JEAN-YVES THERRIEN. Demandeur. Entreprise. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "01 04 65 JEAN-YVES THERRIEN. Demandeur. Entreprise. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès à"

Transcription

1 JEAN-YVES THERRIEN Demandeur c. CAISSE D ÉCONOMIE DES POMPIERS DE MONTRÉAL Entreprise L'OBJET DU LITIGE son dossier. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès à Le 7 mars 2001, l entreprise lui refuse l accès pour les motifs suivants : «Suite à votre lettre du 26 février 2001, nous désirons vous aviser que nous ne pouvons donner suite à votre demande visant à avoir accès à votre dossier. En effet, l article 39(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé stipule ce qui suit : 39. Une personne qui exploite une entreprise peut refuser de communiquer à une personne un renseignement personnel la concernant lorsque la divulgation du renseignement risquerait vraisemblablement: 2. D'avoir un effet sur une procédure judiciaire dans laquelle l'une ou l'autre de ces personnes a un intérêt. Dans le cas de votre demande, nous considérons que sont présentes les trois (3) conditions requises pour l application de l article ci-dessus mentionné, à savoir: - Il s agit de renseignements vous concernant;

2 L action que vous avez intentée à la caisse est actuellement pendante devant la Cour supérieure du district de Montréal; - La divulgation des renseignements contenus à votre dossier pourrait avoir un effet sur cette procédure.» Le 14 mars suivant, le demandeur requiert l'intervention de la Commission d accès à l information du Québec (la Commission) pour traiter la présente demande d examen de mésentente. On y lit : «La présente est pour vous soumettre une mésentente entre moi et la Caisse d Économie des Pompiers de Montréal. J ai demandé à plusieurs reprises d obtenir mon dossier personnel, dont dernièrement par lettre recommandée, ce qui m a été refusé en vertu de l article 40 de la Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Il est vrai que j ai intenté une procédure judiciaire contre la Caisse d Économie des Pompiers de Montréal concernant une demande de prêt hypothécaire. Les documents demandés me sont nécessaires afin de compléter mon dossier, d autant plus que je crains que certains documents disparaissent. Il est important de souligner que ces documents concernent uniquement mon dossier personnel de demande de prêt hypothécaire à la Caisse d Économie des Pompiers.» Montréal. Le 8 août 2001, l audience se tient dans les locaux de la Commission à LA PREUVE La procureure de l entreprise, M e Marie-Julie Croteau, fait entendre M. Michel Parent, directeur général de l'entreprise depuis le 22 février Auparavant, il était président du conseil d administration de ladite entreprise durant les sept ou huit années précédant son entrée en fonction à titre de directeur général et il était également au courant de ce dossier. Le témoin déclare que, lorsque le demandeur s est adressé à l entreprise pour avoir accès à son dossier, M. Serge Dufresne en était le directeur général.

3 En raison de la situation financière du demandeur, le témoin s est adressé à la Société centrale d hypothèque et de logement (la SCHL). Il déclare que si la SCHL appuie la demande de prêt hypothécaire du demandeur, la Caisse lui accordera ledit prêt. Puisque la SCHL le refuse, l entreprise fait de même. À ce stade-ci de l interrogatoire du témoin, le demandeur s'oppose à la façon dont il référait à ses notes manuscrites, alléguant que celles-ci auraient été dictées par la procureure de l entreprise le matin de l audience. La soussignée vérifie, auprès du témoin, la provenance desdites notes manuscrites. Celui-ci déclare que ce sont ses notes personnelles; il les a écrites et personne n est intervenu. D ailleurs, les tribunaux ont, à plusieurs reprises, permis à un témoin de référer à ses notes manuscrites, s'il en est l auteur. L'objection est prise sous réserve en attendant de recevoir, le cas échant, dans un délai de quinze jours de la date de l audience, les commentaires écrits et la jurisprudence du demandeur. La procureure de l entreprise devait y répondre dans un délai additionnel de quinze jours. N ayant reçu aucun document du demandeur, tel qu il a été convenu à l audience, l objection est rejetée. M. Parent déclare que l entreprise refuse au demandeur l accès au dossier, car celui-ci renferme des éléments de preuve qui vont servir à l audition devant la Cour supérieure de Montréal. À cet effet, la procureure réfère la soussignée à la procédure judiciaire intentée par le demandeur et M me Nathalie Larocque contre l entreprise. Ladite procédure fut signifiée à l entreprise le 5 juin 1998 et la défense, le 30 juillet Le demandeur a soumis à la Commission une demande d examen de mésentente le 26 février Ces procédures judiciaires se trouvent dans un cahier à onglets (onglet 2) déposé en preuve. Selon ce témoin, le dossier contient des notes internes justifiant le refus du prêt hypothécaire au demandeur. De plus, M. Parent réfère la soussignée aux conclusions de l action du demandeur par laquelle celui-ci réclame une certaine somme d argent à l entreprise à titre de dommages à la suite du refus d'accorder ledit prêt.

4 En contre-interrogatoire mené par le demandeur, lui-même avocat, M. Parent confirme qu il a occupé le poste de président du conseil d administration chez l entreprise durant les sept ou huit dernières années. Il est entré dans ses nouvelles fonctions le 22 février 2001 à titre de directeur général. C est la première fois que l entreprise fait face à une demande d accès à un dossier personnel. Le demandeur a tenté à plusieurs reprises de procéder à un interrogatoire au préalable du témoin sur la procédure judiciaire pendante devant la Cour supérieure de Montréal en rapport avec le prêt hypothécaire. Les objections faites par la procureure de l entreprise ont été maintenues. Celle-ci déclare que si le demandeur désire obtenir les documents reliés au prêt hypothécaire, il aurait dû procéder à un interrogatoire au préalable du représentant de l entreprise devant le forum approprié et requérir les documents recherchés. La Commission tient à spécifier qu elle n est pas habilitée à trancher un litige de quelque nature qu il soit, notamment celui dont la procédure judiciaire est pendante devant la Cour supérieure de Montréal. La soussignée voit à l application de la loi et tient à rester à l intérieur de la juridiction que lui accorde ladite loi. ARGUMENTATION La procureure de l entreprise cite l article 39(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1 (la loi) pour appuyer les motifs du refus de l organisme au demandeur. Elle argumente que cet article est sans équivoque. Elle réfère la Commission à plusieurs arrêts de la Commission, de la Cour du Québec et de la Cour supérieure, à savoir : 1 L.R.Q., c. P-39.1.

5 S.S.Q. Vie c. Nadeau 2, où l avocat de cette dernière veut obtenir de l appelante copie des expertises et du contrat d assurance contenus dans le dossier de sa cliente; Général Accident, compagnie d assurances du Canada c. Ferland 3, où l appelant refuse à l intimé l'accès à un rapport d expert contenu dans son dossier dont l appelant s était servi pour ne pas indemniser l intimé; Bérubé c. Caisse populaire Desjardins de Baie-Comeau 4, où la demanderesse a été congédiée par son employeur. Elle demande copie de son dossier d employée auprès de l entreprise, ce qui lui est refusé. Elle porte plainte devant la Commission des normes du travail pour congédiement sans cause juste et suffisante; Pichette c. SSQ-VIE 5, où la procureure de l'entreprise indique les trois conditions requises à l application du paragraphe 2 de l article 39 de la loi. La procureure de l entreprise demande à la Commission de maintenir la décision de cette dernière à l effet de ne pas donner au demandeur accès à son dossier personnel, et ce, conformément avec l article 39(2) de la loi. Dans un autre ordre d'idées, elle se demande comment il se fait que le demandeur ait attendu près de trois ans pour requérir l'intervention de la Commission pour traiter sa demande d examen de mésentente, alors qu il aurait dû le faire en 1998, soit au moment où sa demande d accès fut refusée. Le demandeur répond qu il a tenté à plusieurs reprises d entrer en pourparlers ou de négocier avec le représentant de l entreprise, mais sans succès. D ailleurs, dans la demande d examen de 2 J.E (C.Q.). 3 J.E (C.Q.). 4 [1994] C.A.I (1995) C.A.I. 4.

6 mésentente du 26 février 2001, le demandeur indique qu il a entrepris plusieurs démarches pour avoir accès à son dossier. Le demandeur, pour sa part, argumente que la procureure de l entreprise s en va en excursion de pêche. Celle-ci réplique que le Code de procédure civile prévoit justement, par le biais d un interrogatoire au préalable, des moyens de procéder pour éviter de telles excursions. En effet, l article 398 du Code de procédure civile prévoit que : 398. Après production de la défense, une partie peut, après avis d un jour franc aux procureurs des autres parties, assigner à comparaître devant le juge ou le greffier, pour y être interrogé sur tous les faits se rapportant au litige ou pour donner communication et laisser prendre copie de tout écrit se rapportant au litige : 1. toute autre partie, son représentant, agent ou employé; 2. toute personne mentionnée aux paragraphes 2 et 3 de l article 397; 3. avec la permission du tribunal et aux conditions qu il détermine, toute autre personne. Le défendeur ne peut cependant, sans l autorisation du juge ou, dans le cas visé au paragraphe 3 du premier alinéa, du tribunal, interroger en vertu du présent article une personne qu il a déjà interrogée en vertu de l article 397.» Le demandeur confirme par ailleurs que la procédure judiciaire a été intentée contre l entreprise, en raison du fait que cette dernière lui refuse le prêt hypothécaire. Il veut avoir accès au dossier pour compléter celui de la Cour supérieure. À son avis, c est une question de transparence. Le demandeur dépose à l audience deux documents : «Développements récents en droit de l accès à l information (1991) 6» et «Mini-Colloque : Le droit 6 Service de la formation permanente, Barreau du Québec, Cowansville, Éditions Yvon Blais, 1991.

7 d accès à l information» 7, où il suggère à la soussignée de se reporter à l ensemble des documents. APPRÉCIATION Le témoin de l entreprise, tant en interrogatoire qu en contre-interrogatoire, a démontré, à la satisfaction de la soussignée, que l entreprise refuse au demandeur l'accès au dossier en raison du fait qu il a intenté une procédure judiciaire contre celleci, découlant du refus par elle de lui accorder un prêt hypothécaire. Celui-ci confirme ce fait tant dans sa demande d examen de mésentente qu à l audience. De plus, il admet à l audience qu il a intenté un recours devant la Cour supérieure contre l entreprise, en raison du refus du prêt hypothécaire. Dans sa demande d examen de mésentente du 14 mars 2001, le demandeur déclare : «Il est vrai que j ai intenté une procédure judiciaire contre la Caisse d Économie des Pompiers de Montréal concernant une demande de prêt hypothécaire. Les documents demandés me sont nécessaires afin de compléter mon dossier, d autant plus que je crains que certains documents disparaissent.» Les renseignements personnels demandés à l entreprise risquent vraisemblablement d avoir un effet direct sur la procédure judiciaire en cours. Le texte annoté de la loi relève : «Trois conditions [ ] afin de conclure à l application de l article 39 paragraphe 2 de la loi : 1) il doit s'agir de renseignements concernant le demandeur; 2) il y a une procédure judiciaire en cours ou de sérieux indices de l'imminence d'une telle procédure; et 3) la divulgation du renseignement risquerait vraisemblablement d avoir un effet sur cette procédure judiciaire [ ]» 7 Service de la formation permanente, Barreau du Québec, Cowansville, Éditions Yvon Blais,

8 Les renseignements, qui font l objet du litige, sont ceux prévus à l article 2 de la loi et concernent spécifiquement le demandeur. Ledit article prévoit que : 2. Est un renseignement personnel, tout renseignement qui concerne une personne physique et permet de l'identifier. présent cas. Les trois conditions, ci-dessus citées, s appliquent également dans le À la suite du refus du prêt hypothécaire, le demandeur intente un recours en dommages devant les tribunaux contre ladite entreprise. Ce fait est admis tant dans sa demande de mésentente adressée à la Commission que dans sa procédure judiciaire pendante devant la Cour supérieure de Montréal. Le demandeur veut se servir des renseignements contenus dans son dossier personnel auprès de l entreprise pour compléter la procédure judiciaire intentée contre cette dernière pour les motifs cidessus mentionnés. D ailleurs, dans l arrêt Général Accident, compagnie d assurances du Canada c. Ferland mentionné précédemment 8, le juge François Godbout de la Cour du Québec mentionne : «La nature de la procédure introduite par monsieur Danny Ferland devant la Cour du Québec, chambre civile, et les motifs qui ont justifié Général Accident Compagnie d Assurance du Canada de refuser d indemniser leur client, qui avait été victime du vol de l automobile qu elle assurait, donnent ouverture à l application de l article 39(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé. Il y a un recours judiciaire d introduit et les renseignements personnels concernant monsieur Ferland, que détient la Général Accident Compagnie d Assurance du Canada, risquent vraisemblablement d avoir un effet sur la procédure judiciaire en cours. Si le recours à la Commission d accès à l information pour obtenir ces renseignements n apparaît pas comme étant le forum approprié, nul doute que le fait de devoir répondre, par une contestation formelle, à l action qui 8 Précitée, note 3.

9 fut intentée contre elle, obligera la compagnie alors défenderesse, à rendre disponible le rapport qu elle possède si elle désire l utiliser pour établir sa défense. Les règles qui s appliqueront alors sont celles prévues au Code de procédure civile et qui régissent plus particulièrement la production de documents ou de rapport d expert.» Le témoin de l entreprise a déclaré que les documents en litige se trouvant au dossier du demandeur consistent en des notes justifiant le refus du prêt hypothécaire. Dans ces circonstances et compte tenu de ce qui précède, la preuve me convainc que les dispositions prévues à l article 39(2) de la loi s appliquent. L entreprise a raison d utiliser son pouvoir discrétionnaire de ne pas donner au demandeur accès à son dossier, tel que le prévoit la loi. POUR CES MOTIFS, LA COMMISSION : REJETTE la demande d examen de mésentente du demandeur. CHRISTIANE CONSTANT Commissaire Montréal, le 15 octobre 2001 M e Marie-Julie Croteau Procureure de l entreprise

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 11 34 Date : Le 20 octobre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L OBJET DU

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 02 45. Date : Le 22 novembre 2006. Commissaire : M e Christiane Constant.

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 02 45. Date : Le 22 novembre 2006. Commissaire : M e Christiane Constant. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 02 45 Date : Le 22 novembre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X -et- Y Demandeurs c. VISA DESJARDINS Entreprise DÉCISION LE LITIGE DEMANDE

Plus en détail

01 18 29 X, demandeur. entreprise. Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de

01 18 29 X, demandeur. entreprise. Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de X, demandeur c. BÉLAIR DIRECT, COMPAGNIE D ASSURANCE, entreprise L OBJET DU LITIGE : Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de mon dossier complet» de même que

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 04 05 38. Date : Le 8 août 2007. M e Jacques Saint-Laurent. Commissaire : Demanderesse

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 04 05 38. Date : Le 8 août 2007. M e Jacques Saint-Laurent. Commissaire : Demanderesse Commission d accès à l information du Québec Dossier : 04 05 38 Date : Le 8 août 2007 Commissaire : M e Jacques Saint-Laurent X Demanderesse c. Compagnie d assurance vie RBC Entreprise DÉCISION L OBJET

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Dossier : 03 04 05 Date : 20031218 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. BOURSE DE MONTRÉAL Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 3 février 2003, le demandeur exige

Plus en détail

M me X DÉCISION DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN RENSEIGNEMENT PERSONNEL

M me X DÉCISION DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN RENSEIGNEMENT PERSONNEL Dossier : 03 03 52 Date : 20031202 Commissaire : M e Christiane Constant M me X Demanderesse c. Citifinancial Entreprise DÉCISION L OBJET DU LITIGE DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR LA RECTIFICATION D'UN

Plus en détail

00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24. Demandeur. Entreprise. réclamée. Elle lui confirme que La Capitale, Compagnie d assurance générale (ci-après

00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24. Demandeur. Entreprise. réclamée. Elle lui confirme que La Capitale, Compagnie d assurance générale (ci-après 00 02 23 DENIS THIBAULT 00 02 24 Demandeur c. LA CAPITALE, COMPAGNIE D'ASSURANCE GENERALE Entreprise OBJET DU LITIGE L'entreprise a transmis au demandeur une copie intégrale du dossier qu'il a réclamée.

Plus en détail

G... B... Demanderesse. Organisme DÉCISION

G... B... Demanderesse. Organisme DÉCISION G.B. c. Centre hospitalier universitaire de Québec (Hôpital de L'Enfant-Jésus) 2015 QCCAI 120 Commission d accès à l information du Québec Dossier : 1007202 Date : Le 1 er juin 2015 Membre: M e Christiane

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 05 71 Date : Le 13 juillet 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. SOCIÉTÉ FINANCIÈRE WELLS FARGO CANADA Entreprise DÉCISION OBJET

Plus en détail

99 21 43 Demandeur. Entreprise

99 21 43 Demandeur. Entreprise 99 21 43 BOYER, Martin Demandeur c. CASINO DE MONTRÉAL (SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC.) Entreprise Le 18 octobre 1999, monsieur Boyer s adressait au Casino de Montréal afin que lui soient remis : «tous

Plus en détail

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTRE : LE BARREAU DU QUÉBEC, ayant son siège social au 445, boul. Saint-Laurent, Montréal, Québec, H2Y 3T8 (Ici représenté

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Dossier : 02 11 60 Date : 20031218 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. SSQ, GROUPE FINANCIER Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le demandeur conteste la décision

Plus en détail

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son PV 99 03 48 RENÉ COMEAU Plaignant c. BELL MOBILITÉ Intimée LA PLAINTE Le plaignant allègue que la Boutique du téléphone, agente autorisée de l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Commission d'accès à l'information du Québec Dossier : 03 03 29 Date : 20040429 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. CANADA-VIE, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN

Plus en détail

DÉCISION LA DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D'ACCÈS

DÉCISION LA DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D'ACCÈS Commission d accès à l information du Québec Dossier : 03 21 99 Date : 3 février 2005 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. Croix Bleue, Assurance collective Entreprise DÉCISION L OBJET

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 03 94 Date : Le 29 juin 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Plus en détail

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION Dossier : 01 15 48 Date : 20030929 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. RONA Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 20 août 2001, le demandeur s adresse à Rona pour

Plus en détail

X X. Demandeurs. Entreprise DÉCISION DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D ACCÈS.

X X. Demandeurs. Entreprise DÉCISION DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D ACCÈS. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 10 23 Date : 31 juillet 2006 Commissaire : M e Hélène Grenier X X Demandeurs c. MELOCHE MONNEX INC. (SÉCURITÉ NATIONALE CIE D ASSURANCE) Entreprise

Plus en détail

M. A M. B DÉCISION LA DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D'ACCÈS

M. A M. B DÉCISION LA DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D'ACCÈS Commission d accès à l information du Québec Dossier : 03 08 25 Date : 20040220 Commissaire : M e Christiane Constant M. A et M. B c. Demandeurs Courtage à escompte Banque Nationale inc. Entreprise DÉCISION

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (S.A.A.Q.) DÉCISION

LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (S.A.A.Q.) DÉCISION Y.D. c. Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) Commission d accès à l information du Québec Dossier : 09 03 82 Date : Le 20 octobre 2009 Commissaire : M e Jean Chartier 2009 QCCAI 226 Y D Demandeur

Plus en détail

Commission d'accès à l'information du Québec. Dossier : 03 10 17 Date : 20040719. Commissaire : M e Christiane Constant. Demandeur

Commission d'accès à l'information du Québec. Dossier : 03 10 17 Date : 20040719. Commissaire : M e Christiane Constant. Demandeur Commission d'accès à l'information du Québec Dossier : 03 10 17 Date : 20040719 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. École nationale de police du Québec Organisme public DÉCISION L OBJET

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 10 94. Date : Le 14 décembre 2006. Commissaire : Demanderesse

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 10 94. Date : Le 14 décembre 2006. Commissaire : Demanderesse Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 10 94 Date : Le 14 décembre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demanderesse c. RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Organisme DÉCISION

Plus en détail

99 14 73 MONGEAU HARVEY, avocats, société en nom collectif

99 14 73 MONGEAU HARVEY, avocats, société en nom collectif 99 14 73 MONGEAU HARVEY, avocats, société en nom collectif ci-après appelé «la demanderesse» c. MINISTÈRE DES RELATIONS AVEC LES CITOYENS ET DE L'IMMIGRATION ci-après appelé «l organisme» OBJET Le 26 juillet

Plus en détail

Demandeur. Entreprise. renseignements compris dans un rapport pré-emploi le concernant.

Demandeur. Entreprise. renseignements compris dans un rapport pré-emploi le concernant. 01 04 57 X Demandeur c. ASSURANCE VIE DESJARDINS- LAURENTIENNE INC. Entreprise LA MÉSENTENTE : Le demandeur conteste le refus de l entreprise de lui donner communication de certains renseignements compris

Plus en détail

DÉCISION INTERLOCUTOIRE DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION INTERLOCUTOIRE DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : D. L et als c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 14 N o d appel : GE-13-635 ENTRE : D. L. et als Appelants et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée et Les

Plus en détail

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Centre canadien d arbitrage commercial (CCAC)

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Centre canadien d arbitrage commercial (CCAC) ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998, c. B-1.1, r.0.2, Loi sur le bâtiment, Lois refondues du Québec (L.R.Q.), c. B-1.1,

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : PV 08 02 60. Date : Le 17 mai 2013. Membre: Plaignant

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : PV 08 02 60. Date : Le 17 mai 2013. Membre: Plaignant Commission d accès à l information du Québec Dossier : PV 08 02 60 Date : Le 17 mai 2013 Membre: M e Jean Chartier Plaignant et LA COMPAGNIE NATIONALE MONEY MART (INSTA-CHÈQUES) Entreprise DÉCISION OBJET

Plus en détail

RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2002-160 R-3491-2002 15 juillet 2002 PRÉSENT : M. Michel Hardy, B. Sc. A., MBA Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse

RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2002-160 R-3491-2002 15 juillet 2002 PRÉSENT : M. Michel Hardy, B. Sc. A., MBA Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2002-160 R-3491-2002 15 juillet 2002 PRÉSENT : M. Michel Hardy, B. Sc. A., MBA Régisseur Hydro-Québec Demanderesse Décision procédurale Avis sur Internet Concernant la demande

Plus en détail

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée Affaire : 2013-1598-AP-852 Le 3 février 2014 «Un Ministère a failli à son obligation

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : CV 04 00 08. Date : Le 20 décembre 2006. Commissaire : Plaignant. -et-

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : CV 04 00 08. Date : Le 20 décembre 2006. Commissaire : Plaignant. -et- Commission d accès à l information du Québec Dossier : CV 04 00 08 Date : Le 20 décembre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Plaignant -et- INDUSTRIELLE-ALLIANCE, Assurance et services financiers

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : N. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 83 Appel n o : GE-14-352 ENTRE : N. P. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY. Name 974644 Ontario Ltd. demandeur. Paul Danton agent de santé et de sécurité

CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY. Name 974644 Ontario Ltd. demandeur. Paul Danton agent de santé et de sécurité Canada Appeals Office on Occupational Health and Safety Bureau d appel canadien en santé et sécurité au travail CANADA LABOUR CODE PART II OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY Name 974644 Ontario Ltd. demandeur

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel [TRADUCTION] Citation : W. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 537 Appel No. AD-13-697 ENTRE : W. F. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 A. M. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 A. M. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : A. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 483 Date : Le 14 avril 2015 Numéro de dossier : AD-14-548 DIVISION D APPEL Entre: A. M. Appelant et Commission de

Plus en détail

Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 H. K. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 H. K. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : H. K. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 819 Date : Le 26 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-959 DIVISION D APPEL Entre: H. K. Demanderesse et Commission

Plus en détail

Citation : K. V. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 936 K. V.

Citation : K. V. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 936 K. V. [TRADUCTION] Citation : K. V. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 936 Date : Le 30 juillet 2015 Numéro de dossier : AD-15-414 DIVISION D APPEL Entre: K. V. Demanderesse et Ministre

Plus en détail

01 02 59 X. Entreprise

01 02 59 X. Entreprise 01 02 59 X Demanderesse c. VISA DESJARDINS Entreprise LA DEMANDE DE RECTIFICATION La demanderesse demande à Visa Desjardins de faire corriger sa côte de crédit R-9 qui résulte, prétend-t-elle, d une mauvaise

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler Citation : G. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 291 Appel No. AD-15-24 ENTRE : G. J. Demandeur et Commission de l assurance-emploi du Canada Défenderesse DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai [TRADUCTION] Citation : B. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 113 N o d appel : AD-13-164 ENTRE : B. D. Demandeur et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

01 07 75 PHILIPPE FLAMAND, demandeur. organisme. avec précision dans sa demande d accès du 5 avril 2001.

01 07 75 PHILIPPE FLAMAND, demandeur. organisme. avec précision dans sa demande d accès du 5 avril 2001. 01 07 75 PHILIPPE FLAMAND, demandeur c. COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC, organisme L OBJET DU LITIGE : M. Flamand s est adressé à l organisme pour obtenir des renseignements qu il a identifiés

Plus en détail

COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances»

COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances» CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL LOCALITÉ DE MONTRÉAL «Chambre civile» N : 500-80-002132-034 COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances» DATE : Le 12 novembre 2004 SOUS LA PRÉSIDENCE DE

Plus en détail

Le 2 juin 2008, la Commission transmettait une copie de votre plainte à l entreprise pour obtenir sa version des faits. La Commission a pris

Le 2 juin 2008, la Commission transmettait une copie de votre plainte à l entreprise pour obtenir sa version des faits. La Commission a pris Montréal, le 7 février 2012 Objet : Plainte de concernant le D r N/Réf. : 08 08 57 Monsieur, La Commission d accès à l information (la Commission) a pris connaissance des faits en lien avec la plainte

Plus en détail

LE CONSEIL DE DISCIPLINE DE L ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC

LE CONSEIL DE DISCIPLINE DE L ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC LE CONSEIL DE DISCIPLINE DE L ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC CANADA PROVINCE DE QUÉBEC N o : 22-08-0367 DATE : Le 20 juillet 2009 LE CONSEIL : M e SERGE VERMETTE Président suppléant M. GHISLAIN BÉGIN,

Plus en détail

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799 Montréal, le 23 février 2015 Madame Secrétariat du Conseil du Trésor a/s de Madame 875, Grande-Allée E., bureau 4.09 Québec (Québec) G1R 5R8 Madame Responsable de l accès aux documents Centre de services

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (POUR ENTREPRISE, ORGANISME OU ASSOCIATION) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE

CONSEIL DE DISCIPLINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE DISCIPLINE Ordre des Technologues professionnels du Québec N : 39-10-00012 DATE : 28 avril 2011 _ LE CONSEIL : M e SIMON VENNE, avocat Président M. LÉOPOLD THÉROUX

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION AFFAIRE MARQUES GOMES GALO c. PORTUGAL (Requête n 35592/97) ARRÊT STRASBOURG

Plus en détail

COMITÉ DE DISCIPLINE

COMITÉ DE DISCIPLINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMITÉ DE DISCIPLINE Ordre des ingénieurs du Québec N : 22-03-0278 DATE : Le 6 janvier 2004 LE COMITÉ : Me Jean Pâquet Président suppléant Jean Boisvert, ing. Membre Gilles Larocque,

Plus en détail

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. S. H., 2015 TSSDA 746. Commission de l assurance-emploi du Canada S. H.

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. S. H., 2015 TSSDA 746. Commission de l assurance-emploi du Canada S. H. [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. S. H., 2015 TSSDA 746 Date : 17 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-1165 DIVISION D APPEL Entre: Commission de l assurance-emploi du

Plus en détail

No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 D É C I S I O N

No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 D É C I S I O N C A N A D A Province de Québec District de Hull Cour Municipale Ville de Gatineau No. A-070027/95-00353 GATINEAU, le 27 janvier 1995 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L'Honorable RAYMOND SÉGUIN LA CORPORATION MUNICIPALE

Plus en détail

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL 1. NATURE ET TYPE DE SERVICES OFFERTS En matière de santé et de sécurité du travail, le SEM offre à ses

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel Citation : C. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2013 TSSDA 7 Appel No : 2013-0063 ENTRE : C. B. et Appelante Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA

Plus en détail

2.2.5 LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC

2.2.5 LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC 2.2.5 LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC 139 LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC La Société de l assurance automobile du Québec «a pour mission d assurer et de protéger les personnes

Plus en détail

------------------------------------------------

------------------------------------------------ A.A.A.D.F.Q. COUR D APPEL MARS 2013 Me Christiane Lalonde POINTS MARQUANTS : Rappel des quatre critères pour obtenir la suspension de l exécution provisoire en appel (Droit de la famille 13485); L enfant

Plus en détail

-C- INTIMÉE REQUÊTE POUR AUTORISATION D EXERCER UN RECOURS COLLECTIF (ARTICLES 1002 ET SS. C.P.C.)

-C- INTIMÉE REQUÊTE POUR AUTORISATION D EXERCER UN RECOURS COLLECTIF (ARTICLES 1002 ET SS. C.P.C.) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DITRICT DE MONTRÉAL NO: 500-06 COUR U P É R I E U R E (Recours collectifs) NICOLE BERGERON, résidant et domiciliée au 2501 D Iberville, dans les cité et district de Montréal,

Plus en détail

POUR CONSULTATION PAR LES ÉTUDIANTS

POUR CONSULTATION PAR LES ÉTUDIANTS ÉVALUATION FINALE - JR EXEMPLES DE QUESTIONS CORRIGÉ QUESTION Énoncez SIX irrégularités dans l assignation à comparaître et dans sa signification. Pour chaque irrégularité, motivez votre réponse et faites

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 67 Appel n o : GE-14-803 ENTRE : S. M. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : K. U. c. Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, 2014 TSSDA 38 N o d appel : AD-13-169 ENTRE : K. U. Demanderesse et Ministre des Ressources humaines

Plus en détail

Objet : Plainte de M. c. Location d outils Simplex N/Réf. : 11 16 54

Objet : Plainte de M. c. Location d outils Simplex N/Réf. : 11 16 54 Montréal, le 26 septembre 2013... Vice-président aux finances Location d outils Simplex 9740, boul. de l Acadie Montréal (Québec) H4N 1L8 Objet : Plainte de M. c. Location d outils Simplex N/Réf. : 11

Plus en détail

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 110772 Date : Le 5 décembre 2013 Membre: M e Diane Poitras Plaignants et (PROPRIÉTAIRE) Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu de la Loi sur la

Plus en détail

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière?

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière? Foire aux questions Vous avez reçu un constat d infraction et vous avez plusieurs interrogations concernant les procédures judiciaires. Voici des réponses aux questions les plus fréquentes : 1. J'ai reçu

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c.

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c. Cour de cassation - chambre civile 3 Audience publique du 28 mars 2012 Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c./ Société civile immobilière Domaine de Champigny Décision attaquée

Plus en détail

CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005

CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005 CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005 L article 11 du Code de procédure civile énonce que la procédure au cours de l'enquête et de l'instruction est secrète. La divulgation des informations contenues

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 53 Appel n o : GE-14-966 ENTRE : M. J. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 39616/98 présentée par J. F. contre

Plus en détail

Tribunal administratif du Québec

Tribunal administratif du Québec Tribunal administratif du Québec Section des affaires sociales En matière d'indemnisation (Assurance-automobile) Date : 29 août 2003 Dossier : SAS-Q-092373-0211 Membres du Tribunal : Yves Lafontaine, avocat

Plus en détail

Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail?

Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail? Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail? Me Éric Latulippe et Me François Bouchard, avocats Firme Langlois, Kronström, Desjardins www.langloiskronstromdesjardins.com/latulippe-eric/voir-details.html

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE

CONSEIL DE DISCIPLINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE DISCIPLINE Ordre des Technologues professionnels du Québec N : 39-09-00009 DATE : 11 mai 2010 LE CONSEIL: M e SIMON VENNE, avocat Président PIERRE BONNEVILLE, T.P.,

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (décret 841-98 du 17 juin 1998)

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (décret 841-98 du 17 juin 1998) Organisme d'arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Le Groupe d'arbitrage

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 233 No d appel : AD-14-230 ENTRE : Commission de l assurance-emploi du Canada Demanderesse et J. B. Intimé DÉCISION

Plus en détail

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 Date : Le 15 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-698 DIVISION D APPEL Entre: C. N. Demanderesse et Commission

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO : 500-06-000373-064 C O U R S U P É R I E U R E (Recours collectifs) OPTION CONSOMMATEURS Demanderesse et JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY et al. Personnes

Plus en détail

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice,

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, PROTOCOLE Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, Le Tribunal de commerce de Paris, représenté par son Président en

Plus en détail

AEFE: les recours administratifs et les recours en contentieux au Tribunal Administratif des agents

AEFE: les recours administratifs et les recours en contentieux au Tribunal Administratif des agents AEFE: les recours administratifs et les recours en contentieux au Tribunal Administratif des agents L. 78-753 du 17/07/1978 L. 2000-321 du 12/04/2000 D. 2005-1755 du 30/12/2005 Le contrat signé avec l'aefe

Plus en détail

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes)

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes) PROPOSITIONS CONCERNANT LE CONTENU DES INTERVENTIONS DANS LE CADRE DU PROJET «PETITES CRÉANCES» Maître de cérémonie Introduction : o Présentation des participants; Notre avocate et «Maître de cérémonie»,

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 03/10/2012 Cour d appel de Lyon 2ème chambre Audience publique du 17 octobre 2011 N de RG: 10/04754 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours

Plus en détail

Montréal, le 12 décembre 2011. Me Luc Alarie. N/Réf. : 10 14 81. Maître,

Montréal, le 12 décembre 2011. Me Luc Alarie. N/Réf. : 10 14 81. Maître, Montréal, le 12 décembre 2011 Me Luc Alarie ALARIE LEGAULT HENAULT 507, Place d Armes, bureau 1210 Montréal (Québec) H2Y 2W8 N/Réf. : 10 14 81 Maître, La présente donne suite à la plainte que vous avez

Plus en détail

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau (G C E B) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca.

Plus en détail

Bulletin vie privée. Limites de la protection des renseignements personnels des personnes à charge dans un contexte de contrat d'assurance collective

Bulletin vie privée. Limites de la protection des renseignements personnels des personnes à charge dans un contexte de contrat d'assurance collective Août 2014 Bulletin vie privée Limites de la protection des renseignements personnels des personnes à charge dans un contexte de contrat d'assurance collective Le contrat d'assurance collective implique

Plus en détail

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011. Appelante, comparaissant par son conseil Maître Dereau, avocat à La Louvière ;

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011. Appelante, comparaissant par son conseil Maître Dereau, avocat à La Louvière ; R.G. 2010/AM/333 2 ème Chambre ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011 Contrat de travail Employé Licenciement pour motif grave. Article 578 du Code judiciaire Arrêt contradictoire, définitif. EN

Plus en détail

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 12/03/2013 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 27 février 2013 N de pourvoi: 11-23228 ECLI:FR:CCASS:2013:C100166 Publié au bulletin Rejet M. Pluyette (conseiller doyen faisant

Plus en détail

c. Université du Québec à Montréal (UQAM) Plainte du 22 février 2011 N/Réf. : 11 03 44

c. Université du Québec à Montréal (UQAM) Plainte du 22 février 2011 N/Réf. : 11 03 44 Québec, le 15 avril 2013 Université du Québec à Montréal C. P. 8888, succ. Centre-Ville Montréal (Québec) H3C 3P8 Objet : c. Université du Québec à Montréal (UQAM) Plainte du 22 février 2011 N/Réf. : 11

Plus en détail

LES DROITS DE L ENFANT ET DES PARENTS SUR LES DOSSIERS QUI CONCERNENT L ENFANT : EXPOSÉ DESCRIPTIF

LES DROITS DE L ENFANT ET DES PARENTS SUR LES DOSSIERS QUI CONCERNENT L ENFANT : EXPOSÉ DESCRIPTIF Cat. 2. 176.5 LES DROITS DE L ENFANT ET DES PARENTS SUR LES DOSSIERS QUI CONCERNENT L ENFANT : EXPOSÉ DESCRIPTIF M e Claire Bernard, conseillère juridique Direction de la recherche et de la planification

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : Succession de S. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 103 N o d appel : AD-14-503 ENTRE : Succession de S. G. Demanderesse et Ministre de l Emploi et

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE

CONSEIL DE DISCIPLINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE DISCIPLINE Ordre des Technologues professionnels du Québec N : 39-09-00010 DATE : 16 juillet 2010 _ LE CONSEIL : M e SIMON VENNE, avocat Président M. IAN LÉVESQUE Membre

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DE CONCILIATION ET D'ARBITRAGE DES COMPTES DES MÉDECINS

RÈGLEMENT SUR LA PROCÉDURE DE CONCILIATION ET D'ARBITRAGE DES COMPTES DES MÉDECINS Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 88) SECTION I CONCILIATION 1. Le syndic transmet une copie du présent règlement à tte personne qui lui en fait la demande.

Plus en détail

COUR DU QUÉBEC, DIVISION DES PETITES CRÉANCES PRÉPARATION D UNE AUDITION. Me Melissa De Petrillo Me Annie Breault

COUR DU QUÉBEC, DIVISION DES PETITES CRÉANCES PRÉPARATION D UNE AUDITION. Me Melissa De Petrillo Me Annie Breault COUR DU QUÉBEC, DIVISION DES PETITES CRÉANCES PRÉPARATION D UNE AUDITION Me Melissa De Petrillo Me Annie Breault 1. Description de la Cour du Québec, division des petites créances 1.1 Compétence Les demandes

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : K. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 101 Appel n o : GE-14-945 ENTRE : K. B. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES COLLECTE SÉLECTIVE DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES PRÉPARÉ PAR : MRC DE DRUMMOND NOVEMBRE 2004 DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES & ASSURANCES

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : A. O. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 12 Appel n o : GE-13-1356 ENTRE : A. O. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 REPUBLIQUE FRANÇAISE. Conflit positif AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 REPUBLIQUE FRANÇAISE. Conflit positif AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 Conflit positif Préfet de la Région Alpes Côte d Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône Société B. c/ E. REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE TRIBUNAL DES CONFLITS

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 C. G. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 C. G. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 Date : 21octobre 2015 Dossier : AD-13-110 DIVISION D APPEL Entre: C. G. Appelant Commission de l assurance-emploi du Canada

Plus en détail

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario Annexe 2 ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO CODE DE PROCÉDURE DU COMITÉ DE DISCIPLINE Adoptée par l

Plus en détail

02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse,

02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse, 02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse, c. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU QUÉBEC, organisme public. L'OBJET DU LITIGE M me Diane Maynard réclame du Tribunal administratif du Québec (le «TAQ») une copie de «la

Plus en détail