RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES OPÉRATIONS. ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA Version du Remplace toutes les versions précédentes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES OPÉRATIONS. ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA Version du 15-03-2015 Remplace toutes les versions précédentes"

Transcription

1 RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES OPÉRATIONS ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA Version du Remplace toutes les versions précédentes Siège social: RPM Anvers Belgiëlei Cpte: Anvers IBAN: BE Tél.: BIC: ARSPBE22 TVA: BE Argenta Banque d Épargne SA est soumise en qualité de banque d épargne, agréée comme établissement de crédit, au contrôle prudentiel de la Banque Nationale de Belgique (BNB), boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles. Argenta Banque d Épargne SA est aussi soumise au contrôle en matière de protection des investisseurs et des consommateurs de l Autorité des services et marchés financiers (FSMA), rue du Congrès 12-14, 1000 Bruxelles. Argenta Banque d Épargne SA est également inscrite comme intermédiaire d assurances sous le numéro d inscription FSMA La Banque d épargne a ratifié le Code de conduite de Febelfin. Le Code de conduite peut être consulté sur demande à la Banque d épargne ou sur le site Internet de Febelfin (www.febelfin.be). Après un entretien éventuel à l'agence Argenta, toute réclamation éventuelle peut être adressée soit par téléphone, soit par écrit (par fax, par ou par lettre ordinaire) au Service de Gestion des plaintes de la Banque d'épargne SA, Belgiëlei 49-53, 2018 Anvers, téléphone: , fax: , Les réclamations effectuées par téléphone doivent toujours être confirmées par écrit (par fax, par ou par lettre ordinaire). Si le client estime que le Service de Gestion des plaintes de la Banque d épargne ne répond pas ou pas suffisamment à sa plainte, il peut toujours s adresser au Ombudsfin (l Ombudsman en conflits financiers), rue Belliard 15-17, 1040 Bruxelles, boîte 8, téléphone: , fax: , ou envoyer un à

2 RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES OPÉRATIONS Le Règlement Général des Opérations (ci-après appelé le Règlement général) constitue le cadre général de la relation conventionnelle entre Argenta Banque d épargne SA (ci-après dénommée la Banque d'épargne) et ses clients et/ou autres contractants. Dans l'ordre de priorité, la relation entre la Banque d épargne et ses clients et/ou autres contractants est régie par les dispositions d éventuelles conventions particulières, le présent Règlement général et les usages bancaires généralement admis. Les dispositions spécifiques telles que mentionnées de la partie II à la partie IV font partie intégrale du présent Règlement général. Lorsque les dispositions spécifiques divergent des dispositions générales de la partie I du Règlement général, lesdites dispositions spécifiques ont priorité. Dans tous les autres cas, elles se complètent. Le présent Règlement général s applique à tous les clients de la Banque d épargne, tant les personnes physiques (particuliers, commerçants ou praticiens de profession libre) que les personnes morales. Si une quelconque disposition du présent règlement est contraire à une disposition légale ou réglementaire visant à protéger une certaine catégorie de personnes (comme les dispositions reprises dans le Code de droit économique), ladite disposition doit être considérée comme non applicable pour lesdites personnes. Dans les cas où ceci est explicitement déterminé, le Règlement général est également applicable à la relation que les clients et les autres contractants ont avec les autres sociétés appartenant au Groupe Argenta (i.e. Argenta Groupe de Bancassurance SA, ainsi que les sociétés contrôlées par ce dernier, ci-après dénommé le Groupe Argenta). Le Règlement général est disponible en néerlandais et en français. Chaque client peut recevoir gratuitement dans chaque agence de la Banque d épargne un exemplaire du Règlement général. Le Règlement général peut également être consulté et téléchargé sur Les versions précédentes du présent Règlement général peuvent toujours être demandées gratuitement par le biais des agences de la Banque d épargne ou à son siège social. Version du

3 TABLE DES MATIÈRES TERMINOLOGIE 1 PARTIE I: GÉNÉRALITÉS 7 1. Devoir d identification et d information Généralités Le client Généralités Acceptation des clients Compliance et blanchiment Identification obligatoire Modifications Documents d identification Personnes physiques Indivisions et formes de droit sans personnalité juridique Associations de fait Personnes morales Spécimen de signature Protection de la vie privée Protection des Données à caractère personnel Centrale des Crédits aux Particuliers Point de Contact Central (PCC) Foreign Account Tax Compliancy Act (FATCA) Devoir de discrétion Relation avec le client Mineurs et clients incapables Époux Indivisions et formes de droit sans personnalité juridique Associations de fait Nue-propriété et usufruit Procurations Généralités Fin Décès Communication Avoirs Informations Correspondance Frais Correspondance Généralités Expédition par fax ou par Instruction d expédition spécifique Tarifs, frais, taxes, taux d'intérêt et taux de change Communication au client 20

4 13.2. Tarifs, frais et taxes à la charge du client Généralités Prélèvement du précompte mobilier et cotisation supplémentaire sur les revenus mobiliers Modification des tarifs et des frais Modification des taux d intérêt et des taux de change Résiliation de la relation avec le client et résiliation des services Résiliation de la relation avec le client Résiliation des services Documents transmis à la Banque d épargne Modification du Règlement Général Droit applicable et tribunaux compétents Réclamations 23 PARTIE II: COMPTES, DOCUMENTS DE PAIEMENT ET DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT 25 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Ouverture de comptes Comptes en devises étrangères Comptes au nom de plusieurs titulaires Tarifs, frais, taxes, taux d'intérêt et taux de change Solde débiteur Sûretés de la Banque d épargne Unicité de compte et compensation Unicité des comptes Compensation Autres garanties à l avantage de la Banque d épargne Gage Apurement des soldes débiteurs Extraits de compte Généralités Instruction d expédition Non-réception, erreurs et irrégularités Utilisation de formulaires et traitement des opérations Cession de comptes Clôture de comptes Clôture par le client Clôture par la Banque d épargne 31 B. COMPTES Comptes de paiement Le Compte Giro Le Compte Client Individuel Comptes d épargne 33

5 2.1. Le Compte d épargne Le Compte Maxi Le Compte d Accroissement L e-épargne Le Compte Plus Le dépôt à terme Dépôt à terme - Prêt-citoyen thématique Dépôt à terme Step-up Comptes spécifiques 40 C. DOCUMENTS DE PAIEMENT Chèques Délivrance de chèques Encaissement de chèques Lettres de change 41 D. SERVICES DE PAIEMENT Autorisation des Opérations de Paiement Consentement à l exécution d Ordres de Paiement Consentement Retrait du consentement Notification et contestation en cas d Opérations de Paiement non autorisées ou non correctement exécutées Notification d Opérations de Paiement non autorisées ou non correctement exécutées Preuve relative à l authentification et à l exécution d Opérations de Paiement et de contestations relatives à des Opérations de Paiement non autorisées ou non correctement exécutées Responsabilité en cas d'opérations de Paiement non autorisées Généralités Instrument de Paiement perdu ou volé ou utilisation détournée Remboursements d Opérations de Paiement initiées par ou via le Bénéficiai Conditions du remboursement Demande de remboursement Exclusion du droit au remboursement Exécution des Opérations de Paiement Ordres de Paiement, provisions et montants transférés Moment de réception 43 a) Généralités 43 b) Exécution de l Opération de Paiement à une date convenue Refus d exécution Irrévocabilité des Ordres de Paiement 44 a) Généralités 44 b) Opération de Paiement initiée par ou via le Bénéficiaire 44 c) Exécution de l Opération de Paiement à une date convenue Montants transférés Délai d exécution et Date Valeur Délai d exécution 45 a) Opérations de Paiement initiées par le Payeur 45 b) Opération de Paiement initiée par ou via le Bénéficiaire 45

6 c) Dépôt en espèces 46 d) Compliance et blanchiment Date Valeur 46 a) Crédit 46 b) Débit Responsabilité en cas d Identifiant Unique erroné, de non-exécution ou d exécution incorrecte Identifiant Unique erroné Non-exécution ou mauvaise exécution 47 a) Ordre de Paiement initié par le Payeur 47 b) Ordre de Paiement initié par ou via le Bénéficiaire 47 c) Tous les Ordres de Paiement Informations relatives aux Opérations de Paiement individuelles Informations avant l exécution de l Opération de Paiement Informations après l exécution de l Opération de Paiement Informations en cas de débit Informations en cas de crédit Types d Opérations de Paiement Virements Caractéristiques Identifiant Unique Consentement et révocabilité 50 a) Consentement 50 b) Révocabilité Moment de réception et délai d exécution 50 a) Moment de réception 50 b) Exécution et délai d exécution Informations Frais Ordres permanents Caractéristiques Disposition finale Domiciliations Caractéristiques Identifiant Unique Consentement et révocabilité 53 a) Consentement 53 b) Révocabilité Moment de réception et délai d exécution 53 a) Moment de réception 53 b) Exécution et délai d exécution Frais Retraits et dépôts en espèces Caractéristiques 54 a) Retrait en espèces 54 b) Dépôt en espèces Identifiant Unique 54 a) Retrait en espèces 54 b) Dépôt en espèces 55

7 Consentement et révocabilité 55 a) Consentement 55 b) Révocabilité Moment de réception et délai d exécution 55 a) Moment de réception 55 b) Exécution et délai d exécution Frais Paiements par carte Caractéristiques Identifiant Unique 56 a) Paiements par carte avec la carte de débit 56 b) Paiements par carte avec la carte de crédit Consentement et révocabilité 56 a) Consentement 56 b) Révocabilité Moment de réception et délai d exécution 57 a) Moment de réception 57 b) Exécution et délai d exécution Frais Paiements par l App de Paiement Caractéristiques Identifiant Unique Consentement et révocabilité 58 a) Consentement 58 b) Révocabilité Moment de réception et délai d exécution 58 a) Moment de réception 58 b) Exécution et délai d exécution Frais 58 PARTIE III: INSTRUMENTS DE PAIEMENT Dispositions applicables à tous les Instruments de Paiement Limitations à l'utilisation des Instruments de Paiement Attribution Limites de dépenses Code secret Blocage des Instruments de Paiement Obligations relatives aux Instruments de Paiement Obligations du client Obligations de la Banque d épargne Responsabilité en cas d'opérations de Paiement non autorisées avec un Instrument de Paiement perdu ou volé et en cas de détournement Responsabilité avant la notification Responsabilité après la notification Règlement relatif à la carte de débit La carte Services liés à la carte de débit Services offerts par les guichets automatiques 63 a) Retrait en espèces 63

8 b) Consultation du solde du/des Compte(s) Lié(s) 63 c) Transmission d'informations Services offerts par les terminaux de paiement Services offerts à l'étrange Paiements par carte via Internet ou via l App de Paiement Limites de dépenses Preuve des Opérations de Paiement Obligations du titulaire de carte Responsabilité du titulaire du compte Généralités Responsabilité en cas d'opérations de Paiement non autorisées Tarifs, frais, taxes, taux d'intérêt et taux de change Restitution et blocage de la carte de débit Restitution de la carte de débit Blocage de la carte de débit Résiliation des services prestés par la Banque d épargne Modification des conditions Modifications aux systèmes Règlement relatif à la carte de crédit La carte Services liés à la carte de crédit 66 a) Paiements par carte 66 b) Retraits en espèces 66 c) Services proposés par les terminaux de paiement 66 d) Services proposés à l étranger 66 e) Paiements par carte sur Internet f) Assurances Limites de dépenses État des dépenses Paiement Validité et renouvellement de la carte de crédit Preuve des Opérations de Paiement Obligations du titulaire de carte Responsabilité du titulaire de la carte et du titulaire du compte Généralités Responsabilité en cas d'opérations de Paiement non autorisées Tarifs, frais, taxes, taux d'intérêt et taux de change Restitution et blocage de la carte de crédit Restitution de la carte de crédit Blocage de la carte de crédit Conflits avec des sociétés commerciales Résiliation des services prestés par la Banque d épargne Modification des conditions Modifications aux systèmes Règlement relatif à Argenta Banque par Internet Conditions d utilisation Demande de l abonnement Matériel informatique requis Accès Accès par le biais du digipass Argenta Modification de la procédure d accès Utilisation Fonctions Emploi des langues et législation applicable 70

9 Utilisation Restrictions Limites de dépenses Preuve des Opérations de Paiement Obligations et responsabilité du client Obligations Responsabilité en cas d'opérations de Paiement non autorisées Obligations et responsabilité de la Banque d épargne Continuité Sécurité Tarifs, frais, taxes, taux d'intérêt et taux de change Résiliation des services prestés par la Banque d épargne Modification des conditions Modifications aux systèmes Généralités Description du service Conditions complémentaires pour l utilisation du service Communication d informations spécifiques au client Dispositions complémentaires en matière d exécution des 74 Transactions Informations par le biais d Argenta Banque par Internet Règlement de l App de Paiement Dispositions d utilisation de l App de Paiement Accès et utilisation de l App de Paiement Enregistrement de l App de Paiement Modification de la procédure d enregistrement Services liés à l App de Paiement Fonctionnalités Emploi des langues et législation applicable Exécution des Opérations de Paiement Restrictions Limites de dépenses Preuve des opérations de paiement Obligations et responsabilité du client Obligations Responsabilité en cas d Opérations de Paiement non autorisées Obligations et responsabilité de la Banque d épargne Continuité Sécurité Clause de non-responsabilité Tarif, frais, taxes, taux d intérêt et taux de change Blocage de l App de Paiement Résiliation des services prestés par la Banque d épargne Modification des conditions Modification aux systèmes Règlement de l App Argenta Banque Dispositions d utilisation de l App Argenta Banque Accès et utilisation de l App Argenta Banque Enregistrement de l App Argenta Banque Modification de la procédure d enregistrement Services liés à l App Argenta Banque Fonctionnalités Emploi des langues et législation applicable Exécution des Virements Restrictions 81

10 Limites de dépenses Preuve des Virements Obligations et responsabilité du client Obligations Responsabilité en cas de Virements non autorisés Obligations et responsabilité de la Banque d épargne Continuité Sécurité Clause de non-responsabilité Tarifs, frais, taxes, taux d intérêt et taux de change Blocage de l App de Paiement Résiliation des services prestés par la Banque d épargne Modification des conditions Modification aux systèmes Propriété Intellectuelle 85 PARTIE IV: TRANSACTIONS SUR INSTRUMENTS FINANCIERS Champ d application Codes de conduite Portée de la relation de Conseil en Investissement Détermination du profil: généralités Profil d'adéquation Profil de Conformité pour l achat d Instruments Financiers Complexes via Argenta Banque par Internet Profils de produit et classes de risque Contrôle des Transactions sur Instruments Financiers en fonction du profil d investisseur Contrôle a priori Généralités Dans une agence de la Banque d épargne: contrôle sur la base du Profil d'adéquation Via Argenta Banque par Internet Composition du Portefeuille d'investissement Risques liés aux Instruments Financiers Validité du profil d investisseur Responsabilité Résiliation de la relation avec le client Autres dispositions Frais Politique d'exécution des ordres; politique d'exécution optimale ( best execution ) Communication d informations concernant les risques liés aux Transactions sur Instruments Financiers Communication d informations générales Communication d informations spécifiques Dépôt d Instruments Financiers Généralités Dépôt à découvert Généralités Remise de Titres déposés et irrégularités Fongibilité 96

11 Intervention de tiers Recours à des organismes dépositaires Droit applicable Responsabilité de la Banque d'épargne Droits du sous-dépositaire Compte omnibus Communications Pas de délivrance physique des Titres déposés Opérations effectuées par la Banque d épargne Droit de vote concernant les Titres Déposés Droit de garde Envoi de titres ou de valeurs mobilières Gage de la Banque d épargne Modalités générales en matière d'exécution de Transactions sur Instruments Financiers Généralités Modalités d exécution Transmission, modification et annulation d'ordres d'exécution de transactions sur instruments financiers Mentions minimales sur le formulaire d exécution Approvisionnement Date limite pour placer une instruction Exécution d instructions de cession et d acquisition Validité et limites des instructions Instructions acceptées ou refusées Annulation d instructions Confirmation d instructions Dommages Opposition à des Instruments Financiers Dépôt des Instruments Financiers Remboursement avant terme de bons de caisse Transactions concernant des parts d'organismes de placement collectif Généralités Modalités d exécution Donner, modifier et annuler les instructions à exécuter les transactions concernant des parts d'organismes de placement collectif Date limite pour placer une instruction Fourniture d informations Validité et limites des instructions Rétrocessions concernant des parts d'organismes de placement collectif Service de nominée Conflits d intérêts 109 ANNEXE 1: EXÉCUTION DES ORDRES: POLITIQUE D EXÉCUTION OPTIMALE (BEST EXECUTION) 110

12 1. Introduction Champ d application de la politique de meilleure exécution L obligation d exécution Obtention du meilleur résultat possible Critères d exécution Lieux d Exécution Exceptions à l obligation d obtention du meilleur résultat possible Ordres exécutés en dehors d un marché réglementé ou d un MTF 114 ANNEXE 2: NOTE D'INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR MIFID Situation générale Quelques points fondamentaux de la Directive MiFID Le devoir de diligence Le classement de clients Principe «Connaissez votre client» Transparence et exécution optimale des ordres Obligations en matière d'information et de documentation 116 ANNEXE 3: CONDITIONS D UTILISATION DE L APP DE PAIEMENT Les droits de propriété intellectuelle et licences Exigences du système Blocage d'accès à l'app de Paiement Territoire desservi Conditions d utilisation Recevoir et exécuter des paiements via l'app de Paiement Liens externes Limitation de responsabilité Stockage de et accès aux informations contenues dans l'appareil mobile du client Protection des données 121

13 TERMINOLOGIE Pour l application du Règlement Général, il convient d entendre par: App Argenta Banque: l application mobile de la Banque d épargne qui permet d accéder aux services bancaires mobiles via un appareil mobile du client. App de Paiement: l application de paiement mobile développé par Bancontact/Mistercash sa par laquelle le client peut exécuter des Opérations de paiement sur le Compte lié à son Instrument de paiement Bancontact/Mistercash Argenta Banque par Internet / L Abonnement à Argenta Banque par Internet / Le service d Argenta Banque par Internet: l intégralité des services à l aide desquels le client peut obtenir, par Internet, des informations sur des Opérations de Paiement et réaliser des opérations sur des Comptes Liés détenus auprès de la Banque d'épargne dont il est titulaire, cotitulaire ou mandataire. A.R. MiFID: l Arrêté Royal du 3 juin 2007 portant les règles et modalités visant à transposer la directive concernant les marchés d'instruments financiers. Arpe: Fonds d épargne-pension Argenta Bénéficiaire: la personne physique ou morale qui est le destinataire prévu de fonds faisant l objet d une Opération de Paiement. Carte de Débit Liée: la carte de débit avec laquelle le client bénéficie i) d un accès, respectivement à Argenta Banque par Internet associé à un numéro d abonnement et ii) à l App de Paiement ainsi qu à l App Argenta Banque. Le titulaire de cette carte de débit doit correspondre respectivement au client titulaire du contrat Argenta Banque par Internet et de l App Argenta Banque ainsi qu au client qui s est enregistré à l App de Paiement. Centrale des Crédits aux Particuliers: Un outil de lutte contre le surendettement. Elle enregistre tous les crédits conclus dans un but privé par des personnes physiques ainsi que les éventuels défauts de paiement relatifs à ces crédits. Elle doit obligatoirement être consultée par les prêteurs avant tout octroi de crédit. Clients Non Professionnels: pour l application de l article 5 de la partie III et l application de la partie IV, il convient d entendre par «Clients Non Professionnels» les clients qui ne satisfont pas aux critères énumérés à l annexe A de l A.R. MiFID. Clients Professionnels: pour l application de l article 5 de la partie III et pour l application de la partie IV, il convient d'entendre par «Clients Professionnels», les clients qui possèdent l expérience, les connaissances et l expertise nécessaires pour prendre eux-mêmes des décisions en matière d investissement et pour évaluer de façon appropriée les risques qu ils courent. Pour être considéré comme un Client Professionnel, le client doit satisfaire aux critères énumérés à l annexe A de l A.R. MiFID. Code BIC: l abréviation «BIC» signifie Bank Identifier Code ou code d identification bancaire. Le code BIC est un code d identification Unique, qui est utilisé avec le numéro IBAN, et qui désigne la banque auprès de laquelle le compte concerné est ouvert. Compte de Paiement: un compte, au nom d un ou de plusieurs Utilisateurs de Services de Paiement, qui est utilisé principalement pour exécuter des Opérations de Paiement. Le compte Giro+ et le Compte Client Individuel sont des Comptes de Paiement. Comptes Liés: les Comptes Liés à un Instrument de Paiement et sur lesquels sont enregistrées toutes les opérations de débit et de crédit effectuées avec l Instrument de Paiement en question. 1

14 En ce qui concerne Argenta Banque par Internet, les dispositions spécifiques ci-après s appliquent aux Comptes Liés: - Les comptes dont le client est déjà titulaire, mandataire ou représentant légal à la date de conclusion d un contrat Argenta Banque par Internet sont Uniquement liés à l Abonnement Argenta Banque par Internet à la demande explicite du client. Les comptes qui n ont pas été liés à cette date peuvent toujours être liés à l Abonnement Argenta Banque par Internet à un moment ultérieur de la période d exécution du contrat, et ce, à la demande explicite du client. Si le client dispose déjà d un Abonnement Argenta Banque par Internet et qu il ouvre un nouveau compte, ce nouveau compte est automatiquement lié à Argenta Banque par Internet, sauf si le client demande explicitement à la Banque d épargne d exclure le compte du processus de liaison. Le client peut également demander explicitement la dissociation de certains comptes, et ce, à n importe quel moment ultérieur de la période d exécution du contrat. La Banque d épargne se réserve aussi le droit d exclure certains comptes du processus de liaison. - Les comptes pour lesquels le client dispose d un mandat et où aucune Limitation de Procuration n a été enregistrée sont automatiquement liés à l Abonnement Argenta Banque par Internet du client-mandataire, sauf si ce dernier demande explicitement à la Banque d épargne d exclure ce compte du processus de liaison. Par contre, à chaque fois que le mandant souhaite modifier la procuration, le compte en question sera à nouveau et automatiquement lié à l Abonnement Argenta Banque par Internet des mandataires. Le mandataire peut en permanence demander à la Banque d épargne de dissocier à nouveau le compte en question. - Les Comptes Liés suivants peuvent Uniquement être consultés via Argenta Banque par Internet: (i) comptes pour lesquels une Limitation de Compte a été enregistrée, (ii) comptes sur lesquels des opérations ne peuvent être exécutées que moyennant l accord de deux ou plusieurs personnes et (iii) comptes d épargne, comptes de dépôt et dépôts à terme au nom d un client mineur via l Abonnement Argenta Banque par Internet au nom de ce client mineur. L exécution d opérations via Argenta Banque par Internet n est pas possible. Conditions d'utilisation de l'app de Paiement: les conditions d'utilisation, figurant en annexe 3, qui régissent l'utilisation de et l'accès à l'app de Paiement. Conseils en Investissement: la fourniture de recommandations personnalisées à un client, en ce qui concerne une ou plusieurs transactions portant sur des Instruments Financiers. Contrepartie Éligible: les clients qui satisfont aux critères énumérés dans l'article 3 de l'arrêté Royal portant les règles et modalités visant à transposer la directive européenne concernant les marchés d'instruments financiers, c.-à-d. les entreprises d'investissement, les établissements de crédit, les entreprises d'assurance, les organismes de placement collectif et leurs sociétés de gestion, etc. La classification d un client en tant que Contrepartie Éligible laisse le droit à ce client de demander d être traité, en général ou par transaction, comme un client dont les relations d affaires avec la Banque d épargne sont soumises aux prescriptions définies par et en vertu des articles 27 et 28 de la loi du 2 août 2002 relative à la surveillance financière. À l exception d une telle démarche, la Banque d épargne n est pas obligée de respecter les règles de conduite telles qu elles sont décrites dans l article 2 de la partie IV à l égard des Contreparties Éligibles, étant donné qu elles sont supposées suffisamment connaître le fonctionnement des marchés financiers. 2

15 Cookies: la Banque d épargne utilise des Cookies. Il s agit de petits fichiers «texte» générés par un programme sur le serveur du site Internet d Argenta qui sont enregistrés sur le disque dur de l ordinateur du client. Ces Cookies sont nécessaires au fonctionnement d Argenta Banque par Internet. Le client accepte l utilisation de ces Cookies en signant le contrat Argenta Banque par Internet. Date Valeur: la date de référence utilisée par le Prestataire de Services de Paiement pour calculer les intérêts applicables aux fonds débités d un compte ou crédités sur un Compte de Paiement. Documents de Paiement: les chèques et lettres de change sont des documents de paiement. Domiciliation: une Opération de Paiement initiée par le Bénéficiaire, lors de laquelle de l argent est débité automatiquement du Compte de Paiement du Payeur au profit du compte du Bénéficiaire o Domiciliation Européenne: une Domiciliation Européenne est une domiciliation qui est traitée en utilisant le numéro IBAN et pour la Domiciliation Européenne transfrontalière le code BIC du Payeur et du Bénéficiaire. La Domiciliation Européenne peut être exécutée à la fois entre des comptes situés dans le même pays de la zone SEPA (Domiciliation Européenne nationale) et entre des comptes situés dans différents pays de la zone SEPA (Domiciliation Européenne transfrontalière). Données à Caractère Personnel: toutes les informations concernant une personne physique identifiée ou identifiable. Gestion de Portefeuille: la gestion discrétionnaire et individualisée de portefeuilles incluant un ou plusieurs Instruments Financiers, dans le cadre d'un mandat donné par le client. Identifiant Unique: la combinaison de lettres, de chiffres ou de symboles indiquée par le Prestataire de Services de Paiement que l Utilisateur de Services de Paiement doit fournir pour permettre l identification certaine de l autre Utilisateur de Services de Paiement et / ou de son Compte de Paiement pour une Opération de Paiement. Instruments de Paiement: tout dispositif personnalisé et/ou ensemble de procédures convenu entre l Utilisateur de Services de Paiement et le Prestataire de Services de Paiement et auquel l'utilisateur a recours pour initier un Ordre de Paiement. La carte de débit (le cas échéant utilisant la fonction Bancontact/MisterCash ou Maestro), la carte de crédit, Argenta Banque par Internet et un appareil portable sur lequel est installée l App de Paiement sont des Instruments de Paiement. Instruments Financiers: tout instrument appartenant à l une des catégories décrites dans l article 2,1 de la loi relative à la Surveillance Financière, incluant, entre autres: titres, instruments du marché monétaire, droits de participation dans des organismes de placement collectif, contrats d option, contrats à terme, contrats d échange, accords de taux futurs et autres contrats dérivés se rapportant à des titres, à une monnaie, à des taux d intérêt ou à des rendements, ou autres instruments dérivés, indices financiers ou mesures, et qui peuvent être réglés via une livraison matérielle ou en espèces, etc.; o Instruments Financiers Complexes: Instruments Financiers autres que les Instruments Financiers Non Complexes; o Instruments Financiers Non Complexes: Instruments Financiers énumérés à l article 27, 6 de la loi relative à la Surveillance Financière, incluant, entre autres: actions admises à la négociation sur un marché réglementé ou sur un marché équivalent d'un pays tiers, instruments du marché monétaire, obligations ou autres titres de créance (à l'exception des obligations ou autres titres de créance qui comportent un instrument dérivé), droits de participation d organismes de placement collectif et autres Instruments Financiers, pour autant qu ils répondent aux critères de l article 18 de l A.R. MiFID. 3

16 Instruments Financiers Propres: les Instruments Financiers émis par des sociétés appartenant au Groupe Argenta tels que, sans s y limiter, les bons de caisse émis par la Banque d épargne, les certificats subordonnés émis par la Banque d épargne, les obligations émises par la SA Argenta Assurances et les droits de participation d Arpe. Jour Bancaire Ouvrable: les jours calendrier, à l exclusion des samedis, dimanches, jours fériés et autres jours que le siège central de la Banque d épargne est fermé. Limitation de Compte: une limitation des opérations qui peuvent être exécutées sur le compte et qui est enregistrée à la demande spécifique du client, lors de l ouverture ou de la modification du compte. Une Limitation de Compte doit faire l objet d une demande du client dans une agence Argenta. Limitation de Procuration: une limitation des opérations que le mandataire peut effectuer sur le compte sur lequel il a un mandat et qui est enregistrée sur le formulaire de mandat à la demande explicite du client titulaire du compte lors de l'attribution ou de la modification de la procuration. Une Limitation de Procuration doit faire l objet d une demande du client dans une agence Argenta. Loi relative à la Surveillance Financière: la loi du 2 août 2002 relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers. Loi relative aux Services d'investissement: la loi du 6 avril 1995 relative au statut des entreprises d investissement et à leur contrôle, aux intermédiaires et conseillers en placements. (La fonction) Maestro: le service lié à la carte de débit permettant d utiliser à l étranger (dans le monde entier) un réseau de guichets automatiques et de terminaux de paiement portant la dénomination «Maestro». Ce service pourra également être utilisé dans le pays, en fonction du choix du commerçant et/ou du terminal de paiement concerné. Moyens d Accès / Moyens d Accès au Système: les systèmes utilisés par le client pour pouvoir faire usage d un Instrument de Paiement et exécuter les Opérations de Paiement de manière sécurisée (p. ex. le code secret lié à la carte de débit, à l App de Paiement ou à l App Argenta Banque). La Banque d'épargne se réserve le droit d adapter ou de modifier les Moyens d Accès. Les Moyens d'accès éventuellement nouveaux ou modifiés doivent également être considérés comme Moyens d'accès dans le sens de cette définition. Numéro BBAN: l abréviation «BBAN» signifie Basic Bank Account Number ou numéro de compte bancaire de base. Le numéro BBAN est un code d identification Unique pour un compte bancaire intérieur et fait partie du numéro IBAN. (Numéro) IBAN: l abréviation «IBAN» signifie International Bank Account Number, ou numéro de compte bancaire international. Le numéro IBAN est un code d identification identique pour un compte bancaire international. 4

17 Opérations de Paiement: des Opérations de Paiement sont des actions, initiées par le Payeur ou le Bénéficiaire, consistant à verser, transférer ou retirer des fonds. Une différence est faite entre les différentes Opérations de Paiement en fonction de leur mode d initiation: o o o o Opérations de Paiement initiées par le Bénéficiaire: les Domiciliations sont des exemples d Opérations de Paiement initiées par le Bénéficiaire. Opérations de Paiement initiées par le Payeur: les Virements, les ordres permanents et les retraits en espèces sont des exemples d Opérations de Paiement initiées par le Payeur. Opérations de Paiement initiées par le Payeur via le Bénéficiaire: les paiements par carte initiés et autorisés par le titulaire de la carte via le terminal de paiement reliant le commerçant (le Bénéficiaire) au Prestataire de Services de Paiement sont un exemple d Opérations de Paiement initiées par le Payeur via le Bénéficiaire. Opérations de Paiement initiées sur support papier: les transactions de paiement où l Ordre de Paiement est donné au moyen d un formulaire sur support papier. Ordre de Paiement: un Ordre de Paiement est une instruction d un Payeur ou d un Bénéficiaire à son Prestataire de Services de Paiement demandant l exécution d une Opération de Paiement. Payeur: le Payeur est la personne physique ou morale qui est titulaire d un Compte de Paiement et qui autorise un Ordre de Paiement à partir de ce Compte de Paiement ou la personne physique ou morale qui, en l absence de Compte de Paiement, donne un Ordre de Paiement. Portefeuille d'investissement: le portefeuille d'investissement d'un client qui est composé de Produits d'investissement. Prestataire de Services de Paiement: un Prestataire de Services de Paiement est une institution financière qui propose des Services de Paiement conformément au Livre VII du Code de droit économique. La Banque d épargne est un Prestataire de Services de Paiement. Produits d'investissement: Instruments Financiers, comptes IPR et avoirs sur comptes détenus par le client à la Banque d'épargne et assurances de la branche 21, de la branche 23 et de la branche 26 souscrites entre le client et Argenta Assurances SA. Profil d'adéquation: le profil d investisseur du client déterminé par la Banque d épargne sur la base des questions et des réponses du questionnaire de «suitability» complété par le client (y compris les questions et les réponses relatives aux objectifs d investissement et aux possibilités financières). Profil de Conformité: (i) le profil d investisseur du client déterminé par la Banque d épargne sur la base des questions et des réponses portant sur ses connaissances et son expérience consignées dans le questionnaire de «suitability» complété par le client (à l exception des questions et des réponses portant sur les objectifs d investissement et les possibilités financières) si le client a demandé à la Banque d épargne de lui donner des Conseils en Investissement, ou (ii) le profil d investisseur du client déterminé par la Banque d épargne sur la base des questions et des réponses du questionnaire d «appropriateness» complété par le client si le client a Uniquement demandé à la Banque d épargne d effectuer des Transactions sur Instruments Financiers. Services de Paiement: les Services de Paiement sont des services tels qu ils sont définis au Livre VII du Code de droit économique. La Banque d épargne propose notamment les Services de Paiement suivants: - le dépôt et le retrait d espèces sur et d un Compte de Paiement; - l exécution d opérations visant à gérer un Compte de Paiement, notamment la consultation du solde du compte et la réception d extraits de compte; 5

18 - l exécution de Virements, d'ordres permanents et de Domiciliations; - l exécution d Opérations de Paiement via la carte de débit, la carte de crédit et Argenta Banque par Internet; - la liaison des cartes de débit, des cartes de crédit et d Argenta Banque par Internet via ou aux Comptes de Paiement. Services et Activités d'investissement: chaque service ou activité concernant des Instruments Financiers tels qu énumérés dans l article 46 de la loi sur les Services d'investissement, incluant, entre autres, la réception et la transmission d ordres portant sur un ou plusieurs Instruments Financiers, l exécution d ordres au nom de clients, la négociation pour compte propre, la Gestion de Portefeuille, le Conseil en Investissement, la prise ferme d Instruments Financiers et/ou le placement d Instruments Financiers avec engagement ferme. Services Execution-Only: la simple exécution par la Banque d épargne d ordres d un client sur Instruments Financiers Non Complexes via Argenta Banque par Internet au sens de l article 27, 6 de la loi relative à la Surveillance Financière. Système de Paiement Électronique: le réseau des guichets automatiques et des terminaux de paiement en Belgique et/ou à l étranger qui peut être utilisé par les titulaires de cartes. Titres Déposés: les Instruments Financiers donnés en dépôt à la Banque d épargne. Transactions sur un Instrument Financier: toutes les opérations portant sur un Instrument Financier (à l exception de la Gestion de Portefeuille et du Conseil en Investissement), c.-à-d. la souscription, l achat, la vente, le rachat, l échange, la transposition, l encaissement de coupons, le remboursement, l exercice des droits liés à un Instrument Financier. Virement: une Opération de Paiement initiée par le Payeur, lors de laquelle de l argent est transféré sur le compte du Bénéficiaire. o o Virement Européen: un transfert en euros, lors duquel sont utilisés le numéro IBAN du Payeur et du Bénéficiaire et pour le Virement Européen transfrontalier le code BIC du Payeur et du Bénéficiaire. Le compte bénéficiaire du Virement Européen peut être un compte belge (dans ce cas, on parle d un Virement Européen national) comme un compte extérieur, situé dans la zone SEPA (dans ce cas, on parle d un Virement Européen transfrontalier). Virement International: un transfert, en euros ou en devises étrangères, qui n est pas un Virement Européen, lors duquel sont utilisés le numéro IBAN et le code BIC du Payeur et le numéro IBAN ou le numéro de compte, selon le pays et le code BIC du Bénéficiaire. Le Virement International est utilisé afin d exécuter des paiements vers des comptes bénéficiaires étrangers ou des paiements en devises étrangères (indépendamment du pays du compte bénéficiaire). Zone SEPA: les 28 États membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, Monaco et la Suisse. 6

19 1. Devoir d identification et d information 1.1. Généralités Le client Généralités PARTIE I: GÉNÉRALITÉS Toute personne physique, toute personne morale ou tout groupement/entité qui fait appel aux services de la Banque d épargne est considéré(e) comme client, même si ladite demande de prestation de services revêt un caractère Unique ou sporadique. Le client accepte de se soumettre aux règles en matière d identification des clients conformément à: - la loi du 11 janvier 1993, telle que modifiée par la loi du 18 janvier 2010, relative à la prévention de l utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme - les circulaires applicables et le règlement de l Autorité des services et marchés financiers (l ancienne Commission bancaire, financière et des assurances); - toutes les autres sources de droit applicables Acceptation des clients La Banque d'épargne peut refuser d'accepter ou de garder des clients qui: - sont citoyens des États-Unis d'amérique («US citizen»); - résident aux États-Unis d'amérique («US resident»); - sont nés aux États-Unis d'amérique; - ont une adresse de domicile ou de correspondance aux États-Unis d'amérique; - octroient une procuration ou un pouvoir de signature à une personne ayant une adresse de domicile ou de correspondance aux États-Unis d'amérique; - indiquent comme seule adresse une adresse «au profit de» («in care of address») ou une adresse postale, ou demandent de domicilier la correspondance à l'agence Argenta («hold mail address»); ou - donnent l'instruction, via un ordre permanent ou autrement, de transférer régulièrement de l'argent sur un compte qui est détenu aux États-Unis d'amérique, ou encore donnent des instructions à partir d'une adresse aux États-Unis d'amérique Compliance et blanchiment La Banque d épargne peut refuser d'accepter ou de garder des clients si les procédures en matière de compliance et/ou de blanchiment de la Banque d épargne, mises en œuvre en exécution de la législation et de la réglementation qui lui sont applicables, l'exigent Identification obligatoire Le client et toutes les personnes qui agissent pour son compte, telles que les administrateurs provisoires, les représentants (légaux) et mandataires, ainsi que, le cas échéant, les bénéficiaires (effectifs) du client sont tenus de s identifier au moyen des documents d identification délivrés par les instances officielles. 7

20 Les représentants (légaux), mandataires et bénéficiaires, ainsi que les mandataires et administrateurs provisoires (des clients incapables), doivent présenter à la Banque d'épargne, à sa première demande, les documents officiels démontrant leur désignation et pouvoir de représentation. Le client accepte que la Banque d épargne en fasse une copie, soit sur papier, soit sur un support électronique, et conserve ces copies. L enregistrement des données d identification intervient conformément aux documents d identification. La Banque d épargne peut toujours exiger que les documents d identification d origine étrangère soient traduits aux frais du client, si nécessaire par un traducteur assermenté. Le client habilite de surcroît la Banque d épargne à vérifier l authenticité de ces documents et l exactitude des données d identification auprès d instances publiques ou privées. L identification du client doit intervenir en présence d un préposé de la Banque d épargne. Tant que cette identification n a pas eu lieu, aucun service ne peut être offert, aucun contrat conclu ou aucune opération effectuée. La Banque d'épargne a en outre le droit, pour des clients insuffisamment identifiés et pour des clients dont des documents officiels ne démontrent pas la désignation et le pouvoir de représentation des représentants (légaux), mandataires et bénéficiaires, ainsi que des mandataires et administrateurs provisoires (des clients incapables): - de refuser d'entamer la relation client ou de ne plus la maintenir; - de bloquer les comptes, les avoirs et les opérations; - de suspendre la capacité d'exercice. Le client assume lui-même la responsabilité concernant la véracité, la validité ou l éventuelle mauvaise interprétation des documents présentés, et plus généralement du contenu des données fournies Modifications Le client doit signaler, immédiatement et par écrit, toutes les modifications des données communiquées à la Banque d épargne et justifier ces modifications au moyen de documents officiels. La Banque d épargne est tenue de tenir compte des modifications à compter de la réception de leur communication et de la preuve au moyen de justificatifs officiels, même si les modifications ont déjà été rendues publiques précédemment. Le client est responsable de toutes les conséquences résultant de la non-communication ou de la communication tardive des modifications Documents d identification Le client est tenu de s identifier à l aide des documents d identification mentionnés ci-dessous. La Banque d épargne peut toutefois exiger la présentation d'autres preuves pour confirmer les documents d'identification présentés. En outre, la Banque d épargne peut demander au client tous les renseignements, données et documents supplémentaires qu'elle juge nécessaires pour le bon fonctionnement de ses services. Le client peut de surcroît toujours être prié de prouver sa capacité juridique Personnes physiques 8

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement:

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement: Société anonyme Prêteur Numéro d agrément: 937 Courtier en assurances n Fsma: 011671A Burgstraat 170-9000 Gent Tél.:09 224 73 11 Fax: 09 223 34 72 TVA BE 0400.028.394 RPM Gent www.europabank.be Règlement

Plus en détail

LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID)

LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID) LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID) POUR UNE MEILLEURE PROTECTION DE L INVESTISSEUR SOMMAIRE DES SERVICES FINANCIERS PLUS TRANSPARENTS 3 LES PRINCIPAUX THÈMES VISÉS

Plus en détail

POLITIQUE D EXECUTION DES ORDRES SUR INSTRUMENTS FINANCIERS

POLITIQUE D EXECUTION DES ORDRES SUR INSTRUMENTS FINANCIERS POLITIQUE D EXECUTION DES ORDRES SUR INSTRUMENTS FINANCIERS La présente section vise à vous communiquer, conformément à la Directive, des informations sur la politique d exécution des ordres sur instruments

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Rabat, le 11 juillet 2000 CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Aux termes de l article 1 er du Dahir portant loi n 1-93-212

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 I. Objet et cadre du présent Règlement Le présent règlement relatif au Prêt Citoyen Thématique ING (ci-après dénommé le «Règlement»)

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Les présentes Conditions générales de ventes s'appliquent à tous les achats de Produits Kinepolis effectués à titre personnel via le Site Web. Les achats ayant pour but un usage professionnel sont régis

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Règlement de dépôt ancien (12.2011) Règlement de dépôt nouveau (12.2013) Règlement de dépôt Dispositions générales Art. 1 Champ d

Plus en détail

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Condition d'utilisation Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Article 1- Objet : Casa d'arno propose des cours de cuisine pour les particuliers dont les différentes formules

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles Entre: Et: CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles représentée par son Président MARCEL MIGNON dénommée

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Dispositions d utilisation de Mobile ID

Dispositions d utilisation de Mobile ID Dispositions d utilisation de Mobile ID 1. Aspects généraux Les présentes dispositions d utilisation complètent les Conditions générales de vente des prestations de Swisscom (ci-après «CG»). En cas de

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

( ARTICLE(1(:(DEFINITIONS(

( ARTICLE(1(:(DEFINITIONS( EZBEAUTY CGU Dernière'mise'à'jour'le'15/07/2015' INTRODUCTION EZBEAUTY"laSociété")estuneplateformedemiseenrelationdestinéeàfaciliterlamiseenrelation,lacommunicationet lepaiemententre: i)despersonnesphysiquessouhaitantproposerdesprestationsdebeautéetbiencêtre"professionnels");et

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée MasterCard Platinum CBC-ouverture de crédit à laquelle est liée une carte de crédit Ce document ne constitue pas une offre juridiquement contraignante. KBC Consumer Finance se réserve le droit de le modifier.

Plus en détail

Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation.

Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation. Cher Client, Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation. Afin de pouvoir vous envoyer votre Carte Colruyt le plus rapidement possible, j aurais besoin de quelques

Plus en détail

Conditions générales de la banque

Conditions générales de la banque Conditions générales de la banque Les conditions générales de la banque règlent la relation entre le/les client/s ci-après nommé/s «client» et la VZ Banque de Dépôt SA (ci-après nommée «banque»). 1. Trafic

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 22.2.2014 Journal officiel de l Union européenne C 51/3 III (Actes préparatoires) BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 19 novembre 2013 sur une proposition de directive du

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT ENTRE LE PHARMACIEN-TITULAIRE (RESPONSABLE DU

MODELE DE CONTRAT ENTRE LE PHARMACIEN-TITULAIRE (RESPONSABLE DU FARMAFlux rue Archimède 11 1000 Bruxelles CBE 0536.680.412 MODELE DE CONTRAT ENTRE LE PHARMACIEN-TITULAIRE (RESPONSABLE DU TRAITEMENT) ET L ASBL FARMAFLUX (SOUS-TRAITANT) Page 2/6 Avant-propos FarmaFlux

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs habilités et leurs clients Article 1er. En application

Plus en détail

Cardif Garantie «Couverture Entreprise»

Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Demande d adhésion au contrat Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Convention d assurance collective n 2285 à adhésion facultative souscrite par l Union Française d Épargne et de Prévoyance (UFEP) auprès

Plus en détail

LA CLASSIFICATION CLIENTELE SELON MIF

LA CLASSIFICATION CLIENTELE SELON MIF Introduction La «catégorisation» des clients correspond à la qualité de client professionnel, client non professionnel ou contrepartie éligible. Cette terminologie juridique correspond à celle employée

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

OPTIONS CHOISIES : ENTRE :

OPTIONS CHOISIES : ENTRE : LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE AVEC DIFFUSION D'IMAGES AU PUBLIC OU A DES TIERS OPTIONS CHOISIES : NON COMMERCIALE COMMERCIALE AVEC

Plus en détail

180,00 par an payable en avance

180,00 par an payable en avance pour les prestations effectuées dans le cadre des transactions commerciales normales réalisées avec des clients privés M.M. Warburg & CO Luxembourg S.A. - 2, Place Dargent, Boîte postale 16, L-2010 Luxembourg

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, Délibération n 09-12 du 23 novembre 2009 portant proposition d élaboration d une norme permettant la déclaration simplifiée de conformité des traitements automatisés d informations nominatives relatifs

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 Introduction En application de l ordonnance n 2009-866 du 15 juillet 2009 relative

Plus en détail

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Votre accès au site web www.drogistenverband.ch et à ses pages signifie que vous avez compris et accepté les conditions d utilisation

Plus en détail

SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES. Janvier 2011 CCSF/CFONB

SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES. Janvier 2011 CCSF/CFONB SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES Janvier 2011 CCSF/CFONB A/ Opérations au crédit du compte 1 Versement d'espèces Le compte est crédité du montant d'un versement d'espèces.

Plus en détail

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application abcdefg 3 e département Zurich, le 1 er juin 2010 Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application La Banque nationale suisse () doit notamment faciliter et assurer le bon

Plus en détail

CONVENTION D AFFILIATION SODEXO CARD AVEC FUNCTIONNALITE LUNCH PASS

CONVENTION D AFFILIATION SODEXO CARD AVEC FUNCTIONNALITE LUNCH PASS CONVENTION D AFFILIATION SODEXO CARD AVEC FUNCTIONNALITE LUNCH PASS NUMERO D AFFILIATION UID (A remplir par Sodexo) NUMERO DE CONTRAT (A remplir par Sodexo) ENTRE : Sodexo Pass Belgium SA Rue Charles Lemaire

Plus en détail

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC)

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) Les tarifs Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Ce document est destiné à informer sur les tarifs des opérations

Plus en détail

DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL

DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL 2006, PORTANT DIRECTIVES GENERALES AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT, AUX BANQUES NON RESIDENTES ET A L OFFICE NATIONAL DES

Plus en détail

Merci de remplir les renseignements vous concernant. CONTRAT DE DISTRIBUTION

Merci de remplir les renseignements vous concernant. CONTRAT DE DISTRIBUTION Pour vous inscrire : Veuillez retourner le contrat ci-dessous dûment signé avec votre tampon commercial par FAX en deux (2) exemplaires. FAX n. 01 34 29 49 10 Merci de remplir les renseignements vous concernant.

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE Comment ouvrir un compte société pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. COMPLETEZ ET SIGNEZ... La demande d ouverture de compte et joignez les

Plus en détail

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires 2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires Préambule Les présentes directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 [NB - Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 relative aux entreprises d investissement à capital

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire switching-selfregulation-fr.docx version 2 Patrick Wynant 22/10/2010 Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire A la demande de la Commission européenne, le European Banking Industry

Plus en détail

Ouverture de compte. Auquel est lié un compte de titres personnes physiques. Société du groupe KBC

Ouverture de compte. Auquel est lié un compte de titres personnes physiques. Société du groupe KBC Ouverture de compte Auquel est lié un compte de titres personnes physiques Société du groupe KBC Contrat client ENTRE a) KBC Securities SA, dont le siège social est sis à 1080 Bruxelles, Avenue du Port

Plus en détail

Document d information relatif à la catégorisation des clients

Document d information relatif à la catégorisation des clients Document d information relatif à la catégorisation des clients Edition Novembre 2007 Document d information relatif à la catégorisation des clients 1 SOMMAIRE 1. CLASSIFICATION DU CLIENT PAR LA BANQUE

Plus en détail

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 E-TRANSACTIONS GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 1 Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Convention d utilisation de «Belfius Insurance Net»

Convention d utilisation de «Belfius Insurance Net» Pagina 1/6 Convention d utilisation de «Belfius Insurance Net» Après avoir pris connaissance de la présente convention, veuillez en accepter les dispositions en complétant les données manquantes et en

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER ENTRE LES SOUSSIGNES : NEUILLYDOM SARL au Capital de 5.000 Euros, dont le siège social est 14, rue Beffroy - 92200 Neuilly-sur- Seine, immatriculée

Plus en détail

Mandat de conseil en investissement

Mandat de conseil en investissement Mandat de conseil en investissement entre CDMA SA, société anonyme de droit Suisse, ayant son siège social au 17 blevard des Philosophes, 1205 Genève, dûment représentée par son administrateur, M. Vittorio

Plus en détail

Description des services KBC-Touch

Description des services KBC-Touch Description des services KBC-Touch KBC-Touch est divisé en 5 grands domaines : Paiements, Épargne et Placements, Logement, Famille, Mobilité. Vous lirez ci-après une description des services par domaine.

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent

Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent Le service «Espace Adhérent» est un service offert par la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des Professionnels de la Santé et du Social (MNH),

Plus en détail

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel (OIF) 955.071 du 18 novembre 2009 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41 de la loi du 10 octobre

Plus en détail

FAQ Dépôts d épargne réglementés

FAQ Dépôts d épargne réglementés FAQ Dépôts d épargne réglementés Anvers, le 1 er janvier 2015 Sensibilité: Public ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANVERS 2/8 - DIRECTION GESTION DES PRODUITS 01-01-2015 Table des matières

Plus en détail

ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS

ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS Présenté par : YEO SIONLE Date : 4 au 6 novembre 2009 Lieu : CCT/BNETD Département des Etudes Economiques et Financières Plan

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Règlement des Placements à terme CBC

Règlement des Placements à terme CBC Règlement des Placements à terme CBC Ce règlement a été enregistré à Bruxelles, le 08.2015. Le présent règlement remplace le règlement des placements à terme CBC du 12.08.2010. La relation contractuelle

Plus en détail

Conditions générales (Avril 2010)

Conditions générales (Avril 2010) Maison Noble Conditions générales (Avril 2010) Limitations de responsabilité - A propos du site o Les photos sont la propriété de Maison Noble. Ceux qui visitent le site peuvent les copier pour les utiliser

Plus en détail

CONDITIONs GéNéRALEs AssuRANCE DE RENTE ImméDIATE sur une TêTE

CONDITIONs GéNéRALEs AssuRANCE DE RENTE ImméDIATE sur une TêTE CONDITIONs GéNéRALEs assurance de rente immédiate sur une tête Assurance de rente immédiate sur une tête Table des matières Définitions 5 Objet du contrat 7 Effet du contrat 7 Durée du contrat 7 Prime

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, DELIBERATION N 2012-99 DU 25 JUIN 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LE MINISTRE D ETAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE PAR LA

Plus en détail

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale 1 ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Le présent accord précise les modalités d application du 2 du

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

Notes explicatives sur le formulaire de demande en nullité d un dessin ou modèle communautaire enregistré

Notes explicatives sur le formulaire de demande en nullité d un dessin ou modèle communautaire enregistré OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (OHMI) (Marques, dessins et modèles) Notes explicatives sur le formulaire de demande en nullité d un dessin ou modèle communautaire enregistré 1. Remarques

Plus en détail

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E N ANNEXE 1 D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E 1- Carte FLY 2- Carte CASH 3- Carte H DYA 4- Carte TOUNESSNA Compte N : 1- Le Titulaire du compte (demandeur de la carte)

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES?

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES Référence IT26-05/2005 Article 1 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? 1. Qu entendons-nous par «NOUS»? Les AP, une marque et un nom commercial de

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail

ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE»

ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE» ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE» Au Contrat GRD-Fournisseur Documents associés : Contrat GRD-Fournisseur Résumé : Ce document, annexe au contrat GRD-Fournisseur, définit les déclarations et modèles de documents

Plus en détail

Convention d utilisation de «e-services des AP»

Convention d utilisation de «e-services des AP» Pagina 1/6 Convention d utilisation de «e-services des AP» Après avoir pris connaissance de la présente convention, veuillez en accepter les dispositions en complétant les données manquantes et en apposant

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour

Plus en détail

DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr

DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr CONVENTION D'ADHESION A LA CONVENTION DE PARTICIPATION A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE 2013-2018 SOUSCRITE PAR LE CIG GRANDE COURONNE

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 703 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 juillet 2011 PROPOSITION DE LOI tendant à simplifier le recouvrement des créances alimentaires destinées aux enfants,

Plus en détail

Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007)

Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007) Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007) La Commission fédérale des banques (CFB) est chargée de veiller au respect des lois régissant les marchés financiers et prend

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia»

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» 1. Description générale du produit... 2 1.1 Frais et commissions... 2 1.2 Qui peut ouvrir un Livret?... 2 1.3 Justific a

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10 Tunis, le 14 juillet 2005 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-10 Objet : Tenue et administration des comptes de certificats de dépôt et des comptes de billets de trésorerie. Le Gouverneur de

Plus en détail

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ :

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : LOI N 2010-737 DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT RÉFORME DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : CHAPITRE II Publicité et information de l emprunteur Article

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIVRET D EPARGNE SOLIDAIRE POUR LES PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES LIVRET D EPARGNE SOLIDAIRE POUR LES PERSONNES MORALES Etablissement contractant Crédit Municipal de Nantes Etablissement public de crédit et d aide sociale N Siret 264 400 557 00 205 Siège social 2 rue Marcel Paul- BP 90625 44006 Nantes cedex 1 Tél. 02 40

Plus en détail

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL.

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL. Demande d ouverture d un abo Business Account pour une société ou ASBL. 1. Identification de la société: Dénomination sociale : ]]]] Forme juridique: ]]]] dénomination commerciale : ]]]] Activité : ]]]]

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Informations légales... 2 Généralités... 2 La déclaration du Souscripteur... 2 La procédure de conclusion du Contrat et prix... 2 Paiement...

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ;

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ; Conditions générales SHOP.BELGIANREDDEVILS.BE Table des matières Article 1 - Définitions Article 2 Identité de l entreprise Article 3 - Domaine d application Article 4 L'offre Article 5 La convention Article

Plus en détail

FICHE 24 LES PROCÉDURES DE DÉCLARATION DIRECTE

FICHE 24 LES PROCÉDURES DE DÉCLARATION DIRECTE Deuxième PARTIE FICHE 24 LES PROCÉDURES DE DÉCLARATION DIRECTE 1. OBJET L obligation de fournir les éléments d identification correcte des opérations relevant de la balance des paiements repose sur les

Plus en détail

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Les conditions générales (ci-après «CG») régissent la relation entre le contractant et VZ Banque de Dépôt SA, Innere Güterstrasse 2,

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE

CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE Rabat, le 15 janvier 2001 CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE Aux termes de l'article premier du Dahir portant loi n 1-93-212 du 21 septembre 1993 relatif au Conseil

Plus en détail

INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET A L INFORMATION DU PUBLIC

INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET A L INFORMATION DU PUBLIC UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE CONSEIL REGIONAL DE L EPARGNE PUBLIQUE ET DES MARCHES FINANCIERS INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET

Plus en détail