UNIVERSITE SORBONNE NOUVELLE - PARIS 3 DEPARTEMENT : LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET COMPARÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE SORBONNE NOUVELLE - PARIS 3 DEPARTEMENT : LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET COMPARÉE"

Transcription

1 1 UNIVERSITE SORBONNE NOUVELLE - PARIS 3 DEPARTEMENT : LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET COMPARÉE La Littérature Générale et Comparée a longtemps disposé à l'université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III) d un statut d UFR indépendante. Elle devait ce privilège, unique en France, à une longue tradition, puisque l'étude de la littérature comparée fut introduite dans l'enseignement de la Sorbonne en Depuis lors, l'institut de Littérature Comparée, devenu en 1985, UFR. de Littérature Générale et Comparée, et en 2011, département de littérature générale et comparée au sein de l U.F.R. LLD, a constamment affirmé sa vocation à lier l'étude des littératures nationales à la connaissance des littératures étrangères (Europe, Afrique, Amérique, Asie). Notre département maintient cette tradition en ouvrant largement ses portes à un public étudiant divers qui a le goût des langues, des échanges culturels et des croisements interdisciplinaires. 1. étudiants de littérature comparée, auxquels un cursus particulier est offert, qui adosse l étude des littératures à celle des langues. La «licence de lettres modernes parcours littérature générale et comparée» puis le «master de littérature générale et comparée» conviennent particulièrement aux étudiants les plus entreprenants, attirés par les carrières de l enseignement et de la culture. Ils trouvent dans la pluridisciplinarité une approche adéquate à la complexité et à la richesse d un monde pluripolaire. L étudiant choisit dans l éventail des langues enseignées à Paris III (Allemand, Anglais, Arabe, Espagnol, Italien, Portugais) une langue qui constituera le répondant de la littérature comparée. L éventail des options lui permet de préciser son choix professionnel, en travaillant par exemple une seconde langue. La filière, exigeante, est adaptée aux échanges internationaux («Erasme» et autres) qu elle favorise. Elle forme en master des chercheurs de haut niveau. 2. étudiants de Lettres Modernes, dans le cursus desquels la Littérature Générale et Comparée constitue une matière obligatoire en Licence et, à terme, à l agrégation. 3. étudiants des autres UFR, qui trouvent dans le jeu des U.E. libres un complément généraliste susceptible de donner une assise plus ferme à leurs études littéraires. La Littérature comparée étudie les relations entre les cultures et les littératures. La Littérature générale, pour sa part, étudie les différentes approches critiques du texte littéraire et les diverses méthodes d'analyse des faits littéraires et artistiques. La réflexion qu'elle implique élargit les bases de toute formation littéraire et fournit les éléments nécessaires à une approche théorique de la littérature.

2 26 TROISIÈME ANNÉE 1 er semestre L ESCLAVE, LA MEMOIRE ET L HISTOIRE K5010 Responsable : M. Tumba SHANGO LOKOHO L ambition de ce cours est d étudier les représentations de l esclave et de l esclavage à travers plusieurs types de supports narratifs et dispositifs discursifs. En l occurrence, par le biais de fictions romanesques de l esclave, de témoignages autobiographiques des esclaves en traduction, de la poésie, des documentaires, docufictions ou de la BD. Par-delà l étude des représentations de l esclavage, nous tenterons d analyser les enjeux de mémoire et d histoire qui les traversent et les structurent. Œuvres au programme : Laurence Hill, Aminata, Paris : Présence Africaine, 2011 (Traduction). [The Book of Negroes, Toronto : Harper Collins, 2007] Chamoiseau, Patrick, L esclave vieil homme et le molosse, Paris : Gallimard, Folio, 1999 Diantantu, Serge, Mémoire de l esclavage, BD en 3 tomes (au choix) : «Bulambemba», «En naviguant vers les Indes» et «l Embarquement de Bois d Ebène», Paris : Caraïbéditions, 2012 LA LANGUE SECRETE K5020 Responsable : Mme Tiphaine SAMOYAULT Une part importante de la littérature met en évidence la recherche d une langue autre : langue étrangère, magie, contrainte chiffrée, invention pure, «langage des fous». Ces différentes modalités de la langue secrète sont autant d expérimentations visant à donner aux textes une langue qui leur soit propre. Nous les étudierons par la lecture attentive de textes appartenant à des domaines linguistiques distincts et nous en éprouverons la singularité par la confrontation avec des textes traitant de la langue magique ou secrète et empruntés à la philosophie, l anthropologie, la psychanalyse A acheter et lire Elias Canetti, La langue sauvée, biblio poche Antonin Artaud, Pour en finir avec le jugement de Dieu (Poésie/Gallimard) Une brochure sera distribuée avec des textes de Rabelais, de Joyce, de Michaux, de Kafka

3 27 ÉCRIRE LA VILLE MODERNE K5030 Responsable : Mme Anne Isabelle FRANÇOIS Phénomène par excellence de la modernité, la grande ville (métropole) fait son entrée dans le monde littéraire avec quelques œuvres symptomatiques dont les deux romans étudiés constituent les cas les plus aboutis. Romans de l actualité immédiate (entre-deux-guerres), de l agglomération urbaine (Paris et sa banlieue, Berlin et ses faubourgs, mais aussi New York), ils mettent en scène, avec une radicalité esthétique inédite (montage et collage, dimension symbolique et mythique, décentrement, aspect documentaire) dont il s agira de prendre la mesure, une nouvelle vie et société au lendemain du traumatisme de la Première Guerre mondiale, avec des préoccupations sociales, historiques, idéologiques autant que littéraires comparables. On examinera donc comment ces œuvres entendent rendre, et avec quels moyens spécifiques, le foisonnement et la modernité radicale de la ville de la première moitié du XX e siècle, lunapark gigantesque tout en énergie, pulsation, nervosité. Œuvres au programme Alfred Döblin, Berlin Alexanderplatz, Folio n 1239, nouvelle traduction Olivier Le Lay ; Berlin Alexanderplatz, dtv, Louis-Ferdinand CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, Folio n 2 QUAND LES PERSONNAGES RENCONTRENT LEUR AUTEUR K5040 Responsable : Mme Françoise LAVOCAT On abordera dans ce cours la relation entre auteur et personnage à travers des textes des 17 e, 18 e, 20 et 21 e siècles (romans, pièces de théâtre, cinéma, bandes dessinées), et des auteurs comme Cervantès, Fénelon, Bougeant, Pirandello, Queneau, Woody Allen et Paul Auster. On lira en outre quelques textes théoriques concernant le statut de l auteur et la métalepse. Qu est-ce qui se joue dans la représentation fictionnelle du rapport entre auteur et personnage et dans leur impossible rencontre - amoureuse ou hostile, parfois jusqu au meurtre? Que peut-bien signifier la revendication d indépendance des personnages? La plupart des textes seront disponibles en ligne ou sous forme de photocopies sauf les livres que les étudiants pourront se procurer où consulter en bibliothèque : - Six personnages en quête d auteur (Pirandello) - Le Vol d Icare (Raymond Queneau) - Dans le Scriptorium (Paul Auster) - Seul dans le noir (Paul Auster).

4 28 RÉCITS DE RÊVES, SOUVENIRS D ENFANCE K5051 Responsable : Mme Claudine Le Blanc Le cours se propose d examiner ces deux lieux littéraires que sont le récit de rêve et le souvenir d enfance, en réfléchissant à la place que la littérature en Europe et en Asie, avant et après la découverte freudienne, a pu donner aux manifestations de l inconscient. Après une présentation de la théorie psychanalytique, qui s est constituée non seulement dans l expérience clinique mais aussi dans celle de la littérature et des arts, et à partir de la lecture par Freud de Gradiva de Wilhelm Jensen, on effectuera un parcours dans des textes variés, empruntés à la tragédie antique aussi bien qu au roman contemporain. Œuvres au programme : - Sigmund Freud, Le délire et les rêves dans la Gradiva de W. Jensen, précédé de Gradiva fantaisie pompéienne, Folio essais, E.T.A. Hoffmann, L Homme au sable, traduction de Loève-Veimars, in Contes fantastiques, 2, GF Flammarion. LITTERATURE ET PSYCHE K5060 Responsable : Mme Marie Françoise HAMARD Littérature et Psyché : Etude des représentations de la marginalité (Mania ou Folie) dans la littérature et les arts du XIXème au XXIème siècles. Corpus à définir avec les étudiants. VAMPIRES ET DIBBOUKS : MODERNITES FANTASTIQUES K5065 Responsable : Mme Carole MATHERON Le cours s attache à étudier de façon comparée deux figures culturelles de la possession (entre mythe de l amour et emprise politique). On partira d un mythe fantastique propre au contexte juif (le dibbouk : l âme en peine réincarnée), dont on examinera les différentes déclinaisons dans le folklore, la littérature, au théâtre, au cinéma, par rapport au double horizon de l histoire des totalitarismes et de l avant-garde expressionniste. On envisagera une comparaison avec le mythe vampirique sur la base également d une extension possible à un corpus plus contemporain. ŒUVRES AU PROGRAMME : BRAM STOKER : Dracula (Pocket). ISAAC BASHEVIS SINGER : Satan à Goray (traduit de l anglais par Marie-Pierre Bay, Stock, bibliothèque cosmopolite). Sous forme d extraits polycopiés distribués en cours : Le Dibbouk (Anski). Films : Le Dibbouk (Waszinski), Nosferatu (Murnau).

5 29 ENFANCE ET HISTOIRE K5070 Responsable : M. Philippe DAROS La guerre entre partisans et fascistes entre 43 et 45, le terrorisme des «années de plomb» ( ) en Italie encore constituent deux épisodes majeurs de l Histoire du XXe siècle de ce pays mais l originalité des deux romans, Le sentier des nids d araignée et Le temps matériel, qui rendent compte de ces deux périodes tragiques réside dans le choix d enfants comme personnages principaux. C est en suivant les réflexions de Giorgio Agamben sur Enfance et histoire que l étude de ces œuvres ouvrira sur quelques thèmes majeurs de la pensées contemporaine : l'opposition anthropologique entre nature et culture, l'opposition linguistique entre langue et parole, la naissance d'un sujet et l'apparition de l'inconscient. Italo Calvino, Le sentier des nids d araignée, coll. 10/18 Giorgio Vasta, Le temps matériel, Gallimard, 2010 Ouvrage à lire : Giorgio Agamben, Enfance et histoire, Destruction de l expérience et origine de l histoire, Petite Bibliothèque Payot Numéro : 387 COMMENTAIRE ET REECRITURE : LE CAS DE CARMEN DE MERIMEE K5080 Responsable : Mme S. RABAU Une fois le livre refermé, bien des lecteurs ne sont pas totalement satisfaits : ils auraient voulu un autre dénouement, auraient souhaité voir développé tel épisode à peine esquissé ; ils auraient aimé connaître les pensées secrètes des héros ou qu'on leur narre la suite de l'histoire. Ces rêveries de lecteurs ne sont généralement pas prise en compte par le commentaire littéraire universitaire qui interdit que l'on transforme le texte et exige bien au contraire que l'on en respecte la lettre. Toutefois, depuis une dizaine d'année des voix critiques se font entendre qui engagent à concevoir un commentaire littéraire orienté vers la transformation du texte, sa réécriture. Le propos de ce cours est de présenter cette nouvelle manière d'étudier les textes en songeant à leur possible transformation. Pour ce faire nous nous attacherons à un texte qui frappe d'emblée par son caractère très fermé et le ton très catégorique de ses narrateurs : la nouvelle Carmen de Prosper Mérimée publié en Est-il possible malgré tout d'inventer un autre destin pour Carmen, de trouver dans le texte ou hors du texte des pistes de réécriture qui permettrait d'innocenter Carmen, voire de la sauver? C'est à cette tâche que l'on se consacrera d'abord en lisant le texte lui-même à la recherche d'alternatives inscrites dans sa lettre, en le pluralisant donc, ensuite en confrontant le récit à des corpus extérieurs, notamment les adaptations opératiques, filmiques et littéraires de la nouvelle, mais aussi des textes comparables par leurs propos ou par leur poétique. Ces opérations seront l'occasion de lectures critiques et d'une réflexion théorique sur nos pratiques du commentaire et plus largement sur l'autorité du texte littéraire. Nous commenterons donc Mérimée mais pour mieux le réécrire. Peut-être parviendrons et à sauver Carmen et à réfléchir sur la pratique même du commentaire littéraire...

6 30 MOTIFS TRAGIQUES, RECITS LACUNAIRES DANS LES DEUX AMERIQUES K5085 Responsable : Mme Florence OLIVIER Que reste-t-il du tragique dans le roman du XXe siècle? Pour dire l insensé de la violence, les récits se fragmentent et se font lacunaires, répondant aux aléas de la mémoire et à l insu des personnages. En 1929 William Faulkner, contant l irrémédiable destin d une famille de son Sud, intitule l un de ses romans Le Bruit et la fureur en songeant à une phrase du Macbeth de Shakespeare : «C est une histoire, contée par un idiot, pleine de bruit et de fureur, qui ne signifie rien». Inceste, haine, ruine et dispersion sont à lire dans les fragments de l histoire vécue, parfois remémorée, confusément ou passionnellement par des personnages égarés. Le Pedro Páramo de Juan Rulfo fonde, quant à lui, en 1955 un nouveau roman mexicain en égarant non pas un idiot mais un innocent parti en quête de son père inconnu dans un village dont il découvrira la condition de ruines. Le récit, là encore fragmentaire, stupéfait le lecteur tandis que se manifeste la fureur du passé dans les balbutiements, les bribes d histoire, les murmures qui hantent le lieu. L art de la composition fait de ces romans d inoubliables récits de la faute. William Faulkner, Le bruit et la fureur, Folio Gallimard. Juan Rulfo, Pedro Páramo, L imaginaire Gallimard. Pedro Páramo, Cátedra. LA BANALITE DU MAL K5090 Responsable : M. Alexandre STROEV Est-ce que les pires crimes, commis contre l humanité, sont perpétrés par des monstres ou par des êtres médiocres? Le mal est-il diabolique ou habituel et quotidien? Peut-on se sentir heureux dans un camp? Peut-on être fier du travail d extermination bien fait? Comment fonctionne une société basée sur l absurde saguinaire? Est-ce Staline et Hitler avaient été des «managers efficaces»? ŒUVRES AU PROGRAMME : Robert Merle, La mort est mon métier, Gallimard (Folio) Alexandre Soljenitsyne, Une journée d Ivan Denissovitch, trad. Lucia et Jean Cathala, Robert Laffont (Pavillon Poche) LECTURE RECOMMANDEE : Hannah Arendt, Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal, Gallimard (Folio Histoire)

7 31 K5101 COURS MAGISTRAL : RELATIONS LITTERAIRES ET INTERCULTURELLES HISTOIRE ET ENJEUX DE LA TRADUCTION LITTERAIRE Responsable : Mme Yen-Maï TRAN-GERVAT Ce cours magistral proposera un aperçu des différentes conceptions de la traduction en Occident depuis l Antiquité, en s efforçant de dégager éléments de continuité à travers les âges, mais aussi les spécificités de certaines périodes. Ce parcours historique et théorique s articulera avec une réflexion sur les rapports entre les pratiques traductives et les transferts culturels ou la création littéraire. Des textes seront distribués au cours du semestre. TROISIÈME ANNÉE 2 e SEMESTRE AFRIQUE/AMERIQUE LATINE K6010 Responsable : M. Tumba SHANGO LOKOHO Colonialité, postcolonialité et transmodernité. L ambition du cours est d ouvrir à l intelligence des relations qui se sont tissées entre l Afrique et l Indo-Afro-Ibéro-Amérique (Carlos Fuentes) au cours de l histoire sous le triple paradigme de la colonialité, de la postcolonialité et de la transmodernité et qui trouvent leur culmination dans les échanges Sud-Sud ou dans les Sommets Amérique du Sud/Afrique. La littérature, la culture par-delà l économie et la politique jouent de plus en plus un rôle important dans le rapprochement de ces deux mondes. Des écrivains africains thématisent et représentent, construisent l imaginaire de cette nouvelle géographie de la mondialité Indo-Afro-Ibéro-Américaine et Africaine de l Atlantique Sud et des Caraïbes comme l ont fait un certain nombre d écrivains sud-américains, afro-descendants ou non comme le Brésilien Antonio Olinto à travers sa trilogie : A Casa de Áqua (La maison d eau, Paris : Stock, 1973[1969]), O Rei do Keto (Le roi de Ketu, Paris : Stock, 1983[1980]) et enfin Trono de Vidro (1987). On le voit aussi dans la création par le Venezuela par exemple du Musée d Art Africain et Afro-américain à Caracas en 2011 et à travers toutes les manifestations culturelles des Afro-descendants d Amérique du Sud : afro-colombianisme, afro-brésilianisme, afro-cubanisme, afro-équatorianisme etc. Nous étudierons cette problématique de la rencontre Afrique et Amérique du Sud à travers les œuvres de : Koulsy Lamko, Les racines du yucca, Paris : Philippe Rey, 2011 Florent Couao-Zotti, Les Fantômes du Brésil, Paris : UBU éditions, 2006 Sami Tchak, Hermina, Paris : Gallimard, «Continents Noirs», 2003 Tierno Monénembo, Pelourinho, Paris: Seuil, 1995

8 32 L EAU, LA FEMME, LA MORT K6020 Responsable : Anne Isabelle FRANCOIS Il s agira d explorer la constellation eau/femme/mort, ses implications et enjeux, c est-à-dire les représentations modernes et contemporaines de la (possiblement) «belle noyée». Cet invariant qui traverse l Occident jusqu à nos jours se cristallise autour de quelques figures nodales (en particulier Ophélie et l Inconnue de la Seine), reprises et variées par les plus grands auteurs comme dans la culture populaire. On analysera les images classiques tout comme les modalités et possibilités de détournement inhérentes à la constellation. L examen se fera à partir de textes littéraires (en particulier poétiques, français, anglais et allemands, des XIX e, XX e et XXI e siècles), qui seront confrontés aux représentations dans les beaux-arts, la musique, le cinéma. On verra ainsi comment la constellation continue de manière prégnante à innerver notre imaginaire, mais aussi le potentiel subversif qu elle recèle, en particulier dans une perspective genrée. Une brochure avec les textes étudiés sera fournie par l enseignante VISIBLE, INVISIBLE. LITTÉRATURE ET CINÉMA K6025 Responsable : Mme Claudine LE BLANC Comment la littérature d une part, le cinéma d autre part, plus directement confronté à la question du visible, représentent-ils l invisible? En examinant et en comparant deux couples d œuvres, la Nouvelle Histoire de Mouchette de Bernanos et Mouchette de Bresson, les Contes de pluie et de lune d Akinari et Les Contes de la lune vague après la pluie de Mizoguchi, nous nous efforcerons de répondre à cette question, qui met en jeu le fonctionnement spécifique de chaque expression artistique. Œuvres au programme : - G. Bernanos, Nouvelle Histoire de Mouchette, Le Castor astral, Akinari, Contes de pluie et de lune, traduction de R. Sieffert, Gallimard/Unesco, «Connaissance de l Orient», 1990.

9 33 DISCOURS ANTHROPOLOGIQUE ET RÉCIT FICTIONNEL K6030 Responsable : M. Philippe DAROS L étude d un ouvrage majeur de l anthropologie du XXème siècle, Tristes Tropiques qui peut, dans une certaine mesure se lire comme un roman, permettra de mettre en évidence les liens essentiels qui se tissent entre l élaboration d un monde romanesque et les codes établissant les règles du vivre ensemble dans une culture. Le roman de l auteur martiniquais Edouard Glissant sera étudié dans cette perspective mais la relation entre anthropologie et littérature sera traitée comme une approche critique fonctionnelle, aujourd hui, quelle que soit l œuvre concernée Edouard Glissant, La lézarde, collection «Points» Claude Lévi-Strauss : Tristes Tropiques, collection «Terre humaine» pocket Ouvrage à lire : Clifford Geertz, Ici et là-bas, L anthropologue comme auteur (en bibliothèque puis avec extraits photocopiés pendant l année) LES AFFINITÉS ÉLECTIVES K6035 Responsable : Mme Carole MATHERON Le cours s attache à confronter deux romans de facture littéraire très différente, l un au début et l autre à la fin du XIX e siècle. On peut cependant les confronter à partir de la notion de tragique amoureux et de l horizon des savoirs propre à chaque époque. De l idée de «démonique» chez Goethe à celle de destin développée par Thomas Hardy se déploient des configurations romanesques explorant le couple comme lieu des contradictions sociales maquillées en figures de la fatalité. Œuvres au programme : Goethe : Les Affinités électives (folio) Thomas Hardy : Jude l obscur (Albin Michel). EXPERIENCES LITTERAIRES ARABO-EUROPEENNES K6040 Responsable : Mme Ines HORCHANI Lorsque des écrivains de langue arabe tels qu Adonis, Tayeb Salih et Amara Lakhous migrent en Europe, leur créativité cristallise leurs expériences en multipliant les langues, les points de vue, et les références culturelles. Nous intéresseront leurs œuvres les plus célèbres, celles qui décrivent un décentrement, tout en montrant combien le Soi, l Autre, l Ici, l Ailleurs sont des constructions sociales, politiques, et littéraires. ADONIS, Chants de Mihyar le Damascène Amara LAKHOUS, Choc des civilisations pour un ascenseur Piazza Vittorio TAYEB Salih, Saison de la migration vers le Nord

10 34 ECRITURES MIGRANTES : FRANCOPHONIE CHINOISE K6055 Responsable : Mme Muriel DETRIE A l aube du XXI siècle, plusieurs écrivains d origine chinoise qui, pour des raisons diverses, ont quitté leur pays, ont publié en France des romans écrits directement en français qui ont remporté un fort succès auprès du public francophone. Quel regard leur situation d exilés les a- t-elle amenés à porter sur leur culture d origine et sur la culture occidentale? En quoi le choix de la langue française a-t-il déterminé leur écriture, thématiquement et stylistiquement? La langue chinoise et son écriture idéographique n ont-elles pas laissé des traces dans leurs textes français? Le passage d une langue ou d une culture à l autre menace-t-il ou renforce-t-il la conscience identitaire? Voici quelques-unes des questions que nous nous poserons à partir de l étude de deux romans qui ont pour point commun de retracer le destin de jeunes Chinois amenés, comme leurs auteurs, à découvrir la culture occidentale dans une Chine en proie aux bouleversements politiques. Œuvres au programme : François Cheng, Le Dit de Tianyi (1998), Le Livre de Poche, 2000 Dai Sijie, Balzac et la petite tailleuse chinoise (2000), Folio, 2001 K6101 COURS MAGISTRAL : INTRODUCTION AUX LITTERATURES FRANCOPHONES Responsable : M. Tumba SHANGO LOKOHO On proposera une mise en perspective des littératures francophones contemporaines, suivant quatre interrogations : 1. Géographie et géopolitiques des littératures francophones. 2. Littératures francophones : données historiques, données culturelles, créations littéraires. 3. Littératures francophones et postcolonial. Ces interrogations seront illustrées par une série d œuvres, dans lesquelles les étudiants choisiront leur programme de lecture. 4. Littératures francophones, littérature française, «World Fiction». Ces interrogations seront illustrées par une série d œuvres, dans lesquelles les étudiants choisiront leur programme de lecture.

11 50 Master 1 RESPONSABLES ET INTITULES DES ENSEIGNEMENTS DE MASTER I En les séminaires de Master 1 sont assurés par les enseignants suivants :, Muriel DETRIE, Anne Isabelle FRANCOIS, Claudine LE BLANC, Marie-Françoise HAMARD, Carole MATHERON, Yen-Mai TRAN-GERVAT, Sophie RABAU ; M. Tumba SHANGO-LOKOHO. Liste des séminaires de Master 1, distribués suivant leurs orientations méthodologiques SM1 -CM : Théories méthodes : F. PENNANECH -Séminaire 1 : Eléments d histoire littéraire comparée : M.-F. HAMARD ; S. RABAU ; Séminaire 2 : Eléments d études interculturelles ; C. MATHERON ; A.I. FRANCOIS ; C. LE BLANC SM2 -CM : Littératures et représentations : C. MATHERON -Séminaire 1 : Thématisme comparé : M.F. HAMARD ; Y.M. TRAN-GERVAT -Séminaire 2 : Contextes interculturels et interlinguistiques : T. SHANGO-LOKOHO ; M. DETRIE.

12 51 Intitulés des CM semestriels, prévus pour l année , sont les suivants: CM K7TLC Semestre 1 : Florian PENNANECH Théories et méthodes : «L invention théorique» Après l euphorie théorique des années 1970, un certain consensus s établit depuis quelques années pour déplorer l atonie et le ressassement de la théorie littéraire. Le but de ce cours sera donc de proposer aux étudiants d inventer une théorie. Pour cela, il sera évidemment nécessaire de se poser quelques bonnes (?) questions : qu est-ce que la théorie? En quoi une théorie diffère-t-elle d une méthode? D un concept? D un paradigme? La théorie a-t-elle une histoire? La théorie a-t-elle besoin d exemples? Et d abord, faut-il évoquer «la» théorie ou «des» théories? Répondre à ces questions supposera bien entendu de revenir aux grandes problématiques de la théorie littéraire, non pas tant pour les historiciser et les relativiser que pour regarder comment le discours théorique fonctionne et comment il est possible de le réinvestir. Ce cours aura donc aussi pour but de donner aux étudiants une véritable culture théorique, qui ne passera pas par l inévitable inventaire de notions et de mouvements, mais plutôt par le balayage du champ théorique à partir d un regard surplombant. En somme, nous ne nous intéresserons aux théories existantes qu afin de déterminer les objets et les démarches encore inexplorés. Faire de la théorie, ce n est pas commenter els théoriciens, c est véritablement forger des concepts, proposer des idées neuves, inventer des systèmes. Car le seul moyen d apprendre la théorie littéraire c est de théoriser. Évaluation : dissertation générale sur table CM K8TLC Semestre 2 : Carole MATHERON, Ecritures de l histoire Littératures et représentations Ce cours s attachera à parcourir les grandes approches contemporaines mettant en jeu fiction et histoire, dans leur rapport complémentaire et adversatif, à travers les écrits classiques théorisant l interférence entre littérature et sciences humaines : P. Ricoeur, M. de Certeau, H. White, P. Veyne, R. Koselleck, C. Ginzburg, etc., Une attention particulière sera portée aux problèmes de la mémoire, de l oubli, de la transmission et du témoignage.

13 52 Intitulés des séminaires semestriels, prévus pour l année , sont les suivants: K7HL1 : Mme Marie-Françoise Hamard, Semestre 1 : Images littéraires et artistiques de Venise XVIème-XXIème siècles En se fondant sur un corpus d ouvrages littéraires et artistiques défini avec les étudiants, on examinera les métamorphoses, les anamorphoses d un référent vénitien (support socio-historique à considérer selon ses dimensions éventuellement improbables) suivant une «logique» des palimpsestes : ou actualisation significative, en mouvement, de ce que la critique nomme communément le «mythe» de Venise, progressivement constitué du XVIème siècle à nos jours. K7EE4 : Mme Anne Isabelle François, Semestre 1 : Récit et sens de l intrigue Il s agira de s interroger sur les liens entre demande de narrativité, (en)quête de sens et la notion de plot (intrigue), au sens de «mise en intrigue» (Ricœur traduisant ainsi le mythos aristotélicien) autant que de complot : face à un monde qui s ouvre à la puissance du possible et à la fluctuation du sens, s impose la nécessité d y déceler une trame, une intrigue, qui prend une forme narrative et participe possiblement d une urgence à «réenchanter» le monde. La réflexion portera essentiellement sur des œuvres narratives occidentales du XX e siècle, se penchant sur le problème de la représentation du monde moderne dans toute sa complexité, qui soulève un problème de lisibilité des événements et se pose en termes de compréhension autant que de description. On se penchera donc sur les idées d «intrigues herméneutiques» (Rancière), élaborant une «théologie du roman», et de narrations venant «au secours de l insuffisance métaphysique» de l homme moderne (Eco), par la recherche de l accès au sens, à l intentionnalité, au déchiffrement du réel. Cette «enquête à propos d enquêtes» (Boltanski) se fera également à partir de la lecture des principaux textes théoriques (une brochure sera distribuée).

14 53 K7EE1 Madame Claudine Le Blanc, semestre 1 : Du conte au roman policier. Le récit énigmatique d Orient en Occident Si le genre du roman policier est une création récente née entre Europe et Amérique dans la seconde moitié du XIX e siècle, l art du conte oriental propose depuis longtemps non seulement un fabuleux répertoire d histoires à rebondissements multiples où, régulièrement, des énigmes sont posées et résolues, mais plus radicalement, un art de faire du récit même une énigme, pour l auditeur dans le récit-cadre, comme pour le lecteur du récit. Est-il étonnant dès lors que ces contes venus d Inde ou de Perse aient retenu l attention des écrivains européens depuis le XVIII e siècle où certains d entre eux furent traduits et commentés? En entreprenant de saisir les ressorts d une narration où le mystère est doublement présent, on tentera donc aussi de réfléchir aux effets sur la création de la réception des littératures étrangères, et à la façon dont la théorie littéraire peut rendre compte de ces divers récits à énigme, anciens et modernes, orientaux et occidentaux. L analyse se fondera sur un corpus de contes indiens (les Contes du vampire) et persans (Les trois princes de Serendip, à l origine de la notion de serendipity, «sérendipité», ou hasard heureux) ainsi que sur les nouvelles inaugurales d Edgar Allan Poe. Œuvres au programme : - Somadeva, Contes du vampire, traduction de Louis Renou, Gallimard/Unesco, «Connaissance de l Orient», Le Voyage et les Aventures de trois princes de Sarendip, version traduite du persan récemment, version XVIIIe disponible sur Gallica et Wikisource. (ou : Louis de Mailly, éd. Thierry Marchaisse, 18 euros) - E. A. Poe, Double assassinat dans la rue Morgue, et autres contes, traduction de Charles Baudelaire, Folio bilingue, K7EE3 : Mme Carole Matheron, Semestre 1 : Poétique de l anéantissement Avec les nouvelles de pogromes de Lamed Shapiro (Le Royaume juif) et les poètes du génocide traduits du yiddish (Dans la Langue de personne), nous aborderons sans exclusive un certain nombre de textes caractéristiques de la littérature de l anéantissement, situés de préférence dans le contexte de l Europe de l Est, postulant le rôle séminal du langage poétique dans l évocation de l expérience des limites

15 54 K7HL2 Mlle Sophie Rabau, Semestre 1 : «Poétique de l interpolation» Par «interpolation» les éditeurs textuels, chargés de l examen des manuscrits antiques et médiévaux, désignent des passages dont ils pensent qu ils ne sont pas de l auteur mais ont été rajoutés par des tiers, par exemple des copistes. L interpolation est donc le résultat d une hypothèse savante qui permet de désigner un défaut du texte qu il faut corriger, en signalant le passage rajouté, le plus souvent en le supprimant. Le but de ce séminaire est de considérer l interpolation non plus comme un défaut du texte, mais comme un procédé d écriture que les savants inventent, comme accidentellement, dans leur tentative d épurer le texte de toute intervention étrangère. Quel est ce mystérieux interpolateur qui vient parasiter le texte d autrui sans pour autant signer son intervention? Peut-on concevoir une écriture qui se fonderait sur l interpolation et à quoi ressemblerait-elle? En d autres termes une hypothèse savante qui concerne le passé du texte peut-elle être transformée en une perspective d écriture où l on rêve une écriture encore à venir? Et si les spécialistes du texte passé à force d hypothèses nous permettaient d inventer des textes encore à écrire? Plus généralement, notre manière de lire les textes passés pourraient-elles nous permettre de renouveler la poétique, comprise non plus seulement comme description des formes existantes, mais aussi comme invention de formes à venir? K8LF1 : Mme Muriel Detrie, Semestre 2 : Formes nouvelles du haiku en contexte international Le haiku (ou haikai), poème court japonais de dix-sept syllabes qui a principalement été codifié et illustré par le poète du XVII e siècle Matsuo Bashô, a été découvert par les Occidentaux au début du XX e siècle et a très vite suscité l intérêt et l émulation de nombreux poètes. Pratiqué aujourd hui partout dans le monde, il est devenu, grâce au développement des technologies et des moyens de communication, une matrice universelle susceptible de variations, d interprétations et de combinaisons extrêmement variées. Ce séminaire se propose d étudier les nouvelles formes artistiques (roman-haiku, voyage-haiku, haiku-photo, vidéo-haiku, twitt haiku, etc) et les nouveaux modes de création et de diffusion qu il suscite aujourd hui en contexte international.

16 55 K8TM1 Mme Marie-Françoise Hamard, Semestre 2 : Littérature, Arts, Psyché En examinant les avatars du motif spéculaire de Venise, dans la littérature et les arts, on étudiera l expression du sujet dans une fiction, en se focalisant sur les représentations, éventuellement cathartiques, de la marginalité, des atteintes K8TM2 : Mme Yen Maï Tran Gervat, Semestre 2 : «Pour ce que rire est le propre de l homme» Ce séminaire étudiera le rire à travers différentes approches méthodologiques de la littérature générale et comparée : littérature et arts, littérature et savoirs, questions de traduction, intertextualité, études de réception, théorie littéraire ou esthétique, permettront notamment d interroger les notions d universalité et d intraduisible. Une place particulière sera accordée au Don Quichotte de Cervantès dans les premières séances (la lecture de cette œuvre est donc recommandée, en version originale ou en traduction) ; un atelier de création littéraire sera éventuellement mis en place au sein du séminaire. K8LF2 : M. Tumba Shango Lokoho, Semestre 2 : Questions littéraires francophones, intermédiations critiques et culturelles Le séminaire s inscrit dans l horizon de l histoire des idées et de la culture dans le monde francophone. Son objet est d examiner à partir d un certain nombre de réflecteurs théoriques francophones les modalités de constitution et d articulation du champ culturel, intellectuel et critique francophone. Nous partirons des œuvres de Leïla Sebbar, Abdelwahab Meddeb, Maryse Condé, Cheikh Anta Diop etc.

Master 1. Liste des séminaires de Master 1, distribués suivant leurs orientations méthodologiques

Master 1. Liste des séminaires de Master 1, distribués suivant leurs orientations méthodologiques 49 Master 1 RESPONSABLES ET INTITULES DES ENSEIGNEMENTS DE MASTER I En 2012-2013 les séminaires de Master 1 sont assurés par les enseignants suivants :, Muriel DETRIE, Anne Isabelle FRANCOIS, Marie-Françoise

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef)

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Programme du concours d accès au cycle de préparation à l Agrégation de français 1 1: Introduction générale Les épreuves du concours d

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais Objectifs de la formation Perspectives professionnelles La licence d anglais LLCE de l université Michel de Montaigne Bordeaux 3 se caractérise par la grande pluridisciplinarité,

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

LES ECRITURES VISUELLES DE L HISTOIRE DANS LA BANDE DESSINEE :

LES ECRITURES VISUELLES DE L HISTOIRE DANS LA BANDE DESSINEE : LES ECRITURES VISUELLES DE L HISTOIRE DANS LA BANDE DESSINEE : ENJEUX ET PRATIQUES. Séminaire organisé et animé par Pierre- Laurent DAURÈS (Maître de Conférence à Sciences Po Paris, enseignant à l Ecole

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Présentation Ce Master vise à former des experts de la médiation interculturelle et de la traduction dans l espace germanique et nordique.

Présentation Ce Master vise à former des experts de la médiation interculturelle et de la traduction dans l espace germanique et nordique. MASTER LLCE : ETUDES GERMANIQUES - MÉDIATION INTERCULTURELLE ET TRADUCTION (MEGEN) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LANGUES LITTERATURES ET CIVILISATIONS

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique CERASA PARIS 8 Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique Site web : www.ipt.univ-paris8.fr/cerasa/ couriel : cerasa@univ-paris8.fr téléphone : 01 49 40 72 68 2, rue de la Liberté

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le 1. Introduction Cette étude porte sur le sujet des hommes en mouvement 1 en Suisse. Son objectif général est de décrire et de comprendre l affirmation, à la fois identitaire et politique, de ce mouvement,

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

recherche L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques?

recherche L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques? CERC Centre d'études et de Recherches Comparatistes recherche Colloque L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques? Jeudi 4 juin

Plus en détail

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique CERASA PARIS 8 Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique Site web : www.ipt.univ-paris8.fr/cerasa/ courriel : cerasa@univ-paris8.fr téléphone : 01 49 40 72 68 2, rue de la Liberté

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais L2 120 ECTS Volume horaire étudiant : 106h à 130h 264h à 336h

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Support : n 1 : l'hymne Européen. Discussion autour des hymnes nationaux. Exemples de questions :

Support : n 1 : l'hymne Européen. Discussion autour des hymnes nationaux. Exemples de questions : Activité 1 Activité de découverte Matériel : nécessaire d'écoute collective (poste, enceintes...) environ 1 heure 30 Support : n 1 : l'hymne Européen - échanger, discuter (expression orale) - comparer

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège

Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège Que lire? Comment lire? Comment intégrer la lecture dans la séquence? Quelle(s) progression(s) annuelle(s) envisager

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I Traduction spécialisée humanistico-littéraire (français- catalan/espagnol) I 4 heures par semaine troisième année - deuxième trimestre (janvier-mars) Traduction spécialisée humanistico-littéraire (anglais-

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

Lectures et lecteurs en 2015

Lectures et lecteurs en 2015 Lectures et lecteurs en 2015 Permanences et mutations Montréal, 11 mars 2015 Christophe Evans Bibliothèque publique d information Service Études et recherche evans@bpi.fr Lire? «La plus polymorphe des

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

INTRODUCTION Amour, apprentissages, approches, abandons des débuts, violence du désir, corps- à- corps, emprises et dépenses, incertitudes et attentes, pratiques et codes, plaisirs ordinaires, jouissance

Plus en détail

Simona Emilia Pruteanu

Simona Emilia Pruteanu Introduction Le temps et l espace dans la littérature et le cinéma francophones contemporains Simona Emilia Pruteanu Wilfrid Laurier University (Canada) Si la problématique du temps est au cœur de la «narrativité»

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT 1 UFR LETTRES, PHILOSOPHIE, MUSIQUE DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT Contenus des enseignements 2012-2013 MISE A JOUR AU 19

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Niveau de recrutement : Bac. Année de sortie : Bac + 3. Durée de la formation : 6 semestres

Niveau de recrutement : Bac. Année de sortie : Bac + 3. Durée de la formation : 6 semestres Licence lettres et langues, mention Lettres modernes Nature : Formation diplômante Diplôme national Lieu d'enseignement : Lyon Niveau de recrutement : Bac Année de sortie : Bac + 3 Durée de la formation

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL Domaine ministériel : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ÉTRANGÈRES Présentation La licence

Plus en détail

Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones

Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones Premier semestre première année (30 crédits ECTS) de langue Langue et Langues et Deuxième semestre première année (30 crédits ECTS)

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/MM SEANCE DU 27 FEVRIER 2012 2012/4282 - ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT D UN MONTANT TOTAL DE 3 500 EUROS A DES ORGANISMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR L ORGANISATION

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais L1 60 ECTS Volume horaire étudiant : 418h à 438h (*) 150h 244h

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Académie de Dijon LETTRES TICE

Académie de Dijon LETTRES TICE Académie de Dijon LETTRES TICE http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Auteur : Isabelle FARIZON Isabelle.Farizon@ac-dijon.fr FICHE PROPOSEE DANS LE CADRE DES TRAAM 2010-2011 La lecture et

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Enseignement tlittérature en terminale L. Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR

Enseignement tlittérature en terminale L. Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR Enseignement tlittérature t en terminale L Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR Déroulement 1. Enseignement, épreuve et évaluation à l examen lexamen 2. Les Mains libres

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2015

Taxe d apprentissage 2015 Taxe d apprentissage 2015 Investir pour l égalité des chances En versant à l université Paris 8 la taxe d apprentissage, vous formez vos futurs collaborateurs, vous investissez dans l innovation pédagogique

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Parcours Pédagogique Fiche élaborée par Gabriel Picard Titre : «Une histoire de l outre mer : l héritage colonial français» Thèmes : Colonialisme,

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Caractéristiques des collections pour grands adolescents Mise à jour janvier 2010

Caractéristiques des collections pour grands adolescents Mise à jour janvier 2010 Caractéristiques des collections pour grands adolescents Mise à jour janvier 2010 Collection Éditeur Caractéristiques 15-20 ans Intervista - Romans fantastiques, d'aventures ou polars Babel J Actes Sud

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

14 avril 1912 14 avril 2012

14 avril 1912 14 avril 2012 14 avril 1912 14 avril 2012 24/02/12 10:18 Découvrez l histoire du plus célèbre naufrage du xx e siècle, Le Titanic, à travers le témoignage étonnant de l un des survivants, Michel Navratil C était un

Plus en détail

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine Cycle 3 : CM2 SEQUENCE DE TRAVAIL : compréhension de la lecture littéraire : découverte d'un genre particulier, la fable.mise en scène et interprétation de ces fables. Pour permettre l'acculturation des

Plus en détail

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation La Licence LLCER Espagnol est

Plus en détail