenéeen20092010aup èdeche d é ab emen du é eaud En e gnemen o gan épa afédé a onwa on eb ux e e, dan ecad ede den éede av b éde ce é eau,a a éme gep u eu con a donunepe cep on a b ede den éde

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RORT NNUL XRI - IDNTITÉ D L'OITION..R. Inqez c-essos les mofcaons appoées à l'ené e l'assocaon pa appo à l'execce pécéen oe e l'assocaon Nom aesse Téléphone oel OUI NON (aye la menon nle) s o? oel GIM

Plus en détail

2 ème Année - DFGSP2 (L2)

2 ème Année - DFGSP2 (L2) ché d éud d hc 05-06 0-5 6-30 0-5 c 6-30 c 0-5 v 6-30 v 0-5 déc 6- déc 3-3 déc 0-5 j 6-30 j 0-5 év 6-30 év 0-5 6-30 0-5 v 6-30 v 0-5 6-30 0-5 ju 6-30 ju 0-5 ju è Aé - DFGP L UE : Hé-Iu-Mcb 3 x UE : Méhd.

Plus en détail

WWW.SAMI-EQUIPEMENTS.CH

WWW.SAMI-EQUIPEMENTS.CH 09/MK 00000002 Vese d'nevenon Comfo avec 8 poches pou maée sanae, poche ado, passans syos ec, vabe en coueus : jaune, beu, ouge, ve, ae unque. Fs. 186.- 09/DTX SEC1101 STAFF Ge mupoches haue vsbé jaune

Plus en détail

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013 Le e Mae Iéee éae e a ée 2012-2013 Faç Gee Pée e UCP qeqe... L UCP e aeae à Ce-Pe, aqee 10% e éa e e e aeae, à ù a ee aae éèe à 5 %. P e ée e UCP, Faç Gee, ee aaé eqe a a eee e éabee e a a é e éqe. ee,

Plus en détail

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme e o N n o a n n e o s é r a s P l u d e c Présenaon de la plaeforme Mad Doc es un espace vruel de consulaon e de mse à dsposon de suppors e nformaons produs / servces ITGA. L objecf es de connuer à s nscrre

Plus en détail

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT 01 Logotype, webdesign et éalisation d un module flash pou mon pojet de DUT Photoshop 02 Photoshop & Flash AS3 02 Céation d une affiche et d autes suppots de communication pou une exposition Affiche, Photoshop

Plus en détail

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE O AIT AIDER, P HOPPENOT e E COLLE CEMIF-LSC,Unesé d Ey Val-d Essonne Eal : oade@efn-eyf Résé

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

Document de référence 2004

Document de référence 2004 Documen de ééence 24 Le pésen documen de ééence a éé dépé aupès deauoé des Machés Fnances e 23 mas 25, conomémen aux aces 2111 à 21142 du Règemen Généa de 'AMF. Ipoua êe usé à appu dune opéaon nancèe s

Plus en détail

MATHEMATIQUES 2. Calculs de distances entre une matrice et certaines parties de M n (!)

MATHEMATIQUES 2. Calculs de distances entre une matrice et certaines parties de M n (!) SESSION 003 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Duée : 4 heues Les cacuaces so edes * * * NB : Le cadda aachea a us gade moace à a caé à a écso e à a cocso de a édaco S u cadda es ameé à eée ce

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

La Table de concertation sur la récupération des CRU non consignés Rapport final

La Table de concertation sur la récupération des CRU non consignés Rapport final - - La Tabe de conceraon sur a récupéraon des CRU non consgnés Rappor fna - - La Tabe de conceraon sur a récupéraon des CRU non consgnés Rappor fna SOMMAIRE Orgne e fonconnemen de a Tabe de conceraon des

Plus en détail

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S Wld Wde Web (WWW) 1 Cbus Cé: Clude Gss (UEC) Mdfcs: Bed Tuy, J.P Guhe (UEC) 2000 : ébse Vuhe (CC) 2 Objecfs du Web bussee d'u pje du CEN e Ms 1989. Espce d'f es -de f- ép. Idefe les dcues de èe uque. ysèe

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D TITRE : Pollutions Electromagnétiques Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique)

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique) PROJECTION DE L'ESPACE TRIDIMENSIONNEL L'espae éel es de naue idimensionnelle, alos que les ouils usuels de fomaion d'une image son bidimensionnels. La pojeion es la fonion de passage du 3D au 2D. L'image

Plus en détail

Notice de montage de la carte ALIMENTATION LINÉAIRE pour le DCX

Notice de montage de la carte ALIMENTATION LINÉAIRE pour le DCX Ref. 3013-1 Ne de mage de la ae ALIMENTATION LINÉAIRE pu le DCX AVERTIEMENT gaa la qualé e la fablé du maé fu mas déle ue espsablé ea u quque dmmage u ade ausé pa u mauvas assemblage u ue mauvase ulsa

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle?

Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Analyse du mécanisme de la mise en place de la mousson Africaine: dynamique régionale ou forçage de grande échelle? Emmanouil Flaounas To cite this version: Emmanouil Flaounas. Analyse du mécanisme de

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD)

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) Journée Concertation 2 RM Paris 16 nov. 2010 Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) CGDD SOeS Marina Robin / Philippe Roussel

Plus en détail

MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014

MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014 MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS Mchèle VAYN pour le PMI de Vlzy 12 fvrer 2014 I - Cas concre II - Aous e rsques III - Smludes / dfferences : fausse queson IV Posonnemen : cl du succès I

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail

Action phare : Présentation : Coup de chapeau état des lieux : Objectifs fixés : Témoignages : évaluation : S. Bisso. V. Vincent. déchets.

Action phare : Présentation : Coup de chapeau état des lieux : Objectifs fixés : Témoignages : évaluation : S. Bisso. V. Vincent. déchets. Po j 2012-2013 o o --------------MOIR H--------------- -D - Po o o H No gy M M Nob 14 Tog hu o o g j c p oy u go u budg p jo go hâ > 1 ph b p p p L g p o o ) J u I pg o c u PN u oy d fo o (gâc c I u b

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Apprendre à protéger son ordinateur

Apprendre à protéger son ordinateur INORMATIQUE Appede à pége s deu Les vus s des lgcels cçus pu defe, eulse e éle des lgcels lvells (d les vus fque e s qu'ue cége). Ces dees peuve se bse su l'expl de flle de sécué, pu fece s fches écesses

Plus en détail

vous êtes propriétaire!

vous êtes propriétaire! vou ê popa! omb (... 4 : omb ( omb ( u coqua à mu La Df! acm ouv c à coomb! 4 au 7 ju! u Ja Ja v 6 A8 Pâ u au S o Bo Pac Bgqu u Av G Av ac. F c c L a u A u Foc a fa o off () avc vz m Muzvou vo av mpoo

Plus en détail

Expertisedescomptesannuels parl'expert-comptabledu comitéd'entreprise

Expertisedescomptesannuels parl'expert-comptabledu comitéd'entreprise Expdcompannu pa'xp-compabdu coméd'np Ma2013 Conacznovccn: 0141052222 DuLundauVndd9h-18h www.f.f Ed. Fanc Lfbv L comé d np C éunon puvn concn, pa xmp, nvonnmn économqu oca d np, ad d cocvé pubqu, nfomaon

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

É C H A FAU DAG E Septembre 2016 LA MARQUE Modèle (Date d'effet) MULTI Multi-SYSTEM Multi-RETO (29/03/13) Structure porteuse Structure multidirectionnlle multiniveau Acier galvanisé s 320N/mm² Largeur

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique De : No : Goupe : Réul : / 90 Execce u le oueen eclgne unoéen ccéléé (MRUA) Module 3 : De phénoène écnque Objec enl 3 : L cnéque. Voc le gphque de l poon en oncon du ep d un oble. / ) Quel é le déplceen

Plus en détail

Vous branchez vous vous baignez

Vous branchez vous vous baignez Pc Cqu Ply Vu bachz vu vu bagz Gaa Décal Fabca faça pa Capala Pc Cqu Ply, l é é pé v l u ly d é p u q b c c c p l l u, La plfé a all d x u a v a qu Eclg f Exclu U aéag xcluf du ba du lcal chqu. Fabl U

Plus en détail

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant.

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant. akènes fomations Optis vote potentiel pa la co-conuction. Pogamme 2014 Pou ende plus efficientes vos aoches maketing, innovation et communication, tavaillez en co-conuisant. POURQUOI akènes fomations?

Plus en détail

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens 1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens Lindsey Contardo To cite this version: Lindsey Contardo. Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens. 0 7ducation.

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

Gestion des Stocks et File d'attente

Gestion des Stocks et File d'attente Geson des oks e Fle d'aene Guy Aé TANONKOU ndusal Engneeng & oue ene NRA-Loane le du auly, Bâ.A GM 5745 Mez ede Fane hone offe : 33 3 87 54 7 97 Eal : anonkou@loa.f / anonkou@asal-sene.og Table des aèes.

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

Professions TECHNICIEN EN INFORMATIQUE. (programmeur), (2 postes contractuels offerts aux femmes et aux hommes)

Professions TECHNICIEN EN INFORMATIQUE. (programmeur), (2 postes contractuels offerts aux femmes et aux hommes) CAHER J Télé-Dec, chef do fle canaden dans la pooon e la vene de publcé pou l'annuae Pages Jaunes, echeche les pesonnes suvanes : aées Monéal, saed, 2 janve 995# Adjon au deceu Tafcaon e echeche (akeng)

Plus en détail

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR)

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR) EVICE de NEW Cé 2000 : ébse Vuhe (CC) Pése gééle Qu es ce que les News (UENET)? us de dscuss bd des sujes ès pécs (ces eséux pc, ) déés u. Echge dl de l f à ves le pcle NNTP Bsée su l pcédue ev/écep de

Plus en détail

! "# " $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. -

! #  $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. - !"#$%&'$#%(!$$$ )* +#,--. /" ""01$$#"& $$#"%2!$&"#3%#"#45 +!2 +# 6$2 # $ %& $ % % 2 #"% 1% 7!4!! "% $%2 % # % $#8 7%9 $ $# 7!9!1%!%&%%&:#%; 7%

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES 2004-2005 Méca I :Mécanique des Structures CORRIGES TD 1 à 3

TRAVAUX DIRIGES 2004-2005 Méca I :Mécanique des Structures CORRIGES TD 1 à 3 Ecoe entae Pais - ous de Mécanique I Mécanique des Stuctues - TD-004-005 1 TRVUX DIRIGES 004-005 Méca I :Mécanique des Stuctues ORRIGES TD 1 à Ecoe entae Pais - ous de Mécanique I Mécanique des Stuctues

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

Episode 1. Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. Des lettres. Des syllabes

Episode 1. Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. Des lettres. Des syllabes Episode 1 Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. U Des lettres Des syllabes Entoure si tu entends le son [n] : Coche la syllabe du son [n] : Entoure les lettres du son [n] : m n a M N n

Plus en détail

La Dysphasie Partie 2

La Dysphasie Partie 2 La Dyphae Pae 2 1 La Dyphae Répecuon coae Adapaon pédagogque 2 Conéquence de oube u e angage éc La dffcué pncpae pou un enfan péenan une dyphae éde dan aembage e a combnaon de on, de mo e de gne en généa.

Plus en détail

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Axelle Martel To cite this version: Axelle Martel. Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport

Plus en détail

Un modèle de programmation stochastique pour l allocation stratégique d actifs d un régime de retraite partiellement provisionné 1

Un modèle de programmation stochastique pour l allocation stratégique d actifs d un régime de retraite partiellement provisionné 1 Un modèe de programmaon ochaque pour aocaon raégque d acf d un régme de rerae pareemen provonné Aaeddne FALEH ISFA- Unveré Lyon I 3 Cae de Dépô e Congnaon 4 ha-0056965 veron - Feb 0 RÉSUMÉ Dan ce arce

Plus en détail

ron chon ton lon fon bon

ron chon ton lon fon bon SON 23 Le gaphie copexe o o Moieu O e e ez o da u ao. Su e gazo, deux coo è gouo gigoe de oo. «Laiez-ou oe da oe ao e ou ou o de oo!» e caééo Tu e di da o ez. L de o ez, c e o ; pè de o ez, c e o. o o

Plus en détail

3 ème BREVET : théorème de Thalès

3 ème BREVET : théorème de Thalès Exercice 1 1 Tracer en triangle ABC rectangle en A tel que : AB = 5 cm et AC = 3 cm. Placer le point D sur [AB] tel que BD = 4 cm. Tracer la perpendiculaire à (AB) passant par D, elle coupe [BC] en E.

Plus en détail

Le chien comme objet esthétique

Le chien comme objet esthétique Le chien comme objet esthétique Eva Galtier To cite this version: Eva Galtier. Le chien comme objet esthétique. Art and art history. 2013. HAL Id: dumas-00865029 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00865029

Plus en détail

Analyste-programmeur (Réf. 26) SYSTÈMES DE VENTE ET DE COMMERCIALISATION. logiciels commerciaux, de séné ou non. Développeur, responsable d'équipe

Analyste-programmeur (Réf. 26) SYSTÈMES DE VENTE ET DE COMMERCIALISATION. logiciels commerciaux, de séné ou non. Développeur, responsable d'équipe Monéal, saed S novebe 997 Caèes N F O R M T Q U E Conselles expes BM S 400 e anfee Clen seveu (54) 34-7760 Vsez noe se Web w w w p n f o con pofessons/foaon Mec à ous les annonceus de ben voulo eoune un

Plus en détail