Programme Local de l'habitat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Local de l'habitat"

Transcription

1 Communauté d Agglomération du Pays Viennois Observatoire de l Habitat -données Groupe de Direction du CLH du 4 juillet 2013

2 Sommaire 1. Développement résidentiel 2. Les marchés immobiliers : ventes et locations dans le secteur privé 3. Le parc locatif public 4. L accès au logement des jeunes 5. Quelles nouvelles pistes de travail en 2014 dans le cadre de l Observatoire de l Habitat?

3 Le Développement résidentiel Cécile Geourjon Service Habitat de ViennAgglo

4 Les objectifs du PLH et du Scot des Rives du Rhone logements attendus d ici 2018 à la fin du PLH 417 logements neufs par an en moyenne logt. en communes d agglomération 308 logements/an en moyenne +650 logt. en communes villages 108 logements /an en moyenne

5 La construction neuve Evolution de la construction neuve dans ViennAgglo entre 2003 et logements autorisés logements commencés En 2012 (année 0 du PLH) 541 logements neufs autorisés : 66% en communes d agglo et 33% en communes villages 268 logements neufs commencés : 50% en communes d agglo et 50% en communes villages

6 La construction neuve logements commencés dans ViennAgglo par type collectif individuel groupé individuel pur Total ViennAgglo La baisse de la construction neuve en 2012 est liée au logement collectif (-68%) L individuel groupé progresse en 2012 (+54%) Le nombre de logements individuels purs est stable et dominant en 2012 (60% des mises en chantiers)

7 La construction neuve Dynamique de construction : nombre de logements commencés en 2012 pour 1000 habitants Sources : RP INSEE Moins de 3,0 de 3,0 à 5,9 de 6,0 à 8,9 9,0 et plus CHASSE SUR RHONE 50 ViennAgglo : 3,8 logt p/1000 Grand Lyon : 7,3 logt p/1000 CAPI : 5,3 logt p/1000 SEM : 3,4 logt p/1000 CHONAS- L AMBALLAN 17 SEYSSUEL 1 ST ROMAIN- EN-GAL 3 REVENTIN- VAUGRIS 12 CHUZELLES - VIENNE 56 ESTRABLIN 4 LES CÔTES D AREY 18 VILLETTE DE VIENNE 17 SERPAIZE 41 PONT-EVEQUE 14 JARDIN 8 LUZINAY 5 ST SORLIN DE VIENNE 1 SEPTEME 4 MOIDIEU- DETOURBE 9 EYZIN-PINET 8

8 La construction neuve 64% des projets en 2012 sont portés par des personnes de ViennAgglo, dont 36% de la même commune. 25% des permis hors professionnels sont déposés par des personnes vivant dans le Rhône (Grand Lyon ou communes limitrophes)

9 Le suivi des marchés de l immobilier Cécile Geourjon Service Habitat de ViennAgglo

10 La vente de maisons Prix d'une maison ancienne (plus de 5 ans) en Isère et en Isère Rhodannienne (Source : Chiffres des notaires - PERVAL) Isère rhodanienne Isère en moyenne pour une maison individuelle ancienne en Isère rhôdanienne : Ville de Vienne : Isère : Estrablin : Roussillon :

11 La vente d appartements anciens Prix au m² d'un appartement ancien (plus de 5 ans) en Isère et en Isère Rhodannienne (Source : Chiffres des notaires - PERVAL) Isère Isère rhodanienne /m² en moyenne en 2012 pour un appartement ancien Grand Lyon: /m² Isère : /m² CAPI : /m² Ville de Vienne : /m² Pont-Evêque : /m² Budget moyen par type d'appartement à Vienne T5 T4 T3 T2 Studio/T

12 La vente d appartements neufs 2800 /m² en moyenne en 2012 pour un appartement neuf Grand Lyon: 3840 /m² Région : 3708 /m² Isère : 3221 /m² CAPI : 2810 /m² CCPR : 2394 /m²

13 La vente de terrains à bâtir 115 /m² de terrain à bâtir en 2012 (+22% en 1 an) le terrain en moyenne depuis 5 ans, mais pour un terrain de presque 200m² de moins => le prix du m² a fortement progressé. Cantons de Vienne Nord et Vienne Sud : à en 2012.

14 Le marché locatif privé 12,00 10,00 8,00 6,00 4,00 Loyer mensuel moyen en /m² de surface habitable 1er trim 2013 (source Enquête ViennAgglo) 10,80 9,60 8,66 7,80 7,40 9,05 86% des annonces concernent la ville de Vienne - les 2/3 des offres portent sur des T2-T3 2, Studio/T1 T2 T3 T4 T5 ensemble Loyer mensuel moyen - 1er trimestre 2013 (source Enquête ViennAgglo) Studio/T1 T2 T3 T4 T5 ensemble prix moyen des loyers sur le marché libre : 9,05 /m² à ViennAgglo (+2,5%) -Grenoble : 11,00 -Grand Lyon : 10,60 -St Etienne Métropole : 6,90 -Un T3 se loue en moyenne 560 /mois sur le marché libre

15 Le Parc Locatif Public Ariane Bendahmane Service Habitat de ViennAgglo

16 Le patrimoine locatif public logements locatifs sociaux au 1 er janvier 2013 (+ 4 logements) (Source Bailleurs sociaux) Nombre de logements

17 L avancement du PLH fin 2012 Objectifs de création de logements sociaux dans le PLH : Financement de 493 logements neufs dont 82 logements ANRU 69 logements par an en moyenne (hors ANRU) En 2012, agrément de 34 logements Chasse s/rhône : 15 logements (SDH) Chonas-l Amballan : 4 logements (Advivo) Eyzin-Pinet : 6 logements (Advivo) Jardin : 9 logements (Advivo)

18 Les logements programmés en logements programmés en offre nouvelle pour 2013 Fin juin 2013 : 4 dossiers de demande de financement déposés, 30 logements

19 Vacance et rotation dans le parc public en Evolution des taux de vacance et de libération entre 1995 et , , Taux de libération Taux de vacance Vacance stable en 2012 : 4,4% (4,2% en 2011) soit 285 logements 107 vacances techniques (démolitions Malissol et Plan des Aures dans le cadre du PRU) en augmentation 80 vacances pour absence de candidat depuis + 3 mois Taux de libération en baisse : 9,7% (contre 10,5% en 2011) => hypothèse : locataires «captifs» du parc social

20 Loyers et ressources des ménages occupants PLATS, PLAI (PLAI = 4,48 /m²) PLA, PLUS (PLUS = 5,05 /m²) PLS (7,58 /m²) Marché libre (9,35 /m²) Loyer mensuel moyen pour un T3 en 2012 Ressources correspondantes pour un ménage avec 1 enfant Plafonds de ressources annuelles imposables Ressources mensuelles maximales correspondantes Exemple d'un ménage avec 1 enfant (ressources mensuelles maximales pour un PLAI = ) Part du loyer dans les ressources mensuelles ,8% ,4% ,7% ,6% Prix moyen d un T3 : les logements PLAI sont moitié moins chers que les logements libres (77% de la demande locative sociale) les logements PLS sont 13% en-dessous du marché libre

21 La demande de logement social 2500 Evolution de la demande en logements locatifs sociaux depuis Nombre de demandes Niveau stable de la demande depuis 4 ans, avec environ 1500 demandes par an ; légère baisse en 2012 par rapport à Communes villages : augmentation des demandes : +15 % Baisse dans les communes d agglomération : - 5% Les communes les + demandées restent Vienne, Pont-Evêque et Chasse s/ Rhône Fortes augmentations des demandes à Eyzin-Pinet, les Côtes d Arey et Reventin-Vaugris

22 La demande de logement social Pression de la demande = Nb de logements demandés pour 1 logement libéré Révèle la capacité des communes à répondre à la demande de logements sociaux. Pression 2 fois plus forte dans les communes villages (4,11) que dans les communes d agglomération (2,17).

23 La demande de logement social Pression de la demande 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0,0 Taux de pression des communes d'agglomération et des communes villages en ,2 0 2,8 4,5 2,2 T1 T2 T3 T4 T5 et + 4 1,7 2,5 1,2 0 Communes d'agglomération Communes village Pression de la demande plus forte dans les communes villages que d agglomération pour toutes les typologies de logement (sauf T1 et T5 car pas de libération en 2012 dans les communes villages) Communes d agglomération : stabilité des taux de pression liée aux baisses des demandes et des libérations, sauf pour les T3 Communes villages : baisse des taux de pression car mobilité dans le parc malgré l augmentation des demandes. Sauf les T3 : pression importante car peu de rotation

24 La demande de logement social Les caractéristiques des demandeurs Composition familiale des demandeurs : les personnes seules sont les plus représentées (40%), suivi des familles monoparentales. Age : une majorité de demandeurs âgés de 30 à 60 ans (56%). 1/3 ont moins de 30 ans Statut d occupation : 1/3 des demandeurs sont locataires du parc privé 20 % de mutations dans le parc social 15% personnes hébergées

25 La demande de logement social Les caractéristiques des demandeurs 77% des demandeurs entrent dans les plafonds PLAI (inf. 60% du plafond PLUS) Activité des demandeurs : baisse des actifs : 38% augmentation des demandeurs d emploi : 17% => précarisation des situations des demandeurs

26 Les flux : entrants et sortants dans le parc social Activité : 50% des entrants dans le parc social ont un emploi alors qu ils ne représentent que 38% des demandeurs à l inverse : les demandeurs d emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux sont sous représentés dans les entrants Ressources : les entrants et les demandeurs ont des niveaux de revenus identiques Sortants : les locataires sortants ont des revenus plus élevés Importance des couples avec enfants (prolongement du parcours résidentiel ou mutation dans le parc social pour un logement plus grand)

27 Les logements adaptés dans le parc public Logement accessible = logement situé en rez-de-chaussée ou en étage desservi par ascenseur, dont «l unité de vie» comporte des caractéristiques minimales d accessibilité. Logement adapté = logement accessible ayant fait l objet de travaux permettant de répondre aux besoins spécifiques d'une personne afin qu'elle puisse réaliser les activités domestiques essentielles dans son logement. Récolte des données sur les logements accessibles et adaptés auprès des 9 bailleurs => Résultats inégaux et incomplets Piste de travail pour le rendu de l observatoire en 2014 => Travail à initier avec les bailleurs

28 Synthèse construction neuve : rythme inférieur aux objectifs du Scot dans le communes d agglomération, et encore pas assez dense Marchés de l Immobilier : Maison : appartement ancien : 1800 /m² Appartement neuf : 2750 /m² terrain : +ou le terrain 115 /m² Ralentissement de l activité sur ces marchés en 2012 loyer libre dans le parc privé : 9,05 (stable et tend à se rapprocher des valeurs Grand Lyon) Parc locatif social public : Niveau de programmation conforme au PLH mais vigilance sur le démarrage opérationnel des projets Demande stable (1500 demandes par an), en progression dans les communes villages Les ¾ des demandeurs entrent dans les plafonds PLAI

29 L accès au logement des jeunes Marie-Laure Vivier Directrice de RIVHAJ

30 La demande des jeunes 598 demandes de logement ou d hébergement (niveau stable) CHASSE SUR RHONE 44 SEYSSUEL ST ROM AIN- EN-GAL 4 CHONAS- L AM BALLAN 1 REVENTIN- VAUGRIS 9 CHUZELLES 3 VIENNE 460 LES CÔTES D AREY 4 VILLETTE DE VIENNE 2 SERPAIZE 1 PONT-EVEQUE 33 J ARDIN 3 LUZINAY 5 ESTRABLIN 16 ST SORLIN DE VIENNE SEPTEME 5 M OIDIEU- DETOURBE 1 EYZIN-PINET 7 Une demande urbaine 90% des jeunes sollicitent les communes de Vienne, Pont- Evêque ou Chasse/Rhône 77% souhaitent habiter Vienne Attractivité croissante de la commune d Estrablin

31 La demande des jeunes Depuis 5 ans augmentation des + de 21 ans Hausse du nombre de couples sans enfant 100% 90% 80% 1% 1% 1% 25% 22% 19% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 40% 39% 34% 38% 37% 43% sans logement situation transitoire locataire chez parents Démarches de décohabitation en hausse Des prises d autonomie retardées 0%

32 Activité 16% 1% 15% 27% 18% Emploi durable Emploi précaire Contrat d'insertion Indépendant Chômeur Etudiant Lycéen 20% 2% 1% Non actif Des situations socioprofessionnelles moins précaires Près d un jeune sur deux a une activité professionnelle (comme en 2011) Augmentation des situations d emploi durable (CDI) : + 6 points

33 Ressources Des niveaux de ressources qui restent faibles malgré une augmentation sensible entre 2011 et % des jeunes ont des ressources inférieures au seuil de pauvreté Importance du nombre de jeunes «travailleurs pauvres».

34 Origine géographique 64% sont originaires de l agglomération viennoise Augmentation des jeunes originaires de territoires plus éloignés (hors Isère). 1 demande sur 3 en 2012 (21% en 2011)

35 Les accès au logement / hébergement 35% des demandeurs ont trouvé satisfaction courant 2012 (38% en 2011) baisse des accès dans le parc privé conventionné viennois baisse des accès en structure d hébergement / logement transitoire

36 hébergement FJT Pression Offres / Demandes en Hébergement temporaire CHRS Augmentation des demandes formulées auprès du CHRS et de RIVHAJ (dispositif Hébergement) + baisse des demandes FJT Baisse du nombre d entrées en Hébergement / RIVHAJ et au FJT liée à la faiblesse des taux de rotation

37 Synthèse Les difficultés d accès à l emploi et la faiblesse des ressources qui retardent les prises d autonomie Des jeunes en mobilité géographique liée à la formation, l emploi, les études Un marché locatif privé non adapté : loyers élevés, dispositifs de garantie pénalisants Le parc social (privé et public) répond à 23% des demandes mais affaiblissement de l offre privée conventionnée Des demandes d hébergement qui peinent à trouver réponse sur le territoire

38 Perspectives En réponse aux besoins en hébergement des jeunes : 2 places supplémentaires (hébergement RIVHAJ) en lien avec le dispositif «Accompagnement Jeune Adulte» (Conseil Général de l Isère) Accompagner la mobilité des jeunes, en complément de l offre FJT et du dispositif étudiant d Advivo : Sous-colocation Chambres chez l habitant

39 Evolution de l observatoire de l Habitat : - pistes de travail pour 2014 : - Identification du parc de logements adaptés - Vieillissement

Observatoire local de l habitat étude de la demande des jeunes dans le Pays Viennois. Année 2012

Observatoire local de l habitat étude de la demande des jeunes dans le Pays Viennois. Année 2012 Observatoire local de l habitat étude de la demande des jeunes dans le Pays Viennois Année 2012 Juin 2013 2 SOMMAIRE Introduction : Objectifs et méthodologie..p 5 1ere partie : L offre existante sur le

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie de Lanta - Caraman Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

ENQUETE TRIENNALE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RHONE-ALPES

ENQUETE TRIENNALE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RHONE-ALPES ENQUETE TRIENNALE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RHONE-ALPES EXPLOITATION DES RESULTATS AU 1 ER JANVIER 2009 ANALYSE DES SOUS QUARTIERS DU GRAND PROJET DE VILLE DE RILLIEUX-LA-PAPE PR 20090206 Juillet

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION ENQUÊTE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS 15 octobre 2015 Le cadre réglementaire Une enquête triennale rendue obligatoire en 1996 Les renseignements doivent être transmis pour

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Le logement locatif. Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation!

Le logement locatif. Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation! Le logement locatif Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation! LE LOGEMENT LOCATIF Dans le cadre de son parcours résidentiel, le salarié est souvent amené à devenir locataire

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé 2eme Programme Local de l'habitat 1 Séminaire du 1er Avril ATELIER N 2 Parc privé ArThemis V i l l e e t h a b i t a t Séminaire PLH 1er Avril 2010 Edition 29/03/2010 L offre nouvelle privée L ordre de

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

QUEVILLY HABITAT. rapport

QUEVILLY HABITAT. rapport QUEVILLY HABITAT rapport d activité2013 Sommaire Présentation p. 1 Activités p. 2-5 Travaux sur le patrimoine p. 6-7 Édito L année 2013 a marqué un tournant dans l histoire de Quevilly Habitat avec le

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

Enquête sur le Parc Locatif Social (EPLS) 1 er janvier 2005 (2)

Enquête sur le Parc Locatif Social (EPLS) 1 er janvier 2005 (2) Midi-Pyrénées Le parc social - 104 256 de logements sociaux - 8 180 : capacité d accueil logements-foyers Personnes âgées - 8 369 : capacité d accueil logements-foyers Etudiants - 85,47 % des logements

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS LE locatif Social LE LOCATIF SOCIAL Les principes Locatif social, abordable, conventionné, etc :

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement SOMMAIRE Rappel du diagnostic La programmation logements La programmation locative sociale Les publics spécifiques Rappel du diagnostic

Plus en détail

Les besoins en logements des ménages

Les besoins en logements des ménages Conflans-Sainte-Honorine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Observatoire Seine Aval Les besoins en logements des ménages de Seine Aval Poissy La Note n 3 Des ménages plus nombreux, des besoins en logements accrus

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs.

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs. Regard sur le marché immobilier Les prix immobiliers 2014-juillet 2015 L ACCESSION A LA PROPRIETE Le Plan de Relance La primo-accession PTZ et l accession sociale PAS en 2014 Résultats et évolution Les

Plus en détail

Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire?

Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire? 1 Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire? OUVERTURE 2 Mot d accueil Odile DELORME, Adjointe à la Mairie de Condrieu Introduction

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du Logement La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du logement 6 mai 2011 Des territoires de projets Le cadre institutionnel et état d'avancement

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

SYNTHESE DES ECHANGES

SYNTHESE DES ECHANGES SYNTHESE DES ECHANGES > Une conférence pour accompagner la révision du Scot Le Syndicat Mixte des Rives du Rhône dispose d un Scot approuvé en 2012 sur un territoire de 80 communes, à cheval sur 5 départements.

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL

CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL CHARTE SUR LES MUTATIONS INTERNES AU SEIN DU PARC SOCIAL Introduction Avec 115 810 demandeurs d un logement HLM dont 91105 parisiens au 31 décembre 2008, l ampleur de la demande de logements sociaux exprimée

Plus en détail

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs de Val-de-Marne 211 1/18 rue des terres au curé 7513 Paris Observatoire des établissements Source : Dossiers vert - Données 211

Plus en détail

Observatoire statistique des Foyers et Services. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris

Observatoire statistique des Foyers et Services. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs de l Essonne 211 1/18 rue des terres au curé 7513 Paris Observatoire des établissements Source : Dossiers vert - Données 211 (ne

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

Lettre n 1. CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H

Lettre n 1. CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H La Lettre OBSERVATOIRE de l HABITAT N 1 - Octobre 2013 www.saintbrieuc-agglo.fr Rubrique Cadre de vie CADRAGE DES TENDANCES 2012, 1 ère année du P.L.H Population et ménages Parc de logements Construction

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Suivi du logement étudiant. Exploitation du fichier de l ALESC Association pour le Logement des Etudiants de Compiègne - UTC

Suivi du logement étudiant. Exploitation du fichier de l ALESC Association pour le Logement des Etudiants de Compiègne - UTC ARC Suivi du logement étudiant Exploitation du fichier de l ALESC Association pour le Logement des Etudiants de Compiègne - UTC Note de travail juillet 2010 Agence d urbanisme et de développement Oise-la-Vallée

Plus en détail

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat PLH le PLH de Saint-Etienne Métropole Programme Local de l Habitat Programme Local de l Habitat juin 2010 Synthèse Diagnostic - Enjeux Précisions méthodologiques Une typologie des communes de l agglomération

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011 22 impasse des 4 vents 38090 Villefontaine Tel : 06 09 83 22 65 - fax 04 74 27 87 62 - e mail : chj@umij.org www.umij.org Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes du Nord Isère Conseil Habitat

Plus en détail

DOCUMENT ADOPTE PAR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 DECEMBRE 2013

DOCUMENT ADOPTE PAR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 DECEMBRE 2013 DI DOCUMENT ADOPTE PAR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 DECEMBRE 2013 1 Programme Local de l Habitat Table des matières Préambule... 5 Le territoire d étude du programme de l habitat... 6 Le territoire

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

rapport annuel 2009 Partenord Lille Commission d Attribution des Logements

rapport annuel 2009 Partenord Lille Commission d Attribution des Logements rapport annuel 2009 Commission d Attribution des Logements est présent dans 288 communes du département avec près de 38 000 logements représentant 743 collaborateurs au service de 100 000 habitants. 10

Plus en détail

Logement social dans les Yvelines

Logement social dans les Yvelines Logement social dans les Yvelines bilan 2014 des aides à la pierre et perspectives 2015 04 mai 2015 PRÉFET DES YVELINES DDT DES YVELINES 1 -Offre nouvelle 2014 : maintien du dépassement des 3 000 LLS/an

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis Bilan du relogement Renouvellement urbain du quartier Mistral CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis TITRE1 titre titre titre titre I. Au démarrage du projet Situé au sud ouest

Plus en détail

Le tableau de bord du logement dans le département de l'ain

Le tableau de bord du logement dans le département de l'ain Direction départementale des territoires Service Habitat et Construction Mars 212 Le tableau de bord du logement dans le département de l'ain DÉPARTEMENT DE L'AIN / 1/16 Historique des versions du document

Plus en détail

Financement du logement social

Financement du logement social RENNES METROPOLE Service Habitat Financement du logement social 1 La politique de l habitat, une approche globale 2 Une approche contractualisée Le PLH : projet communautaire mis en œuvre par chaque commune

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Afin d avoir une vue d ensemble des transactions foncières et immobilières effectuées en région Rhône-Alpes, l Observatoire Régional de l Habitat

Plus en détail

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009

Projet Toulouse EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 Projet EuroSudOuest Analyse socio-démographique 2006-2009 INTRODUCTION PRESENTATION DES PÉRIMETRES LES QUARTIERS IRIS DEMOGRAPHIE POPULATION 1) Population 2) Structuration de la population par âge 3) Composition

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER --- Le montage P.L.S. SCELLIER en immobilier résidentiel a cette particularité de cumuler plusieurs avantages financiers et fiscaux du P.L.S. et du dispositif

Plus en détail

Compte rendu Commission Logement

Compte rendu Commission Logement 13 avril 2012 Compte rendu Commission Logement LOUER ETRE PROPRIÉTAIRE TRAVAUX ACCÉS DES JEUNES A UN LOGEMENT L accession a un logement, notre priorité! 2 organismes collecteurs ont été retenu : - AMALIA

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015 PIIG Habiitat Pays Montmoriillllonnaiis Année 2014 Objectifs, réalisations, perspectives Avril 2015 Préambule page 2 Les chiffres clefs 2014 page 3 La localisation géographique des bénéficiaires page 4

Plus en détail

LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION

LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION Les évolutions récentes et besoins actuels en logement social ADIL du Morbihan Février 2014 1 Sommaire Périmètre de l étude.3

Plus en détail

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas Lo caso de Lyon PREAMBULE Contexte et objectif : 1 er constat : de plus en plus de français souhaitent

Plus en détail

Montélimar Agglomération

Montélimar Agglomération Montélimar Agglomération OBSERVATOIRE DE L HABITAT Montélimar agglomération Suivi du programme local de l habitat Sommaire I. Suivi de la situation de l habitat et du logement 1.Rappel du contexte de l

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

IGLOO Nantes. Mardi 2 décembre - Café du 104. Projet : «Faire rimer autoconstruction. pari réussi du projet IGLOO à NANTES»

IGLOO Nantes. Mardi 2 décembre - Café du 104. Projet : «Faire rimer autoconstruction. pari réussi du projet IGLOO à NANTES» Mardi 2 décembre - Café du 104 11h30 13h30 Projet : «Faire rimer autoconstruction avec insertion : le pari réussi du projet IGLOO à NANTES» Porteur : Nantes Habitat et Ville de Nantes Le porteur Un co-pilotage

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire en matière d habitat, la CAPS s est engagée dans l élaboration d une politique intercommunale

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT Préambule : Conformément au IV de l article R441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d Administration de Sarthe Habitat définit

Plus en détail