Commission Européenne Direction Générale de l'environnement. 2 septembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commission Européenne Direction Générale de l'environnement. 2 septembre 2014"

Transcription

1 La politique européenne de l'environnement et la législation applicable aux produits chimiques : REACH et CLP Commission Européenne Direction Générale de l'environnement 2 septembre 2014

2 DG Environnement Direction Générale de l'environnement Créée en fait partie de la DG Industrie De 5 (!) à 500 personnes: - sensibilisation croissante aux enjeux de l'environnement - conscientisation que la nature et l'environnement ne connaissent pas les frontières - besoin de solutions coordonnées au niveau régional et supranational Directeur général: Karl Falkenberg Surveillance de plus de 200 actes législatifs relatifs à l'environnement en vigueur au niveau européen

3 Environnement Commissaire pour l'environnement: Janez Potočnik Ses priorités: Efficacité des Ressources Biodiversité Amélioration de la mise en œuvre législative Son "ministère": - Direction Générale de l'environnement

4 DG Environnement Mission La DG Environnement a étécréée pour Protéger, préserver et améliorer l'environnement de l'europe pour les générations présentes et futures - proposer des politiques et des lois qui protègent les habitats naturels, défendent la qualité de l'air et de l'eau, - assurer l'élimination adéquate des déchets, - améliorer la connaissance des substances chimiques toxiques, - aider les entreprises européennes à se transformer pour évoluer vers une économie durable, - assurer que les États Membres appliquent la législation environnementale de l'ue correctement, - enquêter sur les plaintes déposées par les citoyens européens et les ONG -représenter l'ue dans certaines réunions internationales

5 Politique européenne de l'environnement Pourquoi EUROPEENNE? Dès les années '60-'70: prise de conscience que des standards environnementaux différents engendrent des distorsions au fonctionnement du marché unique: limiter émissions des véhicules = barrière à la libre circulation des produits Sur le plan international: prise de conscience que la pollution traverse les frontières et que la protection de l'environnement doit être abordée de façon coordonnée Le premier Programme d'action pour l'environnement (PAE) est adopté en juillet 1973 = 1 ère politique européenne de l'environnement Compétence partagée sur la base de l'article 4 du TFUE consolidé, soumise à la codécision

6 Le 6ème PAE 10 ans ( ) Quatre priorités thématiques: Changement climatique Nature et biodiversité Environnement, santé et qualité de vie Ressources naturelles et déchets Deux priorités transversales: coopération internationale approches stratégiques de la politique (mise en œuvre, synergies avec le marché) Au total, le 6ème PAE = 156 actions

7 Le 7ème PAE Le 7ème Programme d'action pour l'environnement Cadre politique à l'horizon 2020 Vision pour 2050 Stimuler la croissance durable Bien vivre, dans les limites de notre planète Créer des emplois "verts" Améliorer la qualité de vie en Europe

8 Le 7ème PAE VISION A LONG TERME "En 2050, nous vivons bien, dans les limites écologiques de notre planète. Nous devons notre prospérité et la bonne santé de notre environnement à notre économie innovante et circulaire, qui ne connaît pas de gaspillages et dans laquelle les ressources naturelles sont gérées de manière à renforcer la résilience de notre société" "Notre croissance à faibles émissions de CO2 est depuis longtemps dissociée de l utilisation des ressources, ce qui a créé la dynamique nécessaire à l émergence d une économie mondiale durable"

9 Le 7ème PAE 9 OBJECTIFS PRIORITAIRES 3 OBJECTIFS THÉMATIQUES 1. Protéger, conserver et améliorer le capital naturel de l'ue 2. Faire de l'ue une économie verte, compétitive, efficace dans l'utilisation des ressources, et à faibles émissions de carbone 3. Protéger les citoyens de l'ue contre les pressions et les risques pour la santé et le bien-être liés à l'environnement 4 OBJECTIFS "CADRE" 4.Amélioration de la mise en œuvre 5.Amélioration de l'information et des connaissances 2 OBJECTIFS "TERRITOIRE" 8.Villes 9.Enjeux internationaux 6.Augmentation des investissements en faveur de l'environnement 7.Intégration de l'environnement dans les autres politiques

10 Le 7ème PAE Santé et bien-être liés à l'environnement Information Mise en œuvre Économie verte et efficace Bien vivre, dans les limites de notre planète Capital naturel Investissements Intégration Enjeux mondiaux Villes durables

11 Pourquoi une législation sur les produits chimiques en Europe?

12 Pourquoi REACH? Manque de données: Charge de la preuve de dangerosité Utilisateurs en aval pas impliqués Fragmentation de la législation 86% des produits chimiques produits en grande quantitiésur lesquelles on avait peu ou pas de données toxicologiques À la charge des autorités Trop lent pour la gestion des risques Certaines utilisations restaient donc inconnues Une myriade de directives et de règlements à la visibilité peu claire Enregistrement et création d'une base de données À la charge de l'industrie Circulation des informations dans la chaine d'approvisionnement REACH et CLP rassemblent la plupart des textes Charge administrative Frein à l'innovation Seuls les gros volumes soumis à l'enregistrement

13 Règlement (EC) 1907/2006 concernant l EnRegistrement, l Evaluation et l Autorisation des substances Chimiques La nouvelle Agence européenne des produits chimiques (ECHA)

14 L enregistrement des substances Obligations des fabricants et importateurs Obtenir des informations sur les substances qu ils fabriquent ou importent Utiliser ces informations pour évaluer les risques inhérents aux substances S assurer que les risques que présentent les substances font l objet de mesures appropriées Sans enregistrement, pas de mise sur le marché! Après Novembre 2010, l ECHA a reçu près de 25,000 dossiers d enregistrements pour les substances enregistrées dans de gros volumes Prochaines échéances d enregistrement: 2013 et 2018 Les «substances très préoccupantes» dans les articles Depuis le 1Er Juin 2011, si dans une concentration de plus 0.1% elles doivent être notifiéàl Agence si la production est de plus d une tonne par an BUT: une gestion appropriée des risques par l industrie

15 Evaluation

16 L autorisation des substances (I) SVHCs * substancesseules ou dans les mélanges et dans les articles dans la concentration de 0.1%) BUT: S assurer que les risques des substances les plus préoccupantes (SVHC) sont maîtrisés. A long terme: la substitution.

17 Restrictions Mercure dans les instruments de mesure (OJ L 253 of , p.1) Plomb en joiaillerie (OJ L 252 of , p.4) Cadmium dans certains produits de consommation (OJ L 252 of , p.1) Composés de phenylmercure ((OJ L 253 of , p.5) A l'étude HAPs dans articles de consommation Chrome VI dans le cuir 1,4 DCB (dichlorobenzene) dans les blocs toilettes

18 Règlement (CE) n 1272/2008 du à la classification, à l étiquetage et à l emballage des substances chimiques et des mélanges (CLP)* * Classification, labelling and packaging

19 Rôles et obligations des distributeurs

20 En tout, plus de 20 textes législatifs font référenceàclp

21 Futurs enjeux

22 Merci pour votre attention

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

REACH : Actualités et Perspectives

REACH : Actualités et Perspectives : Actualités et Perspectives Sylvie Drugeon DGPR,SPNQE 5 avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr = Règlement n 1907/2006

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques

FICHE PRATIQUE. CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques. Contexte : classifier et identifier les substances chimiques FICHE PRATIQUE CLP : Classification, étiquetage et emballage des produits chimiques Contexte : classifier et identifier les substances chimiques «En vue de faciliter les échanges internationaux tout en

Plus en détail

Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012

Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012 Journée réglementation biocides FCBA 08/04/2014 Les articles traités : les nouvelles exigences du règlement n 528/2012 Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances

Plus en détail

Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg

Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg Helpdesk REACH & CLP Luxembourg Café REACH&CLP - 6 octobre 2011 1 2 3 Introduction : Informations clés et activités du Helpdesk REACH et CLP Luxembourg Helpdesk REACH&CLP Luxembourg Chambre de Commerce

Plus en détail

Cycle «Betriber an Ëmwelt»

Cycle «Betriber an Ëmwelt» Cycle «Betriber an Ëmwelt» «Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» Centre de Ressources des Technologies pour l Environnement (CRTE) Aya Takagi, Mélanie Guiton, Alex

Plus en détail

INTRODUCTION : INFORMATIONS CLÉS ET ACTIVITÉS DU HELPDESK REACH&CLP LUXEMBOURG. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg

INTRODUCTION : INFORMATIONS CLÉS ET ACTIVITÉS DU HELPDESK REACH&CLP LUXEMBOURG. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg INTRODUCTION : INFORMATIONS CLÉS ET ACTIVITÉS DU HELPDESK REACH&CLP LUXEMBOURG 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg LIST INTRODUCTION AUX RÈGLEMENTS REACH ET CLP INTRODUCTION Règlements

Plus en détail

BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie

BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie 1 PLAN o Introduction o REACH : Qu est ce que c est o REACH : La mise en place o Conséquences sur l industrie o Outils de soutien aux entreprises

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

FICHE DE DONNEE SECURITE

FICHE DE DONNEE SECURITE Degy Anti-fourmis 28/03/12 page1/6 FICHE DE DONNEE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DU FOURNISSEUR Désignation commerciale: DEGY ANTI-FOURMIS Utilisation de la préparation : Produit

Plus en détail

étiquetage des produits chimiques

étiquetage des produits chimiques Le nouveau règlementr GHS / CLP pour l él étiquetage des produits chimiques Carlo Erba RéactifsR actifs-sds Brigitte Coulange Les systèmes de classification existants au niveau mondial LE TOLUENE Au Canada,

Plus en détail

L ACV dans les projets de recherche :

L ACV dans les projets de recherche : L ACV dans les projets de recherche : - Les fondamentaux de l éco-conception - Les démarches, les outils - L ACV dans les projets de recherche - Exemples de projets européens Présentation ACV 6 Septembre

Plus en détail

Formation à l outil REACH EXCEL TOOL

Formation à l outil REACH EXCEL TOOL Formation à l outil REACH EXCEL TOOL 3 Octobre 2013 Virginie PIATON Laurène CHOCHOIS Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu Helpdesk REACH & CLP Luxembourg Service d assistance technique

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE 02/02/2015 DRC-15-142169-01907A

RAPPORT D ÉTUDE 02/02/2015 DRC-15-142169-01907A RAPPORT D ÉTUDE 02/02/2015 DRC-15-142169-01907A RAPPORT D ACTIVITÉ AU 31/12/2014 DU SERVICE NATIONAL D ASSISTANCE RÉGLEMENTAIRE SUR LE RÈGLEMENT (CE) N 1272/2008 (CLP) ET LE RÈGLEMENT (CE) N 1907/2006

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

5. Helpdesk national du SPF Economie

5. Helpdesk national du SPF Economie REACH en pratique Mardi 16 avril 2013 Daphné Hoyaux SOURCES 1. Règlements 2. ECHA Website 3. REACH-IT 4. Helpdesk de l Agence (ECHA) 5. Helpdesk national du SPF Economie 6. Fédérations 7. Autres 2 1 1.

Plus en détail

: EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazol-3(2H)-one(2634-33-5). Peut produire une réaction allergique.

: EUH208 - Contient 1,2-benzisothiazol-3(2H)-one(2634-33-5). Peut produire une réaction allergique. Date d'émission: 15/07/2013 Date de révision: : Version: 1.0 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit : Mélange

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Code du produit: 5190-8729 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

greenpeace.fr Vers une électronique plus verte

greenpeace.fr Vers une électronique plus verte greenpeace.fr Vers une électronique plus verte Vers une électronique plus verte Introduction Moins de deux ans après la sortie du premier guide «Pour une électronique responsable», à en croire les slogans

Plus en détail

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008.

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008. BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008 SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL Pourquoi agir Pour les acheteurs publics et privés, les attentes en matière d hygiène

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 1/5 Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Désignation commerciale:

Plus en détail

La fiche de données de sécurité

La fiche de données de sécurité La fiche de données de sécurité ED 954 AIDE-MÉMOIRE TECHNIQUE Erratum Texte explicatif : Le tableau 3, contrairement à ce qui est indiqué en page 19 de l'aide-mémoire technique ED 954, ne correspond pas

Plus en détail

SECTION 3: Composition/informations sur les composants 3.2. Mélanges % CAS # (EC) No 1272/2008 1999/45/EC Deuterium oxide 99.

SECTION 3: Composition/informations sur les composants 3.2. Mélanges % CAS # (EC) No 1272/2008 1999/45/EC Deuterium oxide 99. FICHE TECHNIQUE SANTE-SECURITE Selon la règlementation (CE) n 1907/2006 Date de la modification: 07/10/14 www.restek.com SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

Plus en détail

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

XIAMETER(R) FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à l'article 31 et à l'annexe II de la Réglementation UE REACH XIAMETER(R) MEM-0347G EMULSION

XIAMETER(R) FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à l'article 31 et à l'annexe II de la Réglementation UE REACH XIAMETER(R) MEM-0347G EMULSION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ 1.1 Nom du produit : 1.2 Utilisations identifiées : Additifs Agents anti-taches et anti-adhésifs Utilisations déconseillées : Aucun(e) connu(e)

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit: VHG-C15-250 No CAS: 8042-47-5 Numéro CE: 232-455-8 Utilisations identifiées

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conforme au règlement (CE) n 1907/2006 (REACH), Annexe II France 1. FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ BOSTIK COLLE CARRELAGE MURS ET PLANS DE TRAVAIL INTERIEUR IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET

Plus en détail

BÂTONNETS PLANTES D'APPARTEMENT & ORCHIDÉES

BÂTONNETS PLANTES D'APPARTEMENT & ORCHIDÉES 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial : 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1.1. - Identification de la substance ou de la préparation FREECAN 1.2.- Emploi de la substance : déboucheur Concentrations utilisées:

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon 453/2010 modifiant le règlement (CE) n 1907/2006

Fiche de données de sécurité Selon 453/2010 modifiant le règlement (CE) n 1907/2006 Page : 1/7 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE?

PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE? PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE? F R A N Ç O I S E B E R T H O U D G D S E C O I N F O / C N R S w w w. e c o i n f o. c n r s. f r F r a n c o i s e. B e r t h o u d @ g

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

Le règlement 1907/2006 REACh

Le règlement 1907/2006 REACh Le règlement 1907/2006 REACh Bénédicte La Rocca Matthieu Lassus Tunis, 22-25 juin 2009 1/ 30 Enregistrement obligations générales des UA titre V Appliquer les RMM (FDS) pour la S classées dangereuses Vérification

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

CLP le nouveau système pour la classification, l étiquetage et l emballage des substances et mélanges chimiques

CLP le nouveau système pour la classification, l étiquetage et l emballage des substances et mélanges chimiques CLP le nouveau système pour la classification, l étiquetage et l emballage des substances et mélanges chimiques Chambre des Métiers, 10 mai 2010 Caroline FEDRIGO Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC

EcoMundo. 21 octobre 2014 UPMC EcoMundo 21 octobre 2014 UPMC La triple expertise EcoMundo Projets EDIT ECODIS Création EcoMundo Expertises Réglementaire & Tox-Écotox Expertise Informatique Expertise Éco-conception EcoMundo au service

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 05/07/2011 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

1.4. Numéro d appel d urgence Pays Organisme/Société Adresse Numéro d'urgence

1.4. Numéro d appel d urgence Pays Organisme/Société Adresse Numéro d'urgence Date d'émission: 27-05-2014 Date de révision: 17-04-2014 Remplace la fiche: 30-10-2013 Version: 10.4 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/7 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom du produit: Potassium Standard: 1000 µg/g K in 75 cst Hydrocarbon Oil [50g

Plus en détail

Propositions faites par le RPP, soutenues par :

Propositions faites par le RPP, soutenues par : Propositions faites par le RPP, soutenues par : Communiqué de presse Paris, le 17/10/14 Plan national santé-environnement 3 : Pour le Rassemblement pour la planète le compte n y est pas! Les membres du

Plus en détail

Maîtrisez les risques chimiques dans votre entreprise

Maîtrisez les risques chimiques dans votre entreprise Maîtrisez les risques chimiques dans votre entreprise REACH votre atout compétitivitésécurité Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Écologie, du

Plus en détail

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises Forum de la Sécurité et Santé au Travail Luxexpo, 27 mars 2014 Laurène CHOCHOIS Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu

Plus en détail

TPE et PME : comment me situer et justifier de mon statut?

TPE et PME : comment me situer et justifier de mon statut? DRC- 10-107725 - 03911 A mars 2010 TPE et PME : comment me situer et justifier de mon statut? Vérification du statut de PME par les micro, petites et moyennes entreprises au sens du règlement REACH Ce

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Code du produit 1662402, 9705937, 1662402EDU 1.2 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011 La réglementation r Mardi de la DGPR 05/04/2011 sur les produits biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

Reforme de la Fiscalité Environnementale

Reforme de la Fiscalité Environnementale Reforme de la Fiscalité Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs? Responsables de l'administration, des conseillers et des représentants des ONG Page 1 Reforme de la Fiscalité

Plus en détail

Principes et objectifs du CLP classification, étiquetage et emballage des substances et mélanges chimiques

Principes et objectifs du CLP classification, étiquetage et emballage des substances et mélanges chimiques Principes et objectifs du CLP classification, étiquetage et emballage des substances et mélanges chimiques Forum Sécurité et Santé au Travail 30 mars 2011 Virginie PIATON Helpdesk REACH & CLP Luxembourg

Plus en détail

Fiche de données de sécurité. 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Fiche de données de sécurité. 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées Conforme aux règlements 1907/2006/EC et 1272/2008/EC FDS DEGY Fourmi 1 ère version 23/03/10 - Page 1/9 Fiche de données de sécurité 1. IDENTIFICATION DU MELANGE ET L ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit

Plus en détail

[PROJET POLLUTEC : REACH]

[PROJET POLLUTEC : REACH] 2012 ESCPE Lyon Aymeric Bencib Cécile Chevron Ninon Cretin Aurélie Gocker [PROJET POLLUTEC : REACH] L incidence du programme REACH sur le développement industriel Remerciements Nous tenons tout d abord

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Helpdesk Biocides belge État des lieux. Kristof Claes Le 18 décembre 2013

Helpdesk Biocides belge État des lieux. Kristof Claes Le 18 décembre 2013 Helpdesk Biocides belge État des lieux Kristof Claes Le 18 décembre 2013 Présentation FPS SPSCAE DG5 Environnement INSP FAPE Helpdesk Civils Gestion des risques Biocides Politique des produits Helpdesk

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Version du: 01/05/07 1. Identification du produit et de la société Identification du produit Code produit: 28302 ID No.: 1010600 Nom du produit: Ethanol 90% (rectified spirit)

Plus en détail

SELLE Masse d'eau AR51

SELLE Masse d'eau AR51 SELLE Masse d'eau AR51 Présentation Générale : Superficie : 720 m² exutoire : Somme canalisée à Amiens longueur des cours d'eaux principaux : 63,27 km Population du bassin Versant 2006 : 28 211 hab Évolution

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Version 3.2 (24/06/2013) - Page 1/8 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Ce tableau présente les indicateurs de la Global Reporting Initiative (GRI) ayant été utilisés dans la préparation de notre rapport. Symboles I Inclus P Partiellement

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Les PME dans l économie verte Jérémie FOSSE Rabat, 25/06/14 Projet EBESM 2 INDEX 1. L économie verte et les PME 2. Éco-innovation

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE LOW TEMP GREASE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE LOW TEMP GREASE Date de révision APRIL 2013 Révision 6 FICHE DE DONNEES DE SECURITE SECTION 1: IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/L ENTREPRISE 1.1. Identificateur de produit Nom commercial No du

Plus en détail

Biozyme Plus 3 ENTRETIEN ENZYMATIQUES DES CANALISATIONS

Biozyme Plus 3 ENTRETIEN ENZYMATIQUES DES CANALISATIONS Entretien Général Biozyme Plus 3 ENTRETIEN ENZYMATIQUES DES CANALISATIONS A base d enzymes et de bactéries, BIOZYME PLUS 3 est spécialement développé pour déboucher efficacement et sans danger tous types

Plus en détail

Procédure d autorisation : premières expériences et recommandations pour les entreprises 4 décembre 2012 Luxembourg. Dr.

Procédure d autorisation : premières expériences et recommandations pour les entreprises 4 décembre 2012 Luxembourg. Dr. Procédure d autorisation : premières expériences et recommandations pour les entreprises 4 décembre 2012 Luxembourg Dr. Erwin Annys Les demandes d autorisation Qui peut soumettre une demande? Fabricant

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut?

TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut? TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut? Vérification du statut de PME par les micro, petites et moyennes entreprises au sens du règlement REACH Ce document est traduit et librement adapté

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Barbarian Super 360

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Barbarian Super 360 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

Conditions générales de vente de la boutique. Rollei GmbH & Co. KG

Conditions générales de vente de la boutique. Rollei GmbH & Co. KG Conditions générales de vente de la boutique Rollei GmbH & Co. KG 1. Généralités 1.1. Les conditions contractuelles ci-après (CGV) s'appliquent à l'ensemble des contrats conclus par la boutique en ligne

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

1 ER COLLOQUE RÉGIONAL EN SUD LUBERON UNE AUTRE ÉCONOMIE S INVENTE ICI Développement des territoires et nouvelles formes d économie

1 ER COLLOQUE RÉGIONAL EN SUD LUBERON UNE AUTRE ÉCONOMIE S INVENTE ICI Développement des territoires et nouvelles formes d économie Nos financeurs 1 ER COLLOQUE RÉGIONAL EN SUD LUBERON UNE AUTRE ÉCONOMIE S INVENTE ICI Développement des territoires et nouvelles formes d économie Ce colloque régional, organisé le 13 avril à Val Joanis

Plus en détail

POSITION DE DETIC CONCERNANT LA PROPOSITION DE LA COMMISSION ET LES AMENDEMENTS ADOPTES PAR LE CONSEIL ET LE PARLEMENT EUROPEEN EN PREMIERE LECTURE

POSITION DE DETIC CONCERNANT LA PROPOSITION DE LA COMMISSION ET LES AMENDEMENTS ADOPTES PAR LE CONSEIL ET LE PARLEMENT EUROPEEN EN PREMIERE LECTURE REACH POSITION DE DETIC CONCERNANT LA PROPOSITION DE LA COMMISSION ET LES AMENDEMENTS ADOPTES PAR LE CONSEIL ET LE PARLEMENT EUROPEEN EN PREMIERE LECTURE Nous avons pris connaissance avec intérêt des améliorations

Plus en détail

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT GUIDE PRATIQUE D INTEGRATION DES ASPECTS LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA CONCEPTION, L ELABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET LE SUIVI DES PLANS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Nom commercial Fournisseur Service des renseignements Renseignements en cas d'urgence Andermatt Biocontrol AG Stahlermatten 6,

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/7 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Code du produit: 5190-8582 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

CONCLUSION. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg

CONCLUSION. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg CONCLUSION 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg REACH ET CLP Informations complémentaires (1/5) European chemicals agency : http://echa.europa.eu/ Guide d application : http://guidance.echa.europa.eu/

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

Code de la publicité écologique

Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique: Préambule Une société saine construit un avenir durable. De plus en plus, le souci de l'homme pour son environnement en constitue un élément

Plus en détail

L évaluation des biocides à l Anses

L évaluation des biocides à l Anses L évaluation des biocides à l Anses Catherine Gourlay-Francé Direction des produits réglementés 23 juin 2015 L Anses Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

REACH 2015. 9 e Rencontre Annuelle

REACH 2015. 9 e Rencontre Annuelle 2 journées 100% métier 3 autorités de référence 10 témoignages pratiques 9 e Rencontre Annuelle Les clés pour tenir le cap de la conformité et préparer 2018 : enregistrement, FDSe, dossiers d autorisation,

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Peinture Aimant

1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Peinture Aimant Page: 1 de 6 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Nom du produit: Utilisations: Identification de l'entreprise: Peinture dispersion à base d'eau pour l'usage intérieur.

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/7 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Code du produit: 5190-8438 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail