e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé"

Transcription

1 Formation

2 Table des matières Concept d équilibre travail - vie de famille Initiative d entreprise (familialement responsable) efr Chiffres sur l équilibre travail - vie de famille Flexibilité des horaires.. Pourquoi? 2

3 «Équilibrer travail et vie de famille est un défi non seulement pour les hommes et les femmes employés par d autres personnes, mais aussi pour les autoentrepreneurs et leurs épouses, qui les aident dans leurs professions ou leurs entreprises». COM(2008) 635 final 3

4 Soi Travail Équilibre travail - vie de famille L expression "équilibre travail - vie de famille" fut employée pour la première fois à la fin des années 70, au R.-U., pour décrire l équilibre entre le travail et la vie personnelle d un individu. Amis Famille 4

5 L équilibre travail - vie de famille a des significations différentes pour des groupes différents Perspective des employeurs Gestion responsable Flexibilité Efficacité Engagement Bonheur Conciliation Égalité entre les sexes Flexibilité Perspective des salariés Aide 5

6 Initiative d entreprise (familialement responsable) efr Que signifie atteindre un équilibre travail - vie de famille? MACRO La sphère publique C est travailler avec une vision différente de l entreprise et de chacun d entre nous. MESO Organisations et familles MICRO Individus 6

7 «Atteindre l équilibre entre le travail et la vie de famille, c est aligner, c est rassembler des désirs pour un objectif commun, c est concilier des aspects apparemment incompatibles, c est atteindre l harmonie dans les processus ; ; équilibrer c est, en résumé, harmoniser les vies personnelles et professionnelles des individus». Nouvelle époque nouveaux défis! efr, Fundación Másfamilia Atteindre l équilibre ou harmoniser, s accorder, associer, prendre une responsabilité conjointe, mélanger, rendre flexible, adapter

8 POINTS CLÉS SUR LESQUELS EST FONDÉ L EQUILIBRE TRAVAIL - VIE DE FAMILLE L espace individu - entreprise est «étroit», changeant et subjectif. Gestion via des objectifs et l évaluation de la performance Efficacité Styles de leadership et de management Flexibilité Engagement et coresponsabilité efr

9 POINTS CLÉS SUR LESQUELS EST FONDÉ L EQUILIBRE TRAVAIL VIE DE FAMILLE L espace individu - entreprise est «étroit», changeant et subjectif. Gestion via des objectifs et l évaluation de la performance Styles de leadership et de management Efficacité Flexibilité Engagement et coresponsabilité 1) Efficacité L espace d équilibre provient à : 50-60% du café et de la vie sociale au travail 20-30% du management et des technologies 10-20% de l État et des taxes 2) Flexibilité Dans un sens bidirectionnel, maintenant je remonte la couette et soudain mes pieds ne sont plus couverts, maintenant je remonte... efr 9

10 POINTS CLÉS SUR LESQUELS EST FONDÉ L EQUILIBRE TRAVAIL - VIE DE FAMILLE L espace individu - entreprise est «étroit», changeant et subjectif. Gestion via des objectifs et l évaluation de la performance Styles de leadership et de management Efficacité Flexibilité 3) Engagement et coresponsabilité Engagement et coresponsabilité Ce n est que grâce à la maturité organisationnelle et personnelle que l on peut atteindre des niveaux d excellence. L engagement et la coresponsabilité sont des outils basiques qui sont aussi BIDIRECTIONNELS. 4) Styles de leadership et de management Une organisation ne pourra atteindre les niveaux d un équilibre durable travail - vie de famille que si elle est vraiment impliquée dans la génération de styles de leadership et de management respectueux et engagés. efr 10

11 POINTS CLÉS SUR LESQUELS EST FONDÉ L EQUILIBRE TRAVAIL - VIE DE FAMILLE L espace individu - entreprise est «étroit», changeant et subjectif. Gestion via des objectifs et l évaluation de la performance Styles de leadership et de management Engagement et coresponsabilité Efficacité Flexibilité 5) Gestion via des objectifs et l évaluation de la performance Les niveaux d excellence dans l équilibre travail - vie de famille peuvent seulement être atteints si un modèle de management préexistant et basé sur les objectifs, qui donne des responsabilités de travail de façon objective et indépendante, est en place, ainsi qu un autre qui permet l évaluation de la performance sans le besoin d avoir recours à des vérifications en personne. efr 11

12 individus (plus heureux) Pourquoi le bonheur? entreprises (plus compétitives) entreprises (plus responsables) Másfamilia Foundation est une entité privée, à but non-lucratif, laïque et indépendante qui a été fondée en 2003 pour la protection, la défense et la promotion des familles et, en particulier, celles avec des dépendances (enfants, personnes âgées et handicapées, etc.). 12

13 Chiffres sur l équilibre travail - vie de famille Étude 2012 sur la qualité de vie en Europe Rapport 2014 sur les CONDITIONS DE TRAVAIL Études Eurobaromètre, juin 2014 Indice de l Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE) 13

14 Résultats de l étude 2012 sur la qualité de vie en Europe «Il a été difficile d assumer les responsabilités familiales à cause du temps passé au travail». Union européenne Autriche Belgique Bulgarie Chypre République tchèque Allemagne Danemark Estonie Grèce Espagne Finlande France Croatie Hongrie Irlande Italie Lituanie Luxembourg Plusieurs fois par semaine Plusieurs fois par mois Plusieurs fois par an Moins souvent ou rarement Jamais Lettonie Malte Pays-Bas Pologne Portugal Roumanie Suède Slovénie Slovaquie Royaume-Uni 14

15 Résultats de l étude 2012 sur la qualité de vie en Europe «J ai eu du mal à me concentrer au travail à cause de mes responsabilités familiales». Union européenne Autriche Belgique Bulgarie Chypre République tchèque Allemagne Danemark Estonie Grèce Espagne Finlande France Croatie Hongrie Irlande Italie Lituanie Luxembourg Lettonie Malte Pays-Bas Pologne Portugal Roumanie Suède Slovénie Slovaquie Royaume-Uni Plusieurs fois par semaine Plusieurs fois par mois Plusieurs fois par an Moins souvent ou rarement Jamais 15

16 Résultats de l étude 2012 sur la qualité de vie en Europe Stress dû à des questions d équilibre travail - vie de famille Union européenne Autriche Belgique Bulgarie Chypre République tchèque Allemagne Danemark Estonie Grèce Espagne Finlande France Croatie Hongrie Irlande Italie Lituanie Luxembourg Au travail et chez soi Soit au travail, soit chez soi Peu ou pas de stress Lettonie Malte Pays-Bas Pologne Portugal Roumanie Suède Slovénie Slovaquie Royaume-Uni 16

17 2.10 Environ trois quarts sont / étaient satisfaits de leur équilibre travail - vie de famille Q5AB.7. Plus précisément, quel est votre niveau de satisfaction avec chacun des aspects suivants dans votre emploi actuel? Votre équilibre travail - vie de famille Q5AB.7. Plus précisément, quel était votre niveau de satisfaction avec chacun des aspects suivants au cours de votre dernière expérience professionnelle? Votre équilibre travail - vie de famille Rapport sur les CONDITIONS DE TRAVAIL Rapports Eurobaromètre Flash avril 2014 Très satisfait Assez satisfait Pas vraiment satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas UE28 Très satisfait Assez satisfait Pas vraiment satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas UE28 Base: personnes interrogées des cibles A et B Base : personnes interrogées des cibles C, D et E Les personnes interrogées étaient divisées en deux grands groupes, avec cinq autres sous-groupes spécifiques. Population active : groupe A (salariés et ouvriers) et groupe B (auto-entrepreneurs) Personnes avec une certaine expérience : groupe C (chercheurs d emploi), groupe D (étudiants) et groupe E (retraités) 17

18 Comment êtes-vous heureux? Dans l ensemble, êtes vous très satisfait, assez satisfait, pas vraiment satisfait ou pas du tout satisfait avec la vie que vous menez? UE Grèce République de Chypre Très satisfait Assez satisfait Pas vraiment satisfait Pas du tout satisfait Source : études Eurobaromètre, juin

19 L équilibre travail - vie de famille en détail par pays Suisse Horaires de travail lourds Grèce Horaires de travail lourds Portugal Horaires de travail lourds Classement Classement Classement Temps consacré aux loisirs et à soi heures Classement Inégalité entre les sexes Inégalité entre les sexes Hommes Femmes Hommes Femmes Classement Classement Temps consacré aux loisirs et à soi heures Classement Temps consacré aux loisirs et à soi Classement heures Indicateurs : Horaires de travail lourds Pourcentage de salariés travaillant plus de 50 heures par semaine en moyenne, 2012 ou dernières données disponibles. Inégalité entre les sexes Compare les scores des pays en ce qui concerne les sexes. Plus le score est élevé, plus l écart est grand. Un score de 1 signifie que les conditions sont équivalentes pour les deux sexes. Temps consacré aux loisirs et à soi Nombre moyen de minutes par jour consacré aux loisirs et aux occupations personnelles, telles que dormir et manger. Indice OCDE : 19

20 Package de l UE sur l équilibre travail - vie de famille (octobre2008) a) Un document politique (communication) expliquant l historique et le contexte. b) Deux propositions législatives (pour revoir les Directives existantes) : 1) Renforcer le droit légal des femmes à des congés liés à la famille, à savoir les congés maternité ; 2) Assurer l égalité de traitement des auto-entrepreneurs et de leurs épouses qui les aident. c) Un rapport sur les avancées faites par les pays membres de l UE pour atteindre les «objectifs de Barcelone», comme on les appelle, pour les services d accueil aux enfants. 20

21 individus (plus heureux) Plus responsable Comment nous en sortons-nous par rapport aux indicateurs suivants? entreprises (plus compétitives) entreprises (plus responsables) INDICATEUR SOCIAL Taux de natalité Enfance Vieillesse Emploi Égalité entre les sexes Intégration de la femme Handicap Santé (bien-être) Famille Émotions INDICATEUR COMMERCIAL Engagement Jours de travail Échéanciers Productivité Compétitivité Flexibilité des relations de travail Attirer le talent et l innovation 21

22 Même s il n est pas possible de la mettre en place dans tous les secteurs d activité, la flexibilité des horaires de travail est très importante en raison des éléments suivants : Flexibilité des horaires.. Pourquoi? Elle est basée sur une relation de confiance en ce qui concerne la performance et la responsabilité des salariés, essentielle pour le développement des entreprises. Elle renforce la productivité des salariés dans le sens où elle met l accent sur les résultats obtenus, et permet moins de dispersion et davantage de concentration lors de la réalisation des tâches actuelles. Elle favorise la bonne gestion entre le travail et la vie de famille, ce qui permet au (à la) salarié(e) d être capable de tirer le meilleur parti du temps qu il (elle) passe avec chaque partie, considérant qu elles sont toutes les deux importantes, donc de vivre une vie plus remplie. 22

23 Même s il n est pas possible de la mettre en place dans tous les secteurs d activité, la flexibilité des horaires de travail est très importante en raison des éléments suivants : Flexibilité des horaires.. Pourquoi? Elle favorise l égalité entre les sexes : en permettant une meilleure gestion du travail et de la vie de famille, l individu peut se concentrer sur l une des parties quand des problèmes arrivent, sans négliger l autre. Elle diminue le sentiment d être incapable de faire quoi que ce soit, un élément qui affecte plus souvent qu il n affecte pas la confiance en soi du (de la) salarié(e), et directement sa capacité à se concentrer et à être performant(e) au travail. 23

24 Impacts et bénéfices attendus pour les entreprises : Flexibilité des horaires.. Pourquoi? En permettant un amortissement du capital sur une durée raccourcie, cet argent peut être investi autre part pour réduire d autres coûts, comme des coûts de stockage, des taxes d électricité plus faibles la nuit, etc. Cela améliore donc la performance de l entreprise. Cela améliore le bien-être social. Cela améliore les opportunités d emploi. Cela facilite une réduction possible des heures de travail. 24

25 Quelques possibilités Flexibilité des horaires.. Pourquoi? Flexibilité temporelle : mesures et politiques visant directement la distribution et l organisation des horaires de travail. Flexibilité des horaires de travail, pointage à l arrivée et au départ : il est possible de choisir ses heures de pointage à l arrivée et au départ, en respectant toujours une grille prédéfinie et en prenant en considération le nombre d heures travaillées par jour, et celles nécessaires à la production. Heures de travail mises de côté : consiste à accumuler sur son compte des heures supplémentaires passées à travailler, qui peuvent ensuite être utilisées pour prolonger une période de vacances (en prenant en compte le calendrier de l entreprise), ou pour bénéficier de jours de congés supplémentaires. 25

26 Quelques possibilités Flexibilité des horaires.. Pourquoi? Semaine de travail compressée : consiste à accumuler plus d heures de travail sur moins de jours, dans le but d avoir des après-midi libres cette même semaine. Saison intensive pendant les mois d été : consiste à mettre en place des équipes supplémentaires pour s aligner sur les vacances scolaires. Choix libre de l équipe de travail : consiste à choisir une équipe avec l option d en changer à volonté si nécessaire, ainsi que la flexibilité dans le choix de ses vacances. 26

27 Flexibilité des horaires MISE EN PLACE ÉTAPE PAR ÉTAPE 27

28 À lire pour aller plus loin. Baromètre CIS The pillars of happiness Le chemin du bonheur Observatoire Coca Cola du bonheur Nick Vujicic Deuxième étude sur la qualité de vie en Europe Baromètre mondial du bonheur pour 2011 Le Royaume du Bhoutan Your life is your best business Dr Santos The heptagon of happiness The Goretex effect Rapport Gallup The how of happiness 28

29 Formateur / formatrice : Norbert GENOUD Merci de votre attention.

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations internationales et de la coordination de la Cnav I SEPTEMBRE/OCTOBRE 200 I Les trimestres pour enfants Auparavant

Plus en détail

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Terrain : Mars 2012 Publication : Décembre 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de la justice et coordonnée par

Plus en détail

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Actualité & tendances n 16 Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices 20 octobre 2014 1 CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Sommaire 1. Actualité

Plus en détail

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France Partir avec Erasmus Mode d emploi Erasmus en quelques chiffres : Depuis la création du programme en 1987, plus de 2.2 millions d Européens, dont près de 380 000 étudiants français, ont bougé dans toute

Plus en détail

Prestations familiales Informations concernant le pays pour votre assurance. Udbetaling Danmark Kongens Vænge 8 3400 Hillerød

Prestations familiales Informations concernant le pays pour votre assurance. Udbetaling Danmark Kongens Vænge 8 3400 Hillerød Envoyer à Udbetaling Danmark Kongens Vænge 8 3400 Hillerød Prestations familiales Informations concernant le pays pour votre assurance maladie A. Informations personnelles Nom Numéro d état civil danois

Plus en détail

La prise en charge de vos soins à l étranger

La prise en charge de vos soins à l étranger Artisans, commerçants, professions libérales La prise en charge de vos soins à l étranger Édition 2016 ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES LA PRISE EN CHARGE DE VOS SOINS À L ÉTRANGER 3 Vous êtes

Plus en détail

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat.

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat. Partagez votre expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES Europass mobilité Supplément au certificat Supplément au diplôme EUROPASS de quoi s agit-il? Cadre

Plus en détail

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3 HBL15 Si vous travaillez en Irlande du Nord : l allocation logement Fiche-conseil à l usage des travailleurs immigrés, éditée par l Office du logement (Housing Executive) Cette fiche vous expliquera quelles

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Filles et garçons face au décrochage scolaire

Filles et garçons face au décrochage scolaire Filles et garçons face au décrochage scolaire Pierre-Yves Bernard et Christophe Michaut Maîtres de conférences Symposium «Ecole des filles, école des femmes (en France)» "School for women, not just wives:

Plus en détail

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory.

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory. Vers l application de normes comptables européennes pour le secteur public («EPSAS») dans les États membres de l'ue Consultation publique sur les futurs principes et structures de gouvernance Fields marked

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

Demande d Allocation d Education de l Enfant Handicapé et son complément

Demande d Allocation d Education de l Enfant Handicapé et son complément page 2 4 Vous vivez en couple u Veuillez préciser l identité de votre conjoint(e), concubin(e) ou pacsé(e) : O Mademoiselle O Madame O Monsieur Nom de naissance : Nom d époux(se) : Prénom : Date de naissance

Plus en détail

Vos droits en tant que citoyens

Vos droits en tant que citoyens Vos droits en tant que citoyens Etre une personne devant la loi Inclusion Europe Rapport Inclusion Europe et ses 49 associations membres nationales, régionales et locales dans ces 36 pays luttent contre

Plus en détail

AB ingénierie: A. Barour. Drexel-Weiss: B.Belle

AB ingénierie: A. Barour. Drexel-Weiss: B.Belle AB ingénierie: A. Barour Drexel-Weiss: B.Belle La précarité énergétique: 36% des revenus sont consacrés au budget énergétique pour les plus pauvres. Taux Lettonie 25.7 Roumanie 22.4 Bulgarie 21.8 Lituanie

Plus en détail

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Étudiants étrangers www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr Services d informations téléphoniques :. 0 891 01

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.6.2011 COM(2011) 352 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Deuxième rapport

Plus en détail

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Nous sommes là pour vous aider Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande.

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

Ils et elles : parcours professionnels, travail et santé

Ils et elles : parcours professionnels, travail et santé Séminaire ETUI. «Ils et elles en emploi et au travail: question de justice et de santé» Ils et elles : parcours professionnels, travail et santé Anne Françoise Molinié Centre d étude de l emploi, Noisy

Plus en détail

Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014

Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014 CIRCULAIRE N 2014-07 DU 29 JANVIER 2014 Direction des Affaires Juridiques INSV0023-DGU Titre Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014 Objet Devenu

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéfi cier de l allocation de solidarité aux personnes

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail

LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans

LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans À l occasion du 60 e anniversaire du drapeau européen, cette brochure présente l histoire et la symbolique de l emblème commun des institutions européennes. Le de est la principale organisation de défense

Plus en détail

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES I. CONTEXTE Le Schéma Régional de développement Economique, d Innovation et d Internationalisation (SRDEII) adopté par la Région fin

Plus en détail

Recrutement réservé ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET FORMATION

Recrutement réservé ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET FORMATION MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Université Paris-Sorbonne (PARIS IV) 1, rue Victor Cousin 75230 PARIS CEDEX 05 Recrutement réservé ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET FORMATION 2

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

Vendredi 27 novembre 2015-10h30

Vendredi 27 novembre 2015-10h30 Vendredi 27 novembre 15-1h3 Luc Rousseau Vice-président du Conseil général de l économie (CGE) Martine Lombard, Membre du Collège de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Plus en détail

Un symbole pour toute l Europe. LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans

Un symbole pour toute l Europe. LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans Un symbole pour toute l Europe LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans Douze étoiles, 60 ans Il fotte désormais partout sur notre continent. Le drapeau bleu aux douze étoiles d or a 60 ans. Il symbolise depuis plus

Plus en détail

Le Case management formation professionnelle

Le Case management formation professionnelle Le Case management formation professionnelle Jean-Pascal Lüthi Chef de la Division formation professionnelle initiale et supérieure Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

REFERENCE, EXCELLENCE OU FORMULE TEMPORAIRE?

REFERENCE, EXCELLENCE OU FORMULE TEMPORAIRE? Voyagez rassurés Partout et à tout moment. Quoi qu il arrive, AXA Assistance vous assiste et vous conseille, n importe où, toute l année et à toute heure du jour ou de la nuit. Que vous soyez à la maison,

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Demande d admission par validation d acquis de titres EUROPEENS

Demande d admission par validation d acquis de titres EUROPEENS Année Universitaire 2013-2014 DOSSIER A A RETOURNER AU PLUS TARD LE 24 MAI 2013 Service des Relations Internationales Bureau de la mobilité individuelle Route de Mende 34199 MONTPELLIER CEDEX 5 Demande

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

MARIAGE POUR TOUS : LE POINT JURIDIQUE

MARIAGE POUR TOUS : LE POINT JURIDIQUE MARIAGE POUR TOUS : LE POINT JURIDIQUE L association Perspectives et Actions, dont je suis le vice-président, organisait le 13 décembre 2012 une conférence sur le projet de loi ouvrant le mariage et l

Plus en détail

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : avec avec tablette SANS SANS tablette La nouvelle offre de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies avec Offre Mobile avec

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA:

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA: FISCALITE Le but de ce chapitre est de vous aider à trouver des informations précises et valables sur la réglementation européenne de la TVA. Si vous constatez certains manquements ou certaines erreurs,

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Transport Direction des services de transport Décision du 2 avril 2012 relatif aux modèles de licence de transport

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE»

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE» TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011 Pour vos envois URGENTS inférieurs à 400 exemplaires TARIF «LETTRE» TARIF «ECOPLI» Service Rapide Délai 24h Service Economique Délai 4 jours Poids

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Publication Asterès 29 janvier 15 Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Description de la note : Au premier semestre 13, le cabinet d

Plus en détail

Ton premier emploi EURES

Ton premier emploi EURES Ton premier emploi EURES Pour qu il soit plus facile de circuler et travailler de recruter des jeunes en Europe 2012-2013 Guide Jeunesse en mouvement Une initiative de l Union européenne Table des matières

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble Mieux comprendre l école de demain Dix années d éducation dans le monde Rencontres internationales, 7-9 avril 25, Revue internationale d éducation de Sèvres, CIEP Atelier 6 : Comment concilier logiques

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

CAST Assistance ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Club d Automobile et Service Tunisien

CAST Assistance ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Club d Automobile et Service Tunisien CAST Assistance CAST ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE Votre club qui vous sauvegarde vos droits et vos intérêts dans la circulation routière..! NOS BUTS ET NOS IDÉOLOGIES CAST est un club qui a pour but

Plus en détail

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I)

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) Summary in English Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves : Performance des élèves en compréhension de l'écrit, en mathématiques

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

«ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger.

«ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger. 1 «ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger. L application «ECC-Net: Travel» est un projet commun du Réseau des Centres Européens

Plus en détail

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant 12399*01 Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation.

Plus en détail

Paris, le 23 mars 2012. Objet : Bilan du concours EPSO 2011

Paris, le 23 mars 2012. Objet : Bilan du concours EPSO 2011 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES AFFAIRES EUROPÉENNES Secteur : Présence et influence françaises dans les institutions européennes Affaire suivie par : Pierre HOUPIKIAN Rédacteur : Sébastien LAVOIL REPRESENTATION

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS

REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS Adopté par le Conseil Régional par délibération n 14/09/08.10

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21 Tunis, le 14 août 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21 OBJET/ Circulaire n 93-21 du 10 décembre 1993 relative aux transferts au titre des opérations courantes. Le Gouverneur de la Banque

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep)

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep) 25/2015-9 février 2015 Production et consommation d énergie en 2013 La consommation d énergie dans l UE est revenue à son niveau du début des années 1990 Dépendance énergétique de l UE à 53% En 2013, la

Plus en détail

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL SUISSE (situation mi-2012) En 2011, le taux d emploi des travailleurs

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS P006 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

PARTIR EN ÉTUDES A L ETRANGER 2015 2016 SEMESTRE 2

PARTIR EN ÉTUDES A L ETRANGER 2015 2016 SEMESTRE 2 PARTIR EN ÉTUDES A L ETRANGER 2015 2016 SEMESTRE 2 L équipe du Service des Relations internationales Vice-Président Pr. Carl VETTERS, Enseignant-chercheur Chargé de mission Pr. Rachid AMARA, Enseignant-chercheur

Plus en détail

7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions)

7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions) Marché de la recherche regiosuisse & Colloque sur le développement régionale 2010 7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions) Claude Vaucher Secrétariat d Etat à l éducation et à

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

NOR: SANH0520681A. Version consolidée au 21 août 2009

NOR: SANH0520681A. Version consolidée au 21 août 2009 Le 3 février 2010 ARRETE Arrêté du 24 février 2005 relatif à l organisation des épreuves classantes nationales anonymes donnant accès au troisième cycle des études médicales NOR: SANH0520681A Version consolidée

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Le travail et la vie personnelle

Le travail et la vie personnelle Le travail et la vie personnelle Comment réduire la détresse psychologique? Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Commission de la santé mentale du Canada Le milieu de travail peut être un déterminant clé du

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Tendances en matière de

Plus en détail

LES AIDES FINANCIERES A LA MOBILITE INTERNATIONALE

LES AIDES FINANCIERES A LA MOBILITE INTERNATIONALE LES AIDES FINANCIERES A LA MOBILITE INTERNATIONALE LES DEMANDES DE BOURSE SONT A DEPOSER AU SERVICE DES AFFAIRES INTERNATIONALES DE L UNIVERSITE AVANT LE 30 AOUT 2016 POUR LES POURSUITES D ETUDES ET AVANT

Plus en détail

ANNEXE. à la. proposition de décision du Conseil

ANNEXE. à la. proposition de décision du Conseil COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.4.2016 COM(2016) 174 final ANNEX 14 ANNEXE à la proposition de décision du Conseil relative à la conclusion du protocole d adhésion à l accord commercial entre l Union

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Guide tarifaire. Tarif en vigueur au 01 juin 2016

Guide tarifaire. Tarif en vigueur au 01 juin 2016 Guide tarifaire Tarif en vigueur au 01 juin 2016 Sommaire Les forfaits... P 3 Conditions et services... P 5 Les Options... P 6 La Mobil assistance... P 7 Hors forfaits... P 8 Tarifs depuis et vers l étranger...

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

La directive européenne en faveur de l égalité de traitement en matière d emploi et de travail Inclusion Europe

La directive européenne en faveur de l égalité de traitement en matière d emploi et de travail Inclusion Europe La directive européenne en faveur de l égalité de traitement en matière d emploi et de travail Inclusion Europe Rapport Inclusion Europe et ses 49 associations membres nationales, régionales et locales

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 EXERCICE 1 12 points Dans la feuille de calcul en annexe I on a répertorié 39 pays européens en indiquant pour chacun d eux dans la

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE Paris, le 10 septembre 2013 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX PAIEMENTS POUR 2012 La Banque centrale européenne (BCE) publie aujourd hui les statistiques relatives

Plus en détail

Quel est l'intérêt pour une entreprise de solliciter le statut de «l exportateur agréé»?

Quel est l'intérêt pour une entreprise de solliciter le statut de «l exportateur agréé»? Les accords conclus avec la Communauté Européenne, l Association Européenne de Libre Echange, la Turquie et les Pays Arabes Méditerranéens signataires de l accord d Agadir prévoient que la preuve de l

Plus en détail

EN 12794:2005+A1:2007

EN 12794:2005+A1:2007 EN 12794:2005+A1:2007 null/null ILNAS-EN 12794:2005+A1:2007 Avant-propos national Toute personne intéressée, membre d'une organisation basée au Luxembourg, peut participer gratuitement à l'élaboration

Plus en détail

Le Conseil européen Le Conseil

Le Conseil européen Le Conseil FR SECRÉTARIAT GÉNÉR AL DU CONSEIL COLLECTION INFORMATIONS Le Conseil européen Le Conseil Deux institutions dans l action européenne SEPTEMBRE 2013 Avertissement La présente brochure est produite par le

Plus en détail

Demande d allocation de solidarité aux personnes âgées

Demande d allocation de solidarité aux personnes âgées Nous sommes là pour vous aider Demande d allocation de solidarité aux personnes âgées Cette notice a été réalisée pour vous aider à établir vos demande et déclaration de ressources. Informations pratiques

Plus en détail

Europass. Mode d emploi. Europass Mobilité. 2e 2f.fr. -> En collaboration avec les Points Régionaux de Contacts Europass Mobilité

Europass. Mode d emploi. Europass Mobilité. 2e 2f.fr. -> En collaboration avec les Points Régionaux de Contacts Europass Mobilité Europass Europass Mobilité Mode d emploi -> En collaboration avec les Points Régionaux de Contacts Europass Mobilité 2e 2f.fr 1 2 EUROPASS MOBILITÉ Mode d emploi En collaboration avec les Points Régionaux

Plus en détail

n 20 Les enquêtes à l origine du rapport Eurostudent 2008 ont été menées de 2004 à

n 20 Les enquêtes à l origine du rapport Eurostudent 2008 ont été menées de 2004 à Observatoire national de la vie étudiante INFOS L OVE est l un des membres fondateurs du programme Eurostudent qui compare les résultats d enquêtes menées dans plusieurs pays européens sur la situation

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail