Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine"

Transcription

1 Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Club idées 92 Ludivine DOYEN

2 Continuités écologiques Les objectifs de l étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests Biotope - Bassin parisien

3 Les objectifs de l étude La mise en place d un réseau écologique national, nommé «Trame verte et bleue», est la mesure phare proposée par le groupe 2 «Préserver la biodiversité et les ressources naturelles» du Grenelle de l environnement. Etude complexe menée de mars 2009 à mai Étape 1 : Cartographie des continuités écologiques du territoire basée sur le SIG Phase 1. Identification des cœurs de nature Phase 2. Identification des corridors écologiques Les objectifs de l él étude Phase 3. Les continuités écologiques Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests Étape 2 : Identification des secteurs tests

4 Limites méthodologiques Acquisition des données Certaines informations non récupérables : les clôtures, talus ferroviaires, données hors territoire, Précision et pertinence de l occupation du sol Les objectifs de l él étude Dire «d expert» sur les coefficients Les étapes Étude expérimentale Les continuités écologiques Les secteurs tests Temps de calcul importants (jusqu'à 6 jours)

5 Étape préalable Les étapes préalables à l étude : Valider le vocabulaire utilisé Définir l aire d étude Préparer la couche d occupation du sol Définir les compartiments écologiques Définir les éléments fragmentants Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

6 Le vocabulaire Cœur de nature Réservoirs de biodiversité, zones nodales (fortes potentialités d accueil pour la biodiversité) Espaces naturels relais (potentialités d accueil plus faibles pour la biodiversité) Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests Corridors CONTINUUM Réseau écologique Continuités écologiques

7 L aire d étude L aire d étude étudiée : L ensemble du département + une zone tampon de 5 km aux alentours => De façon à assurer des connexions avec les cœurs de nature des territoires limitrophes et d envisager des continuités écologiques cohérentes. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

8 L occupation du sol et les compartiments écologiques L occupation du sol est la base de l analyse des continuités écologiques. Elle est basée sur : Mos, Ecomos, ajustements, photointerprétation, Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests Trois compartiments écologiques (sous-trames) ont été définis : milieux forestiers et boisés, milieux ouverts, milieux humides.

9

10 Les compartiments écologiques choisis : Milieux forestiers et boisés, Milieux ouverts, Milieux humides.

11 L objectif : collecter et hiérarchiser les éléments fragmentants Ce sont : les voies de communication (routes et chemins de fer) les infos diverses sur ces voies (intensité du trafic, nombre de voies...) Les hiérarchiser en trois niveaux de fragmentation : I. très élevé II. III. IV. élevé moyen faible

12 Etape 1 : les continuités écologiques Phase1 : Les cœurs de nature : Découpage de l occupation du sol par les éléments fragmentants, Calculs des indices pour obtenir Potentiel de Cœur de nature, Modélisation des cœurs de nature à 2 niveaux : - tous compartiments écologiques confondus - par compartiment écologique Hiérarchisation des PDCN, Ajustements des CDN, Les objectifs de l él étude Comparaison avec les zonages et le schéma des ENS. Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

13 Cœurs de nature Les potentiels de Cœurs de nature sont répartis en 10 classes. Hiérarchisation des potentiels de cœurs de nature Classe à = Cœur de nature potentiel de niveau I intérêt majeur, Classe à = Cœur de nature potentiel de niveau II intérêt élevé, Carte des PDCN en 10 classes Classe à = Cœur de nature potentiel de niveau III intérêt moyen, Autres classes = zone relais

14 Évaluation des potentialités écologiques par compartiment : => Cœurs de nature prioritaires sont les forêts. => Différence nord/ sud dans la répartition des CDN. Répartition des coeurs de nature par compartiment écologique en interaction avec le territoire des Hauts-de-Seine 26% Cartes CDN par compeco 09b_ECEN_par_ type_pcdn 18% 56% Cœurs de nature «forestier» Cœurs de nature «humide» Cœurs de nature «ouvert»

15 CDN validés tous milieux confondus 9 de type I 20 de type II 47 de type III Les objectifs de l él étude Les étapes validées Les corridors écologiques Prochaines étapes Calendrier Statut des cœurs de nature Entièrement inclus dans les Hauts-de- Seine Situés dans les Hauts-de-Seine et un département limitrophe Dans la zone tampon Type I Type II Type III Tous statuts Sur 76 CDN identifiés sur l ensemble de l aire d étude, 25 sont partiellement inclus dans le territoire des Hauts-de-Seine.

16 Cœurs de nature Les cœurs de nature de niveau I au sein des Hauts-de-Seine : Forêt de Meudon et ses lisières, Forêt de Verrières et aval de la vallée de la Bièvre, Forêt de Fausses-Reposes, Parc de Saint-Cloud et leurs lisières, Forêt de La Malmaison, vallon des Gallicourts, et parc de La Jonchère, Parc de Sceaux et ses environs. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Comparé les CDN et le schéma des ENS : Les CDN d intérêt majeur sont tous recensés en ENS les 2/3 des ENS sont concernés par des Cœurs de nature. Les secteurs tests

17 Etape 1 : les continuités écologiques Phase 2 : Identification des corridors écologiques 1. Définition des espèces cibles 2. Définition des coûts de déplacement 3. Détermination des zones de présence et des aires de dispersion des espèces 4. Mise en évidence des axes de connexions biologiques 5. Ajustements des connexions biologiques par compartiment Les objectifs de l él étude 6. Caractérisation de leur fonctionnalité Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests 1 exemple le compartiment forestier

18 Phase 2 : Identification des corridors écologiques Limites méthodologiques pour les corridors - Définition d axes potentiels, - Caractérisation à l échelle du département, - Vérification partielle du terrain, - Attention, il sera nécessaire de réaliser des études complémentaires à une échelle plus fine si l on souhaite utiliser les corridors au sein des PLU et SCOT. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

19 Phase 2 : Identification des corridors écologiques Les espèces cibles : Espèce parapluie représentative de milieux et d habitats. Espèces supports Chevreuil Ecureuil roux Compartiments écologiques Milieux forestiers Milieux forestiers Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Crapaud commun Milieux humides Triton palmé Milieux humides Lapin de garenne Milieux ouverts Hérisson d'europe Milieux ouverts Lézard des murailles Milieux ouverts et anthropisés Les secteurs tests + une espèce fictive par compartiment

20 Carte de résistance au déplacement pour le chevreuil Carte déclinée pour les 6 autres espèces indicatrices De 100 à milieu infranchissable De 70 à 100 milieu très hostile De 50 à 70 milieu hostile De 25 à 50 milieu de transition Carte de friction chevreuil De 5 à 25 milieu naturel De 1 à 5 milieu de vie de l espèce Exemple : il faut considérer qu'un milieu dont le coût de déplacement unitaire est de 20 est deux fois plus difficile à franchir qu'un milieu dont le coût unitaire est de 10 et quatre fois plus difficile à franchir qu'un milieu dont le coût unitaire est de 5.

21 Zones de présence des espèces indicatrices Exemple le Chevreuil Analyse se base sur la présence potentielle puis par une superposition de la couche présence avérée dans le département seulement. Limites méthodologiques : manque de données.

22 Carte aire de dispersion chevreuil

23 Exemple du Compartiment forestier Chemins bruts

24 Exemple du Compartiment forestier Intérêt : Principal Secondaire

25 Exemple du Compartiment forestier Fonctionnalité : Fonctionnel Fonctionnel à améliorer Non fonctionnel envisageable Non fonctionnel inenvisageable

26 Exemple du Compartiment forestier Fonctionnalité et points de blocage > 10 pour la grande et méso-faune. L arc boisé du sud-ouest composé des cœurs de nature d intérêt majeur sont reliés par des corridors écologiques fragilisés. fonctionnels à améliorer l axe Malmaison/ Haras de Jardy et au sein de la forêt de Meudon non fonctionnel l axe Meudon/ Faussesreposes.

27 Exemple du Compartiment forestier Compartiment forestier pour le chevreuil

28 Compartiment ouvert Plus de 100 corridors potentiels étudiés. Répartition sur l ensemble du département et regroupent à la fois des secteurs de petite taille et de grands espaces verts.

29

30 Trame bleue : Trame aquatique + continuités milieux humides La trame aquatique Etude sans modélisation, Etude ciblée sur les cours d eau et plus particulièrement la Seine. Les espèces liées aux zones humides ont été traitées dans la trame terrestre du compartiment écologique «milieux humides». Limites méthodologiques : des données partielles et anciennes. Un travail complémentaire d actualisation est nécessaire. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

31 La Seine, La Seine traverse sur 39 km le département La Bièvre Des rus au sein des forêts : - Ru de Marnes - Ru des godets, - Ru de Meudon

32 Une trentaine d espèces dans la Seine 3 barrages : Bougival, Chatou, (considérés comme en partie franchissable), Suresnes (considéré comme infranchissable mais une future passe à poissons bientôt en place) Des zones de frayères potentielles.

33 La Seine et ses berges, corridor connue et partiellement fonctionnel. Les zones humides : la vallée de la Bièvre, la forêt de Meudon, la forêt de Fausses-reposes, la forêt de La Malmaison et ponctuellement les parcs localisés à proximité de la Seine. Les enjeux s inscrivent dans le SDAGE, PSGPSM pour les poissons migrateurs Vers un appui politique et de coordination du CG92 dans les travaux et démarches en cours.

34

35 Trame oiseaux Etude sans modélisation, Identifier les secteurs sources pour les oiseaux Aborder la notion de corridors pour les oiseaux et d axes de migrations sur le territoire des Hauts-de-Seine. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

36 Cortège d oiseaux : Des milieux ouverts Des milieux forestiers Des milieux humides Des parcs et jardins Milieux urbanisés Alignements d arbres D après les études, 164 espèces présentes sur les 360 d IDF.

37 Une quinzaine des secteurs intéressants pour l avifaune Les axes de migration : la Seine l axe forestier du sud-ouest Des axes secondaires reliant des pôles de biodiversité : -au nord du département, assurant la connexion avec les espaces naturels de Seine-Saint-Denis -au sud, assurant la continuité avec le plateau de Saclay et ses étangs..

38 Etape 1 : Les continuités écologiques Phase 3 : Les continuités écologiques Superposition des cheminements par compartiment. Sélection des itinéraires potentiels les plus fonctionnels, Ajustements. Les objectifs de l él étude Les étapes Les continuités écologiques Les secteurs tests

39 Présentation des corridors les plus fonctionnels : -La Seine -Coulée verte du sud Parisien, -Les échanges autour du parc de sceaux, -Les échanges forestiers Malmaison, Saint-Cloud, Fausses reposes, - Au nord autour du Parc des Chanteraines

40 L existence d un réseau écologique dans les Hauts-de Seine. Un rôle de réservoirs de biodiversité Un rôle de frange pour la région

41 Etape 1 : Les continuités écologiques Les rôles des continuités écologiques : écologiques, vis-à-vis des «cœurs» de nature remarquable dont la préservation nécessite qu'ils soient reliés par des corridors écologiques et, pour chacun d'eux, entourés d'un écrin de nature "ordinaire" ; le sujet de cette étude. éthiques, comme pour la nature remarquable, à travers la nécessité de léguer aux futures générations un patrimoine biologique fonctionnel ; sociales, car il existe une forte demande en nature de proximité pour les loisirs en Île-de-France et que biodiversité et qualité paysagère sont souvent inséparables ; d'utilité immédiate pour les gestionnaires des espaces.

42 Merci de votre attention

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Rappels sur la TVB TVB: Réseau de continuités écologiques identifié

Plus en détail

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Aurélie Marchalot Chargée de mission Mares et Amphibiens Un nouvel outil en faveur de la biodiversité : la Trame Verte et Bleue

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet 1 La TVB de l agglomération de la Rochelle : Une première étape, le schéma prospectif des liaisons

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

LES METHODES DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL ET LES CARTOGRAPHIES

LES METHODES DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL ET LES CARTOGRAPHIES LES METHODES DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL ET LES CARTOGRAPHIES Dans le cadre du projet Trame Verte et Bleue Paca engagé par les 5 Parcs naturels régionaux de Paca, l Agence Régionale Pour l Environnement

Plus en détail

Quelle stratégie foncière dans les trames verte et bleue?

Quelle stratégie foncière dans les trames verte et bleue? Quelle stratégie foncière dans les trames verte et bleue? Pascale POUPINOT JDD du 28 mars 2013 Stratégie foncière dans la trame verte et bleue Une politique en 3 temps 1. IDENTIFIER ET HIERARCHISER 2.

Plus en détail

Caractéristiques générales

Caractéristiques générales Caractéristiques générales Densité de Bois par Unités paysagères (Surface occupée en %) Loire urbaine 30,1 Gatine Tourangelle 23,1 Grande Sologne 69,1 Confins Beauce et Loir 37,3 Vallee de la Loire et

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique 10ème journée des pratiques du développement durable Vendredi 7 novembre 2014 Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique J. SAINT-CAST C. LE NEVEU SRE DREAL HAUTE NORMANDIE Sommaire 1) Pourquoi un SRCE?

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Localisation de l unité paysagère La Trame Verte et Bleue Azay-le-Rideau Bréhémont Cheillé Lignières-de-Touraine Pont-de-Ruan Rivarennes Saché Thilouze Vallères

Plus en détail

Commission Particulière du Débat Public. Thématique milieux naturels et paysages. Etude faune - flore

Commission Particulière du Débat Public. Thématique milieux naturels et paysages. Etude faune - flore PROLONGEMENT DE LA FRANCILIENNE DE CERGY-PONTOISE À POISSY-ORGEVAL Commission Particulière du Débat Public Thématique milieux naturels et paysages Etude faune - flore Présentation du 6 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

DIR Est - Concours IDRRIM 2013

DIR Est - Concours IDRRIM 2013 DIR Est - Rétablissement de continuités écologiques sur réseau existant Une méthode de hiérarchisation originale et transposable Concours IDRRIM 2013 Direction interdépartementale des Routes Est www.dir-est.fr

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

La trame verte et bleue dans les SCOT et sa déclinaison à l échelle locale. L exemple du SCOT du Nord du Lot

La trame verte et bleue dans les SCOT et sa déclinaison à l échelle locale. L exemple du SCOT du Nord du Lot La Trame Verte et Bleue correspond donc à l association des réservoirs de biodiversité, des zones relais et des corridors écologiques. Elle maille l ensemble du territoire plus ou moins densément. De fait,

Plus en détail

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015 Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire - Résumé non technique - septembre 2015 La trame verte et bleue : nationale et régionale Au plan national, l'etat définit des orientations

Plus en détail

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP Bilan de l apport des gazoducs au réseau des continuités écologiques La réflexion sur les continuités écologiques a prouvé que les bandes de servitude des gazoducs peuvent contribuer à la sauvegarde et

Plus en détail

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé Formulaire Base de données Expérience de gestion Nom de l expérience : Superficie : Date de réalisation : Carte : Expérience clé Résumé de l expérience : Type de Milieu générique concerné par l action

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

Analyse comparative de méthodes d élaboration de trames vertes et bleues nationales et régionales

Analyse comparative de méthodes d élaboration de trames vertes et bleues nationales et régionales 40 Analyse comparative de méthodes d élaboration Dans le cadre de son appui au ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer pour le Comité opérationnel Trame verte et bleue,

Plus en détail

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris Exploitation et valorisation des données pédologiques pour l aménagement à l échelle régionale Christian THIBAULT, directeur de l environnement urbain et rural à l IAURIF Conférence d orientation du Gis

Plus en détail

Journées ORFEO ECOTONE. Bureau d étude recherche et environnement

Journées ORFEO ECOTONE. Bureau d étude recherche et environnement Journées ORFEO ECOTONE Bureau d étude recherche et environnement Création en 1998 Objectif initial : Faire le lien entre Recherche et utilisateurs publics/privés (Services de l Etat, Collectivités territoriales,

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

Groupe d'échange. «Trame verte et bleue» Trame verte et bleue et documents locaux d'urbanisme. Trame verte et bleue et urbanisme

Groupe d'échange. «Trame verte et bleue» Trame verte et bleue et documents locaux d'urbanisme. Trame verte et bleue et urbanisme Groupe d'échange «Trame verte et bleue» Trame verte et bleue et urbanisme FNPNR Paris Trame verte et bleue et documents locaux d'urbanisme Virginie Billon, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

Repères. De la trame verte et bleue... ...à sa traduction dans les Schémas de COhérence Territoriale et Plans Locaux d Urbanisme

Repères. De la trame verte et bleue... ...à sa traduction dans les Schémas de COhérence Territoriale et Plans Locaux d Urbanisme Repères De la trame verte et bleue......à sa traduction dans les Schémas de COhérence Territoriale et Plans Locaux d Urbanisme Service Climat, Energie, Logement, Aménagement www.lorraine.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le bec de Vienne. La Trame Verte et Bleue. Localisation de l unité paysagère. Les paysages

Le bec de Vienne. La Trame Verte et Bleue. Localisation de l unité paysagère. Les paysages P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Localisation de l unité paysagère La Trame Verte et Bleue Avoine Beaumont-en-Véron Candes-Saint-Martin Chinon Huismes Saint-Germain-sur-Vienne Savigny-en-Véron

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA

Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA 1 Rappel des objectifs du projet de trame verte et bleue Préciser la vision d une trame verte et bleue dans la Région PACA Appréhender

Plus en détail

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse N 7 annexe / Septembre 2015 Note Planif Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire Cas pratique : proposition d une méthode d analyse Afin de mener à bien cette étude une

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

La Trame Verte et Bleue. Outil de prise. en compte de la Trame Verte et. Bleue. Notice méthodologique à l usage des décideurs locaux

La Trame Verte et Bleue. Outil de prise. en compte de la Trame Verte et. Bleue. Notice méthodologique à l usage des décideurs locaux P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine La Trame Verte et Bleue Outil de prise en compte de la Trame Verte et Bleue Notice méthodologique à l usage des décideurs locaux 1 Sommaire La Trame verte

Plus en détail

Au regard de ces observations, les conseillers émettent un avis favorable au rapport du Conseil Régional.

Au regard de ces observations, les conseillers émettent un avis favorable au rapport du Conseil Régional. C. Une nécessaire clarification des règles relatives aux mesures compensatoires Dans le cadre du principe «Eviter Réduire - Compenser», les conseillers rappellent la nécessité de clarifier les règles inhérentes

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Trame verte et bleue. Milieux aquatiques et aménagement. Stéphane Verthuy. Le Bourget du Lac 15 février 2011. DREAL Rhône-Alpes / SAPI

Trame verte et bleue. Milieux aquatiques et aménagement. Stéphane Verthuy. Le Bourget du Lac 15 février 2011. DREAL Rhône-Alpes / SAPI Trame verte et bleue Milieux aquatiques et aménagement Stéphane Verthuy DREAL Rhône-Alpes / SAPI Le Bourget du Lac 15 février 2011 Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du

Plus en détail

Evaluation stratégique environnementale du réseau de métro automatique du Grand Paris

Evaluation stratégique environnementale du réseau de métro automatique du Grand Paris Evaluation Stratégique environnementale du réseau primaire de transport d intérêt nationale du Grand Paris Document provisoire strictement confidentiel SOCIETE DU GRAND PARIS Evaluation stratégique environnementale

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Champ de l Etude - SCOPING

Champ de l Etude - SCOPING Cadrage 1 Champ de l Etude - SCOPING Les principes directeurs de la phase de définition du champ de l étude la définition du champ de l étude n est pas une simple activité la définition du champ de l étude

Plus en détail

Rapport technique cartographique

Rapport technique cartographique Rapport technique cartographique SIAB Syndicat Intercommunal de l Agglomération Blaisoise 34 rue de la Villette Trame verte et bleue 41 000 Blois Tél. : 02-54-56-51-73 Fax : 02-54-56-51-53 Territoire des

Plus en détail

Centre de ressources Loire nature

Centre de ressources Loire nature Centre de ressources Loire nature Stéphanie Hudin Fédération des Conservatoires d espaces naturels Coordinateur : Avec le soutien de Contexte de mise en œuvre Loire nature Plan Loire Grandeur Nature Schéma

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Les enjeux des trames vertes et bleues Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris 1 Pourquoi prendre en compte la nature? pour conserver un patrimoine pour une éthique par

Plus en détail

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable Réglement du PLAN Local d Urbanisme Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable ORGANISER UNE ÉVOLUTION DE CROL, DANS UNE LOGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, QUI GARANTISSE

Plus en détail

Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014

Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014 Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014 Commune de Bourg-L Evêque Commune de Bouillé-Ménard 1 Liste des cartes Carte 1 : Carte 2 : Carte 3 : Carte 4 : Carte 5 : Carte 6 : Carte 7

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Groupe de Travail TOULON

Groupe de Travail TOULON Groupe de Travail TOULON LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 19 septembre 2011 1 Proposition d ordre du jour 1. Installation du groupe de travail 2. Etude des scénarios

Plus en détail

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Schéma Paysager Routier Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Itinéraire Lille / Tourcoing Schéma paysager routier 2 Schéma paysager routier Itinéraire

Plus en détail

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME SOMMAIRE CARTE DE LOCALISATION DES SECTEURS D ORIENTATIONS D AMENAGEMENT 2 SECTEUR 3.1 : LA POMME 3 Les orientations d aménagement 3 SECTEUR

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

La Trame verte et bleue :

La Trame verte et bleue : La Trame verte et bleue : Un outil d aménagement du territoire pour la préservation de la biodiversité Fabienne Allag-Dhuisme CGEDD - CPRN Académie d Agriculture de France 10 juin 2015 Conseil général

Plus en détail

Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine

Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine L association a été créée en 1994 En 2011, Espaces compte : 14 chantiers d insertion (11 dans les Hauts-de-Seine, 2 à Paris, 1 dans

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Grosrouvre Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version du 3 décembre 2015 1 SOMMAIRE LE PADD, UN PROJET DE VILLE... 3 MAINTENIR LA QUALITE

Plus en détail

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Une révision pour répondre aux objectifs du Grenelle et du SDAGE Un domaine qui monte en puissance Dotations : 8,5 M en 2007 -> 22 M en 2012 Fort taux d engagement

Plus en détail

Contexte de l'étude GRACE A UNE APPROCHE PAYSAGERE

Contexte de l'étude GRACE A UNE APPROCHE PAYSAGERE Contexte de l'étude Délibération de la Communauté d'agglomération de Saint Quentin en Yvelines (CASQY) pour élaborer son PLU Intercommunal 20/12/2012 : réalisation du diagnostic du PLUi en régie par la

Plus en détail

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février 2014. Missions de RNF dans le cadre de LiCCo - Coordination

Plus en détail

Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence

Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence Nicolas PATRY npatry@biotope.fr 4 juin 2014 11/06/2014 Présentation Véolia 1 Identification, délimitation,

Plus en détail

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS - BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS 1. Évolution de la tache urbaine Cette analyse est basée sur le travail réalisé par la Direction Régionale de l Environnement,

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

1.1 YRONDE ET BURON CARTE COMMUNALE. Commune de DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DOSSIER D ABROGATION

1.1 YRONDE ET BURON CARTE COMMUNALE. Commune de DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DOSSIER D ABROGATION DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.1 Commune de YRONDE ET BURON ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail : scp.descoeur@wanadoo.fr

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

De la TVB à sa traduction dans les documents d'urbanisme

De la TVB à sa traduction dans les documents d'urbanisme De la TVB à sa traduction dans les documents d'urbanisme Journées Techniques de la planification Besançon, le 18 juin 2012 NOIRET.S Centre d'études Techniques de l'est Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex (France Haute-Savoie) 2 nd Atelier régional de l Europe occidentale : Natural Water Retention

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journée d échanges techniques sur la continuité écologique Enjeux de restauration de la continuité écologique Impacts des ouvrages sur l état écologique des cours d eau Une notion largement

Plus en détail

La trame. verte & bleue du territoire de Caen-Métropole

La trame. verte & bleue du territoire de Caen-Métropole La trame verte & bleue du territoire de Caen-Métropole Avril 2010 Avant Propos L étude de définition du réseau des continuités écologiques du territoire de Caen-Métropole s inscrit dans les missions croisées

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables REUNION PUBLIQUE // 17 DECEMBRE 2014 Urbaniste : Cabinet Luyton / BET Environnement

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

> La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles

> La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles 04 > La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles Deux approches à croiser La démarche «paysagère» engagée en 2001 à conforter et enrichir Une dimension

Plus en détail

Synergie Inter-services Agence de l eau RM&C ONEMA - DDT

Synergie Inter-services Agence de l eau RM&C ONEMA - DDT Synergie Inter-services Agence de l eau RM&C ONEMA - DDT Des synergies à plusieurs échelles Synergie de bassin Agence de l eau - ONEMA Synergie départementale ONEMA Agence DDT Exemple sur le département

Plus en détail

L approche paysagère dans les Schémas d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de Seine-Saint-Denis

L approche paysagère dans les Schémas d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de Seine-Saint-Denis L approche paysagère dans les Schémas d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de Seine-Saint-Denis 6 ème Rencontres techniques de Seine-Saint-Denis Paysage en projets 9 décembre 2014 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail