LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES"

Transcription

1 LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES

2 LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES UN BOUILLONNEMENT MONDIAL DE TECHNOLOGIES ET UNE COMPÉTITION DANS LAQUELLE LA FRANCE EST BIEN POSITIONNÉE L ÉOLIEN EN MER POSÉ La France s est fixé l objectif de MW éoliens offshore en MW ont déjà été attribués grâce à 2 appels d offres sur 6 zones. Le seul premier appel d offres permettra de créer emplois et de construire 10 usines à Cherbourg, au Havre et à Saint-Nazaire. L HYDROLIEN Notre pays dispose du deuxième gisement d Europe. En 2009, l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) Énergies Marines de l ADEME a retenu 2 projets de démonstration. En 2013, un nouvel AMI a été lancé pour 3 à 4 fermes pilotes sur 2 zones, au Raz Blanchard (Cotentin) et au Fromveur (Finistère). L ÉOLIEN EN MER FLOTTANT Cette technologie permet de s éloigner encore davantage des côtes, à des profondeurs plus importantes, dans un environnement où le vent souffle plus fort et plus régulièrement. L État a engagé une réflexion pour développer le potentiel de notre domaine maritime en matière d éolien flottant. L AMI lancé en 2009 a retenu 2 projets de démonstration. L ÉNERGIE THERMIQUE DES MERS Cette technologie est plus adaptée aux zones intertropicales, là où la différence de température entre les eaux de surface et les profondeurs est importante, et donc en particulier en Outre-Mer. Plusieurs projets sont déjà en cours de réalisation à La Réunion et aux Antilles notamment. Elle permet de multiples applications comme la production d électricité, la climatisation ou le dessalement. Les acteurs français sont particulièrement bien placés sur cette technologie. L HOULOMOTEUR Le développement industriel de cette technologie utilisant l énergie des vagues, qui dispose d un potentiel considérable, interviendra probablement dans la deuxième partie de la décennie Actuellement, on assiste à un foisonnement de technologies qui doivent encore démontrer leur faisabilité technique. 2

3 3 ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DES EMR

4 LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ACTEUR ET FORCE DE PROPOSITION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES Après plus de 10 ans d expérimentations à travers le monde, le déploiement des technologies est aujourd hui en marche, avec les premiers projets concrets d exploitation en Europe et de belles avancées dans notre pays. Les professionnels, réunis au sein de la Commission Energies Marines et du Pôle éolien offshore de la Commission Eolienne du SER, se mobilisent pour créer une filière industrielle nationale. En effet, si la France s inscrit dès aujourd hui, dans la course au leadership international, elle pourra figurer parmi les grands pays des énergies marines. Quels freins lever pour y parvenir? Comment avancer sur le chemin de la compétitivité? Quels soutiens pour les technologies? Comment garantir une bonne cohabitation des usages de la mer? Quels besoins en matière de R&D pour les différentes technologies? Quel rôle pour les acteurs du monde maritime? Comment financer le développement des filières EMR? etc. Autant de questions auxquelles, depuis plusieurs années, les deux commissions du SER s appliquent à répondre Création de la Commission Énergies Marines du SER 2009 Lancement d un AMI «Énergies marines» afin de lever des verrous technologiques et non-technologiques (impacts environnementaux, économiques...). Définition d un objectif de MW d éolien offshore posé à l horizon 2020 dans la PPI (Programmation Pluriannuelle des Investissements) Dès 2008, le SER accompagne les réflexions du Gouvernement pour la préparation d un appel à manifestation d intérêts (AMI) de l ADEME sur le thème des énergies marines renouvelables. Celui-ci sera lancé en 2009, et permettra de sélectionner 5 projets : 2 projets hydroliens, 2 projets d éolien flottant, et 1 projet houlomoteur. En 2009, les acteurs des EMR proposent d inscrire un objectif dédié à l éolien offshore dans la Programmation Pluriannuelle des Investissements. La cible sera fixée à MW. Un premier exercice de définition de zones propices est lancé dans la foulée, en 2010 : le SER participe activement à l élaboration des critères technicoéconomiques pour la définition des zones et à la concertation avec les autres usagers et acteurs de la mer, indispensable à l acceptabilité des futurs 4

5 projets. La même année, il obtient l exemption de formalités au titre du code de l urbanisme pour les installations réalisées sur le Domaine Public Maritime. L exercice de zonage débouche en 2011 sur le lancement par l Etat d un premier appel d offres, sur la base d un cahier des charges élaboré en concertation avec la profession. Quatre projets seront attribués à Courseulles-sur-Mer, Fécamp, Saint Brieuc et Saint Nazaire, pour une puissance totale de MW. Ces projets seront mis en service entre 2018 et 2020, et permettront la création de plus de emplois et de nouveaux sites industriels à Cherbourg, au Havre, ou encore à Saint-Nazaire. En 2012, le Gouvernement lance une demande d informations sur l hydrolien. Le Syndicat des énergies renouvelables répond en proposant un lancement rapide, après les premières expériences de démonstration initiées en 2009, d un appel à projets pour des fermes pilotes d hydroliennes. Cette recommandation figurera dans le rapport de la mission interministérielle sur les énergies marines, et débouchera sur le lancement en octobre 2013 de l AMI «Fermes pilotes hydroliennes». Une belle opportunité pour la France de devenir leader européen du secteur. En parallèle, avec le soutien de l État, le Syndicat des énergies renouvelables lance le projet Windustry France 2.0, démarche de structuration de la filière éolienne (dont offshore), qui permettra d accompagner, sur 3 ans, 50 PME pour les amener à se positionner sur le marché de l éolien. Une telle démarche pourrait être reproduite pour les autres formes d EMR, une fois cellesci parvenues au stade de l industrialisation. Grâce au Programme d Investissements d Avenir, l année 2012 voit également la naissance de l Institut de Transition Energétique (ITE), France Energies Marines. Un deuxième appel d offres éolien en mer posé est lancé en 2013, sur les zones du Tréport, et d Yeu-Noirmoutier, pour une capacité supplémentaire de MW. Le SER a servi de relai entre l État et la profession lors des discussions sur les évolutions du cahier des charges. Dans le même temps, le Syndicat des énergies renouvelables publie sa feuille de route pour l éolien en mer posé, qui propose de fixer un nouvel objectif de MW à l horizon 2030, accompagné d une programmation d appels d offres pour en garantir l atteinte. En complément, 17 propositions de simplification administrative visant à accélérer le développement de l ensemble des filières EMR sont adressées aux pouvoirs publics Lancement du 1er appel d offres éolien offshore posé 2012 Démarrage du projet de structuration de la filière éolienne (onshore et offshore) Windustry France 2.0 Création de l Institut pour la Transition Energétique «France Energies Marines» 2013 Lancement du 2e appel d offres éolien offshore posé Publication des 17 propositions de simplification administrative du SER pour l accélération du développement des filières EMR

6 2013 Publication de la feuille de route du SER pour l éolien offshore Lancement des AMI «Briques technologiques et démonstrateurs houlomoteurs» et «Fermes pilotes hydroliennes» 2014 Premières Assises Nationales des Energies Marines Renouvelables Dans son Livre Blanc, le SER avait proposé d ouvrir la possibilité de réaliser des projets au-delà de la limite du Domaine Public Maritime, en Zone Économique Exclusive, pour étendre le potentiel des filières énergies marines. En juillet 2013, le Gouvernement signe un décret dans ce sens. Une disposition de la loi Brottes adoptée la même année viendra, quant à elle, faciliter le raccordement des parcs d EMR en permettant la création d ouvrages de raccordement publics via des canalisations souterraines de moindre impact dans les espaces remarquables du littoral. Fin 2013 est organisée la première réunion du Comité National des Energies Marines, une instance dont la création était attendue de longue date. Le Gouvernement annonce, à cette occasion, le lancement de feuilles de route pour les différentes filières des EMR. Ainsi, en 2014, démarre un nouvel exercice de zonage, auquel le SER est étroitement associé. Dans le même temps le Ministère de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie adresse une nouvelle demande d informations en vue de développer le potentiel de l éolien flottant, à laquelle le Syndicat des énergies renouvelables répond en rappelant l importance de disposer au plus vite de fermes pilotes, afin de rester dans la course au leadership international. Par ailleurs, plusieurs de ses propositions-phares en matière de simplification administrative (autorisation unique, réduction des délais de recours) ont été inscrites dans différents projets de lois. En avril 2014, le SER organise la première édition des Assises Nationales des Energies Marines, qui réunit plus de 350 participants à Cherbourg, à quelques encablures du Raz Blanchard, haut lieu de l hydrolien. Nouvel exercice de zonage en cours pour l éolien offshore posé et flottant Tous ces efforts se sont donc concrétisés par de nombreuses avancées qui ont contribué à placer la France au premier plan en matière d énergies marines renouvelables à l échelle internationale. 6

7 photo JackF - Fotolia NOTRE VISION POUR LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES 7

8 LES PROPOSITIONS DU SER POUR FAIRE DES EMR DES ÉNERGIES COMPÉTITIVES ET LES INSCRIRE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE DE DEMAIN Mettre en place un soutien adapté à chaque étape du développement des technologies démonstrateurs/prototypes, fermes pilotes, premières fermes commerciales grâce à des mécanismes spécifiques : tarif d achat dédié, appels à manifestation d intérêts, appels d offres commerciaux, etc. Donner de la visibilité sur le moyen terme aux industriels et à leurs sous-traitants, mais également aux autres usagers de la mer, aux gestionnaires de réseau, etc. par l adoption d objectifs à horizon 2030 pour les différentes technologies d EMR et la planification de l espace maritime. Simplifier le cadre réglementaire, particulièrement complexe à l heure actuelle, de façon à faciliter et sécuriser le développement des filières EMR. Anticiper les besoins liés au développement des EMR : raccordement des parcs, infrastructures portuaires adaptées, compétences nécessaires en phase d installation puis d exploitation/maintenance. La vision du SER pour 2030 : MW d éolien posé MW d éolien flottant MW d hydrolien 8

9 photo Cyril ABAD - ALSTOM ŒUVRER À LA CRÉATION D UNE NOUVELLE FILIÈRE INDUSTRIELLE SOURCE D EMPLOIS, NOTAMMENT DANS LES ZONES LITTORALES Le SER travaille en partenariat avec les régions littorales, les clusters et pôles de compétitivité, les laboratoires de recherche et l Institut pour la Transition Énergétique «France Énergies Marines» : les régions littorales, pour aider à la mise en place de conditions favorables au déploiement des technologies au niveau local, notamment en termes d acceptabilité les clusters (EMC², IRT Jules Verne, etc.) et pôles de compétitivité (Pôles Mer, tenerrdis, etc.) régionaux impliqués dans le développement des filières EMR, qui contribuent à l effort de structuration engagé par les professionnels de la filière les laboratoires de recherche (Ecole Centrale de Nantes, IFREMER, etc.) et l ITE France Énergies Marines, pour faciliter la création de passerelles entre le monde de la recherche et les entreprises du secteur, et encourager la mutualisation des retours d expérience acquis, notamment sur les sites d essais 9

10 LES PROPOSITIONS DU SER POUR AIDER À LA STRUCTURATION D UNE FILIÈRE FRANÇAISE, ET ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES VERS L EXPORT AFIN D ASSURER SA PÉRENNITÉ Le projet Windustry France 2.0, piloté par le SER et soutenu par les pouvoirs publics, vise à accompagner individuellement 50 entreprises sur une durée de 3 ans en vue de faire évoluer leur outil industriel. L objectif est de leur permettre d obtenir des marchés auprès des donneurs d ordres de la filière éolienne, et de diversifier ainsi leurs activités pour créer de nouveaux emplois. Par ailleurs, Windustry organise, chaque année, ses rencontres d affaires dans de grandes métropoles régionales, durant lesquelles se tiennent plus d un millier de rendez-vous d affaires entre sous-traitants et donneurs d ordres. Cette démarche promeut les savoir faire des entreprises françaises lors de salons internationaux dédiés à la filière éolienne, notamment offshore. Les autres filières EMR bénéficieront de démarches similaires dès lors qu elles entreront en phase d industrialisation. 10

11 photo DONG Energy A/S «La France a pour ambition de devenir le chef de file en Europe dans le domaine des énergies marines renouvelables. Notre pays bénéficie d avantages considérables pour parvenir à cet objectif : en plus de disposer du deuxième gisement hydrolien et éolien du continent, la France est la deuxième puissance maritime mondiale.» Ségolène ROYAL, Ministre de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie, le 7 mai

12 LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES 20 ans d expérience et de promotion des énergies renouvelables 20 permanents Près de 400 adhérents LA COMMISSION ÉNERGIES MARINES ET LE PÔLE ÉOLIEN OFFSHORE DU SER 50 adhérents regroupés au sein de la commisson énergies marines 50 adhérents regroupés au sein du pôle éolien offshore 1 réseau de représentants dédié aux EMR, assurant une représentation dans les instances regionales : Les Conseils Maritimes de Façade Les Parcs Naturels Marins Les Comités de Pilotage Natura 2000 Les instances de concertation temporaires (pour le zonage) LA REPRÉSENTATION DU SER DANS LES INSTANCES CONSULTATIVES, AU NIVEAU NATIONAL : Conseil Supérieur de l Energie (CSE) Conseil National de la Mer et du Littoral (CNML) Comité National des Énergies renouvelables en Mer (CNEM) Comité de Concertation des Producteurs (CCP) Comité des Utilisateurs du Réseau de Transport d Electricité (CURTE) Comité Technique de l Electricité (CTE) Le SER est également membre d Ocean Energy Europe, l association européenne des énergies marines rue de la Baume Paris Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) ser_enr conception : THINK UP SER - 09/

Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois indirects liés à la Transition Energétique

Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois indirects liés à la Transition Energétique Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le mardi 2 décembre 2014 Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014 CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES Rencontres CEVEO Windustry France Paris, le 24 juin 2014 La filière éolienne française 2 Situation 2014 : 8 224 MW installés = 740 parcs éoliens = 4 000 éoliennes =>

Plus en détail

DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES

DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES LES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES Source : Vertiwind Source : Rotec Eng Source : Carnegie Source : DCNS Etat de l art du marché des EMR Antoine RABAIN

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer du Calvados Pourquoi en mer au large du Calvados? Parc éolien en mer 75 éoliennes SITE PIONNIER DE L ÉOLIEN EN MER

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Encourager l innovation grâce à des projets d avenir vecteurs de croissance verte

Encourager l innovation grâce à des projets d avenir vecteurs de croissance verte MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE CONFERENCE DE PRESSE DE SÉGOLENE ROYAL DOSSIER DE PRESSE Vers un nouveau modèle énergétique : accélérer le développement des énergies renouvelables

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1. gerard.podevin@univ-rennes1.fr

PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1. gerard.podevin@univ-rennes1.fr PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1 gerard.podevin@univ-rennes1.fr Convention passée entre le CGDD et le CEREQ pour assister le comité stratégique de filières écoindustries (COSEI)

Plus en détail

MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL. Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences

MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL. Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences SOMMAIRE Évaluation 2012 du gisement d énergies en mer de la façade aquitaine Perspectives économiques des filières

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Guillaume GIRARD Chargé de mission «Energies Renouvelables» Introduction Les différentes filières d énergies renouvelables : Hydraulique Eolien

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Sommaire! La démarche Smart grids de la CRE! Les recommandations de la CRE pour accompagner le développement des Smart grids 2 Une démarche

Plus en détail

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EUROPE PIONNIÈRE DE L ÉOLIEN EN MER Objectif 2020 : 192 GW éoliens (15% de la consommation électrique) dont 24 GW en mer (3%) A fin juin 2014,

Plus en détail

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique?

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? France Energie Eolienne Mars 2014 Le marché de l électricité traverse aujourd hui une crise sans précédent. La crise économique engendre

Plus en détail

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 Accueil des EnR sur le réseau Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 2 LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ La consommation française d électricité tend à se stabiliser Une évolution contrastée en fonction

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT

OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT ( ) «Nous pensons que la France peut être leader en matière d énergies renouvelables et surtout d énergies

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES. 26 Mai 2015

MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES. 26 Mai 2015 MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES 26 Mai 2015 LA FEUILLE DE ROUTE EMR DU CORICAN Jean-Louis PIQUEMAL STX Coordinateur de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes AREVA Innovation pme Le site internet dédié aux PME françaises innovantes Nucléaire et renouvelables, deux énergies complémentaires pour fournir au plus grand nombre une énergie toujours plus sûre avec

Plus en détail

Les projets Energies Marines à La Réunion

Les projets Energies Marines à La Réunion Les projets Energies Marines à La Réunion Gildas DELENCRE Energies Réunion chef de projet Energies Marines gildas.delencre@energies-reunion.com Guadeloupe 1 Energies Marines à La Réunion Sommaire Contexte

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française Une filière industrielle française Une ambition en marche Une technologie de pointe

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE CONFERENCE DE PRESSE «L éolien offshore : une contribution essentielle à la transition énergétique et un puissant levier de développement industriel local» 1 er décembre 2014 2 L éolien offshore : une

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE La transition écologique et énergétique est une nécessité pour les entreprises. Le réchauffement climatique affectera toutes les entreprises

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

Au service de vos projets maritimes et fluviaux

Au service de vos projets maritimes et fluviaux INGÉNIERIE CONSEIL MESURES ENVIRONNEMENTALES Au service de vos projets maritimes et fluviaux Energies Marines Renouvelables Types de missions : Études d impacts Études réglementaires Mesures environnementales

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015 C eux qui étaient là, si nombreux, s en souviennent. Alors que le rideau tombait sur la première édition d Euromaritime, nous parlions d émotion, de bonheur d être ensemble, de succès partagé. Car telle

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Eolien en mer: l expérience Siemens

Eolien en mer: l expérience Siemens Eolien en mer: l expérience Siemens Mai 2013 Confidentiel / Siemens Energy France Siemens Wind Power Leader mondial dans l éolien offshore > 20 ans d expérience en éolien offshore Parc installé : - 1.100

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables en France

Les énergies marines renouvelables en France Les énergies marines renouvelables en France Campus International de la Mer Yann-Hervé De Roeck yhdr@france-energies-marines.org Gestion des ressources marines de la diversité des EMR Éolien flottant Hydrolien

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique 1 Celine.maze@direccte.gouv.fr PLAN FILIERE INDUSTRIES AUTO AERO MECA Ile-de-France 2013 Accompagnement à la stratégie Développement

Plus en détail

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Gestion des ressources marines de la diversité des EMR Éolien flottant Hydrolien Éolien posé

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

UNE ÉNERGIE VERTE POUR UNE CROISSANCE BLEUE :

UNE ÉNERGIE VERTE POUR UNE CROISSANCE BLEUE : UNE ÉNERGIE VERTE POUR UNE CROISSANCE BLEUE : Propositions de France Energie Eolienne pour le développement d une filière de l éolien en mer compétitive et créatrice d emplois juin 2013 Présentation de

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance : assurer un fonctionnement durable de vos parcs la

Plus en détail

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 1 Présentation du projet éolien en mer de Fécamp 2 Les acteurs du projet un leader des énergies renouvelables

Plus en détail

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Conférence en ligne La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Jean-François Piedagnel Directeur Général www.legilocal.fr Septembre 2015 2 Conçu

Plus en détail

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013 Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Les énergies marines UNE APPROCHE TRANSVERSE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE MOBILITÉ AUTOUR DE L HYDROGÈNE : LE DÉPARTEMENT DE LA MANCHE EST LA PREMIÈRE COLLECTIVITÉ À SE DOTER D UNE STATION DE DISTRIBUTION D HYDROGÈNE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014 Bertrand Marsset directeur adjoint PNA Syndicat mixte Région Basse Normandie, Département de la Manche, Département du Calvados. Autorité

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes. Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes)

GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes. Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) 1. Composition du GT et thématiques Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) Energies

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015 C eux qui étaient là, si nombreux, s en souviennent. Alors que le rideau tombait sur la première édition d Euromaritime, nous parlions d émotion, de bonheur d être ensemble, de succès partagé. Car telle

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quel état des lieux des EMR peut-on dresser? Que peuvent apporter les EMR à l offre d énergie existante? Comment

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE 3 E ÉDITION NATIONALE DES JOURNÉES HYDROGÈNE DANS LES TERRITOIRES À CHERBOURG, LES 17 ET 18 JUIN : RÉUNIR LES ACTEURS PRIVÉS ET PUBLICS AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

POUR RÉUSSIR. la transition énergétique les actions à. mettre en œuvre dès 2015

POUR RÉUSSIR. la transition énergétique les actions à. mettre en œuvre dès 2015 POUR RÉUSSIR la transition énergétique les actions à mettre en œuvre dès 2015 1 SER-8pages-V5.indd 1 02/02/15 18:02 La part des énergies renouvelables pour atteindre plus de 32% de la consommation d énergie

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

PRESENTATION AFPA AURAY NAUTISME MARITIME - TOURISME. Fédération Française des Ports de Plaisance 7 octobre 2014

PRESENTATION AFPA AURAY NAUTISME MARITIME - TOURISME. Fédération Française des Ports de Plaisance 7 octobre 2014 PRESENTATION AFPA AURAY NAUTISME MARITIME - TOURISME Fédération Française des Ports de Plaisance 7 octobre 2014 L AFPA, 1 er organisme de formation professionnelle en France 170 000 stagiaires formés par

Plus en détail

PARTICIPEZ À THETIS EMR

PARTICIPEZ À THETIS EMR PARTICIPEZ À THETIS EMR LE 20-21 MAI 2015 PARC DES EPOSITIONS À NANTES, PAYS DE LA LOIRE Présentation de THETIS EMR Notre Vision Promouvoir l innovation dans les EMR, et les acteurs des différentes filières

Plus en détail

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut Ensemble, plus vite, plus haut Présentation de l association 24 ème Jeudi 10 janvier 2013 Le Pôle Aéronautique en Poitou-Charentes Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d'aérotechnique (ENSMA) Téléport

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013

INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013 INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013 18 et 19 juin 2013, Nice Directeur adjoint de l environnement et de l énergie Nice cote d azur Métropole Déploiement d une seconde géneration de smartgrid Nice cote d'azur

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Licence Professionnelle Chef d Opération & Maintenance en éolien Offshore

Licence Professionnelle Chef d Opération & Maintenance en éolien Offshore Licence Professionnelle Chef d Opération & Maintenance en éolien Offshore 1 En quelques mots.. Origine du projet: juin 2011 L éolien Offshore: une opportunité industrielle majeure pour la France La formation

Plus en détail

DEFINITION DE ZONES PROPICES A L IMPLANTATION D EOLIENNES EN MER. Contribution du Syndicat des énergies renouvelables

DEFINITION DE ZONES PROPICES A L IMPLANTATION D EOLIENNES EN MER. Contribution du Syndicat des énergies renouvelables DEFINITION DE ZONES PROPICES A L IMPLANTATION D EOLIENNES EN MER Contribution du Syndicat des énergies renouvelables Janvier 2015 Table des matières I. Introduction... 3 II. L éolien en mer : caratéristiques,

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 1 SOMMAIRE : 1. EMPLOI 2. FORMATION 3. ATTRACTIVITE DES METIERS 4. INSERTION 2 Préambule : La démarche Compétences 2020* Cellule

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail