Property Times Paris Bureaux T Un début d année en retrait

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Property Times Paris Bureaux T Un début d année en retrait"

Transcription

1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 212 Paris Bureaux T1 212 Un début d année en retrait 13 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Paris 4-5 Paris QCA 6-7 Paris Nord-Est 8-9 Paris Sud 1-11 Définitions 12 Contacts 14 Avec m² commercialisés au 1 er trimestre 212, le marché des bureaux parisiens enregistre une baisse de sa demande placée de 21% en un an, en ligne avec un marché francilien en recul de 18% sur la même période (graphique 1). A l exception de Paris 12/13, en hausse de 39% en un an, et de Paris 18/19/2 stable, tous les autres sous-marchés parisiens enregistrent un recul plus ou moins marqué de leur demande placée, de -9% pour Paris 14/15 à -69% pour Paris 5/6/7. Le MINISTERE DE LA JUSTICE a signé l une des plus importantes transactions jamais enregistrées sur le marché parisien avec la prise à bail de 32 m² de bureaux neufs dans le «Millénaire 3» développé par ICADE dans le 19 ème arrondissement. Auteur Massinissa Fedala Chargé d études +33 () Contacts Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Magali Marton Head of CEMEA Research +33 () Tony McGough Global Head of Forecasting & Strategy Research +44 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () Après deux années de baisse marquée, l offre immédiatement disponible est à nouveau orientée à la hausse au cours de ce 1 er trimestre (graphique 1). Elle s établit à 763 m² fin mars 212, soit un taux de vacance de 4,7%, le plus bas de la région Ile-de-France. En dépit d un climat économique morose, les valeurs locatives restent généralement orientées à la hausse. Celles de première main s échelonnent ainsi de 325 /m²/an en moyenne dans le secteur de Paris Nord-Est à 76 /m²/an dans le QCA. Avec seulement un tiers de surfaces encore disponibles sur les 215 m² aujourd hui en chantier, le marché parisien devra faire face à une pénurie d offre de première main sur l année à venir. Cette configuration de marché maintiendra un niveau élevé de loyers en dépit du repli de la demande placée. Graphique 1 Evolution de la demande placée et de l offre immédiate à Paris Paris QCA+PCO Paris Sud Paris Nord-Est Offre immediate 1

2 (p) 213 (p) 214 (p) 212 (p) 213 (p) 214 (p) Paris Bureaux T1 212 Contexte économique Une zone euro à deux vitesses Si les premiers chiffres de 212 sont meilleurs qu anticipé, l écart de croissance ne cesse de se creuser entre l Europe et le reste de l économie mondiale. Ainsi, l OCDE indique dans sa dernière étude que l activité reste morose au sein de la zone euro, avec des ménages et des entreprises au moral toujours en berne et un taux de chômage en hausse constante. Dans le même temps, les différents indicateurs économiques repassent au vert aux Etats-Unis, avec une croissance qui devrait progresser de 2,9% au premier puis au deuxième trimestre 212. Au sein même de la zone euro, l écart se creuse entre pays du sud inéluctablement engagés sur le chemin de la récession, avec des taux de chômage dépassant les 2% et un niveau de dettes publiques et privées qui ne cesse de déraper, et l Allemagne qui voit son taux de chômage descendre à son plus bas niveau depuis la réunification de 199, à 6,7% (graphiques 2 & 3). L économie française échappe à la récession, mais n est pas pour autant sortie d affaire Alors que l ensemble des conjoncturistes attendaient un recul du PIB français au 4 ème trimestre, il aura finalement progressé de,2%. Sur l ensemble de l année, la croissance française s établit à 1,7%, soit exactement la prévision retenue par le Ministère des Finances. Malgré la hausse continue du chômage, la consommation des ménages reste en territoire positif, à +,2% au 4 ème trimestre, après +,3% au trimestre précédent. Malgré des conditions de crédit de plus en plus difficiles, l investissement des entreprises est reparti de l avant, en hausse de 1,4% au 4 ème trimestre, après une baisse de,4% au 3 ème trimestre. Malgré cette bonne performance, l économie française entame l année 212 sans élan. Le déficit commercial a atteint le niveau record de 7 milliards d euros en, avec des exportations dont le rythme de croissance a été divisé par deux en un an. Le resserrement des conditions de crédit pèsera nécessairement sur les investissements des entreprises, et la consommation des ménages ne devrait pas résister à la hausse attendue des impôts et du chômage. Les ménages français n ont d ailleurs jamais autant épargné depuis 3 ans, avec un taux d épargne de 16,8% début 212 (graphique 4). Graphique 2 Croissance du PIB % 6, 4, 2,, -2, -4, -6, Source : Oxford Economics Graphique 3 Taux de chômage % 25, 2, 15, 1, 5, Source : Oxford Economics Graphique 4 Taux d épargne des ménages En % du revenu disponible Source : INSEE France Allemagne Espagne Zone Euro France Allemagne Espagne Zone Euro 2

3 févr.96 févr.97 févr.98 févr.99 févr. févr.1 févr.2 févr.3 févr.4 févr.5 févr.6 févr.7 févr.8 févr.9 févr.1 févr.11 févr.12 Paris Bureaux T1 212 Les prévisions de croissance pour les deux années à venir ont été régulièrement dégradées au cours de l année écoulée. Alors qu au début de l année, on anticipait encore une croissance du PIB de 2% pour l année 212, un an plus tard un consensus semble se former autour d une année 212 à la croissance nulle ou très faible. La hausse du chômage se poursuit, sur un rythme toutefois plus lent En février, le nombre de chômeurs a augmenté pour le 1 ème mois consécutif. Bien que le nombre de nouveaux demandeurs d emplois ait fortement ralenti, (+ 6 2 en février contre une progression mensuelle de 23 au 4 ème trimestre ), la barre symbolique de 3 millions de chômeurs est quasiment atteinte, avec 2,9 millions de demandeurs d emplois de catégorie A 1, soit une hausse de 6,2% en un an et de 35% sur les 5 dernières années (graphique 5). Indicateur avancé des difficultés croissantes sur le marché du travail, le nombre d emplois intérimaires, variable d ajustement des entreprises, est en recul constant depuis le mois d octobre, après 22 mois de hausse ininterrompue. Parmi les secteurs les plus touchés, on retrouve le commerce, les services et le transport. L INSEE anticipe une poursuite des destructions d emplois intérimaires dans les mois à venir, avec 61 postes en moins sur le premier semestre 212, soit un niveau similaire à celui observé sur la deuxième partie de l année (-54 ). Cet environnement économique dégradé pèsera sur l expression de la demande des entreprises. Nous anticipons donc une demande moins dynamique pour le reste de l année 212, des reports de projets et un retour des renégociations de baux. Néanmoins, l étroitesse de l offre sur le marché parisien devrait permettre aux valeurs locatives de bien résister dans le cas d un repli de la demande placée. Graphique 5 Demandeurs d emploi de catégorie A 1 - France En milliers Source : Oxford Economics Graphique 6 Taux de croissance annuel moyen des principaux indicateurs économiques entre 212 et 215 Emplois du secteur public Emplois France Population PIB Sources : DTZ Research, Oxford Economics Paris Taux de chômage Ile-de-France 1 Demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, sans activité 3

4 T T1 212 Paris Bureaux T1 212 Un recul de la demande placée de 21%, en accord avec la tendance francilienne. Avec m² de bureaux commercialisés au 1 er trimestre 212, le marché parisien recule de 21% en un an (graphique 7), mais reste malgré tout au-dessus de sa moyenne décennale de 17 m². A l exception de Paris 12/13 en hausse de 39% en un an, et de Paris 18/19/2 stable, tous les autres sous-marchés parisiens enregistrent un recul plus ou moins marqué de leur demande placée, de -9% pour Paris 14/15 à -69% pour Paris 5/6/7. Graphique 7 Evolution de la demande placée et de l offre immédiate à Paris m² Le centre de gravité du marché parisien s est redéployé vers les zones périphériques, à la faveur de transactions d envergure dans le 19 ème et le 13 ème arrondissement, dont celle du MINISTERE DE LA JUSTICE sur 32 m² au sein du «Millénaire 3» sur le secteur de la Porte d Aubervilliers. Paris QCA + PCO Paris Sud Paris Nord-Est Offre immédiate Après deux années de baisse continue, l offre immédiatement disponible est repartie à la hausse au cours de ce 1 er trimestre (graphique 7). Elle s établit à 763 m² fin mars 212, soit un taux de vacance de 4,7%, le plus bas de la région Ile-de-France. La rareté du foncier disponible à Paris, conjuguée à un climat économique incertain, a bridé le lancement d opérations de construction ou de restructuration d immeubles tertiaires. Les livraisons sont faibles, seulement 76 m² en et 92 6 m² en (graphique 8). Les chantiers en cours à Paris représentent plus de 2 m² de bureaux neufs, mais près des deux tiers sont d ores et déjà précommercialisés. Le renouvellement de l offre devrait s opérer au travers de la restructuration d immeubles existants à mesure que les dispositions du Grenelle de l environnement quant au parc tertiaire existant se précisent. Les valeurs de première main restent orientées à la hausse en 212 (graphique 9). Elles s échelonnent de 325 /m²/an en moyenne dans le secteur de Paris Nord-Est à 76 /m²/an dans le QCA. Seul le secteur de Paris Sud voit sa valeur moyenne de première main en léger recul, à 543 /m²/an, après une année qui avait vu la concrétisation de plusieurs transactions exceptionnelles dans le 7 ème arrondissement. Graphique 8 Livraison de bureaux de plus de 5 m² à Paris Graphique 9 Livrés En chantier Permis obtenus Evolution des valeurs locatives à Paris /m²/an HT-HC Paris QCA Paris Nord-Est Paris Sud Sources : Loyer moyen de 2nde main Immostat, loyer prime et loyer de 1ère main DTZ Research 4

5 A1 A1 Paris Bureaux T1 212 Carte 1 : Transactions du 1 er trimestre 212 à Paris 2A QUAI AULAGN 1 D914 D914 A14 A14 D1 D1 QUAI MICHELET BOULEVARD PÉRIPHÉRIQUE AVENUE JEAN LOLIVE A86 N3 A86 N3 15 N3 N3 3 N3 D914 D1 2 N13 D21 PORTE MAILLOT Paris ème A3 A3 A86 A8 A186 A186 A13 D97 2 A13 Paris Centre Ouest VOIE GEORGES POMPIDOU QUAI D'ORSAY Paris 5-6-7ème Paris QCA Paris ème N34 N34 Transactions (m²) 1 D D91 D1 D91 Paris 14-15ème BOULEVARD PÉRIPHÉRIQUE Paris 12-13ème D38 N4 A 1 5 Loyer ( /m²/an) AVENUE DE PARIS A6A A6BA6A A6B D126 N7 D5 3 D38 N6 A4 N19 A86 A4 A86 N118 < > 6 N118 DTZ Research Sources : DTZ, IGN, Navteq D96 D96 A6A N7 N7 N19 N km N19 N186 Tableau 1 Principales transactions du 1 er trimestre 212 Adresse Secteur Preneur Surface Etat des locaux Millénaire 3, Paris 19 Paris Nord-Est MINISTERE DE LA JUSTICE 32 m² Neuf Le Fainsilber, Paris 13 Paris Sud IT-CE m² Etat d usage rue Blanche, Paris 9 Paris Centre Ouest CRITEO m² Restructuré Cap 14, Paris 14 Paris Sud KAUFMAN & BROAD 7 62 m² Neuf 17 avenue Matignon, Paris 8 Paris QCA HOGAN LOVELLS 7 m² Restructuré Sources : Immostat, DTZ Reasearch 5

6 T (p) 214 (p) Paris QCA Bureaux T1 212 Paris QCA Après deux années d activité soutenue, le marché du QCA semble marquer le pas. Les valeurs locatives restent malgré tout orientées à la hausse. Avec 67 6 m² commercialisés au 1 er trimestre 212, le marché des bureaux de Paris QCA enregistre une baisse de 28% par rapport au 1 er trimestre, en ligne avec un marché francilien en recul de 18% sur la même période. Le 1 er trimestre 212 s inscrit dans la suite d un 4 ème trimestre qui marquait déjà un ralentissement des commercialisations après deux ans où le volume trimestriel de demande placée avait toujours dépassé la barre des 1 m² (graphique 7). Graphique 7 Evolution de la demande placée à Paris QCA Alors que les transactions d envergure avaient dynamisé le marché en et avec, chaque année, plus de 7 m² commercialisés, une seule transaction a été signée sur ce segment au 1 er trimestre 212 : le cabinet d avocats HOGAN LOVELLS se regroupera sur 7 m² de bureaux restructurés par AXA REIM au «17 Avenue Matignon». A l inverse, le segment des surfaces inférieures à 1 m² a concentré 62% des transactions du trimestre (tableau 1), une part record sur le marché du QCA. Les cabinets juridiques et de conseils, impliqués dans un tiers des transactions du trimestre, se sont principalement engagés sur des surfaces de seconde main inférieures à 6 m². Sur le QCA, secteur recherché mais structurellement sous calibré en produits de première main, les loyers progressent pour atteindre 81 /m²/an pour les produits prime contre 75 /m²/an il y a un an (+8%) et 76 /m²/an pour les produits neufs ou restructurés contre 695 /m²/an début (+9%). Si la rareté de l offre de première main devrait maintenir les valeurs locatives à des niveaux élevés, l incertitude qui pèse sur l environnement économique devrait modérer leur rythme de croissance à court terme (graphique 8). Les loyers moyens de seconde main sont restés stables, autour de 5 /m²/an (graphique 8). Cependant, plusieurs transactions se sont signées à des valeurs supérieures à 65 /m²/an sur des immeubles de seconde main, essentiellement sur le secteur de l Etoile. Tableau 1 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 212 Part Moins de 1 m² 41 9 m² 62% De 1 à 5 m² 18 7 m² 28% Plus de 5 m² 7 m² 1% Surface totale 67 6 m² 1% Graphique 8 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives à Paris QCA En /m²/an HT-HC Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Loyer moyen de 2nde main Sources : Loyer moyen de 2nde main Immostat, loyer prime et loyer de 1ère main DTZ Research 6

7 T2-T T T1 212 Paris Bureaux T1 212 Paris QCA L offre se stabilise sur le secteur du QCA. La pénurie de grandes surfaces de première main se confirme après trois années où les livraisons de surfaces de bureaux ont atteint leur point bas. Les mises en chantier sont à nouveau à la hausse, et devraient alimenter le marché en surfaces neuves de qualité à partir de 213. Après 3 années de baisse, le volume d offre immédiate se stabilise à 324 m² fin mars 212, soit un taux de vacance de 4,4% (graphiques 9 & 1). Le stock d offre du QCA reste caractérisé par le poids important des surfaces de seconde main (85% de l offre immédiate) et du segment des surfaces inférieures à 1 m² qui représente un tiers de l offre immédiate, soit une part deux fois plus importante que sur les autres marchés tertiaires franciliens. Sur ce marché, où les livraisons de surfaces neuves ou restructurées ont été en s amenuisant - avec 16 3 m² de surfaces neuves livrées par an ces 3 dernières années, contre une moyenne de 85 6 m² par an entre et - les opportunités d implantation sur des surfaces de première main de taille importante sont restreintes. On citera les 13 m² de «l Astorg», ainsi que 6 m² sur le programme «Opéra Capucines». A l image de CRITEO sur le «32 rue Blanche» ou d HOGAN LOVELLS sur le «17 avenue Matignon», les entreprises se positionnent donc en amont des projets qui sont, pour la plupart, en grande partie précommercialisés au moment de leur livraison. Ainsi, sur les 23 2 m² de bureaux de 1 ère main attendus en 212 dans le QCA, seuls 7 8 m² restent disponibles sur l immeuble «Magistère», livré début avril, rue de Lisbonne dans le 8 ème arrondissement. Le rythme des livraisons devrait s accélérer en 213 avec 54 5 m² déjà en chantier sur le secteur de Paris Centre Ouest (QCA inclus), auxquels pourront s ajouter 15 1 m² dotés d un permis de construire et prêts à être lancés. A plus longue échéance, la rénovation et la restructuration du parc existant devraient s accélérer sous l effet des lois Grenelle 2. Ce mouvement pourrait alors régénérer une offre de qualité sur ce secteur toujours très prisé. Graphique 9 Offre immédiate à Paris QCA Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Graphique 1 Taux de vacance En % Graphique 11 Paris QCA Paris Ile-de-France Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris QCA Paris QCA Paris Centre-Ouest (Hors QCA) 7

8 T Paris Bureaux T1 212 Paris Nord-Est Le centre de gravité du marché de Paris Nord-Est revient sur les arrondissements périphériques, à la faveur d une transaction record sur le «Millénaire 3» d ICADE, Porte d Aubervilliers. Malgré un volume en retrait de 2% en un an, la demande placée au 1 er trimestre 212 sur le marché de Paris Nord-Est se positionne à près de 5 m², soit un niveau bien supérieur à la moyenne décennale de 28 m² (graphique 15). Graphique 15 Evolution de la demande placée à Paris Nord-Est Alors qu ils avaient concentré la plus grande partie de l activité en, les arrondissements centraux (3 ème, 4 ème, 1 ème et 11 ème ) voient leur demande placée divisée par deux en un an, avec seulement 16 3 m² commercialisés au 1 er trimestre 212. A l inverse, près de 33 6 m² ont d ores et déjà été commercialisés sur les arrondissements périphériques (18 ème, 19 ème et 2 ème ), principalement du fait de la transaction du MINISTERE DE LA JUSTICE sur le «Millénaire 3» d ICADE sur le secteur de la Porte d Aubervilliers. Il s agit de la 4 ème transaction de plus de 3 m² signée sur le marché parisien depuis 21. Après la transaction de 41 m² de BNP PARIBAS BFI sur la ZAC Claude Bernard en, le 19 ème arrondissement s affirme comme un des pôles de développement tertiaire majeur de la capitale. En dehors de cette transaction d envergure, le reste de l activité transactionnelle s est concentré sur des immeubles de seconde main, le plus souvent sur des surfaces inférieures à 1 m² (tableau 3). Les bureaux d études et les agences de conseil restent les plus actifs sur ce secteur ; ils ont été impliqués dans près du quart des transactions, principalement dans les arrondissements centraux et sur des surfaces de seconde main inférieures à 5 m². Le loyer moyen de première main s établit à 35 /m²/an (graphique 16), reflétant la transaction réalisée par le MINISTERE DE LA JUSTICE (graphique 16). Le loyer moyen de seconde main progresse de 9% en un an, à 316 /m²/an, la majorité des transactions s étant signée dans une fourchette de loyers de 26 /m²/an dans le 1 ème arrondissement à 36 /m²/an dans le 3 ème arrondissement. Tableau 3 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 212 Part Moins de 1 m² 13 3 m² 27% De 1 à 5 m² 4 6 m² 9% Plus de 5 m² 32 m² 64% Surface totale 49 9 m² 1% Graphique 16 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives à Paris Nord-Est En /m²/an HT-HC Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Loyer moyen de 2nde main Sources : Loyer moyen de 2nde main Immostat, loyer prime et loyer de 1ère main DTZ Research 8

9 T T1 212 Paris Bureaux T1 212 Paris Nord-Est La livraison au 4 ème trimestre du «Beauvaisis» et la mise en chantier du «Garance» au 1 er trimestre 212 viennent redonner du souffle à un marché où l offre disponible se concentre exclusivement sur des surfaces de seconde main inférieures à 2 m². Après une hausse progressive durant quatre années pour dépasser les 12 m² fin, l offre immédiate à Paris Nord-Est s est stabilisée autour de 1 m² depuis fin (graphique 17). Cette contraction des disponibilités conduit à une baisse du taux de vacance, positionné à seulement 3,7% contre 4,7% à l échelle de la capitale (graphique 18). Alors que l offre disponible était jusqu alors exclusivement composées de surfaces de seconde main inférieures à 2 m², la livraison par ICADE du «Beauvaisis» (12 1 m²) au 4 ème trimestre a donné un nouveau souffle à un marché sclérosé par un manque structurel d offres de grand gabarit, que ce soit en qualité ou en quantité. On citera également la mise sur le marché de l immeuble «Equation», anciens locaux d activité transformés en bureaux, qui alimentera le marché avec 8 m² de surfaces rénovés en septembre 212, dans le 18 ème arrondissement. Aucun immeuble de bureaux neuf ne viendra alimenter le marché en 212. L immeuble «Parisquare», attendu pour 213 à proximité de la place de la Bastille, sera le seul programme à proposer des surfaces neuves significatives (2 1 m²) dans le 11 ème arrondissement (graphique 19). Les rares programmes livrés ces dernières années sur les arrondissements centraux (3 ème, 4 ème, 1 ème et 11 ème ) ont d ailleurs toujours été précommercialisés, signe de l attractivité de ce secteur frappé d une pénurie chronique de bureaux neufs. A plus longue échéance, le «Garance», immeuble de 26 1 m², a été mis en chantier début 212 pour une livraison qui n est pas attendue avant 215 sur la rue des Pyrénées dans le 2 ème arrondissement (graphique 19). Graphique 17 Offre immédiate à Paris Nord-Est Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Graphique 18 Taux de vacance Paris Nord-Est En % Graphique 19 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris QCA Paris Nord-Est Paris Ile-de-France T2-T Paris 3 Paris 4 Paris 1 Paris 11 Paris 18 Paris 19 Paris 2 9

10 T Paris Bureaux T1 212 Paris Sud Le marché de Paris Sud s inscrit dans sa moyenne décennale avec 45 m² de demande placée, dont 2 3 m² sur deux transactions d envergure. Avec 45 m² de demande placée au 1 er trimestre 212, le marché de Paris Sud enregistre une baisse de 18% en un an, et s inscrit ainsi dans la tendance générale d un marché francilien en recul de 18% sur la même période. Ce trimestre se place néanmoins dans la moyenne de 43 m² commercialisés à chaque 1 er trimestre depuis 21 (graphique 21). Les transferts et regroupement de grande envergure ont encore joué un rôle moteur sur ce 1 er trimestre 212, avec deux transactions de plus de 5 m², qui ont représenté plus de la moitié des surfaces commercialisées (tableau 4). Ainsi, KAUFMAN & BROAD a signé un bail de 9 ans sur l immeuble «Cap 14», immeuble HQE de 7 62 m², situé en bordure du périphérique, dont la livraison est attendue pour 214. L autre transaction d envergure du trimestre est celle d IT-CE, GIE informatique de la CAISSE D EPARGNE, qui regroupe ses activités sur le «Fainsilber», un immeuble récent sur la ZAC Paris Rive Gauche dans le 13 ème arrondissement. Grâce à cette transaction, les 12 ème et 13 ème arrondissements sont d ailleurs les seuls à enregistrer une progression de leur demande placée d une année sur l autre (+39% avec 17 2 m² commercialisés) quand, dans le même temps l ensemble des autres sous-marchés parisiens ont vu leurs volumes de commercialisation reculer. A l inverse, après une année record, les arrondissements les plus centraux (5 ème, 6 ème et 7 ème ) n ont enregistré que 5 7 m² de demande placée au cours du 1 er trimestre 212, soit une baisse de 69% en un an. Conséquence de la baisse d activité sur les arrondissements centraux, aux valeurs locatives plus élevées, le loyer moyen de première main enregistre un recul de 5% au cours du 1 er trimestre 212, se positionnant tout de même à 545 /m²/an. Le loyer moyen de seconde main poursuit, quant à lui, sa lente ascension à 418 /m²/an, soit une hausse de 5% par rapport à (graphique 21). Graphique 2 Evolution de la demande placée à Paris Sud Tableau 4 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 212 Part Moins de 1 m² 13 m² 29% De 1 à 5 m² 11 5 m² 26% Plus de 5 m² 2 3 m² 55% Surface totale 44 8 m² 1% Graphique 21 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives à Paris Sud En /m²/an HT-HC Loyer prime Loyer moyen de 2nde main Loyer moyen de 1ère main Sources : Loyer moyen de 2nde main Immostat, loyer prime et loyer de 1ère main DTZ Research 1

11 T T1 212 Paris Bureaux T1 212 Paris Sud Le secteur de Paris Sud concentre la majorité des grandes offres parisiennes. Le secteur de Paris 12/13 connait une pénurie d offre de première main. Après avoir explosé en, à plus de 3 m², le stock d offre immédiate s est depuis résorbé et semble se stabiliser autour de 21 m² fin mars 212, soit un taux de vacance de 4% (graphiques 22 & 23). A l inverse des autres secteurs parisiens, plus de la moitié de l offre immédiatement disponible sur le secteur de Paris Sud se concentre encore principalement sur des surfaces supérieures à 5 m² (graphique 22). L analyse de l offre immédiate par type de surface laisse également apparaître de fortes disparités entre les différents arrondissements de Paris Sud. Ainsi, la quasi totalité de l offre immédiate sur les 12 ème et 13 ème arrondissements se concentre sur des surfaces de seconde main. A l inverse, malgré de nombreuses commercialisations en, les surfaces de première main représentent encore la moitié de l offre immédiate dans les 14 ème et 15 ème arrondissements. On citera notamment la «Tour Cristal» (27 m² disponibles), ou la «Tour Mercure» (7 m²), toutes deux situées dans le quartier du Front-de-Seine. Encore marqué par l afflux important de surfaces neuves en et, ce secteur a vu les mises en chantier ralentir fortement, avec seulement 11 4 m² livrables en 212 contre près de 8 m² en puis en. Sur les 43 4 m² aujourd hui en chantier sur le secteur de Paris Sud, seuls 18 4 m² restent disponibles sur les opérations «Laennec Rive Gauche» dans le 7 ème arrondissement et «Pointe Sud» dans le 13 ème arrondissement. Dans les années à venir, les chantiers vont se déplacer et, après le 15 ème arrondissement, le 13 ème, et plus particulièrement la ZAC Paris Rive-Gauche, concentreront la majorité des nouveaux développements parisiens. Graphique 22 Offre immédiate à Paris Sud Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Graphique 23 Taux de vacance Paris Sud En % Graphique 24 Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris Sud Paris Sud Paris Ile-de-France 1. T2-T Paris 5 Paris 6 Paris 7 Paris 12 Paris 13 Paris 14 Paris

12 Paris Bureaux T1 212 Définitions Demande placée Offre immédiate Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Loyer moyen de 1 ère main Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Loyer moyen de 2 nde main Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Loyer prime Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Production neuve Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Production neuve certaine Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Production neuve probable Production neuve potentielle Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. 12

13 Contacts DTZ France Gérard Margiocchi Président de DTZ France +33() Transactions Guillaume Raquillet Directeur Paris +33() Jean-Marc Zeni Directeur Ile-de-France Sud +33() DTZ Entreprises Thierry Laborderie Directeur du pôle Utilisateurs et de DTZ Entreprises +33() Transactions Laurence Escleine-Dumas Directrice Générale Déléguée +33 () Eric Bourdais Directeur Ile-de-France Nord-Est +33() Geoffroy Doudrich Directeur Département Grandes Offres +33() Philippe Méjean Directeur Général DTZ Consulting +33() Conseil Jean-Philippe Carmarans Président Directeur Général DTZ Eurexi +33() Philippe Méjean Directeur Général DTZ Consulting +33() Claudia Mansard Directeur DTZ CODes +33() Isabelle Caron Directrice Property Management +33() Asset Management François Brisset Directeur Général +33() Investissement Gérard Margiocchi Président de DTZ France +33() Patrice Genre Directeur Général +33() Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. 13

Property Times Paris T L offre neuve se raréfie

Property Times Paris T L offre neuve se raréfie Property Times Paris T2 211 L offre neuve se raréfie 13 Juillet 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Paris 3 Paris QCA 4-6 Paris Nord-Est 7-8 Paris Sud 9-1 Chiffres clés 11 Définitions

Plus en détail

Property Times Paris T Paris, baromètre du marché

Property Times Paris T Paris, baromètre du marché Property Times Paris T4 21 Paris, baromètre du marché 14 Janvier 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Paris 3 Paris QCA 4-6 Paris Nord-Est 7-8 Paris Sud 9-1 Chiffres clés 11 Définitions

Plus en détail

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Démarrage difficile...

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Démarrage difficile... Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T1 2015 Démarrage difficile... 7 Avril 2015 Données Ile-de-France T1 2015 : Demande placée : 372 700 m² Loyer moyen de première main : 565 Loyer moyen de seconde main :

Plus en détail

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Pas si mal...

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Pas si mal... Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2014 Pas si mal... 7 Janvier 2015 Données Ile-de-France T4 2014 : Demande placée : 567 700 m² Loyer moyen de première main : 330 Loyer moyen de seconde main : 320 Offre

Plus en détail

Property Times Grandes transactions de bureaux en IDF Paris retrouve son attractivité

Property Times Grandes transactions de bureaux en IDF Paris retrouve son attractivité Property Times Grandes transactions de bureaux en IDF Paris retrouve son attractivité 28 Février 2011 Sommaire Executive Summary 1 Analyse géographique 2 Valeurs locatives et secteurs d activité Grandes

Plus en détail

MARKETBEAT IDF PARIS QCA BUREAUX. 1er Trimestre 2017

MARKETBEAT IDF PARIS QCA BUREAUX. 1er Trimestre 2017 MARKETBEAT IDF PARIS QCA BUREAUX 1er Trimestre 2017 SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Demande placée et valeurs locatives 3 03 Offre immédiate et future 4 04 Définitions 5 CONTEXTE ÉCONOMIQUE AU BEAU

Plus en détail

Property Times Paris T Franc succès pour les surfaces de qualité

Property Times Paris T Franc succès pour les surfaces de qualité Property Times Paris T3 21 Franc succès pour les surfaces de qualité 15 Octobre 21 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Paris 3 Paris QCA 4-6 Paris Nord-Est 7-8 Paris Sud 9-1 Chiffres clés

Plus en détail

MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE BUREAUX. 1er Trimestre 2017

MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE BUREAUX. 1er Trimestre 2017 MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE BUREAUX 1er Trimestre 2017 SOMMAIRE 01 Contexte économique 02 Demande placée 03 Valeurs locatives 04 Offre immédiate 05 Offre future 06 Définitions DEMANDE PLACEE LE COUP DE BOOST

Plus en détail

Le marché des bureaux 1er trimestre 2009 Avril Paris Nord-Est ( )

Le marché des bureaux 1er trimestre 2009 Avril Paris Nord-Est ( ) Le marché des bureaux 1er trimestre 2009 Avril 2009 Paris Nord-Est (18-19-20) Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Nord-Est (18-19-20) au 1er trimestre 2009 : - Une absence d'investissement,

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016 Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016 Clés du marché des bureaux en Ile-de-France au 4 ème trimestre 2016 : Une performance solide...portée par Paris En progression régulière

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 1 er trimestre 2017

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 1 er trimestre 2017 Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 1 er trimestre 2017 Le coup de boost de Duo! Le marché des bureaux francilien a conservé sa très bonne dynamique de 2016 et débute l'année 2017 sur un volume

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 2 ème trimestre 2017

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 2 ème trimestre 2017 Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 2 ème trimestre 2017 Un 2 ème trimestre en marche... arrière! En 2016, le 2 ème trimestre de l'année avait marqué le début de l'accélération du marché des bureaux

Plus en détail

Baisse de régime. DTZ Research PROPERTY TIMES. Marseille Bureaux T Sommaire. Auteur. Contacts

Baisse de régime. DTZ Research PROPERTY TIMES. Marseille Bureaux T Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Baisse de régime Marseille Bureaux T1 215 29 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Après une année 214 prometteuse

Plus en détail

La confiance règne PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 11 Avril 2016

La confiance règne PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 11 Avril 2016 PROPERTY TIMES La confiance règne Paris QCA T1 2016 11 Avril 2016 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Senior Analyst +33

Plus en détail

Boucle Sud. Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008

Boucle Sud. Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008 Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la au 3ème trimestre 2008 : - Un recul du marché de l'investissement, - Un niveau toujours

Plus en détail

MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE

MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE 2ème Trimestre 2017 Des fondamentaux plus solides SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Demande placée et valeurs locatives 3 03 Offre immédiate et future 4 04 Définitions 5 CONTEXTE

Plus en détail

MARKETBEAT IDF - PARIS QCA BUREAUX

MARKETBEAT IDF - PARIS QCA BUREAUX MARKETBEAT IDF - PARIS QCA BUREAUX 3 ème Trimestre 2017 So far, so good! SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Demande placée et valeurs locatives 3 03 Offre immédiate et future 4 04 Définitions 5 CONTEXTE

Plus en détail

Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet Issy-les- Moulineaux

Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet Issy-les- Moulineaux Le marché des bureaux 2ème trimestre 28 Juillet 28 1 Issy-les- Moulineaux Chiffres clés Le marché du Croissant Ouest au 1er semestre 28 : - Une demande placée en recul annuel, mais en augmentation depuis

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 1 er trimestre 2016 Sur de bons rails

Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 1 er trimestre 2016 Sur de bons rails Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 1 er trimestre 2016 Sur de bons rails Clés du marché des bureaux en Ile-de-France au 1 er trimestre 2016 Un peu plus de 492 000 m² de surfaces tertiaires auront

Plus en détail

Encore décevant PROPERTY TIMES. La Défense T Sommaire. Auteur. Contacts

Encore décevant PROPERTY TIMES. La Défense T Sommaire. Auteur. Contacts PROPERTY TIMES Encore décevant La Défense T3 215 12 Octobre 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Après un très bon 2 ème trimestre 215, où près

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 3 ème trimestre 2017

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 3 ème trimestre 2017 Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 3 ème trimestre 2017 Sursaut estival du marché Pas de trêve estivale pour le marché des bureaux en Ile-de-France : après un 2 ème trimestre un peu décevant (518

Plus en détail

MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE

MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE MARKETBEAT IDF LA DÉFENSE 3ème Trimestre 2017 La Belle au bois dormant SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Demande placée et valeurs locatives 3 03 Offre immédiate et future 4 04 Définitions 5 CONTEXTE

Plus en détail

La production de bureaux en agglomération lyonnaise

La production de bureaux en agglomération lyonnaise La production de bureaux en agglomération lyonnaise 2010-2013 La production de bureaux en agglomération lyonnaise 2010-2013 2 Février 2010 La production d immeubles de bureaux est croissante en région

Plus en détail

Essai à transformer en 2016

Essai à transformer en 2016 PROPERTY TIMES Essai à transformer en 216 IDF La Défense T4 215 13 Janvier 216 Sommaire Sommaire 1 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché de bureaux de La Défense a achevé

Plus en détail

Insight Fiscalité immobilière en Ile-de-France La grande battue fiscale de l Etat

Insight Fiscalité immobilière en Ile-de-France La grande battue fiscale de l Etat La grande battue fiscale de l Etat 5 juin 2012 Sommaire Executive summary 1 Nouveaux tarifs et géographie fiscale revisitée 2 Impact de la réforme de la TABIF 3-5 Impact de la réforme de la RCB 6-8 Conclusion

Plus en détail

MARKETBEAT MARSEILLE BUREAUX. 4ème Trimestre 2016

MARKETBEAT MARSEILLE BUREAUX. 4ème Trimestre 2016 MARKETBEAT MARSEILLE BUREAUX 4ème Trimestre 216 SOMMAIRE 1 Contexte économique 2 2 Demande placée et valeurs locatives 3 3 Offre et taux de vacance 4 4 Définitions 5 CONTEXTE ÉCONOMIQUE MI FIGUE, MI RAISIN

Plus en détail

Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente

Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente France T1 211 La reprise se veut toujours lente 2 avril 211 Auteur Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 ()1 49 64 47 91 delphine.mahe@dtz.com Contacts Magali Marton Head of CEMEA Research +33

Plus en détail

Le neuf booste le marché

Le neuf booste le marché DTZ Research PROPERTY TIMES Le neuf booste le marché Toulouse Bureaux T4 214 24 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

Quatre à la suite PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 12 Juillet 2016

Quatre à la suite PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 12 Juillet 2016 PROPERTY TIMES Quatre à la suite Paris QCA T2 2016 12 Juillet 2016 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Analyste Senior +33

Plus en détail

Allez Paris PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 15 Avril 2016

Allez Paris PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 15 Avril 2016 PROPERTY TIMES Allez Paris Paris T1 2016 15 Avril 2016 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 10 Auteur Massinissa Fedala Senior Analyst +33

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF ÎLE-DE-FRANCE 3 EME TRIMESTRE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF ÎLE-DE-FRANCE 3 EME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF 3 EME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 3T 2016 Demande placée 1 763 600 m² +15% : l activité transactionnelle continue de progresser fortement sur

Plus en détail

Demande placée en hausse L offre aussi

Demande placée en hausse L offre aussi PROPERTY TIMES Demande placée en hausse L offre aussi Marseille Bureaux T3 216 29 Novembre 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Après un 2 ème

Plus en détail

MARKETBEAT AIX-EN-PROVENCE BUREAUX. 4ème Trimestre 2016

MARKETBEAT AIX-EN-PROVENCE BUREAUX. 4ème Trimestre 2016 MARKETBEAT AIX-EN-PROVENCE BUREAUX 4ème Trimestre 2016 SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Demande placée 3 03 Valeurs locatives 4 04 Offre immédiate et future 5 05 Définitions 6 CONTEXTE ÉCONOMIQUE MI

Plus en détail

Point Marché 1 er trimestre 2013

Point Marché 1 er trimestre 2013 Point Marché 1 er trimestre 213 AMUNDI IMMOBILIER Département Recherche Cécile Blanchard 213 Sommaire 1 Le marché locatif Les bureaux Paris Île de France Régions La logistique France 2 Le marché de l investissement

Plus en détail

Une année 2016 déjà record!

Une année 2016 déjà record! PROPERTY TIMES Une année 216 déjà record! Paris T3 216 17 Octobre 216 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché parisien des bureaux

Plus en détail

MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX. 1er Trimestre 2017

MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX. 1er Trimestre 2017 MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX 1er Trimestre 2017 SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Synthèse Paris 3 03 Paris QCA 4 04 Paris Nord Est 6 05 Paris Sud 8 06 Définitions 10 CONTEXTE ÉCONOMIQUE AU BEAU FIXE

Plus en détail

MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX. 4ème Trimestre 2016

MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX. 4ème Trimestre 2016 MARKETBEAT IDF - PARIS BUREAUX 4ème Trimestre 216 SOMMAIRE 1 Contexte économique 2 2 Synthèse Paris 3 3 Paris QCA 4 4 Paris Nord Est 6 5 Paris Sud 8 6 Définitions 1 CONTEXTE ÉCONOMIQUE MI FIGUE, MI RAISIN

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 215 Accelerating success. Le rebond du marché fin 215 est-il de bon augure pour 216? perspectives > La France semble avoir retrouvé le chemin

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Malgré les toussotements de l économie mondiale en fin d année 2012 (contraction de l activité, croissance relativement

Plus en détail

Pop-Up market - Ventes de bureaux libres Ile-de-France - 3 ème trimestre 2017

Pop-Up market - Ventes de bureaux libres Ile-de-France - 3 ème trimestre 2017 Ile-de-France - 3 ème trimestre 217 Points clés 3 ème trimestre 217 ᴑ Au 3 ème trimestre 217, le volume placé de bureaux à la vente en Ile-de-France est de 183 3 m², soit une augmentation de 6% par rapport

Plus en détail

MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE GRANDES TRANSACTIONS DE BUREAUX. Duo mène la danse! 1 er Semestre 2017

MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE GRANDES TRANSACTIONS DE BUREAUX. Duo mène la danse! 1 er Semestre 2017 MARKETBEAT ILE-DE-FRANCE GRANDES TRANSACTIONS DE BUREAUX 1 er Semestre 2017 Duo mène la danse! SOMMAIRE 01 Contexte économique 02 Données de cadrage 03 Dimmension géographique et mobilités des entreprises

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre de 2013, s installant

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF ÎLE-DE-FRANCE 1 ER SEMESTRE 2017

LE MARCHÉ LOCATIF ÎLE-DE-FRANCE 1 ER SEMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF 1 ER SEMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie Demande placée 1 118 400 m² -3% : le 2 ème trimestre 2017 s est révélé décevant en terme d activité transactionnelle, conduisant à un

Plus en détail

Point Marché 3 ème trimestre 2011

Point Marché 3 ème trimestre 2011 Point Marché 3 ème trimestre 211 AMUNDI IMMOBILIER Département Cécile Blanchard T3 211 Sommaire 1 Le marché locatif Les bureaux Paris Île de France Régions La logistique France 2 Le marché de l investissement

Plus en détail

Jeu égal PROPERTY TIMES. Deuxième Couronne T Sommaire. Contacts

Jeu égal PROPERTY TIMES. Deuxième Couronne T Sommaire. Contacts PROPERTY TIMES Jeu égal Deuxième Couronne T1 216 2 Avril 216 Sommaire Contexte économique 2 Deuxième Couronne 3 Deuxième Couronne Sud 5 Pôle de Roissy 7 Marne-la-Vallée 9 Saint-Quentin-en-Yvelines 11 Définitions

Plus en détail

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014 CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise toujours incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre 2013, s installant

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Des signes de reprise La croissance mondiale continue de ralentir, même si cette décélération ne s accentue pas,

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 1 ER SEMESTRE 2017

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 1 ER SEMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF 1 ER SEMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie Demande placée 75 300 m² -43% : en dépit d une légère accélération entre le 1 er et le 2 ème trimestre 2017, l activité transactionnelle

Plus en détail

Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 2014

Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 2014 DTZ Research PROPERTY TIMES Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 214 13 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Première couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première

Plus en détail

Point Marché 4 ème trimestre 2012

Point Marché 4 ème trimestre 2012 Point Marché 4 ème trimestre 212 AMUNDI IMMOBILIER Département Cécile Blanchard 212 Sommaire 1 Le marché locatif Les bureaux Paris Île de France Régions La logistique France 2 Le marché de l investissement

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Paris est magique! PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 18 Juillet 2016

Paris est magique! PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 18 Juillet 2016 PROPERTY TIMES Paris est magique! Paris T2 2016 18 Juillet 2016 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 10 Auteur Massinissa Fedala Senior Analyst

Plus en détail

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée FICHE PAYS ESPAGNE : CHAMPIONNE DE LA RIGUEUR Département analyse et prévision La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée au premier trimestre 2010 a tourné court fin 2011 avec une

Plus en détail

«Immobilier durable : de la théorie à la pratique»

«Immobilier durable : de la théorie à la pratique» «Immobilier durable : de la théorie à la pratique» Conférence / Débat Jeudi 22 octobre 2009 «Immobilier durable : de la théorie à la pratique» I. La réalité de l offre durable Laurence Escleine-Dumas,

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 3T 2016 Demande placée 318 700 m² +3% : Le Quartier Central des Affaires confirme

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T1 2015

ETUDE DE MARCHÉ T1 2015 ETUDE DE MARCHÉ T1 2015 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T1 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Éléments de conjoncture internationale, nationale et vendéenne. Janvier 2014

Éléments de conjoncture internationale, nationale et vendéenne. Janvier 2014 Éléments de conjoncture internationale, nationale et vendéenne Janvier 2014 Après 6 années de crise, l économie mondiale repartirait en 2014 mais des risques subsistent 2 ème semestre 2013 L activité économique

Plus en détail

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < 5 000 M² ILE-DE-FRANCE 9M 15 VENTES À UTILISATEURS < 5 000 M² - ILE-DE-FRANCE SOMMAIRE Contexte financier p.3 Offre disponible p.4 Demande placée Ile-de-France p.5 Paris

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE FRANCE 1. Climat des affaires en mars 2014 : lourdeur persistante, avec un indicateur qui peine à se redresser 2. Moral des ménages en mars 2014

Plus en détail

Le marché du travail en République tchèque

Le marché du travail en République tchèque Le marché du travail en République tchèque Le marché du travail tchèque affiche depuis quelques années des résultats positifs eu égard au contexte européen. Le taux de chômage s établissait à 5,1% en 2016

Plus en détail

Le marché français du logement

Le marché français du logement Le marché français du logement AMUNDI IMMOBILIER Département Cécile Blanchard T4 2012 Amundi Immobilier Point marché - 12/03/2013 - page 1 Sommaire 01 Le marché des logements neufs 02 Le marché de la location

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 3 ÈME TRIMESTRE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 3T 2016 Demande placée 205 200 m² +106% : l activité transactionnelle sur La Défense réalise une performance

Plus en détail

The «new» place to be

The «new» place to be PROPERTY TIMES The «new» place to be IDF La Défense T2 216 11 Juillet 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages et la conjoncture du logement en 1999

Les crédits immobiliers consentis aux ménages et la conjoncture du logement en 1999 Les crédits immobiliers consentis aux ménages et la conjoncture du logement en 1999 Les crédits immobiliers consentis aux ménages ont enregistré, en 1999, une forte augmentation qui reflète une activité

Plus en détail

Véronique Bruniaux, Élisabeth Vilain, Insee. Rédaction achevée le 19 janvier 2014

Véronique Bruniaux, Élisabeth Vilain, Insee. Rédaction achevée le 19 janvier 2014 Alors que l activité en France présente des signes de frémissement avec le desserrement potentiel de freins communs à la zone euro ou plus spécifiques, l économie régionale continue de présenter un visage

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T Niveau record d offre immédiate. 9 Octobre Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T Niveau record d offre immédiate. 9 Octobre Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T3 2013 Niveau record d offre immédiate 9 Octobre 2013 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

MARKETBEAT CROISSANT OUEST BUREAUX. 1er Trimestre 2017

MARKETBEAT CROISSANT OUEST BUREAUX. 1er Trimestre 2017 MARKETBEAT CROISSANT OUEST BUREAUX 1er Trimestre 2017 SOMMAIRE 01 Contexte économique 2 02 Synthèse 3 03 Boucle Sud 5 04 Boucle Nord 7 05 Neuilly-Levallois 9 06 Péri-Défense 11 07 Définitions 12 CONTEXTE

Plus en détail

L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années

L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années DG Trésor Octobre 217 Au cours de la période 26-212, la balance courante du Portugal était

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Un taux de vacance record. 16 avril Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Un taux de vacance record. 16 avril Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T1 213 Un taux de vacance record 16 avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Siège social SCE Keran, Nantes - Dominique Perrault Architecture - Crédit photo : AURAN Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année 2015 en chiffres Nantes Métropole Édito

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 1 ER TRIMESTRE 2017

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE 1 ER TRIMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF 1 ER TRIMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 1 ER TRIMESTRE 2017 Demande placée 28 300 m² -60% : l activité transactionnelle sur chute très fortement, affichant

Plus en détail

JLL Capital Markets Décorrélation des marchés locatif et investissement, mythe ou réalité?

JLL Capital Markets Décorrélation des marchés locatif et investissement, mythe ou réalité? JLL Capital Markets 2016 Décorrélation des marchés locatif et investissement, mythe ou réalité? Executive Summary Depuis quelques années, les observateurs du marché s interrogent sur les performances en

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 1 ER TRIMESTRE 2017

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 1 ER TRIMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF (Quartier Central des Affaires) 1 ER TRIMESTRE 2017 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 1 ER TRIMESTRE 2017 Demande placée 89 600 m² 439 000 450 100-25% : l activité

Plus en détail

Actualités Immobilières : Février 2009

Actualités Immobilières : Février 2009 Actualités Immobilières : Février 2009 Bilan des marchés immobiliers 2008 et perspectives 2009 Point sur les marchés immobiliers de bureaux en zone Euro : Le marché de l investissement en immobilier a

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF. PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) ANNÉE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF. PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF (Quartier Central des Affaires) ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie Demande placée 450 100 m² 439 000 450 100 +3% : bien que modeste, la progression de l activité transactionnelle

Plus en détail

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB)

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB) Indicateurs conjoncturels france 3 octobre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Etude de marché Jones Lang LaSalle Incorporated. Baromètre des livraisons futures Lyon. 1 er trimestre 2017

Etude de marché Jones Lang LaSalle Incorporated. Baromètre des livraisons futures Lyon. 1 er trimestre 2017 Etude de marché Jones Lang LaSalle Incorporated Baromètre des livraisons futures Lyon 1 er trimestre 2017 Le baromètre des livraisons futures en région lyonnaise Le parc tertiaire lyonnais franchira la

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 26 septembre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Le marché des bureaux en France

Le marché des bureaux en France Le marché des bureaux en France Bilan 2007 www.dtz.fr 2 Sommaire 05 Synthèse 08 Alsace 12 Aquitaine 16 Bourgogne - Franche-Comté 22 Bretagne 26 Champagne-Ardenne 30 Languedoc-Roussillon 34 Lorraine 38

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE ANNÉE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF ANNÉE 2016 Demande placée 275 000 m² +80% : l activité transactionnelle sur La Défense progresse très fortement, surpassant

Plus en détail

Le chômage sur Angers Loire Métropole

Le chômage sur Angers Loire Métropole Le chômage sur Angers Loire Métropole Un taux de chômage encore relativement élevé mais en baisse dans une région plutôt épargnée Le taux de chômage pour la zone d emploi d Angers était de 9,5% au 1 er

Plus en détail

IMMO DIVERSIFICATION

IMMO DIVERSIFICATION DOCUMENT TRIMESTRIEL D INFORMATION AU 31 DECEMBRE 2013 Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable Agréée par l Autorité des Marchés Financiers le 30 avril 2013 sous le n SPI20130009

Plus en détail

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015 L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour 2015 Deux ouvrages complémentaires Bilan économique INSEE Rapport IEDOM pour une analyse de la situation économique et financière de la Guyane en 2014

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Une vacance record. 17 juillet Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T Une vacance record. 17 juillet Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 213 Une vacance record 17 juillet 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2012

RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2012 NON ARRÊTÉS PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET NON AUDITÉS Activité quasi-stable sur les neuf premiers mois Chiffre d affaires Logement sur :

Plus en détail

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014 TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014 BUREAUX VOLUMES M2 Total Location 19 392 m 2 40 054 m 2 59 446 m 2 Acquisition (utilisateurs et investisseurs) 37 434 m 2 9 448 m

Plus en détail

BILAN 2010 ET PERSPECTIVES 2011

BILAN 2010 ET PERSPECTIVES 2011 FEVRIER 2 LES ENTREPRISES EN FRANCHE-COMTE BILAN 2 ET PERSPECTIVES 2 BANQUE DE FRANCE - Les entreprises en Franche-Comté - Bilan 2 et perspectives 2 - Février 2 SOMMAIRE METHODOLOGIE. 3 Echantillon régional

Plus en détail

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA)

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Revue de Métallurgie 108, 59 66 (2011) c EDP Sciences, 2011 DOI: 10.1051/metal/2011998 L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Les prévisions d un optimisme

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

Les grandes transactions de bureaux à Marseille

Les grandes transactions de bureaux à Marseille Les grandes transactions de bureaux à Marseille Bilan 2007 Philippe VENTURINI Directeur de DTZ Marseille Avec plus de 90 000 m² commercialisés, la cité phocéenne a connu une année 2007 particulièrement

Plus en détail

Comptes publics et balance commerciale : L Allemagne et la Chine loin devant, les Etats-Unis et la France loin derrière.

Comptes publics et balance commerciale : L Allemagne et la Chine loin devant, les Etats-Unis et la France loin derrière. Comptes publics et balance commerciale : L Allemagne et la Chine loin devant, les Etats-Unis et la France loin derrière. Non, les déficits publics et commerciaux ne sont pas des fatalités. Certes, comme

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Jeudi 24 novembre 2011 L immobilier d entreprise en Essonne Le marché des bureaux Le marché des locaux d activité Le marché des entrepôts Présenté par : Patricia VEVAUD

Plus en détail

La conjoncture en Auvergne

La conjoncture en Auvergne Tendances régionales La conjoncture en Auvergne Enquêtes mensuelles avril 14 Différents indicateurs marquent un redressement de la conjoncture régionale en avril. En particulier, l activité et la demande

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Marseille T L embellie ne profite pas à la logistique. 4 Septembre Sommaire. Auteurs.

DTZ Research. Property Times Marseille T L embellie ne profite pas à la logistique. 4 Septembre Sommaire. Auteurs. Property Times Marseille T2 214 L embellie ne profite pas à la logistique 4 Septembre 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Logistique 5 Investissement 6 Définitions 7 Auteurs Delphine Mahé Responsable

Plus en détail

MARKETBEAT FRANCE INVESTISSEMENT COMMERCES SPECIAL MAPIC

MARKETBEAT FRANCE INVESTISSEMENT COMMERCES SPECIAL MAPIC MARKETBEAT FRANCE INVESTISSEMENT COMMERCES SPECIAL MAPIC 2017 en demi-teinte mais croissance des volumes attendue en 2018! SOMMAIRE 01 Contexte économique 3 02 Volume d investissement 4 03 Typologie d

Plus en détail

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap Property Times Paris QCA T1 211 Le QCA maintient le cap 14 Avril 211 Sommaire Avec 95 m² commercialisés au cours du 1 er trimestre 211 - soit un volume en hausse de 1% en un an - le marché des bureaux

Plus en détail

BNP PARIBAS REAL ESTATE PRÉSENTE SA NOUVELLE ÉTUDE SUR LES MARCHÉS EUROPÉENS DE L INVESTISSEMENT

BNP PARIBAS REAL ESTATE PRÉSENTE SA NOUVELLE ÉTUDE SUR LES MARCHÉS EUROPÉENS DE L INVESTISSEMENT Issy-les-Moulineaux, le 31 mars 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BNP PARIBAS REAL ESTATE PRÉSENTE SA NOUVELLE ÉTUDE SUR LES MARCHÉS EUROPÉENS DE L INVESTISSEMENT LES INDICATEURS EUROPÉENS DU CLIMAT DES AFFAIRES

Plus en détail