JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés"

Transcription

1 JAPON Nomenclature CHIHO-KOMUIN-KYOSAI CHIHO-KOMUIN-ONKYU CHIHO-KOMUIN-SAIGAI HOSYO CHIHO-KOKUMINN-KYOSAI- KYUGYO-KYUFU-TO IZOKU-NENKIN JIDEO-TEATE JIDO-FUYO-TEATE KOKKA-KOMUIN-KYOSAI KOKKA-KOMUIN-ONKYU KOKKA-KOMUIN-SAIGAI -HOSYO KOKKA-KOMUIN-KYOSAI- SYOBYO-TEATE-KIN-TO KOKUMIN-NENKIN KOUSEI-NENKIN KUMIAI-KANSYO-HOKEN -SYOBO-TEATE-KIN KYU-KOUYOU-KIGYOUTAO -TO-KYOSAI KYU-KOUKYOKIGYOYTAI -TO-SAIGAI-HOSYO KYUREI-KYOSAI NORIN&GYOGYOU-KYOSAI NOUGYOUSYA-NENKIN -KIKIN-TOU ROREI-FUKUSHI-NENKIN ROUDOUDHA-SAIGAI -HOSHOU-HOKEN SEIKAN-KENPO SYOBYO Association d aide mutuelle : employés de la fonction publique locale Pension des employés de la fonction publique locale (indemnité forfaitaire) Indemnisation des accidents du travail dans la fonction publique locale Association d aide mutuelle : employés de la fonction publique locale (prestations de maladie) Pension nationale (orphelins, épouses) Allocations pour enfants à charge Allocations pour enfants de familles monoparentales Association d aide mutuelle de la fonction publique nationale Pension des employés de la (indemnité forfaitaire) Indemnisation des accidents du travail dans la fonction publique nationale Association d aide mutuelle de la fonction publique nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés Assurance maladie gérée par des sociétés Association d aide mutuelle : personnel des entreprises publiques Indemnisation des accidents du travail dans les entreprises publiques Association d aide mutuelle Yahata, etc. Association d aide mutuelle : salariés de l agriculture, de la sylviculture et Caisse de retraite des agriculteurs, etc. Pension de vieillesse de l aide sociale (non contributive) Assurance accidents du travail

2 -TEATE-KIN SENIN-HOKEN SHIGAKU-KYOSAI SHIGAKU-KYOSAI SYOBYO -TEATE-KIN-TO SHINSHIN-SYOGAIJI-SOGO -IRYO-RYOUIKU-CENTER TOKUBETU-JIDO-FUYO-TEATE ZAITAKU-FUKUSHI-JIGYO Assurance maladie gérée par l État Assurance des gens de mer Association d aide mutuelle : personnel des établissements scolaires Association d aide mutuelle : personnel des établissements scolaires (prestations de maladie) Aide sociale (soins de jour et réadaptation) Allocations d éducation pour enfants handicapés Aide sociale (mesures d aide sociale en faveur du maintien à domicile) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de yen (JPY). Notes générales L exercice budgétaire commence le 1er avril. Généralement, les données sur le Japon portent uniquement sur les régimes publics tels qu ils sont définis par le BIT. Autrement dit, il s agit de dispositifs : mis en place par la loi qui attribue certains droits bien précis ou impose des obligations déterminées à un organisme public, semi-public ou autonome. gérés par un organisme public, semi-public ou autonome. Toutefois, le champ couvert par ces régimes s'est agrandi, si bien qu il comprenne non seulement les catégories de dépenses recensées dans la norme du BIT, mais aussi tous les autres types de dépenses hormis celles qui se rapportent au logement. Dans les données concernant le Japon, le niveau effectif des dépenses est sous-estimé pour la raison suivante : les estimations relatives au total des dépenses sociales des administrations locales sont plus faibles que le niveau effectif de ces dépenses. La responsabilité en matière d aide sociale a récemment été transférée de la première aux secondes. De ce fait, la quasi-totalité des organismes relevant des administrations locales prennent en charge de façon indépendante la part des frais médicaux que doit supporter les mesures de santé pour les enfants en bas âge et/ou des personnes âgées, le coût de l attribution d équipements ou de personnel supplémentaires aux services sociaux, etc. Cependant, comme l administration centrale et les administrations locales n utilisent pas le même système de comptabilité, il est très difficile d'estimer les dépenses totales nettes des administrations locales. Les données sur le Japon contenues dans la Base de données sur les dépenses sociales ont été révisées tout au long des périodes mentionnées. Les coûts afférents à l investissement dans les équipements sont maintenant compris dans les dépenses totales.

3 Les notes par pays de la publication OCDE Prestations et Salaires ( ) donnent une description détaillée des caractéristiques (conditions pour recevoir l allocation, calcul du montant de l allocation, régime d imposition de l allocation, durée de l allocation, etc.) des principaux programmes sociaux pour la population en âge de travailler, c est-à-dire l assurance et l assistance chômage, l aide sociale, les allocations subordonnées à l exercice d un emploi, les allocations logement, les prestations familiales, les allocations de garde d enfant, et les allocations pour parent isolé. Ruptures de series Le total des dépenses publiques est sous-estimé pour la période , les données sur les dépenses publiques consacrées aux politiques actives du marché du travail n étant pas disponibles pour ces années. Sources National Institut of Population and Social Security Research. Base de données de l'ocde sur les politiques du marché du travail. Eco-Santé OCDE 2003 (www.oecd.org/sante/ecosante). Outline of Social Insurance in Japan, 2000, établi par la Social Insurance Agency Japanese Government, Tokyo.

4 JAPON Code Titre du programme Description du programme et notes correspondantes 1. VIELLESSE Pension nationale (KOKUMIN-NENKIN). Ce dispositif couvre toutes les personnes habitant au Japon, à l exception des bénéficiaires des pensions de retraite servies par les divers régimes de pensions des salariés Assurance pension des salariés (KOUSEI-NENKIN). Toute entreprise est mentionnée dans la loi sur l assurance pension des salariés ou qui est gérée par une personne morale est obligatoirement. Les principales catégories d activités exercées à titre individuel qui ne sont pas soumises à cette obligation comprennent l agriculture, la sylviculture et la pêche, la restauration et l hôtellerie, les professions indépendantes comme celles d avocat, d expert-comptable, de comptable fiscaliste agréé, etc. Les travailleurs occupant des emplois de courte durée (travail saisonnier, temporaire, ) en sont également exclus. L affiliation des gens de mer à ce système dépend de la taille du bateau Association d'aide mutuelle : salariés Association d'aide mutuelle : (NORIN&GYOGYOU-KYOSAI). Cet organisme couvre les travailleurs des entreprises de la pêche. (SHIGAKU-KYOSAI). Pensions aux employés autrefois dans les établissements éducatifs Assurance des gens de mer (SENIN-HOKEN) Avant l exercice budgétaire 1986, ceux-ci étaient couverts par le système d assurance pension des salariés et le système de la pension nationale Association d'aide mutuelle de la Association d'aide mutuelle : Association d'aide mutuelle : employés de la fonction publique locale Association d'aide mutuelle Yahata, etc Pension des employés de la fonction publique nationale (indemnité forfaitaire) Pension des employés de la fonction (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Protection de pension couvre les fonctionnaires exerçant à plein temps au sein de l administration nationale et les salariés d organismes sans but lucratif remplissant les conditions requises. La pension de retraite est à peu près identique à celle qui est servie par le système d assurance pension des salariés. (KYU-KOUYOU-KIGYOUTAO-TO-KYOSAI). (CHIHO-KOMUIN-KYOSAI). Cet organisme verse des pensions aux fonctionnaires au sein de l administration locale. (KYUREI-KYOSAI). Il s agit plus précisément de l association d aide mutuelle Yahata de la Nippon Steel et du programme d aide publique aux anciennes associations d aide mutuelle. La première a été supprimée en avril 1997, et les quelques prestations restantes relèvent donc des anciens dispositifs. (KOKKA-KOMUIN-ONKYU). Pension de la fonction publique (CHIHO-KOMUIN-ONKYU). Pension de la fonction publique. 1 publique locale (indemnité forfaitaire) Assurance pension des salariés (KOUSEI-NENKIN-KIKINN-TOU) Pension de vieillesse de l'aide sociale (non contributive) Association d'aide mutuelle : salariés Association d'aide mutuelle : (ROREI-FUKUSHI-NENKIN). Elle est destinée aux personnes de plus de 70 ans qui ne remplissent pas les conditions requises pour bénéficier de la pension nationale (contributive) car elles étaient éligibles de participer au moment de la création de ce système d assurance. (NORIN&GYOGYOU-KYOUSAI). Voir aussi (SHIGAKU-KYOSAI). Voir aussi

5 Association d'aide mutuelle de la (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Voir aussi Association d'aide mutuelle : (KYU-KOUKYOU-KIGYOUTAI-TOU-KYOSAI). Voir aussi Association d'aide mutuelle : (CHIHO-KOKUMIN-KYOSAI). Voir aussi employés de la fonction publique locale Caisses de retraite des salariés, etc. (KOUSEI-NENKIN-KIKINN-TOU). Un employeur ou plusieurs employeurs réunis ayant plus de 500 salariés au cas d approbation de plus de la moitié des salariés, ainsi que celui du syndicat, après approbation du Ministère de la santé et de la protection sociale. De tel fond administre la part de l assurance pension des salariés qui est liée aux gains. Voir aussi Caisse de retraite des agriculteurs, etc. (NOUGYOUSYA-NENKIN-KIKIN-TOU). Elle a été créée en vue d assurer aux agriculteurs travaillant à temps complet un revenu au moment de la retraite. Elle est aussi destinée à faciliter le transfert des exploitations agricoles entre générations. Pour pouvoir s affilier à ce dispositif, les agriculteurs doivent cultiver plus de 0.5 hectare à titre principal Caisses de retraite des salariés, etc. (KOUSEI-NENKIN-KIKINN-TOU). Lorsqu elles ont été mises en place, ces caisses de retraite étaient destinées à subventionner une partie de la gestion des fonds de l assurance pension des salariés. Voir aussi Caisse de retraite des agriculteurs, etc. (NOUGYOUSYA-NENKIN-KIKIN-TOU). Voir Hébergement collectif avec soins : Il s agit des dépenses d aide sociale consacrées aux personnes âgées aide sociale pour personnes âgées de (ROUJIN-FUKUSHI-HI). Sont également comprises les subventions 65 ans et plus accordées aux foyers pour personnes âgées dont le coût est raisonnable (KEIHI-ROJIN-HOME-JIMUHI-FUTANKIN), lesquelles sont versées aux collectivités locales par l administration centrale au profit des résidents à faible revenu. Les subventions destinées aux organismes sociaux qui s occupent des personnes âgées (ROUJIN-FUKUSHI-SHISETU-HOGOTHI-FUTANKIN) sont versées aux collectivités locales par l administration centrale en vue de compléter le paiement des frais de séjour dans les établissements d accueil médicalisés Aide sociale pour personnes âgées de Voir ans et plus 2. SURVIE Pension nationale (orphelins, épouses) (IZOKU-NENKIN). La pension de survie de base est versée soit à la veuve soit aux enfants lors du décès de l assuré ou de résidents au Japon âgés de 60 à 64 ans, la condition de durée d affiliation étant la même que dans le cas de la pension d invalidité de base ; en d autres termes, la durée de cotisation effective, plus la période d exonération du paiement des cotisations doivent représenter au moins deux tiers de la période d assurance. La prestation de base peut également être servie lors du décès des personnes qui remplissent le critère de la durée minimum d affiliation de 25 ans, c est-à-dire la condition nécessaire Pension de survie : aide aux victimes de guerre pour pouvoir bénéficier de la pension de vieillesse de base. Les parents et les épouses des militaires et employés civils de l armée morts en raison de la guerre peuvent bénéficier de prestations en espèces dont le montant dépend du rang occupé par ceux-ci dans la hiérarchie ou l administration militaires Pension des salariés (KOUSEI-NENKIN) La pension de survie des salariés est versée lors du décès des personnes remplissant l une quelconque des conditions suivantes : au moment de leur décès, elles étaient affiliées à l assurance pension des salariés ; elles sont décédées d une maladie ou d un accident au cours des cinq années qui ont suivi la première consultation médicale couverte par l assurance ; elles percevaient une pension d invalidité du premier ou du deuxième degré ; elles avaient satisfait au critère de la durée d affiliation minimum fixée pour la pension de vieillesse de base. La pension de survie des salariés

6 Association d'aide mutuelle : salariés Association d'aide mutuelle : Association d'aide mutuelle de la Association d'aide mutuelle : Association d'aide mutuelle de la fonction publique locale Association d'aide mutuelle Yahata, etc Assurance des gens de mer 0 représente environ 70 pour cent de la pension de vieillesse des salariés à laquelle la personne décédée avait droit. (NORIN&GYOGYOU-KYOUSAI). (SHIGAKU-KYOSAI). Voir également (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Elle couvre les employés de l administration nationale. Cette prestation est presque identique à celle qui est versée par l assurance pension des salariés. (KOKYOKIGYOTAI-TO-KYOSAI). Elle couvre les salariés des sociétés Nippon Telegraph and Telephone, Japan Railways et Japan Tobacco. (CHIHO-KOMUIN-KYOSAI). Elle couvre les employés de l administration locale. (KYUEI-KYOSAI). Voir aussi (SENIN-HOKEN). En cas de décès d origine professionnelle, une pension de survie est accordée par l assurance des gens de mer, l assurance pension des salariés et le système de la pension nationale. Il s agit de mesures spéciales destinées aux personnes non rapatriées Prestations en nature : aide aux victimes de guerre Pension nationale (KOKUMIN-NENKIN). Voir aussi Association d'aide mutuelle : salariés (NORIN&GYOGYOU-KYOUSAI) Association d'aide mutuelle : (SHIGAKU-KYOSAI). Voir aussi Association d'aide mutuelle de la (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Voir aussi Association d'aide mutuelle : (KYU-KOUYOUKIGYOUTAO-TO-KYOSAI) Caisse de retraite des agriculteurs, etc. (NOUGYOUSYA-NENKIN-KIKIN-TOU). Voir PRESTATIONS LIÉES A L INCAPACITE (Invalidité, Accidents du travail et maladies professionnelles, Maladie) Pension nationale (KOKUMIN-NENKIN). Elle est versée aux assurés atteints d une incapacité de travail permanente causée par une maladie ou un accident. Elle est également accordée aux personnes qui ont été atteintes d une incapacité permanente avant l âge de 20 ans et leur est servie à l âge de 20 ans. Les versements sont suspendus si le revenu du bénéficiaire dépasse un montant déterminé ou s il a droit à une autre pension publique d un certain montant Pension des salariés (KOUSEL-NENKIN). Voir aussi Association d'aide mutuelle : salariés Association d'aide mutuelle : Association d'aide mutuelle de la Association d'aide mutuelle : Association d'aide mutuelle de la fonction publique locale (NORIN&GYOGYOU-KYOUSAI). Voir aussi (SHIGAKU-KYOSAI). Voir aussi (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Elle couvre les employés de l administration nationale qui travaillent à temps complet. La pension d invalidité est presque identique à celle qui est servie par l assurance pension des salariés. Il existe en outre une prestation d invalidité forfaitaire. (KYU-KOUYOUKIGYOUTAO-TO-KYOSAI). Voir aussi (CHIHO-KOMUIN-KYOSAI). Voir aussi

7 Association d'aide mutuelle Yahata, (KYUREI-KYOSAI). Voir aussi etc Assurance des gens de mer (SENIN-HOKEN). En cas d incapacité d origine professionnelle, une pension d invalidité est accordée par l assurance des gens de mer, l assurance pension des salariés et le système de la pension nationale ; seule l assurance des gens de mer verse une allocation d invalidité Indemnisation des accidents du travail (KOKKAKAMOUIN-SAIGAI-HOSYO). L assurance accident du dans la travail couvre tous les salariés, à l exception des employés des administrations nationale et locales, des travailleurs à temps partiels et des gens de mer. Elle couvre aussi les travailleurs d une partie des secteurs. Elle permet de percevoir des indemnités forfaitaires d incapacité temporaire, des indemnités d accident et de maladie, des indemnités d incapacité physique, des prestations de survivant, des indemnités pour frais funéraires et des prestations pour accident de trajet Indemnisation des accidents du travail (CHIHO-KOMUIN-SAIGAI-HOSYO). Voir aussi dans la fonction publique locale Indemnisation des accidents du travail (KYU-KOUKYOKIGYOYTAI-TO-SAIGAI-HOSYO). Voir aussi dans les entreprises publiques Assurance accidents du travail (ROUDOUDHA-SAIGAI-HOSHOU-HOKEN). Voir aussi Assurance maladie gérée par l État (SEIKAN-KENPO SYOBYO-TEATE-KIN). Il s agit de prestations en espèces qui sont accordées aux employés incapables de travailler pour cause de maladie. Un montant équivalant à 60 % de la rémunération journalière type est versé sous forme d allocation de maladie ou d accident durant la période d incapacité de travail mais après un délai de carence de trois jours. L allocation de maladie ou d accident versée aux assurés hospitalisés représente 40 % de la rémunération journalière lorsque ceux-ci n ont pas de personne à charge. Le service des prestations dure en principe six mois au maximum à partir du jour du premier versement Assurance maladie gérée par des sociétés (KUMIAI-KANSYO-HOKEN-SYOBO-TEATE-KIN). Ces prestations sont versées aux assurés qui ne sont pas en mesure de travailler pendant qu ils reçoivent des soins médicaux Assurance des gens de mer (SENIN-HOKEN). Voir aussi Association d'aide mutuelle : (SHIGAKU-KYOSAI SYOBYO-TEATE-KIN-TO). Voir aussi Association d'aide mutuelle de la (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI SYOBYO-TEATE-KIN-TO). Voir aussi Association d'aide mutuelle : (KYU-KOUKYOU-KIGYOUTAI-TOU-KYOSAI Kyugyo-teate-kinto). Voir aussi Association d'aide mutuelle de la fonction publique locale (CHIHO-KOKUMINN-KYOSAI KYUGYO-KYUFU-TO). Voir aussi Association d'aide mutuelle Yahata, (KYU-REI-KYOSAI). Voir aussi etc Pension des salariés (KOUSEL-NENKIN). Voir aussi Aide aux victimes de guerre Association d'aide mutuelle : salariés (NORIN&GYOGYOU-KYOUSAI). Voir aussi Association d'aide mutuelle : Aide sociale (mesures d'aide sociale en faveur du maintien à domicile) Aide sociale (soins de jour et réadaptation) (SHIGAKU-KYOSAI) (ZAITAKU-FUKUSHI-JIGYO). Il s agit de subventions qui sont versées par l administration centrale aux collectivités locales en vue de promouvoir les services d aide à domicile. Les bénéficiaires des mesures prises en faveur du maintien à domicile comprennent les handicapés, qui ne doivent pas nécessairement être âgés. (SHINSHIN-SYOGAIJI-SOGO-IRYO-RYOUIKU-CENTER). L administration centrale a chargé l Association japonaise pour les

8 enfants handicapés physiques (en tant que personne morale) d assurer la gestion des centres de soins et de réadaptation destinés aux enfants handicapés physiques et mentaux Santé publique Des aides sont accordées aux familles de lépreux (RAI-KANJYA- KAZOKU-SEIKATUKENNGO-ITAKUHI), ainsi qu aux d établissements médicaux qui prennent ceux-ci en charge (RAI-RYOYOJYOHI-HOZYOKIN). L administration centrale verse des subventions aux collectivités locales en vue de compléter les prestations d aide sociale servies aux familles de lépreux. Elle accorde en outre des subventions aux établissements médicaux destinés aux lépreux en vue d améliorer le bien-être de ces derniers. 4. SANTE Dépenses publiques de santé Voir Eco-Santé OCDE FAMILLE Allocations pour enfants à charge (JIDO-TEATE). C est une prestation sans condition de ressource destinée aux familles qui ont un enfant de mois de 6 ans Allocations d'éducation pour enfants handicapés Allocations pour enfants de familles monoparentales Allocation de maternité : assurance maladie gérée par l État (TOKUBETU-JIDO-FUYO-TEATE). Elles sont versées aux familles ayant des enfants physiquement ou mentalement handicapés de moins de 20 ans. (JIDO-FUYO-TEATE) Elles sont versées aux parents isolés pour les enfants de moins de 18 ans ou les enfants atteints de certains handicaps jusqu à l âge de 20 ans. (SEIKAN-KENPO BUNBEN-HI-SYUTSAN-HI, etc.). Lorsqu une assurée n est pas en mesure de travailler en raison d une grossesse, elle a droit à une allocation de maternité de 14 semaines. L allocation de maternité représente 60 % de sa rémunération journalière type. Les paiements de congé parental sont disponibles jusqu'au premier anniversaire de l'enfant. Le taux de paiement est 30% de derniers revenus et d'un 10% additionnel quand le preneur de congé travaille pendant au moins 6 mois sur son retour au travail. (KUMIAI-KANSYO-HOKEN BUNBEN-HI-SYUTSAN-HI, etc.). Voir aussi (KOKUMIN-KENNKO-HOKEN). Voir aussi Allocation de maternité : assurance maladie gérée par des sociétés Allocation de maternité : assurance maladie nationale Allocation de maternité : assurance (SENIN-HOKEN). Voir aussi des gens de mer Allocation de maternité : association (SHIGAKU-KYOSAI). Voir aussi d'aide mutuelle - personnel des établissements scolaires Allocation de maternité : association (KOKKA-KOMUIN-KYOSAI). Voir aussi d'aide mutuelle de la fonction publique nationale Allocation de maternité : association (KYU-KOUYOUKIGYOUTAO-TO-KYOSAI). Voir aussi d'aide mutuelle - personnel des entreprises publiques Allocation de maternité : association (CHIHO-KOUIN-KYOSAI). Voir aussi d'aide mutuelle de la fonction publique locale Allocation de maternité : assurance (KOYOU-HOKEN). chômage 6. POLITIQUES ACTIVES DU MARCHE DU TRAVAIL Voir base de données de l'ocde sur les politiques du marché du travail. 7. CHOMAGE Voir base de données de l'ocde sur les politiques du marché du travail. 9. AUTRES DOMAINES DE POLITIQUE SOCIALE Aide publique Elle assure notamment une aide visant à garantir des moyens d existence, ainsi qu une aide pour l éducation, en cas de maternité, pendant la retraite et au titre des frais funéraires, mais ne comprend pas d aide médicale. Cette dernière est comptabilisée dans les dépenses publiques de santé ( ).

9 Aide sociale (prestations en espèces) Il s agit notamment de subventions versées tant par l administration centrale que par les administrations locales à titre de secours en cas de catastrophe Santé publique (prestations en espèces) Il s agit notamment de subventions versées par l administration centrale et les administrations locales aux victimes des explosions atomiques. Ce sont des prestations en espèces et non des services médicaux Aide sociale (services) Voir il s agit d aides en nature Santé publique (services) Voir Il s agit d une prise en charge des dépenses de fonctionnement et non de services médicaux.

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD).

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD). CANADA Nomenclature AC Assurance chômage AE Assurance emploi (remplace l AC depuis le 1 er juillet 1996) RAPC Régime d'assistance publique du Canada RPC et RRQ Régime de pensions du Canada et Régime de

Plus en détail

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK).

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). SUÈDE Nomenclature ATP KBT Pension complémentaire Complément municipal au titre du logement Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). Notes générales

Plus en détail

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). GRÈCE Nomenclature IKA LAEK OAED OGA TEAM TEBE Organisme d assurance sociale Fonds pour l'emploi et la formation professionnelle Agence pour l emploi et la main-d œuvre Organisme d assurance de l agriculture

Plus en détail

AUTRICHE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

AUTRICHE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). AUTRICHE Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). Notes générales En Autriche, le système de protection sociale est en grande partie basé sur l assurance peut être

Plus en détail

SUISSE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de francs suisses (CHF).

SUISSE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de francs suisses (CHF). SUISSE Nomenclature AA AC AF AI AM APG AVS EPF PC PP Assurance-accidents Assurance-chômage Allocations familiales Assurance-invalidité Assurance-maladie Allocations pour perte de gains Assurance-vieillesse

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Assurance Base légale de l assurance La loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations Juin 2012 La présente brochure est un simple document d'information. Elle doit être lue en conjonction avec les documents réglementaires applicables et n'est donc pas susceptible, en tant que telle, de

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Prestations Assurés/Ayants droit Base de calcul pour le montant des prestations pour guérison, soins, réadaptation AVS/AI Sont obligatoirement assurées

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

Projet financé par l'ue

Projet financé par l'ue Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat,(Maroc)31mars 1 er avril2011

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

LES ASSURANCES SOCIALES

LES ASSURANCES SOCIALES LES ASSURANCES SOCIALES Généralités L'exercice d'une activité professionnelle implique l'obligation de s'acquitter de certaines assurances sociales. Cependant, la situation varie fortement selon qu'une

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire)

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire) Assurance Arrêts de travail Cette assurance s appelle aussi l assurance complément de revenus (ou assurance perte de revenus). En cas d arrêt de travail dû à la maladie, à un accident vous conserverez

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

Le régime gabonais de sécurité

Le régime gabonais de sécurité Page 1 of 11 Le régime gabonais de sécurité sociale 2011 A. B. C. D. Généralités Maladie, maternité Prestations familiales Accidents du travail, maladies professionnelles Voir aussi Organismes de sécurité

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale

Vos droits en matière de sécurité sociale Vos droits en matière de sécurité sociale au Danemark Commission européenne Emploi, affaires sociales et égalité des droits Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (version initiale du 22 juin 2009, version modifiée par les Commissions Permanentes

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale):

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): L assurance frais de santé est une couverture santé intégrale. En effet, elle couvre 100% du prix des soins

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

LES ASSURANCES SOCIALES

LES ASSURANCES SOCIALES LES ASSURANCES SOCIALES Généralités L'exercice d'une activité professionnelle implique l'obligation de s'acquitter de certaines assurances sociales. Cependant, la situation varie fortement selon qu'une

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale. en France

Vos droits en matière de sécurité sociale. en France Vos droits en matière de sécurité sociale en France Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration avec les correspondants nationaux du MISSOC, le système d'information

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise.

Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise. Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise. Guide de la prévoyance professionnelle (2 e pilier): Assurance accidents obligatoire selon la LAA Complément à l assurance accidents

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique NIAMEY 12 et 13 juillet 2012 Cellule

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

Agents des collectivités de VENDEE

Agents des collectivités de VENDEE Réunion d information Agents des collectivités de VENDEE Contrat prévoyance «maintien de salaire» Le groupe SMACL, leader sur la marché de l assurance des collectivités SMACL Santé: mutuelle Régie par

Plus en détail

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct Kantonale Steuerverwaltung KSTV Rue Joseph-Piller 13, Case postale, 1701 Fribourg www.fr.ch/scc Imposition des rentes et des prestations en capital (état au 1 er janvier 2013) Aperçu de la pratique en

Plus en détail

L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE

L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE Informations générales Auteur: Rose-Marie QUINTANA AVOCAT Categorie : Fiscalité Système de sécurité sociale Date de réalisation: 30 juin 2010 Introduction Le système

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

LA PROTECTION SOCIALE EN FRANCE LA PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Copyright ADECRI, 2008 2 Préface Une réalisation résulte parfois d un curieux concours de circonstances. Ainsi le texte de cette brochure sur la Protection sociale française

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental. Demande d aide financière Dossier parrainé par NOM :. Prénom : Date et lieu de naissance :. Adresse : Email : Téléphone

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE Préambule Conformément à la loi n 89-1009 du 31 décembre 1989 dite «loi Evin», il a été choisi d instituer un régime de prévoyance obligatoire et collectif au profit de l ensemble

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Vue d ensemble Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées à titre facultatif

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

Femmes en agriculture

Femmes en agriculture Femmes en agriculture Vos droits! Édition 2014 Vous souhaitez vous installer en agriculture ou travailler déjà dans le milieu agricole? Ce guide recense les droits auxquels vous pouvez prétendre, selon

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE -

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : cumul de la pension d invalidité du régime général avec d autres pensions, rentes

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale CSSS/12/346 DÉLIBÉRATION N 12/117 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES CODÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail