Lettre. de L habitat. 4 e édition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre. de L habitat. 4 e édition"

Transcription

1 Lettre de L habitat 4 e édition JuiLLet 2017

2 Les chiffres cles sur Le territoire de Mba une croissance démographique préoccupante habitants +0,28% / an de croissance démographique entre 2008 et 2013* : 209 habitants supplémentaires par an 1400 ménages ont emménagé pour la 1 ère fois sur la MBA entre 2012 et ,2 personnes par ménage en 2013 (2,3 en 1999) Indice de jeunesse de 92 37% des ménages sont composés d une seule personne /mois de revenu médian par Unité de Consommation (1 610 /mois en Saône et Loire*) 55% des ménages éligibles à un logement social (64% sur le département **) (15% des ménages sous le seuil de pauvreté**) évolution de La population taux de variation annuel LogeMents en 2013 dont La MaJorité de propriétaires occupants 54% de propriétaires occupants et 30% de locataires dans le parc privé** 11,3% de logements vacants en 2013 dont 30% depuis + de 3 ans** 51% des logements construits avant 1974 ; 355 logements mis en chantier par an entre 2008 et 2014*** Le LogeMent et La demande en LogeMents Locatifs sociaux logements locatifs sociaux (24%) Charnay-Lès-Mâcon et La Chapelle-de-Guinchay concernées par l obligation de 20% de logements sociaux ; ménages demandeurs d un logement social sur la MBA ; Une pression de la demande (hors mutations internes) de 2,4 demandeurs pour une attribution en 2016 ; 79% des demandes datent de moins d un an * INSEE 2013 **FILOCOM 2013 *** SITADEL Les demandeurs d un LogeMent social à fin octobre 2016 comparaison des financements de LogeMents sociaux et Les objectifs du plh Source : bilan de programmation CAMVAL 237 Logements locatifs sociaux financés depuis logements sociaux financés en 2016 dont 42 logements sur Charnay-Lès-Mâcon ; 33 logements PLUS et 20 PLAI ; Les chiffres clés Objectifs PLH : 70 logements locatifs sociaux par an ; Programmation portée par le pôle urbain Même si les objectifs du PLH sont quasi atteints, en matière de production de logements sociaux, la répartition par commune et par pôle n est pas respectée. Il est important de maintenir une vigilance sur l enjeu de mixité socio-spatiale en assurant la diffusion du logement social sur l ensemble des communes de l agglomération. 2

3 Le fonctionnement du marché de l habitat Des prix en baisse sur le marché de la revente en collectifs A l échelle de la CAMVAL en 2015, les prix des appartements anciens sont en diminution par rapport aux années précédentes avec un prix moyen de /m² (sur la base de 170 transactions). La tendance est à la diminution sur Mâcon à la différence des prix pratiqués sur les autres communes du pôle urbain. Ainsi, l écart se creuse entre les prix sur Mâcon et hors Mâcon pour la vente d appartements anciens. Une hausse des prix de maisons dans l ancien Le prix médian d acquisition des maisons anciennes en 2015 se situe à (sur la base de 190 transactions) et souligne une augmentation ( en 2013). De manière générale, les prix ne sont pas homogènes sur le territoire. On constate des prix plus élevés sur la CAMVAL hors Mâcon, notamment sur le pôle périurbain Ouest et le pôle viticole. PRIX MOYEN DES MAISONS VENDUES EN 2015 Une surface médiane de terrains à bâtir de 900 m² en 2015 La taille médiane des parcelles acquises en 2015 est de 900 m² (seulement 29 transactions) contre 835 en Le prix médian est passé de 79 /m² en 2013 à 64 /m² en S agissant de la construction pour soi, l enveloppe financière s élève à pour l achat du terrain et la construction de la maison sur un terrain de 600 m². PRIX de VENTE des TERRAINS à bâtir depuis 2017 sur la CAMVAL Un marché de la promotion immobilière avec des prix en collectif entre et /m² Le marché de la promotion immobilière est concentré sur les villes du centre de l agglomération : Mâcon, Sancé, Charnay- Lès-Mâcon et Saint-Laurent sur Saône. Les prix en collectifs oscillent entre et /m² et on note un sursaut d activité en 2016, avec plusieurs programmes lancés principalement sur le pôle urbain. Sur Mâcon, les programmes sont valorisés entre et /m². On notera également la forte présence de programmes en Prêt Social Location Accession (PSLA) sur le territoire, dispositif conçu pour solvabiliser les ménages locaux, notamment en début de parcours résidentiel. Les capacités d acquisition d un bien neuf pour les ménages Le budget potentiel pour l accession en promotion libre des ménages composant la classe moyenne sur l agglomération est compris entre et en primo-accession et jusqu à en secundo accession. L apport du PTZ leur permet de grossir leur capacité d emprunt de 20 à K, passant de 157K à 343K. 3

4 La dynamique de construction et la diversification de l offre L année 2014 marque un coup d arrêt dans la construction de logements Alors que s observait depuis 2009 une dynamique de reprise, notamment au travers du nombre de logements autorisés et d une année 2013 marquée par une forte progression des mises en chantier, l année 2014 semble marquer un coup d arrêt. En effet, 236 mises en chantier sont enregistrées, soit l année avec le plus faible nombre d ouvertures de chantiers depuis L analyse du nombre de logements autorisés en 2015 (chiffres restant à confirmer) montre une reprise possible de la dynamique de la construction sur la CAMVAL. Elle est liée à une forte production sur les communes du pôle urbain, notamment à Charnay-Lès- Mâcon et Sancé. Avec un objectif de plus de 400 logements à produire par an, le PLH était relativement ambitieux, ayant été élaboré dans un contexte économique plus favorable et n ayant pas anticipé le ralentissement généralisé du marché du logement. Au regard de ces objectifs, le volume de logements commencés en était conforme. En 2014, l écart entre les objectifs et la production effective se creuse puisqu il manque environ 190 logements à produire. Une dynamique soutenue par la construction pour soi et l individuel en dehors du pôle urbain En matière de forme urbaine de la production neuve, le pôle urbain est le seul secteur où il existe une réelle production en collectif (53% des logements commencés sur le pôle urbain sur la période sont en effet des logements collectifs). Sur tous les autres secteurs hors pôle urbain, les logements produits sont très majoritairement des logements en individuel pur. Le logement individuel pur représente plus de 90% des logements commencés sur les autres sous-secteurs étudiés. L individuel groupé est plus présent sur le pôle urbain et le pôle périurbain nord, mais cette forme urbaine reste très peu présente dans la construction neuve sur le territoire. Les chiffres clés 236 logements commencés en 2014 dont 168 sur le pôle urbain ; 136 logements individuels et 100 logements collectifs construits ; 4,7 logements commencés / an / 1000 hbts sur la CAMVAL ; Objectifs PLH : 400 logements par an. Si les objectifs de production de logement sont globalement conformes à ceux fixés par le PLH, il convient d être vigilant au regard de la faible dynamique démographique observée sur la dernière période (0,1% / an entre 2008 et 2013 loin des perspectives démographique attendues dans le PLH -4% d augmentation de population sur la durée du PLH) dans un contexte de périurbanisation et d une construction majoritairement sous forme individuelle. L enjeu de limitation de consommation foncière et de lutte contre l étalement urbain est important sur le territoire. Le prochain PLH de l agglomération devra prioritairement aborder la question de la mise en œuvre d une politique foncière, de façon à définir des objectifs opérationnels de production de logements en termes de densité, renouvellement urbain et d assurer la mise en compatibilité des documents d urbanisme communaux avec le PLH. 4

5 La stratégie de diversification de l habitat sur le quartier de Chanaye-Résidence à Mâcon Mâconnais-Beaujolais Agglomération, en lien avec la ville de Mâcon, est le pilote stratégique de la politique de la Ville, notamment du contrat de ville et du projet de rénovation urbaine du quartier de la Chanaye Résidence. Ce quartier a été désigné par l Etat et l ANRU comme «quartier d intérêt régional» au titre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Dans le cadre du protocole de rénovation urbaine du quartier de la Chanaye Résidence, MBA réalise une étude sur la stratégie de l habitat. Elle a pour objectif de dresser un bilan du marché de l habitat à l échelle de la ville de Mâcon et du quartier prioritaire afin de définir une stratégie sur l offre de logements. Le diagnostic de l étude a mis en avant les atouts et faiblesses du quartier : Atouts / faiblesses du quartier pour le développement d une offre en logements privés Eléments de valorisation La localisation du quartier, et son bon niveau d accessibilité au centre-ville, aux commerces et services, aux transports en commun et à l échangeur A6 La variété des activités économiques et la proximité des pôles d emploi, présents aux franges du quartier, notamment la présence de vastes zones d activités (ZI des Bruyères) La possibilité de développer une offre abordable (grâce notamment au levier d une TVA à 5.5% qui constitue un élément d attractivité certain pour une clientèle de propriétaires-occupants) Entrée de gamme Gamme moyenne - Gamme moyenne + Gamme supérieure attractivité résidentielle / gamme de marché Freins au développement Un quartier qui pâtit d une image fortement connotée, un quartier stigmatisé pouvant s avérer rédhibitoire pour une clientèle extérieure au quartier. Un quartier pris «en tenaille» par les voies de communication (voies ferrées, RD169D) Les faibles revenus des ménages qui pourraient représenter des cibles de clientèles. Le caractère détendu des marchés immobiliers connexes : notamment avec des prix de l ancien très bas sur le secteur. La difficulté potentielle à attirer les opérateurs privés. Le NPNRU a pour objectif essentiel de «changer l image» des quartiers qui en bénéficient pour y renforcer la mixité sociale. La réalisation de cet objectif implique entre autres que soit élargie la gamme de logements proposés sur le quartier, pour les habitants présents et futurs. Dès lors, la programmation habitat proposée pour le quartier Chanaye Résidence correspond à un double objectif : Reconstituer les parcours résidentiels des ménages à l échelle de l intercommunalité ; Proposer un volume de logement suffisant pour opérer un vrai changement d image grâce à une variété de produits habitat (logements locatifs intermédiaires, accession sociale et libre et une offre spécifique pour les personnes âgées). Au total, le potentiel se situe autour de 100 à 120 logements avec la répartition suivante envisageable : 15 logements en locatif intermédiaire (PLS/PLI) ; 40 à 50 logements en accession (sociale + libre) avec un objectif de mixité forme urbaine (individuel/ intermédiaire/collectif) ; 45 à 55 logements (maximum) en résidence sénior (non médicalisé) en social (PLS). 5

6 ZOOM SUR LA CONFÉRENCE INTERCOMMUNALE DU LOGEMENT ET LES DISPOSITIFS EN FAVEUR DE LA MIXITÉ SOCIALE À METTRE EN PLACE pourquoi une conférence intercommunale du LogeMent? L intercommunalité a été définie comme l échelle pertinente de définition des politiques de l habitat. La volonté de l État est de réformer la gestion de la demande de logement social et des politiques en matière d attribution afin de les rendre plus lisibles, plus transparentes et plus équitables. À cette fin, le législateur a prévu l installation d une Conférence intercommunale du logement (CIL) dans les intercommunalités qui ont adopté un programme local de l habitat et mis en œuvre un contrat de ville, ce qui est le cas de la MBA. que doit faire La cil? La CIL doit concevoir un document cadre définissant à l échelle intercommunale les orientations concernant les attributions de logements sociaux. Celui-ci se décline ensuite dans une Convention Intercommunale d Attribution (CIA), conformément à la loi Egalité et Citoyenneté de janvier Elle définit, en tenant compte, par secteur géographique, des capacités d accueil et des conditions d occupation des immeubles des objectifs de mixité sociale : Des objectifs d attribution à des ménages à bas revenus hors QPV : Au moins 25% des logements sociaux disponibles dans les quartiers les plus attractifs devront être attribués aux 25% des ménages les plus modestes et aux ménages relogés dans le cadre du renouvellement urbain (contre 19% en moyenne aujourd hui) ; Des objectifs d attribution en QPV à des demandeurs autre que les ménages à bas revenus ; Des objectifs de relogement des personnes prioritaires au titre du DALO et de l article L du CCH ainsi que celles relevant des opérations de renouvellement urbain. L ensemble des réservataires (Action Logement, Etat, collectivités territoriales, bailleurs sociaux) devront consacrer 25% de leurs attributions de logement aux ménages prioritaires. Les travaux Menés et à réaliser sur Mba Sur MBA, la démarche a été engagée par délibération du Conseil Communautaire le 2 juillet 2015 avec la création de CIL. Elle s est réunie par 2 fois en février et mai L ensemble des travaux, ponctués de différents groupes de travail, a permis l élaboration d un document cadre et d une convention d équilibre territoriale, signée le 24 octobre 2016 qui vient traduire, de façon contractuelle entre les signataires, les orientations stratégiques adoptées en CIL en matière d attribution de logements sociaux, Par la suite, deux importants chantiers sont à venir sur MBA sur la thématique «peuplement» : Mettre en conformité la Convention d Equilibre Territoriale avec la récente loi Egalité et Citoyenneté qui prévoit de contractualiser une Convention Intercommunale d Attribution ; Elaborer un Plan Partenarial de Gestion de la Demande et d Information des Demandeurs qui fixera les orientations destinées à assurer la gestion partagée de la demande et l information aux demandeurs. Pour plus d informations : convention-intercommunale-d-equilibre-territorial-a8876.html Contact direction des services techniques et du cadre de vie 67 Esplanade du Breuil CS MÂCON Tél. : Crédits photos : Fotolia et MBA - Impression Typocentre

Développer l offre de logements en Essonne. Rencontres Départementales de l Habitat - 3 juillet 2015

Développer l offre de logements en Essonne. Rencontres Départementales de l Habitat - 3 juillet 2015 Développer l offre de logements en Essonne Rencontres Départementales de l Habitat - 3 juillet 2015 1 Des objectifs forts de production en Ile-de-France : Loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris : Objectif

Plus en détail

1ÈRE CONFÉRENCE INTERCOMMUNALE DU LOGEMENT

1ÈRE CONFÉRENCE INTERCOMMUNALE DU LOGEMENT PRÉFET DU NORD Sous-Préfecture de Douai 1ÈRE CONFÉRENCE INTERCOMMUNALE DU LOGEMENT Mardi 2 février 2016 Eléments de contexte et méthode de travail proposée Introduction 1. Présentation du cadre règlementaire

Plus en détail

Révision du Plan Local d Urbanisme. Réunion thématique Habitat. 15 décembre 2014

Révision du Plan Local d Urbanisme. Réunion thématique Habitat. 15 décembre 2014 Réunion thématique Habitat 15 décembre 2014 o Panorama de l habitat : Comment a évolué la population villejuifoise? Quelle est l offre en logements à Villejuif? o La programmation: quelles constructions

Plus en détail

Élaboration du Programme Local de l Habitat

Élaboration du Programme Local de l Habitat RENNES METROPOLE DGAU DEP - Habitat Document Provisoire Élaboration du Programme Local de l Habitat Conseil métropolitain 19 mars 2015 1 RENNES METROPOLE 1- Le cadre politique d intervention 2 Des décennies

Plus en détail

Projet de Programme Local de l Habitat (P.L.H.) de CAP Nord

Projet de Programme Local de l Habitat (P.L.H.) de CAP Nord Agence D Urbanisme et d Aménagement de Martinique Projet de Programme Local de l Habitat (P.L.H.) de CAP Nord 2016-2022 Présentation du PLH arrêté en CDH-H Du 7 Juillet 2016 Pourquoi élaborer un PLH? Objectifs

Plus en détail

La nouvelle politique de la ville et les enjeux en matière d habitat et de partenariat avec les Hlm

La nouvelle politique de la ville et les enjeux en matière d habitat et de partenariat avec les Hlm Politique de la Ville : Quoi de neuf pour les organismes? Jeudi 13 novembre 2014 La nouvelle politique de la ville et les enjeux en matière d habitat et de partenariat avec les Hlm Damien BERTRAND Directeur

Plus en détail

Actions de LE MANS METROPOLE en matière d accession à la propriété. Commission propriété privée DREAL Jeudi 12 Mars 2015

Actions de LE MANS METROPOLE en matière d accession à la propriété. Commission propriété privée DREAL Jeudi 12 Mars 2015 Actions de LE MANS METROPOLE en matière d accession à la propriété Commission propriété privée DREAL Jeudi 12 Mars 2015 L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Le dispositif d Accession sociale à la propriété

Plus en détail

SOMMAIRE. I SCENARIO DE DEVELOPPEMENT RETENU... 3 I.1 Bilan I.2 Hypothèses et objectifs du scénario de développement retenu...

SOMMAIRE. I SCENARIO DE DEVELOPPEMENT RETENU... 3 I.1 Bilan I.2 Hypothèses et objectifs du scénario de développement retenu... SOMMAIRE I SCENARIO DE DEVELOPPEMENT RETENU... 3 I.1 Bilan 1999-2009... 5 I.2 Hypothèses et objectifs du scénario de développement retenu... 5 II SEGMENTATION ET TERRITORIALISATION DES OBJECTIFS... 9 II.1

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Pays de la Loire. Commission DREAL Propriété privée 12 mars 2015

L accession sociale à la propriété en Pays de la Loire. Commission DREAL Propriété privée 12 mars 2015 L accession sociale à la propriété en Pays de la Loire Commission DREAL Propriété privée 12 mars 2015 1 Déroulé 1. L accession sociale à la propriété et les organismes Hlm Modes d intervention Chiffres

Plus en détail

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 7 juillet 2015

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 7 juillet 2015 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC HABITAT ADEUPa 7 juillet 2015 Julie BARGAIN - Éloïse BLOUET - Guillaume CHÉREL- Pascale CHODZKO - Anne FÉREC - Nadège LOURDEAU Réf. 15/108 RÔLE DU DIAGNOSTIC

Plus en détail

PLH Les e le ments cle s du diagnostic

PLH Les e le ments cle s du diagnostic PLH 2016-2021 Les e le ments cle s du diagnostic Un territoire re sidentiel encore autonome... Un territoire dans l aire d influence de Nancy... d abord résidentiel La CC Moselle et Madon est un territoire

Plus en détail

Présentation de l article 97 de la Loi ALUR - impacts pour les organismes Hlm et les EPCI

Présentation de l article 97 de la Loi ALUR - impacts pour les organismes Hlm et les EPCI Nicolas FORISSIER HTC - Pôle Stratégies urbaines et sociales Présentation de l article 97 de la Loi ALUR - impacts pour les organismes Hlm et les EPCI Séminaire régional du jeudi 9 juin 2016 Siège social

Plus en détail

La Conférence Intercommunale du Logement (CIL)

La Conférence Intercommunale du Logement (CIL) Réunion d information 19 juin 2015 La Conférence Intercommunale du Logement (CIL) www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr Sommaire I - Enjeux II- Cadre juridique et calendrier III - Rôle de la

Plus en détail

Habiter & se loger. chiffres clés

Habiter & se loger. chiffres clés Habiter & se loger chiffres clés 2016 www.grandlyon.com La Métropole de Lyon définit et met en œuvre une politique de l Habitat et du Logement dynamique et solidaire sur les 59 communes du territoire.

Plus en détail

Logements et démographie

Logements et démographie Quelles sont les orientations de la politique municipale en matière de logement? Quelles sont les attentes de la population en matière de logement? 9 Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à

Plus en détail

intercommunal (PLHI) «Notre ambition : Faire de la Cirest une communauté d'investissement et une communauté solidaire pour une communauté de destin»

intercommunal (PLHI) «Notre ambition : Faire de la Cirest une communauté d'investissement et une communauté solidaire pour une communauté de destin» programme LOCAL de l'habitat intercommunal (PLHI) «Notre ambition : Faire de la Cirest une communauté d'investissement et une communauté solidaire pour une communauté de destin» CIREST 26b Résidence Le

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Comité Régional de l Habitat du 4/12/2012 Ville de Sannois

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Comité Régional de l Habitat du 4/12/2012 Ville de Sannois PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2016 SOMMAIRE Présentation du territoire de Sannois Les enjeux pour une politique de l habitat Les enjeux locaux Les axes du PLH 2011-2016 de l Habitat Programme Local

Plus en détail

Communauté de communes du Lodévois & Larzac. Programme Local de. l Habitat Comité Régional de l Habitat et de l Hébergement du 12 mai 2016

Communauté de communes du Lodévois & Larzac. Programme Local de. l Habitat Comité Régional de l Habitat et de l Hébergement du 12 mai 2016 Communauté de communes du Lodévois & Larzac Programme Local de l Habitat 2015-2021 Comité Régional de l Habitat et de l Hébergement du 12 mai 2016 Les différentes phases de Les phases de Les orientations

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS ÉTAT DES LIEUX

CHIFFRES CLÉS ÉTAT DES LIEUX CHIFFRES CLÉS ÉTAT DES LIEUX WWW.GRANDLYON.COM LES HABITANTS DÉMOGRAPHIE 59 communes 1,3 Millions d habitants dont 491 000 sur Lyon + de 50 000 habitants en 5 ans INSEE RP 2011 2,2 personnes par ménage

Plus en détail

PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES PLH SOMMAIRE

PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES PLH SOMMAIRE PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES Groupe Technique Logement et Urbanisme du 7 février 2014 SOMMAIRE p. 3 Relations entre EPCI et Mission

Plus en détail

Logement abordable. Démarche de Cités en Champagne

Logement abordable. Démarche de Cités en Champagne Logement abordable Démarche de Cités en Champagne Témoignage de Sophie PURON, Directrice AUDC 18 sept. 2014 Châlons-en-Champagne, capitale régionale L aire urbaine de Châlons-en-Champagne s inscrit dans

Plus en détail

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62 Viroflay la dynamique démographique Un MAINTIEN DE LA population Entre 1999 et 2008, la population de Viroflay a augmenté de 871 habitants avec un rythme annuel moyen de 0,62 %. Cette évolution est due

Plus en détail

«Se loger dans le Haut-Rhin

«Se loger dans le Haut-Rhin «Se loger dans le Haut-Rhin» 1 Conséquences des dynamiques sociodémographiques sur les besoins en logements 2 Évolution des caractéristiques de l offre en logements 3 Influence du marché de l habitat sur

Plus en détail

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Fontenay-le-Fleury a augmenté de 195 habitants avec un rythme annuel moyen d augmentation de 0,17

Plus en détail

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016.

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016. L habitat en Isère Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016 LE PARC EXISTANT Observatoire du PDH LE LOGEMENT SOCIAL 6 334 logements mis en chantier en Isère en 2015 Logements mis en chantier

Plus en détail

DOCUMENT CADRE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES EN MATIERE D'ATTRIBUTION DE LOGEMENTS SOCIAUX

DOCUMENT CADRE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES EN MATIERE D'ATTRIBUTION DE LOGEMENTS SOCIAUX DOCUMENT CADRE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES EN MATIERE D'ATTRIBUTION DE LOGEMENTS SOCIAUX Proposé à la Conférence Intercommunale de la CAMVAL du 30 mai 2016 Remarque préliminaire : La politique en matière

Plus en détail

Programme local de l habitat de la Communauté d agglomération Castres-Mazamet

Programme local de l habitat de la Communauté d agglomération Castres-Mazamet Programme local de l habitat de la Communauté d agglomération Castres-Mazamet Bilan intermédiaire du PLH 2011-2013 Jeudi 5 novembre 2015 PLH adopté en juin 2011 Principes de l évaluation à mi-parcours

Plus en détail

Bilan 2014 du Programme Local de l Habitat 2014/2020

Bilan 2014 du Programme Local de l Habitat 2014/2020 Bilan 2014 du Programme Local de l Habitat 2014/2020 SOMMAIRE Introduction... 3 Le cadre réglementaire... 3 Rappel sur le Programme Local de l Habitat Les orientations...3 Le scénario de développement...4

Plus en détail

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Versailles la dynamique démographique Un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Versailles a augmenté de 925 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de 0,12 %. Cette évolution

Plus en détail

Politiques de peuplement et logement social premiers effets de la rénovation urbaine

Politiques de peuplement et logement social premiers effets de la rénovation urbaine Bers - Ville et Habitat - CF.Geo Fanny LAINE-DANIEL Christophe NOYE Francis RATHIER Politiques de peuplement et logement social premiers effets de la rénovation urbaine CES de l ANRU 03 10 2013 : CRPV

Plus en détail

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages Toussus-le-Noble la dynamique démographique Un gain de population dû au solde migratoire positif Entre 1999 et 28, la population de Toussus-le-Noble a augmenté de 212 habitants avec un rythme annuel moyen

Plus en détail

Bassin de vie d Annecy

Bassin de vie d Annecy Bassin de vie d Annecy 75 communes - 222 973 habitants 1 Éléments de diagnostic à l échelle du bassin de vie Le bassin de vie recouvre plusieurs entités spécifiques (agglomération d Annecy, au Nord un

Plus en détail

Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période Conseil de Développement 23 juin 2016

Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période Conseil de Développement 23 juin 2016 Le PLH (Programme Local de l Habitat) communautaire pour la période 2016-2021 Conseil de Développement 23 juin 2016 De l obligation à la mise en oeuvre Une compétence obligatoire : assurer «l équilibre

Plus en détail

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 30 avril 2015

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 30 avril 2015 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC HABITAT ADEUPa 30 avril 2015 Julie BARGAIN - Éloïse BLOUET - Guillaume CHÉREL- Pascale CHODZKO - Anne FÉREC - Nadège LOURDEAU Réf. 15/108 L habitat dans le

Plus en détail

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars 2009 AMELIORER L ACCES AU LOGEMENT ET LES PARCOURS RESIDENTIELS DES MENAGES MODESTES et S IMPLIQUER DANS L HEBERGEMENT 1 SYNTHESE des PISTES

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la convention de mixité sociale

Protocole de préfiguration de la convention de mixité sociale Protocole de préfiguration de la convention de mixité sociale Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article

Plus en détail

Définir un projet d habitat à l échelle communale et intercommunale

Définir un projet d habitat à l échelle communale et intercommunale URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Définir un projet d habitat à l échelle communale et intercommunale Mars 2015

Plus en détail

Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme. La population, l urbanisation et l habitat

Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme. La population, l urbanisation et l habitat Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme La population, l urbanisation et l habitat Diagnostic 24 mars 2016 La population Réunion thématique 24 mars 2016 2 1 400 habitants en 2013 L évolution de la population

Plus en détail

S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS

S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS Conformément à l article R 441-9 du Code de la Construction et de l Habitation, le conseil d administration doit définir la politique

Plus en détail

l observatoire de l habitat du Pays de Brest

l observatoire de l habitat du Pays de Brest l observatoire de l habitat du Pays de Brest #70 D La lettre des observatoires de l ADEUPa - décembre 2016 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU Crédit photo : ADEUPa PAYS DE LESNEVEN ET DE LA CÔTE DES LÉGENDES QUELQUES

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION CADRE DE TERRITOIRE POUR LE LOGEMENT DES

MODELE DE CONVENTION CADRE DE TERRITOIRE POUR LE LOGEMENT DES MODELE DE CONVENTION CADRE DE TERRITOIRE POUR LE LOGEMENT DES SALARIES Entre : La communauté, représenté par son Président, Monsieur [Nom], habilité par décision du conseil en date du [date], délibération

Plus en détail

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique Un gain de population dû à la natalité Après une légère baisse entre 1982 et 1999, la population de Saint-Cyr-l École augmente rapidement depuis 1999. La commune

Plus en détail

Planning de l él. étude. Phase 2 : Orientations stratégiques. Phase 3 : Programme d actions. Phase 4 : Mise en place d un d observatoire

Planning de l él. étude. Phase 2 : Orientations stratégiques. Phase 3 : Programme d actions. Phase 4 : Mise en place d un d observatoire Communauté d agglomération Beaune Côte et Sud Elaboration du Programme Local de l Habitatl Phase 2 Définition D des orientations stratégiques Comité de pilotage n 2 n 20 avril 2011 Planning de l él étude

Plus en détail

Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final)

Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final) Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final) METROPOLE LILLOISE Equipe de recherche laboratoires LACTH (ENSAP Lille) et TVES (USTL) Septembre 2008 Avec

Plus en détail

Bailly la dynamique démographique

Bailly la dynamique démographique Bailly la dynamique démographique une LEGERE PERTE de population Entre 1999 et 2008, la population de Bailly a diminué de 116 habitants avec un rythme moyen de -0,32 % par an. Les tendances observées depuis

Plus en détail

Le Plan Local d Urbanisme de Velluire

Le Plan Local d Urbanisme de Velluire Le Plan Local d Urbanisme de Velluire L expression du projet urbain de la commune Diagnostic et Projet d Aménagement et de Développement Durable Qu est qu un Plan Local d Urbanisme? Rappel sur le contexte

Plus en détail

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an Jouy-en-Josas la dynamique démographique un LÉGER gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Jouy-en-Josas a augmenté de 68 habitants, soit un rythme annuel moyen de 1,1 % d augmentation.

Plus en détail

accession sociale en ANRU

accession sociale en ANRU RÉSULTATS STATISTIQUES accession sociale en ANRU Collection Cahiers - septembre 2015 L accession sociale sécurisée dans les quartiers en rénovation urbaine préambule Depuis le lancement de la rénovation

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat Communauté d agglomération de Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et conditions de versements de l aide financière accordée aux communes,

Plus en détail

ADIL 33 ETUDE. Projets d accession à la propriété en 2012

ADIL 33 ETUDE. Projets d accession à la propriété en 2012 ADIL 33 ETUDE Projets d accession à la propriété en 2012 Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX ETUDE LES PROJETS D ACCESSION A LA PROPRIETE en 2012 Cette

Plus en détail

Fiche action n 1. Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH

Fiche action n 1. Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH 12 Fiche action n 1 Traduire au niveau communal les objectifs quantitatifs et qualitatifs du PLH Décliner avec chaque commune, les objectifs de production du PLH et leur faisabilité opérationnelle : rythme,

Plus en détail

Vers l élaboration d un Schéma régional de l habitat et de l hébergement. Des repères à partager Des stratégies à construire

Vers l élaboration d un Schéma régional de l habitat et de l hébergement. Des repères à partager Des stratégies à construire Vers l élaboration d un Schéma régional de l habitat et de l hébergement Des repères à partager Des stratégies à construire 10 septembre 2014 Matinée d échanges entre acteurs de l habitat et de l hébergement

Plus en détail

LES ENJEUX ET OBJECTIFS

LES ENJEUX ET OBJECTIFS 3 LES ENJEUX ET OBJECTIFS 1. LES ENJEUX DU PLH 1 2 3 Répondre aux besoins en logement dans un contexte de croissance de l'agglomération > OPTIMISER Dans chaque bassin de vie, renforcer la diversité de

Plus en détail

Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers

Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers Convention d utilité sociale et Nouvelle politique des loyers 1 2 Politique des loyers 2 Un constat - les loyers dans le parc social sont déterminés en fonction des modalités de financement initiales des

Plus en détail

HABITREG.NET RÉGION NORD LUXEMBOURG PRÉSENTATION SYNTHÈSE CEPS/INSTEAD

HABITREG.NET RÉGION NORD LUXEMBOURG PRÉSENTATION SYNTHÈSE CEPS/INSTEAD HABITREG.NET RÉGION NORD LUXEMBOURG PRÉSENTATION SYNTHÈSE CEPS/INSTEAD 2 TENDANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES ET IMPACTS SUR L HABITAT 1. Mise en contexte des territoires luxembourgeois Occupation du territoire

Plus en détail

l observatoire de l habitat du Pays de Brest

l observatoire de l habitat du Pays de Brest l observatoire de l habitat du Pays de Brest #7 B La lettre des observatoires de l ADEUPa - décembre 16 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU Crédit photo : ADEUPa PAYS D IROISE QUELQUES CHIFFRES CLÉS LE MARCHÉ DE

Plus en détail

Ville de Corbeil-Essonnes. Agenda 21. Atelier de partage du diagnostic. Corbeil-Essonnes, ville accueillante en matière de logements?

Ville de Corbeil-Essonnes. Agenda 21. Atelier de partage du diagnostic. Corbeil-Essonnes, ville accueillante en matière de logements? Ville de Corbeil-Essonnes Agenda 21 Atelier de partage du diagnostic Corbeil-Essonnes, ville accueillante en matière de logements? 20 novembre 2012 Version amendée suite à l atelier Objectif et règles

Plus en détail

SITUATION DU LOGEMENT A BLANQUEFORT en 2009

SITUATION DU LOGEMENT A BLANQUEFORT en 2009 SITUATION DU LOGEMENT A BLANQUEFORT en 2009 Ville de Blanquefort décembre 2009 Les données 2006 du recensement de la population publiées par l INSEE en juillet dernier complétées par des statistiques 2008

Plus en détail

Le Pass Foncier. Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps. Communauté de communes de Bièvre Est - Juin 2009

Le Pass Foncier. Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps. Communauté de communes de Bièvre Est - Juin 2009 Le Pass Foncier Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps 1 L origine Dans le cadre de la Loi ENL et des mesures en faveur de l accession à la propriété, le Pass Foncier est créé

Plus en détail

Aire Urbaine de Toulouse : les chiffres 2006 du logement neuf. Agir ensemble pour répondre aux besoins de logement pour tous

Aire Urbaine de Toulouse : les chiffres 2006 du logement neuf. Agir ensemble pour répondre aux besoins de logement pour tous Aire Urbaine de Toulouse : les chiffres 2006 du logement neuf Agir ensemble pour répondre aux besoins de logement pour tous Jeudi 24 Mai 2007- Centre de Congrès Pierre Baudis - Toulouse 24 mai 2007 Association

Plus en détail

Rappel des principaux éléments de diagnostic

Rappel des principaux éléments de diagnostic Le programme d actions du 2 ème Programme Local de l Habitat est décliné territorialement, d une part à l échelle des huit territoires de l agglomération et d autre part à l échelle des 87 communes. L

Plus en détail

Chiffres clés du logement et de l habitat

Chiffres clés du logement et de l habitat DREAL Chiffres et statistiques n 2013-09 Septembre 2013 Chiffres clés du logement et de l habitat Édition 2013 Directrice de la publication Anne-Emmanuelle OUVRARD Rédaction SCTE (unité analyse statistique).

Plus en détail

CA Arles - Crau - Camargue - Montagnette. Tables Rondes du 2 ème PLH

CA Arles - Crau - Camargue - Montagnette. Tables Rondes du 2 ème PLH CA Arles - Crau - Camargue - Montagnette Tables Rondes du 2 ème PLH Thème 3 Le développement de l accession abordable dans un contexte de maitrise de l étalement urbain PLH de la Communauté d agglomération

Plus en détail

BORDEAUX LA BASTIDE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre compas. Au service du sens

BORDEAUX LA BASTIDE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre compas. Au service du sens BORDEAUX LA BASTIDE Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre 2014 L analyse des besoins sociaux (ABS) Observer les besoins de la population pour adapter la politique

Plus en détail

Communauté de communes de Vitry-le-François

Communauté de communes de Vitry-le-François Communauté de communes de Vitry-le-François Une forte déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990

Plus en détail

Lancement du Passeport Accession Logement 4 décembre 2013

Lancement du Passeport Accession Logement 4 décembre 2013 Dossier de presse Lancement du Passeport Accession Logement 4 décembre 2013 I/ L habitat, un enjeu essentiel II/ L action du Grand Dax en faveur de l habitat III/ La démarche du passeport accession IV/

Plus en détail

Le logement social et les classes moyennes à Paris Varsovie 14 novembre 2016

Le logement social et les classes moyennes à Paris Varsovie 14 novembre 2016 Le logement social et les classes moyennes à Paris Varsovie 14 novembre 2016 Stéphanie JANKEL, membre du comité de direction en charge du pilotage des études logement de l Atelier parisien d urbanisme

Plus en détail

L OPAC de la Haute-Loire et la Société Anonyme Le Foyer Vellave, d autre part,

L OPAC de la Haute-Loire et la Société Anonyme Le Foyer Vellave, d autre part, Préambule En application de m article R 441-5 du Code de la Construction et de l Habitation, l Etat, par l intermédiaire du Préfet, dispose d un quota de logements réservés et d un droit de proposition

Plus en détail

Les aides à la pierre

Les aides à la pierre Dossier de presse Les aides à la pierre Une volonté forte d améliorer l habitat Lundi 3 avril 2006 16h30 Bourges Plus a pour objectif de mettre en œuvre une politique de l habitat en phase des attentes

Plus en détail

Données structurelles : Données conjoncturelles (d évolution) : Quatre variables supplémentaires ont été associées :

Données structurelles : Données conjoncturelles (d évolution) : Quatre variables supplémentaires ont été associées : Données mobilisées pour l analyse en composante principale et la typologie des Les données mobilisées sont issues du recensement de la population homogénéisé pour l année (disponible au démarrage de l

Plus en détail

Avec le concours financier de la Région Bretagne. Fédération des agences d urbanisme et de développement de Bretagne

Avec le concours financier de la Région Bretagne. Fédération des agences d urbanisme et de développement de Bretagne Avec le concours financier de la Région Bretagne Fédération des agences d urbanisme et de développement de Bretagne Évènements clés : CELIB Région de programme Évènements clés après 1956 : Bataille de

Plus en détail

BORDEAUX CHARTRONS- GRAND PARC-JARDIN PUBLIC

BORDEAUX CHARTRONS- GRAND PARC-JARDIN PUBLIC BORDEAUX CHARTRONS- GRAND PARC-JARDIN PUBLIC Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre 2014 L analyse des besoins sociaux (ABS) Observer les besoins de la population

Plus en détail

L observatoire départemental de l habitat. Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté

L observatoire départemental de l habitat. Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté L observatoire départemental de l habitat Les indicateurs-clés du logement à Lamballe Communauté 1 Le tableau de bord Revenus Parc locatif privé Accession sociale à la propriété Population Marché immobilier

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Haut-Rhin Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

Agence Départementale d Information sur le Logement du Haut-Rhin Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Le tableau de bord de l habitat : une nouvelle production de l agence qui sera mis à jour annuellement qui a pour but de dresser un état des lieux de la conjoncture «Habitat/Logement» dans le département

Plus en détail

LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME

LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME Nîmes, Hôtel l Orangerie 26 mars 2013 PROGRAMME Accueil Introduction du sujet Clément FELDIS, Chargé d études AUDRNA «Les Hauts d Argence»

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 08 Des hôtels particuliers

Plus en détail

N a n t e s M é t r o p o l e

N a n t e s M é t r o p o l e N a n t e s M é t r o p o l e Les migrations résidentielles & les projections de la population à l horizon 2030 De la prospective territoriale aux définitions des stratégies urbaines Conseil de développement

Plus en détail

Le Plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs

Le Plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs Réunion d information 19 juin 2015 Le Plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr Sommaire I Le plan partenarial de gestion

Plus en détail

Loger les enfants de tous les Franciliens

Loger les enfants de tous les Franciliens Loger les enfants de tous les Franciliens La satisfaction des besoins page 27 2 La diversité du logement page 33 26 La satisfaction des besoins L évolution de la population par département La perspective

Plus en détail

Loger les salariés drômois, un défi pour les entreprises et les territoires? Le contexte drômois

Loger les salariés drômois, un défi pour les entreprises et les territoires? Le contexte drômois Direction départementale des Territoires Loger les salariés drômois, un défi pour les entreprises et les territoires? Rencontre du 29 novembre 2012 Le contexte drômois 1 La Drôme, quelques chiffres clefs

Plus en détail

Diagnostic de l occupation sociale et du fonctionnement des immeubles Hlm Analyse des enjeux de mixité

Diagnostic de l occupation sociale et du fonctionnement des immeubles Hlm Analyse des enjeux de mixité 31 mars 2016 Diagnostic de l occupation sociale et du fonctionnement des immeubles Hlm Analyse des enjeux de mixité La contribution des organismes Hlm Région Centre/Poitou Charentes Des enjeux et des dispositifs

Plus en détail

Programme local d habitat. Habiter l agglo

Programme local d habitat. Habiter l agglo Programme local d habitat Habiter l agglo Le PLH, qu est-ce que c est?.................................2 Des logements plus nombreux.............................5 Des logements plus accessibles...........................6

Plus en détail

Automnales de l habitat Gironde 2 décembre Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement d'aquitaine

Automnales de l habitat Gironde 2 décembre Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement d'aquitaine Automnales de l habitat 2014 Gironde 2 décembre 2014 Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement d'aquitaine 1 Les Automnales de l Habitat I. Les principaux constats relatifs

Plus en détail

Actualisation du projet de territoire. Ateliers thématiques 29 mars 2013

Actualisation du projet de territoire. Ateliers thématiques 29 mars 2013 Actualisation du projet de territoire Ateliers thématiques 29 mars 2013 Déroulé de l après-midi 14h00 Arrivée des participants 14h10-14h50 Séance plénière d introduction > accueil par le Président > rappel

Plus en détail

Le portage ciblé de redressement des copropriétés en difficulté. Service des études, de la prospective et de l'évaluation / DEAT

Le portage ciblé de redressement des copropriétés en difficulté. Service des études, de la prospective et de l'évaluation / DEAT Le portage ciblé de redressement des copropriétés en difficulté Service des études, de la prospective et de l'évaluation / DEAT Contexte L enjeu des copropriétés en difficulté : Un phénomène croissant,

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 19 ET 20 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 19 ET 20 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2013/E5/216 ASSEMBLEE DE CORSE 5 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013 19 ET 20 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : REPARTITION

Plus en détail

LE CENTRE VILLE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre compas. Au service du sens

LE CENTRE VILLE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre compas. Au service du sens LE CENTRE VILLE Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre 2014 L analyse des besoins sociaux (ABS) Observer les besoins de la population pour adapter la politique d

Plus en détail

Aides à l accession sociale à la propriété Plan national / Plan local. Journée réseau des Acteurs de l Habitat, 26 juin 2009

Aides à l accession sociale à la propriété Plan national / Plan local. Journée réseau des Acteurs de l Habitat, 26 juin 2009 Aides à l accession sociale à la propriété Plan national / Plan local Journée réseau des Acteurs de l Habitat, 26 juin 2009 1 Plan de l exposé Les principaux outils de l accession sociale PTZ, PSLA, Pass-Foncier

Plus en détail

La crise économique et ses impacts sur le logement sur le Pôle Ouest. CADOL Nantes 02 février 2015

La crise économique et ses impacts sur le logement sur le Pôle Ouest. CADOL Nantes 02 février 2015 La crise économique et ses impacts sur le logement sur le Pôle Ouest CADOL Nantes 02 février 2015 Sommaire 1. Un bassin d emploi dynamique impacté par la crise économique 2. Le logement et la crise 1.

Plus en détail

VERS UNE POLITIQUE DE PEUPLEMENT DU PARC HLM A L ECHELLE INTERCOMMUNALE

VERS UNE POLITIQUE DE PEUPLEMENT DU PARC HLM A L ECHELLE INTERCOMMUNALE VERS UNE POLITIQUE DE PEUPLEMENT DU PARC HLM A L ECHELLE INTERCOMMUNALE Rencontre Villes² / Union Sociale pour l Habitat 3 février 2015 Le contexte du logement social dans l agglomération de Tours 34 500

Plus en détail

En partenariat avec : Rég Réio gi n o R n h R ô h n ô e n Alpe e s

En partenariat avec : Rég Réio gi n o R n h R ô h n ô e n Alpe e s En partenariat avec : Région Rhône Alpes Mandataire Mandataire : Etude foncière et immobilière du marché de la région d Annemasse Co-traitants : Co-traitants : Atelier 2 -Leviers opérationnels pour favoriser

Plus en détail

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE HABITAT CADRE DE VIE FONCIER URBANISME

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE HABITAT CADRE DE VIE FONCIER URBANISME DIAGNOSTIC STRATEGIQUE HABITAT CADRE DE VIE FONCIER URBANISME Etude réalisée par Altaïr 17 septembre 2010 en collaboration avec IDL conseil & SV Consultante Pays & Quartiers d Aquitaine Lembeye Le Pays

Plus en détail

Les cartes et chiffres présentés dans ce document sont susceptibles d évoluer au cours de l élaboration du PLU

Les cartes et chiffres présentés dans ce document sont susceptibles d évoluer au cours de l élaboration du PLU SPÉRACÈDES, UNE COMMUNE DU MOYEN PAYS Une commune de la Communauté d Agglomération du Pays de Grasse et du SCoT Ouest des Alpes Maritimes En 1911, indépendance et création de Spéracèdes 1 279 habitants

Plus en détail

Réunion d information portant sur la Modification simplifiée n 1 du Plan Local d Urbanisme

Réunion d information portant sur la Modification simplifiée n 1 du Plan Local d Urbanisme Réunion d information portant sur la Modification simplifiée n 1 du Plan Local d Urbanisme Secteur Gare Est Tranche n 2 surface de 2 950 m² Parcelles AY 564 (369 m²), AY 565 (398 m²) AY 566 (413 m²), AY

Plus en détail

Observatoire régional aménagement et habitat

Observatoire régional aménagement et habitat DRE Rhône-Alpes Observatoire régional aménagement et habitat Annexe1 : variables de contexte JUIN 2008 1 Nom de l indicateur Variable de contexte V1 : taux d évolution annuelle du nombre de ménages Question

Plus en détail

RÉVISION DU RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 14 DÉCEMBRE

RÉVISION DU RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 14 DÉCEMBRE RÉVISION DU RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 14 DÉCEMBRE Réunions publiques Révision générale du Plan Local d Urbanisme et de l Habitat - Ville de Vénissieux - Décembre 2015 1 DÉROULÉ DE LA PRÉSENTATION PARTIE 1

Plus en détail

Projet de Requalification des Quartiers du Centre-ville d Aubervilliers (PNRQAD)

Projet de Requalification des Quartiers du Centre-ville d Aubervilliers (PNRQAD) Projet de Requalification des Quartiers du Centre-ville d Aubervilliers (PNRQAD) 1 Présentation générale de la stratégie d intervention 2 3 Déclinaison opérationnelle du projet Déclinaison financière 4

Plus en détail

NOR : LHAL N (Texte non paru au journal officiel)

NOR : LHAL N (Texte non paru au journal officiel) Ministère du logement et de l habitat durable Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages E00 Note technique du 25 avril 2017

Plus en détail

Quel immobilier aujourd hui? Quelle ville demain? 5 avril 2010 Association loi , Grande rue Nazareth Toulouse Copyright Adequation

Quel immobilier aujourd hui? Quelle ville demain? 5 avril 2010 Association loi , Grande rue Nazareth Toulouse Copyright Adequation Quel immobilier aujourd hui? Quelle ville demain? 5 avril 2010 1 Périmètre et rappel des objectifs du Scot SMEAT : 8650 à 10300 logements neufs par an, sur 23 ans dont 2400 logements sociaux. Le SMEAT

Plus en détail

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons édito Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons de vivre, de concevoir nos espaces, de construire et d habiter, nous

Plus en détail