COMPRENDRE. l assurance condo

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPRENDRE. l assurance condo"

Transcription

1 COMPRENDRE l assurance condo

2 TABLE DES MATIÈRES 1. Le vocabulaire de la copropriété 2. Votre condo est-il bien assuré? 3. Les dégâts d eau, la bête noire des copropriétaires 4. Achat d un condo : mythes et conseils 5. Protection juridique : une aide précieuse en cas de problèmes en lien avec votre condo En cours de lecture, vous pourrez accéder à de l information complémentaire en cliquant sur cette pastille. 2

3 LE VOCABULAIRE DE LA COPROPRIÉTÉ

4 LE VOCABULAIRE DE LA COPROPRIÉTÉ LES AMÉLIORATIONS LOCATIVES en assurance copropriété désignent toute modification des aménagements originaux de l unité qui font augmenter la valeur de reconstruction d une unité d habitation. Par exemple : remplacer des armoires de cuisine en mélamine par d autres en chêne ou remplacer du tapis par du bois franc. LA DÉCLARATION DE COPROPRIÉTÉ est un document notarié qui régit les rapports entre les copropriétaires et énoncent les règles de gestion de l immeuble. C est par la publication de ce document que le syndicat d une copropriété est fondé officiellement. Elle se divise en trois parties distinctes : l acte constitutif, le règlement de l immeuble et l état descriptif des fractions. Tous les occupants de l immeuble doivent la respecter, même s ils ne font pas partie des copropriétaires. 4

5 VOCABULAIRE DE BASE LE FONDS DE PRÉVOYANCE est la réserve d argent à laquelle contribuent tous les copropriétaires pour couvrir d éventuels travaux majeurs sur l immeuble. LES FRAIS DE CONDO sont ceux exigés par le syndicat de copropriété pour couvrir les factures communes, touchant principalement l entretien du terrain et des parties communes de l immeuble. Au Québec, selon la loi, au moins 5 % des frais de condo doivent être versés dans le fonds de prévoyance. 5

6 LE SYNDICAT DE COPROPRIÉTÉ représente et regroupe tous les copropriétaires résidant dans un immeuble en copropriété. La gestion du syndicat est confiée à un conseil d administration composé de certains copropriétaires désignés par l assemblée des copropriétaires. Le syndicat est responsable de veiller à la conservation de l immeuble, à l entretien et à l administration des parties communes, à la sauvegarde des droits afférents à l immeuble ou à la copropriété, ainsi qu à toutes les opérations d intérêt commun. Il est très important pour les copropriétaires de participer aux assemblées, puisqu ils sont eux aussi responsables de la bonne gestion de l immeuble! LA VALEUR À NEUF OU VALEUR DE RECONSTRUCTION représente le coût de reconstruction du bâtiment en cas de perte totale, avec des matériaux de même qualité. Il est établi en tenant compte des caractéristiques propres au bâtiment et des plus récentes données dans l industrie de la construction domiciliaire au Québec. Il n est pas relié à la valeur de votre résidence sur le marché, ni à l évaluation servant à établir vos taxes municipales. UN VICE CACHÉ est un défaut impossible à déceler au moment de l achat, qui nuit à l utilisation normale d un immeuble ou qui en diminue la valeur. 6

7 VOTRE CONDO EST-IL BIEN ASSURÉ? Afin d être bien protégé, votre condo doit être couvert par deux contrats d assurance : votre assurance habitation pour copropriétaire et l assurance du syndicat de copropriété. Mais attention! Toutes les couvertures d assurance ne sont pas égales et il est primordial de choisir les couvertures adaptées à vos besoins.

8 L ASSURANCE HABITATION POUR COPROPRIÉTAIRE Au Québec, il n est pas obligatoire de détenir une assurance habitation. Même si la loi ne l exige pas, votre déclaration de copropriété pourrait vous obliger à détenir une assurance habitation pour copropriétaire occupant. Une assurance habitation demeure la meilleure (et la seule) manière de protéger vos investissements dans votre condo. Elle devrait couvrir : 1. les améliorations que vous avez apportées à votre unité 2. vos biens (meubles et effets personnels) 3. votre responsabilité civile c est-à-dire tout dommage matériel ou toute blessure que vous pourriez causer à autrui et dont vous pourriez être tenu responsable 4. les portions du bâtiment ou de votre unité qui devraient normalement être couvertes par l assurance du syndicat (ex. : murs, planchers, armoires, etc.), si le syndicat n était pas assuré ou s il n était pas suffisamment assuré 8

9 Plusieurs niveaux de protection existent pour les copropriétaires. Certains assureurs incluent des protections que d autres excluent. La vigilance est donc de mise afin de vous assurer que vous choisissez la meilleure couverture! Un exemple : Un incendie endommage les murs extérieurs de votre immeuble. L assureur du syndicat verse donc l indemnité prévue au contrat, moins la franchise, dont le montant est réparti entre les copropriétaires. Certaines assurances habitation pour copropriétaire couvrent ces frais et les assument à votre place. Vous louez votre condo? Avisez votre représentant en assurance! Si vous êtes propriétaire d un condo que vous louez à une autre personne, n oubliez pas d aviser votre assureur du fait que vous louez et n occupez pas vous-même les lieux! Votre couverture sera ajustée afin de demeurer valide même si vous ne résidez pas sur les lieux. 9

10 L ASSURANCE DU SYNDICAT DE COPROPRIÉTÉ Contrairement à l assurance habitation des copropriétaires, l assurance du syndicat de copropriété n est jamais optionnelle. En effet, la loi oblige le syndicat à détenir une couverture d assurance dont le montant correspond à la valeur à neuf de l immeuble. Cette assurance couvre tous les dommages survenant au bâtiment, qu ils touchent les parties communes ou les parties privatives. Elle devrait couvrir : 1. le bâtiment lui-même, pour sa valeur à neuf, incluant : les portions du bâtiment incluses dans chacune des unités privées, comme les planchers ou les murs les parties communes (comme le gym, les couloirs, le garage, la toiture, etc.) 2. les aménagements d origine des unités, comme les armoires ou les comptoirs 3. les biens appartenant au syndicat (donc, à tous les copropriétaires) 4. la responsabilité civile du syndicat (une couverture obligatoire qui évite aux copropriétaires de devoir assumer les conséquences financières d une poursuite, dans le cas où des dommages matériels ou des blessures seraient causées à une personne pour lesquels le syndicat pourrait être tenu responsable). 5. la responsabilité civile des administrateurs du syndicat 10

11 (facultative) L assurance du syndicat de copropriété vient avec des obligations légales qui reposent sur l ensemble des copropriétaires. En tant que membres du syndicat de copropriété, tous les copropriétaires sont tenus de s assurer que tout sinistre touchant l immeuble ou l une des unités est rapporté à l assureur du syndicat. 11

12 EN BREF, QUI COUVRE QUOI EN CAS DE SINISTRE TOUCHANT VOTRE UNITÉ? Votre assurance habitation Se chargera de vous indemniser pour : les dommages causés à vos biens personnels (comme vos meubles) les dommages causés aux améliorations apportées à votre unité (par exemple, si les armoires d origine en mélamine ont été remplacées par des armoires en chêne, votre assurance habitation couvrira la différence de valeur entre des armoires en mélamine et celles en chêne) L assurance du syndicat Se chargera de remettre votre unité dans son état d origine, soit lors de la construction de l immeuble ou de la conversion de l immeuble en copropriété une insuffisance de l assurance du syndicat (si votre police d assurance le prévoit) 12

13 CE QU IL FAUT VÉRIFIER POUR ÊTRE CERTAIN D ÊTRE BIEN ASSURÉ Référez-vous à la déclaration de copropriété, qui pourrait préciser quelle assurance couvre chaque partie du bâtiment. Il se peut également que ce document dicte certaines exigences, comme des protections obligatoires pour les dégâts d eau ou des montants de couverture précis. Obtenez une copie de la police d assurance du syndicat de copropriété et vérifiez : le montant pour lequel le bâtiment est assuré. Il devrait être suffisant pour permettre sa reconstruction à neuf en cas de sinistre majeur. Si le montant de couverture de l immeuble est insuffisant, les copropriétaires devront assumer les frais de reconstruction excédant le montant de couverture. De plus, informez-vous de la fréquence de réévaluation du bâtiment auprès des administrateurs du syndicat. Une évaluation professionnelle devrait être effectuée aux 3 à 5 ans. les couvertures souscrites, surtout celles contre les dégâts des eaux, afin de vous assurer qu elles sont suffisantes. Autrement, vous et les autres copropriétaires devrez compenser cette insuffisance par des protections accrues sur l assurance de votre unité, qui représentent des primes plus élevées. Si votre assurance et celle du syndicat n incluent pas de protections adéquates contre les dégâts d eau, vous devrez assumer les conséquences financières d un tel sinistre. les exclusions et les limites des avenants, afin de vous assurer qu elles sont assez élevées, en particulier pour les dégâts d eau. 13

14 Vérifiez si vous avez besoin de protections complémentaires. Le rôle du représentant en assurance est de vous aider à évaluer si les protections de base sont suffisantes pour vos besoins et de vous conseiller sur les ajustements à y apporter. N hésitez pas à lui demander conseil! 14

15 LES DÉGÂTS D EAU, LA BÊTE NOIRE DES COPROPRIÉTAIRES Infiltration par les murs ou la toiture, bris d un chauffeeau, baignoire qui déborde chez le voisin du dessous, refoulement d égouts Nombreuses sont les sources de dégâts d eau. Ce n est pas pour rien qu ils représentent la principale cause de réclamation en copropriété. Mais comment y faire face et peut-on les prévenir?

16 POURQUOI AUTANT DE DÉGÂTS D EAU DANS LES CONDOS? Certains des facteurs en cause sont difficiles à contrôler, comme les conditions climatiques changeantes et les distractions de la part des copropriétaires (fenêtre ou robinet laissés ouverts par mégarde). D autres causes peuvent plus facilement être enrayées. Selon le Bureau d assurance du Canada (BAC), un entretien rigoureux du bâtiment réduit considérablement les risques de sinistres. Cette diminution de risque se reflète évidemment dans un meilleur contrôle des primes d assurance. Bien sûr, les dépenses d entretien sont une nécessité en copropriété, puisque l entité formée par l ensemble des copropriétaires (le syndicat) a l obligation de préserver le patrimoine de tous les copropriétaires. 16

17 COMMENT FAIRE FACE AUX DÉGÂTS D EAU? Soyez proactif et bien informé Assistez aux assemblées générales de copropriété! Vous pourrez ainsi vérifier l importance accordée à l entretien des parties communes. En posant quelques questions aux administrateurs de votre syndicat de copropriété, vous aurez une meilleure idée de l état du bâtiment et saurez mieux réagir si un dégât d eau survenait dans votre unité. Quelques questions à poser : Existe-t-il un carnet d entretien de l immeuble, retraçant l historique des travaux exécutés? Quelles sont les mesures prises quand une déficience est identifiée sur l immeuble? Qui dois-je informer si un dégât d eau survient dans mon unité ou si j en découvre un dans une partie commune? Est-ce que le personnel d entretien ou un des copropriétaires connaît l emplacement de l entrée d eau principale de l immeuble? 17

18 Assurez-vous que votre assurance habitation comporte des couvertures suffisantes Vous croyez qu il est inutile de détenir une couverture contre les refoulements d égouts lorsque vous ne demeurez pas au rez-de-chaussée de votre immeuble en copropriété? Ce n est pas aussi simple! Si un dégât d eau survenait dans le hall d entrée de la copropriété, les frais non couverts par l assurance du syndicat de copropriété seraient redistribués entre chacun des copropriétaires. Si vous avez une couverture contre les dégâts des eaux du sol, votre assureur assumera votre part des frais encourus. Autrement, vous en serez réduit à puiser dans vos économies. La sélection de vos couvertures d assurance doit donc prendre en compte les types de couvertures incluses dans l assurance du syndicat et, surtout leurs limites et leurs lacunes. 18

19 Prévenez et limitez les dommages causés par les dégâts d eau 1. Soyez vigilant lorsque vous remplissez votre bain ou votre évier. Si vous devez vous éloigner, fermez l eau. 2. Évitez de verser dans la toilette des déchets solides, comme de la litière pour chats ou de la graisse, qui pourraient boucher le tuyau. 3. Soyez présent lorsque la laveuse et le lave-vaisselle fonctionnent. En cas de pépin, vous pourrez réagir rapidement. Une bonne habitude : vérifier annuellement l état des tuyaux. Des signes de faiblesse? Ne tardez pas à les remplacer. 19

20 4. Inspectez fréquemment les joints d étanchéité autour de la douche, de la baignoire, des lavabos et des éviers. S ils montrent des signes d altération, refaites-les. Vous pouvez aussi déposer une goutte de colorant alimentaire dans le réservoir de la toilette pour vérifier s il fuit. Si le colorant apparaît dans la cuvette, c est qu il y a une fuite. 5. Remplacez le chauffe-eau tous les 10 à 12 ans. Il doit également être remplacé si de l eau rouillée s écoule des robinets ou si des suintements ou des fuites d eau apparaissent à même l appareil. Il est recommandé d installer le chauffe-eau dans un bac de rétention raccordé à un drain afin de faciliter l évacuation de l eau en cas de fuite. Assurez-vous aussi qu il est installé conformément aux exigences du fabricant. Autrement, le fabricant pourrait nier sa responsabilité en cas de défectuosité. 6. Songez à faire installer des détecteurs de fuites d eau sur vos appareils ménagers utilisant l eau. Le principe est simple. De petits capteurs sont installés aux endroits à risque. Dès qu ils détectent une fuite d eau, un signal (alarme, courriel ou SMS) est envoyé pour vous permettre de la stopper. Certains modèles coupent automatiquement l alimentation d eau principale. D autres sont reliés à un central et contactent le propriétaire ou une autre personne choisie par ce dernier si une fuite est détectée. 20

21 7. Utilisez des éviers, siphons et appareils sanitaires en bon état. Un truc : pour les drains de la douche, de la baignoire et du lavabo, garder une crépine (ce rond de tôle perforée qui sert de filtre à l entrée d un tuyau) en place évite que des cheveux et autres éléments bouchent la tuyauterie. Le mal est fait? Saupoudrez du bicarbonate de soude dans le drain et versez au moins 500 ml de vinaigre chaud. Pompez jusqu à ce que l eau s écoule facilement. 8. Vous vous absentez pendant plusieurs jours? Demandez à un voisin ou à un membre de l entourage de passer de temps à autre, dans le but de s assurer que tout baigne. 21

22 ACHAT D UN CONDO : MYTHES ET CONSEILS Voici quelques renseignements importants qui vous aideront à vous assurer que vous faites un choix éclairé, que l achat que vous vous apprêtez à conclure suit les règles de l art et que le vendeur vous a transmis toute l information requise.

23 QUELQUES MYTHES À BRISER Un condo représente moins de dépenses et d entretien qu une maison C est vrai, le coût d achat d un condo est souvent moins élevé que celui d une maison unifamiliale. Cependant, n oubliez pas que vous demeurez non seulement responsable des frais d entretien de votre unité de condo, mais vous devenez aussi en partie responsable des frais d entretien de l immeuble de copropriété. Bien sûr, comme l entretien de l immeuble est effectué par un tiers, cela vous évite du travail. Par contre, vous avez tout intérêt à garder un œil vigilant sur le bon déroulement des travaux d entretien et sur la gestion adéquate du fonds de prévoyance par le syndicat de copropriété. En cas de négligence de la part des administrateurs de la copropriété, vous et les autres copropriétaires en subiriez les inconvénients. 23

24 Je ne suis pas obligé d assurer mon condo : une dépense de moins! Au Québec, il n est pas obligatoire de détenir une assurance habitation. Toutefois, votre déclaration de copropriété pourrait vous obliger à détenir une assurance habitation pour copropriétaire occupant. Lisez-la attentivement afin de connaître vos obligations en matière d assurance, mais aussi celles du syndicat. N oubliez pas que vous devez vous conformer à la déclaration. Votre décision dépend de votre tolérance aux risques considérant que l assurance du syndicat comporte des limites, notamment pour vos biens personnels et vos meubles. 24

25 4 POINTS QUI MÉRITENT VOTRE VIGILANCE 1. Frais de condo «allégés»? Attention! Les frais de condo exigés pour couvrir les factures communes, touchant principalement l entretien du terrain et des parties communes de l immeuble, sont très bas? Méfiez-vous! Des frais peu élevés cachent trop souvent une déficience du fonds de prévoyance. Ils peuvent aussi être révélateurs d une négligence dans l exécution des réparations nécessaires et de l entretien préventif. Une telle négligence augmente les risques de sinistres, comme les dégâts d eau causés par l infiltration d eau par le toit ou les murs extérieurs, et est la raison principale de l augmentation des primes d assurance habitation pour copropriétaires. Au Québec, la loi exige qu au moins 5 % des frais de condo soient versés dans le fonds de prévoyance. Or, ce taux est généralement insuffisant. La réalité pourrait vous rattraper au moment où des rénovations s imposeront et faire un trou dans votre budget. Le Bureau d assurance du Canada (BAC) recommande de ne pas lésiner sur les sommes à verser dans chacun de ces comptes pour éviter des sinistres et des soucis inutiles. 25

26 Sachez aussi que les frais de copropriété sont souvent donnés à titre indicatif et qu ils pourraient varier de façon importante. 2. La déclaration et le règlement de la copropriété : à ne pas prendre à la légère Prenez le temps de bien lire ces documents et assurez-vous de bien les comprendre. Dans l enthousiasme qui accompagne l achat d un nouveau chez-soi, il est tentant de sauter cette étape. Pourtant, ces documents pourraient faire pencher la balance au moment de prendre votre décision. Souvenez-vous que : certains règlements peuvent se révéler très stricts. Des exemples? Dans certains condos, l usage d un barbecue, la présence d un animal ou même les couvre-planchers de bois franc sont interdits; lorsque le délai prévu dans votre offre d achat pour consulter ces documents est expiré, l offre d achat peut prévoir que vous avez accepté d acheter la copropriété qui est régie par ces documents. Vous devez alors vous y conformer; d un immeuble à l autre, les règlements sont très différents. 26

27 3. Condo neuf : pensez à une assurance titre Votre condo de rêve est en construction? Il est possible que votre notaire vous suggère de souscrire une assurance titre. Cette assurance protège l acheteur et le prêteur hypothécaire en cas de problèmes avec les titres d une propriété. Votre notaire est la meilleure personne pour vous conseiller à ce sujet car chaque produit d assurance titre est différent. Par exemple, l assurance titre peut prévoir que si l entrepreneur ne payait pas ses sous-traitants ou si la construction n était pas conforme et qu elle devait être refaite en partie, vous seriez protégés contre les ennuis financiers que tels problèmes pourraient vous causer. Elle peut aussi couvrir d autres frais au besoin, comme des frais juridiques. Votre notaire est la meilleure personne pour vous conseiller à ce sujet. 27

28 4. Les questions à poser avant d acheter un condo Au moment d acheter une copropriété, l acheteur devrait exiger dans l offre d achat que le vendeur lui permette d examiner : la déclaration de copropriété le règlement de l immeuble les procès-verbaux produits à la suite des assemblées de copropriété les états financiers du syndicat 28

29 Il serait également avantageux d avoir une liste des améliorations apportées à l unité depuis la construction ou la conversion de l édifice en copropriété, ou une description détaillée de l unité de base. Ces documents jouent un rôle majeur dans le processus de vente. En effet, l offre d achat peut prévoir que l acheteur doit s en déclarer satisfait pour que la vente soit finalisée. Bon à savoir : si le conseil d administration a voté une dépense future, le vendeur est tenu d en informer l acheteur par écrit, à défaut de quoi il s expose à des recours éventuels pour avoir omis de transmettre une information importante à l acheteur. Lien utile Pour mieux comprendre tout ce qui entoure l achat d un condo, consultez le Guide pratique de la copropriété du magazine Protégez-vous. 29

30 L ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE : DE L AIDE PRÉCIEUSE! Vous avez investi dans un condo de rêve. Mais voilà que l un de vos voisins laisse son chien japper continuellement. Le règlement de copropriété est pourtant clair : les chiens sont interdits et tous les occupants de l immeuble ont droit à un environnement paisible. Vous vous adressez donc au syndicat des copropriétaires pour faire cesser les agissements de votre voisin.

31 PROPRIÉTAIRES DE CONDOS : L ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE PEUT VOUS AIDER! En cas de mésentente entre voisins ou avec les administrateurs du syndicat, l aide d un expert en droit peut vous éviter bien des soucis. L avocat peut trouver avec vous des pistes de solution. Par exemple, il pourrait transmettre une mise en demeure au voisin afin de l obliger à respecter la déclaration de copropriété et ses règles. Il pourrait également mettre en demeure le syndicat de la copropriété, afin de faire respecter ces mêmes règles. Au besoin, l avocat pourrait aussi entreprendre avec vous des démarches plus soutenues pour faire respecter la déclaration de copropriété et le règlement de votre immeuble. Son intervention pourrait vous aider à trouver une solution rapide et efficace au conflit. L assurance protection juridique vous donne accès aux conseils de spécialistes et prévoit le remboursement des frais juridiques et des honoraires professionnels de l avocat qui s occupe de votre dossier. 31

32 RÉFÉRENCES Infoassurances Condolégal.com Protégez-vous Déclaration de copropriété Syndicat de copropriété Carnet d entretien Le Bureau d assurance du Canada (BAC) 32

33 BON ACHAT!

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I Table des matières Avant-propos............................. 15 Remerciements............................ 17 Introduction.............................. 19 I L assurance de la copropriété............ 23

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages

Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages AGENTS ET COURTIERS EN ASSURANCE Assurance des syndicats de copropriétés Liste de documents pour les courtiers et les agents en assurance de dommages Lors de la souscription initiale et lors des renouvellements

Plus en détail

Les assurances Paul-André LeBouthillier, avocat pal@palavocat.com Richard Lavoie, Avocat 10, rue Notre-Dame est, 4 ième étage Montréal (Québec), H2Y

Les assurances Paul-André LeBouthillier, avocat pal@palavocat.com Richard Lavoie, Avocat 10, rue Notre-Dame est, 4 ième étage Montréal (Québec), H2Y Les assurances Paul-André LeBouthillier, avocat pal@palavocat.com Richard Lavoie, Avocat 10, rue Notre-Dame est, 4 ième étage Montréal (Québec), H2Y 1B7 T 514 667-0973 F 514 807-8125 Les assurances 1.

Plus en détail

Le Grand Livre de la Copropriété

Le Grand Livre de la Copropriété Le Grand Livre de la Copropriété Table des matières Section 1 Chapitre 1 L Achat d une copropriété A- Choisir l emplacement de son condo B- Achat, neuf ou usagé? C- Quoi vérifier et que demander avant

Plus en détail

ÉTUDE DE MARCHÉ ASSURANCE DES COPROPRIÉTÉS. Conférence de presse au Pavillon Condo de l'expo-habitation de Montréal (RÉSUMÉ) 5 février 2015

ÉTUDE DE MARCHÉ ASSURANCE DES COPROPRIÉTÉS. Conférence de presse au Pavillon Condo de l'expo-habitation de Montréal (RÉSUMÉ) 5 février 2015 ÉTUDE DE MARCHÉ ASSURANCE DES COPROPRIÉTÉS Conférence de presse au Pavillon Condo de l'expo-habitation de Montréal (RÉSUMÉ) 5 février 2015 Contexte } Annonce d AVIVA, en novembre, de se retirer } Décision

Plus en détail

Constat amiable Dégâts des eaux

Constat amiable Dégâts des eaux couv.constat 11/01/08 10:18 Page 1 Des contrats pour tous La Macif, assureur de la famille, premier en automobile et habitation, vous propose une large gamme de garanties et services, en réponse à chacun

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable Page 1 de 5 Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable La présente annexe est une annexe à l acte de prêt hypothécaire intervenu en date du devant M e (l «Acte») entre : (l

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

Sondage. Assurance en copropriété. Présenté par

Sondage. Assurance en copropriété. Présenté par Sondage Assurance en copropriété Présenté par Mise en contexte Les syndicats de copropriétaires au Québec font face à des augmentations de primes et de franchises d assurance; Ils se voient parfois imposer

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ

SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ SOMMAIRE : COMITÉ SPÉCIAL ASSURANCE DE LA COPROPRIÉTÉ TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Méthodologie...3 Aperçu de certaines problématiques relevées...4 Conclusion...6 Chambre de l assurance de dommages

Plus en détail

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE C L U B D E S C O N S E I L S S Y N D I C A U X J E U D I 0 9 A V R I L 2 0 1 5 DES ECONOMIES A FAIRE 3 principaux contrats d entretien peuvent

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie 22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7 La copropriété divise, un mode de vie Un choix personnel........................ 15 La proximité du voisinage................... 16 Les limites à observer......................

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

Carte Entreprise VISA Desjardins

Carte Entreprise VISA Desjardins Carte Entreprise VISA Desjardins Table des matières Les services inclus 4 Assistance Voyage Desjardins 5 Assistance Affaires Desjardins 6 Billetterie à la carte VISA Desjardins 7 Avances d argent 7 Facturation

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE Pour favoriser l accès au droit et à la justice Pour favoriser l accès au droit et à la justice Il arrive que des situations courantes de votre vie quotidienne provoquent

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location 1Louer, construire, acheter ou rénover? Quelle est la situation la plus intéressante: louer, construire, acheter ou rénover? Le choix est toujours d ordre personnel mais une comparaison approfondie des

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES TRAVAUX MAJEURS SUR PARTIES COMMUNES Problématique de survie des immeubles tenus en copropriété au Québec

LE FINANCEMENT DES TRAVAUX MAJEURS SUR PARTIES COMMUNES Problématique de survie des immeubles tenus en copropriété au Québec LE FINANCEMENT DES TRAVAUX MAJEURS SUR PARTIES COMMUNES Problématique de survie des immeubles tenus en copropriété au Québec P A R S T É P H A N E B R U N E L L E, N O T A I R E Mise en contexte La copropriété

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS LES CRÉDITS D IMPÔT POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS PROVINCIAL ET FÉDÉRAL QUE SONT CES CRÉDITS D IMPÔT? Les tableaux comparatifs qui suivent ont été préparés à partir des

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie.

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie. Service des réclamations relatives au polybutylène au Canada Au propriétaire, Message important à l égard de vos droits en vertu de la transaction de DuPont USA relative aux recours collectifs canadiens

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo...

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo... Table des matières Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31 partie I Achat d un condo... 35 1. J amorce ma réflexion sur l achat d un condo,

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

PRÉSENTATION. Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier

PRÉSENTATION. Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier PRÉSENTATION Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier 4001 Crémazie Est MONTRÉAL, QC H1Z 2L2 Tél : 514-722-3501 Fax : 514-722-4122 Site

Plus en détail

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Avant-propos Obligation légale de la déclaration de travaux de plomberie La déclaration de travaux en plomberie avait auparavant pour

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile, c est possible. Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéder à votre

Plus en détail

Offre d achat immeuble à revenus*

Offre d achat immeuble à revenus* Offre d achat immeuble à revenus* (usage résidentiel seulement) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Ci-après l «Acheteur» VENDEUR 2 : 2. OBJET DU CONTRAT Ci-après le «Vendeur»

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez?

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Service des eaux et des déchets Empêchez l inondation de votre sous-sol avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Peu importe où vous vivez à Winnipeg, votre sous-sol risque d être inondé. Les grosses averses

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. habitation

Tout connaître. sur l assurance. habitation Tout connaître sur l assurance habitation Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance habitation

Plus en détail

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR Les parties privatives et les parties communes Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un immeuble en copropriété.

Plus en détail

Assurance protection juridique

Assurance protection juridique Assurance protection juridique Assurance protection juridique Depuis plus de 20 ans, nous aidons nos clients à protéger et à défendre ce qui est essentiel grâce à ce produit unique dans le marché! Offerte

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Constat amiable. Dégâts des eaux. voir mode d emploi. Mode d emploi du Constat amiable. Quelques cas particuliers. Mode d emploi

Constat amiable. Dégâts des eaux. voir mode d emploi. Mode d emploi du Constat amiable. Quelques cas particuliers. Mode d emploi Mode d emploi du Constat amiable Utilisez un seul constat amiable pour deux appartements concernés par un même dégât des eaux, peu importe qui le fournit. Employez de préférence un stylo à bille et appuyez

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

Offre d achat propriété résidentielle*

Offre d achat propriété résidentielle* Offre d achat propriété résidentielle* (unifamiliale, copropriété ou terrain) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : Téléphone (jour) : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Téléphone (jour): Téléphone (jour):

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Prenez note que cette liste ne s applique qu aux organismes de bienfaisance enregistrés qui sont constitués en personne morale ou qui sont établis

Plus en détail

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL GUIDE DE PROJET La rénovation de votre sous-sol est un projet de rénovation résidentielle intéressant car non seulement vous pouvez augmenter ainsi la valeur de votre maison, mais également profiter de

Plus en détail

Sondage. Assurance en copropriété. Présenté par

Sondage. Assurance en copropriété. Présenté par Sondage Assurance en copropriété Présenté par Mise en contexte Les syndicats de copropriétaires au Québec font face à des augmentations de primes et de franchises d assurance; Ils se voient parfois imposer

Plus en détail

Copropriété : des solutions à portée de main. Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec

Copropriété : des solutions à portée de main. Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec Copropriété : des solutions à portée de main Par Johanne Lamanque, Vice-présidente, Québec Journée de l assurance de dommages 17 mars 2015 Une situation réversible En 2013, 50% des dommages causés par

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

Section 1 «Dispositions déclaratoires et interprétatives»

Section 1 «Dispositions déclaratoires et interprétatives» Municipalité de Bolton-Ouest Règlement 329-2010 Règlement concernant la vidange obligatoire des fosses septiques dans la municipalité de Bolton-Ouest Ouest. Attendu: Que l article 3.2 du Règlement sur

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane 1 8 286-0550 Legault-Dubois, organisme de service accrédité Tableau des aides financières Programme Clientèle mazout ou propane RENOVEZ EFFICACEMENT, C EST PAYANT! WWW.AEE.GOUV.QC.CA Agence de l efficacité

Plus en détail

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Notre métier, c est votre garantie La crise économique a conduit les

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 276 RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES ATTENDU QUE le conseil municipal estime qu il est dans l intérêt de la Municipalité d adopter un règlement établissant

Plus en détail

Stratégies d observation et d application du Code

Stratégies d observation et d application du Code Stratégies d observation et d application du Code L éducation est un élément crucial de tout programme relatif aux avertisseurs de fumée. Les propriétaires doivent être informés non seulement sur les types,

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité Prévention habitation 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité! Votre habitation fait évidemment partie des biens que vous souhaitez protéger le

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des LA PROTECTION JURIDIQUE

LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des LA PROTECTION JURIDIQUE LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des indemnités. LA PROTECTION JURIDIQUE LES THEMES QUI SERONT ABORDES LES DIFFERENTS INTERVENANTS EN MATIERE D ASSURANCE DE COPROPRIETE

Plus en détail

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat Acheter une propriété est sûrement l une des transactions les plus importantes de votre vie. C est un projet excitant qui demande néanmoins, beaucoup de temps et d énergie. En tant que professionnel de

Plus en détail

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété Petit mémo du copropriétaire Petit mémo du copropriétaire Etre copropriétaire : C est avoir des droits mais aussi des obligations

Plus en détail

RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec. RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc.

RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec. RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc. RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc. 1. Entretien du logement L entretien normal du logement est aux frais de l occupant. Le locataire

Plus en détail

Guide d accompagnement du sinistré

Guide d accompagnement du sinistré Assurance de dommages Guide d accompagnement du sinistré Vous êtes victime d un dégât d eau, d un incendie ou d un cambriolage? Vous en avez avisé votre assureur? Qu arrive-t-il maintenant? Ce guide vous

Plus en détail

Les charges de copropriété

Les charges de copropriété UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 5 TOUT SAVOIR SUR Les charges de copropriété La crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher depuis

Plus en détail

Multirisque Entreprise

Multirisque Entreprise Multirisque Entreprise Une démarche fondée sur le savoir-faire et l expérience Nous étudions la spécificité de votre entreprise Parce que bien protéger votre entreprise, c est avant tout bien la connaître,

Plus en détail

Information sur l assurance des Professionnels. MAJ 7 février 2014

Information sur l assurance des Professionnels. MAJ 7 février 2014 Information sur l assurance des Professionnels 1 MAJ 7 février 2014 2 Le créateur repreneur, quels besoins en assurance? L Assurance automobile Dans le cadre professionnel Assurance du risque professionnel

Plus en détail

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Sommaire : L Assurance : indispensable à la vie de l entreprise Un monde de risques Etre bien

Plus en détail

COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B 2 Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Assurance de patrimoine Construction. Rien ne viendra plus contrarier vos plans

Assurance de patrimoine Construction. Rien ne viendra plus contrarier vos plans Assurance de patrimoine Construction Rien ne viendra plus contrarier vos plans Assurance de patrimoine Vaudoise Vous bâtissez votre maison avec une solide assurance Construire ou rénover représente un

Plus en détail

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome?

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 1 Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 2 Le carnet d entretien est un outil essentiel pour permettre d assurer la longévité du bâtiment et garantir la valeur du bâtiment. Le carnet d

Plus en détail

LES ASSURANCES CONSTRUCTION

LES ASSURANCES CONSTRUCTION FICHE PRATIQUE ASSURANCES CONSTRUCTION LES ASSURANCES CONSTRUCTION La Loi Spinetta, du 4 janvier 1978, a institué une double obligation d assurance : Une assurance «responsabilité» doit être souscrite

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

Le contenu de cette publication est disponible en suivant le lien suivant : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/index.php?

Le contenu de cette publication est disponible en suivant le lien suivant : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/index.php? Le contenu de cette publication est disponible en suivant le lien suivant : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/index.php?id=470 AGISSEZ IMMÉDIATEMENT Protégez vos biens Selon les circonstances, protégez

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE QUÉBEC Conseil de la Ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2269 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le Adopté le

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Remarque : Le présent addenda vise à fournir une explication plus claire et plus précise de

Plus en détail

CONDOLIAISON RITZ-CARLTON LUXE ET RAFFINEMENT

CONDOLIAISON RITZ-CARLTON LUXE ET RAFFINEMENT CONDOLIAISON Vol. 15 I N 1 I Hiver 2014 REVUE D INFORMATION DU REGROUPEMENT DES NAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC 2000 AVENUE MC GILL COLLEGE, BUREAU 1600, MONTRÉAL, (QUÉBEC) H3A 3H3 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail