Rappel sur les Transactions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rappel sur les Transactions"

Transcription

1 Rappel sur les Transactions Didier DONSEZ Université Joseph Fourier (Grenoble 1) IMAG/LSR/ADELE

2 Agenda Notion de Transaction Propriétés ACID Contrôle de concurrence Reprise sur Panne Transactions distribués Moniteur Transactionnel Modèle avancés

3 Rappel Fiabilisation Notion de Transaction (Jim Gray) Pour le développeur une série d actions delimitées par Begin et Commit/Abort. Un modèle simple de panne seulement 2 devenir Begin() action action action action Commit() Succès!! Begin() action action action Rollback() Faute!! Begin() action action action Rollback() Erreur!

4 Rappel Fiabilisation Notion de Transaction Propriétés ACID Atomicité tout ou rien Consistance cohérence sémantique Isolation pas de propagation de résultats non validés Durabilité persistance des effets validés begin Ti BD Cohérente begin Ti BD Cohérente transaction Ti la BD peut être temporairement incohérente transaction Ti la BD peut être temporairement incohérente commit Ti BD Cohérente abort Ti BD Cohérente

5 Usage des propriétés ACID Systèmes d Information Bases de Données MOM : Message Posting / Delevery Systèmes d exploitation Systèmes de fichiers Bases de registre Installation/Déploiement logicielle (DLL, Composants)

6 Le contrôle de concurrence (I)

7 Notion de cohérence Une exécution concurrente non contrôlée de plusieurs transactions crée des incohérences : T 1 T 2 T 1 T 2 T 1 T 2 Read (A) A=19 Read (A) Begin Write (A) A=19 Read (A) A=19 Write (A) Write(A+10) A=29 A=39 Write (A+20) Abort A=10 A=11 Read (A) Write (A+1) Read (A) A=10 (1) Perte d Opération (2) Lecture Sale (3) Lecture non répétable

8 Contrôle de Concurrence Exécution sérielle T1 puis T2 puis T3 puis T4 T2 puis T1 puis T3 puis T4 Sérialisabilité entrelacement des actions des transactions tel que le résultat est équivalent à celui d une des exécutions sérielles Méthodes Pessimiste : conflits probables Optimiste : conflits peu probables

9 Exemple de Méthodes Pessimistes : le 2PL Principe du Verrouillage à 2 Phases N lecteurs XOR 1 seul écrivain A chaque accès à une donnée, un verrou est posé Compatibilité Lecture Ecriture Lecture OUI NON Ecriture NON NON Les verrous sont tous relâchés à la fin de la transaction Inconvénient : risque d interbloquage (deadlock) Largement implanté par les SGBDs

10 utrestechniques D autres techniques Estampillage (Pessimiste) Principes : utilisation de 2 estampilles L et M Avantage : Facile à mettre en œuvre, pas d interblocage Inconvénients : Fixe inutilement des dépendances entre les transactions Famine: une transaction peut redémarrer indéfiniment MVCC (Multi Version Concurrency Control) Estampillage et versions en lecture Garantit la terminaison des transactions en lecture seule Certification (optimiste) on laisse les transactions se dérouler, on contrôle à la fin Avantage : test simple d'intersection d'ensembles Inconvénient : effondrement si trop de conflits Contrôle de concurrence sémantique (BD OO) Matrice de compatibilité sur des opérations de haut niveau Exemple: ajout, retrait d un élément dans un FIFO, Version et CheckIn-CheckOut

11 Remarque La cohérence forte (sérialisable) n est pas toujours souhaitable!!!! Blocage des transactions limite le débit transactionnel! Tableau de bord avec des données «scintillantes» Lecture non répétable 4 Degrés d isolation (ISOLATION_LEVEL) en SQL Niveaux d Isolation Lecture Sale Lecture Non Répétable Fantômes READ_UNCOMMITED oui oui oui READ_COMMITED non oui oui REPEATABLE_READ non non oui SERIALIZABLE non non non + transactions read-only

12 La Reprise sur Panne (A,D)

13 Types de Pannes Abandon d une transaction Peut être dû à un pb d accès concurrent Panne Système Tous les travaux sont brutalement interrompus (perte du contenu de la RAM) Panne du support de reprise Il faut utiliser un support de sauvegarde

14 Exemple : La Journalisation (1/2) Une Transaction est une séquence d actions Chaque action peut : Modifier la base de données envoyer un message interagir sur les E/S Chaque action doit laisser une trace dans le journal Pour défaire ou refaire une transaction il suffit de lire le journal

15 Les journaux (2/2) Enregistrement dans un journal LSN T_Id Data_Id Value Plusieurs Variantes Journal des Images Avant / Journal des Images Après Journal Différentiel N enregistre que la différence entre l image avant et l image après Journal d Actions sémantiques (opération et opérandes) Exemple : faire un closeup de 3 sec dans la video #987 au timestamp 1234

16 Problématique de la distribution

17 Validation d une Transaction Centralisée l application et les données sont sur la même machine Panne facile à traiter Distribuée Validation à 1 phase l application et les données sont sur 2 à N machines Il faut que tout les participants prennent la même décision Panne (partielle) difficile à traiter Validation à 2 phases (2PC : Two Phases Commit) Classique, Abort implicite, Commit implicite Validation à 3 phases (3PC : Three Phases Commit)

18 Validation à 2 Phases Coordinateur Participant(s) Initial Initial Commit Cmd Prepare Prepare Prepare Vote-Abort Vote-Commit Vote-Abort Wait Vote-Commit Global-Abort Ready Global-Commit Global-Abort Global-Commit ACK ACK Abort Commit Abort Commit de Dider Donsez, Imag, Univ. J. Fourier

19 2PC - Hors Panne SGBD1 Application SGBD2 SGBD1 Application SGBD2 begintrans reqsql result begintrans reqsql result reqsql result prepare prepare prepare prepare votecommit votecommit votecommit voteabort Gcommit Gcommit Gabort Gabort

20 2PC - Panne Coordinateur SGBD1 Coordinateur SGBD2 SGBD1 Coordinateur SGBD2 prepare prepare prepare prepare votecommit votecommit votecommit votecommit resume resume votecommit votecommit Gcommit Gcommit GCommit Gcommit

21 2PC - Panne Esclave SGBD1 Coordinateur SGBD2 prepare prepare votecommit SGBD1 Coordinateur SGBD2 prepare prepare votecommit votecommit GCommit Gcommit Gabort timeout Gabort resume Gcommit resume Gabort

22 Moniteurs Transactionnels

23 Rappel Fiabilisation Moniteur Transactionnel (TP Monitor) Pilote l exécution distribuée de transactions globales sur des ressources distribuées Coordination de la validation (dit à 2 phases) Les Protocoles Standards X/OPEN DTP (Distributed Transaction Processing) Plusieurs interfaces : TX, XA, CRM, XA+, RM, XAP-TP OSI/TP OMG/OTS (Object Transaction Service) Avantages Accès hétérogène aux RM (Resource Manager) Haute disponibilité et Hautes Performances SABRE, SOCRATE, NYSE, ATM, Configurations matérielles logicielles à transactions TCP/C par minute (02/2002) Equilibre de charge Orienté OLTP (OnLine Transaction Processing) Traitement «simple», Thinking time court,

24 Le Modèle DTP de l X/Open AP (Application Program) AP avec STDL / AP utilisant d autres langages SQL, ISAM... TX TxRPC, XATMI CPI-C RM (Ressource Mnger) XA TM (Transaction Mnger) XA+ CRM (Comm. Rsrc. Mnger) XAP-TP OSI TP vers d autres domaines TP d après Bernstein et Newcomer 1997

25 Modèles de Transactions

26 Les transactions Plates Un seul niveau de transaction Bien adapté aux transactions en lignes (On Line Transaction Processing : OLTP) Manipule peu de données De courte durée Des centaines de transactions simultanées Des carences importantes : Atomicité contraignante sur des transactions très longues Isolation est un frein à l exécution de transaction coopérantes

27 Les Transactions Emboîtées (1) La transaction n est plus monolithique : elle contient des sous transactions T1 Transaction Sous Transaction T11 T12 Sous Transaction Feuille T111 T112 Opérations

28 Les Transactions Emboîtées (2) Règles de fonctionnement : Une sous transaction démarre après la transaction mère et se termine avant elle L abandon d une sous transaction entraîne : l abandon de ses sous transactions descendantes, pas nécessairement l abandon de ses ancêtres La validation d une sous transaction est conditionnée à la validation de sa transaction mère Une sous transaction est atomique et isolée de toutes les sous transactions qui n appartiennent pas à sa descendance

29 CNT - Example T111 T112 T11 T12 T1 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 De, Imag, Univ. J. Fourier

30 CNT - Example T111 T112 T11 T12 T1 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 De, Imag, Univ. J. Fourier

31 Les transactions emboîtées ouvertes Modèle de transaction multi-niveaux Règles de validation des ONT Après la validation d une ONT, toutes les mises à jour sont globallement visibles par les transactions racine. Règles d annulation de la transaction parent Une transaction de compensation est déclenchée pour défaire les effets de l ONT

32 ONT - Example Compensate T111 OT111 T112 T11 T12 T1 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 De, Imag, Univ. J. Fourier

33 D autres modèles de transactions Transactions longues Sagas, Contract, Flex, Workflow reliable Business Transactions Cohesion et Actions Les esclaves du 2PC negocient un delai de garde pour éviter le blocage par le coordinateur Remarque ACTA : un modèle formel

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : Transaction réservation(date, nbplace) select reste into r from RESERVATION where dateresa=:date si (r >= nbplace) alors update RESERVATION set reste=reste-nbplace where dateresa=:date éditer-place(date,

Plus en détail

Les Moniteurs Transactionnels

Les Moniteurs Transactionnels Les Moniteurs Transactionnels Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Plan Rappel sur la notion de Transaction Rappel

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 9- Transactions réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Transactions réparties Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Protocoles de

Plus en détail

Transcations réparties. Concept de transaction. Exemple de transaction. Propriétés des transactions (ACIDité) Page 1

Transcations réparties. Concept de transaction. Exemple de transaction. Propriétés des transactions (ACIDité) Page 1 Transcations réparties Concept de transaction Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Une transaction est une collection d'actions qui transforment la BD (ou des fichiers) depuis un

Plus en détail

Définition: Transaction

Définition: Transaction Concurrence des accès Atomicité à la concurrence Concurrency atomicity Concepts 2PL Définition: Transaction Une transaction est une unité de travail Un ensemble d actions qui prend la base de données dans

Plus en détail

Les Moniteurs Transactionnels

Les Moniteurs Transactionnels Les Moniteurs Transactionnels Didier Donsez Université Joseph Fourier (Grenoble 1) PolyTech Grenoble LIG/ADELE Didier.Donsez@imag.fr Didier.Donsez@ieee.org Plan Rappel sur la notion de Transaction Rappel

Plus en détail

Concurrence. Concurrence d accès. Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr

Concurrence. Concurrence d accès. Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr Concurrence Concurrence d accès FIP1 - Bases de Données Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr Équipe Vertigo Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts & Métiers, Paris, France 1 / 36 Plan Concurrence

Plus en détail

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin 1 Transactionnel et transactionnel réparti Source R.CHEVANCE G.Gardarin Plan Concept de transaction - Propriétés ACID Transactionnel réparti Moniteur transactionnel Modèle X/Open Exemple de moniteur transactionnel:

Plus en détail

Systèmes transactionnels

Systèmes transactionnels Systèmes transactionnels TP : Transaction processing IF G.Beuchot 1 La transaction Traitement correspondant à une opération élémentaire caractérisée par ses propriétés ACID Atomicité entièrement ou pas

Plus en détail

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : extension des moniteurs transactionnels «anciens» (CICS d IBM par exemple) à la gestion de transactions réparties hétérogènes implantation du modèle DTP (Distributed Transaction Processing) de X/Open TUXEDO

Plus en détail

Réplication des données

Réplication des données Réplication des données Christelle Pierkot FMIN 306 : Gestion de données distribuées Année 2009-2010 Echange d information distribuée Grâce à un serveur central Une seule copie cohérente Accès à distance

Plus en détail

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2 Gestion de Transactions Propriétés ACID d'une transaction Protocoles de contrôle de concurrence Protocoles de résistance aux pannes Gestion de transactions Page 1 Définition d une transaction Transaction

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/40 2/40 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr. Bases de Données Avancées - Transactions

Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr. Bases de Données Avancées - Transactions Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr Bases de Données Avancées - Transactions Sommaire I. Introduction II. Transactions et SQL III. Contrôle de la Concurrence IV.

Plus en détail

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/46 2/46 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Cours de Base de Données Cours n.12

Cours de Base de Données Cours n.12 Cours de Base de Données Cours n.12 Gestion des transactions : contrôle de concurrence Elisabetta De Maria - http://www.i3s.unice.fr/ edemaria/ UFR Sciences et Laboratoire I3S, CNRS 2013-2014 Université

Plus en détail

12. Concurrence et transactions. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

12. Concurrence et transactions. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 12. Concurrence et transactions 354 Plan Notion de transaction Théorie de la concurrence Sérialisation Techniques pessimistes et optimistes Gestion de transactions Validation Reprise après panne 355 12.1

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour Introduction Chapitre 5. Implémentation des SGBDO 1 architectures client/serveur 2 concurrence, pannes 3 Quelques SGBDRO 4 Quelques SGBDOO années 80 : serveur : BD client : applications et langages appel

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique

Module BDR Master d Informatique Module BDR Master d Informatique Cours 8- Reprise sur pannes Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Gestion de transactions Définition Exemples Propriétés des transactions Fiabilité et tolérance aux pannes

Plus en détail

Copyright (C) 1997-2007. JM Rodriguez. Tous droits réservés. Reproduction interdite par tous moyens sauf à des fins de citation.

Copyright (C) 1997-2007. JM Rodriguez. Tous droits réservés. Reproduction interdite par tous moyens sauf à des fins de citation. 1 Les Transactions Une transaction est une séquence d opérations sur un serveur. 1.1 Le concept Le principe s'inspire des transactions tout ou rien de l'époque primitive des bandes magnétiques sans l'utilisation

Plus en détail

Les journées SQL Server 2013

Les journées SQL Server 2013 Les journées SQL Server 2013 Un événement organisé par GUSS Les journées SQL Server 2013 Les Verrous Arian Papillon, MVP SQL Server Frédéric Brouard, MVP SQL Server Un événement organisé par GUSS Arian

Plus en détail

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ARCHITECTURE ET ADMINISTRATION DES BASES DE DONNÉES 2013-2014 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII)

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Transactionnel et transactionnel réparti

Transactionnel et transactionnel réparti Transactionnel et transactionnel réparti Mars 2000 René J. Chevance Contenu! Introduction! Concept de transaction - Propriétés ACID! Caractéristiques du transactionnel! Rôle d un moniteur transactionnel!

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Cours Bases de données Concurrence d accès 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Contrôle de la concurrence d accès 1. Introduction 1.1. Systèmes multi-utilisateurs

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances EJB avancés Transactions Sécurité Ressources Performances Les transactions Concept fondamental dans les applications distribuées Indispensable pour une exécution sure des services Difficile à mettre en

Plus en détail

Administration des bases de données

Administration des bases de données Administration des bases de données Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données IV SGBD Transactionnels : protection et sécurité des données OBJECTIFS

Plus en détail

Bases de Données Hétérogènes

Bases de Données Hétérogènes Bases de Données Hétérogènes Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE #LPDJIU 2 Plan Introduction Architecture de SGBD-D Hétérogènes Distribution - Hétérogénéité - Autonomie Problèmes

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication.

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication. 1 BD locale BD locale Programme d'application Logiciel intermédiaire Client SGBD réparti Logiciel intermédiaire données SGBD réparti Logiciel intermédiaire données 2 Bénéfices potentiels Performance Fiabilité

Plus en détail

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2 Gestion de Transactions Principes de base Propriétés ACID d'une transaction Protocoles de contrôle de concurrence Protocoles de tolérance aux pannes Gestion de transactions dans Oracle Modèles de transactions

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Introduction a la notion de transaction P. Rigaux Cnam, dépt. informatique May 20, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données May 20, 2015

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Mécanismes transactionnels P. Rigaux Cnam, dépt. informatique May 20, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données May 20, 2015 1 / 1 Le contrôle

Plus en détail

Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur

Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur Les t ransac t ions DAVID EUDELINE CELAR LES TRANSACTIONS Objectifs et bases Mesure des performances Propriétés des transactions linéaires Modèles étendus

Plus en détail

Implémentation des SGBD

Implémentation des SGBD Implémentation des SGBD Structure générale des applications Application utilisateur accédant à des données d'une base Les programmes sous-jacents contiennent du code SQL Exécution : pendant l'exécution

Plus en détail

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions Techniques SQL avancées 4.1 Principe 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions 4.1 Principes 4.3 Sauvegarde (backup) 4.4 Journal (log) 4.5 Reprise suite à un incident

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan La notion de transaction Les problèmes de la concurrence Problèmes

Plus en détail

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Thèse de Doctorat de l'université P & M Curie WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Didier Donsez Université Pierre et Marie Curie Paris VI Laboratoire de Méthodologie et

Plus en détail

Gestion de données réparties. Cours 1

Gestion de données réparties. Cours 1 Gestion de données réparties Cours 1 SGBD distribué Rend la distribution (ou répartition) des BD locales transparente catalogue des BD traitement des requêtes distribuées gestion de transactions distribuées

Plus en détail

Gestion des transactions dans le relationnel Résistance aux pannes et sécurité

Gestion des transactions dans le relationnel Résistance aux pannes et sécurité Gestion des transactions dans le relationnel Résistance aux pannes et sécurité Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Février 2013

Plus en détail

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr Données Réparties Thibault BERNARD thibault.bernard@univ-reims.fr Sommaire Introduction Gestion de la concurrence Reprise après panne Gestion des données dupliquées Sommaire Introduction Gestion de la

Plus en détail

Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf

Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf Talel.Abdessalem@enst.fr Plan Applications temps réel et SGBD Les SGB traditionnels Modèles et approches pour le temps réel Produits

Plus en détail

6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents)

6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents) 6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents) Transaction Définition : suite d'actions (lectures/écritures) qui manipule/modifie le contenu d une BD en maintenant la cohérence des

Plus en détail

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données Implantation des SGBD relationnels Université de Nice Sophia-Antipolis Version 3.4 25//06 Richard Grin Plan de cette partie Nous allons étudier (très rapidement!) quelques éléments de solutions utilisés

Plus en détail

8. Protection des SGBD

8. Protection des SGBD 8. Protection des SGBD 8.1 Introduction Les SGBD courent certains dangers que nous pouvons répertorier en : - accidents logiciels - utilisation pernicieuse - pannes matérielles Les SGBD doivent faire face

Plus en détail

ARCHITECTURES DES SGBDOO

ARCHITECTURES DES SGBDOO ARCHITECTURES DES SGBDOO PLAN Quelques rappels Objectifs des SGBD Applications Architectures client-serveur & SGBDOO Rappel des Architectures Réseaux locaux Topologies d'interconnexion Protocoles et standard

Plus en détail

Transactions réparties

Transactions réparties Master d Informatique BDR - 4I803 - Cours 7 Transactions réparties 2016 1 Transactions réparties Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Protocoles de verrouillage Concepts des moniteurs

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/26 Bases de Données Avancées DataWareHouse Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin,

Plus en détail

Introduction. aux environnements de distribution et architectures reparties. Introduction

Introduction. aux environnements de distribution et architectures reparties. Introduction aux environnements de distribution et architectures reparties 1 Définition et Caractéristiques! Définition! Système formé de composants matériels ou logiciels localisés sur des ordinateurs en réseau qui

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Transactions et concurrence

Transactions et concurrence Transactions et concurrence Le concept de transaction Les états d une transaction Exécutions concurrentes Sérialisabilité Définition des transactions dans SQL Test de sérialisabilité Le concept de transaction

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Organisation du cours

Organisation du cours Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes Organisation du cours Concepts et notations Modélisation des processus Systèmes de gestion de processus Processus transactionnels Découverte de processus

Plus en détail

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution EJB avancés Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution Sa mise en œuvre implicite Et explicite Transactions Sécurité Timer Récapitulatif Performances Les transactions Concept fondamental

Plus en détail

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Fev.

Plus en détail

Serviced Components. Serviced Components. Plan. 1. Shared assembly. 1. Shared assembly

Serviced Components. Serviced Components. Plan. 1. Shared assembly. 1. Shared assembly Serviced Components Lionel Seinturier INRIA Futurs Lille Projet JACQUARD Université Pierre & Marie Curie Serviced Components Modèle de composants.net COM+ API System.EnterpriseServices Serviced Components

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES Cours Administration des Bases de données M Salhi Architectures des Système de base de données Systèmes centralisés et client-serveur Server System Architectures

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription A partir des retours d expérience, et des préconisations des éditeurs, présenter les facteurs clés de succès et les bonnes pratiques

Plus en détail

UNION INTERCEPT SELECT WHERE JOINT FROM ACID

UNION INTERCEPT SELECT WHERE JOINT FROM ACID STOCKAGE TRANSACTION, SÉRIALISABILITÉ, NIVEAUX D'ISOLATION 1 BASE RELATIONNELLE Un serveur de données relationnel : Rend compte de la «réalité» sous forme de table Met en relation la perception logique

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Bases de données. Cours 6 : Introduction à des notions avancées (Index, Déclencheurs, Transactions) Nicolas DURAND

Bases de données. Cours 6 : Introduction à des notions avancées (Index, Déclencheurs, Transactions) Nicolas DURAND Bases de données Cours 6 : Introduction à des notions avancées (Index, Déclencheurs, Transactions) Nicolas DURAND Polytech Marseille Université d Aix-Marseille 2012-2013 Nicolas DURAND Bases de données

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques Périphériques et bus système Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des s MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME Cache d'instructions MMU TLB Unité de de contrôle Unité de de traitement

Plus en détail

Réplication des bases de données

Réplication des bases de données Réplication des bases de données Stéphane Gançarski Hubert Naacke LIP6 Université Paris 6 1 Références Livre Articles Cours Principles of Distributed Database Systems Eager Replication [KA 2000]: Bettina

Plus en détail

TRANSACTIONNEL RÉPARTI. G. Florin

TRANSACTIONNEL RÉPARTI. G. Florin TRANSACTIONNEL RÉPARTI G. Florin - 1 - INTRODUCTION Système d'objets partagés répartis Ensemble d'objets à accéder à distance (ou localement) par plusieurs applications. Enregistrements de fichiers répartis.

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Systèmes concurrents. Philippe Quéinnec. 14 septembre 2012. Systèmes concurrents 1 / 48

Systèmes concurrents. Philippe Quéinnec. 14 septembre 2012. Systèmes concurrents 1 / 48 Systèmes concurrents Philippe Quéinnec 14 septembre 2012 Systèmes concurrents 1 / 48 Neuvième partie Transactions Systèmes concurrents 2 / 48 Interférences entre actions Dénition des transactions Type

Plus en détail

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Bases de données Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Plan de cours Chapitre 1: Introduction aux bases de données Chapitre 2: Modèle Entité/Association Chapitre 3: Le Modèle Relationnel Chapitre 4: Dépendances

Plus en détail

L administrateur Le DBA

L administrateur Le DBA NFE113 Administration et configuration des bases de données 2011 L administrateur Le DBA 1 Eric Boniface Sommaire Rôle Outils Organisation 2 Rôles Le DBA a un rôle essentiel lié à la base de données Base

Plus en détail

A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545)

A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545) GÉNÉRALITÉS (1/1) Couche «la plus haute» du modèle OSI qui offre divers services à un utilisateur final d un système ouvert (logiciel, humain). SITE A SITE B Système Ouvert A Application Présentation Session

Plus en détail

Introduction aux systèmes répartis

Introduction aux systèmes répartis Introduction aux systèmes répartis Grappes de stations Applications réparties à grande échelle Systèmes multicalculateurs (1) Recherche de puissance par assemblage de calculateurs standard Liaison par

Plus en détail

Réplication de Données. Esther Pacitti Polytech UM IG4

Réplication de Données. Esther Pacitti Polytech UM IG4 Réplication de Données Esther Pacitti Polytech UM IG4 Objectifs de la Réplication Nancy Problème: comment partager des données entre p sites? Solution 1: sans duplication => accès réseaux Solution 2: en

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

5. Parallélisme et distribution

5. Parallélisme et distribution École Doctorale 2008/2009 Systèmes de Bases de Données Avancés 5. Parallélisme et distribution École nationale Supérieure d'informatique 1 Plan Concepts préliminaires Traitement parallèle des requêtes

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 2 : Architecture Oracle Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Processus serveur 1 Mémoire PGA Architecture SGBD Oracle Processus serveur 2

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

SGBD : Bases de données avancées [M3106C]

SGBD : Bases de données avancées [M3106C] SGBD : Bases de données avancées [M3106C] Hocine ABIR 10 septembre 2014 IUT Villetaneuse E-mail: abir@iutv.univ-paris13.fr TABLE DES MATIÈRES 4 Gestion des Accès Concurrents sous PostgreSQL 1 4.1 Introduction...............................

Plus en détail

Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007

Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007 Nom : Prénom : page 1 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Master d'informatique (SAR) Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007 Elements de correction Les documents ne sont pas

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti Module IUP3 Bases de Données Avancées Esther Pacitti Objectifs générales du Module Réviser les principales concepts de BD relationnelle et la langage algébrique et SQL (interrogation et màj) Comprendre

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Gestion répartie de données - 1

Gestion répartie de données - 1 Gestion répartie de données - 1 Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA et IMAG-LSR) http://sardes.inrialpes.fr/~krakowia Gestion répartie de données Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus 1 Synchronisation et communication entre processus Accès à des ressources communes 2 Exemple: compte bancaire dont montant en A sur disque programme pour ajouter 100: lire(n,a) N := N+100 écrire(n,a) 2

Plus en détail

Où sommes-nous dans les couches?

Où sommes-nous dans les couches? Couche Session (selon le modèle OSI) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Introduction Où sommes-nous dans les couches? OSI Application Presentation Session

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Notation o i (E) : la transaction i effectue sur l élément E l opération x qui peut être : r lecture (read) w écriture (write)

Notation o i (E) : la transaction i effectue sur l élément E l opération x qui peut être : r lecture (read) w écriture (write) MASTER INFORMATIQUE DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 BASES DE DONNÉES AVANCÉES INF 559 (CHRISTIAN RETORÉ) EXERCICES CORRIGÉS ACCÈS CONCURRENTS (31 DÉCEMBRE 2007) Le cours a présenté trois techniques de gestion

Plus en détail

SQL Server Integration Services 2012 Mise en oeuvre d'un projet ETL avec SSIS

SQL Server Integration Services 2012 Mise en oeuvre d'un projet ETL avec SSIS Introduction à SSIS 1. Présentation de SSIS 13 1.1 Concepts de l ETL 13 1.2 Management Studio et SQL Server Data Tools 14 1.3 Architecture 14 2. SSIS 2012 17 2.1 Les nouveautés de la version 2012 17 2.2

Plus en détail

Utilisation de PostgreSQL Cas d'utilisation et retour d'expérience. Société Elma, Jean Samuel Reynaud reynaud@elma.fr 1

Utilisation de PostgreSQL Cas d'utilisation et retour d'expérience. Société Elma, Jean Samuel Reynaud reynaud@elma.fr 1 Utilisation de PostgreSQL Cas d'utilisation et retour d'expérience Société Elma, Jean Samuel Reynaud reynaud@elma.fr 1 Qui sommes nous? Jean Samuel Reynaud, Administrateur systèmes et réseaux Société Elma,

Plus en détail