NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011"

Transcription

1 NEGOCATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DU 22 MARS 2011 Pour la direction : Mrs BURON-TRINTIGNANT-MASSET-CIAPPARA Les directeurs des magasins de : Pontault Combaut - St pierre des corps Chambourcy - Armentiere - MMES PRUDHOMME-TILLIER- Pour la CFE CGC SNEC : Mrs FARAULT-BIAVA-BASNIER-LISY- NAESSENS-CAPEL-BARRAULT- Mmes VANSTAEN-BONNET -RIVALANT ADGHAR Tour de table des organisations présentes : CFE CGC SNEC / FGTA-FO / CFDT / CAT / CGT Organisation syndicale absente : CFTC Rappel des chiffres par Mr BURON : - Evolution du CA qui diminue de l ordre de 2% et plus, depuis 4 ans. - A fin février 2011 : CA -1,1 % // à l année dernière. Par rapport à la prévision -0,79 % Lecture des différentes revendications syndicales I. INTRODUCTION PAR GERARD BASNIER Je voudrais vous présenter rapidement le déroulement de nos revendications pour l année 2011, nos revendications seront présentées s par nos collègues cadres, un seul regret concernant cette journée c est qu elle débute encore une fois tardivement ce qui nous laisse l peu de possibilité de négocier dans de bonnes conditions, sachant que cette année en plus des négociations employés, nous avons demandé de négocier avec l ensemble des salariés, ce qui bien évidemment va réduire les négociations prévues habituellement. L économie engendrée par les départs (567 cadres ont quitté l entreprise), devraient normalement bénéficier à ceux qui font l effort de travailler au quotidien pour l entreprise, les conditions de travail se dégradent dues à la surcharge et à la redistribution ibution des tâches, de ce fait, nous nous attendons à une réelle revalorisation des salaires. L intéressement n intéresse plus personne, et la participation est au plus bas au moment ou les parts des salariés deviennent disponibles, de ce fait, nous nous attendons à une réelle revalorisation des salaires. II. LECTURE DE NOS DEMANDES SALARIALES ET SOCIALES (voir document joint)

2 1 ère ère PROPOSITION DE LA DIRECTION Favoriser la conciliation vie familiale - Journées enfants malades : Le positionnement peut être effectué fectué sur 1 à 3 jours. Dans la limite de 6 jours par année civile. - La mobilité : Pour les employés : quand un poste en CDI est ouvert, les mutations entre magasins pour les salariés en faisant la demande pour les raisons familiales suivantes : suivi du conjoint muté, rapprochement familial. Réponse motivée dans les 3 mois qui suivent la demande écrite du salarié. Pour l encadrement : faisant l objet d un convention de détachement dans le cadre d une mission à durée déterminée, à l issue réaffecté au sein de sa région carrefour précédent son détachement. Pour l ensemble des collaborateurs : garantir une meilleure efficacité à l accompagnement à la mobilité et à l accès au logement des salariés de l entreprise. Mettre en place un indicateur de suivi des demandes d de mobilité des salariés. Un point annuel sur l évolution des demandes de mobilité des salariés sera présenté lors de la commission emploi. Renforcer la solidarité Budget du fond de solidarité : Actuellement Pour 2011, En complément un fonds exceptionnel de solidarité Carrefour de pourra être alloué afin d aider les salariés victimes de catastrophes naturelles. Développer l employabilité - EVOLUPRO : développé sur 60 établissements. - Le DIF : renforcement des actions menées dans le cadre du décloissement en renforçant sa communication. - ECHELON 1C ET 3C : La création des ces échelons doit notamment permettre de donner de nouvelles opportunités d évolution pour les employés. Mise en place avant le l 30 septembre 2011 ; Améliorations des conditions de travail La commission Santé et sécurité au Travail. La direction s engage à renforcer les attricutions et les moyens de la CNSST. Prévention des risques : poursuite de la démarche en matière de négociation ion sur la prévention des risques psycho-sociaux. sociaux. Disposition conventionnelles Proposition de négocier en 2011 des accords collectifs sur différents points. Développer le pouvoir d achat Remise sur achat : Actuellement 7%. Passera à 8 % à compter du 1 er Juillet 2011, sur un plafond de par année civile. Facilités de paiement : Poursuite de la cotisation réduite sur la gold mastercard : 36 au lieu de 50.

3 Affichage en magasin la procédure claire du remboursement en 10 fois sans frais. Pour les salariés séniors (54 ans et plus) revalorisation de la prime forfaitaire de 3% la première année et 2% l année suivante. Grille de salaire pour les employés : 0,7 rétroactif au 1 er mars et 0,3 au 1 er octobre Soit 1 %. Intervention des organisations : dans le cadre de la loi, il faut faire des négociations sérieuses et en débattre. Ici, vous nous proposez de négocier sur vos propositions! Où sont les nôtres!!! Allez-vous apporter des réponses à nos demandes et à nos propositions? Nous parlons du code du travail, il faut un débat, il faut discuter de nos propositions!!! Nous avons un problème. Nous rappelons que l encadrement négocie cette année avec l ensemble des salariés. Où devons nous nous positionner, nous encadrant, par rapport à votre présentation tion? Nous nous associons complètement à FO concernant les réponses que vous devez apporter aux organisations et nous vous rappelons que nous avons peu de temps pour le faire. Nous avons des attentes en termes de salaires et de conditions de travail! Interruption de séance à 16H Reprise de séance s à 16 H 45 Intervention des organisations : Sur vos 30 pages, il n y a rien de nos revendications Sur vos 30 pages, il n y a rien de nos revendications! Pourtant certaines de nos demandes sont faciles à réaliser! De quelle manière les cadres vont-ils être augmentés? Nous en sommes à nous demandez si vous avez reçu nos revendications? Car nul part nous les retrouvons! 2 ème ème PROPOSITION DE LA DIRECTION Rappel : certains des points évoqués ce matin, ont été évoqués dans vos revendications. Concernant le pouvoir d achat, un effort a été fait sur la remise sur achat. Avant d aller plus loin, quelques commentaires par rapport à certaines revendications. Sur les mesures sur le pouvoir d achat pour revaloriser le ticket restaurant, mis en place l année dernière. On O n a pas prévu cette année de l augmenter. Nous préférons faire une augmentation sur la remise sur achat. Sur les demandes concernant la prime de vacances à passer sur 1 mois complet. Pas de modification. Pas de revalorisation. Sur la prime de transport, la remise sur achat est valable sur le carburant. Sur le travail de nuit, il y a un test en cours, à l issue un bilan sera fait. Et nous en débatrons dans ce cadre là. Sur le bonus de l encadrement, des souhaits ont été faits sur les critères, également demande d de modifier la périodicité pas de changement. Nous avons intégrer le critère concernant qu elles soient mesurables. On reste sur une périodicité annuelle.

4 Favoriser la conciliation vie familiale Journée enfants malades : Le positionnement pourra se faire sur tout ou partie des droits à la demande du salarié. La CGT décide de quitter la salle à 17H30. Elle ne souhaite pas continuer à négocier de cette façon. La mobilité pour les employés : pour les salariés si suivi du conjoint muté (marié ou pacs) ou rapprochement familial (de ses parents ou de ses enfants). Réponse motivée dans les 3 mois qui suivent la demande écrite du salarié. La mobilité pour les cadres : Intervention : nous demandons que pour les cadres, ils puissent réintégrer un magasin proche de leur lieu familial. Ne pouvez-vous vous pas marquer priorité au magasin d appartenance? Nous voulons que ce soit au plus prêt, car à la base nos collègues ont été détachés pour le bien de l entreprise. Réponse de la direction : ils reviendront dans leur région d origine, Paris Sud c est Paris Sud. Nous allons retravailler la formulation. Développer l employabilité Mise en place du CQP, certificat de qualification professionnelle. Cette démarche permet de certifier les compétences acquises par la formation dispensée. Dans un premier temps la démarche sera lancée sur le CQP «employé de commerce». Développer le pouvoir d achat La remise sur achat est réévaluée à 9 % à compter du 1 er Juillet. Sur un plafond de Question : cette remise est-elle également sur le fuel et les vacances Carrefour? Réponse de la direction : Non. Nous allons en rediscuter et voir si nous pouvons vous faire une proposition. Pour le passage à temps partiel des salariés âgés de 54 ans et plus : Revaloriser la prime de 5% la première année et 4% les années suivantes. Augmentation salariale pour les non cadres : 1 % au 1 er mars et 0,5 % au 1 er octobre. Augmentation du minimum salarial pour les cadres : 1,5 % sur le salaire annuel de l année au 1 er janvier. Sauf ceux qui n ont pas été estimés excellents, performants ou conformes lors de leur dernier ECC ou des cadres promus sur les 6 derniers mois précédent la date de signature du présent accord. Question : et pour les cadres qui n ont pas eu d ECC? Réponse : ils auront l augmentation salariale négociée. Question : Des cadres vont être pénalisés, leur N+1 peut pour gérer son budget décider de mettre insuffisant sur leur ECC ; Réponse : il n y aura que les quelques personnes qui sont insuffisant et il y en a très peu, cela garantie une augmentation.

5 Intervention : ce n est pas une garantie pour certains cadres. Vous préféré individualisé. Avant nous avions les échelons, nous les avons perdu, nous avions les primes qui ont fondues comme neige au soleil, reste le pouvoir d achat des cadres. Nous vous demandons un minimum garanti. Aucun de nos collègues ne doit être à zéro! Il y aura des excellents avec une augmentation de 20 % et des excellent avec 1,5 %. Et il y aura ceux qui n auront rien!!! Nous avions demandé que les agents de maîtrises puissent bénéficier du bonus. Rien n est prévu pour eux. On s en sert pour faire des permanences, pour gérer des rayons! Les 4C sont primés! Réponse : les 7A ont une formule forfaitaire. La réponse est claire, les agents de maîtrises, sont infirmières, secrétaire de direction, il n existe pas d agent de maîtrise commerciaux. Nouvelle suspension de séance à 18 H 30 Reprise de la séance à 20 H 15 DERNIERE PROPOSITION DE LA DIRECTION Sur le budget des œuvres sociales, pas de changement. nt. Sur les compléments en matière de maladie et d indemnisation, pas de changement. Sur les vendeurs, on a une disposition qui garantie leur revenu, pas de changement. Sur le CESU, pas de mise en place. Favoriser la conciliation vie familiale Egalité homme femme, autorisation à hauteur de 3 absences par an, dans le cadre des visites pré- natale. Prise en compte des contraintes liées aux familles monoparentales ou divorcées dans l attribution des congés pendant les vacances scolaires. Pour la mobilité pour les employés : accepter les mutations entre magasins, dès lors qu un poste en CDI est ouvert cette mutation sera réalisée dans les 3 mois qui suivent la demande écrite du salarié. Pour la mobilité pour les cadres : une réaffection sera recherchée prioritairement irement au sein du magasin d origine. RENFORCER LA SOLIDARITE En cas de catastrophe naturel, la direction réunira dans les 3 ours ouvrés la commission de solidarité pour débloquer des fonds exceptionnels. La polyactivité Tout salarié déclaré inapte à exercer er la poly activité sera prioritaire pour bénéficier d un poste à temps complet. Entretien des tenues de travail Une somme forfaitaire de 6 euros par trimestre et par salarié.

6 DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES Non Cadres : REMISE SUR ACHAT à 10 % (Idem fioul, carrefour vacances, billetterie, Carma). AUGMENTATION SALARIALE : 1% au 1 er Mars et 1% au 1 er octobre. Pour les cadres : 2 % pour les minimas des 3 niveaux - rétroactif au 1 er janvier. Information de Mr BURON : Si pas de signature des organisations, pas d application de l accord. Intervention de Gérard Basnier. Nous regrettons qu une grande partie de nos revendications n aient pas été retenues ni discutées. Nous restons sur notre faim. Nous avions fait des demandes qui nous semblaient importante du type des travailleurs de nuit. Il va y avoir des problèmes qui vont se poser. Concernant l augmentation de salaire pour les cadres, c est une augmentation un peu plus importantes, mais très faibles. La remise sur achat est bonne, elle va permettre à nos collègues de faire leur course dans les magasins, mais il faut que nous soyons moins chers que les concurrents. Il faudrait débloquer le plafond. De plus qu en est-il des cadres qui ne rentrent pas dans les minimas. Nous vous demandons une augmentation à minima garantie pour l ensemble des cadres. Nous voulons également un bonus sur une B3 pour les adjoints et les agents de maîtrises. Concernant la validation de cette négociation, nous allons en débattre avec le bureau et nos collègues. Intervention de Thierry Farault Nous ne connaissons pas l enveloppe pour les cadres. Même si c est individualisé. Quelle sera l augmentation des cadres? Réponse de Mr MASSET : Elle sera pour tout l encadrement de 2% en fonction des ECC.

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

En préambule Force Ouvrière a dénoncé F

En préambule Force Ouvrière a dénoncé F En préambule Force Ouvrière a dénoncé F La décision unilatérale de l entreprise suite à la mise en place d une nocturne (Nuit américaine ou Black Friday) jusqu à 23h00 dans 160 magasins sans avoir consulté

Plus en détail

NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES GrandOptical PROCES VERBAL d accord - 12 décembre 2006

NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES GrandOptical PROCES VERBAL d accord - 12 décembre 2006 NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES GrandOptical PROCES VERBAL d accord - 12 décembre 2006 Les négociations annuelles obligatoires ont donné lieu à 4 rencontres entre la Direction et les Partenaires Sociaux

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves DESJACQUES,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

SOMMAIRE : Le texte intégral de l accord est disponible sur notre site : www.fncpla.org dans la partie «documents à télécharger».

SOMMAIRE : Le texte intégral de l accord est disponible sur notre site : www.fncpla.org dans la partie «documents à télécharger». GUIDE D APPLICATION DE L ACCORD DE BRANCHE DU 13 AVRIL 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD DE CLASSIFICATIONS DU 5 MAI 1992 ET A L ACCORD ARTT DU 14 DECEMBRE 2001 SUR : - SALAIRES, - TEMPS DE TRAVAIL, DANS

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 27 MARS 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général Mme

Plus en détail

SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS

SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS SALAIRES : UN ACCORD ARRACHE AUX FORCEPS Ordre du jour : Ouverture de la négociation sur les salaires, Projet de mutuelle santé du réseau, Bilan de formation 2010, orientations 2012. Présents : Marcel

Plus en détail

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 1 REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 L OBJECTIF REVENDICATIF POUR LA CFDT : LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Objectifs de la SPP : Sécuriser les mobilités des salariés

Plus en détail

Sommaire. Des questions? page 6 En savoir plus sur page 7 La VAE Le Passeport formation

Sommaire. Des questions? page 6 En savoir plus sur page 7 La VAE Le Passeport formation Sommaire La formation, mode d emploi pages 2-3 Dans quel objectif? Comment? Parlez formation! Qui doit prendre l initiative de la formation : vous ou l assistant maternel? Quelles actions choisir? Quand

Plus en détail

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ARTICLE 1 - OBJET Le Compte Epargne Temps permet au salarié, à son initiative, d accumuler des droits à congés rémunérés ou de bénéficier d une rémunération, immédiate

Plus en détail

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS

PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS ENTREPRISES DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE PARTIE IV SALAIRES CONVENTIONNELS Avenants classés du plus récent au plus ancien IV. 2 IV. 3 ANNEE 2014 AVENANT N 27 REEVALUATION DES SALAIRES

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS Entre - La Société Alcatel Business Systems, dont le siège social est situé 12, rue de la Baume 75008 PARIS, représentée par

Plus en détail

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE TOURISME DU 5 FEVRIER 1996,

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE TOURISME DU 5 FEVRIER 1996, CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE TOURISME DU 5 FEVRIER 1996, ACCORD RELATIF A L INSTAURATION D UNE COUVERTURE SANTE OBLIGATOIRE POUR TOUS LES SALARIES Préambule. Dans le cadre du processus

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL SOMMAIRE I) - Les effets de l accord sur les dispositions conventionnelles actuelles :... 3 II) - L exercice d'une activité syndicale

Plus en détail

G u i d e d e l a s s i s t a n t m a t e r n e l. Comment bénéficier d une formation? La formation professionnelle, engageons-nous!

G u i d e d e l a s s i s t a n t m a t e r n e l. Comment bénéficier d une formation? La formation professionnelle, engageons-nous! G u i d e d e l a s s i s t a n t m a t e r n e l Comment bénéficier d une formation? La formation professionnelle, engageons-nous! Sommaire Se former page 2 Dans quel objectif? Comment? La formation,

Plus en détail

Accord collectif salarial 2014

Accord collectif salarial 2014 Accord collectif salarial 2014 Il est convenu, Entre d une part ; Coca-Cola Entreprise situé 27, rue Camille Desmoulins, 92784 Issy-Les- Moulineaux Cedex 09, représentée par son Directeur des Ressources

Plus en détail

Critères de financement Critères applicables au 01/08/15

Critères de financement Critères applicables au 01/08/15 Critères de financement Critères applicables au 01/08/15 PLAN DE FORMATION 1. Effectif déclaré sur votre bordereau de versement au titre des salaires 2014. 2. Ne sont pas comptabilisées dans les quotas

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Le présent protocole d accord crée un Compte Epargne Temps au sein de SGS et en définit les règles de fonctionnement et de gestion. Ce dispositif s

Plus en détail

TEMPS PARTIELS : application de l ANI (accord national interprofessionnel). 1ère proposition d avenant des employeurs : 4h hebdomadaires.

TEMPS PARTIELS : application de l ANI (accord national interprofessionnel). 1ère proposition d avenant des employeurs : 4h hebdomadaires. Lors de la 1ère commission paritaire de l année 2014, le 14/01, le collectif national CGT de l'aide et du Maintien à Domicile, les camarades de la Fédération du personnel des Organismes Sociaux, dont le

Plus en détail

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV)

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) (Indiquer la raison sociale juridiquement valable de la société/de l entreprise) 2. Table des

Plus en détail

Avenant 328 Complémentaire frais de santé

Avenant 328 Complémentaire frais de santé OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Lien pour télécharger le Guide Confédéral du négociateur sur la Généralisation de la complémentaire santé : http://www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014802/guide_ps_23_01_2014_.pdf

Plus en détail

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Avenant 328 Complémentaire frais de santé Cfdt-sante-sociaux.fr Généralisation de la complémentaire santé L accord national interprofessionnel (Ani) du 11 janvier 2013,

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de l année 2008 -- Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014. C.S.F. France 1/9

PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014. C.S.F. France 1/9 PROTOCOLE D ACCORD SUR LES NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2014 C.S.F. France 1/9 En préambule, il est rappelé que la négociation annuelle obligatoire prévue par les articles L.2242-1 et suivants du

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD LETTRE CIRCULAIRE N 13/11/2008 Paris, le 5 novembre 2008 Aux Délégués Syndicaux Mutualité Aux Secrétaires de Syndicats OSDD Chers

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

ON VOUS DIT TOUT N 35. Le bureau et les commissions du conseil d administration ont également été installés.

ON VOUS DIT TOUT N 35. Le bureau et les commissions du conseil d administration ont également été installés. ON VOUS DIT TOUT N 35 Billet d humeur : SOMMAIRE : CONSEIL D ADMINISTRATION Le nouveau conseil d administration s est réuni le 21 Mai. Lors de ce conseil, Mr Max André PICK a été élu Président de Partenord

Plus en détail

Snpefp-Cgt. Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés. www.efp-cgt.org

Snpefp-Cgt. Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés. www.efp-cgt.org Snpefp-Cgt Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés www.efp-cgt.org Les représentants du personnel et les élections professionnelles Elus (CE, DP,DUP) Désignés (CHSCT)

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISES DU. 2008 SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD D ENTREPRISES DU. 2008 SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD D ENTREPRISES DU. 2008 SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ENTRE Les sociétés CARREFOUR HYPERMARCHÉS SAS ; SOGARA France ; CARCOOP France ; GML France ; CARREFOUR Formation Hypermarchés France ; S.N.S.

Plus en détail

AVENANT DU 6 AVRIL 2006

AVENANT DU 6 AVRIL 2006 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Compte Epargne Temps AVENANT DU 6 AVRIL 2006 13/04/06 1 Sommaire PREAMBULE...3 ARTICLE 1 : CHAMP D APPLICATION...3

Plus en détail

AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS

AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS PREAMBULE Les organisations patronales et syndicales de salariés signataires : - Souhaitent renforcer l attractivité de la

Plus en détail

Seniors. Classifications Négociations Annuelles Obligatoires 2014. de la prime de passage à temps partiel

Seniors. Classifications Négociations Annuelles Obligatoires 2014. de la prime de passage à temps partiel Seniors de de la prime de passage à temps partiel Classifications Négociations Annuelles Obligatoires 2014 ns Sociales Les salariés classés au niveau IIIA «Technicien de fabrication» affectés au rayon

Plus en détail

Statut des sages-femmes

Statut des sages-femmes Contribution Association nationale des étudiants sages-femmes (Anesf) Statut des sages-femmes Sommaire : Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 7 Page 11 1/ La Fonction Publique Hospitalière (FPH) 2/ Le statut

Plus en détail

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Avenant n 1 du à la convention collective nationale des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives et

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

Accord salarial 2008

Accord salarial 2008 Accord salarial 2008 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la convention collective de la Banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés à trois reprises,

Plus en détail

Salaires des journalistes : attention danger!

Salaires des journalistes : attention danger! Salaires des journalistes : attention danger! La direction vient de remettre aux délégués syndicaux sa dernière version du «Projet d accord sur l évolution des salaires des journalistes de l AFP» qui devra

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 2 2 LE BILAN SOCIAL AU 31 DECEMBRE 2013... 3 2.1 EMPLOI... 3 2.2 RÉMUNÉRATIONS... 9 2.3 HYGIENE ET SÉCURITÉ... 13 2.4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 13 2.5 FORMATION... 14 2.6 RELATIONS

Plus en détail

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S.

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. 16 rue du Moulin 44000 NANTES T. 02-40-41-95-46 F. 02-40-41-59-83 Syndicatville-cgt@mairie-nantes.fr SITE : www.cgt-nantes.fr Après l ouverture du

Plus en détail

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi SOMMAIRE INFORMATIONS RESEAU CFTC... 2 Rencontre nationale des mandatés chômage à la Confédération... 2 Suite des réunions de suivi des formations prioritaires

Plus en détail

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR. Procès-verbal de désaccord pour l année 2012

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR. Procès-verbal de désaccord pour l année 2012 NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR Procès-verbal de désaccord pour l année 2012 ENTRE L UES ESR Composée des sociétés suivantes : La société ESR, société anonyme au capital de 243.727,10, ayant son

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

NEGOCIATION SALARIALE 2015 PROCES-VERBAL DE DESACCORD

NEGOCIATION SALARIALE 2015 PROCES-VERBAL DE DESACCORD PEUGEOT CITROËN AUTOMOBILES NEGOCIATION SALARIALE 2015 PROCES-VERBAL DE DESACCORD En application de l article L. 2242-8 du Code du travail, Les Organisations Syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO et

Plus en détail

JEUNES / bulletin # 2

JEUNES / bulletin # 2 JEUNES / bulletin # 2 2 e trimestre 2011 section société générale Des femmes et des hommes au service de leurs collègues professionnel libre apolitique pragmatique SALAIRES et rémunérations professionnel

Plus en détail

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté ACCORD RELATIF A L HARMONISATION DES STATUTS DES SALARIES MEDIAPOST TRANSFERES AU SEIN DE MEDIAPOST SA DANS LE CADRE DU RAPPROCHEMENT DES 2 ENTREPRISES Entre les soussignés, Le syndicat C.F.T.C Le syndicat

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A LA JOURNEE DE SOLIDARITE En date du 24 avril 2006

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A LA JOURNEE DE SOLIDARITE En date du 24 avril 2006 ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A LA JOURNEE DE SOLIDARITE En date du 24 avril 2006 Entre les soussignés : Société GRANDOPTICAL France, dont le siège social est situé au 18 Parc Ariane 3 5 rue Alfred Kastler

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE FORMATION ALCATEL BUSINESS SYSTEMS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE FORMATION ALCATEL BUSINESS SYSTEMS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE FORMATION ALCATEL BUSINESS SYSTEMS Entre - La Société Alcatel Business Systems, dont le siège social est situé 12, rue de la Baume 75008 PARIS, représentée

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail

Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction Publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Novembre 2013

Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction Publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Novembre 2013 Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction Publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Novembre 2013 1 Une politique salariale désastreuse : La baisse du point d'indice Le traitement des agents

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF A LA MISE EN PLACE D UNE GARANTIE DE FRAIS DE SANTE A ADHESION OBLIGATOIRE

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2015

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2015 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2015 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution

Plus en détail

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME SYNDICAT LA CGT DU PERSONNEL DÉPARTEMENTAL Clermont-Ferrand, le 16 décembre 2010 CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME Validé par la Commission Exécutive du 7 décembre 2010

Plus en détail

PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET.

PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET. Sections CFDT SEI/SEF Groupe Schneider Electric Novembre 2014. PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET. Les régimes de retraites pour les salariés de Schneider : Ils sont constitués par :

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail

ACCORD DU 4 MARS 2014

ACCORD DU 4 MARS 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE COMMUNICATION ÉCRITE DIRECTE ACCORD

Plus en détail

La Loi du 14 juin 2013 reprenant l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 signé

La Loi du 14 juin 2013 reprenant l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 signé Numéro 10 i décembre 2014 L information conventionnelle CFDT du Sport Sommaire dossier // 1 - Accords de banche relatifs au travail à temps partiel. - Signature d un avenant sur les salaires dans la branche.

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

CAPN D3S. Séance du 14 Décembre 2011

CAPN D3S. Séance du 14 Décembre 2011 D3S Séance du 14 Décembre 2011 Compte épargne temps (CET) Nous sommes satisfaits qu enfin soit proposée une logique de gestion des CET à l instar de la FPE et de la FPT particulièrement : - le déplafonnement

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR LA DUREE EFFECTIVE, L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET LES CONGES PREAMBULE Dans un contexte commercial et économique difficile, qui se traduit en cette fin d année 2011,

Plus en détail

SYNDICAT C.G.T. de L'OPH de PARIS-HABITAT 5/7 rue Clovis - 75005 PARIS cgt-oph-paris@sfr.fr 0143269320 cgt-oph.fr Fait à Paris, le 12/12/2014

SYNDICAT C.G.T. de L'OPH de PARIS-HABITAT 5/7 rue Clovis - 75005 PARIS cgt-oph-paris@sfr.fr 0143269320 cgt-oph.fr Fait à Paris, le 12/12/2014 SYNDICAT C.G.T. de L'OPH de PARIS-HABITAT 5/7 rue Clovis - 75005 PARIS cgt-oph-paris@sfr.fr 0143269320 cgt-oph.fr Fait à Paris, le 12/12/2014 Votez et faites voter CGT! A l issue du 1 er tour des élections

Plus en détail

BRANCHE INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES Statut national du personnel des Industries Electriques et Gazières CCN 3368 - IDCC 5001

BRANCHE INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES Statut national du personnel des Industries Electriques et Gazières CCN 3368 - IDCC 5001 BRANCHE INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES Statut national du personnel des Industries Electriques et Gazières CCN 3368 - IDCC 5001 Pour toutes les actions débutant le : 01/06/2015 sur le plan de formation

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE La CFTC demande l organisation d un marathon social. Il s agira d élaborer une liste lors de cette réunion du 18

Plus en détail

CFDT, représentée par Monsieur Stéphane GALINE et Madame Aline EYSSERIC Dûment mandatés et habilités,

CFDT, représentée par Monsieur Stéphane GALINE et Madame Aline EYSSERIC Dûment mandatés et habilités, ACCORD DE PLAN DE DEPART VOLONTAIRE ET DE LICENCIEMENT COLLECTIF POUR MOTIF ECONOMIQUE ET DE PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI DANS LE CADRE DU PROJET DE REORGANISATION ET D ADAPTATION SANOFI-AVENTIS RECHERCHE

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

L obligation de l employeur à une certaine loyauté dans la négociation collective : une construction jurisprudentielle qui s affirme

L obligation de l employeur à une certaine loyauté dans la négociation collective : une construction jurisprudentielle qui s affirme L obligation de l employeur à une certaine loyauté dans la négociation collective : une construction jurisprudentielle qui s affirme Dans le présent arrêt, la chambre sociale de la Cour de cassation renforce

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale»

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» SOMMAIRE Préambule Le PEE Le PERCO L intéressement La participation Les dernières informations Autres

Plus en détail

Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie

Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie Accords d'interessement de la CRCAM Brie Picardie signé le 10/05/07 par la CFDT, FO Oise et le SNECA ACCORD N 5 ACCORD D INTERESSEMENT DES SALARIES AU DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE EXERCICES 2007-2008

Plus en détail

Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France

Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France PREVOYANCE GROUPE Un accord positif Une protection sociale unique pour les salariés du groupe Carrefour France 12 ans d'attente! Les négociateurs CFDT : Véronique de Nazet (Super), Bruno Moutry (interformats),

Plus en détail

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011 RH/vf/eh NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011 Conformément à l article L 2242-8 du code du travail, la négociation annuelle obligatoire portant sur le thème des salaires, s est engagée entre

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Avenant n 305 du 20 mars 2007

Avenant n 305 du 20 mars 2007 Avenant n 305 du 20 mars 2007 Relatif aux assistants et assistantes familial(es), travaillant dans les centres ou services d accueil familial ou de placement familial spécialisé Convention collective nationale

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2011 LES PRIMES ET INDEMNITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE

LES GRILLES DE SALAIRES 2011 LES PRIMES ET INDEMNITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE DOCUMENTATION SALAIRE FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE 05 49 44 57 96 Fax : 05 49 44 57 97 Mail : contact@cgtlaborit.fr Site Internet : http://www.cgtlaborit.fr/ LES GRILLES DE SALAIRES 2011 LES PRIMES ET

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CFE CGC NOVEMBRE 2012

ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CFE CGC NOVEMBRE 2012 ORDRE DU JOUR DES DELEGUES DU PERSONNEL CFE CGC NOVEMBRE 2012 1. Freescale Toulouse : quelle synergie? Réponse octobre 2012 : Les premiers résultats du sondage sont très positifs. Ces résultats sont en

Plus en détail

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Département fédéral de l Intérieur Monsieur le Conseiller fédéral Alain Berset Palais fédéral 3003 Berne Berne, le 25 mars 2014 PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Monsieur

Plus en détail

RELEVE DE DECISION DE LA COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPNEFP) DU 08 JANVIER 2014

RELEVE DE DECISION DE LA COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPNEFP) DU 08 JANVIER 2014 Représentants des employeurs Madame, Messieurs Gilles MESSIEZ POCHE (UNGE), Patrick GUEBELS (UNGE), Amandine BOUCHON (UNGE), Alain VILLA (CSNGT), Dominique TROUILLOT (CSNGT), Michel MEMIER (SNEPPIM), SARRAT

Plus en détail

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat des employeurs associatifs action

Plus en détail

RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER

RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER RENOVATION DU STATUT DE PRATICIEN HOSPITALIER SYNTHÈSE La «Fédération des Médecins Hospitaliers» ou «FMH Avenir Hospitalier» est une fédération nouvelle qui rassemble les syndicats de pédiatres, d urgentistes,

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

Agences passées en mode LSB au 31/12/2007, siège et centre d affaires : versement sur la paie de mars 2008.

Agences passées en mode LSB au 31/12/2007, siège et centre d affaires : versement sur la paie de mars 2008. ACCORD SALARIAL 2008 NAO 2007 Entre La Banque Populaire Loire et Lyonnais, dont le siège social est situé à Lyon 3 ème, 141 rue Garibaldi, représentée par Monsieur OLIVIER DE MARIGNAN, Directeur Général

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vous - Vos Cotisations > Les prestations

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vous - Vos Cotisations > Les prestations Les prestations Aide financière finançant des activités de services à la personne et de garde d enfant Régime social de l aide destinée à financer des activités de services à la personne et de garde d

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE

Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE Direction des Ressources Opérationnelles 4 novembre 2013 PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU TELETRAVAIL AU SEIN DE LA CAF DE L ESSONNE Préambule Le télétravail est un des axes de la politique de développement

Plus en détail