SYNTHÈSE DU RAPPORT D ACTIVITÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYNTHÈSE DU RAPPORT D ACTIVITÉ"

Transcription

1 20 SYNTHÈSE DU RAPPORT D ACTIVITÉ 11

2 L INPES, ACTEUR RÉFÉRENT DE LA PRÉVENTION ET DE L ÉDUCATION POUR LA SANTÉ EN FRANCE La finalité de l Institut est de promouvoir des comportements, des habitudes de vie et des environnements favorables à la santé, en tenant compte des évolutions de la société et du rapport des Français à la santé. En tant que référent en prévention santé, l Inpes apporte ainsi à l ensemble de la population les moyens objectifs pour agir en faveur de la santé. Carte d identité Un établissement public administratif créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Un établissement placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. Chiffres clés de l Inpes en 2011 : Équipe : 146 agents Budget : 110,139 millions Subventions accordées par l Inpes en 2011 : 19,995 millions Missions et fonctions clés Définir et mettre en œuvre les programmes nationaux de prévention et d éducation pour la santé, en concevant et produisant des supports et actions adaptés. Exercer une fonction d expertise et de conseil en émettant des avis sur tout outil et programme de prévention, d éducation et de promotion de la santé, en renforçant l évaluation des actions, et en contribuant au développement d interventions efficaces et scientifiquement fondées. Assurer le développement de l éducation pour la santé en informant et sensibilisant les acteurs de proximité : élus, associations, professionnels de santé, de l éducation et du social, etc. Établir les programmes de formation à l éducation pour la santé et/ou thérapeutique en lien avec les professionnels concernés, valider et diffuser des référentiels de bonnes pratiques et des critères de qualité pour les actions développées. Gérer les situations urgentes ou exceptionnelles ayant des conséquences sanitaires collectives. Des objectifs ambitieux pour asseoir le positionnement de référent national de la prévention santé de l Inpes L année 2011 a été marquée par la consolidation du projet d établissement et la production, dans le cadre de la programmation stratégique pluriannuelle, des diagnostics stratégiques identifiant le contexte, les enjeux, les populations cibles et les déterminants de santé pour expliquer et caractériser le ou les problèmes de santé concernés par les différents programmes de l Institut. L Inpes a également travaillé à l élaboration d un premier contrat d objectifs et de performance pour , signé début 2012 entre l Institut et la Direction générale de la santé. Ce contrat fixe 5 orientations stratégiques à suivre pour les prochaines années : définir les stratégies de prévention, de promotion et d éducation pour la santé les plus adaptées, afin de contribuer à l atteinte des objectifs de la politique nationale de santé ; organiser et renforcer la compétence scientifique au service des missions de l Institut ; développer le rôle de référent de l Inpes pour faciliter la déclinaison régionale de la politique nationale de santé ; renforcer les capacités de réponse de l Institut en situation d urgence sanitaire ou exceptionnelle ; renforcer l efficience de l établissement et optimiser son fonctionnement pour l adapter aux choix stratégiques et aux enjeux futurs.

3 DONNER AUX FRANÇAIS LES MOYENS D AGIR POUR LEUR SANTÉ Pour sensibiliser le plus efficacement possible la population aux messages de santé publique, l Inpes privilégie une approche pédagogique pour ses campagnes : promotion de gestes simples, mise en avant de dispositifs d aide à distance, etc. Il s agit de donner à tous les publics les moyens concrets d agir pour leur santé. Dans ce but, des outils de communication innovants sont mis en place pour toucher tous les publics, en particulier les plus vulnérables, et accro tre l impact des actions mises en place. En 2011, l Inpes a notamment mis l accent sur les actions envers les. Les 4 grands pôles d intervention de l Inpes Faire évoluer les habitudes de vie Ce pôle regroupe l ensemble des programmes de prévention mis en place sur les sujets liés au tabac, à l alcool, aux toxicomanies, à l addiction aux jeux, à la nutrition, à l activité physique et aux maladies chroniques. En 2011, les premiers résultats du Baromètre santé 2010 ont permis de définir, entre autres, les axes des campagnes de communication sur l alcool et le tabac, et d obtenir davantage de données sur l addiction aux jeux en France. Promouvoir la santé sexuelle Les sujets liés à la contraception, au VIH et aux IST nécessitent une approche particulièrement ciblée pour pouvoir toucher efficacement les publics les plus concernés que sont les, le public LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), les migrants, ou les personnes vivant dans les départements d outre-mer. La campagne Contre les drogues, chacun peut agir, diffusée en janvier et à l automne 2011, avait pour objectif d amener les parents et l entourage à s interroger sur le rôle qu ils peuvent jouer dans la prévention de la consommation de drogues de leurs enfants. La campagne renvoyait vers le dispositif Drogue Info Service auprès duquel les parents, comme les, peuvent obtenir aide et conseil. Quatre films viraux dédiés chacun à une IST ont été diffusés en 2011, via Internet et les réseaux sociaux, pour sensibiliser particulièrement les au dépistage. Agir en fonction des publics et cycles de vie Ce pôle regroupe les programmes de l Institut portant sur la santé des enfants et des, l amélioration de la santé mentale, le bien vieillir, les personnes handicapées et les populations migrantes. Il poursuit trois objectifs : le développement et le renforcement des compétences psychosociales tout au long de la vie, la prévention des traumatismes intentionnels (suicides) ou non (chute), l accès à la prévention des publics vulnérables. La brochure Questions d ados, qui aborde très largement tous les sujets qui touchent à l amour et la sexualité, a fait l objet d un travail de mise en accessibilité pour les mal- et non-voyants. Prévenir les maladies infectieuses et les risques liés à l environnement L Inpes a pour objectif de lutter contre les facteurs susceptibles de provoquer des infections virales ou d être à l origine d accidents de la vie courante. Il fait ainsi la promotion de mesures de prévention comme le lavage des mains et la vaccination. Il sensibilise le grand public aux risques liés à la pollution de l air intérieur (monoxyde de carbone notamment) ou communique sur la prévention des risques solaires, etc. L Institut est également en charge de l anticipation et de la gestion des crises et des urgences sanitaires. En 2011, l Inpes a mis en place un dispositif de communication innovant qui a permis à de participer à une expérience auditive inédite, à partir d un film interactif combinant technologies du jeu vidéo et intention pédagogique de sensibilisation aux risques auditifs.

4 L EXPERTISE SCIENTIFIQUE, UNE RESSOURCE POUR ÉCLAIRER LES DÉCIDEURS L Inpes a pour ambition d être un acteur référent dans le champ scientifique et professionnel de la prévention et de la promotion de la santé. Pour cela, son Conseil scientifique encourage l Institut dans sa démarche de recours à une expertise indépendante, collégiale et pluridisciplinaire, interne et externe, pour consolider les fondements scientifiques de ses interventions et élaborer des recommandations. Observer et donner les tendances sanitaires et sociales Les Baromètres santé sont devenus un outil de référence en santé publique. Études phares de l Inpes, ils permettent à l Institut d observer les comportements de santé des Français depuis Le Baromètre santé 2010, dont les premiers résultats ont été diffusés en 2011, est l une des plus importantes enquêtes réalisées jusqu à présent en termes d information sur la santé, avec plus de 25 thématiques abordées et près de personnes interrogées entre octobre 2009 et juillet Élaboré à partir d une méthode inédite (enquêtes par téléphone sur les 3 canaux fixe, mobile et lignes dégroupées), il intègre de nouveaux sujets liés aux évolutions sociétales, tels que la maladie d Alzheimer, les jeux d argent, ou les inégalités sociales de santé. Évaluer et expérimenter les interventions Pour évaluer l efficacité des actions menées, l Inpes s appuie sur différentes méthodes, telles que : les pré-tests, pour identifier avant l intervention les leviers les plus pertinents ou tester une proposition créative ; les post-tests menés après la période de diffusion des campagnes, afin de mesurer leur impact publicitaire ; les études expérimentales d efficacité, pour mesurer l impact d une action sur la santé ; les études de suivi d indicateurs, pour établir des comparaisons dans le temps ; les évaluations théoriques, pour identifier l efficacité potentielle d une action. Favoriser le transfert de connaissances Pour aider l ensemble des acteurs de la prévention à améliorer leurs pratiques et à s appuyer sur des modèles innovants, l Inpes partage et diffuse son expertise et ses connaissances à travers : la diffusion de la revue La Santé de l homme et la gestion d une base de données bibliographiques en ligne ; l animation de séminaires, colloques ou journées de formation : en 2011, l Institut a ainsi participé aux universités francophones en santé publique et en promotion de la santé et organisé la 7 e édition de ses Journées de la prévention, ainsi qu un colloque scientifique en décembre sur l impact des campagnes de prévention ; la réalisation de synthèses de littérature scientifique sur les interventions efficaces ou la diffusion d approches innovantes, etc. En 2011, l Inpes a, par exemple, soutenu le programme de promotion du bien-être psychique du jeune enfant mis en place depuis 2007 dans la ville d Aubervilliers. Il a également mené un projet de synthèse et d adaptation au contexte français des programmes parentaux étrangers validés dans la littérature scientifique Incredible Years, Strenghtening Families Program et Parent Effectiveness Training.

5 AU PLUS PRÈS DES ACTEURS DE SANTÉ PUBLIQUE : L INPES ET SES RELAIS SUR LE TERRAIN Faciliter la déclinaison territoriale de la politique nationale de santé En 2011, l Inpes a mis son expertise à disposition des agences régionales de santé (ARS), qui assurent la déclinaison de la politique nationale de santé. L Institut a également organisé des visites de conformité dans les 26 régions de France pour veiller à la professionnalisation des pôles régionaux de compétence en éducation et promotion de la santé, missionnés pour soutenir les acteurs de terrain et les ARS. L Institut a aussi souhaité sensibiliser davantage les élus, en mettant à leur disposition un kit d accompagnement pour déployer dans leur ville une signalétique piétonne et ainsi favoriser l activité physique. Enfin, 122 subventions ont été accordées pour soutenir les organismes porteurs de projets en lien avec la prévention et financer les dispositifs d aide à distance. Accompagner les professionnels L Institut soutient l acquisition, le développement et le maintien des compétences des professionnels des champs sanitaire, social et éducatif, en mettant notamment à leur disposition des outils d aide à l intervention en éducation pour la santé. La collection Les Essentiels de l Inpes, créée en 2011, a pour objectif d apporter aux médecins généralistes contenus et réponses aux éventuelles questions de leurs patients suite à la diffusion des campagnes de prévention. Par ailleurs, dans le cadre de son partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, l Inpes a conçu un kit de formation pour les aides à domicile. Développer les partenariats Pour déployer ses programmes de prévention sur l ensemble du territoire, l Inpes s appuie sur de nombreux partenariats. En 2011, l Institut a par exemple signé un accord-cadre avec l association Élus, santé publique et territoires, et une convention-cadre avec la Caisse nationale d assurance vieillesse. Afin d exploiter au mieux les enseignements des expérimentations menées dans d autres pays, l Inpes soutient ou participe également à de nombreux projets en lien avec des organismes internationaux ; il a aussi pérennisé ses partenariats avec le Québec et développé des échanges avec des pays comme la Russie et la Chine. Pour favoriser la prévention et la promotion de la santé en milieu scolaire, l Inpes a poursuivi ses actions de formation, de conception de supports et d enquêtes, dans le cadre de son partenariat avec la Direction générale de l enseignement scolaire (DGESCO). Sur le thème de la nutrition, l Institut a notamment soutenu en 2011 le déploiement de projets de promotion de l activité physique basés sur l approche ICAPS (intervention auprès des collégiens centrée sur l activité physique et la sédentarité).

6 CHIFFRES CLÉS ET FAITS MARQUANTS 2011 Informer 2,4 millions de visites sur le site institutionnel 40 millions de documents diffusés Accompagner Plus de 1,2 million d appels traités et 6,6 millions de visites en ligne enregistrées sur l ensemble des dispositifs d aide à distance pilotés par l Inpes Sensibiliser 5 prix ont été décernés pour les campagnes sur le Programme national nutrition-santé, les accidents domestiques, les infections sexuellement transmissibles et le VIH/sida Renforcer l expertise scientifique 9 revues de littérature réalisées 11 programmes soumis à l avis du Conseil scientifique Soutenir les acteurs relais 63 demandes de logos PNNS accordées 1,5 million de documents diffusés dans 852 points de livraison lors de la Semaine de la vaccination Partager les connaissances 92 intervenants aux Journées de la prévention 360 participants au colloque scientifique sur l évaluation de l impact des campagnes de prévention Janvier Campagne de communication Contre les drogues chacun peut agir Février Signature d un accord de partenariat avec l association Élus, santé publique et territoires Mars Campagne de communication contre l usage régulier excessif de l alcool Avril 5 e édition de la Semaine européenne de la vaccination Mai 7 es Journées de la prévention de l Inpes Juin - Publication des résultats du Baromètre santé médecins généralistes Lancement du déploiement d ICAPS (intervention centrée sur l activité physique et la sédentarité) Juillet/Août - Campagne d incitation au dépistage des IST avec un dispositif spécifique sur les réseaux sociaux - Signature d un accord de partenariat avec la Caisse nationale d assurance vieillesse Septembre Résultats du Baromètre santé 2010 sur les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d argent en France Octobre - Campagne de promotion de la vaccination contre la rougeole - Campagne d information sur la contraception Novembre - 10 e édition des Journées des pôles de compétence en éducation et promotion de la santé - Promotion du dispositif innovant de signalétique piétonne en ville, avec la diffusion du kit d accompagnement au Salon des maires et des collectivités locales Décembre Colloque scientifique de l Inpes sur l évaluation de l impact des campagnes de prévention Juin DE TBWA\CORPORATE Retrouvez la version complète du rapport d activité 2011 de l Inpes sur le site Institut national de prévention et d éducation pour la santé 42, boulevard de la Libération Saint-Denis Cedex Retrouvez la version complète du rapport d activité 2011 de l Inpes sur le site

2015 DDCT 149 Subvention ( euros) et convention avec l'association "Kiosque infos SIDA toxicomanie". PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DDCT 149 Subvention ( euros) et convention avec l'association Kiosque infos SIDA toxicomanie. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de la Démocratie, des Citoyens et des Territoires Service de la Médiation et de la Qualité des Relations aux Usagers 2015 DDCT 149 Subvention (15.000 euros) et convention avec l'association "Kiosque

Plus en détail

Actions menées par l Inpes pour les personnes en situation de handicap. Cécile Allaire Audrey Sitbon

Actions menées par l Inpes pour les personnes en situation de handicap. Cécile Allaire Audrey Sitbon Actions menées par l Inpes pour les personnes en situation de handicap Cécile Allaire Audrey Sitbon L Inpes 2 Un établissement public créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à

Plus en détail

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero CTR maladie chronique 10/10/2011 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-10/10/2011 Ordre du Jour Point sur l éducation thérapeutique Point sur le Plan d action «personnes atteintes de maladie chronique»

Plus en détail

Faits marquants AN au service de LA SANTé des franciliens

Faits marquants AN au service de LA SANTé des franciliens Faits marquants 2016 1 AN au service de LA SANTé des franciliens Un nouveau modèle d'agence Notre système de santé est en constante mutation. L ARS Île-de-France accompagne établissements et opérateurs

Plus en détail

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX L ARS C est Quoi? XX/XX/XX La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, crée, dans son article 118, les Agences Régionales de Santé. Elles

Plus en détail

Dr Didier CHATOT-HENRY. CHU de Martinique Unité de Coordination d Education thérapeutique du Patient et de Promotion de la santé: UCEPP

Dr Didier CHATOT-HENRY. CHU de Martinique Unité de Coordination d Education thérapeutique du Patient et de Promotion de la santé: UCEPP Dr Didier CHATOT-HENRY CHU de Martinique Unité de Coordination d Education thérapeutique du Patient et de Promotion de la santé: UCEPP } La santé de la France: Un diagnostic de santé partagé par les acteurs

Plus en détail

ACCORD-CADRE Ministère de l Education nationale / Institut National pour la prévention et l éducation pour la santé

ACCORD-CADRE Ministère de l Education nationale / Institut National pour la prévention et l éducation pour la santé Direction générale de l enseignement scolaire ACCORD-CADRE Ministère de l Education nationale / Institut National pour la prévention et l éducation pour la santé ENTRE : L INSTITUT NATIONAL DE PRÉVENTION

Plus en détail

Moi(s) sans tabac. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention. 27 mai /00/20--

Moi(s) sans tabac. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention. 27 mai /00/20-- Moi(s) sans tabac Fédération Nationale de la Mutualité Française Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention 27 mai 2016 00/00/20-- L activité de Prévention et de promotion de la santé de la Mutualité

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

Direction de l action sociale, de l enfance et de la santé Sous-direction de la Santé Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques

Direction de l action sociale, de l enfance et de la santé Sous-direction de la Santé Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques Direction de l action sociale, de l enfance et de la santé Sous-direction de la Santé Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques 2014 DASES 1415 G Subvention (107.000 euros) et convention

Plus en détail

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2015-2016 1 Une campagne dans un contexte particulièrement sensible Une épidémie 2014/2015 Forte : 9 semaines d épidémie ayant entraîné près de 3 millions

Plus en détail

Bilan d'étape du volet régulation du schéma de prévention

Bilan d'étape du volet régulation du schéma de prévention Bilan d'étape du volet régulation du schéma de prévention 1- ETP 2- Vaccination/ Tuberculose 3- VIH/sida/IST/ hépatites 4- Cancer XX/XX/XX MAI 2014 1 EDUCATION THERAPEUTIQUE 2 Bilan des autorisations de

Plus en détail

Introduction à la santé publique

Introduction à la santé publique Introduction à la santé publique Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique Santé publique : définition - OMS 1952 «La science et l art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d améliorer

Plus en détail

PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE 2017-2020 INTRODUCTION Ce deuxième plan d action en développement durable prend le relais du premier exercice effectué à l INESSS. Il s inscrit dans la continuité

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

La promotion de la marche et de l activité physique dans les plans de santé publique

La promotion de la marche et de l activité physique dans les plans de santé publique La promotion de la marche et de l activité physique dans les plans de santé publique Charles Saout Adjoint à la sous-directrice de la prévention des risques liés à l environnement et à l alimentation -

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2016 Edition juillet 2015 La promotion de la est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre et d'améliorer celle-ci" (OMS,

Plus en détail

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 Le programme «Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 L Inpes en quelques mots L Institut national de prévention et d éducation pour la santé est un établissement public administratif sous tutelle du Ministère

Plus en détail

Dossier de presse Lundi 8 mars 2010

Dossier de presse Lundi 8 mars 2010 Journée internationale de la femme : Mesures de prévention et de prise en charge des grossesses non désirées Dossier de presse Lundi 8 mars 2010 Contact Presse Ministère de la Santé et des Sports 01 40

Plus en détail

Axe Schéma Régional de Prévention

Axe Schéma Régional de Prévention Fiche Action B5 Accompagnement et mise en œuvre du «pass santé jeunes» Les adolescents et jeunes adultes : développement dès l enfance des capacités à être acteurs de leur santé. Axe Schéma Régional de

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var en bref La région Paca 5 000 000 d habitants 370 établissements de soins 600 établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes 280 établissements hébergeant des personnes handicapées 150 établissements

Plus en détail

Programme d actions commun 2016

Programme d actions commun 2016 Programme d actions commun 2016 entre la direction générale de l'enseignement scolaire et Santé publique France Ce programme se réfère aux articles suivants de l accord cadre 2015-2019 : Article 3 : Domaines

Plus en détail

Fiche Action 6.D.5. Accompagnement et mise en œuvre du «pass santé jeunes»

Fiche Action 6.D.5. Accompagnement et mise en œuvre du «pass santé jeunes» Fiche Action 6.D.5 Accompagnement et mise en œuvre du «pass santé jeunes» Les adolescents et jeunes adultes : développement dès l enfance des capacités à être acteurs de leur santé. Axe Schéma Régional

Plus en détail

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe w LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE DE LA MEDIATION SOCIALE : élus, intervenants sociaux, professionnels de l éducation PROFESSIONNALISER les acteurs de la médiation sociale : médiateurs sociaux,

Plus en détail

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Anaïs Delbaer-Baruzier, Communauté d agglomération Maubeuge-Val de Sambre Philippe Paradis, CH de Sambre-Avesnois Séminaire «Devenir

Plus en détail

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine»

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Alimentation, activité physique & Santé, qualité de vie Comité de pilotage du 27 janvier 2015 Le Un programme alimentation :«Manger et mieux,

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47 L Inpes, acteur et soutien du développement de l éducation thérapeutique du patient Dossier de presse 30 janvier 2009 CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr

Plus en détail

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé 1 Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont en

Plus en détail

DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE

DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE Risques auditifs: Jeunes, musique et santé comment prévenir les risques auditifs? DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE Félicie David, Chargée de communication, INPES Valérie Rozec, Chargée d études et de recherche,

Plus en détail

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA DOSSIER DE PRESSE 17 décembre 2015 CONTRAT LOCAL DE SANTÉ ARDENNE RIVES DE MEUSE : 16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Contacts presse Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse

Plus en détail

3e rencontre nationale des CLSM Michel JOUBERT, Université Paris 8

3e rencontre nationale des CLSM Michel JOUBERT, Université Paris 8 - Introduction de la santé dans la politique de la ville (années 1990). Premières démarches de diagnostic participatif faisant apparaître des besoins non couverts relevant de la santé mentale (éloignement

Plus en détail

Charentes : nouvelle organisation. Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016

Charentes : nouvelle organisation. Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016 ARS Aquitaine Limousin Poitou- Charentes : nouvelle organisation Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016 Projet d organisation de l ARS Les ambitions du projet Garantir l égalité d accès

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus BORDEAUX Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via

Plus en détail

Diagnostic Local de Santé des quartiers Politique de la Ville de Carcassonne et son agglomération

Diagnostic Local de Santé des quartiers Politique de la Ville de Carcassonne et son agglomération AVRIL 2015 Synthèse Diagnostic Local Santé quartiers Politique la Ville Carcassonne et son agglomération Comité Départemental D Education pour la Santé l Au 31 bd Omer Sarraut 11000 Carcassonne Fleming/La

Plus en détail

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes).

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). PRIORITE PRS : réduire les inégalités de santé XX/XX/XX SANTE MENTALE La santé mentale est un

Plus en détail

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 11/03/2015 2 PLAN Qu est-ce qu un CLS? L étude d opportunité Les modalités d élaboration

Plus en détail

Le projet Nutrition Handicap est lauréat du prix de la fondation Malakoff Médéric Handicap.

Le projet Nutrition Handicap est lauréat du prix de la fondation Malakoff Médéric Handicap. Le projet Nutrition Handicap est lauréat du prix de la fondation Malakoff Médéric Handicap. 18 mai 2016 Invitation presse Dans le cadre de l appel à projets pour l accessibilité aux soins des personnes

Plus en détail

Santé publique. Introduction et organisation

Santé publique. Introduction et organisation Santé publique Introduction et organisation La santé publique est structurée au niveau mondial grâce à l OMS (Organisation Mondiale de la Santé), créée en 1946 par l ONU Vocation médicale et humanitaire

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

«Attraction le manga»

«Attraction le manga» «Attraction le manga» Un nouvel outil d intervention à destination des acteurs du secteur de la jeunesse sur la problématique tabac Colloque du RESPADD 15 mai 2014 Julie-Mattéa Fourès julie-mattea.foures@inpes.sante.fr

Plus en détail

Situation actuelle et perspectives

Situation actuelle et perspectives Politique cantonale en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé (PPS) Situation actuelle et perspectives Point de presse du 18 juin 2014 18 juin 2014 - Page 1 Sommaire 1. Rapport

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES.

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES. Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES (Institut National de Prévention et d Éducation pour la Santé) -Jeudi

Plus en détail

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr La PRÉVENTION Un enjeu majeur pour la Santé des assurés agricoles et leur famille Le programme de prévention

Plus en détail

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA MÉTROPOLE DE LYON

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA MÉTROPOLE DE LYON Programme coordonné de financement Ref : Art 3 à 5 de la loi n 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l adaptation de la société au vieillissement Décret n 2016-209 du 26 février 2016 relatif à la conférence

Plus en détail

Signature du contrat local de santé

Signature du contrat local de santé Dossier de presse Signature du contrat local de santé Le 3 juillet 2013 Pontivy Communauté Contacts presse Pontivy Communauté : Gaëlle Maire - 02 97 07 19 82 gaelle.maire@pontivy-communaute.fr ARS Bretagne

Plus en détail

Agir ensemble en Prévention

Agir ensemble en Prévention Agir ensemble en Prévention www.mgc-prevention.fr Le contexte de santé 80% des 18-64 ans n atteignent pas l objectif des 10 000 pas par jour 50% des seniors sont sédentaires avec moins de 5 000 pas par

Plus en détail

Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé

Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé Les référentiels de compétences et de formation du Diplôme d Etat de Conseiller en économie sociale familiale (DE. CESF) présentent de

Plus en détail

Agir ensemble en Prévention

Agir ensemble en Prévention Agir ensemble en Prévention www.mgc-prevention.fr Le contexte de santé 80% des 18-64 ans n atteignent pas l objectif des 10 000 pas par jour 50% des seniors sont sédentaires avec moins de 5 000 pas par

Plus en détail

avec le Crips île-de-france, JE M engage pour la santé de ma collectivité

avec le Crips île-de-france, JE M engage pour la santé de ma collectivité avec le Crips île-de-france, JE M engage pour la santé de ma collectivité Augmenter les compétences de mes équipes rassembler les acteurs territoriaux Développer mon espace santé jeunes TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires»

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Présentation de l action «Gestion de la diversité : facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Contexte du projet Depuis sa création en 2007, l objectif de l AFMD est d élaborer des

Plus en détail

L engagement des caisses de retraite sur le Bien vieillir et la définition d une offre commune en prévention

L engagement des caisses de retraite sur le Bien vieillir et la définition d une offre commune en prévention Newsletter N 46 Novembre 2015 L engagement des caisses de retraite sur le Bien vieillir et la définition d une offre commune en prévention En juillet 2015, la Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (Cnav),

Plus en détail

2016, NOUVELLE AGENCE NATIONALE DE SANTÉ PUBLIQUE. SANTÉ PUBLIQUE FRANCE Agir pour la santé de tous

2016, NOUVELLE AGENCE NATIONALE DE SANTÉ PUBLIQUE. SANTÉ PUBLIQUE FRANCE Agir pour la santé de tous 2016, NOUVELLE AGENCE NATIONALE DE SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ PUBLIQUE FRANCE Agir pour la santé de tous Une agence d expertise, au service des populations FRANÇOIS BOURDILLON DIRECTEUR GÉNÉRAL PRINCIPES FONDATEURS

Plus en détail

La CNSA, section IV Action pour la modernisation et la professionnalisation des services d aide à domicile

La CNSA, section IV Action pour la modernisation et la professionnalisation des services d aide à domicile La CNSA, section IV Action pour la modernisation et la professionnalisation des services d aide à domicile Clara Schmid Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Séminaire régional du projet 4Quality,

Plus en détail

Une campagne pour inciter au dépistage...p.3

Une campagne pour inciter au dépistage...p.3 1e er décembre 2010 Journée mondiale de lutte contre le Sida Une campagne pour inciter au dépistage Dossier de presse Sommaire Une campagne pour inciter au dépistage...p.3 Connaître sa séropositivité pour

Plus en détail

ANNEXE 1. Mesures de la loi de modernisation de notre système de santé concernant les enfants et les jeunes

ANNEXE 1. Mesures de la loi de modernisation de notre système de santé concernant les enfants et les jeunes DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION DE LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE Convention cadre de partenariat en santé publique ANNEXE 1 Mesures de la loi de modernisation de notre système de santé

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Convention d Objectifs et de Gestion 2017-2020 UCANSS/Etat Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Fiche 1 : Développer la prospective et encourager l innovation 1. Poursuivre l enrichissement

Plus en détail

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 CONTENU Une couverture santé globale... 3 Filieris, un opérateur de santé issu d un régime de protection sociale... 4 L offre de

Plus en détail

CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers

CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers www.cnisam.fr DOSSIER DE PRESSE La Maison du Limousin Paris 22 septembre 2009 Contacts presse : Michelle DENIS-GAY ou Corinne PECHER contact@cnisam.fr

Plus en détail

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Nous connaissons les grandes tendances de l'évolution démographique de notre société : s davantage de retraités et moins d'actifs, s davantage

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE : L INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D EDUCATION POUR LA SANTE (INPES), établissement public administratif, situé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis cedex,

Plus en détail

Françoise Facy Présidente. UNPS.fr /Unps Prévention

Françoise Facy Présidente. UNPS.fr /Unps Prévention Françoise Facy Présidente UNPS.fr /Unps Prévention L UNPS, des connexions depuis 1996 entre : des associations des collectifs des adhérents individuels Une histoire de 19 ans : en lien avec des problématiques

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Recherche Expertise Formation Prévention

Recherche Expertise Formation Prévention Recherche Expertise Formation Prévention 350 personnes CENTRE DE PREVENTION ET D EDUCATION SANTE 100 personnes Pôle Santé Pôle Vaccinations et de Conseil médical aux voyageurs Pôle Vaccinations et CMV

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique Appui au plan Alimentation et insertion - PAI Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique pour les intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Plus en détail

MISSION INTERMINISTERIELLE DE LUTTE CONTRE LA DROGUE ET LES CONDUITES ADDICTIVES APPEL A PROJETS 2014

MISSION INTERMINISTERIELLE DE LUTTE CONTRE LA DROGUE ET LES CONDUITES ADDICTIVES APPEL A PROJETS 2014 MISSION INTERMINISTERIELLE DE LUTTE CONTRE LA DROGUE ET LES CONDUITES ADDICTIVES APPEL A PROJETS 2014 Contexte : Le nouveau plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017

Plus en détail

Démarche qualité en promotion de la santé

Démarche qualité en promotion de la santé Démarche qualité en promotion de la santé Dans un contexte marqué par une exigence d efficience, l efficacité et la qualité des projets sont de plus en plus recherchées. La structuration des associations

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LES ADDICTIONS À DESTINATION DES JEUNES

COMMUNICATION SUR LES ADDICTIONS À DESTINATION DES JEUNES COMMUNICATION SUR LES ADDICTIONS À DESTINATION DES JEUNES D un discours sur les risques à plus de pédagogie. L exemple de la campagne CJC Jeunes et addictions : CJC, Agir ensemble! 07 octobre 2016 Chloé

Plus en détail

5e Convention nationale de lutte contre le sida 4 & 5 juin 2010 A l hôtel de ville de Paris Pré - Programme

5e Convention nationale de lutte contre le sida 4 & 5 juin 2010 A l hôtel de ville de Paris Pré - Programme 5e Convention nationale de lutte contre le sida 4 & 5 juin 2010 A l hôtel de ville de Paris Pré - Programme Sidaction Convention nationale 2010 Page 1 Vendredi 4 juin 2010 9h00 9h30 Accueil State of the

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

Appel à projets 2012

Appel à projets 2012 FONDATION POUR LE LIEN SOCIAL CROIX-ROUGE FRANCAISE Appel à projets 2012 «Lutter contre les situations de solitude et d isolement» Date limite d envoi des candidatures : 31 août 2012 1 Les dossiers sont

Plus en détail

Ambitions, axes et priorités

Ambitions, axes et priorités Ambitions, axes et priorités Développement durable : le ministère en charge des Sports est pleinement engagé! L année 2015 est singulière à plus d un titre en matière de développement durable. Le 4 février,

Plus en détail

Ambitions, axes et priorités

Ambitions, axes et priorités Ambitions, axes et priorités Développement durable : le ministère en charge des Sports est pleinement engagé! L année 2015 est singulière à plus d un titre en matière de développement durable. Le 4 février,

Plus en détail

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive.

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive. Plan Régional Sport Santé Bien-être en Basse-Normandie (PRSSBE) Introduction : La équilibr es priorités régionales par la Commission de Coordination des Politiques Publiques dans les domaines de la prévention,

Plus en détail

DEMANDE D ATTRIBUTION DU LOGO PNNS

DEMANDE D ATTRIBUTION DU LOGO PNNS DEMANDE D ATTRIBUTION DU LOGO PNNS CE DOSSIER PEUT ÊTRE TÉLÉCHARGÉ À PARTIR DES SITES INTERNET : WWW.INPES.SANTE.FR (ESPACE NUTRITION) WWW.MANGERBOUGER.FR (ESPACE PROFESSIONNEL) Informations pratiques

Plus en détail

Plan d'actions 2013 Nutrition

Plan d'actions 2013 Nutrition Version du 5 janvier 0 Enjeux pour le territoire Enjeux Pour sa deuxième année de déploiement du Projet Régional de Santé (PRS), l'ars Pays de la Loire a décidé de prioriser des actions qui privilégient

Plus en détail

S A N T É S E X U E L L E

S A N T É S E X U E L L E J o u r n é e ACTUALISATION 2015 S A N T É S E X U E L L E N O R D PA S D E C A L A I S É t a t d e s l i e u x & p e r s p e c t i v e s DÉFINIR LA SANTÉ SEXUELLE SANTÉ SEXUELLE, DE QUOI PARLONS-NOUS?

Plus en détail

PROJET QUALITE DE VIE AU TRAVAIL : PREVENIR PLAN D ACTION SANTE, SECURITE, CONDITIONS DE TRAVAIL

PROJET QUALITE DE VIE AU TRAVAIL : PREVENIR PLAN D ACTION SANTE, SECURITE, CONDITIONS DE TRAVAIL QUALITE DE VIE AU : PREVENIR PLAN D ACTION SANTE, SECURITE, CONDITIONS DE Fiche Action n Poursuivre l engagement de l Assurance Maladie en matière de Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) L

Plus en détail

Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on?

Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on? Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on? Atelier ISS et Nutrition Céline ANDRE-JEAN, conseillère technique IREPS Frédérique MOY, diététicienne Ressources Nutrition Précarité en région Atelier

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via les urgences

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales Novembre 2015 Mission santé publique, Xavier SAMSON Chargé de projets «Accès aux droits et aux soins/observation

Plus en détail

Animation du Contrat Local de Santé du Pays du Val d Adour. Cahier des charges

Animation du Contrat Local de Santé du Pays du Val d Adour. Cahier des charges Animation du Contrat Local de Santé du Pays du Val d Adour Cahier des charges Ce cahier des charges se décompose en 5 parties : I. Présentation du Pays du Val d Adour II. Les fondements du choix de contractualiser

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

Le programme PAPA. Préservation de l Autonomie des Personnes Âgées. Michel NOGUES

Le programme PAPA. Préservation de l Autonomie des Personnes Âgées. Michel NOGUES Le programme PAPA Préservation de l Autonomie des Personnes Âgées Michel NOGUES Directeur-Adjoint CRAM Languedoc-Roussillon CNAMTS - Mission d animation du Réseau des CRAM Objectifs Circulaire CNAMTS (135-2003)/CNAV

Plus en détail

Promouvoir la santé à Emmaüs Solidarité: un entretien avec Mme Belkacemi

Promouvoir la santé à Emmaüs Solidarité: un entretien avec Mme Belkacemi Promouvoir la santé à Emmaüs Solidarité: un entretien avec Mme Belkacemi Sommaire En quoi la santé des personnes accueillies à Emmaüs concerne-t-elle les travailleurs sociaux?.. 4 Quelles actions sont-elles

Plus en détail

Les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) Réseau Maillage Le Havre - 24 mai 2016 Cynthia Benkhoucha

Les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) Réseau Maillage Le Havre - 24 mai 2016 Cynthia Benkhoucha Les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) Réseau Maillage Le Havre - 24 mai 2016 Cynthia Benkhoucha c.benkhoucha@federationaddiction.fr Expérimentation des produits chez les collégiens (enquête HBSC

Plus en détail

de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre impulser

de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre impulser PREMIER M INISTRE Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre etinformer impulser etcoordonner D UNE POLITIQUE INTERMINISTÉRIELLE La politique publique

Plus en détail

Agence régionale de santé

Agence régionale de santé Agence régionale de santé Veille et sécurité sanitaire Journée régionale de formation et d information destinée aux Ehpad Rouen - 18 novembre 2010 Les fondements de la loi HPST Des enjeux de santé publique

Plus en détail

Les ARS, pilotes des parcours de santé

Les ARS, pilotes des parcours de santé Les ARS, pilotes des parcours de santé Claude EVIN Congrès FHF Pays de la Loire Vendredi 4 septembre 2015 1 Des parcours de santé : pourquoi? Notre système de santé doit faire face à cinq enjeux Economique

Plus en détail

Dossier de presse. Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion :

Dossier de presse. Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion : Dossier de presse Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion : www.education-arer.org L éducation au développement durable «L'éducation à l'environnement pour

Plus en détail

Dispositif d information sur la nouvelle grippe A (H1N1)

Dispositif d information sur la nouvelle grippe A (H1N1) Dispositif d information sur la nouvelle grippe A (H1N1) développé par l INPES et le ministère chargé de la Santé 16 octobre 2009 pour accéder aux outils évoqués, rendez-vous sur www.inpes.sante.fr Contenu

Plus en détail

Cahier des charges pour les porteurs de projets

Cahier des charges pour les porteurs de projets Appel à projets 2017 Promotion de la Santé et Prévention Conduites addictives Cahier des charges pour les porteurs de projets Agence Régionale de Santé Pays de la Loire CS 56233, 44262 NANTES CEDEX 2 Tél.

Plus en détail

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d Etat Dr Christian Ambord, médecin cantonal PD Dr Arnaud Chiolero, médecin-chef épidémiologue Conférence de

Plus en détail

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes.

Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales actuelles entre les différentes régions européennes. Introduction Introduction Coopération transfrontalière France Manche Angleterre Nouveautés Règles de participation Le programme INTERREG V vise à harmoniser les disparités économiques, sociales et territoriales

Plus en détail

Promotion de la santé et travail

Promotion de la santé et travail Promotion de la santé et travail Françoise Jabot, département SHS Laurent Madec, DSET Journées Santé Travail, 21 octobre 2014 1 Points abordés 1. Promotion de la santé - de quoi parle-t-on? 2. Promotion

Plus en détail

Contrat d objectifs et de performance

Contrat d objectifs et de performance Contrat d objectifs et de performance 012 2014 Sommaire Présentation de l Inpes 7 Le diagnostic partagé 9 La démarche de progrès 2010-1012 11 Le Contrat d objectifs et de performance (1 er janvier 2012

Plus en détail