POSER LA PROBLÉMATIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POSER LA PROBLÉMATIQUE"

Transcription

1

2 Dans le cadre de l'observatoire régional des prescriptions et du médicament, les Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie de Franche-Comté et de Bourgogne ainsi que les Facultés de Médecine et de Pharmacie de ces deux régions sont heureuses de vous inviter à cette rencontre. Toute prescription médicamenteuse présente un risque iatrogène qui peut être lié au traitement lui-même, à l association de plusieurs médicaments ou à l incompatibilité entre un médicament et le patient. Ce risque a des conséquences économiques et pose un problème de santé publique. La question est d autant plus complexe qu elle implique tous les acteurs du circuit du médicament : prescripteur, dispensateur, patients, établissements et professionnels libéraux Elle est donc un sujet de choix pour cette journée interrégionale du médicament dont l objectif principal est de favoriser l échange entre les professionnels. 9h00 9h30 9h45 Accueil, café Ouverture POSER LA PROBLÉMATIQUE Les risques iatrogènes perçus par les médecins traitants et les pharmaciens d officine : premiers résultats d une enquête régionale sur les réalités actuelles et l articulation de l exercice de ces deux professions dans la prévention du risque iatrogène. TABLE RONDE AUTOUR DE LA PRÉSENTATION DE CES RÉSULTATS : Pr Jacques Massol, PU-PH de thérapeutique au CHU de Besançon, Président du Conseil scientifique et d orientation de l Observatoire du médicament en Franche-Comté. Dr Patrick Vuattoux, Médecin généraliste, Président du Collège régional des généralistes enseignants de Franche-Comté (CRGE). Pr Samuel Limat, PU-PH, Responsable du pôle pharmaceutique du CHU de Besançon. M. Rodolphe Pourtier, pharmacien d office, Président du syndicat des pharmaciens du pays de Montbéliard. 10h30 MIEUX CONNAITRE LE RISQUE IATROGÈNE IDENTIFIER LES EFFETS INDÉSIRABLES DES MÉDICAMENTS : La pharmacovigilance en région : une activité de veille et d alerte au quotidien. Pr Jean-Pierre Kantelip, Chef de service au CHU de Besançon, Pharmacologie clinique et Toxicologie. L évaluation et la surveillance des risques iatrogènes par l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) : principales missions et programmes prioritaires. Dr Anne Castot, Chef du Service de l'évaluation, de la surveillance du risque et de l'information sur le médicament, Afssaps. DES OUTILS POUR REPÉRER LES RISQUES : L informatisation des établissements et le dossier patient : quels apports à la sécurité du circuit du médicament et à la prévention du risque iatrogène? Dr Olivier Boux, Chargé de mission, GCS Emosist-fc. Le retour d expérience dans le circuit du médicament. Mme Anne-Monique Cuny, Chargée de mission, Réseau Qualité des Etablissements de Santé de Franche-Comté(RéQua). L historique des remboursements et les médicaments : une offre de services en ligne de l Assurance maladie pour les professionnels de santé. M. Guy Plattet, Directeur, Caisse Primaire d Assurance Maladie de Besançon.

3 Le dossier pharmaceutique en officine : une réalité mise en œuvre au service des patients. M. Bernard Pasquier, pharmacien d officine, Premier Vice-Président de l Ordre des pharmaciens de Franche-Comté. CONTRÔLE DE LA PRESCRIPTION ET DE LA DISPENSATION : RÔLE ET RESPONSABILITÉ DU MÉDECIN ET DU PHARMACIEN, PERSPECTIVES JURIDIQUES 13h00 Repas M. Jean Vilanova, La Médicale de France. M. Philippe Panouillot, Pharmacien inspecteur régional de santé publique, DRASS de Franche-Comté. 14h30 POUR AMÉLIORER LES PRATIQUES 16h30 AIDER LES PROFESSIONNELS À MIEUX PRESCRIRE : Comment améliorer la prescription médicamenteuse du sujet âgé? Pr Jean Doucet, PU-PH de thérapeutique, Chef de service de Médecine Interne et Gériatrique, CHU de Rouen. La iatrogénie chez les personnes âgées : présentation et premiers résultats du programme d accompagnement de l Assurance Maladie. Dr Marc Tardieu, Médecin Conseil Régional, Direction Régionale du Service Médical de Bourgogne-Franche-Comté. Les risques liés à la polymédication : place et rôle de la formation médicale continue en Franche-Comté. Dr Pascal Jordan, Médecin généraliste, Coordonnateur régional Formation médicale continue. L intérêt de l évaluation des pratiques professionnelles dans l amélioration du circuit du médicament. Dr Valentin Daucourt, Chargé de mission, Réseau Qualité des Établissements de Santé de Franche-Comté (RéQua). ADAPTER ET OPTIMISER LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS : Réseau gérontologique et évaluation globale des patients : présentation de l approche et place des prescriptions médicamenteuses. Dr Martine Iehl-Robert, Médecin chef de service au centre de soins des Tilleroyes, Besançon, Responsable du réseau gérontologique bisontin. Expérimentation en Bourgogne d'un programme de prévention par le Gérontopôle. Pr Pfitzenmeyer, Chef de service de Gériatrie, CHU de Dijon, Président de l association Gérontopôle. Sécurisation du circuit du médicament dans les Établissement d'hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Mme Eliane Maaliki, Pharmacien Inspecteur de Santé publique, DRASS de Franche-Comté. Mme Odile Deydier, Pharmacien Inspecteur de Santé publique, DRASS de Bourgogne. La clinique des anticoagulants : place de l éducation thérapeutique et réduction des risques. Dr Dominique Magnin, Cardiologue, CH de Louis Pasteur de Dole, Responsable du réseau anticoagulant de Dole. Clôture Attention : les titres de certaines interventions ainsi que les fonctions de quelques intervenants n ont pas été définitivement validés et sont susceptibles de modifications.

4 INSCRIPTION GRATUITE ET OBLIGATOIRE PAR RETOUR DU BULLETIN À ADRESSER À : Urcam de Franche-Comté, Didier Carel, 1 bis rue Delavelle Besançon, mail : fax : POUR TOUTES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : Didier Carel, tél. : Attestation de présence sur demande. La journée du médicament a reçu le soutien du Fonds d intervention pour la qualité et la coordination des soins en Franche-Comté.

5 Journée du médicament Franche-Comté - Bourgogne 15 octobre 2009, de 9h à 17h, Micropolis, Besançon Bulletin d inscription à retourner impérativement avant le 30 septembre 2009 par mail : par fax : ou par courrier : URCAM de Franche-Comté, Monsieur Carel, 1 bis rue Delavelle, Besançon Nom, Prénom : Profession et/ou établissement : Adresse : Téléphone : Mail : Participera à la journée Déjeunera sur place

Comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne. Réunion du 30 septembre 2014

Comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne. Réunion du 30 septembre 2014 1 Comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne Réunion du 30 septembre 2014 2 Ordre du jour Accueil par Monsieur LANNELONGUE Présentation de l OMEDIT et validation de son règlement intérieur Proposition

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Collège des Professionnels de Gériatrie en Lorraine PRESENTATION Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Historique Le Collège des Gériatres Lorrains créé le 03/12/2004...

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le Dossier Pharmaceutique aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Les objectifs du DP Acteur

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MASSEURS- KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes

Plus en détail

@Les actes du colloque seront disponibles sur le site du ministère

@Les actes du colloque seront disponibles sur le site du ministère invitrisk 19/05/04 11:40 Page 1 Management des risques et sécurisation du circuit du médicament 2 e journée nationale sur la gestion des risques sanitaires dans les établissements de santé @Les actes du

Plus en détail

Alzheimer. Besançon. Mercredi 9 octobre 2013. Journée régionale

Alzheimer. Besançon. Mercredi 9 octobre 2013. Journée régionale Journée régionale Alzheimer et maladies apparentées Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Maison de l Economie Mercredi 9 octobre 2013 Besançon Objectifs Faire un bilan de la déclinaison régionale des

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ?

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ? Matinée Président de séance : Dr Laurent Chambaud, Inspection générale des affaires sociales (IGAS) 8h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS 9h00 OUVERTURE Dr François Baudier, Directeur de l Union régionale des

Plus en détail

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Bertrice LOULIERE, coordonnateur OMEDIT ARS Aquitaine Journée Qualité et Sécurité des Soins dans les établissements de santé 30 septembre 2011

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

«Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre Guignard Faculté de Pharmacie - Université Paris Descartes

«Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre Guignard Faculté de Pharmacie - Université Paris Descartes Nouveau cycle de conférences du Collège des Économistes de la Santé Les Matinées Thématiques du CES 1 ère Matinée Thématique «Le pharmacien d officine face à son avenir» Jeudi 21 mars 2013 9h00-12h30 Amphithéâtre

Plus en détail

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 Médecin Coordonnateur Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 1976 Médecins de SCM 1999 2001 2003 2005 Arrêté du 26 avril 1999: cahier des charges CT (nouveau métier, profil médical gériatrique,

Plus en détail

Modules 2008 et 2009 à PARIS

Modules 2008 et 2009 à PARIS INSTITUT D'ENSEIGNEMENT de la SPOM Société de Psychologie Odontostomatologique et Médicale Association loi 1901 Depuis 1993 ******* SPOM : Les Petites Vignes 11 rte de Villeneuve 89320 Vaumort Tél: 06

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Fabienne BLANCHET La Baule - 12 octobre 2010 1 L éducation thérapeutique du patient «Selon l OMS, l éducation thérapeutique du patient vise à aider

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

Souffrance psychique au travail

Souffrance psychique au travail Journées de Formation Continue pour une action coordonnée en faveur des personnes présentant une souffrance ou un handicap psychiques dans les champs sanitaire, social et médico-social Souffrance psychique

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD.

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. Chapitre I - IDENTIFIANTS L Etablissement public Pouvoir adjudicateur : Agence régionale de santé de Corse Quartier

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

Transversalité : un enjeu du soin

Transversalité : un enjeu du soin PARIS MARDI 18 & MERCREDI 19 MAI 2010 Soigner en Hématologie et Oncologie Transversalité : un enjeu du soin Formation proposée par : L association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support SÉMINAIRE

Plus en détail

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET IMPACTS Elise Remy Pharmacien coordonnateur Aspects réglementaires 2 S inscrit dans la réforme de la T2A, accès

Plus en détail

Troubles de la Personnalité Sexologie Santé Publique

Troubles de la Personnalité Sexologie Santé Publique Institut d'enseignement Adaptez et optimisez votre exercice 140 POINTS de Formation Continue Société de Psychologie et M édicale (Spom dossier en cours d'accréditation) Lundi et Mardi 26 et 27 Mai 2008

Plus en détail

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Formation Médico- technique Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Branche du Négoce et Prestations de service dans les domaines Médico-techniques Contexte

Plus en détail

Poly-médication des personnes âgées : un enjeu de santé publique

Poly-médication des personnes âgées : un enjeu de santé publique Poly-médication des personnes âgées : un enjeu de santé publique septembre 2003 Pour plus d information voir le site internet de l Assurance Maladie en ligne : www. ameli.fr Contact presse : Cnamts Patrick

Plus en détail

EPP : quelle mise en œuvre pour les professionnels de santé autres que médecins? Ensemble, améliorons la qualité en santé 1

EPP : quelle mise en œuvre pour les professionnels de santé autres que médecins? Ensemble, améliorons la qualité en santé 1 EPP : quelle mise en œuvre pour les professionnels de santé autres que médecins? Ensemble, améliorons la qualité en santé 1 EPP : Quelle mise en œuvre pour les pharmaciens? 2 Sylvère QUILLEROU Membre du

Plus en détail

Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament

Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament Présenté par Hans-Martin Späth Département pharmaceutique de Santé Publique, ISPB, Université Lyon 1 Plan L Autorisation de Mise sur

Plus en détail

LA PHARMACIE : UNE FORMATION, DES MÉTIERS

LA PHARMACIE : UNE FORMATION, DES MÉTIERS LA PHARMACIE : UNE, DES MÉTIERS TOUS LES MÉTIERS DE LA PHARMACIE SUR WWW.ORDRE.PHARMACIEN.FR Dr Gérard NOËT Pharmacien biologiste médical à Paris Pourquoi choisir «Pharmacie»? La Santé est un secteur d

Plus en détail

Le Premier ministre. Sur le rapport du ministre des solidarités, de la santé et de la famille,

Le Premier ministre. Sur le rapport du ministre des solidarités, de la santé et de la famille, MINISTERE DES SOLIDARITES, DE LA SANTE ET DE LA FAMILLE DECRET relatif au contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations mentionné à l article L.162-22-7 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis,

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis, Chers Amis, Hopipharm fait escale en 2011 sur la côte atlantique et nos confrères de l Ouest nous font le grand plaisir de nous accueillir dans leur belle ville de Nantes pour ces trois journées intenses

Plus en détail

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Respaud Renaud 25 Juin 2009 1 CONTEXTE Directive du plan cancer 2003-2007 puis 2009-2013 Hôpitaux de jour saturés (grandes agglomérations)

Plus en détail

Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels?

Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels? Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels? Pierrick Bedouch Faculté de Pharmacie Pôle Pharmacie, CHU Grenoble Université Grenoble-Alpes / CNRS /

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Certification V2014 3. Fondamentaux de la gestion des risques 4. Organisations et méthodes pour le retour d expérience 5. Méthode patient traceur 6

Certification V2014 3. Fondamentaux de la gestion des risques 4. Organisations et méthodes pour le retour d expérience 5. Méthode patient traceur 6 CATALOGUE DE FORMATION 2016 SOMMAIRE Certification V2014 3 Fondamentaux de la gestion des risques 4 Organisations et méthodes pour le retour d expérience 5 Méthode patient traceur 6 Annonce d un dommage

Plus en détail

médicaux : 26 MAI 2004 réalité pratique MERCREDI des dispositifs 14H30-17H30 de Santé des textes à la Les Rencontres des industries de Technologies

médicaux : 26 MAI 2004 réalité pratique MERCREDI des dispositifs 14H30-17H30 de Santé des textes à la Les Rencontres des industries de Technologies Au sein de la semaine internationale des professions, technologies et services de santé INVITATION Le Marquage des dispositifs médicaux : des textes à la réalité pratique MERCREDI 26 MAI 2004 14H30-17H30

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Rôle de l OMEDIT Bertrice LOULIERE OMEDIT Aquitaine 1 1. Présentation et missions de l OMEDIT 2 L Observatoire

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE SEPTEMBRE 2012 - JUIN 2013 «Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé» SEPTEMBRE

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

POLYCLINIQUE DU COTENTIN

POLYCLINIQUE DU COTENTIN POLYCLINIQUE DU COTENTIN PROGRAMME D ACTIONS POUR LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS 2013-2014 Sommaire PREAMBULE... 3 Bilan des actions 2011/2012... 4 AXE 1 : Certification de l établissement en octobre

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble.

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. 1 Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. Une expérience de gestion intégrée de la qualité et des risques sanitaires. P François, MR Mallaret, J Shum, V Danel. PFrancois@chu-grenoble.fr

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients Retour d expérience CHU de Nîmes CAREMEAU - MCO 853 lits - SSR 182 lits - Psy 110 lits SERRE CAVALIER - SLD, EHPAD 500 lits 1845 lits

Plus en détail

Politiques et circuit du médicament. Visite d études de la délégation vietnamienne du VSS (Vietnam social security agency) Programme de travail

Politiques et circuit du médicament. Visite d études de la délégation vietnamienne du VSS (Vietnam social security agency) Programme de travail Politiques et circuit du médicament Visite d études de la délégation vietnamienne du VSS (Vietnam social security agency) Programme de travail Introduction L équipe de direction de l agence de sécurité

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

Coordination Ville Hôpital

Coordination Ville Hôpital Coordination Ville Hôpital Lien entre pharmaciens et utilisation d une banque de données Bassin sanitaire alésien 2 juin 2015 Jean-Pierre CORNUT, Pharmacien d officine, URPS Pharmaciens LR Vincent BOUIX,

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Le nouveau tableau de bord de gestion

Le nouveau tableau de bord de gestion Formation Rencontre thématique CTC Conseil 2013 Le nouveau tableau de bord de gestion Contrôler Décider Communiquer CTC Conseil a été créé en 1992, à l initiative de Claude CHEZAUD, son Directeur Général,

Plus en détail

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS Référence : 4504-20-04 Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS 1. OBJECTIF Uniformiser le processus de prescription

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

PRE-PROGRAMME. Recommandation de bonnes pratiques sur le recueil des prélèvements pour IBE : indicateurs bio d exposition

PRE-PROGRAMME. Recommandation de bonnes pratiques sur le recueil des prélèvements pour IBE : indicateurs bio d exposition CATALOGUE FORMATIONS COURTES SANTE AU TRAVAIL 2016 Responsable Pédagogique : Professeur Jean-Dominique DEWITTE, Chef de Service Universitaire de Santé au Travail et de Pathologies Professionnelles au CHU

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

INvitation Soirée. Mercredi 11 février 2015 A partir de 20H15

INvitation Soirée. Mercredi 11 février 2015 A partir de 20H15 En partenariat avec INvitation Soirée Coopération professionnelle : pharmaciens, devenez dès maintenant un acteur de santé incontournable Mercredi 11 février 2015 A partir de 20H15 Maison des Arts et Métiers

Plus en détail

Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?»

Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?» Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?» L ancien premier ministre, François Fillon, évoquait lors de son discours d'ouverture du troisième débat interrégional sur la dépendance : «La dépendance concerne

Plus en détail

Formation Inter et Intra 2012

Formation Inter et Intra 2012 Formation Inter et Intra 202 2 formules au choix et adaptées à vos besoins bien choisir sa formation Nous mettons à votre disposition une offre de formation variée et adaptée à votre activité avec des

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application (ex : Agences de Communication, Sociétés de RP, Editeurs de presse, Cabinets d études de marché etc ) MARDI 29 SEPTEMBRE

Plus en détail

FORMATIONS 2014 Structures Médico-sociales

FORMATIONS 2014 Structures Médico-sociales STRUCTURES MEDICO- SOCIALES NOTRE PHILOSOPHIE 2 0 1 4 Pourquoi choisir Expert Juridique Santé? Expert Juridique Santé est un organisme de formation continue spécifique aux établissements de santé et aux

Plus en détail

Séminaire 2008. La sécurité des systèmes d information du domaine de la SANTÉ en France "Données médicales et sécurité " Thème :

Séminaire 2008. La sécurité des systèmes d information du domaine de la SANTÉ en France Données médicales et sécurité  Thème : Thème : La sécurité des systèmes d information du domaine de la SANTÉ en France "Données médicales et sécurité " une journée organisée en collaboration entre l ARH Bretagne et l association SSILAB, le

Plus en détail

«Les rencontres de phytothérapie» Les rhumatismes inflammatoires Organisées par Bernard Chemouny et Annick Di Scala Prise en charge Formation continue

«Les rencontres de phytothérapie» Les rhumatismes inflammatoires Organisées par Bernard Chemouny et Annick Di Scala Prise en charge Formation continue «Les rencontres de phytothérapie» Les rhumatismes inflammatoires Organisées par Bernard Chemouny et Annick Di Scala Prise en charge Formation continue Colloque Médical «Apport des médecines complémentaires

Plus en détail

éducation thérapeutique

éducation thérapeutique 2es journées d étude en éducation thérapeutique Mardi 24 et mercredi 25 mars 2009 Conseil régional des Pays de la Loire Connaître et échanger sur les programmes d éducation thérapeutique Comprendre et

Plus en détail

Pharmaciens d officine

Pharmaciens d officine Pharmaciens d officine Des bonnes pratiques à partager et à développer Juillet 204 Les pharmaciens d officine en Aquitaine : des acteurs de proximité majeurs pour des parcours de santé de qualité Depuis

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

L expérience Med Rec

L expérience Med Rec L expérience Med Rec Le processus de conciliation des traitements médicamenteux Edith DUFAY 1 La mission des High 5s de l OMS Maîtriser 5 grands problèmes de sécurité pour le patient Mettre en oeuvre 5

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE

AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE 1 AVENANT N 5 A LA CONVENTION NATIONALE DU 4 AVRIL 2012 ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES PHARMACIENS TITULAIRES D'OFFICINE ET L'ASSURANCE MALADIE Vu le code de la sécurité sociale et notamment les articles

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Centre Interrégional de formation des Préparateurs en Pharmacie Hospitalière

Centre Interrégional de formation des Préparateurs en Pharmacie Hospitalière Centre Interrégional de formation des Préparateurs en Pharmacie Hospitalière Présentation La formation de préparateur en pharmacie hospitalière se déroule en alternance avec 3 semaines d enseignements

Plus en détail

COLLOQUE DE MONCTON 2011

COLLOQUE DE MONCTON 2011 8355 boul. Saint-Laurent, Montréal QC H2P 2Z6 Téléphone : 514 388-2228 ou 1 800 387-2228 Internet / Courriel : medecinsfrancophones.ca COLLOQUE DE MONCTON 2011 Médecins francophones du Canada vous invite

Plus en détail

Transmissions ciblées. & Dossier du patient informatisé

Transmissions ciblées. & Dossier du patient informatisé Transmissions ciblées & Dossier du patient informatisé formation continue courte 20, 21 et 24 juin 2016 Délai d inscription 9 mai 2016 LES TRANSMISSIONS CIBLÉES : UNE MÉTHODE DE TRAVAIL COMMUNE POUR TRADUIRE

Plus en détail

La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir?

La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir? Carton sante corr.qxd 9/09/05 16:19 Page 2 CONFÉRENCE-DÉBAT ENTRETIENS SANTÉ DU GROUPE ESC TOULOUSE Jeudi 13 octobre 2005 La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir? ÉCOLE SUPÉRIEURE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Référentiels d Interopérabilité

Référentiels d Interopérabilité INFORMATION HOSPITALIERE STANDARDISEE Formation Maîtrise d Ouvrage Hospitalière Informatisation du circuit du médicament & des dispositifs médicaux Référentiels d Interopérabilité 7 ème édition : 14 janvier

Plus en détail

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de la responsabilité

Plus en détail

Formation continue Le cas du Québec

Formation continue Le cas du Québec Assemblée générale de la CIOPF Paris, France 20 novembre 2013 Formation continue Le cas du Québec Diane Lamarre, pharmacienne, M.Sc. Présidente de l Ordre des pharrmaciens du Québec Professeure titulaire

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Sommaire Sham en quelques chiffres Les visites d analyse de risques Quel bilan? Perspectives Synthèse Sham en quelques

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard des Etats-Unis - 69008 LYON

Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard des Etats-Unis - 69008 LYON Sous la conduite de : Louis PLOTON, Professeur Émérite de Gérontologie Mireille TROUILLOUD, Psychologue clinicienne Jérôme PELLISSIER, Écrivain Centre International de Séjour de Lyon (CISL) 103 Boulevard

Plus en détail

Médecins libéraux et institutions : quelles relations?

Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Mme Marie-Paule GLADY, Sous-directrice de la CPAM de Strasbourg M. Laurent HABERT, Directeur Général de l ARS Alsace Dr Patrick LESUR, Médecin Conseil

Plus en détail

PFIZER A l attention de Fatma Cheour 23-25 avenue du Dr Lannelongue 75668 Paris cedex 14. A affranchir au tarif en vigueur

PFIZER A l attention de Fatma Cheour 23-25 avenue du Dr Lannelongue 75668 Paris cedex 14. A affranchir au tarif en vigueur PFIZER A l attention de Fatma Cheour 23-25 avenue du Dr Lannelongue 75668 Paris cedex 14 A affranchir au tarif en vigueur Avec le soutien institutionnel de MCI097 05/2011. Tous droits réservés Pfizer SAS

Plus en détail