Le marché des bureaux dans le pays de Lorient

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché des bureaux dans le pays de Lorient"

Transcription

1 de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2011 Déplacements Tourisme Population Social N 44 Décembre 2011

2 Rappel de la démarche... 5 Principaux résultats pour le Pays de Lorient... 7 I- Au niveau national : un début de retour du marché des bureaux vers l équilibre... 9 II- Le volume du marché des bureaux lorientais : un marché en croissance Une augmentation de 14 % des surfaces construites Un volume de marché en lien avec le nombre d emplois de bureaux Depuis 2000, une croissance du parc de 5 % par an m² supplémentaires depuis Une géographie des bureaux marquée par 4 grandes localisations Des transactions en hausse : m² en Une croissance tirée par plusieurs facteurs III- Equilibre du marché : peu de disponibilités dans le neuf m² immédiatement disponibles mais surtout dans l ancien Bureaux neufs : 10 % des disponibilités du parc tertiaire Les niveaux de prix en IV- Les projets : une dynamique qui se poursuit m² à court terme et m² au total Observatoire des bureaux du pays de Lorient 3 décembre 2011

3 Observatoire des bureaux du pays de Lorient 4 décembre 2011

4 Rappel de la démarche Les années récentes ont vu de nombreux projets d immeubles tertiaires portés par le secteur privé se développer sur le Pays de Lorient. A la demande de Cap l Orient agglomération AudéLor a mis en place un observatoire des bureaux afin de mieux cerner les caractéristiques du marché et notamment le niveau de tension du rapport offre/demande. Ce document présente les résultats du 2 ème observatoire des bureaux qui porte sur l année Il s appuie sur un travail partenarial avec les agences Blot immobilier et Immobilière d Entreprise que nous remercions de leur participation active. L analyse du marché des bureaux du Pays de Lorient réalisée par l agence comprend les éléments suivants : Les données nationales (source BNP Atisreal, DTZ et Crédit Foncier immobilier) Les emplois de bureaux du secteur privé (source : Pole emploi-unistatis) Les surfaces de bureaux commencées (source : DREAL- fichier SITADEL) Les transactions (source : agences immobilières et porteurs de projets) Les mutations (source : Perval-Notaires de France) Le parc tertiaire (source : relevés de terrain AudéLor) Les projets (sources : AudéLor, agences immobilières, Cap l Orient et porteurs de projet) Groupe de travail Observatoire des bureaux (réunion du 22 novembre 2011) Sandrine Aubry Christian Tuduri Thomas Bachy Philippe Rouault Bernard Le Meur Yves Corvest Dominique Narbey Jean François Rault Stéphane Pennanech Philippe Le Tallec Philippe Leblanche Arnaud Le Montagner Christian Le Cagnec Gilles Poupard Immobilière d Entreprise Blot Entreprises Blot Entreprises Gras Savoye Celtic SubMarine Aedifis (excusé) Cap l Orient (excusée) Cap l Orient (excusé) Cap l Orient Mairie de Ploemeur AudeLor AudéLor AudéLor AudéLor Observatoire des bureaux du pays de Lorient 5 décembre 2011

5 Observatoire des bureaux du pays de Lorient 6 décembre 2011

6 Principaux résultats pour le Pays de Lorient m² : plancher tertiaire fin m² par an : croissance annuelle du parc de bureaux 2000 à % par an : croissance du parc tertiaire de 2000 à m² : surfaces de bureaux autorisés chaque année de 2006 à 2011 (cpte propres et compte d autrui) 9000 m² : transactions m² : total des disponibilités fin 2011 (y compris rez-de-chaussée immeubles, immeubles mixte, bureaux zones d activités ) 8700 m² : disponibilités dans le parc tertiaire fin m² : disponibilités en neuf et récent dans le parc tertiaire fin 2011* m² : projets de bureaux à court terme m² : projets gare ( m²) et Péristyle ( m²) Observatoire des bureaux du pays de Lorient 7 décembre 2011

7 Observatoire des bureaux du pays de Lorient 8 décembre 2011

8 I- Au niveau national : un début de retour du marché des bureaux vers l équilibre Septembre 2011 Un impact de la crise Le marché des bureaux au niveau national a été marqué fortement par la crise. L offre a très sensiblement augmenté en 2008 et 2009 alors que les transactions diminuaient. En 2011 : un rééquilibrage Le marché des bureaux a évolué vers un rééquilibrage en 2010/2011. En septembre 2011, l écart entre offre et demande est resserré par rapport à septembre 2010 dans les grandes villes de région. Il est de 1,5 contre 2,2 un an plus tôt. L offre a en effet diminué de m² en un an (-11 %) tandis que le niveau des transactions a légèrement progressé. Une incertitude fin 2011 Les incertitudes économiques liées à la crise de l euro et des dettes publiques survenue en août 2011 auront certainement un impact sur le processus de retour à l équilibre qui était engagé. Au niveau national, un certain nombre de projets ont été suspendus. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 9 décembre 2011

9 Septembre 2011 En ce qui concerne le marché des bureaux neufs, l ajustement est encore plus rapide. Le rapport offre/transactions est globalement de 1,2 en septembre 2011 contre 1,9 un an plus tôt. L offre à un an a diminué de 23 % et les transactions ont diminué moins fortement. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 10 décembre 2011

10 Septembre 2010 Septembre 2011 En septembre 2010, 11 agglomérations de province (sur 16) étaient en situation de sur-offre (le volume de l offre était supérieur au double du volume des transactions). En septembre 2011, le marché des bureaux était à l équilibre dans la plupart des agglomérations (13/16). Seuls ceux d Orléans et de Strasbourg étaient selon AtisRéal en situation de sur-offre. Le retournement de conjoncture survenu à l été 2011 risque de remettre en cause cette évolution de nombreux marchés vers l équilibre. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 11 décembre 2011

11 Observatoire des bureaux du pays de Lorient 12 décembre 2011

12 II- Le volume du marché des bureaux lorientais : un marché en croissance Une augmentation de 14 % des surfaces construites Dans le Pays de Lorient, de 2006 à 2011, m² de bureaux ont été autorisés (et commencés) en moyenne chaque année. Ce rythme de production de nouveaux bureaux est en hausse de 14 % par rapport à celui du début des années De 2000 à 2005, la moyenne annuelle était, en effet, de m². Nombre de m² de bureaux commencés par Pays Source : SITADEL- DREAL- traitement AudéLor En moyenne annuelle, la production de bureaux en Bretagne est de près de m² par an de 2006 à Elle s est accrue de 22 % par rapport à ( m²). Des hausses sont enregistrées dans la plupart des agglomérations bretonnes. Dans les Pays de Rennes ou Brest, la hausse dépasse même 30 %. Dans le Pays de Cornouaille, elle est de 10,6 %. Dans le pays de Vannes (autour de m² par an), il y a, en revanche, une stabilité du volume moyen entre la 1 ère et la 2 ème partie des années Le marché des bureaux rennais représente 36 % de la production de bureaux en Bretagne sur la période Les 2 métropoles bretonnes (cumul Pays de Rennes et Brest) atteignent ent 48 % du total régional. Dans les 4 «agglomérations moyennes» bretonnes (Vannes, Quimper, Lorient et St Brieuc) le marché se situe entre m² et m² par an. Cumulés, elles représentent 27 % du total breton. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 13 décembre 2011

13 Un volume de marché en lien avec le nombre d emplois de bureaux Nombre d emplois de bureaux Source : emplois salariés privés Pôle emploi- Unistatis calculs AudéLor NB : Les emplois de bureaux sont ici appréciés en comptabilisant les emplois dans les secteurs suivants : informatique, banques, assurances, ingénierie, conseil, comptabilité, services juridiques, siège sociaux.en réalité, les emplois de bureaux sont plus nombreux car ils comprennent aussi les parties administratives des entreprises de toutes filières et les emplois publics. On considère toutefois que les emplois privés sont un bon indicateur des ordres de grandeurs du marché des bureaux. Fin 2010, la Bretagne compte près de emplois de bureaux privés. La zone d emploi de Rennes concentre 42 % du total breton. Les 2 métropoles (cumuls des zones d emplois de Rennes et Brest) représentent 55% du total des emplois. Dans la zone d emploi de Lorient, le nombre d emplois de bureaux (privés) est de Elle se situe parmi les agglomérations de taille moyenne en Bretagne. En effet, les marchés de Lorient, Vannes, Quimper et St Brieuc se situent entre et m² commencés par an et entre et emplois de bureaux (salariés privés). «Comme si» 1 emploi de bureau (soit 20 m²) générait chaque année 2 m² de bureaux supplémentaires. Le nombre d emplois de bureaux est en croissance au cours des années En Bretagne, la croissance est en moyenne de 2,7 % par an. Dans la zone d emploi i de Lorient, la croissance a été de 1,2 % par an. Dans les zones de Rennes et de Brest, elle est respectivement de +2,1 % et de +3,3 %. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 14 décembre 2011

14 Depuis 2000, une croissance du parc de 5 % par an m² supplémentaires depuis 2000 Dans le Pays de Lorient (agglomération), le plancher du parc tertiaire tiaire est de m² fin Depuis 2000, la progression a été très sensible : m² supplémentaires (2 700 m² par an) soit +85 % par rapport à la situation de A l époque, le plancher du parc de bureaux tertiaires était, en effet, de m². Cette augmentation correspond à une croissance de +5 % par an, soit un rythme nettement supérieur à la croissance du nombre d emplois de bureau. Les besoins de nouveaux bureaux ne proviennent pas uniquement d une croissance des effectifs mais également de souhaits de modernisation des locaux d entreprise (voir ci-après). En 2012, avec la livraison du Nautilus (Keroman) et Naturapôle 1 et 2 (Kerfichant), le plancher tertiaire sera de m² de plancher. Le parc de bureaux tertiaire de Cap l Orient Source : Blot- Immobilière d entreprise- Cap l Orient agglomération - AudéLor- Traitement AudéLor NB : Le parc tertiaire est composé des immeubles tertiaires réalisés (au moins en partie) pour compte d autrui. Il ne comprend pas les bureaux en compte propre. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 15 décembre 2011

15 Le parc tertiaire de Cap l Orient fin 2011 Lorient Centre Nord Lorient Centre Sud Lorient Nord Ouest Keroman m² 8100 m² 2330 m² m² Le Robin : 2000 m² Le Suffren : 1200 m² Kersanté : 530 m² Monistrol : 2000 m² L Orientis : 4500 m² La Découverte : m² Le Forum : 1200 m² Chaigneau : 900 m² («Mutations») Le Pré aux clercs : 3500 m² Centre Nayel : 700 m² Parvis St Louis : 1000 m² Jules Le grand : 1700 m² Le Transat : 1800 m² Pen men : 1600 m² Toullec : 800 m² Centre d affaires du Port : 300 m² Comte Bernadotte : 1000 m² Kerentech : 1100 m² («ex Ibep») Celtic Submarine : 9000 m² (dont 4500 m² en compte propre) Larmor Plage Ploemeur Lanester 4850 m² 9800 m² 3500 m² Espace du Ter : 950 m² Les Coureaux : 600 m² Technellys : 3500 m² Héracles : 2700 m² Ty Néhué : 4600 m² Agora : 900 m² «Infovisa» : 300 m² Parc de Soye : 4600 m² (Créa-Média-Innova) Observatoire des bureaux du pays de Lorient 16 décembre 2011

16 Une géographie des bureaux marquée par 4 grandes localisations 4 localisations regroupent l essentiel du parc des bureaux de l agglomération : Lorient Centre Nord (33 %), Keroman (23 %), Ploemeur (15 %) et Lorient centre Sud (12,5 %). Keroman constitue le 2 ème pôle de bureau de l agglomération. Son développement est très récent puisqu il a quasiment été intégralement (90 %) réalisé après Seuls les immeubles Comte Bernadotte et Centre d affaires du Port sont antérieurs aux années Observatoire des bureaux du pays de Lorient 17 décembre 2011

17 Des transactions en hausse : m² en 2011 De 2009 à 2011, le marché des bureaux du pays de Lorient est passé de m² de transactions (hors compte propres) à m². Volume de transactions (vente et location) dans Cap l orient Source : Blot-Immobilière d entreprise-audelor Une croissance tirée par plusieurs facteurs La forte croissance du parc tertiaire au cours de la décennie 2000 (+5 % par an) répond à différents types de besoin : Une croissance des emplois de bureaux privés (+1,2 % par an), Une croissance des professions libérales (liée à la croissance démographique), Une évolution/restructuration du secteur public (qui occupe une partie des nouveaux immeubles). Mais aussi un souhait de «modernisation des locaux» : Confort de travail, Adaptation aux nouvelles normes (RT 2012, accessibilité ), Efficacité de l entreprise, Stationnement, Image de l entreprise. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 18 décembre 2011

18 III- Equilibre du marché : peu de disponibilités dans le neuf m² immédiatement disponibles mais surtout dans l ancien Fin 2011, les disponibilités sont de m² dans l agglomération lorientaise. Ce niveau de disponibilité est équivalent à 2 fois le montant des transactions 2011 (9000 m²). Ce ratio correspond au seuil au-delà duquel une sur-offre peut être identifiée. Aujourd hui, d un point de vue quantitatif, le marché lorientais se situe donc à la limite entre équilibre et sur-offre. Mais, l offre locale n est pas toujours adaptée aux besoins actuels des entreprises (beaucoup de locaux anciens voir ci-après). Les bureaux disponibles dans l agglomération Source : Blot-Immobilière d Entreprise-AudéLor Les bureaux disponibles ne se trouvent pas uniquement au sein du parc tertiaire même si ce dernier représente la première composante de l offre avec 8700 m² disponibles fin Dans le centre-ville de Lorient, figurent également un nombre élevé de disponibilités (plus de 4000 m²) dans des immeubles qui ont une fonction mixte habitat et activités. Beaucoup de professions libérales (santé, avocats ) sont installés au sein d immeubles d habitation. Les disponibilités au sein de bureaux vitrines en rez-de-chaussée d immeubles ou dans des parties de locaux de zones d activités complètent l offre locale de bureaux. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 19 décembre 2011

19 Bureaux neufs : 10 % des disponibilités du parc tertiaire Les bureaux disponibles au sein du parc tertiaire dans l agglomération fin 2011 Source : Blot-Immobilière d Entreprise-AudéLor Les bureaux neufs représentent seulement 10 % des disponibilités dans le parc tertiaire (900 m² sur 8700 m²). Il s agit du Celtic Submarine et du Nautilus tous deux situés à Keroman (données novembre 2011). On compte également 1300 m² disponibles dans des immeubles récents (c est à dire de moins de 5 ans) : Espace du Ter, Monistrol, Les Courreaux, Nayel soit 12 % du total. L essentiel (78 %) des disponibilités est donc dans l ancien : La Découverte, Le Robin, Kerentech, Jules Legrand, Le Forum. Une partie de ces disponibilités dans l ancien n est pas adaptée au marché pour des raisons de normes (RT 2012, Accessibilité Personnes à Mobilité Réduite ) ou en matière de places de stationnement. Pour ces disponibilités,, une évolution vers le logement est envisageable. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 20 décembre 2011

20 Les niveaux de prix en 2011 Location Loyers annuels Pays de Lorient Autres territoires Ancien : de 80 à 100 /m²/an Récent : /m²/an Rennes : «Loyer Prime» 205 /m² (source DTZ), «Loyer Top» 160 /m² (BNP Atisreal) Neuf : 140 /m²/an ; 155 /m²/an si aménagé Brest : Port de commerce 160 /m² («Prime» et aménagé non cloisonné) «Prime» ou exceptionnel : /m²/an (clé en main) Bordeaux : 180 /m²/an dans le neuf Marseille 205 /m²/an Vente Pays de Lorient Autres territoires Ancien : 800 /m² Récent : 1200 /m² Neuf (moyenne) : 1702 /m² (source Perval) Brest : 1400 dans l ancien 1875 dans le neuf (source Adeupa) Observatoire des bureaux du pays de Lorient 21 décembre 2011

21 Observatoire des bureaux du pays de Lorient 22 décembre 2011

22 IV- Les projets : une dynamique qui se poursuit m² à court terme et m² au total 8 projets sont aujourd hui recensés (fin novembre 2011). Ils sont de taille, de niveau d avancement et d échéance très différente. A court/moyen terme : Celtic III, Projets Kerolay («Zedda» et «Golden Gate», Bâtiment 4 du Parc de Soye, et projet Caudan soit m² A moyen terme : Naturapôle 3 et 4 (2400 m²) A moyen/long terme : 2 projets importants en lien avec le projet urbain de la ville-centre : Quartier Gare ( m²) et Péristyle ( m²). Le total des projets est de m². Il est supérieur au plancher tertiaire 2012 ( m²). Observatoire des bureaux du pays de Lorient 23 décembre 2011

23 Sur la période , 2700 m² de bureaux neufs ont été commercialisés par dans le Pays de Lorient. On peut retenir l hypothèse d une commercialisation annuelle plus forte au cours de la décennie à venir soit 3500 m². Dans ce cas, les m² de projets à court terme représentent l équivalent de 5 années de commercialisation. L ensemble des projets soit m² représentent l équivalent de 22 ans de commercialisation. Observatoire des bureaux du pays de Lorient 24 décembre 2011

24 Retrouvez les publications d'audélor sur Note de l'observatoire territorial N : 44 Contact : Gilles Poupard ISSN AuéLor 12 avenue de la Perrière Lorient Cédex Directeur de la publication : Philippe Leblanche

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2014

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2014 n 76 juillet 2015 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2014 Observatoire n 5 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 67 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2014 7 1. La production

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le Pays de Lorient en 2015

Le marché des bureaux dans le Pays de Lorient en 2015 n 84 juillet 2016 Le marché des bureaux dans le Pays de Lorient en 2015 Observatoire n 6 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 67 Directeur de la publication : Philippe Leblanche ISSN 2118-1632 Sommaire

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013 INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Observatoire de l Economie Immobilier 213 Données 26-213 Publication 214 IMSEE janvier 214 2 Sommaire Lexique... 4 1. Généralités... 5 1.1.

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Nantes Patrick ROBERT

Nantes Patrick ROBERT SIMI 2008 Cycle Régions Les grands projets de bureaux 2009-2012 Nantes Patrick ROBERT Philippe JOSSE Directeur Général Nantes Métropole Développement Directeur Atisreal Nantes 300 000 250 000 200 000 150

Plus en détail

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013 Les Ateliers de la Fabrique Mercredi 20 novembre 2013 Les projets urbains comparés LILLE TURIN MARSEILLE LILLE EURALILLE Population Ville 226 000 habitants (Toulouse : 440 000) Agglomération 1 016 000

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient Observatoire

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE Communiqué de presse 28 mai 2015 BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE BureauxLocaux.com, le 1 er site d annonces immobilières pour les entreprises, publie une infographie

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI A-QU EST-CE QUE L ORIE? 1 A-QU EST-CE QUE L ORIE? Observatoire Régional de l Immobilier d Entreprise en Ile-de-France créé en 1986 dans un contexte de tertiarisation de l économie ; Pour accompagner les

Plus en détail

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Les immeubles de Grade A dans la métropole du Grand Paris Janvier 2014 La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Seulement 16% du parc de bureaux

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine Observatoire Local des Loyers de l agglomération toulousaine Un loyer médian de 10,40 /m² sur l agglomération toulousaine en 2014 En dehors de la localisation, trois paramètres ont une forte influence

Plus en détail

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT Les lois du Grenelle de l environnement réaffirment l exigence de lutter contre la régression des surfaces agricoles et naturelles. À cette fin, elles renforcent le rôle des documents d urbanisme, notamment

Plus en détail

A VENDRE A LOUER. VAL de REUIL. Programme neuf Parc Tertiaire sur le site de la gare SNCF

A VENDRE A LOUER. VAL de REUIL. Programme neuf Parc Tertiaire sur le site de la gare SNCF Programme neuf Parc Tertiaire sur le site la gare SNCF A LOUER A VENDRE Votre contact : Nadia THOREL 06 38 61 10 81 EMail : nadiathorel@arthur-loyd.com 27 SITUATION GEOGRAPHIQUE CARTE 13.099 m2 INDICATEURS

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement Cadre et objectifs La stratégie de la gestion du stationnement est un des éléments clé de la problématique

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine L observatoire foncier 212 sur l Aire urbaine Analyser les marchés : - flux des mutations - prix février 214 213-6-ETU-58 1 L aire urbaine de Rennes en 21 2 Les marchés fonciers 1-Espaces agricoles 2-Espaces

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES 4 note n 4, mars 2005 OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES LOGEMENTS EN 2003-2004 I E DITORIAL I NTRODUCTION Selon l enquête «ménages» réalisée par le CEPS/Instead en 2003, le parc locatif représente moins de

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Le panel de l enquête

Le panel de l enquête Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de Loire-Atlantique en matière d implantation économique, la CCI Nantes St-Nazaire a réalisé une enquête auprès des chefs d entreprise sur leurs

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

LILLE S SOLUTIONS IMMO

LILLE S SOLUTIONS IMMO 7 novembre 2013 LILLE S SOLUTIONS IMMO L outil unique pour trouver votre implantation ATELIER DES MÉTHODOLOGIES DU FONCIER Le projet Lille s Solutions Immo Un enjeu pour Lille Métropole Optimisation des

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Les prix a. Nos prévisions

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements

Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements Les déplacements dans l Aube pour l accès à l emploi et aux équipements Juin 2012 Rapport d étude AVERTISSEMENT Le recensement de la population permet de connaître la population de la France, dans sa diversité

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Perspectives Entreprises Ile-de-France 3 e trimestre 2013 Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Alors qu ils «résistaient» jusque-là, les loyers faciaux sont en

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy.

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy. 2 Méthodologie Cet état des lieux du marché privé du logement a été réalisé à partir d entretiens avec un certain nombre d agents immobiliers de Châlons-en-Champagne de septembre à décembre 2008 1. Des

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES AU PIED DU TGV UN QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER À VIVRE Saint-Nazaire propose Villes Gare, le nouveau quartier

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

Les entrepôts de stockage

Les entrepôts de stockage Direction Régionale de l Equipement Déplacements Transports Les entrepôts de stockage en Midi-Pyrénées depuis 25 ans septembre 2007 Introduction : De plus en plus d acteurs économiques ou politiques mesurent

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTRE MÉTIER CEGEREM est une société de conseil et de gestion qui : met à disposition de l investisseur des locaux d entreprise neufs et polyvalents

Plus en détail

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 OBSERVATOIRE DE L HABITAT 10 ANS DE TRANSACTIONS : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 Dans le cadre de l Observatoire de l Habitat du Pays d Aix, l AUPA a effectué une analyse des

Plus en détail

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 Menton, le 16 septembre 2008 INVITATION PRESSE Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 L Observatoire Immobilier d Habitat Côte d Azur a le plaisir de vous convier

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Les secteurs de la Mauricie,

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014 Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements Paris, le 25 juillet 2014 Le logement intermédiaire Le contexte Comment proposer une offre locative abordable

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail