Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014"

Transcription

1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1

2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques 2 Chères lectrices, chers lecteurs, a elle aussi été une année très fructueuse dans la branche Vie collective, et ce, en dépit du contexte difficile et de la faiblesse persistante des taux. Une réussite reflétée notamment par l évolution positive du nombre d assurés, qui a augmenté de 5915 pour atteindre En tant que client de l assurance globale Allianz Suisse, vous avez bénéficié en également d une rémunération totale attractive en hausse (excédents d intérêts et de risque). Votre avoir de vieillesse a été rémunéré en moyenne à 2% pour la part obligatoire et à 2,40% pour la part surobligatoire. La décision de la Banque nationale suisse d abolir le cours plancher vis-à-vis de l euro au début de l année a surpris un grand nombre d entre nous. Ce fut un véritable coup de théâtre, auquel plusieurs marchés très importants pour nous ont réagi vivement: les devises se sont nettement dépréciées face au franc suisse, les marchés boursiers suisses ont temporairement perdu plus de 10% et les taux d intérêt ont encore fortement chuté. Les assureurs devant placer les avoirs de prévoyance, ces événements ont notamment mis en évidence l importance particulière d une stratégie de placement solide et axée sur le long terme dans notre secteur. Depuis de nombreuses années, c est précisément la philosophie d Allianz Suisse, qui lui permet de dégager des rendements stables. Dans le même temps, cette stratégie assure la réalisation durable des garanties promises aux clients dans un environnement de marché turbulent. Nous n avons jamais été influencés par la sécurité supposée du cours plancher vis-à-vis de l euro et avons couvert les risques de change en conséquence. Nous continuons à axer notre stratégie de placement sur les trois principes suivants: sécurité, durabilité et diversification. La sécurité, c est ne pas prendre de risques inutiles et toujours être en mesure de respecter les garanties données. La durabilité, c est penser à long terme en matière de placements et offrir des rémunérations intéressantes pour toute la durée du contrat. La diversification enfin, c est investir les fonds dans différentes classes d actifs et zones géographiques afin d équilibrer les risques. Nous nous réjouissons de la poursuite de notre collaboration et vous souhaitons encore une belle année. Bien à vous, Rudolf Alves Responsable Vie/Hypothèques

3 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Pour les assurances de prévoyance professionnelle en Suisse, un compte d exploitation annuel doit être tenu séparément; celui-ci indique le compte de profits et pertes des entreprises actives dans ce domaine. Toutes les données se fondent sur le bouclement Aperçu du compte de profits et pertes statutaire soumis à l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Le compte d exploitation satisfait aux exigences de publication envers les institutions de prévoyance assurées. Aperçu du bilan En millions de CHF En millions de CHF Produits Primes d épargne Primes de risque Primes de frais Total intermédiaire (primes) Produits des placements Produits directs des placements Résultats de cessions Résultat monétaire Solde des plus-values et des amortissements Charges d intérêts Frais de gestion de la fortune Total intermédiaire (produits nets) Autres produits Résultat de la réassurance Produit total Charges Prestations d assurance brutes Prestations par suite de vieillesse, de décès et d invalidité Prestations de libre passage Valeurs de rachat Traitement des prestations Total intermédiaire (total prestations) Variation des provisions techniques brutes Avoir de vieillesse Réserve mathématique rentes de vieillesse et de survivants Réserve mathématique rentes d invalidité Réserve mathématique polices de libre passage Provision pour cas d assurance survenus, mais non encore liquidés Autres provisions techniques Total intermédiaire (variation provisions techniques) Frais d acquisition et d administration bruts Autres charges Participation aux excédents attribuée au fonds d excédents Résultat d exploitation Charges globales En millions de CHF En millions de CHF Actifs Placements Liquidités et dépôts à terme Titres à revenu fixe en francs suisses Titres à revenu fixe en devises étrangères Hypothèques et autres créances nominales Actions suisses et étrangères Parts de fonds de placement Private Equity et Hedge Funds Revenus d instruments financiers dérivés Placements dans des participations et des entreprises liées Immobilier Autres placements Total des placements Autres actifs Total des actifs Passifs Capitaux propres Provisions techniques brutes Avoir de vieillesse Provisions supplémentaires pour conversions futures en rentes Réserve mathématique rentes de vieillesse et de survivants en cours Réserve mathématique rentes d invalidité en cours Renforcement des réserves rentes en cours Réserve mathématique polices de libre passage Provision pour cas d assurance survenus, mais non encore liquidés Fonds de renchérissement Parts d excédent créditées Autres provisions techniques Total des provisions techniques Fonds d excédents Autres passifs Total passifs Le produit total est principalement déterminé par les primes périodiques, les primes uniques et les produits des placements. Les prestations d assurance comprennent aussi bien les prestations par suite de vieillesse, de décès et d invalidité, que les prestations en capital par suite de libre passage et de rachat. 3

4 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Répartition prime d épargne / total prime d épargne Cotisations (périodiques) pour l alimentation de l avoir de vieillesse Avoirs de vieillesse transférés (entrée en service, nouveau contrat) Apports pour rentes de vieillesse et de survivants reprises Apports pour rentes d invalidité reprises Apports pour polices de libre passage Commentaires sur le compte de profits et pertes Les recettes de primes ont poursuivi leur progression en, principalement du fait de la croissance du portefeuille et de l augmentation des polices de libre passage. Alors que la faiblesse des taux n a influé que marginalement sur le résultat financier, il a fallu procéder à de nouveaux renforcements importants des provisions techniques en pour couvrir les intérêts garantis et les pertes futures en matière de retraite résultant des taux de conversion. En glissement annuel, une augmentation de la charge des sinistres a entraîné un recul du résultat en matière de risques. Les coûts sont restés stables. Plus de 25 millions de CHF en tout ont de nouveau pu être crédités au fonds d excédents. Politique de placement Allianz Suisse (VC) L année de placement a elle aussi été marquée par un environnement de marché des capitaux difficile. Après la reprise du début de l année reflétée par l environnement de taux d intérêt en Suisse et dans la zone euro, cette tendance a été stoppée par l affaiblissement des données économiques et la crise de la dette non résolue dans certains pays et s est transformée en stagnation. Cette situation a poussé la BCE à ouvrir les vannes à la fin de l année, ce qui a entraîné une baisse sévère des taux d intérêt, également en Suisse. Dans ce contexte, les marchés des actions ont pu obtenir de très bons résultats. La pression sur le franc suisse et les taux d intérêt suisses ont par ailleurs contribué à des rendements élevés sur l immobilier suisse. La stratégie de placement appliquée depuis des années et poursuivie en par Allianz Suisse consiste à réaliser des rendements durables et attractifs en prenant des risques modérés. En raison des faibles taux d intérêt et dans l optique de renforcer la diversification, nous avons également investi à l étranger. Nous avons ainsi pu utiliser le savoir-faire global en matière de placements à l échelle du groupe Allianz et bénéficier d un réseau restreint d experts spécialisés dans des secteurs d investissement et des catégories de placement divers. Malgré cet engagement international, les obligations sécurisées à taux fixe en francs suisses constituent la base de nos placements. Plus de 80% des obligations d État, des titres similaires et des lettres de gage obtiennent des notes allant de AAA à AA- pour la qualité du crédit. Dans un environnement financier exigeant, le rendement général stable de 2,6% a été généré en matière de placements. En également, l accent a été mis sur des immeubles bénéficiant d un bon emplacement en Suisse et offrant un rendement supérieur à la moyenne. La décision de la Banque nationale suisse d abolir le cours plancher vis-à-vis de l euro au début de l année 2015 a surpris un grand nombre d entre nous. Il reste à voir pour la Suisse quelles seront les conséquences de la nouvelle situation du taux de change sur l ensemble de l économie. Il n est pas exclu que la pression à la hausse sur le franc suisse perdure, notamment si l euro continue de faiblir dans le sillage de la crise qui persiste en Grèce et du programme de rachat d obligations d État par la Banque centrale européenne. L introduction de taux d intérêt négatifs et la baisse des taux d intérêt qui en a résulté font particulièrement ressortir l importance d une stratégie de placement durable, à long terme et bien diversifiée pour les avoirs de prévoyance de nos clients. 4

5 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Le portefeuille de placement d Allianz Suisse Vie collective en détail Les titres à revenu fixe, les hypothèques suisses et l immobilier influent majoritairement sur le rendement des placements sur valeurs comptables. Mio. CHF 1.97% Liquidités et dépôts à terme % Titres à revenu fixe en francs suisses % Titres à revenu fixe en devises étrangères % Hypothèques et autres créances nominales % Actions suisses et étrangères % Parts de fonds de placement % Immeubles % Revenus d instruments financiers dérivés % Total des placements Commentaire sur les différentes classes d actifs Bonne diversification. Dans chaque classe d actifs, risques de concentration évités. Titres à revenu fixe Obligations d État/d entreprises et lettres de gage de qualité. Focalisation sur la note «AAA»/«AA-» (part > 80%) 86% des titres en CHF (émis en Suisse et à l étranger), risque de change couvert Objectif: couverture des engagements à long terme Allocation par pays titres à revenu fixe Suisse 64,0% Reste de l UE 16,3% France 6,4% États-Unis, Canada 8,3% Allemagne 3,7% Reste du monde 1,3% Immeubles Portefeuille entièrement suisse, détention directe Objectif: garantir un revenu courant stable et attrayant Actions Niveau modéré dans l allocation d actifs Objectif: optimiser le rapport rendement/risque par une diversification au profit des autres classes d actifs 5

6 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Fonds d excédents État à la fin de l exercice précédent Attribution du compte d exploitation au fonds d excédents Correction de la valorisation Prélevé du fonds d excédents pour couvrir un déficit d exploitation Distribué aux institutions de prévoyance État à la fin de l exercice Le fonds d excédents est attribué aux preneurs d assurance et sert à financer les participations futures aux excédents, dont il doit ainsi garantir la stabilité. Il est alimenté par l attribution du compte d exploitation. Les montants crédités au fonds d excédents peuvent être utilisés principalement pour la distribution de parts d excédents aux preneurs d assurance. Ils doivent leur être redistribués au plus tard dans un délai de cinq ans. La distribution maximale aux preneurs d assurance est limitée à deux tiers du fonds d excédents par année. En général, les parts d excédents sont utilisées sous forme de bonifications de l intérêt servi sur l avoir de vieillesse dans le cadre du plan de prévoyance. La bonification individuelle est indiquée sur le certificat de prévoyance de l assuré. Fonds de renchérissement État à la fin de l exercice précédent Produits Primes de renchérissement encaissées Intérêt Produit total Charges Charges pour augmentations liées au renchérissement des rentes de risque Prélèvement en faveur du compte d exploitation Charges globales État à la fin de l exercice

7 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Provisions techniques Les provisions techniques ont enregistré une forte hausse (+ 504 millions de CHF) pour s inscrire à 9468 millions de CHF. Cette augmentation est essentiellement due à l avoir de vieillesse (+ 309 millions de CHF) et à la réserve mathématique des rentes de vieillesse et de survivants en cours (+ 93 millions de CHF). Il convient de vérifier régulièrement si les provisions techniques sont suffisamment dotées pour financer les obligations futures. La baisse des taux d intérêt en a requis des renforcements supplémentaires en vue des conversions futures en rentes (pertes liées au taux de conversion) et des rentes en cours ainsi que des polices de libre passage. Du fait de la décision de la Banque nationale suisse du 15 janvier 2015 et de l abaissement de la courbe globale des taux qui s en est suivi, des renforcements notables devraient être nécessaires en Provisions techniques En valeur brute En valeur brute Avoir de vieillesse Part obligatoire Part surobligatoire Provisions supplémentaires pour conversions futures en rentes Part obligatoire Part surobligatoire Réserve mathématique des rentes de vieillesse et de survivants en cours Part obligatoire Part surobligatoire Réserve mathématique des rentes d invalidité en cours Part obligatoire Part surobligatoire Renforcements des réserves des rentes en cours Part obligatoire Part surobligatoire Réserve mathématique des polices de libre passage Provision pour cas d assurance survenus, mais non encore liquidés Fonds de renchérissement Parts d excédents créditées Autres provisions techniques Total des provisions techniques

8 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Preuve du respect de la quote-part minimale La quote-part minimale (Legal Quote) garantit au preneur d assurance une participation adéquate au bénéfice de la société d assurances. Selon les dispositions légales, au moins 90% des produits (issus des processus d épargne, de risque et de frais) doivent être utilisés en faveur des preneurs d assurance, sous forme de prestations d assurance, de renforcements des réserves ou d attributions au fonds d excédents. Les produits sont utilisés en premier lieu pour financer les charges liées à chaque processus. Le solde éventuel sert à constituer des renforcements de réserves afin de garantir durablement les engagements en matière de prestations et d accroître le fonds d excédents. Affaires collectives soumises à la quote-part minimale Affaires collectives non soumises à la quote-part minimale Composantes du produit Processus d épargne (produit des placements) Processus de risque (primes de risque) Processus de frais (primes de frais) Somme des composantes du produit Charges Processus d épargne (principalement rémunération technique) Processus de risque (principalement prestations décès et invalidité) Processus de frais (principalement frais d administration) Total des charges Résultat brut du compte d exploitation Variation des autres provisions techniques Dans le processus d épargne Risque de longévité Lacunes de couverture lors de la conversion en rentes Garanties de taux d intérêt Fluctuations de la valeur des placements Dans le processus de risque Cas d assurance déclarés, mais non encore liquidés Cas d assurance survenus, mais non encore déclarés Fluctuations des sinistres Changement et assainissement des tarifs Total intermédiaire (variation des autres provisions techniques) Frais pour capital-risque supplémentaire Attribution au fonds d excédents Total distributions en faveur des assurés Quote-part de distribution 90.0% 90.0% 90.0% 90.0% Résultat du compte d exploitation Charges globales La part des «affaires non soumises à la quote-part minimale» a poursuivi sa baisse en et les charges ont été essentiellement consacrées au règlement des rentes d un grand compte, qui n ont pas été compensées par des primes. En ce qui concerne les «affaires soumises à la quotepart minimale», la charge accrue de sinistres est la cause principale de la baisse du résultat brut. Néanmoins, le résultat en matière de risques demeure largement positif et peut être utilisé pour financer la perte liée au taux de conversion des rentes. Le résultat des frais s est nettement amélioré (+ 5,3 points de pourcentage).

9 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Processus Processus d épargne Processus de risque Processus de frais Produit Produit net des placements Prime de risque Prime de frais Charges Rémunération des avoirs de vieillesse et des réserves mathématiques pour les rentes en cours, conversion de l avoir de vieillesse en rentes de vieillesse Versement de prestations d invalidité et de survivants, constitution de réserves mathématiques pour les nouvelles rentes Prestations liées à l administration des solutions de prévoyance et d assurance et au conseil des clients Récapitulatif du résultat d exploitation Résultat Part de la somme des composantes du produit Résultat Part de la somme des composantes du produit Part des affaires soumises à la quote-part minimale % % Part des affaires non soumises à la quote-part minimale % % Résultat d exploitation % % Chiffres-clés Dans un environnement de marché des capitaux difficile, Allianz Suisse a réussi à conserver un résultat financier stable. La légère baisse du rendement des valeurs comptables est due au contexte de taux bas, qui entraîne une réduction du rendement courant sur les placements à revenu fixe par suite de nouveaux investissements ou de réinvestissements. Les frais de gestion de fortune ont pu être maintenus au niveau bas de 14 points de base. Le recul des taux d intérêt en a engendré une augmentation des réserves d évaluation pour les placements à revenu fixe, ce qui a entraîné une performance positive des placements, laquelle doit être confrontée au besoin de renforcement correspondant des provisions techniques. En glissement annuel, la révision de la méthode de répartition des coûts sur les unités d imputation a entraîné un transfert des coûts des bénéficiaires de rentes vers les polices de libre passage. Les coûts par tête ont diminué de 3,5%. L avoir de vieillesse des assurés (excédents de risque compris) a été rémunéré en moyenne à 2,0% pour la part obligatoire et à 2,4% pour la part surobligatoire en, des pourcentages nettement plus élevés que les taux d intérêt garantis de 1,75% et 1,0%. 9

10 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Chiffres-clés En valeur brute En valeur nette En valeur brute En valeur nette Produit des placements Portefeuille des placements Valeur comptable Valeur de marché Valeur comptable Valeur de marché Portefeuille des placements au début de l exercice Portefeuille des placements à la fin de l exercice Réserves d évaluation Réserves d évaluation au début de l exercice Réserves d évaluation à la fin de l exercice Évolution des réserves d évaluation Frais de gestion de fortune en valeur absolue En pourcentage des placements aux valeurs de marché 0.13% 0.14% Part des placements collectifs 3.86% 5.73% Part des placements dont les coûts ne sont pas transparents 0.00% 0.00% (évaluées à la valeur de marché du portefeuille de placements) En valeur brute En valeur nette En valeur brute En valeur nette Rendement des valeurs comptables 2.75% 2.61% 2.73% 2.58% Performance des valeurs de marché -1.16% -1.28% 8.38% 8.24% Taux d intérêt garantis sur les avoirs de vieillesse Taux d intérêt obligatoire (taux d intérêt minimal LPP) 1.50% 1.75% Taux d intérêt surobligatoire 1.00% 1.00% Taux de conversion appliqués dans la part surobligatoire Hommes (âge: 65 ans) 5.84% 5.84% Femmes (âge: 64 ans) 5.57% 5.57% Nombre d assurés en fin d exercice Nombre Nombre Nombre d assurés actifs Nombre de bénéficiaires de rentes Nombre de polices de libre passage Nombre d assurés au total Répartition des primes de frais par unité d imputation Primes de frais des assurés actifs en valeur absolue / par tête en CHF Primes de frais des polices de libre passage en valeur absolue / par police en CHF CHF CHF Autres primes de frais Total des primes de frais

11 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Composition des charges d exploitation par centre de charges CHF Charges d acquisition Charges de traitement des prestations Frais de marketing et de publicité Autres frais de gestion générale Part de la réassurance Total net des charges d exploitation CHF Charges d acquisition, dont provisions Courtiers Propre service externe Composition des charges d exploitation par unité d imputation Charges d exploitation des assurés actifs en valeur absolue / par tête en CHF Charges d exploitation des bénéficiaires de rentes en valeur absolue / par tête en CHF Charges d exploitation des polices de libre passage en valeur absolue / par tête en CHF Charges d exploitation des autres unités d imputation Total net des charges d exploitation / par tête Les frais de gestion de fortune ne sont pas inclus dans le calcul des coûts par personne assurée, mais dans l évaluation brute/nette du rendement/de la performance, ce qui entraîne une baisse du rendement net (performance). 11

12 Allianz Suisse Vie Case postale 8010 Zurich

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Rudolf Alves Responsable Vie collective Chère lectrice, cher lecteur,

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 2011 2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2006. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Chiffres-clés. Assurance vie collective. L Helvetia peut faire état d un exercice 2006 remarquable

Plus en détail

Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2010. Assurance vie collective. 2010 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparents par conviction, efficaces car prévoyants. politique de placement

Plus en détail

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch

Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Transparence: aperçu. Assurance vie collective 2008. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Chiffres clés. Assurance vie collective. Compte de résultat affaires vie collective

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Compte d exploitation 2014

Prévoyance professionnelle. Compte d exploitation 2014 Prévoyance professionnelle Compte d exploitation 2014 Editorial Sandro Meyer Responsable Clientèle entreprises Zurich Vie Suisse Chère lectrice, cher lecteur, L année dernière, à cette même occasion, mon

Plus en détail

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Chiffres-clés Assurance vie collective 2 Chiffres-clés Assurance vie collective Compte d exploitation affaires vie collective Suisse de Patria Vie (en

Plus en détail

Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2011. Assurance vie collective. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch 2011: une année placée sous le signe de la consolidation, de l extension

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 24 mars 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Favia, Fondation de prévoyance de l'ordre des avocats de Genève et de leur personnel Comptes Annuels Exercice 2014

Favia, Fondation de prévoyance de l'ordre des avocats de Genève et de leur personnel Comptes Annuels Exercice 2014 leur personnel Comptes Annuels Exercice 2014 Bilan Actif Annexe 31.12.2014 31.12.2013 Placements 183'260'286.65 169'832'951.66 Liquidités en francs suisses 16'133'335.62 10'813'323.59 Liquidités en devises

Plus en détail

Stephan Jaeggi, Directeur de la Mobilière Vie

Stephan Jaeggi, Directeur de la Mobilière Vie La «Legal Quote» - une performance additionelle octroyée par les assureurs. Son concept, son rôle et son impact - Point de vue d un assureur pour les risques décès et invalidité Stephan Jaeggi, Directeur

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication des comptabilités séparées 2009

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication des comptabilités séparées 2009 8 septembre 2010 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication des comptabilités séparées 2009 Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327

Plus en détail

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.»

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Helvetia Solutions de libre passage. Placer son avoir de prévoyance selon ses besoins. Votre assureur suisse. Le libre passage dans

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle 2 e pilier, LPP Prévoyance professionnelle Élément essentiel du 2 e pilier, la prévoyance professionnelle garantit le maintien du niveau de vie. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

AXA Vie SA. Prévoyance professionnelle Compte d exploitation 2014/

AXA Vie SA. Prévoyance professionnelle Compte d exploitation 2014/ AXA Vie SA Prévoyance professionnelle Compte d exploitation 2014/ Sommaire Avant-propos 3 Notre stratégie 4 Défis à relever 6 Compte de résultat 8 Bilan 10 Placements de capitaux 12 Quote-part minimum

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

Règlement relatif à l assurance complémentaire

Règlement relatif à l assurance complémentaire Règlement relatif à l assurance complémentaire Fondation de prévoyance Swiss Life Assurance complémentaire Service externe valable à compter du 1 er janvier 2011 Sommaire A Introduction 3 1 Principe 3

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier.

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prévoir soi-même. Le troisième pilier, complément de votre prévoyance. Le système

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Editorial Chères collaboratrices, Chers collaborateurs, Chers bénéficiaires de rentes, La crise de l euro et les incertitudes

Plus en détail

Règlement sur la constitution de provisions et de réserves de fluctuations

Règlement sur la constitution de provisions et de réserves de fluctuations STIFTUNG ABENDROT Die nachhaltige Pensionskasse Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement sur la constitution de provisions

Plus en détail

Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich

Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich Swiss Life SA, General-Guisan-Quai 40, Case postale, 8022 Zurich Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich (fondation) Règlement relatif à la détermination des provisions

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG.

Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG. Solution de prévoyance Zugerberg. Votre solution de prévoyance sur mesure. En collaboration avec Valitas Sammelstiftung BVG. 2 Prévoyance professionnelle. Plus qu une assurance. Prévoyance professionnelle.

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE copré février 2015 RÉGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE 2011 2 / 8 TABLE DES MATIÈRES I BUT... 3 II DÉFINITIONS ET PRINCIPES...

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Rapport de gestion 2013

Rapport de gestion 2013 Rapport de gestion 2013 Table des matières Chiffres clés 4 Editorial 6 Rapport annuel 9 Bilan 20 Compte d exploitation 21 Groupes professionnels affiliés 22 Rapport de l organe de révision 25 Organisation

Plus en détail

Les milliards perdus Les bénéfices des assureurs vie dans le 2e pilier Edition 2013

Les milliards perdus Les bénéfices des assureurs vie dans le 2e pilier Edition 2013 Les milliards perdus Les bénéfices des assureurs vie dans le 2e pilier Edition 2013 Matthias Kuert Killer Responsable de la politique sociale kuert@travailsuisse.ch Berne, octobre 2013 Tableau 1 Bénéfices

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Contexte 11.3778 Motion Prévoyance professionnelle. Dépolitisons le taux d'intérêt minimal 07.3310 Interpellation Quote-part minimale.

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Communication de l OFAP concernant l application des prescriptions de transparence en prévoyance professionnelle

Communication de l OFAP concernant l application des prescriptions de transparence en prévoyance professionnelle Date 30 avril 2004 Votre référence Votre communication du A rappeler dans la réponse Ligne directe 204 P. H. Bader A. Gemperle 031 322 79 24 031 322 79 17 Aux assureurs vie surveillés qui exploitent la

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCES EN ZONE CIMA Fangman Alain Ouattara Commissaire Contrôleur en Chef à la CIMA ofangman@yahoo.fr SOMMAIRE 1. GENERALITES

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

Bulletin N o 3. Editorial

Bulletin N o 3. Editorial Février 2006 Bulletin N o 3 Fonds de prévoyance de l'association vaudoise des organismes privés pour enfants en difficulté et de l'association vaudoise des travailleurs de l'éducation spécialisée Editorial

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Assurance épargne avec participation au rendement transparente

Assurance épargne avec participation au rendement transparente Réalisez votre objectif d épargne à coup sûr. Assurance épargne avec participation au rendement transparente Vous souhaitez vous constituer un capital d épargne conséquent pour financer un beau voyage,

Plus en détail

ÈGLEMENT. Constitution. de provisions. Approuvé le 06.06.2007 En vigueur dès le 01.01.2008

ÈGLEMENT. Constitution. de provisions. Approuvé le 06.06.2007 En vigueur dès le 01.01.2008 Constitution de provisions Approuvé le 06.06.2007 En vigueur dès le 01.01.2008 ÈGLEMENT 2 Table des matières Art. 1 Définitions et principes 3 Art. 2 Bases techniques et hypothèses de calcul 4 Art. 3 Capitaux

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2014

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2014 4 septembre 2015 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication de la comptabilité 2014 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

Rapport de gestion 2014

Rapport de gestion 2014 Rapport de gestion 2014 Table des matières Chiffres clés 4 Editorial 6 Rapport annuel 9 Bilan résumé 20 Compte d exploitation résumé 21 Groupes professionnels affiliés 22 Rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Prévoyance vieillesse et survivants Décembre 2010 Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine Zurich Invest Select Portfolio Gestion de patrimoine Adaptée à vos besoins Les meilleurs experts en placement pour votre fortune Gestion de patrimoine adaptée à vos besoins Vos avantages: Vous profitez

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

Prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication des comptabilités séparées 2008

Prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication des comptabilités séparées 2008 3 septembre 2009 Prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication des comptabilités séparées 2008 Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327

Plus en détail

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle.

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Votre assureur suisse. Voilà comment ça marche la garantie. Construire

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Versement du capital : quelle histoire

Versement du capital : quelle histoire Versement du capital : quelle histoire IST insight Cédric Regad 9 octobre 2014 Sommaire 1. Introduction 3 2. Histoire 4 3. Quelques chiffres 10 4. Histoires? 13 5. Rente ou capital? 23 6. Conclusion et

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Présentation des Directives techniques (DTA) de la Chambre suisse des experts en caisses de pensions. Séminaire LPP 2013

Présentation des Directives techniques (DTA) de la Chambre suisse des experts en caisses de pensions. Séminaire LPP 2013 Présentation des Directives techniques (DTA) de la Chambre suisse des experts en caisses de pensions Séminaire LPP 2013 Cédric Regad 19 et 28 novembre 2013 Chambre suisse des experts en caisses de pensions

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/ Prévoyance individuelle Planifiez votre qualité de vie/ Votre avenir repose-t-il déjà sur 3 piliers?/ Du point de vue financier, un avenir digne de ce nom repose sur trois piliers. C est pourquoi il vaut

Plus en détail

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2015 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA Conrad-Ferdinand-Meyer-Strasse 14 Case postale CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2015 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève EBOOK Francesco Sgroi OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève Table des matières 1.1 Préambule du Conseil Patrimonial 1.2 Principe rendement/risque 1.3 Rendement 1.4 Risque 1.5 Tip 1 2.1 La Fiscalité

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Rapport annuel 2009 de la Caisse de pension Mikron

Rapport annuel 2009 de la Caisse de pension Mikron Rapport annuel 2009 de la Caisse de pension Mikron Environnement des placements positif Au cours du premier trimestre 2010, la récession économique et ses répercussions sur les marchés financiers se sont

Plus en détail

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux.

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Prévoyance Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Une fois à la retraite, vous tenez à préserver votre liberté et indépendance. Il importe

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2011

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2011 7 septembre 2012 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication de la comptabilité 2011 Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique Nom du produit Description Engagement de Pension - EIP Un engagement individuel de pension d une société

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle Organisation La Fondation collective PensFlex a été fondée en l an 2000 avec un objectif clair : offrir aux détenteurs d avoirs de prévoyance

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail