Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes"

Transcription

1 Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes DOSSIER PEDAGOGIQUE Karen Quintin, Cedre, France André Laflamme, Transport Canada Journée technique du Cedre 14 novembre , rue Alain Colas - CS BREST CEDEX 2 - FRANCE Tél. : Fax :

2 Source : Source : Port de Rotterdam INTRODUCTION Transport maritime des produits chimiques : composante incontournable de l économie mondiale Génère des risques particuliers qui préoccupent les industriels, les gouvernements, les environnementalistes et les populations. Source : UNCTAD

3 INTRODUCTION peu de documents didactiques et synthétiques existant sur cette thématique Cedre et Transports Canada, ont décidé de travailler ensemble pour concevoir un dossier pédagogique sur les pollutions chimiques marines Inscription du projet dans le cadre du Protocole OPRC-HNS en matière de coopération entre les états

4 CONTEXTE Mieux comprendre les marées noires en

5 CONTEXTE fournir des documents pour aider les enseignants à préparer leurs cours (biologie, chimie, géographie, économie ) nombreuses illustrations : photos, graphiques, schémas, animations, vidéos création de posters pour amener les élèves à réfléchir sur une thématique particulière bilinguisme : français et anglais

6 Cedre CONTEXTE Cible principale : ans enseignants Deuxième cible : le grand public, les journalistes

7 CONTEXTE Tout savoir sur les pollutions accidentelles par produits chimiques du transport maritime PHASE 1 Bibliographie Rédaction du livret Posters de synthèses PHASE 2 Réalisation d animations / quizz / jeux / films Création site Internet livret papier 93 pages, 2 posters et 2 sites internet

8 Cedre CONTENU Les produits chimiques Chimie et industrie Production Classification Exemples de substances chimiques Etiquetage Fiche de données de sécurité

9 CONTENU Le transport maritime Notion de SNPD / HNS Routes maritimes Organisation d un terminal Navires utilisés Substances transportées Réglementation

10 Source : Marine nationale / CPAR Brest CONTENU Les sources de pollution Pollutions chroniques Pollutions accidentelles Substances déversées Réactivité = danger Comportement

11 Cedre All rights reserved Cedre, distribution and reproduction prohibited. CONTENU La prévention et la préparation Cadre organisationnel Plans d urgence Formation des intervenants Equipements de protection Inspection des navires Inspection d un navire

12 CONTENU La lutte antipollution Méthodologie générale Evaluation de la situation Processus de décision Mesures d urgence Intervention sur les cargaisons en vrac Intervention sur les conteneurs et colis Gestion des déchets Processus de décision lors d une pollution

13 CONTENU Les impacts Impact sur la santé humaine Impact environnemental Impact économique

14 CONTENU Phosphacola Mascotte pour les plus jeunes Parcours de l acide phosphorique de son extraction à son utilisation finale

15 CONTENU Quiz

16 POSTERS Accidents chimiques représentatifs en fonction de la nature des produits transportés Techniques de lutte en cas de pollutions chimiques maritimes

17

18

19 SITE INTERNET

20 SITE INTERNET

21 SITE INTERNET 7 animations disponibles sur le site, par exemple : Comment se comporte une substance qui se déverse dans l eau? comportement d une substance déversée dans l eau de mer en fonction de la classification (SEBC).

22 SITE INTERNET Devenir des produits chimiques dans l environnement comportement des produits chimiques dans l eau influence son devenir dans l environnement dans les heures, jours, mois qui suivent un déversement

23 Vidéos pédagogiques SITE INTERNET

24 SITE INTERNET

25 VALORISATION Distribution de la version papier : Interspill 2012, Clean Pacific 2012, Bonn Agreement meeting, EMSA, OMI, OPRC-HNS group, EPPR - Arctic Council, EU-funded Safemed II, AMOP 2012, SpillCon 2013, AMOP 2013, Arcopol +, IOSC 2014

26 VALORISATION Connexions aux sites Internet 1/03/13 15/10/ visites (312 / mois) visites (386 / mois) Version anglaise : 1. United States France Canada United Kingdom Philippines India Australia Norway France Canada Algeria United States Morocco Belgium Tunisia Côte d Ivoire 39 Version française :

27 CONCLUSION Importance de sensibiliser les jeunes générations (et au-delà) sur les thématiques liées à l environnement et aux pollutions par produits chimiques Très bons retours des personnes ayant visité le site ou bien consulté les documents papier Intérêt de poursuivre cette collection de documents pédagogiques sur d autres thématiques : macro-déchets, pollutions en zones froides Nombreuses pistes de poursuites de collaboration Cedre / Canada

28 MERCI!

Catalogue des éditions. centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux

Catalogue des éditions. centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux Catalogue des éditions centre de documentation, de recherche et d expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux 1 INFO Le Cedre produit des guides adaptés aux problématiques de terrain et

Plus en détail

DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS

DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS Protocole OPRC-HNS Suite de la Convention OPRC Objectif : définir un cadre global pour la coopération internationale en établissant

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

Historique de l implication du Cedre dans les différentes techniques de détection (études, guides, formations )

Historique de l implication du Cedre dans les différentes techniques de détection (études, guides, formations ) Historique de l implication du Cedre dans les différentes techniques de détection (études, guides, formations ) Anne Le Roux http://www.cedre.fr 715, rue Alain Colas - CS 41836-29218 BREST CEDEX 2 - FRANCE

Plus en détail

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Depuis 1978, l Institut du port de Marseille Fos est spécialisé dans les formations professionnelles dans les domaines du maritime et du portuaire.

Plus en détail

LES PLANS D'URGENCE AU CEDRE

LES PLANS D'URGENCE AU CEDRE LES PLANS D'URGENCE AU CEDRE Journée technique du 18 novembre 2010 Service Plans & Audits http://www.cedre.fr 715, rue Alain Colas - CS 41836-29218 BREST CEDEX 2 - FRANCE Tél. : +33 2 98 33 10 10 - Fax

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme

Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME Programme SOMMAIRE 1. LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 3 1.1. Objectif de formation 3 1.2. Objectifs pédagogiques 3 2. LE PROGRAMME DE FORMATION 4 2.1. Tronc

Plus en détail

Les différents types de stocks: historique et problématique

Les différents types de stocks: historique et problématique 15 ème Journée d information du Cedre «Les stocks de matériels antipollution» Les différents types de stocks: historique et problématique Georges Peigné Cedre http://www.cedre.fr 715, rue Alain Colas -

Plus en détail

L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils

L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils ,,, Bureau d etudes - Ingenieurs Conseils L assistance sur mesure aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement Bureau d études certifié : N 2011082763 Savoir-faire : Réalisation de

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement. Présentation entreprise

Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement. Présentation entreprise Le système de mangement de la qualité, la sécurité et l environnement Présentation entreprise Depuis 2004, INTEGRAL PROCESS est certifiée ISO 9001 et ISO 13485. Le service MQSE est en charge de la mise

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

Prévention des Risques pour USINE

Prévention des Risques pour USINE ETSCAF Sécurité - Conseil - Audit Formation Siège social : 3 rue de la Chapelle Le Ruel 95640 HARAVILLIERS Siège administratif : 15 rue Pierre Gilles de Gennes 76130 MONT SAINT AIGNAN Tél. : (33) 02.32.98.31.45

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS

CATALOGUE DE PRESTATIONS Cabinet de conseil & formation en QHSE CATALOGUE DE PRESTATIONS 2015 Nos engagements clients 1. Etre à l'écoute, en répondant au plus juste à vos besoins 2. Etre attractif, en proposant des tarifs compétitifs

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Bilan annuel 2010-2011 Chiffres clés 2010 de Simafex Article D125-34 du Code de l Environnement : Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : Les actions

Plus en détail

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental Université de La Rochelle Droit, Économie, Gestion MASTER Sciences pour l environnement Management environnemental Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Sciences pour l environnement

Plus en détail

LE MANAGEMENT DU RISQUE

LE MANAGEMENT DU RISQUE LE MANAGEMENT DU RISQUE S O M M A I R E Définition des différents termes Les différents types de risque Méthodologie d évaluation et de gestion du risque Exemples de management du risque DÉFINITIONS Danger

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer INTRODUCTION -Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) vous propose de vous accompagner dans la préparation de la visite en entreprise dans le cadre de la «Journée Découverte». La préparation est une étape importante

Plus en détail

FORMATIONS CONTACT CATALOGUE DES POUR L ENVIRONNEMENT. www.espertspollution.com

FORMATIONS CONTACT CATALOGUE DES POUR L ENVIRONNEMENT. www.espertspollution.com CATALOGUE DES FORMATIONS POUR L ENVIRONNEMENT CONTACT GROUPEMENT contact@expertspollution.com www.espertspollution.com FORMATIONS POUR L ENVIRONNEMENT LUTTE CONTRE LES S PAR HYDROCARBURES / Formation de

Plus en détail

Les cahiers pour un développement durable

Les cahiers pour un développement durable Les cahiers pour un développement durable Dans l enseignement technique et professionnel Jasmin JALAJEL, Robert-Schuman-Institut, Eupen 1 Qu est ce que le cahier pour un DD? «Un outil pédagogique dont

Plus en détail

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION DES SERVICES INTERNES ET EXTERNES POUR LA PREVENTION ET LA PROTECTION AU TRAVAIL Niveau II Conformément à l A.R du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013 Dossier de presse Juin 2013 Sports.gouv.fr Le ministère en charge des Sports lance son nouveau site d informations et de services en ligne pour le grand public et les acteurs du sport Sommaire 1/ Un nouveau

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Informatique ICONE - Ingénierie de la numérisation et de la dématérialisation (IND) Alternance Objectifs de la formation Formation également

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

Evelina NASONOVA. Introduction :

Evelina NASONOVA. Introduction : MEMOIRE SCHEMA DIRECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE POUR UNE USINE RENAULT DANS LE MONDE SOUTENU LE 21 NOVEMBRE 2006 A L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Evelina NASONOVA Ce travail a été réalisé au sein

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Sciences pour l environnement Géographie appliquée à la gestion des littoraux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base. Sommaire

RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base. Sommaire RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base Secrétariat, Convention sur la diversité biologique Matériel de cours No. 1 1. 2. Dommage Sommaire 3. Types de responsabilité 4. Normes

Plus en détail

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Apporter aux étudiants et professionnels de l environnement, de l aménagement et

Plus en détail

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles L utilisation des SIG pour aider à la décision et gérer g les données opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles Vincent Gouriou Cedre (CEntre de Documentation de Recherche et d'experimentations

Plus en détail

8 8 8 0 0 V I T T E L T

8 8 8 0 0 V I T T E L T Printemps 2013 Quels sont et seront les impacts du réchauffement climatique? Document préparatoire à l organisation du Visio Chat Organisé par la Vigie de l Eau en coopération avec TéléSavoirs, le programme

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

Cedre : Centre de Documentation de

Cedre : Centre de Documentation de Introduction Cedre : Centre de Documentation de Un savoir Actualité, attractivité Un savoir-faire Internet Des fourmis 1 1 Introduction Documentation spécialisée Audiovisuel Publications Dossier pédagogique

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

INTERVENTIONS SUR CONTENEURS ET COLIS PERDUS EN MER 13 e Journée d information 18 mars 2008 CEDRE

INTERVENTIONS SUR CONTENEURS ET COLIS PERDUS EN MER 13 e Journée d information 18 mars 2008 CEDRE INTERVENTIONS SUR CONTENEURS ET COLIS PERDUS EN MER 13 e Journée d information 18 mars 2008 CEDRE TOUS TYPES D ACCIDENTS POSSIBLES TROIS PROBLEMATIQUES LE NAVIRE LA CARGAISON = CONTENANT LE POLLUANT =

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES CRPMDTR110 192 A3 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin, 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr Intitulé Conférence Philippe de FAUCAMBERGE au salon EXPOPROTECTION PARIS 05 11 2014 Manager la Sécurité et la Santé au Travail et améliorer les performances de l Entreprise en utilisant le Document Unique

Plus en détail

Fleurs et Plantes : Produits, Agréage, Préparation des commandes. Catalogue de formation. Partenaire-conseil de la distribution

Fleurs et Plantes : Produits, Agréage, Préparation des commandes. Catalogue de formation. Partenaire-conseil de la distribution DÉPARTEMENT MERCHANDISING ET DISTRIBUTION Partenaire-conseil de la distribution Conseil - Etudes - Ingénierie - Formation Fleurs et Plantes : Produits, Agréage, Préparation des commandes Catalogue de formation

Plus en détail

Offre de formation du service Santé et Sécurité au Travail de la MSA des Portes de Bretagne

Offre de formation du service Santé et Sécurité au Travail de la MSA des Portes de Bretagne agir ensemble Offre de formation du service Santé et Sécurité au Travail de la MSA des Portes de Bretagne www.msaportesdebretagne.fr 2 Programme des actions SST OFFRE DE FORMATION D ans le cadre de sa

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Dossier OF-EP-Gen-NSD-RSRF 0101 Le 6 octobre 2014 Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Exigences de dépôt relatives aux forages extracôtiers dans l Arctique canadien de l

Plus en détail

Mercredi 27 juin 2012

Mercredi 27 juin 2012 Mercredi 27 juin 2012 Les CMR dans les déchets dangereux de l industrie chimique Protection des travailleurs L industrie chimique se situe parmi les toutes premières industries productrices de déchets

Plus en détail

Défis et enjeux logistiques de l Arctique

Défis et enjeux logistiques de l Arctique Défis et enjeux logistiques de l Arctique Communication présentée au Secrétariat aux Alliances Économiques Nation Crie Abitibi-Témiscamingue Le Nord et sa logistique Rouyn-Noranda, 4 juin 2015 Claude Comtois

Plus en détail

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE Service Conseil et Formation RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES INOVALYS PARTENAIRE DU FAFIH VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE SOMMAIRE CALENDRIER 3 FORMATION

Plus en détail

Sensibiliser les étudiants infirmiers aux bonnes pratiques!

Sensibiliser les étudiants infirmiers aux bonnes pratiques! Session Qualité, gestion des risques, vigilance Sensibiliser les étudiants infirmiers aux bonnes pratiques!, (communication n 18) V. Villeneuve 1, E. Ledouget 2, S. Lemaître 3, S. Bréchet 2, G. Cance 2,

Plus en détail

FORMATION Education Thérapeutique

FORMATION Education Thérapeutique FORMATION Education Thérapeutique La (MRSS) a pour objectif de porter, concevoir et accueillir les dispositifs permettant l amélioration des prises en charge des patients, par la coordination des acteurs

Plus en détail

Plan d Assurance Environnement «PAE»

Plan d Assurance Environnement «PAE» ULTRAFILTRATION DE L AIR CLEAN - CONCEPT SIEGE : EUROFLUX 7 Route de la grange aux cercles 91160 BALLAINVILLIERS Tél : 01 69 63 31 80 / Fax : 01 69 63 31 88 AGENCE DE PARIS 7 Route de la grange aux cercles

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS SOYEZ PLUS QUE SIMPLE COURTIER Une marque pédagogique singulière Soucieuse de préserver une marque pédagogique

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

1. Présentation générale du projet... 1

1. Présentation générale du projet... 1 1. Présentation générale du projet... 1 2. Comment monter un projet de sensibilisation au risque inondation 1. L adéquation entre ce type de projet et les programmes scolaires... 3 2. La formation des

Plus en détail

Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE)

Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE) Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE) Contenu Présentation de l équipe MRI et secteurs d activités Services relatifs au RUE Présentation de l équipe Un savoir DIVERSIFIÉ

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim v020513 Code : FONDREC DU RECRUTEMENT A LA DELEGATION, LES FONDAMENTAUX D'UNE STRATEGIE CANDIDAT PERFORMANTE OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Maîtriser le process

Plus en détail

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais Dr Céline ABRAHAM Médecin du Travail Pôle Santé Travail Emmanuelle DUPUIS (toxicologue), Christophe LEVIEL (ergonome), Aline MAILLARD (chargée de projets), Virginie VERSCHELLE (Assistante Santé Travail)

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants :

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : CATALOGUE DE FORMATIONS AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : DOMAINE 1 : Management de la qualité DOMAINE 2: Management des ressources humaines DOMAINE 3:

Plus en détail

La substitution qu est ce que c est? Que doit-on substituer?

La substitution qu est ce que c est? Que doit-on substituer? La substitution qu est ce que c est? La substitution consiste à remplacer un produit chimique dangereux par un autre produit ou par un procédé, moins dangereux ou non dangereux dans l idéal. La substitution

Plus en détail

Analyse des résultats de l enquête auprès des entreprises faisant du transport routier des MD au Québec

Analyse des résultats de l enquête auprès des entreprises faisant du transport routier des MD au Québec Analyse des résultats de l enquête auprès des entreprises faisant du transport routier des MD au Québec I N G R I D P E I G N I E R D i r e c t r i c e d e p r o j e t s, C I R A N O M A R T I N T R É

Plus en détail

Madame, Monsieur, La prochaine session aura lieu les 15 et 16 mars 2016 à Ploufragan : inscrivez-vous!

Madame, Monsieur, La prochaine session aura lieu les 15 et 16 mars 2016 à Ploufragan : inscrivez-vous! Madame, Monsieur, Le durcissement de la réglementation, la progressive mise en place de la fiscalité environnementale, l augmentation des coûts liés à l énergie, l eau, les déchets ne doivent plus vous

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

INGÉNIEUR PÉDAGOGIQUE MULTIMEDIA. - ses enjeux, ses méthodologies et sa diversité -

INGÉNIEUR PÉDAGOGIQUE MULTIMEDIA. - ses enjeux, ses méthodologies et sa diversité - INGÉNIEUR PÉDAGOGIQUE MULTIMEDIA - ses enjeux, ses méthodologies et sa diversité - Sommaire 1 Quelques mots sur mon parcours à l université Stendhal 2 Le métier de concepteur pédagogique multimédia 3 Aller

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Lean Management

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Lean Management Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Lean Management Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés du département du Rhône Date de lancement de l

Plus en détail

Indemnisation - Cadre général

Indemnisation - Cadre général Indemnisation - Cadre général Dans la mesure où la plupart des déversements accidentels peuvent occasionner des préjudices de toute nature aux autorités locales, les dimensions juridiques et financières

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Informatique ICONE - Ingénierie des Systèmes d Information (ISI) Alternance Objectifs de la formation Formation également accessible en alternance.

Plus en détail

FICHE NAVETTE centre de formation et maître d apprentissage Petit rappel des temps forts de cette session en centre du 7 au 18 octobre 2013

FICHE NAVETTE centre de formation et maître d apprentissage Petit rappel des temps forts de cette session en centre du 7 au 18 octobre 2013 FICHE NAVETTE centre de formation et maître d apprentissage Petit rappel des temps forts de cette session en centre du 7 au 18 octobre 2013 Votre apprenti pendant son temps de formation au CFPPA de la

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

FORMATION MODULAIRE TEC 1414. Série des modules optionnels SCOUTISME D HIVER. Activités d hiver

FORMATION MODULAIRE TEC 1414. Série des modules optionnels SCOUTISME D HIVER. Activités d hiver Série des modules optionnels ANI 1101 ANI 1102 ANI 1103 ANI 1104 ANI 2001 ANI 1105 ANI 2006 ANI 1107 Accueil et intégration de jeunes handicapés Coéducation enfants Coéducation adolescents Jeunes en difficulté

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006.

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. Ce bilan succinct tient compte des évaluations faites par les maîtres de stage sur les étudiants et leurs formations. Ce bilan a été dressé sur 12 élèves ingénieurs (les

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

AYEZ LE REFLEXE. Coopération des secours entre services publics et industriels EN CAS D ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES

AYEZ LE REFLEXE. Coopération des secours entre services publics et industriels EN CAS D ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES AYEZ LE REFLEXE Coopération des secours entre services publics et industriels EN CAS D ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES QU EST-CE QUE LE PROTOCOLE TRANSAID? Le protocole TRANSAID est un dispositif

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées INSTITUT PROVINCIAL DE FORMATION DU HAINAUT ÉCOLE D ADMINISTRATION continuées Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif des formations organisées par l Ecole d administration à partir de septembre 2015.

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être :

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être : LE RISQUE TMD (Transport de matières dangereuses) Une marchandise dangereuse est une matière ou un objet qui, par ses caractéristiques physicochimiques (toxicité, réactivité ) peut présenter des risques

Plus en détail

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux AMÉNAGER ET GÉRER LES ESPACES LITTORAUX Le Master SPE parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

www.groupe-forest.com info@groupe-forest.com

www.groupe-forest.com info@groupe-forest.com donner du sens donner envie accélérer le le changement www.groupe-forest.com info@groupe-forest.com Le défi Le changement s accélère. Les pressions de l environnement sont multiples, imprévisibles. L aptitude

Plus en détail

Faire entrer l école dans l ère du numérique

Faire entrer l école dans l ère du numérique Thème/ titre «Faire entrer l école dans l ère du numérique». Oui mais est-ce bien pour la planète? Du papier ou du numérique utilisés au collège, lequel a le plus d impact sur l environnement, lequel est

Plus en détail