Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque"

Transcription

1 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: Sandrine Dias: CI IDE JFIC La Baule 15 et 16 sept 2011

2 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: pas de conflit d intérêt avec les industries pharmaceutiques Sandrine Dias: Formation I- Care (Astra Zeneca)

3 Plan Structure Géographique Organisation de l unité fonctionnelle IC et évolution L exercice de la profession infirmière et l ETP Rôle des infirmières en HDJ et HDS Accompagnement du patient IC en HDS Accompagnement du patient IC en HDJ Limites de l éducation

4 Répartition géographique des secteurs HDS Valvulaire 17 lits HDS IC 16 lits HDJ IC (ETP) 6 places HDJ S. Métaboliques 6 places 83 lits hospitalisation 10 lits HDJ 6 places HDJ USIC 14 lits POST USIC 8 lits HDJ 10 lits Cardiologie Conventionnelle 16 lits Rythmologie 12 lits

5 Unité fonctionnelle IC au service des patients Urgence Autres services CHU Réseau correspondants Patients éduqués Hôpital de Hôpital de Consultations Réadaptation semaine jour spécialisées cardiaque Rythmologie Imagerie cardiaque Echo/scanner/IRM Chirurgie cardiaque Explorations fonctionnelles Coronarographie Oxymétrie Angioplastie Polygraphie CIC / CRB Santé publique Neurologie amylose Maladie du globule rouge Drépanocytose

6 Evolution de l IC de 2006 à 2009 en cardiologie IC diagnostic associé:+79% IC diagnostic principal:+36%

7 Acteurs dans la prise en charge du patient IC Infirmière Aide-soignante Cadre Diététicienne Secrétaire Réadaptation cardiaque Cardiologue hospitalier Patient Insuffisant Cardiaque Cardiologue de ville Kinésithérapeute Assistante sociale

8 Rôle de l infirmière Accompagner Accompagnement se dit pour une personne qui en aide une autre dans diverses situations de vie. Décret IDE (11 février f 2002): articles 1,2,3 et 4 précisent la nature des soins,réalisés dans le respect des droits de la personne, dans le souci de son éducation à la santé le rôle propre de l IDE (compétence à prendre des initiatives, identifier les besoins de la personne, poser un diagnostic, formuler des objectifs de soins, mettre en œuvre des actions appropriées ) Savoir infirmier: Ensemble des connaissances théoriques et pratiques acquis et issu de la formation initiale, connaissances acquises par l expérience, les formations.

9 L ETP: une méthode pour une prise en charge optimale. ETP (OMS 98) Processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient: elle comprend des activités organisées de sensibilisation, d information, d apprentissage et d accompagnement psycho social concernant la maladie, le traitement prescrit, les soins, l hospitalisation et les autres institutions de soins concernées, et les comportements de santé et de maladies du patient. Objectifs: Rendre le patient acteur de sa maladie en lui donnant les capacités d acquérir et de maintenir les ressources nécessaires pour gérer de façon optimale sa vie avec sa maladie Collaborer et adhérer aux soins Comprendre la maladie et les traitements Connaître les signes d aggravation

10 Rôle des infirmières en HDS et HDJ IDE Programmation IDE HDS/HDJ Patient IC IDE pré, post greffe et assistance IDE Réadaptation

11 Accueil du patient IC en HDS ~ 25 patients sont accueillis en HDS par semaine Le patient est accueilli par une équipe pluridisciplinaire formée à l IC. Le patient est accompagné dans toutes les étapes de son hospitalisation. Le patient bénéficie d une écoute et d un soutien par l ensemble de l équipe. L éducation est réalisée au décours des soins: pas d ETP fixée par manque de moyens

12 Rôle infirmier et accompagnement en HDS Être à l écoute du patient et de son entourage Réaliser un recueil de données Informer sur le traitement Informer sur la maladie, les examens Informer sur l hygiène de vie Instaurer un climat de confiance Apporter écoute et soutien moral Évaluer les connaissances des habitudes de vie et repérer tout comportement inadapté Donner des explications sur l intérêt des traitements, les effets secondaires Donner des explications sur la maladie, les symptômes, le déroulement des examens Donner des informations sur la surveillance du poids, le régime hyposodé, l activité physique

13 Prise en charge du patient IC en HDJ Prise en charge de 6 patients en HDJ Pas de programmation; Plages horaires réservées pour les examens Organisation du déroulement de la journée Accueil du patient par l IDE à 8h Bilan avec cardiologue (consultation et échographie cardiaque) Bilan complémentaire (test de marche, IRM, scanner) Atelier 1: ETP par IDE (+ patients en HDS) Atelier 2: ETP par diététicienne

14 Rôle de l IDE dans l accompagnement du patient IC en HDJ Prise des constantes, poids, taille Bilan sanguin Réalisation de l ECG Réalisation de la spirométrie Établir un recueil de données: Questions sur les habitudes de vie, les connaissances sur la pathologie et les traitements Remplir la grille récapitulant les informations obtenues pour poser un diagnostic éducatif Remise d un questionnaire diététique

15 Hôpital de jour Insuffisance Cardiaque Grille individuelle de suivi de l éducation thérapeutique Date : Nom : Prénom : Compréhension Oui /Non Séance 1 Séance 2 Séance 3 Compréhension globale de sa maladie O/N O/N O/N Connaissance des signes d alerte O/N O/N O/N Conduite à tenir en cas de signes O/N O/N O/N Connaissance du traitement O/N O/N O/N Compréhension du régime sans sel O/N O/N O/N Actions Se pèse régulièrement (Feuille de poids) O/N O/N O/N Régime sans sel O/N O/N O/N Prise régulière du traitement O/N O/N O/N Activité physique O/N O/N O/N

16 Objectifs de l ETP en HDJ Objectifs: Permettre au patient IC de comprendre sa maladie et les différents traitements pour devenir acteur de sa maladie Maintenir ou améliorer la qualité de vie des patients et éviter les ré-hospitalisations Moyens Connaissance et surveillance des signes annonciateurs d une DC Connaissance et bonne gestion du traitement Observance du régime pauvre en sel Pratique d une activité physique régulière

17 ETP et ateliers Atelier collectif (1 heure) avec IDE: Forme Convivialité Interactivité Échanges Contenu Rôle et fonctionnement du cœur L insuffisance cardiaque Les causes de l IC Les symptômes de l IC et les signes d alerte Les traitements pharmacologiques, les dispositifs mécaniques La pratique de l activité physique

18 ETP et ateliers Moyens Informations données sous forme de questions réponses (échanges) Jeu de l oie sous forme de questions réponses en rapport avec les notions abordées précédemment.

19 ETP et ateliers Atelier diététique (1 heure) par diététicienne. Informer les patients sur les aliments pauvres en sel et les aliments salés Enseigner au patient à quantifier le sel consommé au cours de chaque repas et par jour (méthode par le jeu) Apprendre au patient à composer des menus Suivi des patients en consultation diététique

20 Organisation de la sortie du patient en HDJ Documents remis à la sortie du patient: Classeur I- CARE : outil d aide pédagogique qui reprend tous les points abordés dans les 2 ateliers. Fiche de surveillance de poids Remise des rendez-vous au patient Remise des ordonnances et du compte rendu Organisation de la sortie Informations données aux proches Organisation du transport

21 Limites de l éducation Augmentation du nombre des patients IC hospitalisés L âge et l autonomie Problème de langue Déni de la maladie (patient refusant les séances d éducation) Manque de moyens humains Restriction de personnel Suivi insuffisant des patients en HDJ Sélection des patients en HDJ

22 Conclusion La réorganisation de l unité fonctionnelle IC répond aux besoins du patient. En HDS, le patient bénéficie de thérapeutiques complexes nécessitant une DMS de ~ 3jours L hospitalisation en ambulatoire accueille des patients stables qui reçoivent tous une éducation sur leur pathologie et la diététique Cette structure forme les personnels à la spécialité de l IC. Accompagner fait partie intégrante du soin et nécessite de la part de l IDE des connaissances sur l IC, des qualités relationnelles et d écoute

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

Résultats de l éducation thérapeutique dans l insuffisance cardiaque en milieu libéral

Résultats de l éducation thérapeutique dans l insuffisance cardiaque en milieu libéral Résultats de l éducation thérapeutique dans l insuffisance cardiaque en milieu libéral Pierre Raphaël, Cédric Pariset Clinique Saint-Gatien, Tours La Baule, le 13 septembre 2012 Descriptif de notre pratique

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Sa Situation : Le Centre de RééR

Sa Situation : Le Centre de RééR Groupe AHNAC Centre LES HAUTOIS Service Cardiologie I. Présentation du Centre de Réadaptation R Fonctionnelle et Cardiaque «LES HAUTOIS» de OIGNIES Sa Situation : Le Centre de RééR ééducation «LES HAUTOIS»

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L HOPITAL DE JOUR CHIMIOTHERAPIE

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L HOPITAL DE JOUR CHIMIOTHERAPIE L hôpital de jour de chimiothérapie accueille les patients des services d oncologie, d hépato-gastro-entérologie et d hématologie, nécessitant des séances de chimiothérapie. Article 1 : Organisation de

Plus en détail

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Le programme OMAGE dans une logique de parcours Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Quelques chiffres Les 75+ : 57% ont une ALD 33% sont hospitalisés dans l année, dont 40% en

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur Retour d expérience Education thérapeutique du patient Le contexte: la Fondation Bon Sauveur La Fondation Bon Sauveur est un établissement de soins en santé mentale situé dans les Côtes d Armor (Guingamp-

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie Mylène Fillion Responsable de l'hôpital de jour des Peupliers

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Base réglementaire La formation: Article D 4391-1(Décret du 26 mars 2010) du Code de la santé publique

Plus en détail

Más información, consultar en la web de EURES. Nº referencia nacional 4881594 (Francia)

Más información, consultar en la web de EURES. Nº referencia nacional 4881594 (Francia) Pôle Gériatrique Val de Marne (Île de France) Le pôle gériatrique Val de Marne ( SSRSLD91) comporte des lits d hospitalisation de plus de 24 heures dont 44 lits de court séjour gériatrique, 377 lits de

Plus en détail

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13 Page 1 sur 6 Métier INFIRMIER Intitulé du poste INFIRMIER EN AMBULATOIRE Villes de rattachements Bobigny, Pantin TITULAIRE DU POSTE : Localisation 48,rue Louise Michel 93000 BOBIGNY Version 1 Composition

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN?

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 4, D.

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile. Insuffisance cardiaque

PRADO, le programme de retour à domicile. Insuffisance cardiaque PRADO, le programme de retour à domicile Insuffisance cardiaque Acteurs locaux CPAM/ELSM de Couverture Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer

Plus en détail

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés?

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? Pilar Léger, psychologue au CRCM pédiatrique de Nantes 4èmes rencontres ETP, Lyon 14 Novembre 2014 Définition

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers

Stage Étudiants infirmiers Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : ü La définition du métier «Infirmier» ü Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 ü Le portfolio de l étudiant Version

Plus en détail

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes POLE DE FORMATION Institut de Formation d Aides-Soignantes Déroulé pédagogique Promotion 2011 Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan Les Mureaux Année 2009/2010 Tous droits réservés SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS Filière : APS et Bachelor en soins infirmier Nom de l institution : CHUV Nom de l

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste Poste occupé par : Depuis le : DOMAINE : médical Médecine d urgence INTITULE DU METIER Correspondance statutaire Qualification Corps des médecins Hospitaliers Exigences sur le poste Travail en 6 H UHCD,

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Promouvoir la bientraitance, un guide à destination des professionnels de santé

Promouvoir la bientraitance, un guide à destination des professionnels de santé (Nord Picardie) (Basse-Normandie) (Rhône Alpes) (Loire-Atlantique) (Franche-Comté) (Aquitaine) Promouvoir la bientraitance, un guide à destination des professionnels de santé Contexte FORAP 10 SRA Bientraitance

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE Pôle Médico-Technique Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE PRÉSENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot Définition des soins: Les soins de support désignent l ensemble des soins et soutien qui

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

La Dialyse à domicile: une opportunité

La Dialyse à domicile: une opportunité France: 10 % seulement des dialysés DP 8 % HD 2 % Hollande (30%) DP 28.3 HD 1.8 U.K (30%) La Dialyse à domicile: une opportunité DP 27.3 HD 2.4 Danemark 32%, Suéde 25%, Finland 21%,, Analyse des Causes

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

V. Cordebar, M. Guillaso, P. Sergeant, O. Sans, G. Kanny

V. Cordebar, M. Guillaso, P. Sergeant, O. Sans, G. Kanny V. Cordebar, M. Guillaso, P. Sergeant, O. Sans, G. Kanny EA 3999 : Maladies allergiques:diagnostic et thérapeutique. Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie. Nancy Le malade atopique Notre

Plus en détail

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL MISSION PRINCIPALE Assister le Médecin du Travail ail dans l ensemble de ses activités Collaboration totale avec le Médecin du Travail Confiance mutuelle des deux parties Spécificité Infirmière complémentaire

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

L Éducation thérapeutique du patient (etp)

L Éducation thérapeutique du patient (etp) L Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) Préface La maladie chronique a un impact important sur la vie quotidienne du patient et de son entourage (changement du mode de vie, prise quotidienne d un traitement,

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins intégrant les techniques de l information et de la communication,

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

PROGRAMME 2016 PARIS B

PROGRAMME 2016 PARIS B PROGRAMME 2016 PARIS B!1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la douleur aiguë, ses intérêts et ses limites dans les soins.

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences PROGRAMME 2015 PARIS Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences 1 1. OBJECTIFS" 1. Savoir" 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la douleur

Plus en détail

CIRCUIT PATIENT DANS UN SERVICE D IMAGERIE : REORGANISATION DU SECRETARIAT

CIRCUIT PATIENT DANS UN SERVICE D IMAGERIE : REORGANISATION DU SECRETARIAT CIRCUIT PATIENT DANS UN SERVICE D IMAGERIE : REORGANISATION DU SECRETARIAT S.STANISLAWSKI - N.ASSAF - V.CERTAIN JF MEDER - V.MONNOT - S.PONS D.I.U Imagerie Médicale destinée aux manipulateurs Service d

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL LE STAGE L alternance réserve une place privilégiée à la formation clinique des étudiants au travers du stage. Dès les prémisses de la réforme, l IFSI a réuni les différents acteurs du partenariat afin

Plus en détail

Les grandes études de télémédecine en France

Les grandes études de télémédecine en France Les grandes études de télémédecine en France Optimisation de la Surveillance ambulatoire des Insuffisants CArdiaques par Télécardiologie De Midi-Pyrénées au Sud de la France M Galinier, A Pathak Pôle Cardio-Vasculaire

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

Faire vivre la cardiologie dans un établissement de taille moyenne avec un plateau technique récentr. CNCHG 27-28 nov 09

Faire vivre la cardiologie dans un établissement de taille moyenne avec un plateau technique récentr. CNCHG 27-28 nov 09 Faire vivre la cardiologie dans un établissement de taille 1 2 1 3 Faire vivre la cardiologie dans un établissement de taille moyenne avec un plateau technique récentr Alpes maritimes Ouest : CH Cannes

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DE CHIRURGIE CARDIAQUE. Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation.

LIVRET D ACCUEIL DE CHIRURGIE CARDIAQUE. Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. LIVRET D ACCUEIL DE CHIRURGIE CARDIAQUE PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement privé à

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

«patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr

«patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr «patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr Préambule La méthode du patient-traceur analyse de manière rétrospective le parcours d un patient de l amont de son hospitalisation jusqu à l aval,

Plus en détail

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015 DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION Gestionnaire nouvellement nommé Année 2014-2015 Guide d utilisation : Ce dossier comprend : Une grille de positionnement Le plan de formation (PIF) dans lequel,

Plus en détail

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Secteurs : 5 Pôle Imagerie Imagerie CardioThoracique, Sénologie, Traitement de la douleur Imagerie Digestive et Génito Urinaire Vasculaire et Neurodiologie Ostéoarticlaire

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG)

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE PRESENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012 Centre de Prévention-Réadaptation Cardiovasculaires «Bois- Gibert» 37510 BALLAN MIRE Dr C. Monpère B. Papin Médecin Chef Directeur RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE

Plus en détail

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 L ETP C est : acquérir des compétences pour mieux vivre avec sa(ses) maladie(s) chronique(s) au quotidien. L ETP

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE REDUCTION DES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES BILAN AU 30-06-2012 SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS

PROGRAMME REGIONAL DE REDUCTION DES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES BILAN AU 30-06-2012 SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS PROGRAMME REGIONAL DE REDUCTION DES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES BILAN AU 30-06-2012 SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS Depuis le début du programme en 2009, les cellules ont accueilli 1139 adhérents. La

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Octobre 2011 1 Raisonnement et démarche clinique L infirmier(ère) comprend le problème de santé d un patient et

Plus en détail

Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques

Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques SIP Août 2010 Route : 354 Bienvenue aux Soins Intensifs Pédiatriques Août 2010 1 Table des matières 1. Présentation du service p 3 2. Pathologies les plus courantes aux SIP. P 5 3. Objectifs de stage p

Plus en détail

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers

Stage Étudiants infirmiers Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : ü La définition du métier «Infirmier» ü Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 ü Le portfolio de l étudiant Version

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «TITRE2» «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : IFSI ESQUIROL 5 Avenue Esquirol 69424

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

LIVRET D'ACCUEIL. ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS Référentiel de formation du 31 juillet 2009 RESSOURCES DU TERRAIN DE STAGE

LIVRET D'ACCUEIL. ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS Référentiel de formation du 31 juillet 2009 RESSOURCES DU TERRAIN DE STAGE LIVRET D'ACCUEIL ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS Référentiel de formation du 31 juillet 2009 RESSOURCES DU TERRAIN DE STAGE Pôle Court Séjour et Plateau Technique Unité de soins : Cardiologie 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE

FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE Page 1 sur 6 Route de la Vallée 14510 HOULGATE Siret : 520 374 505 000 29 Tel : 02.31.15.69.19 www.craf2s.fr FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE Intitulé de la formation

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

Qu est-ce que le métier d aide-soignante?

Qu est-ce que le métier d aide-soignante? Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignante assure l'hygiène et le confort des patients. C'est sans doute la personne la plus proche, à l'écoute des souffrances et des inquiétudes des malades. Qu est-ce

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER EDITO Conscients de la multiplicité des acteurs et des rôles de chacun, nous, acteurs du diabète en Loiret-Cher, nous sommes réunis afin de travailler à l élaboration

Plus en détail

HAD ET RESEAUX DE SOINS Béatrice JAUD, Coordinatrice des Soins

HAD ET RESEAUX DE SOINS Béatrice JAUD, Coordinatrice des Soins Béatrice JAUD, Coordinatrice des Soins 31 mai 2013 HAD Nantes & région mai 2013-BJAUD 2 n SOMMAIRE: - LE DISPOSITIF REGLEMENTAIRE - HOPITAL A DOMICILE: Présentation Objectif Les conditions d admission

Plus en détail

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état.

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état. Infirmier Votre rôle consistera à coordonner la prise en charge du patient à domicile en collaboration avec des médecins spécialistes hospitaliers et libéraux (pneumologues, neurologues, diabétologues,

Plus en détail