Panorama de branche NEGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICE DANS LES DOMAINES MEDICO-TECHNIQUES. Convention Collective n 3286 IDCC 1982

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Panorama de branche NEGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICE DANS LES DOMAINES MEDICO-TECHNIQUES. Convention Collective n 3286 IDCC 1982"

Transcription

1 Panorama de branche NEGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICE DANS LES DOMAINES MEDICO-TECHNIQUES Convention Collective n 3286 IDCC 1982 Données 2012

2 1

3 Sommaire RAPPEL CHIFFRES CLES... 4 INTRODUCTION à actualiser par la branche... 6 Le négoce et prestations de services dans les domaines médico-techniques en APPROCHE METHODOLOGIQUE VOLET ECONOMIQUE Caractéristiques des entreprises Activité et chiffre d affaires VOLET SOCIAL Effectifs salariés Le genre Le statut professionnel Age des salariés Répartition par CSP Ancienneté des salariés Contrats de travail Durée du travail Mouvements de main d œuvre et d effectifs Prévisions d emploi pour L emploi de travailleurs handicapés Les promotions L absentéisme Les rémunérations Les accords et plan d action relatifs à l emploi des seniors et à l égalité professionnelle VOLET FORMATION Panorama global du recours à la formation Plan de formation «Moins de 10 salariés» Plan de formation «10 salariés et plus» Le contrat de professionnalisation La période de professionnalisation Les Formations tuteurs

4 L Observatoire de la branche a confié à l Observatoire prospectif du commerce la réalisation du panorama L étude a été pilotée par Angélique HENAUX, Chargée d études Le traitement statistique des données a été effectué par Arnaud FRENAY, Chargé d études statistiques 3

5 RAPPEL CHIFFRES CLES Le commerce de détail en Près de entreprises couvertes par le FORCO en branches professionnelles. -81% des entreprises ont moins de 10 salariés. -40,5% de salariés dans les entreprises de salariés et plus. -79% des salariés sont employés ou ouvriers, 9% des salariés sont agents de maîtrise et 12% sont cadres. -61% des salariés sont des femmes. Données du panorama des branches du commerce de détail 2012 Données Négoces et prestations de services dans les domaines médico-techniques entreprises en salariés au 31/12/ % des entreprises ont moins de 10 salariés. 25% de salariés dans les entreprises de 500 salariés et plus. 76% des salariés sont employés ou ouvriers, 10% des salariés sont agents de maîtrise et 14% sont cadres. 51% des salariés sont des femmes entreprises en salariés au 31/12/ % des entreprises ont moins de 10 salariés. 25% de salariés dans les entreprises de 500 salariés et plus. 61% des salariés sont employés ou ouvriers, 17% des salariés sont agents de maîtrise et 21% sont cadres. 49% des salariés sont des femmes. Données du panorama de branche

6 5

7 INTRODUCTION «Panorama de la branche en bref» Le négoce et prestations de services dans les domaines médico-techniques en 2012 La branche rassemble les entreprises de négoce et de prestations de services médico-techniques relevant de la CCN n 3286 et répertoriées sous les codes NAF 47.74Z principalement (à hauteur de 74 % des entreprises) et 77.29Z partiellement (location et location bail et autres biens personnels et domestiques). Au carrefour de la santé, du service à la personne et du commerce de matériel, l activité principale des entreprises de la branche consiste en la location et la vente de matériels destinés à l assistance à domicile des personnes en situation de dépendance, de handicap ou de maladie, et la réalisation des prestations associées. Bien qu étant un maillon important de la chaine de soins autour du patient, ces entreprises ne réalisent aucun acte de soin. Les professionnels de la branche interviennent dans les traitements à domicile de personnes malades, en incapacité ou handicapées, en lien avec les professions médicales et paramédicales, sur trois grands axes : la prise en charge à domicile des pathologies chroniques (diabète, maladie de parkinson, insuffisances respiratoires, apnée du sommeil ) ; la mise en œuvre à domicile de traitements ambulatoires spécifiques (médicamentation par perfusion, nutrition par voie veineuse ou gastrique ) ; la mise à disposition d aides techniques aux personnes en situation de dépendance ou de handicap en vue de leur maintien à domicile (lits médicaux, fauteuils roulants, déambulateurs, sondes ). 6

8 Cette activité est principalement assurée par: les entreprises du secteur privé, représentées majoritairement par le SYNALAM ; le secteur associatif, représenté par le SNADOM et récemment par le SYNAPSAD; le réseau des professionnels de proximité, représenté par l U.N.P.D.M depuis le 25 janvier Les prestations le plus souvent réalisées en direct avec le patient peuvent être aussi assurées en sous-traitance des pharmacies d officine. Le contexte économique se caractérise par une forte croissance engendrant une hausse des besoins en recrutement, avec une forte corrélation entre taille de l entreprise et activité Un marché en croissance et des recrutements en hausse Prévalence des maladies chroniques, allongement de la durée de vie, meilleure connaissance des maladies, augmentation de la fréquence des dépistages, développement des traitements à domicile en lien avec les nouvelles technologies : autant de facteurs qui contribuent largement à la croissance du marché du négoce et des prestations de service dans les domaines médico-techniques (2,5 milliards d euros en 2012), rendue possible par les dépenses de remboursements assumées par l assurance maladie, notamment dans le cadre des affections longue durée (ALD, 80 % du chiffre d affaires global). Significative du développement du secteur : la hausse des recrutements de 6 à 10 % chaque année. Des activités fortement dépendantes de la taille des entreprises Le secteur se caractérise par une forte corrélation entre la taille des entreprises et leur domaine d activité. Les entreprises les plus petites interviennent essentiellement dans le maintien à domicile. En raison du niveau d investissement requis, la prise en charge à domicile des pathologies chroniques et la mise en œuvre à domicile de traitements ambulatoires spécifiques sont en revanche essentiellement assurées par une cinquantaine d acteurs de taille plus importante. 7

9 Des métiers centrés sur les besoins du patient Effectuées à 90% sur prescription médicale, les prestations de service dans les domaines médico-techniques consistent en la mise à disposition de matériel technique (location ou vente), associée à diverses prestations d accompagnement réalisées par des techniciens et des professionnels de santé intervenant à domicile. Des défis majeurs en termes de qualification et de valorisation des métiers Le Contrat d étude prospective (CEP - janvier 2012) réalisé à la demande des partenaires sociaux de la branche et de l Etat, a permis de mettre en exergue plusieurs enjeux partagés par la profession et les pouvoirs publics : l accroissement du niveau de qualification et le développement de la professionnalisation des personnels médico-techniques. Première étape franchie avec l arrêté du 23 décembre 2011, qui rend obligatoire un socle minimal de formation pour les personnels intervenant auprès de personnes malades, en incapacité ou handicapées. La branche souhaite aller plus loin et travaille actuellement à l élaboration de Certificats de formation professionnelle (CQP) axés sur des métiers caractéristiques du secteur et ne bénéficiant pas déjà de diplômes reconnus; la qualification / requalification des personnels pour accompagner le développement des nouvelles technologies et plus particulièrement l essor de la télésanté (télésuivi, télémédecine ), vecteur de forte valeur ajoutée pour les acteurs de la branche ; le renforcement de la notoriété et la valorisation des métiers du secteur auprès du grand public, afin de faciliter les recrutements et d anticiper les besoins importants en personnel qualifié. Un livre blanc publié en 2010 et une cartographie des métiers en cours de finalisation devraient contribuer à mieux faire connaître les emplois et les spécificités du secteur. Les accords de branche «formation» et «RH» Accords du 25 octobre 2006 d adhésion à l'opca FORCO et à l'observatoire prospectif du commerce Des thèmes en cours de négociation : - Modification de l'accord du 15 octobre 2009 relatif aux contrats de professionnalisation. - Création et modalités de fonctionnement d'une Section Paritaire Professionnelle (SPP) de la branche. - Accord égalité hommes-femmes 8

10 9

11 APPROCHE METHODOLOGIQUE Le panorama de l exercice 2012 a été établi en septembre 2013 à partir de quatre sources statistiques : L enquête emploi-formation 2012 Un questionnaire en février 2013 afin de recueillir les données chiffrées au 31/12/2012 dans 8 grands domaines: - Caractéristiques de l entreprise - Effectifs salariés au 31/12 (CDI et autres contrats) - Intérim et recrutement - Mouvement de personnel - Absentéisme - Travailleurs handicapés - Formation professionnelle - Données économiques relatives au chiffre d affaires Mise en ligne et envoi du questionnaire/ relances (par mails et téléphone)/ saisie/ consolidation des données réalisés par Formitel, traitements des données par l Observatoire prospectif du Commerce en septembre L Observatoire a également participé aux relances auprès des principales entreprises de la branche. 98 questionnaires retournés représentant près de 5698 salariés constituant l échantillon suivant : Nombre Nombre de Echantillon d entreprises salariés moins de à 9 salariés à 49 salariés à 99 salariés à 499 salariés salariés et plus Ensemble Taux de réponse 34,6% Ces données ont été redressées afin d être représentatives de la branche. Par ailleurs, compte tenu de l écart de taux de réponse par rapport à l année précédente, il nous a semblé pertinent et important de fournir aussi les éléments chiffrés clés à périmètre constant (c est-à-dire en étudiant par exemple la répartition des salariés selon leurs caractéristiques pour les entreprises qui ont répondu à la fois l année dernière et cette année) Réalisation du rapport de branche en septembre 2013, en vue de sa présentation en commission paritaire le 3 octobre

12 Les données du FORCO Une première série de données, issue de la collecte des fonds de la formation professionnelle continue de 2013 (masse salariale 2012), permet de caractériser la structure de la branche (nombre et taille des entreprises, effectifs salariés ). Une seconde série de données, disponibles à compter du mois de juillet 2013, permet de mesurer le recours des entreprises adhérentes aux différents dispositifs de formation pris en charge par l OPCA. Les données de l INSEE Les données issues des bases «Alisse» (données comptables) et «DADS» (données sociales) pour les deux codes NAF 4772A permettent une mise en perspective des chiffres recueillies auprès des entreprises de la branche avec la statistique publique disponible (en année n-2). A noter que ces données comprennent aussi les détaillants indépendants. Le rapport de la situation du commerce en édition juin 2013 établi pour la Commission des Comptes Commerciaux de la Nation, permet en outre une mise en perspective des données de la branche avec celle de l ensemble du commerce de détail (en année n-1). 11

13 Volet Economique VOLET ECONOMIQUE 13

14 Caractéristiques des entreprises Volet Economique A l exception d une stagnation entre 2010 et 2011, le volume d entreprises relevant de la convention collective n 3286 et employant au moins un salarié connaît une augmentation depuis Ainsi entre 2011 et 2012, le nombre d entreprise s accroit de 13,3% s approchant du taux d accroissement constaté entre 2009 et Une augmentation de 13,3% du nombre d entreprises en un an Périmètre constant Source : Collecte FORCO 2013 (masse salariale 2012) 1012 entreprises sont présentes dans le fichier FORCO en 2011 et En 2011, ces entreprises comptabilisaient salariés et en 2012, soit une diminution de 167 salariés en un an. Le nombre de salariés a diminué pour les entreprises de moins de 5 salariés et de 100 salariés et plus, au profit des 5 à 99 salariés. Nombre d entreprises présentes en 2011 et 2012 Effectifs en 2011 Effectifs en 2012 Ecart en valeur de 1 à 4 salariés de 5 à 9 salariés de 10 à 49 salariés de 50 à 99 salariés de 100 à 499 salariés salariés et plus Total général Source : Collecte FORCO

15 Volet Economique Nombre de salariés des entreprises présentes en 2011 et 2012 Effectifs en 2011 Effectifs en 2012 Ecart en valeur de 1 à 4 salariés de 5 à 9 salariés de 10 à 49 salariés de 50 à 99 salariés de 100 à 499 salariés salariés et plus Total général Source : Collecte FORCO La répartition des entreprises par tranche d effectifs reste relativement stable depuis ,5% des entreprises emploient moins de 10 salariés en 2012 et 85,6% en Pour les entreprises de 50 salariés en plus, on note une légère augmentation : en 2008, ces entreprises représentaient 2,8% et 3,17% en Des tailles d entreprises relativement stables Source : Collecte FORCO 2013 (masse salariale 2012) Répartition des entreprises par tranches d effectifs depuis à 4 salariés 65,80% 66,20% 68,80% 66,13% 65,89% 5 à 9 salariés 19,80% 19,90% 18,00% 18,48% 19,66% 10 à 49 salariés 11,60% 11,00% 10,40% 11,75% 11,28% 50 à 99 salariés 1,40% 1,00% 1,30% 1,70% 1,20% 100 à 499 salariés 0,90% 1,50% 1,30% 1,62% 1,62% 500 salariés et plus 0,50% 0,40% 0,30% 0,32% 0,35% Source : Collecte FORCO 2013 (masse salariale 2012) 15

16 Volet Economique % des entreprises de la branche sont constituées d un seul établissement (76% en 2011) La convention nationale des prestataires délivrant des dispositifs médicaux, produits et prestations inscrits aux titres I et IV de la de la liste prévue à l'article L du code de la sécurité sociale (L.P.P.) a été conclue le 7 août 2002 entre, d'une part, les caisses nationales d'assurance Maladie, et, d'autre part, le syndicat national des prestataires de santé au domicile (SYNALAM), le syndicat national des associations d'assistance à domicile (SNADOM), l'union nationale des prestataires de dispositifs médicaux (U.N.P.D.M.). La question sur la signature des entreprises de la convention avec l assurance maladie est donc essentielle car c est une condition indispensable pour exercer le métier de prestataire. C est la deuxième année que cette question est posée dans l enquête et la comparaison entre 2011 et 2012 est particulièrement intéressante. En effet, 64% des entreprises ont signé la convention contre 57% en La part des entreprises de 10 salariés et plus qui ont adhéré à la convention a diminué et à l inverse elle a augmenté pour les moins de 10 salariés. 64% des entreprises ont signé la convention Part des entreprises ayant signé la convention Titre I et titre IV de la LPP 1 à 9 salariés 10 salariés et plus Total % 73% 57% % 67% 64% Source : Enquête emploi-formation

17 Activité et chiffre d affaires Volet Economique Le chiffre d affaire est dépendant des entreprises répondantes, il est donc préférable de suivre cet indicateur à périmètre constant. Le cumul des chiffres d affaire des entreprises ayant répondu sur deux années consécutives a augmenté depuis Ainsi il a progressé de 10% entre 2009 et 2011 et de 12% entre 2010 et Chiffres d affaires des entreprises ayant répondu à l enquête en 2011 et 2012 Chiffres d Affaires nombre d'entreprises , , ,00 8 Source : Enquête emploi-formation 2012 Chiffres d affaires des entreprises ayant répondu à l enquête en 2010 et 2011 Le maintien à domicile détient un peu plus d un tiers du chiffre d affaires Chiffres d Affaires Nombre d'entreprises , , ,00 8 Source : Enquête emploi-formation ,4% du chiffre d affaires est détenu par l activité de maintien à domicile. Dans la catégorie «autres», la nutrition et les activités liées aux prothèses (auditives, orthopédiques) sont les plus fréquemment citées. Répartition du chiffre d'affaires par activité et en % Activités Répartition du CA en % Perfusion 11,2 Respiratoire 6,4 Maintien à domicile 35,4 Autres 46,9 Total 100,0 Source : Enquête emploi-formation

18 Volet Economique La nature des capitaux est quasi exclusivement privée (94,4%) mais la proportion varie en fonction de la taille de l entreprise. Pour les entreprises de 50 à 499 salariés, 75% des capitaux sont privés et pour les entreprises de moins de 5 salariés, ces capitaux sont à hauteur de 97,5%. Nature des capitaux des entreprises de la branche Associatifs Privés Nombre d'entreprises répondantes de 1 à 4 salariés de 5 à 9 salariés de 10 à 49 salariés de 50 à 499 salariés salariés et plus Total général Nature des capitaux des entreprises de la branche en % Associatifs Privés Total de 1 à 4 salariés 2,5% 97,5% 100% de 5 à 9 salariés 8,7% 91,3% 100% de 10 à 49 salariés 14,3% 85,7% 100% de 50 à 499 salariés 25,0% 75,0% 100% 500 salariés et plus 0,0% 100,0% 100% Total général 5,6% 94,4% 100% Source : Enquête emploi-formation 2012 Repères Les entreprises du négoce et prestations de services dans les domaines médicotechniques représentent environ 3 % de l ensemble des adhérents du FORCO. En 2012, les TPE représentaient 81 % de l ensemble des entreprises couvertes par le FORCO. 18

19 Volet social VOLET SOCIAL 16

20 Volet social Effectifs salariés Les données présentées dans le volet social sont issues de l enquête emploi formation En fin d année 2012, les entreprises du négoce et prestations de services dans les domaines médico-techniques emploient salariés soit une augmentation de 11,5% entre 2011 et Près de salariés Evolution du nombre de salariés depuis ,2% +11,5% +10% +29,7% ,5% entre 2011 et % des salariés de la branche sont employés dans des entreprises de 100 salariés et plus. Répartition de l'effectif salarié par taille d'entreprise 500 salariés et plus 25% de 1 à 4 salariés 11% de 5 à 9 salariés 11% de 100 à 499 salariés 26% de 50 à 99 salariés 7% de 10 à 49 salariés 19% 17

21 Volet social En observant la structure des entreprises par taille depuis 2008, on note une relative stabilité entre les moins de 50 salariés et les 50 salariés et plus. Répartition des entreprises selon les effectifs salariés à 4 salariés 10,90% 11,70% 12,20% 10,60% 11,14% 5 à 9 salariés 11,10% 11,40% 11,30% 10,20% 10,94% 10 à 49 salariés 20,60% 19,00% 19,20% 19,20% 19,43% Sous-total moins de 50 42,60% 42,10% 42,70% 40,00% 41,52% salariés 50 à 99 salariés 7,60% 6,30% 8,60% 9,70% 7,25% 100 à 499 salariés 10,20% 22,90% 22,60% 25,60% 25,97% 500 salariés et plus 39,60% 28,30% 26,20% 24,70% 25,27% Sous-total 50 salariés et plus 57,40% 57,50% 57,40% 60,00% 58,48% Repères 1,05 million de salariés en 2011 dans le commerce de détail FORCO soit 63% des salariés de l ensemble du commerce recensé par l Insee. Le genre Le taux de féminisation des emplois de la branche reste relativement stable d une année sur l autre : les femmes représentent en moyenne la moitié des effectifs salariés (soit un taux inférieur au taux moyen observé dans les autres branches adhérant au FORCO). Répartition des salariés par genre 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 51% 49% 51% 49% 51% 49% Femmes Hommes La part des femmes est relativement stable 18

22 Volet social La proportion de femmes varie selon la CSP : elles sont 48% parmi les employés, 49% parmi les agents de maitrise, 56% parmi les cadres. Répartition des salariés par genre et CSP Employés Agents de maîtrise Cadre Ensemble Femmes 48% 49% 56% 51% Hommes 52% 51% 44% 49% Ensemble 100% 100% 100% 100% Repères Fin 2011, la répartition des salariés selon le statut professionnel dans l ensemble des branches couvertes par le FORCO est la suivante : 79% d employés-ouvriers, 9% d agents de maitrise et 12% de cadres. Le statut professionnel Les salariés ayant le statut d employés continuent de représenter l essentiel du personnel de la branche des entreprises du négoce et prestations de services dans les domaines médico-techniques (65% dans les entreprises de moins de 10 salariés et 64% dans les entreprises de 10 salariés et plus). La part des cadres (20% en 2012 contre 14% en 2011) et des agents de maîtrise (16% en 2012 contre 10% en 2011) est en hausse. Les employés sont majoritaires Répartition des salariés par CSP 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 22% 14% 20% 10% 9% 16% 69% 76% 64% Cadres Agents de maîtrise Employés Les parts des cadres et agents de maîtrise sont en hausse 19

23 Volet social Répartition des salariés par genre et CSP Employés Agents de maîtrise Cadres Ensemble Moins de 10 salariés 65% 15% 20% 100% 10 salariés et plus 64% 17% 19% 100% Ensemble 64% 16% 20% 100% A partir des 66 entreprises ayant répondu à la question sur les professionnels de santé, on estime à le nombre de professionnels de santé dont 49% de garants pour l ensemble de la branche. Répartition des professionnels de santé au 31/12/2012 Professionnels de santé Dont garants Poids en % des garants dans l'effectif total Infirmiers % Pharmacien % Médecin % masseur kinesithérapeute % Ergothérapeute % orthopédiste % Diététicien % Autres % Ensemble % 20

24 Volet social Age des salariés L âge moyen évolue peu d une année sur l autre : 38,4 ans en 2012, 39,1 ans en 2011, 37,1 ans en Les femmes et les hommes ont un âge moyen similaire. Structuration des effectifs par tranches d'âges 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 26 à 29 ans Moins de 26 ans 1% 5% 8% 10% 8% Age moyen en % 17% 16% 19% Un âge moyen relativement stable : 38,4 ans Femmes Hommes Ensemble 38,4 ans 38,4 ans 38,4 ans Age moyen en 2011 Femmes Hommes Ensemble 39,5 ans 37,5 ans 39,1 ans 21

25 Volet social En comparant les pyramides des âges des salariés en 2011 et 2012, certaines classes d âges se sont modifiées : - Les hommes de moins de 26 ans sont relativement moins nombreux : 11,75% en 2011 et 8% en Les hommes âgés entre 35 et 39 ans : 19,5% en 2011 et 16,9% en Les chiffres de 2012 restent plus pertinents et solides que ceux de 2011 où l échantillon était très réduit. Pyramide des âges de l'ensemble des salariés 60 ans et plus 2% 1,0% 55 à 59 ans 5% 5% 50 à 54 ans 45 à 49 ans 11% 9% 8% 10% 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 26 à 29 ans 16,5% 16% 19% 15% 17,4% 16,9% 20% 14% Moins de 26 ans 7% 8% Femmes Hommes Champ : 122 entreprises soit salariés 22

26 Répartition par CSP et par âge Volet social Les cadres sont en moyenne plus âgés que les employés-ouvriers, agents de maîtrise. Age moyen en 2012 Les cadres sont en moyenne plus âgés Employés - ouvriers Agents de maîtrise Cadres 37,2 38,1 42,6 Pyramide des âges de la catégorie employés/ouvriers 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 26 à 29 ans Moins de 26 ans 1% 4% 7% 9% 11% 15,5% 15,1% 19% 17% Pyramide des âges de la catégorie agents de maîtrise 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 26 à 29 ans Moins de 26 ans 1% 3% 4% 6% 10% 14% 17% 19% 25% 23

27 Volet social Pyramide des âge de la catégorie cadres 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 26 à 29 ans Moins de 26 ans 1% 2% 7% 8% 11% 13% 15% 19% 23% 23% des cadres sont âgés entre 40 et 44 ans expliquant un âge moyen plus élevé. Par ailleurs, la part des moins de 26 ans est plus faible parmi les cadres comparé aux autres CSP. A périmètre constant, la part des 50 ans et plus est en hausse quel que soit le statut professionnel. Néanmoins, cette hausse est plus marquée chez les employés et agents de maîtrise. Repères Fin 2011, la part moins de 26 ans était de 17% pour l ensemble des branches du commerce. La part des 45 ans et plus était de 30% dont 8% de 55 ans et plus. 24

28 Ancienneté des salariés Volet social Plus de la moitié (56 %) des salariés ont moins de 5 ans d ancienneté (55% en 2011), portant l ancienneté moyenne dans la branche à 6 années. Elle est globalement stable depuis 2009 (5,4 en 2009, 4, 3 en 2010 et 5,5 en 2011). La part des salariés ayant entre 1 à 4 ans d ancienneté a augmenté de 2 points par rapport à l année précédente : 37 % en 2011 contre 39 % en Répartition de l'effectif salarié par tranche d'ancienneté 15 à 19 ans 4% 20 ans et plus 4% Une ancienneté moyenne dans l entreprise de 6 ans 10 à 14 ans 11% Moins d'1 ans 17% 5 à 9 ans 26% 1 à 4 ans 39% L ancienneté diffère peu par genre excepté pour la tranche 1 à 4 ans.ou un écart de 6 points est observé entre les femmes et les hommes. Ancienneté des salariés par genre 20 ans et plus 15 à 19 ans 10 à 14 ans 5 à 9 ans 1 à 4 ans Moins d'1 ans 4% 4% 4% 3% 13% 10% 16% 18% 27% 25% 36% 42% Hommes Femmes 25