AbrÉviations utilisées Transcription Introduction générale Première partie «Claudel et le théâtre nô»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AbrÉviations utilisées... 7. Transcription... 9. Introduction générale... 11. Première partie «Claudel et le théâtre nô»"

Transcription

1 Table des matières AbrÉviations utilisées... 7 Transcription... 9 Introduction générale Première partie «Claudel et le théâtre nô» l HISTOIRE DE LA RÉCEPTION DU NÔ EN OCCIDENT qu est-ce que le théâtre nô? Des définitions actuelles du nô Les deux dramaturgies du nô : le «nô onirique» et le «nô du monde réel» l évolution historique du nô et l émergence d autres genres (le bunraku et le kabuki) Perception et interprétation du nô en occident Code de lecture occidentale du nô Perception avant et pendant la fermeture du Japon Perception après l ouverture du Japon aux pays étrangers en Conclusion. l évolution du «code occidental» l OBSERVATION CLAUDÉLIENNE DU NÔ : ANALYSE DE SES NOTES SUR LE NÔ Introduction. Claudel écoute-t-il l harmonie du nô?... 65

2 756 Paul Claudel, le nô et la synthèse des arts l expérience particulière de Claudel dramaturge, à la fois spectateur et lecteur Claudel, homme de théâtre, spectateur privilégié Sources livresques sur le nô chez Claudel Ses écrits sur le nô : des notes du spectateur à l essai de l exégète La classification des pièces du nô et des pièces vues par Claudel Limite de sa vision dans son essai réduite à une forme typique, «le nô onirique» Des notes avant-texte de l essai, révélatrices du regard de Claudel spectateur La forme et le fond dans l art du nô et la mise en scène d après les études japonaises l analyse de ses notes sur cinq pièces du nô Claudel, témoin de l harmonie entre la Fable et le Spectacle dans le nô Être le spectateur du nô sans connaître la langue Le nô mi-onirique : Dôjôji Le nô cérémonial : Okina, Hagoromo Le nô du monde réel : Kagekiyo, Sumidagawa Conclusion. Connaissance du nô L INTERPRÉTATION CLAUDÉLIENNE DU NÔ : ANALYSE DE l ESSAI (1926) ET DE l ARTICLE (1938) Introduction La vision de Claudel sur le nô comme l art de l harmonie La lecture claudélienne de l «harmonie» des éléments dans le nô l union entre l acteur et le spectateur Lecture claudélienne de chaque composante du nô La dramaturgie du nô onirique Le nô onirique, sa fable et sa structure dramatique Acteurs et fonctions Espace scénique et son effet sur le spectateur La conception claudéliénne de la scène avant son contact avec le nô

3 Table des matières 757 l interprétation claudélienne de l espace scénique du nô Musique et Chœur La Musique Le Chœur Gestuelle : mimique et danse La gestuelle chez Claudel avant son contact avec le nô La lecture claudélienne de la danse La lecture claudélienne du geste Costumes et accessoires La conception claudélienne des accessoires avant sa rencontre avec le nô Costumes dans le nô Le Masque dans le nô l éventail dans le nô conclusion ORIGINALITÉ DE LA VISION DE CLAUDEL DANS l HISTOIRE DE LA RÉCEPTION DU NÔ EN OCCIDENT Introduction Écarts négatifs et positifs Problème du style littéraire : «essai poétique» Les limites de l interprétation claudélienne du nô : «écarts négatifs» par rapport à ses prédécesseures et ses contemporains Les réserves de Claudel sur l aspect littéraire du texte Ambiguïté de la vision de Claudel sur l aspect bouddhique dans le nô Le silence curieux de Claudel sur le Kyôgen, la farce japonaise La dramaturgie et la mise en scène du kyôgen d après les études japonaises Kyôgen mentionné par des Occidentaux Le comique chez Claudel et son silence curieux sur le kyôgen Les connaissances probables de Claudel sur le kyôgen

4 758 Paul Claudel, le nô et la synthèse des arts Ses connaissances livresques du kyôgen, et leurs Échos dans la bouffonnerie claudélienne L interprétation claudélienne de l intermède ou Ai kyôgen l inauguration d un style nouveau, «essai poétique» sur le nô l histoire de la réception occidentale du nô après Claudel, de 1930 à nos jours Quatre périodes de 1930 à : découverte du nô par des hommes de théâtre : de l adaptation libre à la connaissance directe : de la découverte formelle à la compréhension interne du nô De 1980 à nos jours : de la réception stabilisée à la nouvelle création Conclusion DeuxiÈme Partie De l esthétique japonaise À l esthétique claudélienne Claudel et Zeami : un adage de Zeami sur la «critique du nô» cité par Claudel Source de la citation de l adage de Zeami cité par Claudel Zeami, sa vie et la naissance de la théorie de la Fleur Informations sur Zeami en Europe dans les années Les connaissances probables sur Zeami chez Claudel, lecteur de Waley Zeami, sa théorie Zen et la signification de l adage cité par Claudel La théorie de Zeami et la différence avec la théorie d Aristote Zeami et le Zen

5 Table des matières 759 La philosophie Zen dans le Kakyô (Le miroir de la fleur) l adage imprégné de l esprit Zen : «non-conscience» La formule paradoxale ou le retour à l origine Une interprétation probable par Claudel qu est-ce que «comprendre»? Traduction révélatrice de son interprétation La première étude sur le Tao en Chine Claudel et le Zen, son interprétation en «Kokorô», «cœur» ou «idée»? l interprétation claudélienne de l art japonais Une réaction exceptionnelle en 1926 et sa deuxième étude sur le Tao au Japon Une parabole taoïste sur la «non- conscience», proche de l adage Zen de Zeami Vers une assimilation de la sagesse orientale à la pensée chrétienne Quelques observations sur les traces de l adage de Zeami dans l œuvre de Claudel Les échos annonciateurs : sa découverte du principe du paradoxe dans le nô La conception du spectateur chez Claudel «dramaturge» créateur «Oublie-toi toi-même» Conclusion Influence de l art japonais sur les essais dialogués Le Poète et le Shamisen, proche du nô Introduction La naissance des «dialogues» et des «conversations» «Dialogues japonais», transposition littéraire de la technique de la peinture l influence de la littérature japonaise sur Le Poète et le Shamisen l influence du nô sur Le Poète et le Shamisen Les personnages comme fonctions, le Shamisen à la fois tsure et chœur

6 760 Paul Claudel, le nô et la synthèse des arts l art du dialogue dans le nô et dans Le Poète et le Shamisen Le Poète et le Shamisen, littérature de voyage ou Michiyuki claudélien Le nô évoqué dans Le Poète et le Shamisen Le nô Kinuta (Le Battoir) évoqué dans Le Poète et le Shamisen Le nô Semimaru (Le Prince aveugle) suggéré dans Le Poète et le Shamisen Conclusion troisième partie l adaptation claudélienne du nô l influence du nô sur les pièces écrites au Japon Introduction La Femme et son ombre, le nô claudélien? l influence probable du nô sur la deuxième version l ambiguïté du genre : kabuki par la forme et nô par le fond La mise en scène «à la japonaise» d après Claudel Réception japonaise de la pièce en Le Peuple des hommes cassés, le kyôgen claudélien? De l ébauche espagnole au sketch japonais l harmonie de deux mondes ; l influence du nô? Le sketch japonais claudélien, mélange du kyôgen et du nô La structure onirique du kyôgen claudélien Fonctions des personnages Jirô dans le kyôgen claudélien vs le Guerrier dans le nô claudélien Comment matérialiser le rêve? La scène du rêve dans la Troisième Journée du Soulier de satin et le nô

7 Table des matières 761 Les éléments japonais dans Le Soulier de satin La scène du rêve de Prouhèze dans la version intégrale écrite en La scène du rêve de Prouhèze dans la version scénique réécrite en l influence du nô sur les pièces écrites après Introduction. Du mimodrame à l «oratorio dramatique» Sous le rempart d Athènes (1927) ou le dédoublement des personnages Sous le rempart d Athènes, pièce d une étape intermédiaire Dédoublement des personnages Le Livre de Christophe Colomb (1927) : le «nô onirique en deux parties» à la manière claudélienne Introduction l analyse de la structure dramatique à la lumière de l interprétation claudélienne du «nô onirique en deux parties» l analyse des fonctions des personnages à la lumière de l interprétation claudélienne du nô «La synthèse des arts» inspirée du nô dans Le Livre de Christophe Colomb Jeanne d Arc au bûcher (1934) : synthèse des arts comme dans le nô Introduction Pièce inspirée d un geste significatif comme dans le nô l analyse de la structure dramatique à la lumière de l interprétation claudélienne du nô l analyse des fonctions des personnages à la lumière de l interprétation claudélienne du nô La «synthèse des arts» à la manière du nô dans Jeanne d Arc au bûcher Le Festin de la Sagesse (1934) : mélange du nô et de l auto sacramental Introduction

8 762 Paul Claudel, le nô et la synthèse des arts L auto sacramental et le nô chez Claudel Le Festin de la Sagesse, adaptation du nô japonais à la manière de l auto espagnol La synthèse des arts à la manière du nô dans Le Festin de la Sagesse Confrontation entre Le Festin de la Sagesse et le nô Hagoromo (La Robe de plumes) Le Chemin de la Croix n o 2 (1952) : spectacle liturgique comme le nô Du poème au «spectacle liturgique» Mise en spectacle de l itinéraire du Fils de Dieu Le Chemin de la croix ou «Michiyuki» chrétien? Poteau le waki, Potence le shite La «lenteur» comme dans le nô Sumidagawa, la Mère comme le waki claudélien Cérémonie euphorique Conclusion Conclusion générale l originalité de Claudel par rapport aux adaptations de Pound, Yeats et Brecht Illustrations Annexes Lexique des mots japonais Bibliographie Index des noms propres Index des œuvres de Claudel Index des pièces de Nô et de Kyôgen Table des Illustrations

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PREMIERE PARTIE. ETUDE

TABLE DES MATIERES PREMIERE PARTIE. ETUDE TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS... 11 PREMIERE PARTIE. ETUDE INTRODUCTION... 15 0.1. Le théâtre de l Inde médiévale, un domaine méconnu... 17 0.2. Délimitation du corpus... 20 Tableau 1.... 22 La production

Plus en détail

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous.

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous. CP, l élève sera capable : D identifier différents outils et matériaux de création et de les utiliser correctement D explorer des techniques artistiques variées tels que le dessin, le travail de la couleur,

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma

Plus en détail

Le Théâtre. Ecriture, mise en scène et représentation Plusieurs ateliers sont à proposer :

Le Théâtre. Ecriture, mise en scène et représentation Plusieurs ateliers sont à proposer : Le Théâtre Cette exposition a été achetée chez «Comme vous voulez». Le théâtre, lieu d émotion et de partage, est ici présenté à travers le temps et aussi à travers le monde. Du théâtre antique aux comédies

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

École polyvalente Saint-Jérôme

École polyvalente Saint-Jérôme École polyvalente aint-jérôme GUIDE DE CHIX DE CUR Année scolaire 2015-2016 1 er cycle du secondaire econdaire 2 général econdaire 2 général - programme régional soccer ervice de l organisation scolaire

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Le chorégraphe - Niveau 1

Le chorégraphe - Niveau 1 Le chorégraphe - iveau 1 Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : l espace,

Plus en détail

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion...

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... Table des matières Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... 41 PREMIÈRE PARTIE Aspects sémio-linguistiques

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Enseignement tlittérature en terminale L. Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR

Enseignement tlittérature en terminale L. Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR Enseignement tlittérature t en terminale L Réunion du 16 décembre 2013 - CRDP 13h30-16h Géraldine CAMY - IA-IPR Déroulement 1. Enseignement, épreuve et évaluation à l examen lexamen 2. Les Mains libres

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones

Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones Maquette-cadre du Master européen en Études Françaises et Francophones Premier semestre première année (30 crédits ECTS) de langue Langue et Langues et Deuxième semestre première année (30 crédits ECTS)

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

LITTÉRATURE DE JEUNESSE AU PRÉSENT

LITTÉRATURE DE JEUNESSE AU PRÉSENT www.pub.u-bordeaux3.fr DISPONIBLE EN LIBRAIRIE COURANT JUIN 2015 Sous la direction de Christiane CONNAN-PINTADO et Gilles BÉHOTÉGUY LITTÉRATURE DE JEUNESSE AU PRÉSENT Genres littéraires en question(s)

Plus en détail

SPECTACLES PETITE ENFANCE :

SPECTACLES PETITE ENFANCE : SPECTACLES PETITE ENFANCE : PHENOMENE DE MODE OU PROJET DE SOCIETE? Mémoire présenté pour l obtention du : DESS Management du Spectacle Vivant Promotion 2003-2004 Directeur de mémoire : René LAFITE Dominique

Plus en détail

Table des matières. Première partie. des spectacles populaires. Introduction «Là où son pied le porte, il a le droit d aller»...

Table des matières. Première partie. des spectacles populaires. Introduction «Là où son pied le porte, il a le droit d aller»... Table des matières Abréviations.... 11 Introduction Générale.... 15 «Claudel metteur en scène»... 16 Présence des spectacles dits «populaires» dans le théâtre claudélien.... 19 Essai de caractérisation

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

BHAP : philosophie. Sep-14 Toendury (basé sur documents de A.Vallotton) 1

BHAP : philosophie. Sep-14 Toendury (basé sur documents de A.Vallotton) 1 BHAP : philosophie Classification décimale universelle (CDU). Explication du système de classification adopté par la bibliothèque de philosophie et présentation du plan de classement. Sep-14 Toendury (basé

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs IMPRO-SURPRISE Spectacle professionnel de théâtre en français Théâtre du Monte-Charge, Pau Février, 2003 C.A.I., Zaragoza Asociación kaleidòs * Le spectacle Impro-surprise est un spectacle théâtral dont

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

La Compagnie Mungo présente sa création 2015 : Guilhem Fierebrace au Cornet. Comment ce héros légendaire vint au monde bien après être né

La Compagnie Mungo présente sa création 2015 : Guilhem Fierebrace au Cornet. Comment ce héros légendaire vint au monde bien après être né La présente sa création 2015 : Guilhem Fierebrace au Cornet Comment ce héros légendaire vint au monde bien après être né Chanson de geste pour un comédien marionnettiste et une caisse à outils. Spectacle

Plus en détail

Table des matières. Abréviations et explications de mots... 11. Remerciements... 13

Table des matières. Abréviations et explications de mots... 11. Remerciements... 13 Table des matières Abréviations et explications de mots... 11 Remerciements... 13 Avant-propos...15 INTRODUCTION. Enjeux théoriques... 21 I. Qu est-ce que l énonciation?... 21 II. Énonciation et poésie...

Plus en détail

Instructions aux auteurs - et pour les personnes qui effectuent une révision d article pour «Mains Libres»

Instructions aux auteurs - et pour les personnes qui effectuent une révision d article pour «Mains Libres» Instructions aux auteurs - et pour les personnes qui effectuent une révision d article pour «Mains Libres» Mains Libres est un journal professionnel destiné aux physiothérapeutes, aux ostéopathes et aux

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Gilberto Güiza Rojas

Gilberto Güiza Rojas La représentation du travail et le (jeu de) rôle du travailleur Gilberto Güiza Rojas Présentation de portfolio artistique Le quotidien comme succession de fragments liés par le tissu de l individu Ma

Plus en détail

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse «Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle.» Léonard Nimoy QUESTIONS DE GENRES? Avant propos La persistance de stéréotypes liés à la place des femmes et des hommes dans la société se concrétise

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au.

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au. CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris NOM 1.-2. Paris est la destination touristique au. 3.-4. Les sont les premiers touristes à visiter la capitale. 5. Quel pourcentage des touristes

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

THÉÂTRE TRADITIONNEL JAPONAIS

THÉÂTRE TRADITIONNEL JAPONAIS STAGE THÉÂTRE TRADITIONNEL JAPONAIS Intervenants : Masato MATSUURA Jérôme WACQUIEZ Le théâtre traditionnel japonais Le Nô Les éléments fondamentaux du théâtre traditionnel Nô sont la danse et le chant.

Plus en détail

Après une pratique du théâtre amateur avec Karim Daci et Karine Warlop, il se professionnalise en 2002 et joue dans Le Rose et le Noir (Serge Bagdassarian et Cyril Vialon). En 2005, avec la Cie La Cuillère,

Plus en détail

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés...

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés... Table des matières SOMMAIRE... 5 PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 13 Les défis de l apprentissage chez les adultes... 13 Comment lire cet ouvrage?... 14 Les trois spécificités de l ouvrage... 15 Sept champs

Plus en détail

Gestion interculturelle de la carrière professionnelle en France -- Briser le plafond de verre par Wei Aoyu wayaoyu@hotmail.com

Gestion interculturelle de la carrière professionnelle en France -- Briser le plafond de verre par Wei Aoyu wayaoyu@hotmail.com Gestion interculturelle de la carrière professionnelle en France -- Briser le plafond de verre par Wei Aoyu wayaoyu@hotmail.com 1 professionnelle: briser le plafond de verre Plan de présentation 1 ière

Plus en détail

Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif

Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif Contenus généraux du programme «Chaque professionnel du champ de la santé ou de l éducation est avant tout un professionnel de la relation»

Plus en détail

Tableau des fondements théoriques étudiés en théâtre ADA1O

Tableau des fondements théoriques étudiés en théâtre ADA1O Tableau des fondements théoriques étudiés en théâtre ADA1O Langage théâtral Élément Principe Outil du comédien Forme de représentation Espace Lieu Contraste Énergie Concentration - visualisation - respiration

Plus en détail

L F Espagnol - Semestre 1 Volume horaire Semestriel (14 semaines) Contrôle continu -Grammaire 2h 4h 4. Cours TD TP Autres

L F Espagnol - Semestre 1 Volume horaire Semestriel (14 semaines) Contrôle continu -Grammaire 2h 4h 4. Cours TD TP Autres Licence Fondamentale Langue, Lettres et Civilisation Espagnoles Domaine formation : LETTRES ET LANGS Mention Langues, Lettres et Civilisation Espagnoles l 1 Langue I F Littérature contemporaine I Culture

Plus en détail

Peinture contée. la compagnie t^ete dʼenclume dans. spectacle pour enfants à partir de 5 ans. le collectif Les enclumés présente

Peinture contée. la compagnie t^ete dʼenclume dans. spectacle pour enfants à partir de 5 ans. le collectif Les enclumés présente le collectif Les enclumés présente la compagnie t^ete dʼenclume dans Peinture contée spectacle pour enfants à partir de 5 ans histoire racontée en peinture, musique et marionnette peinture / graphisme

Plus en détail

Luc Teyssier d Orfeuil Jean-Pierre Magnes. La méthode Coué. Autosuggestion consciente. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54838-9

Luc Teyssier d Orfeuil Jean-Pierre Magnes. La méthode Coué. Autosuggestion consciente. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54838-9 Luc Teyssier d Orfeuil Jean-Pierre Magnes La méthode Coué Autosuggestion consciente, 2011 ISBN : 978-2-212-54838-9 Table des matières Sommaire.................................................. 5 Introduction................................................

Plus en détail

Licence Appliquée d Espagnol (Commerce international)

Licence Appliquée d Espagnol (Commerce international) Domaine formation : Lettres et Langues Mention Langues appliquées l Langue I F Littérature contemporaine I Civilisation et Culture s pays hispaniques I Autres Langues I, droit l homme et informatique F

Plus en détail

essais Le commerce des langues Didier Plurilinguisme et Apprentissages Éric DELAMOTTE Postface Louis PORCHER

essais Le commerce des langues Didier Plurilinguisme et Apprentissages Éric DELAMOTTE Postface Louis PORCHER essais Collection dirigée par Véronique CASTELLOTTI Le commerce des langues Éric DELAMOTTE Postface Louis PORCHER Plurilinguisme et Apprentissages École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud Didier

Plus en détail

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA PACOTILLE Création : Aude Maréchal PACOTILLE Avec : Aude Maréchal Georges Jouanne Spectacle jeune et tout public (dès 5 ans) Durée : 45 minutes Ce spectacle a été présenté dans plusieurs

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine Cycle 3 : CM2 SEQUENCE DE TRAVAIL : compréhension de la lecture littéraire : découverte d'un genre particulier, la fable.mise en scène et interprétation de ces fables. Pour permettre l'acculturation des

Plus en détail

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Table des matières Avertissement... 7 Introduction... 9 Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Définition et constitution d un objet D étude Qqu est-ce qu une clef? Étude du signifiant....

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts

Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts Liens de la séquence avec les programmes : -de Français -d Histoire-Géographie -d Education civique -d Histoire des Arts Place dans le programme de Français (Première Bac Pro): Objet d étude : Les philosophes

Plus en détail

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Jean Louis Schefer Cinématographies Objets périphériques et mouvements annexes P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Je dois, avant toute chose, expliquer la singularité de ce programme qui suppose

Plus en détail

Art dramatique, 1 re année Compétences développées par l élève

Art dramatique, 1 re année Compétences développées par l élève Spécialiste de 1 re année * Assister à des spectacles gratuits et de variété pour enfants (théâtre de marionnette, animation, festivals, etc.) * Lecture de contes et légendes pour enfants, 1 re année Avec

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Caligula. d Albert Camus. Séquence. Introduction : L intérêt pédagogique SOMMAIRE

Caligula. d Albert Camus. Séquence. Introduction : L intérêt pédagogique SOMMAIRE Séquence Caligula d Albert Camus Fiche pédagogique réalisée par Kim-Lan Delahaye, professeure de Lettres modernes dans les Hauts-de-Seine. SOMMAIRE Séance 1 La scène d exposition p. 2 (classe de Troisième)

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie...

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... Table des matières Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... 17 Chapitre 2. Du système au logiciel... 19 2.1. Introduction... 19 2.2.

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent Contact : Ghislain Foulon shintai@live.fr Tél.: +33 (0)6.82.887.60.36. Comité des Fêtes CRS 53 MARSEI CHICHE Eric 71 AVENUE CLAUDE MONET 13014 MARSEILLE comite.des.fetes.crs53@gmail.com 0664712294 Maître

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique TABLE DES MATIÈRES 717 PAGES Préface........................................................... 5 Introduction générale............................................... 13 1. La lente émergence d un espace

Plus en détail

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef)

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Programme du concours d accès au cycle de préparation à l Agrégation de français 1 1: Introduction générale Les épreuves du concours d

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Livret Candidat Option facultative - Examen ponctuel terminal des Baccalauréats généraux et technologiques. EPREUVE PONCTUELLE FACULTATIVE : DANSE Année scolaire 2014-2015

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires!

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! COUVERT Atelier 10 Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! Thème La chauve-souris Cycle visé : 1 er cycle du secondaire Résumé de l atelier Permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances

Plus en détail

Danser dans l Ombre d une Main

Danser dans l Ombre d une Main Danser dans l Ombre d une Main Solo de danse contemporaine. Chorégraphie et interprétation : Delphine Pouilly Durée : 10 min Le propos Danser dans l Ombre d une Main s inspire de l histoire d Helen Keller

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet management sup gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet Le pictogramme qui figure ci-contre mérite une explication. Son objet est d alerter le lecteur sur la menace que

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

1. Présentation du porteur du projet. 2. Présentation du projet, pourquoi l entreprendre? 3. Moyens techniques, humains etc.

1. Présentation du porteur du projet. 2. Présentation du projet, pourquoi l entreprendre? 3. Moyens techniques, humains etc. Table des matières 1. Présentation du porteur du projet 2. Présentation du projet, pourquoi l entreprendre? 3. Moyens techniques, humains etc. 4. Budget 5. Perspectives P R E S E N T A T I O N Je m'appelle

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION 14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION Jour 1 "La troisième Francophonie dans la mondialisation: antidote à la confrontation des cultures" par Philippe Claudel, Philip Roth Mercredi 5 mai 10 à 12h

Plus en détail

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY REGARDS SUR L ORIENT Catalogue des modules de l exposition itinérante Service éducatif et culturel DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY Introduction À l occasion de l année du dialogue interculturel

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

VISION ET POÉSIE DANS L ŒUVRE ROMANESQUE DE SYLVIE GERMAIN

VISION ET POÉSIE DANS L ŒUVRE ROMANESQUE DE SYLVIE GERMAIN Milène MORIS-STEFKOVIC VISION ET POÉSIE DANS L ŒUVRE ROMANESQUE DE SYLVIE GERMAIN PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2014 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Introduction... 11 PREMIÈRE PARTIE : VOIR

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

Les Super-Héros à l école est un programme d éducation en art qui expose les étudiants à la danse et à la musique contemporaine.

Les Super-Héros à l école est un programme d éducation en art qui expose les étudiants à la danse et à la musique contemporaine. Les Super-Héros à l école est un programme d éducation en art qui expose les étudiants à la danse et à la musique contemporaine. Les Super-Héros à l école est un programme d éducation en art qui expose

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Table des matières Introduction 1 Chapitre 1 PARTIE 1 ÉMERGENCE D UNE VÉRITABLE DISCIPLINE

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation de la compagnie...p 3. Un lieu d'accueil et de création...p 5. Les créations et la diffusion de spectacles...

SOMMAIRE. Présentation de la compagnie...p 3. Un lieu d'accueil et de création...p 5. Les créations et la diffusion de spectacles... 1 SOMMAIRE Présentation de la compagnie...p 3 Un lieu d'accueil et de création...p 5 Les créations et la diffusion de spectacles...p 6 Les ateliers et les stages pour amateurs...p 10 Les projets d'action

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos.................................................... Remerciements................................................... Liste des tableaux................................................

Plus en détail