Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu Le glorifie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu Le glorifie"

Transcription

1

2

3 GROUPE OCP RAPPORT ANNUEL 2012

4

5 Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu Le glorifie

6 PRÉAMBULE Le présent rapport couvre les activités menées par OCP du 1 er janvier au 31 décembre 2012 et devrait être consulté parallèlement aux états financiers consolidés et aux notes complémentaires pour l'exercice terminé le 31 décembre 2012, inclus dans ce rapport annuel Les données financières ont été préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus du Maroc, sauf indication contraire. Tous les montants en dirhams sont des montants en dirhams marocains, sauf indication contraire.

7 SOMMAIRE PRÉAMBULE 6 AGIR POUR UNE EMPREINTE POSITIVE ET DURABLE 9 l'identité OCP Le PORTRAIT BIOMéTRIQUE D OCP LE CODE GéNéTIQUE D OCP DES VALEURS QUI NOUS ENGAGENT UNE STRATéGIE D EXCELLENCE DES INDICATEURS AU VERT 26 AGIR AUJOURD HUI EXERCER UN LEADERSHIP RESPONSABLE CULTIVER NOS RESSOURCES HUMAINES ANTICIPER ET INNOVER MAÎTRISER ET DéVELOPPER 52 POUR MIEUX PRéPARER le monde de demain CONTRIBUER à LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE mondiale PRÉSERVER L ENVIRONNEMENT servir le bien commun FAIRE de l'éthique un code de conduite 94

8

9 AGIR POUR une empreinte positive et durable Une lecture restrictive de notre activité laisserait à penser que notre chaîne de valeur va de l extraction de phosphate à la fabrication d engrais Se satisfaire de cette description serait passer à côté de ce que nous sommes vraiment, au-delà de ce que nous fabriquons. Le Groupe est une entité vivante, elle a une personnalité, une histoire, une ambition, des valeurs. De son action dépendent des millions d hommes et femmes à travers le monde. Quand on a pour mission de nourrir la planète, la responsabilité qui en découle donne toute la mesure de notre engagement. Qu il soit salarié, client, partenaire, agriculteur, artiste, sportif, acteur associatif ou simplement citoyen, au Maroc ou ailleurs, l être humain est au coeur de l action d OCP. Une action qui se traduit par sa contribution à la richesse du pays et de la planète, au bien-être des communautés et par sa volonté d exercer dans le respect de l environnement. Parce qu une performance pérenne passe par la création de valeur partagée, le Goupe s engage. Partout où il va, il laisse son empreinte. Positive. Durable. Mostafa TERRAB PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL

10

11 L'IDENTITé OCP 1 - LE PORTRAIT BIOMéTRIQUE D OCP 2 - LE CODE GéNéTIQUE D OCP 3 - DES VALEURS QUI NOUS ENGAGENT 4 - UNE STRATéGIE D EXCELLENCE 5 - DES INDICATEURS AU VERt

12 1 - Le Leadership économique LE PORTRAIT BIOMÉTRIQUE D OCP OCP, présent sur la totalité de la chaîne de valeur du phosphate Réserves de phosphate ExtractioN Extraction minière Bénéfication Tranformation chimique Production d acides phosphoriques Production d engrais phosphatés 27,1 Millions de tonnes de minerai traité Minerai 3,25 Millions de tonnes de production d acides phosphoriques 4,48 Millions de tonnes de production d engrais phosphatés 2 - La gestion de l environnement 3 - L ENGAGEMENT SOCIétal Tonnes de déchets à valeur énergétique et minérale valorisées 700 m 2 De panneaux solaires ( nouvelle technologie flexible ) acquis pour la toiture des bâtiments OCP 85 % Des eaux utilisées recyclées 50 Tonnes de papier collectées pour recyclage 1/3 De réduction de l empreinte carbone, principalement à travers le projet de Slurry Pipeline 76 Entreprises créées dans le cadre d OCP Skills : programme d appui aux jeunes entrepreneurs +200 Associations soutenues via le programme de renforcement des capacités des associations Heures de cours de Soft Skills dispensées aux bénéficiaires d OCP Skills en 2012

13 50 milliards de dirhams volume des investissements engagés en % des exportations nationales COMMERCIALISATION 1 er Exportateur mondial de phosphate sous toutes ses formes Exportations & ventes locales 30 % De part de marché mondial 59,4 milliards de dirhams de chiffre d affaires 14,1 milliards de dirhams de résultat net 180 Projets en cours d accompagnement par OCP Skills 1,2 milliards de dirhams d appuiي par la Fondation OCP au marché local, conditionné par des actions de développement Agriculteurs indiens bénéficiaires du programme Agricultural Extension Services 6 % du PIB national en clients sur les 5 continents collaborateurs 15 filiales et JV 13 LE PORTRAIT BIOMÉTRIQUE D OCP

14 2 LE CODE GÉNÉTIQUE D OCP Acteur leader sur le marché mondial des phosphates, OCP est une véritable success story marocaine et mondiale, en témoignent les indicateurs économiques et financiers du Groupe, résolument au vert. Fort de près d un siècle de performances industrielles, commerciales et sociétales, le Groupe OCP aborde l avenir avec l assurance et l engagement du leader responsable. Sous-tendue par une vision stratégique claire, fédératrice et mobilisatrice, l action d OCP s inscrit dans une culture de l excellence et se nourrit des valeurs partagées par tous ses collaborateurs. UNE EMPREINTE GRAVéE DEPUIS PRèS D UN SIèCLE Création de l Office Chérifien des Phosphates Création de la société Maroc Chimie Création du Groupe OCP Démarrage de Maroc Phosphore (MP) I, MP II en 1981 et MP III/IV en 1986 Création de plusieurs Joint Ventures ( JV ) avec des partenaires étrangers Transformation de l Office Chérifien des Phosphates en société anonyme OCP S.A. Création d une JV avec Jacobs Engineering ( Jesa ) ; ouverture de bureaux au Brésil et en Argentine Lancement du programme sociétal OCP Skills pour promouvoir la création d emplois Création de la JV BSFT ( Black Sea Fertilizer Trading Company ) Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP 14

15 L intégration, la diversification et l innovation : facteurs clés du leadership d ocp OCP est présent sur tous les maillons de la chaîne de valeur des phosphates, depuis l extraction du minerai à la commercialisation de produits à forte valeur ajoutée. Phosphate brut, acide phosphorique et engrais phosphatés, OCP propose une large gamme de produits répondant à différents besoins, lui permettant de diversifier son portefeuille de clients et de faire face aux évolutions du marché. Minerai de phosphate OCP est le premier exportateur mondial de phosphate brut avec 33 % de parts de marché. Acide phosphorique Produit intermédiaire entre le minerai et les engrais, l acide phosphorique est en fait le fruit d un enrichissement de la roche obtenu par réaction avec un ensemble d acides différents à concentrations distinctes. L acide phosphorique purifié est produit en moindres quantités destinées à des applications alimentaires et industrielles. OCP est le premier exportateur mondial d acide phosphorique avec 46 % de parts de marché. Engrais phosphatés Le MAP ( engrais binaire composé de deux éléments fertilisants : le phosphore et l azote ) Le DAP ( engrais binaire composé de deux éléments fertilisants : le phosphore et l azote, engrais le plus répandu ) Le TSP ( engrais entièrement phosphaté ) Le NPK ( engrais ternaire composé de trois éléments : phosphore, azote et potassium ). 26,5 millions de tonnes Exportés et livrés localement 27,1 millions de tonnes Extraits et traités 3,3 millions de tonnes P2O5 produits 4,5 millions de tonnes Produits 17 millions de tonnes Transformés dans les unités OCP 9,4 millions de tonnes Exportés 1,1 millions de tonnes P2O5 exportés 4,0 millions de tonnes Exportés 15 Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP

16 OCP a également introduit sur le marché une nouvelle gamme de produits phosphatés pour une agriculture performante et durable : Performance Phosphate Products ( PPP ). Direct Application - TERACTIV TM : c est une gamme «tout-en-un» qui comprend à la fois de l engrais et de l amendement, et qui libère son phosphate de façon continue. Quatre formules ont été développées pour répondre aux besoins en nutriments des sols acides, sablonneux, ou pour les cultures de cacao et de maïs. Animal Feeds : il s agit de compléments d alimentation animale. Ces produits de haute qualité nutritive sont destinés à la fabrication de prémix pour les animaux d élevage ( bétail, volaille ). Sources de Phosphore et de Calcium, ils permettent le renforcement des os et l accélération de la croissance des animaux. Deux formules sont proposées : le phosphate bicalcique ( DCP ) et le phosphate mono-bicalcique ( MCP ). Avec une contribution de près de 21 % * à la production mondiale de phosphate, le Maroc est le second producteur mondial derrière les États-Unis. Mine de Merah Lahrach dans la zone de Khouribga * Source : Rapport provisoire de l IFA à fin décembre 2012 Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP 16

17 UNE PRéSENCE FORTE DANS LE MONDE ET AU MAROC Depuis sa création en 1920, le Groupe a connu une expansion considérable qui lui a permis de consolider son leadership mondial. OCP a pu faire face aux mutations du marché en orchestrant l expansion de ses 4 sites d extraction historiques exploités à travers le Royaume, permettant ainsi l augmentation de la capacité de production du Groupe. Initiée dès 1965 en réponse aux attentes du marché, l activité de valorisation des phosphates a donné lieu à la création de complexes chimiques, filiales à 100 % du Groupe et de joint ventures avec de grands acteurs internationaux du secteur des engrais, implantées à proximité des gisements. Enfin, proactivité et proximité client obligent, OCP a posé ses marques sur les 5 continents en y ouvrant des représentations et en scellant des alliances stratégiques avec des partenaires locaux dans les pays de ses clients les plus importants. Le Groupe gère aujourd hui un portefeuille de 160 clients bénéficiant d une offre commerciale segmentée et flexible. Les infrastructures logistiques et portuaires d envergure initiées par le Groupe ont permis de soutenir une activité commerciale intense. Chaque année, plusieurs centaines de navires et plus de 14 millions de tonnes de marchandises ( roche, acide phosphorique et engrais ) transitent par les 4 ports phosphatiers reliés aux mines et aux usines chimiques. Sites miniers Khouribga 18 Mt * PHOSPHAte brut Boucraâ 2,4 Mt * PHOSPHAte brut Plateformes chimiques JORF Lasfar 1,9 Mt * P2O5 acide phosphorique 3,6 Mt * engrais phosphatés Youssoufia 3,6 Mt * PHOSPHAte brut - Sec et marchand Benguerir 4,4 Mt * phosphate brut - Sec et marchand + traité Safi 1,4 Mt * P2O5 acide phosphorique 0,8 Mt * engrais phosphatés Safi 468 Bateaux * Laâyoune Wharf de 3 Km 50 Bateaux * Jorf Lasfar 300 Bateaux * Casablanca 280 Bateaux * * en Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP

18 Nos principales filiales PHOSBOUCRAÂ Secteur d activité : extraction et traitement de phosphate brut Capital : MAD Siège : Casablanca SOCIÉTÉ D AMÉNAGEMENT ET DE DéVELOPPEMENT VERT ( SADV ) Secteur d activité : aménagement et développement de projets urbains écologiques Capital : MAD Siège : Casablanca SOCIÉTÉ DE TRANSPORTS RÉGIONAUX ( SOTREG ) Secteur d activité : transport du personnel Capital : MAD Siège : Khouribga OCP SERVICES Secteur d activité : facilities management, business et socioculturel Capital : MAD Siège : Casablanca LEJONC ET CIE Secteur d activité : immobilier Capital : EUROS Siège : Paris OCP INTERNATIONAL Secteur d activité : gestion des participations du Groupe OCP à l international Capital : EUROS Siège : Amsterdam ( Pays-Bas ) OCP INNOVATION FUND FOR AGRICULTURE Secteur d activité : fonds d investissement Capital : MAD Siège : Casablanca Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP 18

19 4 Filiales de services Unités industrielles 5 Paris filiales de services : Sites chimiques : ( Lejonc & Cie ) Présence à l étranger Filiale de trading : PPL BSFT Black Sea Fertilizer Trading 160 Clients dans le monde * Source : IFA Parts d OCP dans les importations de la région en phosphate sous toutes ses formes * 19 Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP

20 Joint ventures à l international Joint ventures au Maroc BLACK SEA FERTILIZER TRADING COMPANY ( BSFT ) Actionnaires : OCP ( 70 % ) - Toros ( leader des engrais phosphatés en Turquie ) Capital : lires turques* Siège : Istanbul Activité : négoce d engrais dans la région de la Mer Noire, des Balkans et de l Asie Centrale JACOBS ENGINEERING S.A ( JESA ) Actionnaires : OCP ( 50 % ) - Jacobs Engineering Capital : MAD Siège : Casablanca Activité : ingénierie et gestion de projets industriels d envergure PRAYON Actionnaires : OCP ( 50 % ) - Société Régionale d Investissement de Wallonie ( SRIW ) Capital : EUROS Siège : Engis ( Wallonie - Belgique ) Activité : production et commercialisation d acides phosphoriques purifiés, de sels de phosphate et de produits fluorés BUNGE MAROC PHOSPHORE ( BMP ) Actionnaires : OCP ( 50 %) - Bunge Brasil Capital : MAD Siège : Casablanca Activité : production et commercialisation d acide phosphorique, d engrais phosphatés et azotés et d autres produits dérivés ZMPL ( ZUARI MAROC PHOSPHORE ) Actionnaires : OCP ( 50 % ) - Zuari Industries Limited ( filiale du groupe Birla ) Capital : roupies indiennes Siège : Etat de GOA ( Inde ) Activité : société d investissement, créée pour la prise de participatioon dans le capital de la société indienne Paradeep Phosphates Limited : - Actionnaires : ZMPL ( 80,45 % ), Gouvernement indien - Capital social : roupies indiennes - Activité : spécialisée dans la production et la commercialisation des engrais phosphatés pour le marché indien EURO MAROC PHOSPHORE S.A ( EMAPHOS ) Actionnaires : OCP ( 33,3 % ) - Prayon - Chemische Fabrik Budenheim Capital : MAD Siège : Casablanca Activité : production et commercialisation d acide phosphorique purifié * Les capitaux ont été libérés en 2013 Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP 20

21 INDO MAROC PHOSPHORE S.A ( IMACID ) Actionnaires : OCP ( 33,3 % ) - Chambal Fertilizers and Chemicals - Tata Chemicals Capital : MAD Siège : Casablanca Activité : production et commercialisation d acide phosphorique marchand PAKISTAN MAROC PHOSPHORE ( PMP ) Actionnaires : OCP ( 50 % ) - Fauji Capital : MAD Siège : Casablanca Activité : production et commercialisation d acide phosphorique marchand 21 Le CODE GÉNÉTIQUE D OCP

22

23 3 DES VALEURS QUI NOUS ENGAGENT Les valeurs d OCP puisent leur source dans son histoire et constituent le terreau qui nourrit l action du Groupe et qui unit ses collaborateurs et partenaires. Pensées en trois langues ( arabe, français et anglais ), elles expriment en cela l identité affirmée d un leader national ouvert sur les autres et sur le monde. Niya Ijtihad Faire preuve de créativité et d esprit d innovation Avoir la capacité de se remettre en question pour mieux évoluer. Intégrité/loyauté Faire preuve de transparence, d intégrité et d honnêteté en toutes circonstances Être un modèle de comportement aussi bien en interne qu en externe. Ouverture Respecter les autres et reconnaître leur valeur, cultiver l empathie Écouter et valoriser les points de vue divergents. Adaptative leadership Leadership Être capable de mobiliser et de fédérer autour de ses projets Bâtir la motivation et encourager les autres à se dépasser Prendre les décisions et être capable de trancher Savoir s adapter aux changements et gérer les ruptures. Responsabilité / engagement Prendre ses responsabilités et assumer ses actions et celles de son équipe Faire montre d un engagement sincère en faveur des succès collectifs. Courage Persévérer dans l effort et aller au bout de ses projets ( résilience ) Chercher proactivement à sortir de sa zone de confort et savoir prendre des risques Savoir porter et défendre des idées nouvelles Savoir donner et recevoir les «feedbacks» de manière honnête et constructive. modestie Faire preuve d humilité en toutes circonstances Valoriser le résultat de l équipe plutôt que sa propre contribution Savoir se remettre en question / accepter d être «challengé» et chercher à s améliorer continuellement. Solidarité Promouvoir le travail en équipe Placer l intérêt du Groupe au-dessus de son intérêt personnel Mettre à disposition des autres son savoir et son savoir-faire ; contribuer à l intelligence collective Être réactif / aider ses collaborateurs sans contrepartie. Les valeurs d OCP sont au service d une vision claire, partagée et assumée. Une vision qui aborde le changement sous le signe de l opportunité et détermine tous les développements du Groupe. Capitaliser sur les atouts compétitifs du Groupe, prendre la mesure de nos faiblesses et nous donner les moyens de les pallier, maîtriser les contraintes du marché et anticiper ses évolutions autant de partis pris qui sous-tendent notre vision et font de nous une entreprise agile, ouverte au changement et performante. 23 DES VALEURS QUI NOUS ENGAGENT

24 4 UNE STRATéGIE D EXCELLENCE Fondée sur une nouvelle vision du marché, et en réponse à l accroissement de la demande mondiale en phosphates et à la compétitivité croissante du marché, le Groupe a initié en 2007 une stratégie de développement à grande échelle. Les enjeux en sont considérables pour OCP comme pour le Maroc, car c est de cela que dépend la consolidation de notre leadership sur le marché. 1 - Augmenter notre capacité de production Avec notamment pour objectif de doubler notre production minière d ici à 2020, en la portant de 27 à plus de 50 millions de tonnes, de tripler notre capacité de production d engrais phosphatés à ce même horizon, et de tripler nos capacités chimiques. Cela passe par l ouverture de nouvelles mines ainsi que la rationalisation et la pérennisation des ressources minières existantes. Les investissements entrepris dans les sites miniers, de l extraction au traitement, et le projet Jorf Phosphate Hub ( JPH ) en cours de réalisation sur la plateforme de Jorf Lasfar répondent à ces impératifs. 2 - Améliorer nos rendements par la réduction massive des coûts de production L objectif est de réduire les coûts à tous les niveaux de la chaîne de valeur et d optimiser les moyens et les ressources. Le projet OCP Production System ( OPS ) pour l amélioration de la performance industrielle répond à cette volonté. C est aussi le cas de nombreux projets initiés dans tous les segments industriels, tels que le Slurry Pipeline reliant la mine de Khouribga à la plateforme chimique de Jorf Lasfar et qui permettra une baisse conséquente des coûts d exploitation des phosphates et une réduction considérable de l Empreinte Carbone ainsi que de la consommation énergétique et hydraulique du Groupe. Doubler notre capacité de production minière et tripler notre capacité de production d engrais phosphatés à horizon 2020 réduire les coûts à tous les niveaux de la chaîne de valeur et optimiser les moyens et les ressources UNE STRATéGIE D EXCELLENCE 24

25 Unité d extraction de phosphate à Khouribga 3 - Être flexible industriellement et agile commercialement Notre objectif étant de pouvoir augmenter rapidement la production lorsque la demande l exige, ou de la réduire si nécessaire sur chaque maillon de la chaîne de production. Une flexibilité atteinte grâce à une programmation minutieuse de l outil de production Cette flexibilité exige une programmation minutieuse de l outil de production et une intégration parfaite de tous ses maillons dans une logique de flux et de supply chain pour s adapter à l évolution du marché. 25 UNE STRATéGIE D EXCELLENCE

26 5 DES INDICATEURS AU VERT Données de gestion Le chiffre d affaires consolidé du Groupe OCP a augmenté de 5,3 % par rapport à l exercice 2011 pour atteindre 59,4 milliards de dirhams à fin Cet accroissement s explique par une augmentation de 3,9 % du chiffre d affaires total de l activité Chimie, compensée partiellement par une baisse de 3,7 % de l activité minière. Malgré le contexte économique difficile dans lequel opère le Groupe et qui se traduit par une baisse générale des prix de vente et des quantités vendues, le Groupe OCP a continué à accroître son chiffre d affaires total bénéficiant d un effet parité USD/MAD favorable sur l année La progression du chiffre d affaires de l activité Chimie est due à l augmentation des quantités vendues dans le secteur des engrais et de la baisse des quantités vendues dans le secteur des acides et notamment sur le marché export. Par ailleurs, la baisse nette du chiffre d affaires de l activité minière est due à la baisse des prix de vente combinée avec une baisse des quantités vendues aux joint ventures industrielles présentes localement, compensée par une hausse des quantités vendues sur le marché export. La valeur ajoutée s établit à 27,9 milliards de dirhams en 2012 contre 31,8 milliards de dirhams en Elle représente 47,8 % du chiffre d affaires. Cette baisse enregistrée est due essentiellement à l augmentation des quantités de soufre et d ammoniac consommées, à l augmentation des consommations énergétiques et des achats de travaux et prestations de services, et à l augmentation des frais de personnel et celle des dons et cotisations. Total bilan consolidé ( en millions de dirhams ) Chiffre d affaires consolidé ( en millions de dirhams ) Résultat net consolidé part du Groupe ( en millions de dirhams ) DES INDICATEURS AU VERT 26

27 Compte tenu de ce qui précède, l EBE ( excédent brut d exploitation ) affiche une baisse de 18,9 % par rapport à 2011, en passant de 23,5 milliards en 2011 à 19 milliards de dirhams en Le résultat net consolidé s établit à 14,1 milliards de dirhams, enregistrant ainsi un recul de 13 % par rapport à l exercice Le ratio d endettement ( dettes nettes/capitaux propres ) est resté à un niveau quasiment stable en 2012 à une valeur de 0,38. La stabilité de ce ratio est expliquée par le fait que l augmentation des dettes financières s est compensée par l augmentation des capitaux propres. Données bilancielles Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles ont généré 10,7 milliards de dirhams en Le Groupe a par ailleurs contracté des emprunts bancaires pour 8,9 milliards de dirhams. Cela a permis au Groupe de financer son programme d investissements industriels d environ 12,6 milliards de dirhams pour l exercice 2012, de payer des dividendes pour 4,7 milliards de dirhams et de rembourser ses dettes à hauteur de 3,3 milliards de dirhams. La trésorerie de clôture d établit à 24,7 milliards de dirhams en 2012 contre 25,5 milliards de dirhams enregistrés en L endettement financier net s établit à -7,4 milliards en 2012 enregistrant une augmentation de 46,2 % par rapport à l exercice antérieur. L augmentation de cet indicateur est due essentiellement à l augmentation nette des dettes pour 5,6 milliards de dirhams courant Le bilan consolidé enregistre un total de 93,9 milliards de dirhams à la clôture de l exercice 2012, contre 75,8 milliards de dirhams enregistrés à fin Les capitaux propres ont évolué de 37,2 milliards de dirhams en 2011 à 45,2 milliards de dirhams en 2012, soit une augmentation de 21,6 %. Cash Flow Opérationnel ( en millions de dirhams ) ,5 10,7 Excédent Brut d Exploitation ( en millions de dirhams ) ,5 19 Endettement net ( en millions de dirhams ) ,3 3,4 27 DES INDICATEURS AU VERT

28 Bilan Actif Bilan consolidé ACTIF Propres à l exercice Exercice 2012 Amortissements Provisions Net Exercice 2011 ACTIF IMMOBILISÉ Écart d acquisition Chiffres en millions de dirhams Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières ACTIF CIRCULANT Stocks et encours Clients et comptes rattachés Net Autres créances et comptes de régularisation Écart de conversion actif Titres et valeurs de placement TRÉSORERIE - ACTIF TOTAL ACTIF DES INDICATEURS AU VERT 28

29 Bilan PASSIF Chiffres en millions de dirhams Bilan consolidé passif Exercice 2012 Exercice 2011 Capital social Primes d émission, de fusion et d apport Réserves consolidées Réserves de conversion Résultat net consolidé Total capitaux propres part Groupe Intérêts minoritaires Total capitaux propres Subventions d investissement Provisions pour risques et charges Dettes de financement Fournisseurs et comptes rattachés Autres dettes et comptes de régularisation Écart de conversion passif TRÉSORERIE - PASSIF TOTAL PASSIF ET CAPITAUX PROPRES DES INDICATEURS AU VERT

30 Compte de résultat consolidé Chiffres en millions de dirhams NATURE Exercice 2012 Exercice 2011 Chiffre d affaires Autres produits d exploitation Produits d exploitation Achats consommés Charges de personnel Autres charges d exploitation Impôts et taxes Dotations d exploitation Charges d exploitation RÉSULTAT D EXPLOITATION Produits financiers Charges financières RÉSULTAT FINANCIER RÉSULTAT COURANT DES INDICATEURS AU VERT 30

31 Compte de résultat consolidé ( SUITE ) Chiffres en millions de dirhams NATURE Exercice 2012 Exercice 2011 Produits non courants Charges non courantes RÉSULTAT NON COURANT RÉSULTAT AVANT IMPÔT Impôts sur le résultat RÉSULTAT NET DES ENTREPRISES INTEGRÉES Dotation nette aux amortissements des écarts d acquisition 1 2 RÉSULTAT NET DE L ENSEMBLE CONSOLIDÉ Intérêts minoritaires RÉSULTAT NET PART DU GROUPE DES INDICATEURS AU VERT

32

33 AGIR AUJOURD HUI 1 - EXERCER UN LEADERSHIP RESPONSABLE 2 - CULTIVER NOS RESSOURCES HUMAINES 3 - ANTICIPER ET INNOVER 4 - MAÎTRISER ET DéVELOPPER

34 à horizon 2050, ce sont 9 milliards d habitants qui peupleront la Terre *. Ce bond démographique nécessitera un accroissement de la production agricole mondiale de 77 % avec 2 fois moins de terres arables par habitant. Pour nourrir les Hommes à cet horizon, l intensification des rendements agricoles est la réponse adéquate. Le rôle des producteurs de phosphate s en trouve accru, OCP en pole position. * Source : «Comment nourrir le monde en 2050», FAO En leader responsable, OCP a fait de la sécurité alimentaire mondiale une préoccupation essentielle. Au-delà de la logique de profit, le Groupe se mobilise au quotidien pour relever ce défi planétaire. Une mission comprise et assumée par l ensemble des collaborateurs du Groupe, qui constituent le premier capital de l entreprise. Cette mission se décline en stratégie ambitieuse pour toutes les activités du Groupe, insufflant un formidable élan d innovation et une démarche d excellence commerciale et industrielle. Ce faisant, le Groupe OCP marque la planète d une empreinte positive et durable

35 Vue aérienne du Slurry Pipeline qui assurera le transport du minerai de Khouribga à Jorf Lasfar

36 1 EXERCER UN LEADERSHIP RESPONSABLE OCP confirme sa bonne santé financière En dépit de la conjoncture économique globale et d un ralentissement de la demande à court terme à l international, OCP confirme sa bonne santé financière. En témoignent les réalisations de l année 2012 qui s inscrivent dans la stratégie mise en oeuvre par le Groupe, axée sur l augmentation des capacités de production, la réduction des coûts ainsi que la migration vers un portefeuille de produits finis à plus forte valeur ajoutée, principalement les engrais phosphatés dont la demande est en croissance continue. Des partenariats stratégiques En prolongement de sa volonté de positionnement sur le segment des engrais, OCP a élargi sa présence à l international à travers la création, en 2012, de Black Sea Fertilizer Trading Company ( BSFT ), fruit du partenariat entre OCP et la société Toros ( leader des engrais phosphatés en Turquie ). BSFT est basée à Istanbul, en Turquie, et son activité est principalement centrée sur le négoce d engrais pour les régions de la mer Noire, l Asie de l Ouest et l Est du bassin méditerranéen. la gamme TERACTIV TM, spécialement conçue pour certains sols spécifiques ( acides, salins, sableux ) et une nouvelle gamme d engrais enrichis de micronutriments ( soufre, zinc ) pour pallier les carences de certains sols africains. Des résultats favorables malgré une baisse des exportations Bien que l exploitation minière des phosphates soit en léger recul cette année en raison de la baisse de la demande internationale, les performances d OCP s affichent à la hausse. Les exportations mondiales d engrais phosphatés OCP ont augmenté de 21 % en passant de 3,8 millions de tonnes en 2011 à 4,6 millions de tonnes en Le chiffre d affaires pour l année 2012 est quasi stable grâce à un regain sur le dernier trimestre, il atteint 6,88 milliards USD vs 6,98 milliards USD en 2011, soit une baisse de 1,4 %. Une présence accrue sur les nouveaux marchés d engrais Par ailleurs, OCP continue d investir de nouveaux marchés d engrais à travers le développement de portefeuilles produits destinés à l Afrique. En effet, l année 2012 a été marquée par le lancement de la commercialisation de Echantillon d engrais phosphatés - Laboratoire OCP EXERCER UN LEADERSHIP RESPONSABLE 36

37 Part de marché d OCP par région pour le phosphate brut % 77 % 64 % 61 % A. Nord et Latine 1 % 2 %6 % 82 % Part de marché OCP par région pour l Acide Phosphorique Source des chiffres et graphiques : Rapport provisoire de l IFA à fin décembre % 12 % 13 % 18 % 23 % 35 % 36 % 34 % 72 % 61 % 57 % 58 % Afrique Asie Europe Océanie 18 % 35 % 26 % 14 % A. Nord et Latine % 50 % 50 % 43 % Asie % 42 % 51 % 72 % Europe Premier exportateur mondial de phosphate brut OCP conforte sa position de 1 er exportateur au monde de phosphate brut avec une part de marché qui passe de 31,5 % en 2011 à 33,2 % en Concrètement, ce gain de parts de marché provient essentiellement du fait que les exportations d OCP vers l Asie ont augmenté de 22 %, l Asie étant la région la plus importatrice au monde ( 12 millions de tonnes importés en 2012, vs 6,3 millions de tonnes pour l Amérique ). Globalement, les exportations mondiales d OCP en baisse de 2 % s inscrivent dans un marché mondial des exportations en recul de 7 % en Premier exportateur mondial d acide phosphorique OCP conforte sa position de leader avec près de la moitié des exportations en acide phosphorique en 2012 malgré une légère baisse cette année, puisque ces exportations sont passées de 2,1 millions de tonnes P2O5 en 2011 à 1,8 millions de tonnes P2O5 en 2012, occasionnant une perte de moins d un demi-point de part de marché qui passe à 47,4 % ( vs 47,8 % en 2011 ). Cette réduction des exports de l acide est justifiée par la stratégie commerciale d OCP qui vise à ajuster son portefeuille de produits afin de maximiser la marge du Groupe en utilisant sa flexibilité d arbitrage entre l acide phosphorique et les engrais. L évolution des parts de marché d OCP sur ses différents produits reflète sa volonté stratégique de migrer vers un portefeuille de produits à plus forte valeur ajoutée 37 EXERCER UN LEADERSHIP RESPONSABLE

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers Lafarge Maroc Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers > Le 13 mai 2014 Notre matinée d échanges Résultats de l exercice 2013 Projets d avenir de Lafarge Maroc Construire des villes meilleures

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

La révolution du SLURRY PIPELINE

La révolution du SLURRY PIPELINE La révolution du SLURRY PIPELINE Les plus grandes réserves de phosphates au monde formées il y a 70 millions d années Les gisements de phosphates marocains de type sédimentaire se sont formés il y a près

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

de la valeur 1. CRÉER DE LA VALEUR

de la valeur 1. CRÉER DE LA VALEUR #1 Créer de la valeur Riche de plus de 90 ans d expérience et disposant de réserves de phosphate parmi les plus importantes au monde, OCP poursuit un double objectif de génération de valeur et d engagement

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Résultats annuels 2007

Résultats annuels 2007 L environnement au quotidien Résultats annuels 2007 Mardi 8 avril 2008 Sommaire HISTORIQUE DU GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT Les développements récents Les résultats financiers 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara

Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara Histoire de Phosboucrâa Entreprise durablement ancrée dans son tissu local, aujourd hui filiale d OCP 1962 Phosboucraâ a été

Plus en détail

EDENRED Lyon 16 décembre 2010. Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires

EDENRED Lyon 16 décembre 2010. Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires EDENRED Lyon 16 décembre 2010 Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires Edenred : qui sommes-nous? La société issue de la scission de Accor créée en juin 2010

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

INNOVER LA FINANCE A VOS COTES

INNOVER LA FINANCE A VOS COTES INNOVER LA FINANCE A VOS COTES SOMMAIRE QUI SOMMES NOUS? NOS VALEURS MODELE ET STRATEGIE D ENTREPRISE POSITIONNEMENT ET AVANTAGE STRATEGIQUE NOS DOMAINES D EXPERTISE QUI SOMMES NOUS? CIRA FINANCE est un

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma Notre but? vous faire atteindre le votre www.capitalconsulting.ma Nous accompagnons votre succès Anticiper le changement, s adapter aux évolutions de l environnement économique et social, créer des opportunités

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination,

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Démantèlement Nucléaire Gestion des Déchets - Sécurité Humaine &

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail