Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à:"

Transcription

1 Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC Présenté à: 5 e rencontre municipale de l énergie 9-10 avril 2015

2 L enjeu Les halocarbures Utilisés en réfrigération et climatisation domestique, automobile, et ICI Fabriqués par l homme, ils contribuent à notre confort, mais sont très difficiles à décomposer, inodores, incolores, et en général très mal gérés. Constituent de puissants GES, et plusieurs dégradent l'ozone. Les appareils froids > appareils "froids" en fin de vie récupérés pour leur métal < 5 % gérés conformément au Règlement sur les halocarbures 96% des gaz, de l'huile et du mercure rejoignent l'atmosphère ou sont enfouis Résultat? Graves dommages à l'ozone et contribution significative au réchauffement planétaire et aux changements climatiques. Les appareils froids passent

3 Que contiennent les appareils froids? Mousses (gaz à effet de serre, et souvent SACO) R11 Gaz réfrigérants R22 (gaz à effet de serre, et souvent SACO) R134a R12 Plastiques Le Journal de Montréal en édition électroni que - Le Journal de Montreal - 13 févr Page 1 of 1 Mercure Métaux Matières dangereuses

4 Impacts environnementaux = Jusqu à 3,7 tonnes métriques de CO 2 Mousses : jusqu à 2,2 tonnes métriques de CO 2 Gaz réfrigérant : jusqu à 1,5 tonnes métriques de CO 2 Une voiture qui parcourt km Un appareil dégage, lors de son broyage et subséquemment, jusqu à 3,7 tonnes métriques en équivalent de CO 2, soit la quantité de gaz émis par une voiture qui parcourt km!

5 Lois, règlements, et politiques applicables rien qu au Québec! FAITES RESPECTER LE RÈGLEMENT OUI, MAIS LEQUEL?! Les appareils froids passent

6 Attitudes actuelles Ignorer le problème On n utilise plus de CFC et HCFC dans les appareils, donc où est le problème? Si on attend assez longtemps, le problème se résorbera de lui-même = T.éq.CO 2 par année. Laisser les citoyens «mettre les appareils au chemin» Après tout, nos ancêtres jetaient leurs déchets à la rivière et le courant les emportait! Méthode très efficace pour faire «disparaître» un appareil, il sera récupéré rapidement = T.éq.CO 2 par année. Éco-centre à disposition, puis envoi des appareils à la ferraille (sans en retirer les gaz) Engendre des coûts additionnels, mais aucun bénéfice environnemental = T.éq.Co 2 par année. Récupérer les appareils, engager un frigoriste pour en retirer les gaz, et envoyer les carcasses à la ferraille Déjà beaucoup mieux, mais coûteux et n adresse pas les agents de gonflement = T.éq.CO2 par année. Devenir FrigoResponsable MC = 0 T.éq.CO2 par année.

7 Notre solution: devenez FRIGORESPONSABLES MD! Plusieurs niveaux de service disponibles: Cueillette à domicile Ramassage en bordure de rue Collecte à l éco-centre, etc. Information, sensibilisation, et éducation Traçabilité et processus de traitement rigoureux Niveaux d engagement selon votre budget Nombreux avantages, dont: Économies aux premiers participants Transition simplifiée vers la RÉP En collaboration avec : et plusieurs autres!

8 Documents d information, sensibilisation, et éducation

9 Traçabilité et processus de traitement rigoureux TRAÇABILITÉ TRAITEMENT BILAN

10 Niveaux d engagement selon votre budget Contactez-nous!

11 Impacts: Image, environnemental, économique ASPECTS BRONZE ARGENT OR PLATINE IMAGE Visibilité Responsabilité sociale Certification FrigoResponsable MC "Bronze" Minimum règlementaire Certification FrigoResponsable MC "Argent" Logistique déléguée Strict respect des exigences règlementaires actuelles Certification FrigoResponsable MC "Or" Leadership environnemental Conformité à la future RÉP Certification FrigoResponsable MC "Platine" Leadership affirmé et grande distinction sur le marché (éducation des clients, promotion du sens des responsabilités sociale et environnementale) de l'industrie Participation active à l'économie sociale et à l'aide aux familles défavorisées: Appareils énergivores ou impropres à la réutilisation retirés définitivement Appareils certifiés (économes, nettoyés, et avec garantie limitée) réutilisés Respect des exigences règlementaires québécoises (R.R.Q., c. Q-2) de base: Tous les avantages de la certification Bronze, plus: Tous les avantages des certifications Bronze et Argent, plus: Le nec plus ultra, incluant tous les avantages précités, plus: ENVIRONNEMENTAL Respect des lois et règlements Responsabilité environnementale ÉCONOMIQUE Rentabilité Traçabilité POUR UN TEMPS LIMITÉ Règlement sur les halocarbures (r. 29) Règlement sur les matières dangereuses (r. 32) Règlement sur la récupération et la valorisation des huiles usagées, des contenants d'huiles ou de fluides et des filtres usagés (r. 42) Certificat de destruction Le client garde le contrôle de la collecte, du transbordement, du transport et de la revente d'appareils (à la ferraille ou remis en marché) Tarif unique et facturation par service rendu Bilans (de masse et environnemental) sommaires par expédition, moyennant certains frais Tous les avantages de la certification Bronze, plus: Logistique de collecte et de transport gérée par RES Traçabilité supérieure Bilans (de masse et environnemental) détaillés annuels, sans frais Recyclage avancé des métaux (broyage et séparation des métaux ferreux et non-ferreux) Extraction des frigorigènes utilisés comme agents de gonflement de la mousse de polyuréthane Réemploi de la mousse de polyuréthane Réductions de GES additionnelles moyennes de 0,67 T.éq.CO 2 par appareil Tous les avantages de la certification Argent, plus: Facturation mensuelle Subventions possibles grâce aux programmes TECHNOCLIMAT MC (Ministère des Ressources naturelles du Québec) et RECYC-FRIGO MC (Hydro-Québec). Bilans (de masse et environnemental) détaillés mensuels et annuels, sans frais Tri optique des métaux non-ferreux (aluminium, cuivre) Respect intégral des exigences du Règlement sur la récupération et la valorisation des produits par les entreprises (R.R.Q., c. Q-2, r. 40.1) qui assujettira sous peu les appareils contenant des frigorigènes Leadership environnemental Tous les avantages des certifications Argent et Or, plus: Collecte et transport sans frais à partir de lieux de consolidation (dépôts régionaux) convenus

12 Marchés visés Citoyens Municipalités et villes MRC Provinces (RÉP) Détaillants Revendeurs Recycleurs Distributeurs d électricité Canada États-Unis Mexique

13 Qui nous sommes Née du programme Recyc-Frigo MD d Hydro-Québec, en avril 2008, RES opère une installation unique en Amérique du Nord visant la gestion optimale des appareils de réfrigération (réfrigérateurs, congélateurs, refroidisseurs à eau) et de climatisation (climatiseurs, déshumidificateurs, thermopompes) domestiques. Sa technologie d avant-garde, adaptée au contexte Nordaméricain, permet à RES d excéder largement les exigences environnementales. RES produit de l acier, de l aluminium, du cuivre, de même que des plastiques, huiles, et autres matières de haute qualité destinées à être recyclées. En réduisant de façon spectaculaire les effets des frigorigènes sur l ozone et le réchauffement climatique, elle produit également des crédits de carbone de très grande qualité destinés aux marchés locaux et internationaux.

14 Pour nous joindre Site Web: Courriel: Mathieu Filion: Stéphane Forget: (514) (cellulaire) (514) (cellulaire)

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES À PROPOS D INSERTECH UNE ENTREPRISE D INSERTION Entreprise d insertion à but non lucratif, en informatique Forme des jeunes adultes

Plus en détail

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT I / LES REGLEMENTATIONS APPLICABLES 1 - DECRET 92-1271 DU 7 DECEMBRE 1992

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

La gestion des appareils «froids» d origine domestique au Québec : Le jeu de l autruche! Recyclage ÉcoSolutions inc.

La gestion des appareils «froids» d origine domestique au Québec : Le jeu de l autruche! Recyclage ÉcoSolutions inc. La gestion des appareils «froids» d origine domestique au Québec : Le jeu de l autruche! Recyclage ÉcoSolutions inc. 28 septembre 2015 Révision 1.0 2015/03/25 CONTENU DE LA PRÉSENTATION PRÉSENTATION DE

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES Responsable de l application : Direction des ressources informationnelles (DRI) Approuvé par : Destinataires : Tous les générateurs de produits électroniques

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska Une expérience réussie de valorisation des matières résiduelles Carline Ghazal, coordonnatrice du développement durable Service de l environnement, Ville de Victoriaville Webinaire 7 avril 2010 Maison

Plus en détail

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Le recyclage des pneus au Québec : le chemin parcouru depuis 20 ans. Congrès de l Association des détaillants de pneus du Canada 9 février 2012

Le recyclage des pneus au Québec : le chemin parcouru depuis 20 ans. Congrès de l Association des détaillants de pneus du Canada 9 février 2012 Le recyclage des pneus au Québec : le chemin parcouru depuis 20 ans Congrès de l Association des détaillants de pneus du Canada 9 février 2012 Présentation de RECYC-QUÉBEC Créée en 1990 Société d État

Plus en détail

Mémoire de l ARPE-Québec

Mémoire de l ARPE-Québec Mémoire de l ARPE-Québec Présenté à la dans le cadre du Projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015 2020 Septembre 2015 I Table des matières 1. Introduction... 1 2. À propos

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE D'INFORMATION ET CONSULTATION DU 23 JANVIER 2014

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE D'INFORMATION ET CONSULTATION DU 23 JANVIER 2014 Aménagement d'un Centre de gestion intégrée des halocarbures à Bécancour RECYCLAGE ÉCOSOLUTIONS COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE D'INFORMATION ET CONSULTATION DU 23 JANVIER 2014 L'art de bâtir des ponts transfertconsult.ca

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

Colonne pour montage entre sol et plafond destinée à recevoir une ou plusieurs nourrices d appareillages sur une de ses faces.

Colonne pour montage entre sol et plafond destinée à recevoir une ou plusieurs nourrices d appareillages sur une de ses faces. Description des produits > Produits de référence pour ce profil environnemental Les valeurs fournies ont été obtenues sur la base des références suivantes. Fonction Colonne pour montage entre sol et plafond

Plus en détail

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013)

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) 1987 : Protocole de Montréal : suppression des fluides détruisant la couche d ozone. 1991 : Arrêté Royal du 7 mars 1991 : CFC ne peuvent

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR)

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DÉPOSÉ À LA CONSULTATION DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL 1 MÉMOIRE DE LA VILLE

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Le Réseau québécois des CFER

Le Réseau québécois des CFER Le Réseau québécois des CFER Présente Les CFER : agents de changement «vert» www.reseaucfer.ca Déroulement de l atelier 1. Qu est-ce qu un CFER? 2. Historique 3. Le programme CFER 4. Le Réseau québécois

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

Des gestes simples pour bien s en séparer!

Des gestes simples pour bien s en séparer! Dechets d equipement electriques et electroniques Syndicat mixte pour l Enlèvement et le Traitement des REsidus Ménagers @ www. sietrem.fr Du Lundi au Vendredi 0 800 770 061 de 9h00 à 12h30 et de 14h00

Plus en détail

Table des matières. Table des matières...ii. Présentation de Réseau Environnement... 1. 1. Introduction... 2

Table des matières. Table des matières...ii. Présentation de Réseau Environnement... 1. 1. Introduction... 2 Table des matières Table des matières...ii Présentation de Réseau Environnement... 1 1. Introduction... 2 2. Élimination de l obligation de validation des projets... 2 3. Valeur maximale des enchères...

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES SYNTHÈSE DE L ÉTUDE FILIÈRE 2014 LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES Comprendre, évaluer, agir QUI EST COREPILE? Créé en 2003, COREPILE est un éco-organisme sous agrément d État

Plus en détail

EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE

EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE AFIN DE RÉDUIRE NOS DÉCHETS RÉAMÉNAGEMENT COMPLET DES COLLECTES DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PAR LA MRC DE JOLIETTE EN 2016

Plus en détail

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 1 Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 QUI EST RECYCLEMÉDIAS? 2 RecycleMédias est un organisme privé à but non lucratif. Formé en décembre 2000 et agréé par le

Plus en détail

Le traitement des 4 Flux

Le traitement des 4 Flux Le traitement des 4 Flux Eco-systèmes date 2007 1 Le GEM FROID Eco-systèmes date 2007 2 Un exemple : le traitement des appareils de Froid en installation dédiée Séparation des matières broyées Tri et démantèlement

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. TRAITEMENT DES DECHETS PRODUITS PAR LES SERVICES COMMUNAUX DE LA VILLE DE FEYZIN LOT UNIQUE N MARCHE 13 031 FCS Dans le cadre de sa politique menée

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE LE 16 JANVIER 2013 MISE EN CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga Enfouissement et récupération Bilan 2013 Christian Noël, dga 1. Présentation de la MRC 2. Chronologie de la prise en charge de la gestion des matières résiduelles 3. Tonnage des matières résiduelles enfouies

Plus en détail

FLUX - GEM F. 1. Définition du flux. Thursday, July 31, 2014. http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières. 1. Définition du flux

FLUX - GEM F. 1. Définition du flux. Thursday, July 31, 2014. http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières. 1. Définition du flux FLUX - GEM F Thursday, July 31, 2014 http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières 1. Définition du flux 1.1 Composition des GEM Froid 2. Dépollution et recyclage du flux 2.1 Dépollution / Prétraitement

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX Les fluides frigorigènes et leur impact environnemental 31 MARS 2005 Les différents aspects environnementaux la couche d ozone l effet de serre : les émissions

Plus en détail

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À ATTENTION! CETTE PRÉSENTATION NE POURRA ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À L INTERNE DES ORGANISATIONS AYANT SUIVI LA FORMATION. LA CONSULTATION DE CET OUTIL N ÉQUIVAUT EN RIEN À UNE FORMATION EN BONNE ET

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses Zeina Barghout Jean-François Novak Directrice Marketing Gérant d exploitation Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Consultation publique. Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal. Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc.

Consultation publique. Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal. Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc. Consultation publique Sur le projet de PGMR 2015-2020 de La Communauté métropolitaine de Montréal Mémoire de la compagnie Second Cycle Inc. Rédigé par Fernanda Medina Révisé par Frédéric Bouchard Ing.

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques Choisir son matériel de façon responsable Glisser en montagne et ne laisser aucune autre trace que les quelques S dont on vient de marquer la neige : difficile car aujourd hui le ski vert n existe pas

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

Dossier de presse. Accord environnemental relatif à la gestion des véhicules hors d usage (VHU) Ministère de l'environnement

Dossier de presse. Accord environnemental relatif à la gestion des véhicules hors d usage (VHU) Ministère de l'environnement Dossier de presse Accord environnemental relatif à la gestion des véhicules hors d usage () Ministère de l'environnement Mercredi, le 15 mars 2006 1 Cadre légal Directive 2000/53/CE du Parlement et du

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit pp Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de

Plus en détail

Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète!

Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète! Plènière - Résultats - Questionnaire des bonnes pratiques en DD Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète! 1 er octobre 2013 1 Performance - Bonnes pratiques en développement durable

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

municipale Régie intermunicipale de

municipale Régie intermunicipale de Étude de cas Plateforme de compostage municipale Régie intermunicipale de gestion des déchets solides de la région de Coaticook 18 février 2013 Une brève mise en contexte 1. Obligations des municipalités:

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION Olivier ROBERT Responsable Qualité, Sécurité, Environnement de la société ENERTHERM Vice Président de CLIMAFORT Plan de la présentation : Introduction : L utilisation

Plus en détail

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES CU IS B U I NE AN S DE RI E S CL IM AT IS AT IO N IO N ÉR AT IG RÉ FR ETS TERRADE RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION FGAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES Vous êtes détenteur d un équipement frigorifique

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES 2 EMBALLAGE: ENTRE MYTHE & VÉRITÉ 1. L emballage : Est-il le fléau de notre société

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME

CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME 22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME Énergie et atmosphère Crédit 1.1 : Optimiser la performance énergétique, Puissance lumineuse (3 points possibles) Les

Plus en détail

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Comité consultatif sur la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Colloque BOMA Québec présenté par Mario Canuel, TP

Plus en détail

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus Option zéro papier Version 2 1/6 Tous les opérateurs titulaires d une attestation de capacité au 31/12/09 doivent fournir leur déclaration annuelle

Plus en détail

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC TI et développement durable : les défis écologiques des TIC SOLUTIONS DE GESTION PRÉPARÉE ET ANIMÉE PAR Cyrille Maltot CONSEILLER ET ASSOCIÉ PRINCIPAL CHEZ SYNAIRGIS CONFÉRENCE POUR : CACPUQ DATE : 9 mai

Plus en détail

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Modification si besoin Nom établissement : Nom responsable : Téléphone

Plus en détail

Rapport environnemental

Rapport environnemental Rapport environnemental 2012 Rapport environnemental 2012 MTS Allstream Clients, intervenants et investisseurs sont invités à visiter le site : www.mtsallstream.com. Pour en savoir plus sur les produits

Plus en détail

Usure et. entretien du matériel

Usure et. entretien du matériel Usure et entretien du matériel 23 Usure et entretien du matériel Un pneumatique est constitué de caoutchouc (naturel et artificiel), d adjuvants chimiques (soufre, noir de carbone, huiles, etc.) et de

Plus en détail

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants)

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Société d économie mixte de Rivière-du-Loup (SÉMER) créée en octobre 2009 Obligation réduire déchets enfouis Cadre réglementaire

Plus en détail

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte

Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Les centres de valorisation des matières organiques Un projet novateur pour une ville toujours plus verte Présentation - Secteur ouest de l agglomération par la Ville de Québec Juin 2011 1 Description

Plus en détail

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché Présenté par Éric Le Couédic, AQME Congrès AQME Chicoutimi

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

Procédure Véhicules Hors d Usage

Procédure Véhicules Hors d Usage Procédure Véhicules Hors d Usage 2007 SOURCE D INFORMATION Textes utilisés : Article «Véhicules Hors d Usage» du Ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement Durables Note d information

Plus en détail

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid.

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid. Bien qu ayant un intérêt évident en matière de maîtrise de la chaîne du froid, certains fluides frigorigènes (CFC, HCFC, HFC) couramment utilisés dans les métiers de l alimentation ont par ailleurs un

Plus en détail

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Sylvain Martel Directeur des approvisionnements en bois Qui sommes

Plus en détail

Avez-vous pensé au recyclage de vos appareils moyenne tension?

Avez-vous pensé au recyclage de vos appareils moyenne tension? Avez-vous pensé au recyclage de vos appareils moyenne tension? Schneider Electric vous aide à vous mettre en parfaite conformité légale et environnementale. Une obligation légale, un devoir environnemental

Plus en détail

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Version du 26 juin 2013 Contenu 1 Description détaillée de la personne morale concernée... 3 1.1 Périmètre Organisationnel... 3 1.2 Périmètre

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets»

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets» Récupération,recyclageetrevalorisationdes«cyberdéchets» Notremission:dégagerlessitesd'enfouissementdesdéchetsd'équipementsélectroniques(DEE)qui représentent un risque pour notre santé et notre écosystème.

Plus en détail

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère;

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère; Projet de règlement grand-ducal relatif a)aux contrôles d équipements de réfrigération, de climatisation et de pompes à chaleur fonctionnant aux fluides réfrigérants du type HFC, HCFC ou CFC b) à l inspection

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 La direction de l Hôpital général juif (HGJ) s'engage { respecter ses engagements en matière d environnement,

Plus en détail

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015 Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE Introduction / présentation Impact de la réglementation Influence de la technique sur la logistique Mobiliser l ensemble

Plus en détail

Projet de récupération de piles. Fiche d information

Projet de récupération de piles. Fiche d information Projet de récupération de piles Fiche d information Dépôt légal Juillet 2008 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-9810199-7-4 Document réalisé par Roger La Roche

Plus en détail

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Attractive technology. Mag-Clear Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Systèmes de séparation Mag-Clear Compte tenu de la volatilité des prix des matières premières qui le

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes

Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes REPLACE TECHNOLOGY Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes BROCHURE INFORMATIVE POUR PRESCRIPTEURS Règlement CE 1005 / 2009 Message

Plus en détail

RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE

RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE Présentation du site d Escaudœuvres 20, rue des Prés - BP 2F 59 161 Escaudœuvres Sommaire 1. Le groupe Recylex 2. L activité Plomb 3. Le site d Escaudœuvres 4. L environnement

Plus en détail

l installation de gestion des ressources du chemin Brady

l installation de gestion des ressources du chemin Brady Services de collecte des articles recyclables et des déchets ménagers de Winnipeg Service des eaux et des déchets La face changeante de l installation de gestion des ressources du chemin Brady La décharge

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

Les Gaz fluorés. Vers une réduction accrue du réchauffement climatique. Changement climatique HFC DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE

Les Gaz fluorés. Vers une réduction accrue du réchauffement climatique. Changement climatique HFC DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE Les Gaz fluorés Vers une réduction accrue du réchauffement climatique Changement climatique DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE HFC Les gaz fluorés sont largement utilisés... La famille des gaz fluorés

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE. Septembre 2011

LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE. Septembre 2011 LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE Septembre 2011 Le système d évaluation foncière au Québec La pratique de l évaluation immobilière au fin d imposition foncière municipale est basée sur un partenariat

Plus en détail

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie.

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie. Service des réclamations relatives au polybutylène au Canada Au propriétaire, Message important à l égard de vos droits en vertu de la transaction de DuPont USA relative aux recours collectifs canadiens

Plus en détail

Maintenance et traitement des appareillages électriques haute tension contenant du SF 6. Guide D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION SUR LES GAZ FLUORÉS

Maintenance et traitement des appareillages électriques haute tension contenant du SF 6. Guide D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION SUR LES GAZ FLUORÉS Maintenance et traitement des appareillages électriques haute tension contenant du SF 6 Guide D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION SUR LES GAZ FLUORÉS PRÉAMBULE Les dispositions présentées dans ce document

Plus en détail