ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI"

Transcription

1 ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI Congrès Mondial de l AMSEP Annie GAUVIN- Istanbul- le 6 mai 2015

2 Faits et tendances actuels 200 millions de chômeurs dans le monde Projection à 2018, 215 millions : 40 millions de nouveaux emplois, et 42,5 millions de personnes arrivant chaque année sur le marché du travail Et un déficit persistant de 280 millions d emploi pour retrouver les niveaux d emploi d avant la crise La persistance de sous emplois, d emplois informels et d un haut niveau d emplois vacants Des changements rapides de besoins de compétences qui génèrent un «mismatch», des pénuries, une surqualification des emplois, une sous qualification des personnes Les qualifications (formation et compétences) : une clé pour participer au marché du travail 2

3 Des enjeux de court terme.. Les employeurs indiquant des difficultés à recruter 12% en UK, 21% en France, 24% en China, 40% en Germany and the US, 64% in India and 81% in Japan. Parmi le top 10 des pays ayant des difficultés à recruter figurent : le Japon, le Perou, l Inde, l Argentine, le Brésil, la Turquie, la Nouvelle Zélande, le Panama, la Colombie,. Les raisons des difficultés à recruter : Difficultés à définir des profils Manques d informations sur des profils existants et difficultés à identifier les «talents» Insuffisance de compétences et d expérience Tendances à la surqualification Niveaux de salaires et de conditions de travail 3

4 Faits et tendances actuels Depuis 20 ans, les avantages de la mondialisation du marché du travail et des changements économiques et technologiques, n ont pas été répartis de façon égalitaire Entre les zones du monde Au sein même des pays avancés Les solutions proposées Le développement L éducation (éducation et formation tout au long de la vie ; avec reconnaissance de l expérience) L immigration (mais les flux restent faibles ; les risques de «fuite des cerveaux» ; l enjeu des difficultés humanitaires et de l intégration ; des réponses politiques «faibles» et diverses, ) 4

5 Faits et tendances actuels Environ 232 millions de personnes sont des «migrants internationaux» (3.2% de la population mondiale) et 740 millions de personnes sont des «mobiles» (migrations internes) Les changements de la géographie des migrations internationales Des effets repérés avec la crise récente (en Europe) Les migrants des pays en développement ont contribué à environ 40% de l augmentation des ressources en main d œuvre des pays développés entre 1980 and 2010 (McKinsey Global Institute) Les migrations sud-sud dépassent désormais les migrations sud-nord 5

6 Faits et tendances actuels (Source : International Migration Outlook 2014; OECD) On compte plus de 115 millions d immigrés dans les pays de l OCDE, soit environ 10 % de la population totale Les migrations de travail ont diminué de manière continue depuis la crise économique et ont chuté d environ 12% en En revanche, les migrations au titre de la libre circulation ont augmenté de 10% Pour la première fois en 2012, les migrations intra-européennes sont en Europe d ampleur équivalente aux flux en provenance de pays tiers. C est une des tendances les plus marquantes en Europe Les taux de migration nette demeurent bien en-dessous des niveaux d avant la crise, ce qui reflète bien la lente reprise économique au niveau mondial ainsi que la situation économique en Europe 6

7 Ecart des compétences et gestion des migrations Dans les pays de l OCDE, les migrations se produisent dans un contexte de changements structurels tant sur le plan démographique qu économique entrainant une évolution dans la nature de la demande de travail Vers des professions hautement qualifiées Prévisions à l horizon 2020 : le besoin de travailleurs peu qualifiés devrait passer de 60 à 40 millions Le besoin de travailleurs très qualifiés devrait augmenter de 49 à 78 millions L élaboration d une politique migratoire doit pouvoir concilier les préoccupations à court terme et les préoccupations à long terme. Sa mise en œuvre fait ressortir la nécessité d un système dynamique de gestion des migrations et un dispositif adaptable et souple pour la migration et l intégration 7

8 D autres projections Fort risque d une poursuite de la dégradation du marché de l emploi, notamment en raison d un écart croissant entre les besoins de compétences et leur disponibilité. D ici 2020, dans les pays dits développés, il y aura potentiellement (McKinsey Global Institute) un déficit de 38 à 40 millions de travailleurs de niveau d éducation tertiaire, Un déficit de 45 millions de travailleurs de niveau d éducation secondaire, et 90 à 95 millions de travailleurs faiblement qualifiés dont les employeurs n auront pas besoin Les écarts entre demande et offre de travailleurs qualifiés sont estimés à environ 16 à 18 millions de travailleurs dans les économies avancées, 23 millions en Chine. Dans le cas de la France des études estiment qu à l horizon millions d emplois ne trouveront pas preneur faute de qualifications disponibles. À l inverse, 2.3 millions de personnes pourraient ne pas trouver d offres d emploi faute de disposer des compétences recherchées par les employeurs Réduire cet écart de compétences constitue un impératif absolu et urgent pour traiter en profondeur la question de l emploi 8

9 Ecart des compétences et gestion des migrations Comment gérer les migrations de travail? Un principe de base : la variété de besoins rend nécessaire la variété de réponses Un impératif : un système dynamique de gestion des migrations pour ne pas figer les dispositifs On peut citer certains dispositifs de gestion des migrations Fixation de quotas Les listes des professions ouvertes à l immigration La sélection par le biais d un système à points Les accords bilatéraux Le développement des forums emploi et les nouvelles technologies Le visa de recherche d emploi 9

10 Ecart des compétences et gestion des migrations Questions relatives à l intégration des immigrés 10 L impact de la crise et l employabilité à long terme des immigrés les moins qualifiés sont des questions pressantes : parmi les 15 millions de chômeurs supplémentaires que compte la zone OCDE depuis 2007, 3 millions (soit 1/5 environ) sont des immigrés Des difficultés pour caractériser les compétences des immigrés. Les questions de transférabilité et de reconnaissance de ces compétences sont des arguments souvent évoqués Pour l OCDE les mesures ne devraient pas se limiter aux aides financières (travail moins cher) mais l occasion d un accompagnement pour développer et valoriser les compétences Par exemple : Des formations passerelles, utiles pour reconnaitre et compléter les qualifications étrangères et les porter au niveau exigé par le pays d accueil. Les formations linguistiques sont porteuses -bien que couteuses- en termes d intégration sur le marché du travail en particulier quand elles sont adaptées aux compétences et à l orientation professionnelle des immigrés.

11 Les Services Publics de l Emploi acteurs clés dans la gestion des compétences et des migrations Sur le registre de la migration de travail - Art. 6 Convention C88 OIT- se rapportant au rôle des SPE : ii) faciliter la mobilité géographique en vue d'aider au déplacement de travailleurs vers les régions offrant des possibilités d'emploi convenables; iii) faciliter les transferts temporaires de travailleurs d'une région à une autre, en vue de pallier un déséquilibre local et momentané entre l'offre et la demande de main-d œuvre; iv) faciliter d'un pays à un autre tels déplacements de travailleurs qui auraient été agréés par les gouvernements intéressés; 11

12 A l agenda des SPE, pour la gestion des migrations de travail Transferts Travail décent Création d activités Insertion socio-économique Validation des acquis 12 Développement humain Adéquation des compétences Développement social et économique Migrations de travail Formation professionnelle Migrations circulaires Rencontres Offres/ Demandes SIMT- Anticipations Transition Professionnelle Régulation marchés du travail Développement des compétences

13 Gestion des migrations de travail, l approche des SPE Information sur les marchés de travail local et international Candidats à la migration professionnelle Entretiens personnalisés pour la définition du projet professionnel Évaluation, si besoin est, des compétences professionnelles en lien avec les pré requis et des besoins des marchés nationaux et internationaux Validation du projet de migration de travail - Aide au placement international à moyen terme - Formation professionnelle et linguistique Aide au placement national accompagnement personnalisé formation professionnelle Préparation à l immigration de travail 13 Aide au retour et à l intégration professionnelle sur le marché de l emploi national

14 Les Services Publics de l Emploi acteurs clés dans la gestion des compétences et des migrations Pour gérer efficacement la migration de travail, les SPE doivent s impliquer principalement dans les champs suivants : Etablir des systèmes et structures permettant l analyse périodique et objective (pénuries de main d œuvre, goulots d étranglements, incidence des tendances démographiques, anticipation des besoins en compétences) Mettre en place des dispositifs et outils de facilitation de la migration légale de travail (information, orientation, préparation, processus d intermédiation, accompagnement ) Garantir la cohérence entre les politiques de migration de travail, les politiques d emploi et les autres politiques nationales Gérer les interfaces entre les politiques de l emploi et mettre en œuvre des dispositions en matière de formation (reconnaissance des compétences, équivalences des compétences) Formuler et mettre en œuvre des politiques cohérentes, globales, compatibles et transparentes Etablir un mécanisme pour garantir la coordination et la consultation aussi bien entre les acteurs gouvernementaux que non gouvernementaux Développer à travers les e- services, les plateformes connectant l information sur le marché du travail, les informations sur les conditions de mobilité, les appuis et l accompagnement des candidats, 14

15 15 MERCI DE VOTRE ATTENTION

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main d œuvre» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international Genève 8 et 9 octobre 2007 Objectifs Employeurs

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Démarches Défi démographique Rareté de la main-d œuvre actuelle et prévue L immigration : une solution Aperçu des statuts légaux Statistiques Recrutement au Québec

Plus en détail

Outils pour la gestion de la migration du travail au niveau national et régional en Méditerranée

Outils pour la gestion de la migration du travail au niveau national et régional en Méditerranée EUROMED MIGRATION III PEER-TO-PEER MEETING ON LEGAL MIGRATION LABOUR MIGRATION IN THE MEDITERRANEAN REGION: IDENTIFYING COMMON GROUND Paris, 27-28 February 2013 Outils pour la gestion de la migration du

Plus en détail

Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse

Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse Gaudenz Silberschmidt, Vice-directeur, Office fédéral de la santé publique 12ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Ministère du Travail et des Politiques Sociales - Italie - LES ACTIVITÉS S DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L IMMIGRATIONL

Ministère du Travail et des Politiques Sociales - Italie - LES ACTIVITÉS S DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L IMMIGRATIONL Ministère du Travail et des Politiques Sociales - Italie - LES ACTIVITÉS S DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L IMMIGRATIONL Encadrement législatif l de l immigration l en Italie «Loi codifiée italienne des dispositions

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Séminaire sur les perspectives démographiques, économiques et financières du Québec, 2009-2030 27 novembre 2009 Hôtel Plaza, Québec Marie-Christine

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Communication relative au premier forum euro-méditerranéen de l enseignement technique et de la formation professionnelle Marseille, 18 décembre 2008

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Le système européen de compétences et les besoins professionnels locaux

Le système européen de compétences et les besoins professionnels locaux Le système européen de compétences et les besoins professionnels locaux XXVII Seminario Europa CIOFS-FP Milano 23,24 septembre 2015 Eve SAINT-GERMES Maître de Conférences en Sciences de Gestion Université

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Le recrutement face aux nouveaux usages Une préoccupation majeure des DRH français en faveur du recrutement des talents

Plus en détail

Athènes: les 06 et 07 2014 Février 2014. Abdelali TAZI Directeur Placement à l international, anapec, Maroc

Athènes: les 06 et 07 2014 Février 2014. Abdelali TAZI Directeur Placement à l international, anapec, Maroc La coopération régionale pour une meilleure adéquation entre emplois et compétences : expériences de l anapec et leçons apprises en Migration du Travail Abdelali TAZI Directeur Placement à l international,

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel Communiqué de presse «Recruiting Trends Suisse 2012» Sondage effectué auprès des 500 plus grandes entreprises suisses Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ 12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ Au carrefour des cultures et au cœur du développement économique ATELIER D6, samedi 20 mars 2010 1 RACIALISATION DE LA PAUVRETÉ À MONTRÉAL :

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Conférence de l Association mondiale des services publics d emploi Dakar, le 18 septembre 2015 Martine Bégin

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 SERVICES NON FINANCIERS POUR LA CREATION D ENTREPRISE AU GHANA ET AU SENEGAL PAR LES IMMIGRES RESIDANT LEGALEMENT EN ITALIE Code de référence : MIDA- 01-

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique a pour but de définir le cadre général relatif au processus de recrutement et d embauche du personnel

Plus en détail

Tous pour l emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires. Février 2013

Tous pour l emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires. Février 2013 : une impulsion nouvelle avec les partenaires Février 2013 Un marché du travail dynamique, mais faisant face à des enjeux d importance Le nombre de personnes en âge de travailler commencera à diminuer,

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

«Accompagnement des femmes migrantes»

«Accompagnement des femmes migrantes» Soutien du Processus Euro-africain sur la Migration et le Développement («Processus de Rabat») Réunion d experts sur les GroupesVulnérables (Rabat, 27-29 Juillet 2010) «Accompagnement des femmes migrantes»

Plus en détail

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants La République Tunisienne, l'union européenne (ci-après "UE") et les États membres

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville Gabon, 2-3 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

«Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003

«Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003 «Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003 L immigration au Québec Un peu d histoire : L Accord Canada-Québec 1991 Le Québec est

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES RÈGLEMENT POLITIQUE PROCÉDURE POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée par le conseil d'administration du Collège Le 24 novembre 2004 La direction des services

Plus en détail

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES conférence de presse lundi 23 avril 2007 I. La revalorisation de l enseignement

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi

CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain dans le cadre des consultations relatives au projet de loi 70 : Loi visant à une meilleure

Plus en détail

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique Le Plan en bref «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» Plan régional d aménagement de l offre de formation professionnelle et technique 2009-2014 2014 de la Capitale-Nationale

Plus en détail

DEBAT SUR L IMMIGRATION ÉTUDIANTE ET PROFESSIONNELLE

DEBAT SUR L IMMIGRATION ÉTUDIANTE ET PROFESSIONNELLE 1 19avril2013 DEBAT SUR L IMMIGRATION ÉTUDIANTE ET PROFESSIONNELLE (24 avril 2013, débat à la demande du Groupe socialiste) I L IMMIGRATIONPROFESSIONNELLEETÉTUDIANTE Le débat ne concerne pas l immigration

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail SEPTIÈME SÉANCE SOIXANTE-QUATRIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail Adoption finale ADOPTÉ Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement BENCHMARK GROUP Anne GUETTLIFFE ou Thierry HAMELIN : formation@benchmark.fr 69/71 av Pierre Grenier 92517

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE 2 ème forum VAe (Validation des Acquis et de l expérience) DOSSIER

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Marché du travail et obstacles à l'intégration de la population migrante

Marché du travail et obstacles à l'intégration de la population migrante La gestion de la diversité dans le monde du travail Enjeux actuels et perspectives Colloque organisé par le Bureau lausannois pour les immigrés (BLI) Marché du travail et obstacles à l'intégration de la

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network National Contact Point Luxembourg (LU EMN NCP) Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique. Paris 25 juin 2013

Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique. Paris 25 juin 2013 Immigration professionnelle en France L OFII et le dispositif du guichet unique Paris 25 juin 2013 L Office Français de l'immigration et de l'intégration (OFII) Présentation de l OFII Ordonnance du 2 novembre

Plus en détail

Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier

Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier Mobilités professionnelles et «Flexisécurité» stratégique 1 Qu est-ce que la «Flexisécurité? Un peu d histoire : chômage structurel et stratégie

Plus en détail

Les immigrés et l emploi (Vol. 2) : l intégration sur le marché du travail en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Portugal

Les immigrés et l emploi (Vol. 2) : l intégration sur le marché du travail en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Portugal Les immigrés et l emploi (Vol. 2) : l intégration sur le marché du travail en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Portugal Synthèse et recommandations BELGIQUE En Belgique, les performances des migrants

Plus en détail

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Conférence de presse 2 juillet 2007 Conseiller d Etat Dr Markus Dürr, président de la

Plus en détail

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Pré-requis : Thème introductif du programme de 5ème : «Les enjeux du développement durable» «Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Points de vue Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Les capacités de leadership, d innovation et de réussite d une entreprise reposent sur la qualité de

Plus en détail

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité Guide pratique 1 / 5 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT Démarches et processus de mobilité 1. La gestion prévisionnelle des ressources humaines

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL. S étant réuni à Genève les 21 et 22 février 2011,

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL. S étant réuni à Genève les 21 et 22 février 2011, ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL Forum de dialogue mondial sur la sécurité dans la chaîne d approvisionnement concernant le remplissage des conteneurs GDFPC/2011/10 Genève 21-22 février 2011 et conclusions

Plus en détail

Les défis de la formation professionnelle en Suisse

Les défis de la formation professionnelle en Suisse Les défis de la formation professionnelle en Suisse Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI Assemblée des délégués de l UPSV, 22.04.2015 Aperçu 1. Forces de la formation professionnelle en Suisse 2.

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

L ATE en FP: au Québec comme ailleurs, une réponse partenariale au développement des compétences

L ATE en FP: au Québec comme ailleurs, une réponse partenariale au développement des compétences TREAQFP Colloque annuel 2015-05-22 L ATE en FP: au Québec comme ailleurs, une réponse partenariale au développement des compétences Marcelle Parr, conseillère R&D, SOFAD Trésorière AQAÉT Réal Piché, conseiller

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants.

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants. 1 Compte rendu du petit-déjeuner de présentation de l étude sur les pénuries de main d œuvre et les besoins de la migration économique organisé par le Point de contact français du REM Paris, le 29 septembre

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Gestion des Ressources Humaines dans les entreprises de moins de 50 salariés

Gestion des Ressources Humaines dans les entreprises de moins de 50 salariés BIENVENUE Gestion des Ressources Humaines dans les entreprises de moins de 50 salariés Contexte Entreprises de petite taille Savoir faire technique prépondérant! Constat Une nette diminution de la main

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation 5/12/14 CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL DÉFIS RELATIFS AUX PRÉVISIONS DE PÉNURIE DE PERSONNEL AÉRONAUTIQUE QUALIFIÉ

Plus en détail

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance,

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Les usages et pratiques de la formation dans les entreprises de 10 à 49 salariés et leurs effets sur le développement professionnel des salariés»

Plus en détail

immigration conséquences positives pour les assurances sociales

immigration conséquences positives pour les assurances sociales immigration conséquences positives pour les assurances sociales Fiche d information 4 : Assurances sociales L essentiel en bref : Seuls ceux qui cotisent aux assurances sociales peuvent bénéficier de leurs

Plus en détail

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance, nous sommes depuis

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Besoins de la Suisse en main-d œuvre et en spécialistes jusqu en 2060

Besoins de la Suisse en main-d œuvre et en spécialistes jusqu en 2060 Besoins de la Suisse en main-d œuvre et en spécialistes jusqu en 2060 Prof. Dr. Conny Wunsch en collaboration avec : Manuel Buchmann Stefanie Wedel Service d économie du marché du travail Faculté de sciences

Plus en détail