BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014"

Transcription

1 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés

2 ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire pour comprendre leur vision du recrutement et cerner leurs attentes. Face à une crise sans précédent qui a bouleversé ce secteur, cette étude nous permet de mettre en lumière les leviers de motivation et l état d esprit des salariés du secteur bancaire et de les confronter à un marché de l emploi, certes, encore morose et qui peine à retrouver son dynamisme. Niveau de confiance, de motivation, critères pour changer de poste... autant d éléments pour tenter de comprendre de l intérieur un secteur en mutation. Bonne lecture! Anne-Sophie LUCON, Manager Exécutif Senior DIVISION BANQUE, MICHAEL PAGE QQ Profils des répondants Q Q QQ Attentes pour 2014 QQ Conclusion Q Niveaux de confiance et de motivation Q Critères pour changer de poste MÉTHOLOGIE ET REMERCIEMENTS Pour mener à bien cette analyse, Michael Page a combiné des données quantitatives obtenues à partir d un échantillon de 289 salariés du secteur de la banque. Ces données ont été collectées via un questionnaire en ligne orchestré du 7 au 21 janvier Elles ont été analysées au global mais également selon certains critères spécifiques des répondants (sexe, âge, métier, type de fonction et région de résidence). Nous remercions vivement tous les répondants qui ont participé à cette enquête et dont les témoignages nous aident à mieux appréhender l état d esprit des acteurs de la banque. collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 2

3 PROFILS DES RÉPONDANTS VOUS TRAVAILLEZ ACTUELLEMENT AU SEIN D UN(E) : (289 RÉPONDANTS) QUEL TYPE DE FONCTION EXERCEZ-VOUS? (289 RÉPONDANTS) Banque de réseau 62% 3% Établissement de financements spécialisés 13% 32% Banque de financement et d investissement / Banque d affaires 9% Fonction commerciale : 64% Fonction support : 32% Banque privée 7% Autre : 3% 64% Autres types d établissement financier 6% collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 3

4 NIVEAUX DE CONFIANCE ET DE MOTIVATION CONCERNANT L ÉVOLUTION DU MARCHÉ DE L EMPLOI DANS LE SECTEUR DE LA BANQUE, VOUS DIRIEZ QUE VOUS ÊTES : (289 RÉPONDANTS) EN COMPARAISON AVEC L ANNÉE 2013, COMMENT ÉVALUEZ-VOUS VOTRE MOTIVATION AU TRAVAIL? (289 RÉPONDANTS) Très confiant(e) : 7% Confiant(e) : 48% Confiant : 55% Peu confiant(e) : 36% 36% Pas confiant : 45% 9% 7% En augmentation : 26% Stable : 48% En baisse : 26% 26% 26% Pas du tout confiant(e) : 9% Pas confiant : 45% En Juin 2013 : Confiant : 46% Pas confiant : 54% 48% Confiant : 55% 48% Les salariés du secteur bancaire sont très partagés quant à la confiance qu ils portent à leur marché de l emploi. Les salariés des fonctions commerciales sont néanmoins plus optimistes - (59% sont confiants ou très confiants) que les salariés des fonctions support (46% sont confiants ou très confiants). La question de confiance sur l évolution du marché de l emploi du secteur bancaire avait été posée lors de la vague longue de Juin La tendance est plutôt à un renforcement de la confiance. La prochaine étude en juin 2014 permettra de vérifier cette hypothèse. collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 4

5 CRITÈRES POUR CHANGER DE POSTE SI VOUS DEVIEZ CHANGER DE POSTE, QUELS SERAIENT VOS CRITÈRES DE CHOIX PRINCIPAUX : (289 RÉPONDANTS) 3 RÉPONSES MAXIMUM POSSIBLES Janvier 2013 Janvier 2014 en baisse en hausse par rapport à la vague précédente (évolution significative) La rémunération 80% 80% La mission et les responsabilités liées au poste Les perspectives d évolution 5 55% 65% 74% Si la rémunération est LE critère décisif de choix pour l ensemble des salariés du secteur bancaire, elle peut être prise en compte de façon plus ou moins forte en fonction du profil du salarié : Les résultats financiers et la solidité de l entreprise 2 17% - 84% des salariés occupant une fonction commerciale la trouvent déterminante, alors que les fonctions support la citent à hauteur de 72% (vs. 80% pour tous salariés confondus). La dimension internationale de l entreprise La qualité des interlocuteurs rencontrés au cours du process de recrutement L image / la notoritété de l entreprise L engagement social et environnemental de l entreprise 14% 12% 13% 13% 12% 14% 5% 5% - les salariés de moins de 40 ans privilégient également les avantages pécuniaires (88%) et de façon plus marquée que les plus de 40 ans (68% vs. 80% pour l ensemble des salariés). La qualité des interlocuteurs rencontrés (13% au global) impactent plus particulièrement les salariés âgés de 40 à 50 ans (23%). L image et la notoriété, bien que peu déterminantes, sont une fois encore plus impactantes sur les fonctions commerciales (17%) que sur les fonctions support (4%) (vs. 12% pour tous salariés confondus). Le lieu géographique Autres collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 5

6 ATTENTES POUR 2014 QU ESPÉREZ-VOUS PRIORITAIREMENT POUR L ANNÉE 2014 : (289 RÉPONDANTS) Une augmentation 29% Un changement de poste dans une structure 28% Une évolution 25% Une mobilité 15% Le recrutement de nouveaux collaborateurs Rien Autre Les Jeunes (20 30 ans) sont les salariés qui espèrent le plus une augmentation (46%). Les Seniors (plus de 50 ans) sont en revanche ceux qui attendent le moins une évolution salariale (10%). collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 6

7 CONCLUSION Les résultats de cette étude montrent pour la première fois depuis nos précédentes éditions quelques signaux positifs et un léger retour de la confiance des collaborateurs du secteur bancaire. Simple «optimisme» de début d année ou vraie tendance à confirmer? Le rendezvous est pris avec eux en juin pour y répondre et voir si leurs attentes se sont concrétisées! A suivre donc... Anne-Sophie LUCON, Manager Exécutif Senior DIVISION BANQUE, MICHAEL PAGE POUR TOUTE INFORMATION, CONTACTEZ : Frédéric BENAY, Directeur Exécutif DIVISION BANQUE, MICHAEL PAGE Tél : Anne-Sophie LUCON, Manager Exécutif Senior DIVISION BANQUE, MICHAEL PAGE Tél : Michael Page 159 Avenue Achille Peretti NEUILLY-SUR-SEINE Retrouvez notre étude de rémunérations Banque sur notre site : collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 7

8 Part of the

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire

Plus en détail

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?»

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Janvier 2014 1 Objectifs de l enquête Objectifs visés: Dresser un état des lieux et un éclairage sur les aspects impactant les relations au

Plus en détail

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement Données chiffrées Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement (Enquête réalisée en juillet 2010) Forum des métiers de la Banque Clermont-Ferrand 16 novembre 2010 1 Les entreprises bancaires :

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Les niveaux de confiance se stabilisent à un bas niveau L apprentissage est plébiscité par les dirigeants de PME-ETI Des PME-ETI qui n investissent

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE

BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE ÉDITO SOMMAIRE Fort de 2 000 candidats rencontrés depuis le 1er janvier 2010, Page Personnel a souhaité se pencher sur le métier de gestionnaire back-office en banque

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2010 Objectifs de l enquête : Confronter

Plus en détail

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011 Baromètre Generali CSA LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE Synthèse n 1100079 Avril 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Rhône-Alpes et évalue leur impact sur la performance des entreprises.

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Opération 1 Jour 1 CDI Conseiller de Clientèle Multimédia. On est là pour vous aider

Opération 1 Jour 1 CDI Conseiller de Clientèle Multimédia. On est là pour vous aider Opération 1 Jour 1 CDI On est là pour vous aider 1 Jour 1 CDI: devenez Découvrez une nouvelle dimension de la relation client Le développement des nouvelles technologies a créé un nouveau réflexe dans

Plus en détail

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats 2012 Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales Le point de vue des candidats Fed Finance / Cadremploi Edito Les secteurs bancaire et assurantiel sont au cœur de bouleversements

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse

Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse Contacts presse: Yannik Broquet Senior Consultant Mobile 0032 591325 yannik.broquet@mercuriurval.com Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse Démarche orientée-client

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016 L accès à l emploi des jeunes diplômés français Avril 2016 Table des matières 1 Contexte 2 Écart de point de vue entre les recruteurs et les jeunes diplômés français 3 Analyse : Les jeunes diplômés français

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Avec le soutien de : 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014

Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014 Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014 1 SOMMAIRE 1. Méthodologie et contexte 2. Stabilité des attentes et enjeu lié à la gestion du développement professionnel 3. L organisation du temps

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Paris, le 20 novembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 41

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Méthodologie Baromètre de la Fonction DAF 10.000 décideurs financiers en activité 303 répondants éligibles

Méthodologie Baromètre de la Fonction DAF 10.000 décideurs financiers en activité 303 répondants éligibles Méthodologie Le Congrès des DAF, associé au groupe Les Echos, à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et au cabinet de conseil et d audit BDO a créé le 1 er Baromètre de la Fonction DAF pour

Plus en détail

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise Le directeur IBM Introduction de l'étude Global CMO Study marketing, au cœur de la performance de l entreprise L illustration de couverture représente les plus de 1700 responsables marketing qui se sont

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

Étude des métiers des permanents des agences d emploi

Étude des métiers des permanents des agences d emploi Observatoire des Métiers et de l Emploi Étude des métiers des permanents des agences d emploi Restitution finale 7 octobre 2015 Eric Molière Sophie Rigondaud Guilhem Servente 5, Jules Vallès 75011 Paris

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

27 novembre 2012. Natixis Interépargne

27 novembre 2012. Natixis Interépargne 10 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements dans les plans d'épargne salariale PEE et PERCO Analyse des versements des premiers semestres 2007 à 2012 Natixis Interépargne Un échantillon

Plus en détail

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p.

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. Présentation Sommaire Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3 Expertise et Savoir-Faire Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. 5-6 Quelques références p. 7 Les

Plus en détail

Enquête Rémunération

Enquête Rémunération Enquête Rémunération Décembre 2011 Synthèse des résultats Méthodologie : Cette enquête a été menée auprès de 274 personnes salariées, indépendantes ou responsables d agence issues du métier de la communication.

Plus en détail

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi Paris, 15 mars 2012 Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

Présentation de l édition 2013

Présentation de l édition 2013 Présentation de l édition 2013 Pour commander l étude : 01 82 69 69 09 ou mobicadres.fr p. 1 5 818 décideurs, en hausse constante depuis la création de l étude en 2007 MobiCadres 60% du panel appartient

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI Syndicat des Sociétés de Services et des Conseils en Informatique ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? Taille de l'entreprise 0 ou 1 salarié 46 % 0 ou

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 39 %

Plus en détail

Intervenants. Frédéric Bleuze, Directeur Général, Regus. Audrey Blanchard, Directrice Déléguée, BureauxLocaux.com

Intervenants. Frédéric Bleuze, Directeur Général, Regus. Audrey Blanchard, Directrice Déléguée, BureauxLocaux.com Comment les entreprises recherchent-elles leurs bureaux aujourd hui? Internet a-t-il modifié les comportements? Les bureaux classiques sont-ils en voie d extinction? En partenariat avec 1 Intervenants

Plus en détail

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017»

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» L OMI a réalisé en novembre 2014, en partenariat avec l ADI, l Association des Directeurs Immobiliers, une

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012 Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Alixio, conseil en stratégie sociale, management du changement et communication 137 rue de l Université

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT 1. Les principes à retenir Personnalisez vos messages La solidarité au sein des réseaux est étonnante, mais les membres sont des gens occupés. Personnalisation,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Enquête sur. rémunération

Enquête sur. rémunération Enquête sur les juristes d entreprise et leur rémunération Cette note de synthèse est le résultat d une enquête sur le métier de Juriste d entreprise, menée conjointement par l AFJE, Association Française

Plus en détail

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial Objectif de notre démarche Repérer une évolution dans la

Plus en détail

Journée nationale de prévention

Journée nationale de prévention L institut BVA a fait le choix de ne procéder à aucun redressement pour redonner aux quotas croisés leur poids réel (Paris/ Province, taille des entreprises). Ces différentes options méthodologiques posent

Plus en détail

Sébastien Blanchet Michael Page

Sébastien Blanchet Michael Page Les nouvelles carrières d acheteurs Sébastien Blanchet Michael Page Intégration & montée en maturité Un fil conducteur commun quelque soit le secteur : Recherche de leviers de maitrise des coûts et augmentation

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2014

Baromètre Défis RH 2014 5 ème édition depuis 2010 Baromètre Défis RH 2014 Etude Andrh Inergie pour Entreprise & Carrières Juin 2014 Pierre Havet Gina de Rosa Luc Vidal Président Rédactrice en chef Directeur général ANDRH Ile-de-France

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 PARIS, LE 13 OCTOBRE OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 Enseignement majeur de l édition 2015 de l Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale : les Français patrimoniaux montrent

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Séminaire de lancement RH PME

Séminaire de lancement RH PME Séminaire de lancement RH PME Mercredi 27 mars 2013 Maison des Entreprises de l Ouest Lyonnais Eléments d Introduction Répondre aux attentes RH recueillies à l échelle du territoire dans le cadre du projet

Plus en détail

Résultats Baromètre du Risque Client 2013

Résultats Baromètre du Risque Client 2013 Résultats Baromètre du Risque Client 2013 Page d accueil et Première Page du sondage 1/ Quel est votre secteur d'activité? 55,2% des répondants déclarent travailler dans l industrie, automobile/aénautique

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

BIENVENUE! YM101015 01V1

BIENVENUE! YM101015 01V1 YM101015 01V1 1 BIENVENUE! SOMMAIRE 1.Tour de table : Vos attentes 2. Introduction 3. Les attentes du client face à un vendeur (Travail en groupe et en solo) 4. Qualités relationnelles et compétences professionnelles

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Les métiers porteurs d emploi

Les métiers porteurs d emploi Les métiers porteurs d emploi Enquête Ipsos / Association Jeunesse et Entreprises Octobre 2008 Fiche technique ENQUETE EFFECTUEE POUR : ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES DATES DE LA CONSULTATION : De

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

BAROMETRE DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR L ANPME

BAROMETRE DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR L ANPME BAROMETRE DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR L ANPME Présentation des résultats 3 ème édition EUROPALLIANCES CONSULTING SARL Casablanca Technopark, Bureaux 309/310, Route de Nouaceur,

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Accompagner efficacement les transitions organisationnelles par une approche stratégique du coaching. Catherine TANNEAU, Présidente ICF France

Accompagner efficacement les transitions organisationnelles par une approche stratégique du coaching. Catherine TANNEAU, Présidente ICF France Accompagner efficacement les transitions organisationnelles par une approche stratégique du coaching Catherine TANNEAU, Présidente ICF France ICF, c est plus de 25 000 membres coachs dans le monde dans

Plus en détail

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Notre division est spécialisée dans le recrutement de professionnels hautement qualifiés pour tous les postes de Juristes, Fiscalistes

Plus en détail

Résultats Baromètre du Risque Client 2014

Résultats Baromètre du Risque Client 2014 Résultats Baromètre du Risque Client 2014 En résumé En résumé: La 2 ème édition du Baromètre du Risque Client 27 questions autour du risque client et des perspectives en 2014 70.000 Dirigeants et DAF d

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Résultats du 50 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI 18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Paris, le 15 octobre 2015 La Banque Palatine, banque des

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail