1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1

2 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un cadre de vie répondant à la diversité des populations et respectueux des ressources naturelles Pour des services à la population assurant une cohésion sociale sur le territoire Pour une amélioration des pratiques internes de la collectivité et une gestion maîtrisée de ses dépenses énergétiques 2 EME PARTIE : BILAN EVALUATIF DES MODALITES D ELABORATION, DE MISE EN ŒUVRE ET D EVALUATION DES ACTIONS La participation des acteurs L organisation du pilotage La transversalité de l approche Le dispositif d évaluation partagé La stratégie d amélioration continue

3 Préambule Préambule La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement prescrit aux collectivités territoriales et aux EPCI de plus de habitants d'élaborer un rapport sur leur situation en matière de développement durable. Ce rapport est présenté par l'exécutif de la collectivité préalablement aux débats sur le projet de budget. Il comporte deux parties: Un bilan des politiques publiques et programmes mis en œuvre sur son territoire, Un bilan des modalités d élaboration des politiques publiques et programmes Pour Vitré Communauté, ce rapport 2012, est basé sur l évaluation participative réalisée en décembre dernier par l Association Nature et Culture dans le cadre de la demande de prolongement de la labellisation Agenda 21. Cette démarche permet d apprécier les apports de l Agenda 21 dans les politiques locales, tant dans leur application que dans les conditions de leur mise en œuvre. Elle a aussi permise de mesurer les points forts et les points faibles et d en tirer les conclusions pour des améliorations futures.

4 1ère partie : Bilan évaluatif des politiques de Vitré Communauté au regard des finalités du développement durable Les tableaux suivants précisent pour chaque politique de Vitré Communauté les forces et faiblesses issues de la démarche participative et de l analyse réalisée par l Association Nature et Culture. Orientation 1 : Un développement économique équilibré favorisant l'emploi durable Objectifs Thèmes concernés Synthèse évaluation 1/Favoriser une économie diversifiée et les écoactivités Emploi Economie sociale et solidaire Volontarisme reconnu de dynamiser le volet économique (cf MEEF). Des efforts entrepris pour diversifier les activités (accueil d activités tertiaires, pépinière) et favoriser l emploi féminin (crèche inter-entreprise) Prédominance de l emploi industriel qui peut fragiliser le territoire. Peu d actions vers l économie sociale et solidaire ou les éco-activités. Un bon soutien aux entreprises et chantiers d insertion mais dispersion de ceux-ci et question de l accueil du public féminin. 2/Soutenir une agriculture plus économe et plus autonome ainsi que le commerce et artisanat de proximité Artisanat et commerce Agriculture Bon équilibre soutien aux ZA/commerces locaux et artisanat (ODESCA, aide au dernier commerce). Fragilité des commerces dans les bourgs ruraux. Pas d actions directes sur l agriculture (uniquement promotion des circuits courts avec pays) alors qu il s agit d une activité majeure du territoire.

5 3/Poursuivre les démarches d'accueil des entreprises en valorisant les approches durables Aménagement de zones d'activités Ecologie industrielle Vitré communauté plutôt bon élève (cf avis Conférence des Villes de Bretagne). Mise en œuvre systématique de la démarche Qualiparc lors de l aménagement des zones d activités. Poursuivre en économisant l espace et en diversifiant les entreprises : à relier avec le thème de l emploi. Optimiser les flux entrants et sortants : l écologie industrielle est une action innovante de ce territoire. Création d une association à conforter et soutenir. Orientation 2 : Un cadre de vie répondant à la diversité des populations et respectueux des ressources naturelles Objectifs Thèmes concernés Synthèse évaluation 4/Développer la mobilité et l'intermodalité pour réduire l usage de la voiture individuelle Déplacements Offre de transport diversifiée (à la demande, en commun, vers les ZA) à prix modique ou gratuit. Réalisation d une piste cyclable communautaire entre Chateaubourg et Saint Jean sur Vilaine et existence de deux aires de covoiturage communautaires (saturation) La place de la voiture individuelle reste très importante, manque de transports entre communes. Travailler au développement du covoiturage avec les entreprises et mise en œuvre du schéma directeur cyclable. Envisager les déplacements dans une logique de connexion, de mobilité. Deux bons outils : le SCoT et le schéma de transport en cours de mise en œuvre (sur les dessertes et l accessibilité).

6 5/Mettre en oeuvre un urbanisme exemplaire Aménagements, urbanisme Construction de bâtiments communautaires en HQE (crèche, extension piscine, ) Favoriser la densité (y compris dans les centre-bourgs) pour limiter les consommations de terres agricoles. Développer l approche environnementale de l urbanisme (démarches ADDOU, HQE ) et utiliser les outils d incitation (EcoFaur) car il y a peu de réalisations exemplaires sur le territoire. 6/Favoriser la biodiversité (trames vertes et bleues) et le patrimoine Protection des milieux naturels, des paysages, du patrimoine Préservation de la ressource en eau Plusieurs politiques sectorielles (Breizh Bocage, Jardiner au naturel, SPANC) Enjeu de la biodiversité pas assez intégré dans les politiques locales afin notamment de concilier préservations de la biodiversité, urbanisme et développement économique. Manque des cartographies de trames vertes et bleues afin de les intégrer efficacement dans les documents d urbanisme. (à prévoir lors de la révision du SCOT) Amélioration de la qualité de l eau mais peu d actions pédagogiques sur les consommations d eau. Continuer le travail autour de jardiner au naturel d éducation aux alternatives aux pesticides (jardineries, particuliers, communes ). 7/Réduire la production de déchets Réduction des déchets Bon taux de tri et faible volume par habitant. Bonne pédagogie sur le sujet et diminution des quantités de déchets collectés. Bon fonctionnement de la politique de distribution des composteurs individuels (à poursuivre).réutilisation par Emmaüs sur les déchèteries (caissons). Développer la pédagogie sur les modes de consommation pour réduire les emballages.

7 Orientation 3 : Des services à la population assurant une cohésion sociale sur le territoire Objectifs Thèmes concernés Synthèse évaluation 8/Favoriser la mixité et l'accessibilité à l'habitat Habitat et accès au logement Thèmes renvoyant aussi à l urbanisme durable notamment sur le volet densification (des lots plus petits sont aussi plus accessibles) et la revitalisation des centres bourgs. Peu de vacance des logements sur le territoire et capacité à accueillir de nouveaux habitants (notamment via l accession sociale à la propriété). Des problèmes d accessibilité pour les logements de centre-ville (Vitré par ex). Difficulté de respecter les taux de logement social, notamment dans les communes rurales. Sur la rénovation énergétique, des actions existantes (Habiter mieux, EiE,..) à développer. 9/Favoriser les activités sportives et culturelles respectueuses du développement durable Pratiques sportives et culturelles et de loisirs Thèmes bien traités par Vitrécommunauté. Territoire sportif et bonne structuration en équipements sportifs et culturels. Réfléchir à une programmation culturelle globale sur l ensemble du territoire et mettre en œuvre les conditions d accessibilité. Signer dans un premier temps les Chartes régionales des manifestations culturelles et sportives et mettre en œuvre des agendas 21 locaux de la culture et du sport. 10/Favoriser la prévention de la santé et le bien-être Jeunesse, action sociale et éducative Politique jeunesse réelle et structurée (PIJ, «argent de poches», service civique, printemps santé ).

8 Santé Mise en œuvre du Contrat local de santé au Pays et travail reconnu de l animation santé. Problématique de la santé au travail (TMS) Orientation 4 : Une amélioration des pratiques internes de la collectivité et une gestion maîtrisée des dépenses énergétiques Objectifs Thèmes concernés Synthèse évaluation 11/Sensibiliser et éduquer aux enjeux climatiques, réduire les consommations d énergie et favoriser les énergies renouvelables Education au développement durable Energie Développer les actions pédagogiques en direction du grand public, des élus, des écoles Utiliser les compétences locales (tissu associatif notamment pour faire de la pédagogie sur le sujet). Attentes fortes du Plan Climat territorial. Manque de réalisations locales en matière d économies d énergie et de production d énergie renouvelable (exemplarité de Vitré-communauté). Développement des énergies renouvelables à accélérer sur le territoire (éolien, méthanisation, bois énergie) et politique de promotion des économies d énergies. 12/Organiser la démocratie participative et les coopérations Gestion interne de la collectivité Des réalisations favorisant l exemplarité de la collectivité (Bilan carbone, Gestion différencié des espaces verts, ) Renforcer les éco-gestes et l exemplarité en interne. Systématiser les clauses sociales et environnementales dans les marchés Réaliser les formations au management territorial (binômes élus/agents).

9 Concertation, mutualisation Le maillon faible de l Agenda 21 Mobilisation difficile, culture du débat à dynamiser. Renforcer la démocratie participative et implicative en utilisant des outils coopératifs et l expertise d usage (ex : ateliers sur les aménagements, démarches de sociotopes ) et les instances existantes déjà (conseil de développement ). Pérenniser le comité de suivi de l Agenda 21 pour une évaluation annuelle. Pas d actions relevées sur la coopération décentralisée (L agenda 21 est un moyen d échanges entre collectivités ici et ailleurs) 2ème partie : Bilan évaluatif des modalités d élaboration des politiques publiques et programmes RÉUSSITES DIFFICULTÉS Stratégie d amélioration continue Sentiment de progression dans la mise en œuvre des politiques de Vitré Communauté Manque d outils d évaluation et d'indicateurs Dégager du temps Participation des acteurs Forum lancement Agenda 21 et élaboration de l Agenda 21 Conciliation démocratie représentative/participative

10 Démarche participative dans de nombreux domaines (piscine, crèche interentreprises, Plan Climat Energie Territorial) Groupes de concertation en amont Volonté de Vitré-co de mettre en place une concertation «d écouter et faire bouger les choses» Conférence de Jean Jouzel sur le climat qui a rassemblé de nombreux auditeurs Organisation du pilotage Point d étape sur le projet de territoire en novembre 2011 Absence de culture sur la démocratie participative Participation à «géométrie variable» selon les porteurs de projet (élus/agents) Essoufflement et manque d'intégration des acteurs associatifs dans la mise en œuvre de l Agenda 21 Difficulté de mobiliser le grand public Discontinuité dans l association des Ateliers 21 (3 chargés de mission A21) Diversité des sujets abordés (caractère trop global de l Agenda 21) Appropriation de la démarche (élus/vice Pdt, services) Nécessité d un portage au plus haut niveau Structurer et organiser le pilotage Transversalité des approches Volonté des élus Mise en pratique sur certains dossiers (Habitat, transport, sport et Insertion) et par la création de Groupes de Travail Démarche qui progresse Agenda 21 trop souvent identifié aménagement et environnement (Vice-Pdt A21 et environnement) Fonctionnement interne sectoriel et compartimenté Evaluation partagée Ouverture évaluation à miparcours du projet de territoire aux acteurs de la société civile Bilan de novembre 2011 Approche complexe et nouvelle Difficulté de définir des indicateurs pertinents et objectifs.

11 Pistes d amélioration Stratégie d amélioration continue Mettre en place des outils d évaluation analytique) (indicateurs, comptabilité Participation des acteurs Concertation plus systématique Définir les modalités de concertation en amont de tout projet d envergure Décentraliser les réunions Définir des thèmes porteurs pour motiver davantage Tisser des liens entre les éléments du potentiel local, faire appel à l imagination et à l initiative. Organisation du pilotage Clarifier les instances de décloisonnement (chefs de projets, comité de suivi, comité de pilotage). Ouvrir le comité de pilotage Transversalité des approches Réflexion sur la démarche projet des services Sensibilisation des chefs de projet ou responsables service Déterminer les priorités Evaluation partagée Objectifs chiffrés avec des échéances Bilan par thématiques. Réunions-bilans annuelles au moment du «rapport développement durable» Groupes de travail et de suivi systématiques (projets concernant la société civile) Evaluer nos actions avec la société civile Présenter le bilan pour approbation en Conseil communautaire Indicateurs consensuels et partagés

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans Assemblée e généraleg Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans 1 Accueil et vœux 2014 M. Gérald TOURRETTE Président du Conseil de développement M. Jean-Claude BOULARD Président du

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE ATELIER COMMERCE 1. La vitalité des centres-villes et centres-bourgs ruraux Difficulté de restauration mises aux normes Préserver le commerce local Maintien de l artisanat et des services Maintien du lien

Plus en détail

en actions au Pays des Herbiers

en actions au Pays des Herbiers Le Développement durable en actions au Pays des Herbiers Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie 2 Le Développement Durable au Pays

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

Approche Développement Durable

Approche Développement Durable T E D D I F Cycle urbanisme et aménagement durables 24 octobre 2007 Approche Développement Durable dans les Opérations d Urbanismed L ADDOU Une adaptation de l AEUl (Approche environnementale de l urbanisme)

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales La politique énergétique du Pays du Mans à travers le lien SCoT / PCET Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Jacqui Cullen Chargée

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

«Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes»

«Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes» «Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes» Un Agenda 21, qu est-ce que c est? La ville de Ramonville-Saint Agne s est

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations Objectif 5.1 Favoriser le développement d activités économiques impliquées dans une démarche de développement durable Pilote de l'action Direction des finances Direction des Affaires Culturelles (service

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

FICHE ACTION N 1 : Favoriser l aménagement de pôles d activités communautaires de qualité. Résultats attendus à court et moyen terme :

FICHE ACTION N 1 : Favoriser l aménagement de pôles d activités communautaires de qualité. Résultats attendus à court et moyen terme : ORIENTATION 1 : Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable FICHE ACTION N 1 : ÉQUILIBRER ET IRRIGUER LE TERRITOIRE DE NOUVEAUX PÔLES D ACTIVITÉS QUALIPARC ET ATELIERS RELAIS

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010 Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21 METROPOLIS 15 décembre 2010 Vue d ensemble de la démarche Plan Climat 2 Livre Vert Etat des lieux des enjeux Information et implication

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales Objectif 4.1 Aider les personnes en difficulté Pilote de l'action CCAS Finalités concernées Services partenaires Partenaires à associer Direction des Affaires Culturelles (service associatif) Structures

Plus en détail

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Les différents temps de travail se sont déroulés avec des méthodes en démarche participative (

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT. Projet de Budget Primitif 2013

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT. Projet de Budget Primitif 2013 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT Projet de Budget Primitif 2013 Les orientations stratégiques Un cadre stratégique renforcé Le SRADDT en cours d actualisation Les stratégies régionales

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Master 1 Science du Management «Gestion des Ressources Humaines» Exposé Management des organisations publiques 23 juin 2014 Groupe

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

http://gpr.insa-lyon.fr

http://gpr.insa-lyon.fr 31/ 01/ 2003 DEPARTEMENT GENIE PRODUCTIQUE http://gpr.insa-lyon.fr DEVELOPPEMENT DURABLE : COUVERTURE COGNITIVE DU PRODUIT PEDAGOGIQUE Association pour les Pratiques du Développement Durable (APDD) http://www.agora21.org/apdd

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique»

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Centre Permanent d Initiatives pour l'environnement Pays de Morlaix-Trégor «Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Association ULAMIR

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 2010, signature du programme d'actions «Oléron durable»

Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 2010, signature du programme d'actions «Oléron durable» Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 010, signature du programme d'actions «Oléron durable» Des actions de sensibilisation Des actions en interne L'avancée des actions Des attentes et des besoins

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité a/lta Architectes Le Clos Joli Château-du-Loir (72) a/lta Architectes Sarthe Habitat Guide-conseil I Urbanisme Le label EcoQuartier S engager vers la qualité Initiée par le Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Adoption PCET SUD MAYENNE

Adoption PCET SUD MAYENNE Sud Mayenne: nos énergies pour un territoire leader GAL SUD MAYENNE - 2013 UN PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Adoption PCET SUD MAYENNE Conseil communautaire 25 juin 2013 Le PCET = Politique de développement

Plus en détail