Positionnement de l'epfl sur le marché global de la connaissance - hier, aujourd'hui, demain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Positionnement de l'epfl sur le marché global de la connaissance - hier, aujourd'hui, demain"

Transcription

1 Fondation de placement Swiss Life Positionnement de l'epfl sur le marché global de la connaissance - hier, aujourd'hui, demain Patrick Aebischer

2 Contexte mondial Universités Globalisation de l éducation supérieure Faits: l Europe un bon système éducatif tertiaire mais manque d Universités d élite Importance des Universités d élite: - Développement économique: ex. Silicon Valley, Route Effet porteur sur l ensemble du système académique

3 Universités Défis Développement d Universités d élite -> Recruter les meilleurs étudiants -> Recruter les meilleurs professeurs -> Etablir un système basé sur le mérite -> Mettre à disposition une infrastructure adéquate -> Renforcer le transfert technologique -> Créer un campus vivant -> Obtenir un financement adéquat (étatique & privé)

4 EPFL Facts & figures 2010 L EPFL aujourd hui Campus Etudiants, y compris doctorants 355 Professeurs Collaborateurs * Budget 530 Mio CHF Confédération suisse 205 Mio CHF Fonds externes * Non compris professeurs et doctorants

5 Décennie Une perspective Vision Transformer l EPFL: d une bonne école d ingénieur à une université technologique de rang mondial -> Augmenter la masse critique (étudiants et professeurs) -> Elargir le périmètre scientifique (sciences naturelles, sciences de la vie, management, finances, ) -> Renforcer l output scientifique (augmenter le nombre et la qualité du corps professoral) -> Créer un campus vivant

6 Etudiants Défis I. Attirer les meilleurs étudiants -> Importance des classements et du «brand» -> Développement d aides financières (bourses) -> Enseignement du master en anglais -> Attractivité du campus (sport, logements etc) -> Réputation du corps enseignant -> Des projets d école motivants

7 Etudiants Transdisciplinarité Des projets d école motivants Alinghi Solar Impulse Hydroptère

8 EPFL Attractivité Evolution des étudiants à l EPFL 600 % 1990 = 100% 1901 doctorants 500 % 400 % 300 % 355 professeurs 200 % 7762 étudiants 100 % 0%

9 EPFL Origines D où viennent nos étudiants? % % Reste du monde 60 % Europe 40 % 20 % Suisse 0 % Bachelor Master doctorants postgrades CMS non compris

10 Professeurs Défis II. Recruter les meilleurs Professeurs -> Recruter au niveau mondial -> Mettre en place un système tenure track -> Offrir un financement compétitif (start-up + budgétaire) -> Offrir une infrastructure adéquate -> Offrir des salaires compétitifs -> Offrir de bonnes conditions cadre (qualité de vie) pour toute la famille

11 EPFL Recrutement Internationalisation des professeurs USA 4 % Moyen Orient, Asie 2 % USA 5 % Moyen Orient, Asie 4 % Europe 31 % Suisse 63 % Suisse 44 % Europe 47 % France 10% Allemagne 10% Prof. ordinaires, associés, adjoints et assistants tenure track

12 EPFL Recrutement Recrutements récents Professeurs assistants tenure track Camille-Sophie Brès Stéphanie Lacour Matthias Seeger Colin Jones Andreas Burg Sylvie Roke Alessandro Spadoni University California, San Diego Cambridge University Max Planck Institute ETHZ ETHZ Max Planck Institute California Institute of Technology Professeurs ordinaires et associés Christoph Koch Marilyne Andersen Nicola Marzari Joachim Krieger Francesco Stellacci Michael Gaspar Cornell University MIT MIT University of Pennsylvania MIT University of California, Berkeley

13 EPFL Sources externes Evolution des fonds de tiers Expenses (Mio CHF) Industrie Secteur public Programmes européens CTI FNRS

14 Financement Benchmarking Une comparaison internationale 50 Leading European Universities: FP7 contributions vs ERC grants 45 Cambridge Number of ERC grants (6 calls) Univ Munich Hebrew Univ Jerusalem Univ Bristol Weizmann Inst Sci Univ Zurich Univ Helsinki Karolinska Inst Stockholm Univ Leuven Univ Edinburgh ETHZ Imperial Coll London Univ Coll London EPFL Oxford 10 Univ Geneva FP7 EU contributions (in milion EUR)

15 Excellence Rankings internationaux MIT - Massachusetts Inst Tech USA 2. Stanford University USA 3. Univ California - Berkeley USA 4. Univ Illinois - Urbana Champaign USA 5. Georgia Inst Tech USA 6. Univ Texas - Austin USA 7. Univ Michigan - Ann Arbor USA 8. Carnegie Mellon Univ USA 9. Pennsylvania State Univ - Univ Park USA 10. Univ California - San Diego USA Univ Southern California USA 12. Northwestern Univ USA 13. Purdue Univ - West Lafayette USA Univ Maryland - College Park USA 15. Univ California - Santa Barbara USA 16. Univ Cambridge UK 17. Cornell Univ USA 18. California Inst Tech USA 19. Univ Toronto Canada 20. EPFL - Swiss Fed Inst Tech - Lausanne Switzerland 21. Texas A&M University College Station USA 22. Princeton Univ USA 23. Natl Univ Singapore Singapore Univ Wisconsin - Madison USA 25. Tohoku Univ Japan 26. Ohio State Univ - Columbus USA University of Minnesota USA 28. Univ of California, Los Angeles USA 29. Univ of Washington USA 30. Imperial Coll London UK 31. Kyoto Univ Japan 32. North Carolina State University USA 33. Univ of Manchester UK ARWU Engineering and Computer Sciences (2010): 20 Ranking QS (2010): 32 Times Higher Education: 48 Leiden: 15

16 EPFL Publications Leiden Ranking EU Top-100 rank by CPP/FCSm CPP = average number of citations per publication calculated corrected for self citations FCSm (mean Field Citation Score) = mean citation rate of the fields in which the institute/group is active source : CWTS Leiden

17 Initiatives stratégiques FET Flagship Six projets pre-sélectionnés FuturICT : Unleashing the Power of Information for a Sustainable Future UCL et ETH Zürich (CH) Graphene-CA : Graphene Science and technology for ICT and beyond Chalmers Univ. Technology (SWE) Guardian Angels : for a Smarter Planet EPFL (CH) et ETH Zürich (CH) HBP : The Human Brain Project EPFL (CH) ITFoM : Molecular Modeling in Medicine, Aging, and Drug safety Max Planck Institute for Molecular Genetics, Berlin, (D) CA-RoboCom : Robot Companions for Citizens Scuola Superiore Sant Anna, Pisa (ITA) -> Deux de ces projets vont recevoir 1 milliard d Euros sur 10 ans

18 Défis Valorisation III. Stimuler le transfert de technologie -> Inclure le management de la technologie et l entrepreneurship dans tous les curricula -> Développer un service de transfert de technologie qui soit business oriented -> Créer sur le campus un parc de l innovation -> Créer des incitations pour les enseignants-chercheurs pour démarrer de nouvelles compagnies

19 Tech EPFL Innovation EPFL: un endroit pour innover Parc scientifique avec 100 compagnies Collège du management de la technologie Réseau d innovation > 10 start-ups créées par année Services de Tech transfert Programme d Entrepreneurship Coaching

20 Tech EPFL Start-ups Création de start-ups en Suisse -> Compétitivité de l arc lémanique et de la région zurichoise mais pas encore de Google

21 Tech EPFL Innovation Square Quartier de l Innovation m 2 de bureaux et laboratoires ~2 000 place de travail industrielles

22 Tech EPFL Quartier de l innovation Nos nouveaux locataires photo: Thomas Jantscher

23 Tech EPFL Partenariats Nestlé Institute of Health Science Mission Développement d une nutrition personnalisée pour prévenir et guérir les maladies, basée sur une compréhension de la génomique et métabolomique de chaque individu AGEFI,

24 Campus vivant Défis V. Création d un campus vivant Centre de conférence 2013 Rolex Learning Center ouvert Quartier d Innovation ouvert ouvert ouvert 2012 Logement étudiants Hôtel Extension Centre de sports

25 EPFL Campus Nouvel emblème Rolex Learning Center -> -> Nouveau cœur du campus, ouvert 7 jours sur 7 Architecte: Sanaa, lauréat du Prix Pritzker 2010

26 EPFL Campus Quartier Nord Le futur centre de conférences -> Centre de conférences à configuration variable entre 250 et sièges -> Logements pour étudiants (515 lits) -> Restaurants, magasins, services (4 500 m 2 ) -> Connexion directe avec le métro (M1) -> Investissement: 225 MCHF en PPP Ouverture: 2013

27 EPFL Campus 2020 Culture Culture & Arts Développer la dimension culturelle du campus -> Organiser des événements culturels et artistiques -> Construire le MetaMedia Center & Montreux Jazz Café -> Programme Artistes en résidence -> Tous ces événements sont ouverts au public

28 EPFL Défis L EPFL à la croisée des chemins Durant la période 2000 à 2010, nous avons récolté les fruits de l application des méthodes de management académique américain, en particulier dans le domaine de la recherche. Dans les 10 ans à venir, nous devons élaborer un modèle unique pour l Université d élite francophone qui s appuie sur notre richesse culturelle sans perdre les notions de compétitivité et de sélection par le mérite.

29 Merci de votre attention

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL Les défis des Universités Européennes Patrick Aebischer, Président de l EPFL Présentation ANRT-FutuRIS, 16.09.2010 Contexte Europe Constat Prédominance des Universités américaines et anglaises dans les

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Management par percée et améliora0on con0nue dans une université technologique

Management par percée et améliora0on con0nue dans une université technologique Management par percée et améliora0on con0nue dans une université technologique Dr Michel Jaccard Chef Qualité et Lecturer EPFL Lausanne Suisse michel.jaccard@epfl.ch 9 ème école inter-organismes qualité

Plus en détail

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial?

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Assemblée régionale Europe de l APF, 20 novembre 2012 Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Patrick Aebischer Contexte général Place du français La Francophonie

Plus en détail

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)*

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)* l epfl en chiffres ÉTUDIANTS EFFECTIFS RÉSUMÉ DES CANDIDATURES BACHELOR, MASTER ET DOCTORAT Candidatures bachelor & CMS Total candidatures bachelor & CMS Total nouvelles immatriculations (bachelor années

Plus en détail

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études Etudier à l EPFL Les spécialités Maya Frühauf Service de promotion des études Rankings mondiaux 2014: USA Top, les EPF pas loin... (Eng. & Technology) QS (Eng. & Technology) THE (Eng. & Technology) Shanghaï

Plus en détail

24 programmes master

24 programmes master 66 L EPFL EN CHIFFRES 2014 en bref recherche 350 laboratoires 3342 publications scientifiques selon la base de référence ISI web of science 94 bourses ERC (de 2007 à 2014) dont 4 en provenance du FNS en

Plus en détail

L EPFL EN CHIFFRES 2013

L EPFL EN CHIFFRES 2013 L EPFL EN CHIFFRES 2013 population du campus Postformation 202 PhD 2058 PERSONNEL Collaborateurs administratifs 1062 Collaborateurs techniques 674 Total 13 377 Corps intermédiaire (exclus assistants) 1443

Plus en détail

Appel à candidatures «Académie d Excellence - Collège Doctoral» 2014. Objectifs de l Appel à projets «Académie d Excellence Collège Doctoral»

Appel à candidatures «Académie d Excellence - Collège Doctoral» 2014. Objectifs de l Appel à projets «Académie d Excellence Collège Doctoral» Appel à candidatures «Académie d Excellence - Collège Doctoral» 2014 Objectifs de l Appel à projets «Académie d Excellence Collège Doctoral» L Académie d Excellence a pour vocation d améliorer l attractivité

Plus en détail

Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde

Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde SEPIO, U. Paris 1 Mardi 6 juillet 2010, 16h - MSE, salle 17, 106-112 bd de l'hôpital, Paris 13e Une évaluation comparative de l efficience économique des universités les mieux classées dans le monde Important:

Plus en détail

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv G go campus G go campus SOMMAIRE 3 À qui s adresse Go Campus ôle et identité de Calvin Thomas Le pr amme, ses grandes lignes quoi étudier aux États Unis Le véritable coût des études Les bourses Go Campus

Plus en détail

La mondialisation qu on évoque souvent après

La mondialisation qu on évoque souvent après 089-093 Bobe 13/10/06 11:14 Page 89 Formation des élites mondiales et écoles d ingénieurs françaises La spécificité du système français d enseignement supérieur et de recherche français le rend illisible

Plus en détail

1971-73 Professeur assistant, Faculté des lettres, Université de Genève. 1973-76 Professeur extraordinaire, Faculté des lettres, Université de Genève.

1971-73 Professeur assistant, Faculté des lettres, Université de Genève. 1973-76 Professeur extraordinaire, Faculté des lettres, Université de Genève. - 1 - Michel Jeanneret Curriculum vitae [au 1 er janvier 2013] Adresse: 27 rue des Délices, 1203 Genève, Suisse Tél. et fax: (41-22) 340 00 18 Portable : (41-76 ) 540 61 61 Faculté des lettres, Université,

Plus en détail

Dossier de Presse. Opportunités de Sponsoring

Dossier de Presse. Opportunités de Sponsoring Dossier de Presse et Opportunités de Sponsoring ORGANIZING COMMITTEE Dr. Stéphane BELLEMIN IPCMS-Université de Strasbourg.Dr. Christophe BUCHER ENS-Lyon Dr. Stéphane CAMPIDELLI CEA-Saclay Prof. Thomas

Plus en détail

Classement de Shanghai 2012

Classement de Shanghai 2012 UNIVERSITÀ DI CORSICA - PASQUALE PAOLI ECOLE DOCTORALE Environnement et Société Info_162_ED_2012-13 1 er septembre 2012 Classement de Shanghai 2012 20 universités françaises dans le top 500, Paris-Sud

Plus en détail

La Bibliothèque de l EPFL au Rolex Learning Center

La Bibliothèque de l EPFL au Rolex Learning Center La Bibliothèque de l EPFL au Rolex Learning Center David Aymonin, Mirjana Rittmeyer Exterieur-aherzog.Crédit photo: Alain Herzog A propos de l EPFL L EPFL est l une des deux écoles polytechniques suisses.

Plus en détail

Lycée International - English Section

Lycée International - English Section 1 Lycée International - English Section 2 Présentation Généralités Une des 6 sections internationales du Lycée (avec la section allemande, espagnole, italienne, polonaise et russe) Environ 420 élèves Un

Plus en détail

Ambassade de France aux Etats-Unis Consulat Général de France à Chicago Mission pour la Science et la Technologie

Ambassade de France aux Etats-Unis Consulat Général de France à Chicago Mission pour la Science et la Technologie Domaine : Recherche scientifique Document : Rapport de synthèse Titre : Universités et Centres de Recherche : Acteurs du développement du Midwest Auteur(s) : Magali Muller, Volontaire Internationale Adèle

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines

Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines Communiqué de presse : 14 novembre 2011 Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines Nombre record de 8.089 Français aux Etats-Unis pendant l année universitaire

Plus en détail

La publication d un classement

La publication d un classement À paraître dans un prochain numéro de la revue Éducation & formations. Les classements internationaux des établissements d enseignement supérieur La publication de l Academic Ranking of World Universities

Plus en détail

Formulaire de candidature SPCD 2015

Formulaire de candidature SPCD 2015 Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature SPCD 2015 Date limite de candidature : 18 février 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Les candidats doivent : - être employés à temps

Plus en détail

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002)

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) MEDITERRANEAN institute OF TECHNOLOGY The Unique English-Speaking Engineering School in Tunisia 'Masters in Systems

Plus en détail

Ambassade de France aux Etats-Unis Consulat Général de France à Chicago Mission pour la Science et la Technologie

Ambassade de France aux Etats-Unis Consulat Général de France à Chicago Mission pour la Science et la Technologie Domaine : Recherche scientifique Document : Rapport de synthèse Titre : Universités et Centres de Recherche : Acteurs du développement du Midwest Auteur(s) : Magali Muller, Volontaire Internationale Adèle

Plus en détail

Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis

Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis Nature des collaborations franco-américaines La Mission pour la Science et la Technologie Les outils de collaboration Les scientifiques français

Plus en détail

Voyage d étude Brasil Génie Mécanique

Voyage d étude Brasil Génie Mécanique Voyage d étude Brasil Génie Mécanique L EPFL en bref: L Ecole Polytecnhique Fédérale de Lausanne(EPFL) est l un des deux centres d excellence en ingénierie de Suisse. Elle se classe 2 ème européenne au

Plus en détail

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales GLION EN BREF Personne de Contact: Addresse: Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales Laureate Hospitality Education Rue du Lac 118, 1815 Clarens Suisse Contacts: Tél

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE Forum de l économie du Gros-de-Vaud, Vendredi 5 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature BELC-Université d été 2015 Date limite d envoi du dossier de candidature : 8 mars 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Le stage BELC-Université

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11673 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 20 mai 2015 Projet de loi de bouclement de la loi n 10515 ouvrant un crédit au titre d indemnité d'investissement

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

SKEMA Bachelors propose 5 filières (Gestion & Management, Communication, Aviation, Ingénierie) et 30 spécialisations.

SKEMA Bachelors propose 5 filières (Gestion & Management, Communication, Aviation, Ingénierie) et 30 spécialisations. SKEMA Bachelors SKEMA Bachelors est le programme post-bac de SKEMA Business School. SKEMA Bachelors propose 5 filières (Gestion & Management, Communication, Aviation, Ingénierie) et 30 spécialisations.

Plus en détail

Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études

Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études Les pays accueillant les bacheliers du LFS pour leurs études Voici ci-dessous des informations de base concernant les universités des pays (hors France) vers lesquels les lycéens se tournent le plus souvent

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises!

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! JUIN 2015 Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! Grâce à la plateforme Kireego, Nestlé Suisse SA permet à ses milliers de colla - borateurs de

Plus en détail

DIABLO VALLEY COLLEGE 1 Year in California, San Francisco

DIABLO VALLEY COLLEGE 1 Year in California, San Francisco DIABLO VALLEY COLLEGE 1 Year in California, San Francisco Fiche Technique 2013 Certificate et Associate Degree (Admission 18 ans avec ou sans le Bac, 16-17 ans : Bac obligatoire) Un programme d une année

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation Un programme animé par Systematic et copiloté par Systematic, Opticsvalley et le réseau des Chambres de Commerce et d Industrie Paris-Ile-de-France Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes

Plus en détail

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Présentation EPFL 01.2013 Journées des Infrastructures 2013 en bref efficace de l énergie PourL EPFL une utilisation Bienvenue et le rôle d infrastructures

Plus en détail

regiosuisse Marché de la recherche «L innovation a-t-elle besoin de la région?»

regiosuisse Marché de la recherche «L innovation a-t-elle besoin de la région?» Références spatiales des compagnies de l EPFL «Innovation Park» Martin Schuler, Jérôme Chenal, Mariano Bonriposi et Sandra Walter regiosuisse Marché de la recherche «L innovation a-t-elle besoin de la

Plus en détail

I GLION INSTITUT DE HAUTES ETUDES

I GLION INSTITUT DE HAUTES ETUDES 2 GLION EN BREF Communiqué de presse Responsables: M. Arjen Meijer International PR manager Mme Nadège Chiaradia - International Relations & PR Coordinator Adresse: Glion Institut de Hautes Etudes CH 1823

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 LE MARCHE AMERICAIN En 2013 : Le Département de Commerce américain a enregistré 69,8 millions de visiteurs étrangers aux USA en 2013 (+3 millions par rapport

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

EMLYON. Janvier 2015. www.em-lyon.com

EMLYON. Janvier 2015. www.em-lyon.com Educating Entrepreneurs for the world EMLYON BUSINESS SCHOOL EMLYON en bref Chiffres clés Janvier 2015 www.em-lyon.com Une business school européenne dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information

Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information Programmes d échange 2013 2014 HEC Lausanne Séance d information Auditoire 351, Amphimax 2 octobre 2012 Sommaire Avant l échange Qu est-ce que la mobilité? Pourquoi partir en échange? Quand partir? Où

Plus en détail

Développement durable: agir au sein de l EPFL

Développement durable: agir au sein de l EPFL RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Développement

Plus en détail

Atlas nord-américain Texte méthodologique

Atlas nord-américain Texte méthodologique Atlas nord-américain Texte méthodologique Dans ce volet du Santéscope, les indicateurs de mortalité du Québec sont comparés à ceux des 9 autres provinces canadiennes et des 50 États américains et portent

Plus en détail

La région de Bâle un centre dynamique des sciences de la vie. D.Scholer 9.12.2004

La région de Bâle un centre dynamique des sciences de la vie. D.Scholer 9.12.2004 La région de Bâle un centre dynamique des sciences de la vie D.Scholer 9.12.2004 1 Contexte des sciences de la vie dans la région bâloise L esprit de la région La masse critique en sciences de la vie Région

Plus en détail

University of Luxembourg

University of Luxembourg University of Luxembourg Multilingual. Personalised. Connected. ETUDIER AU LUXEMBOURG Pourquoi, quoi et comment? Stéphanie Schott Relations Internationales Pourquoi l Université du Luxembourg? Une université

Plus en détail

EPFL. Plan de développement 2012-2016

EPFL. Plan de développement 2012-2016 EPFL Plan de développement 2012-2016 31.08.2011 Table des matières 0. Vision... 3 1. Sommaire stratégique... 5 2. 2008-2010: Développement et réalisations...13 2.1 Au-delà de la réforme de l éducation

Plus en détail

Prof. PhD Mathias J. Rossi

Prof. PhD Mathias J. Rossi Prof. PhD Mathias J. Rossi Contact Professor, PhD Firstname Mathias Jacques Family Name Rossi Adresse School of Business Administration Fribourg Ch. du Musée 4 City 1700 Fribourg Country Switzerland Phone

Plus en détail

Universités étrangères partenaires de l ISAE Formation SUPAERO

Universités étrangères partenaires de l ISAE Formation SUPAERO Direction des relations internationales et industrielles (DII) Universités étrangères partenaires de l ISAE Formation SUPAERO Les partenariats universitaires de l ISAE/SUPAERO, qu ils soient ou non formalisés

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

CATHERINE GALL DIRECTOR, DESIGN + REAL ESTATE ALLIANCES

CATHERINE GALL DIRECTOR, DESIGN + REAL ESTATE ALLIANCES WORKSPACE FUTURES CATHERINE GALL DIRECTOR, DESIGN + REAL ESTATE ALLIANCES INNOVER POUR GAGNER LES CHEMINS DE L INNOVATION SONT SINUEUX ÊTRE LE MEILLEUR SUR SON METIER Le coeur de métier de Steelcase est

Plus en détail

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises République et Canton de Neuchâtel, association Ecoparc CSEM, Neuchâtel - 28 janvier 2010 Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises Jean Laville, Directeur adjoint 1 Ethos Place Cornavin

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

Masters en BUsiness Management - MBM

Masters en BUsiness Management - MBM SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) Masters en BUsiness Management - MBM Accrédités à l International pour une Carrière sans Frontières M A S T E

Plus en détail

L e-procurement, vision d une entreprise cliente. Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Le conférencier. EPFL en bref

L e-procurement, vision d une entreprise cliente. Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Le conférencier. EPFL en bref L e-procurement, vision d une entreprise cliente Nils Panchaud, Chef de service, EPFL Lausanne Le conférencier Nils Panchaud, Chef de service Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Recherche de solutions

Plus en détail

Les Systèmes d Information Géographique dans l Entreprise

Les Systèmes d Information Géographique dans l Entreprise Les Systèmes d Information Géographique dans l Entreprise Christophe Lapierre Consultant, Services professionnels ESRI Suisse SA 15 Septembre 2011, Genève 1 ESRI Switzerland, 2011 ESRI Inc. (Environmental

Plus en détail

PETIT DéJEUNER DE PRESSE

PETIT DéJEUNER DE PRESSE PETIT DéJEUNER DE PRESSE KEDGE Business School Stratégie et Organisation Mardi 26 mars 2013 / Péniche «Le Quai» Quai Anatole France, Port de Solférino 75007 Paris Pourquoi fusionner? Les Grandes Ecoles

Plus en détail

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines Circulation à vélo sur les campus universitaires Quelques expériences canadiennes et américaines Octobre 2004 Introduction Au printemps 2004, en réponse au sommet de Montréal de 2002, la ville de Montréal

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

La publication d un classement

La publication d un classement Comparaisons internationales Analyses des classements internationaux des établissements d enseignement supérieur La publication de l Academic Ranking of World Universities (ARWU) en 2003 a été la première

Plus en détail

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Mastère Spécialisé Big Data Stéphan Clémençon Télécom ParisTech July 1, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Agenda Contexte et Opportunité Les grandes lignes

Plus en détail

switzerland dossier de presse www.le sroc he s.e du

switzerland dossier de presse www.le sroc he s.e du switzerland dossier de presse www.le sroc he s.e du dossier de presse SOMMAIRE I. Les Roches International School of Hotel Management (présentation)... 4 II. Mission... 5 III. Programmes académiques...

Plus en détail

Le nouveau Rolex Learning Center. Thomas.Guignard@epfl.ch Bibliothèque de l EPFL Responsable Développement des Collections et Appui Académique

Le nouveau Rolex Learning Center. Thomas.Guignard@epfl.ch Bibliothèque de l EPFL Responsable Développement des Collections et Appui Académique Le nouveau Rolex Learning Center Thomas.Guignard@epfl.ch Bibliothèque de l EPFL Responsable Développement des Collections et Appui Académique Colloque «Quelle nouvelle bibliothèque?» Besançon, 29 juin

Plus en détail

Handicap et tendances scientifiques : l'epfl vit avec son temps

Handicap et tendances scientifiques : l'epfl vit avec son temps Conférence INSOS, STCC, Lausanne 26 août 2014 Handicap et tendances scientifiques : l'epfl vit avec son temps Patrick Aebischer Contexte général Société Grands défis de notre société -> Santé: - Accès

Plus en détail

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises Paris, le 5 octobre 2011 L Institut de l entreprise publie un rapport sur

Plus en détail

PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms

PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms Responsable scientifique et technique: Marie-Christine Rousset Coordination scientifique du montage du projet: Yassine Lakhnech, Marie-Christine Rousset, Jean-Marc

Plus en détail

ORIENTATION DES BACHELIERS (session 2011 2012) EN ETUDES SUPERIEURES

ORIENTATION DES BACHELIERS (session 2011 2012) EN ETUDES SUPERIEURES ASSOCIATION DES ANCIENS DU LYCEE FRANCAIS DE LONDRES ORIENTATION DES BACHELIERS (session 20 202) EN ETUDES SUPERIEURES Données collectées par l'association des anciens du lycée Français de Londres et le

Plus en détail

Les universités belges sont-elles menacées?

Les universités belges sont-elles menacées? 2007/6 09 10 2007 Jean Hindriks 1 Senior Fellow Itinera Institute 1. L auteur remercie pour leurs commentaires et remarques Johan Albrecht, Nathalie Dekeyser, Marc De Vos, Marieke Huysentruyt, ainsi que

Plus en détail

Preparé pour la 22e Journée de droit de la santé Nouvelles technologies et santé publique

Preparé pour la 22e Journée de droit de la santé Nouvelles technologies et santé publique Les 10 ans de la Swiss School of Public Health (SSPH+) Prof. Dr. med. et PhD Nino Künzli Directeur de la SSPH+ (50%) Directeur Adjoint Swiss Tropical and Public Health Institut (Swiss TPH) Basel (50%)

Plus en détail

ri Newsletter 1 éditorial relations internationales Automne 2007

ri Newsletter 1 éditorial relations internationales Automne 2007 ri Newsletter 1 relations internationales Automne 2007 éditorial La confrontation des idées, des recherches, des types d enseignement est vitale pour une institution académique. Si l Université entend

Plus en détail

L importance des Brevets pour une Startup. Pierre C. Fazan CTO Innovative Silicon

L importance des Brevets pour une Startup. Pierre C. Fazan CTO Innovative Silicon L importance des Brevets pour une Startup Pierre C. Fazan CTO Innovative Silicon Exemple 1 AC Immune Start-up PSE Fondée en 2003 Financ. 24 MCHF 15 employés 2 Exemple 2 RAMBUS ACHIEVES 500TH PATENT MILESTONE

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES Informaticien-ne de gestion BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GLION.EDU

DOSSIER DE PRESSE GLION.EDU DOSSIER DE PRESSE GLION.EDU DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE I. GLION INSTITUT DE HAUTES ÉTUDES (PRÉSENTATION) II. III. IV. MISSION PROGRAMMES ACADÉMIQUES A PROPOS DES ÉTUDIANTS ET DES ENSEIGNANTS V. PÉDAGOGIE

Plus en détail

Financer sa recherche auprès des fondations

Financer sa recherche auprès des fondations Bassenges EPFL 57, 33 TPM 5 Le Cubotron Bus 30 13a Sorge 3b L'Amphimax Le Génopode 13b L'Amphipôle la Mèbre Serres Bergerie Le Biophore Villa des Sports IDHEAP Piste finlandaise SOS 2 SOS 1 Mouline BUD

Plus en détail

Silicon Valley Startup Camp. Pour faire germer l esprit d entreprise #BCVSVSC15. Conférence de presse 6 mars 2015, Lausanne

Silicon Valley Startup Camp. Pour faire germer l esprit d entreprise #BCVSVSC15. Conférence de presse 6 mars 2015, Lausanne Silicon Valley Startup Camp Pour faire germer l esprit d entreprise Conférence de presse 6 mars 2015, Lausanne #BCVSVSC15 Une idée née là-bas en 2010 2 Les objectifs du projet Créer des vocations. Favoriser

Plus en détail

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES PIERRE ANGULAIRE DE LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES André Kudelski Meyrin, 27 mai 2014 AGENDA La BIG picture Valeur ajoutée Un Monde Hyperconnecté Se protéger dans le

Plus en détail

école d été du 21 au 26 août 2012

école d été du 21 au 26 août 2012 CAP Prépa école d été du 21 au 26 août 2012 You have the answer * Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation, l ouverture,

Plus en détail

«PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES

«PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES BACHELOR «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Nicolas DEBONS chef de projets au Crédit Suisse, Zurich > MÉTIER / L informatique est présente au quotidien dans nos vies. La vivre en lien avec l économie

Plus en détail

GRI Groupement romand de l informatique

GRI Groupement romand de l informatique GRI Groupement romand de l informatique Symposium dédié à la sécurité dans la mondialisation de l information le 25 mai 2012 à Genève Hôtel Bristol Geneva 10 Rue du Mont-Blanc, Genève Les enjeux de la

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Projet de développement de l Université Mohammed VI Polytechnique

Projet de développement de l Université Mohammed VI Polytechnique Projet de développement de l Université Mohammed VI Polytechnique Octobre 2014 Le contexte de l enseignement supérieur marocain Quelques chiffres 2013 150 000 Bacheliers (38% de réussite ; 11% d une classe

Plus en détail

Les phases de l investissement

Les phases de l investissement Les phases de l investissement Présentation, 21 Janvier 2009, Lausanne Claude Florin (EL82) claude.florin@a3.epfl.ch 22.01.2009 Les phases de l investissement 1 Les phases de l investissement dans les

Plus en détail

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO)

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) La HES-SO compte près de 15'000 étudiantes et étudiants dans 27 écoles dans les cantons de l Arc jurassien (Berne francophone,

Plus en détail

Sciences Po en chiffres

Sciences Po en chiffres Sciences Po Sciences Po en chiffres - 10000 étudiants dont 40% d étudiants internationaux - Parmi les étudiants internationaux, 7 sur 10 sont au sein d un programme diplômant et 3 sur 10 en programme d

Plus en détail

LEARNING HUB EMLYON. des hommes, des données et des innovations

LEARNING HUB EMLYON. des hommes, des données et des innovations LEARNING HUB EMLYON Connexions des hommes, des données et des innovations EMLYON et ses diplômés ACTEURs D un monde numérique Le plan stratégique «Nouveaux Territoires 2020», a pour objectif de faire figurer

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

GLION EN BREF. Communiqué de presse

GLION EN BREF. Communiqué de presse 2 GLION EN BREF Communiqué de presse Responsables: M. Arjen Meijer International PR manager Mme Nadège Chiaradia - International Relations & PR Coordinator Adresse: Glion Institut de Hautes Etudes CH 1823

Plus en détail

Élu Correspondant le 24 mars 1980, puis Membre le 6 juin 1988, dans la section de Biologie moléculaire et cellulaire, génomique

Élu Correspondant le 24 mars 1980, puis Membre le 6 juin 1988, dans la section de Biologie moléculaire et cellulaire, génomique Jean-Pierre Changeux Élu Correspondant le 24 mars 1980, puis Membre le 6 juin 1988, dans la section de Biologie moléculaire et cellulaire, génomique Jean-Pierre Changeux, né en 1936, est professeur honoraire

Plus en détail

CONSEIL I EVALUATION I TRANSACTION. Conseil. Évaluation. Transaction. Christie + Co BUSINESS INTELLIGENCE

CONSEIL I EVALUATION I TRANSACTION. Conseil. Évaluation. Transaction. Christie + Co BUSINESS INTELLIGENCE Conseil Évaluation Transaction Depuis sa création en 1935, bénéficie d une expertise reconnue, diligentée à travers son réseau de bureaux européens Nos collaborateurs et experts du secteur de l hôtellerie

Plus en détail

SESSIONS D ETE DANS LES UNIVERSITES AMERICAINES

SESSIONS D ETE DANS LES UNIVERSITES AMERICAINES SESSIONS D ETE DANS LES UNIVERSITES AMERICAINES Qu est-ce qu une summer session? Un grand nombre d universités américaines prolongent le programme de l année universitaire pendant l été et offrent tout

Plus en détail

Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES

Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES Groupe des Écoles des Télécommunications BESOINS EN SPÉCIALISTES TIC QUELQUES TENDANCES MONDIALES Page 1 SYNTHÈSE : TENDANCES MONDIALES Page 2! Le marché américain envisage "d'absorber" au moins 500 000

Plus en détail

Dès la rentrée 2011, toutes les filières à Neuchâtel

Dès la rentrée 2011, toutes les filières à Neuchâtel bauart Dès la rentrée 2011, toutes les filières à Neuchâtel Gare de Neuchâtel Conservatoire Haute Ecole de Musique Haute Ecole Arc Santé Haute Ecole Arc Conservation-restauration Haute Ecole Arc Ingénierie

Plus en détail

Programmes de Formation de Courte Durée Conçus et Dispensés Entièrement en Français

Programmes de Formation de Courte Durée Conçus et Dispensés Entièrement en Français Office of International Studies and Programs Management Development International MDI Présente Programmes de Formation de Courte Durée Conçus et Dispensés Entièrement en Français Du 06 au 28 Juillet 2012

Plus en détail

Comment anticiper (!?) Stéphane Koch Conseil & Formation en intelligence économique et gestion stratégique de l'information

Comment anticiper (!?) Stéphane Koch Conseil & Formation en intelligence économique et gestion stratégique de l'information Comment anticiper (!?) Stéphane Koch Conseil & Formation en intelligence économique et gestion stratégique de l'information Case study: SMSI et les RFID www.intelligentzia.ch/activism/wsis_rfid.pdf En

Plus en détail