Temps de travail effectif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Temps de travail effectif"

Transcription

1 Qu est ce que le temps de travail effectif? Il s agit du temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l employeur et doit se conformer à ses directives, sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles (art. L C. trav.). Seul ce temps, et non le temps de simple présence, est pris en compte pour déterminer la durée du travail effectuée par un salarié ainsi que sa rémunération, son nombre d heures supplémentaires, ses droits à congés payés À noter! Le contrat de travail, un accord collectif ou un usage peut intégrer dans le temps de travail effectif des temps qui en sont légalement exclus. À défaut, même s ils ne sont pas assimilés à du temps de travail effectif, ces temps peuvent toujours être rémunérés en vertu d un usage ou d une disposition conventionnelle ou contractuelle (art. L , al. 2 C. trav.). Les temps de pause et de repas sont-ils compris dans le temps de travail effectif? Accident du travail Non, sauf si les salariés sont tenus de rester en permanence à la disposition de l employeur (art. L , al. 1 er C. trav.). Dès lors qu un salarié, durant sa pause, reste à la disposition de l employeur, se conforme à ses directives et ne peut vaquer librement à ses occupations personnelles, le temps de pause doit être requalifié en temps de travail effectif. C est notamment le cas lorsqu un salarié, employé dans une station-service, travaille seul de nuit, ce qui l oblige à rester à la disposition de l employeur pour recevoir les clients et ne lui permet donc pas de bénéficier d un temps de pause (Cass. soc. 13/01/2010, n ). 388

2 Accident du travail Fiche 53 Le temps d habillage et de déshabillage est-il compris dans le temps de travail effectif? Non. En revanche, si les salariés sont tenus de porter une tenue de travail, de la mettre et de la retirer sur leur lieu de travail, le temps nécessaire pour ces opérations doit donner lieu à des contreparties, financières ou en repos. Ces contreparties sont déterminées par accord collectif ou, à défaut, par le contrat de travail (art. L C. trav.). En l absence d une telle disposition, la contrepartie est fixée par le juge (Cass. soc. 16/01/2008, n ). La douche est-elle comprise dans le temps de travail effectif? Lorsque la douche est obligatoire (établissements où sont effectués certains travaux insalubres et salissants définis par arrêté du 23/07/1947), le temps qui y est consacré est alors rémunéré au tarif normal, sans toutefois être pris en compte dans le calcul du travail effectif (art. R C. trav.), peu importe que les salariés aient ou non réellement pris le temps de se doucher (Cass. soc. 11/02/2004, n ). Lorsque la douche n est pas obligatoire, le temps de douche n est ni qualifié de temps de travail effectif, ni rémunéré. Le trajet est-il compris dans le temps de travail effectif? Entre le domicile du salarié et son lieu de travail habituel : le temps de trajet ne constitue pas du temps de travail effectif. Entre deux lieux de travail (par exemple, du siège de l entreprise au lieu d une mission) : le temps de trajet est bien considéré comme du temps de travail effectif. Entre le domicile du salarié et un lieu de travail distinct du lieu habituel : le temps de trajet n est pas son lieu habituel de travail, n est pas du temps de travail effectif, sauf dispositions conventionnelles plus favorables. Cette situation vise le cas du salarié en déplacement professionnel (formateurs itinérants, salariés qui se rendent en clientèle ). Lorsque ce Accident du travail 389

3 temps de déplacement dépasse le temps normal de trajet entre le domicile du salarié et son lieu habituel de travail, ce temps n est pas rémunéré, mais la part de ce temps de déplacement professionnel coïncidant avec l horaire de travail du salarié ne doit entraîner aucune perte de salaire. Toutefois, lorsque ce temps de trajet dépasse la durée normale de trajet entre le domicile et le lieu habituel de travail du salarié, il doit faire l objet d une contrepartie (financière ou en repos) déterminée par accord collectif ou, à défaut, par décision de l employeur prise après consultation du comité d entreprise ou des délégués du personnel, s ils existent (art. L C. trav.). À noter! La Cour de justice de l Union européenne vient d adopter une position contraire au droit français en jugeant, au sujet des salariés qui n ont pas de lieu de travail fixe ou habituel, que les déplacements qu ils effectuent entre leur domicile et les sites du 1er et du dernier client de la journée constituent du temps de travail effectif (CJUE, 10/09/15, aff. n C-266/14). La Cour précise qu exclure ces déplacements du temps de travail serait contraire à l objectif de la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs visé par le droit de l Union européenne. Toutefois il n est pas certain que les juges français feront une application directe de cet arrêt tant que le législateur n intervient pas pour modifier le droit interne. LE CAS DES ASTREINTES Qu est-ce qu une astreinte? Il s agit d une période pendant laquelle le salarié, sans être à la disposition permanente et immédiate de l employeur, a l obligation de demeurer à son domicile ou à proximité afin d être en mesure d intervenir pour effectuer un travail au service de l entreprise (art. L C. trav.). L astreinte ne constitue pas du temps de travail effectif mais elle doit faire l objet d une compensation, financière ou en repos. 390

4 Fiche 53 Toutefois, le temps consacré à une éventuelle intervention du salarié pendant l astreinte ainsi que le temps de trajet entre le domicile et le lieu d intervention (aller-retour) sont considérés comme du temps de travail effectif et rémunérés comme tels (Cass. soc. 31/10/2007, n ). Attention! Les astreintes doivent être distinguées des «permanences» qui ont lieu dans les locaux de l entreprise et pendant lesquelles les salariés doivent pouvoir intervenir en cas de nécessité. Ces permanences sont des heures de travail effectif et doivent être rémunérées comme telles. L employeur peut-il unilatéralement mettre en place des astreintes? Non, elles doivent, en principe, être prévues par accord de branche étendu ou accord d entreprise ou d établissement. L accord détermine le mode d organisation des astreintes, ainsi que la compensation, financière ou en repos, à laquelle elles donnent lieu. Le comité d entreprise ainsi que le CHSCT doivent être consultés sur le projet d accord de mise en place des astreintes (art. L et L , C. trav.). Toutefois, en l absence d accord, les astreintes peuvent être mises en place par décision unilatérale de l employeur après information et consultation du comité d entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel, et après information de l inspecteur du travail (art. L C. trav.). Le salarié peut-il refuser d accomplir des astreintes? Si la mise en place du régime d astreinte résulte d une décision unilatérale de l employeur, elle constitue une modification du contrat de travail qui ne peut pas être imposée au salarié (Cass. soc. 22/10/2008, n ). En revanche, si l astreinte résulte d un accord collectif, la mise en place de cette mesure s impose au salarié. Le contrat de travail n est donc pas modifié (Cass. soc. 16/12/1998, n ). 391

5 Dans quel délai le salarié doit-il être tenu informé de son planning d astreintes? La programmation individuelle des périodes d astreinte doit être portée à la connaissance de chaque salarié concerné 15 jours à l avance, sauf circonstances exceptionnelles et sous réserve que le salarié ait été averti au moins 1 jour franc à l avance (art. L C. trav.). Quelles sont les contreparties accordées au salarié? L astreinte donne lieu à une compensation financière ou en repos qui est fixée par accord collectif. En l absence d accord, la compensation est fixée par l employeur, après information et consultation du comité d entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel, et information de l inspecteur du travail. S il n existe aucune disposition conventionnelle ou contractuelle fixant la rémunération des astreintes, le juge, en cas de litige, apprécie souverainement le montant de la rémunération des heures d astreintes (Cass. soc. 10/03/2004, n ). La compensation prévue en cas d astreinte est due à tous les salariés (sauf les cadres dirigeants), y compris les salariés soumis à une convention de forfait annuel en jours de travail (auquel cas la contrepartie s ajoute au salaire forfaitaire). L employeur remet en fin de mois à chaque salarié un document récapitulant le nombre d heures d astreinte accomplies au cours du mois et la compensation correspondante (art. R C. trav.). Ce document est tenu à la disposition de l inspection du travail pendant un an (art. D C. trav.). L astreinte est-elle décomptée dans le repos quotidien et hebdomadaire? Si le salarié n intervient pas, l astreinte est prise en compte pour le calcul des durées minimales de repos quotidien 392

6 Fiche 53 (11 heures) et hebdomadaire (35 heures). Autrement dit, le temps de repos est réputé avoir été accordé au salarié même si ce dernier était d astreinte. Toutefois, le comité européen des droits sociaux (CEDS) a rendu deux décisions sur cette question (n 55/ ; n 22/ à 37) jugeant l astreinte contraire à la charte sociale européenne : l assimilation de l astreinte à un temps de repos constitue une violation du droit à une durée raisonnable du travail (art. 2 1 de la charte sociale européenne) et du droit à un repos hebdomadaire (art. 2 5 de la charte sociale européenne). L État français n a cependant toujours pas mis le régime des astreintes en conformité. Si le salarié intervient pendant la période d astreinte, le repos intégral quotidien ou hebdomadaire est donné à la fin de l intervention sauf si le salarié a déjà bénéficié entièrement, avant cette intervention, de la durée minimale de repos continu (11 ou 35 heures consécutives) pendant laquelle il n a pas eu à intervenir. Toutefois, si l intervention en cours de la période d astreinte répond aux besoins de «travaux urgents dont l exécution immédiate est nécessaire pour organiser des mesures de sauvetage, prévenir des accidents imminents ou réparer des accidents survenus au matériel, aux installations ou aux bâtiments» (art. L et D C. trav.), le repos hebdomadaire peut être suspendu et il peut être dérogé au repos quotidien. Dans ce cas, chaque salarié doit bénéficier d un repos compensateur d une durée égale au repos supprimé. Quelles sont les sanctions prévues? Une peine d amende est prévue en cas de : non-remise au salarié du document récapitulatif du nombre d heures d astreintes accomplies par mois et la compensation à laquelle ces heures ont donné lieu ; non-tenue de ce même document à la disposition de l inspection du travail ; non-paiement des compensations prévues aux salariés concernés (art R C. trav.). Le salarié peut également prétendre à des dommages et intérêts. 393

7 LE CAS DES HEURES D ÉQUIVALENCE Quelles sont les règles applicables aux heures d équivalence? Elles ne peuvent concerner que des professions et des emplois déterminés comportant des périodes d inaction. Ces temps d inaction ne sont pas comptabilisés en temps de travail effectif. Dans ce système, une durée de présence supérieure à 35 heures correspond à 35 heures de travail effectif (art. L C. trav.). Les principaux secteurs concernés sont le transport routier de marchandises (personnels roulants), l hospitalisation privée et le secteur médico-social à caractère commercial (surveillants, infirmiers ) les services de l automobile (personnel de gardiennage) Aucune rémunération spécifique n est imposée par la loi : les périodes d équivalence sont rémunérées selon les usages ou les accords collectifs de la profession concernée. La mise en place du régime des équivalences est subordonnée. Un décret pris après conclusion d une convention de branche ou un décret en Conseil d État (art. L C. trav.). Important! La mise en œuvre d une équivalence par contrat de travail, usage ou accord collectif est interdite (Cass. soc. 13/11/ 1990, n ). À noter! Les heures d équivalence ne s appliquent pas aux salariés à temps partiel (Cass. soc. 27/09/2006, n ). Au-delà de la durée d équivalence, les heures doivent être décomptées et rémunérées en tant qu heures supplémentaires (Cass. soc. 14/03/1983, n ). Les heures d équivalence doivent être intégralement prises en compte pour vérifier le respect de la durée hebdomadaire maximale de 48 heures (Cass. soc. 26/03/2008, n ), de même que celui de l amplitude. 394

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi Fiche conseil Quelles sont les conditions à respecter pour mettre en place des forfaits jours? Quels sont les salariés concernés? Quelle est la durée du travail des salariés

Plus en détail

Version consolidée au 15 janvier 2013

Version consolidée au 15 janvier 2013 Le 15 janvier 2013 DECRET Décret n 83-40 du 26 janvier 1983 RELATIF AUX MODALITES D APPLICATION DES DISPOSITIONS DU CODE DU TRAVAIL CONCERNANT LA DUREE DU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES DE TRANSPORT ROUTIER

Plus en détail

Les déplacements du salarié

Les déplacements du salarié Les déplacements du salarié Aller d un lieu à un autre. Action bien anodine de la vie professionnelle source pourtant de situations génératrices de nombreux problèmes. Sait- on que près de 19 500 accidents

Plus en détail

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 TEMPS PARTIEL NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES 1 Temps partiel Durée minimale La loi relative à la sécurisation de l emploi du

Plus en détail

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allègement des démarches administratives ;

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allègement des démarches administratives ; CIRCULAIRE N 12-2013 du 30/10/2013- (SM) Direction Fonction Publique Territoriale Le contrat d engagement éducatif Références : Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à

Plus en détail

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 #NumCroissance2014 @syntecnumerique POINT SOCIAL Valérie ROULLEAU I DÉLÉGUÉE AUX AFFAIRES SOCIALES / SYNTEC NUMÉRIQUE LE FORFAIT ANNUEL EN JOURS I Les 3 modalités

Plus en détail

FOCUS TEMPS DE TRAVAIL: Recueil documentaire

FOCUS TEMPS DE TRAVAIL: Recueil documentaire FOCUS TEMPS DE TRAVAIL: Recueil documentaire Branche Interne Accord du 23 février 1982 / durée du travail Accord du 17 juillet 1986 / aménagement du temps de travail Avenant du 23 février 1982. Accord

Plus en détail

26 mars N 2012-4482. Accord national du 25 janvier 2012 Salaires minimaux annuels ingénieurs et cadres

26 mars N 2012-4482. Accord national du 25 janvier 2012 Salaires minimaux annuels ingénieurs et cadres 26 mars 2012 N 2012-4482 Accord national du 25 janvier 2012 Salaires minimaux annuels ingénieurs et cadres Un accord national, conclu le 25 janvier 2012, entre l UIMM, d une part, et la CFE-CGC, la CFDT,

Plus en détail

Les représentants du personnel

Les représentants du personnel - N 240/2009 LSQ n 15490 IRP 01/09 Utilisation et paiement des heures de délégation LÉGISLATION SOCIALE SOMMAIRE 1. UTILISATION DES HEURES Comment utiliser les heures de délégation? Information préalable

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3604 Convention collective nationale IDCC : 7005. CAVES COOPÉRATIVES VINICOLES ET LEURS UNIONS AVENANT

Plus en détail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail Annexe au règlement intérieur relative à la gestion du temps de travail Sommaire. I - La durée annuelle du travail...3 II - La durée hebdomadaire du travail / cycle de travail...3 III - La journée de travail...4

Plus en détail

AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS.

AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS. AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS. PRÉAMBULE Les organisations patronales et syndicales de salariés signataires : - Souhaitent renforcer l attractivité de

Plus en détail

LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS

LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS Il paraît opportun de mettre en perspective du sujet central de l intervention le forfait jours les autres catégories de forfaits

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL TITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc )

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc ) Page 1 sur 5 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 12/2014 Service Documentation : F. MORVAN L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation,

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés En résumé A compter du 1 er janvier 2009 : Tous les employeurs de France (et non plus seulement les employeurs employant des

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le forfait jours

FICHE PRATIQUE Le forfait jours FICHE PRATIQUE Le forfait jours Le forfait annuel en jours est une organisation atypique du travail, réservée aux salariés les plus autonomes, qui propose de décompter le temps de travail non pas en heures

Plus en détail

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère :

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : pratiques [mise à disposition de salariés] Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : quelles sont les obligations de l employeur? Dans les groupes de dimension internationale, il n est pas rare

Plus en détail

Le Glossaire du Forfait Jours

Le Glossaire du Forfait Jours Le Glossaire du Forfait Jours 15 MOTS-CLEFS POUR TRAITER DU FORFAIT JOURS 2 L avenant 24 du 12 septembre 2000 étendu le 1 er mars 2001 ouvre la possibilité de conclure avec les cadres autonomes un avenant

Plus en détail

APPOINTEMENTS MINIMAUX ANNUELS INGÉNIEURS ET CADRES

APPOINTEMENTS MINIMAUX ANNUELS INGÉNIEURS ET CADRES Édition 2009 2009-4367 26 FÉVRIER 2009 APPOINTEMENTS MINIMAUX ANNUELS INGÉNIEURS ET CADRES Un accord national, conclu le 5 février 2009, entre l U.I.M.M., d une part, et la C.F.E.-C.G.C., F.O., la C.F.D.T.

Plus en détail

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT La réglementation relative au temps de travail s applique à tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Ce chapitre est consacré aux conditions de travail du salarié,

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Social. Précisions ministérielles. Avantages en nature et frais professionnels

Social. Précisions ministérielles. Avantages en nature et frais professionnels Avantages en nature et frais professionnels Précisions ministérielles L administration vient de diffuser une troisième série de questions/réponses. S agissant des avantages en nature, elle revient notamment

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement...

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... Inspection du travail des transports SOMMAIRE F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... 4 ZOOM TRANSPORT 1 Quelles sont les mentions figurant sur un document

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise

Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise Jusqu à présent, il n existait aucune définition juridique du stage en entreprise, et ce concept aux contours fuyants pouvait regrouper une grande

Plus en détail

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION Circulaire n 2014-6 du 02 juillet 2014 Maison des Communes - 4 rue Marie Laurencin 03400 YZEURE Téléphone 04 70 48 21 00 Télécopie 04 70 44 85 61 DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

REGLEMENTATION PEDAGOGIQUE DES STAGES A L UNIVERSITE PARIS DESCARTES

REGLEMENTATION PEDAGOGIQUE DES STAGES A L UNIVERSITE PARIS DESCARTES REGLEMENTATION PEDAGOGIQUE DES STAGES A L UNIVERSITE PARIS DESCARTES Le présent règlement s appuie sur les lois, décrets et circulaires sur les stages publiés depuis 2006 et «La charte des stages» rédigée

Plus en détail

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Françoise Pelletier, avocat associé Karine Bézille, avocat counsel Mardi 5 juin 2012

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment»

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Le caractère forfaitaire du salaire mensualisé ne s oppose pas à ce que le montant de la rémunération soit réduit pour les mois de travail

Plus en détail

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif LES TEMPS DE DÉPLACEMENT Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif Trajet dans le cadre d une mission en dehors des

Plus en détail

1 ère partie : Analyse des dispositions De la loi du 20 Aout 2010

1 ère partie : Analyse des dispositions De la loi du 20 Aout 2010 FORFAIT JOURS DE QUOI S AGIT-IL? Un contrat au forfait en jours géré à l'année ne peut être proposé que s'il est en conformité avec les dispositions du code du travail et que si un accord collectif le

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON La loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite loi Macron, a été promulguée le 7 août 2015. Certaines mesures sont applicables

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité du portage salarial et s applique aux personnes titulaires d un contrat de travail en

Plus en détail

L ACTUALITE SOCIALE ET JURIDIQUE

L ACTUALITE SOCIALE ET JURIDIQUE L ACTUALITE SOCIALE ET JURIDIQUE Juillet 2013 - N 28 Note spéciale LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Du 14 juin 2013, N 2013-504 RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL (Pages 2 à 4) Travail à temps partiel.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES REGLEMENTANT LE PRET DE MAIN- D ŒUVRE ENTRE ENTREPRISES

CONDITIONS GENERALES REGLEMENTANT LE PRET DE MAIN- D ŒUVRE ENTRE ENTREPRISES CONDITIONS GENERALES REGLEMENTANT LE PRET DE MAIN- D ŒUVRE ENTRE ENTREPRISES Le prêt de main d œuvre est pratiqué de longue date dans le secteur du Bâtiment. Il consiste, de la part d un entrepreneur,

Plus en détail

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Fiche statut 7 novembre 2013 Références: - Directive européenne n 93-104/CE du 23 novembre 1993 - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant

Plus en détail

Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE

Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE Préambule Le télétravail est un des axes de la politique de développement

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

Forfait jours. Le forfait jours est à la fois un outil 1 # LES CAHIERS FO-CADRES. Sommaire. Définition

Forfait jours. Le forfait jours est à la fois un outil 1 # LES CAHIERS FO-CADRES. Sommaire. Définition LES CAHIERS FO-CADRES Forfait jours Sommaire 1 DÉFINITION 2 LES CONDITIONS DE MISE EN PLACE LES SALARIÉS ÉLIGIBLES 3 LE NOMBRE DE JOURS TRAVAILLÉS DANS L ANNÉE LES EXCEPTIONS À LA LIMITE DE 218 JOURS PAR

Plus en détail

services à la personne

services à la personne Novembre 2012 ADRESSES UTILES DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI (DIRECCTE) Unité territoriale du Rhône 8/10 rue du Nord 69100 Villeurbanne

Plus en détail

BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE

BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE 25/02/2015 Cette forme d entraide, courante dans les petites entreprises (de type familiale) ou au cours des phases de lancement d une affaire, soulève un certain nombre

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS Édition 2014 L essentiel de la réglementation du travail Informations générales Page 3 Durée et aménagement du temps de travail Page 6 Repos hebdomadaire Page 13 Salaires Page

Plus en détail

ACCORD DU 28 JANVIER 2010

ACCORD DU 28 JANVIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ESTHÉTIQUE-COSMÉTIQUE ET ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL LIÉ AUX MÉTIERS DE L ESTHÉTIQUE

Plus en détail

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités de l'enseigne Contact Jacques EYQUEM Tél : 01 55 44 27 46 Fax : E-mail : Correspondant local : Guichet

Plus en détail

Congrès de la FFRC. 10-11 février 2014 à Paris. Jean-Claude Rivard

Congrès de la FFRC. 10-11 février 2014 à Paris. Jean-Claude Rivard Congrès de la FFRC 10-11 février 2014 à Paris Jean-Claude Rivard 1. Rappel de l accord sur les salaires du 4 juillet 2013 2. Thèmes de négociation pour 2014 : Les thèmes choisis sont en lien avec l actualité

Plus en détail

ACCORD SUR L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

ACCORD SUR L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 1 ACCORD SUR L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL ENTRE LES SOUSSIGNÉS La Société Hewlett Packard France, Société par Actions Simplifiée au capital de 124.891.815 uros, dont le siège social se situe 1, avenue

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59

Plus en détail

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des Sections de Techniciens Supérieurs Vu le décret 2006-1093 du 29 août 2006 (J.O. du 31.08.2006), Vu

Plus en détail

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social TEXTE SOUMIS A LA DELIBERATION DU CONSEIL DES MINISTRES ORDONNANCE relative au portage salarial

Plus en détail

Transports routiers. Champ d application. Contrat de travail, essai et préavis CHAPITRE 1 CHAPITRE 2

Transports routiers. Champ d application. Contrat de travail, essai et préavis CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 Transports routiers Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Transports routiers 21-12-50 1-2-55 26-2-55 - - - 3085 16 CHAPITRE 1 1 Champ d application Art. 1

Plus en détail

Saison été 2015. L embauche. le contrat de travail

Saison été 2015. L embauche. le contrat de travail L embauche Déclaration préalable à l embauche (D.P.E.) L embauche de tout salarié y compris un extra ne peut intervenir qu après déclaration nominative auprès de l U.R.S.S.A.F. Lors de l embauche, l employeur

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

4ème chambre sociale, 23 février 2011 RG 10/04179

4ème chambre sociale, 23 février 2011 RG 10/04179 ASTREINTE Heures de présence au sein de l établissement 4ème chambre sociale, 23 février 2011 RG 10/04179 Les heures de présence effectuées au sein de l établissement, dans une chambre mise à la disposition

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE (Stages en métropole ou à l étranger)

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE (Stages en métropole ou à l étranger) CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE (Stages en métropole ou à l étranger) Année universitaire.. Université de la Nouvelle-Calédonie Département : BP R4 98851 NOUMÉA CEDEX Tél / Fax Préliminaire Les signataires

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 Siège national UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 L'UNSA et internet Le site web www.unsa.org Le courriel unsa@unsa.org page 2 les délégués du personnel

Plus en détail

GUIDE DU FORFAIT EN JOURS

GUIDE DU FORFAIT EN JOURS LE GUIDE DU FORFAIT EN JOURS Imprimé par nos soins Escalier A 2ème étage droite 94, rue LaFayette 75010 PARIS Téléphone : 01 53 24 66 99 Télécopie : 01 42 46 72 97 EMail : secretariat.sncc@wanadoo.fr president.sncc@wanadoo.fr

Plus en détail

LE PRET DE MAIN D OEUVRE

LE PRET DE MAIN D OEUVRE LE PRET DE MAIN D OEUVRE CCI CHERBOURG-COTENTIN Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr Mardi 25 juin 2013 1 Relation triangulaire

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1 CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 Section I : Champ d'application et effet EDITION 2015 1 Article premier Champ d application

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Composante Code postal : localité téléphone: Année universitaire : 201 /201 fax CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Stage L d orientation professionnelle [ECTS] obligatoire optionnel Stage M d insertion professionnelle

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103 PARIS, le 09/07/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103 OBJET : Mise en oeuvre de la nouvelle réglementation relative à l'évaluation des

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

Transports routiers. Champ d application. Contrat de travail, essai et préavis CHAPITRE 1 CHAPITRE 2

Transports routiers. Champ d application. Contrat de travail, essai et préavis CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Transports routiers 21-12-50 1-2-55 26-2-55 3085 16 CHAPITRE 1 Champ d application Art. 1 modifié en dernier lieu par

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 9 décembre 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés Peut-on imposer aux salariés de travailler un jour férié? Comment organiser les ponts dans l entreprise? Comment

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5. CHAPITRE 2 Le contrat de travail : ses incidences principales...

Table des matières. CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5. CHAPITRE 2 Le contrat de travail : ses incidences principales... Table des matières CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5 1. Textes légaux... 6 2. Explications... 6 2.1 Définition du contrat de travail... 6 2.2 Développement du sujet... 7 2.3 La situation

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNES :

ENTRE LES SOUSSIGNES : AVENANT A L ACCORD SUR L AMENAGEMENT, L ORGANISATION ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL ENTRE LES SOUSSIGNES : La société DHL EXPRESS, Stéphane CORTHIER dûment mandaté aux fins des présentes D une part,

Plus en détail

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Avenant n 1 du à la convention collective nationale des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives et

Plus en détail

Guide. forfaits jours. sur l avenant du 1 er avril 2014 relatif aux. de la branche des Bureaux d Etudes

Guide. forfaits jours. sur l avenant du 1 er avril 2014 relatif aux. de la branche des Bureaux d Etudes Guide sur l avenant du 1 er avril 2014 relatif aux forfaits jours de la branche des Bureaux d Etudes septembre 2014 1 Sommaire Les points clés de l accord p 04 L arrêté d extension p 04 Public concerné

Plus en détail

2 Commerciaux salariés

2 Commerciaux salariés AUTRES COMMERCIAUX 2 Commerciaux salariés Statut des commerciaux salariés Importance du contrat... 910 Quota imposé... 911 Convention de forfait : heures supplémentaires... 912 conditions... 913 forfait

Plus en détail

Textes. Définition Le barème kilométrique fiscal sert à évaluer de façon forfaitaire le coût d utilisation d un véhicule par les contribuables.

Textes. Définition Le barème kilométrique fiscal sert à évaluer de façon forfaitaire le coût d utilisation d un véhicule par les contribuables. Textes Barème kilométrique 2015 : calcul des frais et indemnités Arrêté du 26 février 2015 fixant le barème forfaitaire permettant l évaluation des frais de déplacement relatifs à l utilisation d un véhicule

Plus en détail

Les assistant(e)s Maternel(le)s

Les assistant(e)s Maternel(le)s À l origine dénommée «nourrice», «garde d enfants» la fonction d assistant maternel s est peu à peu structurée et professionnalisée par l intermédiaires de 3 grandes lois : - Loi du 17 mai 1977 (introduction

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat CUI-CAE Le recours à un contrat CUI-CAE (contrat unique d insertion-contrat d accompagnement) a pour objectif de faciliter

Plus en détail