Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009"

Transcription

1 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 1

2 Une hausse de l émission de PTZ en 2009 Le nombre de bénéficiaires du Prêt à Taux Zéro (PTZ) a augmenté de 14 % dans le département entre 2008 et Ainsi en 2009, ménages ont bénéficié d un PTZ pour financer leur projet d accession à la propriété. Cette augmentation fait suite à un ralentissement de l attribution de PTZ lors de la crise économique de En 2009, suite au plan de relance de l économie initié par le gouvernement, le nombre de PTZ repart à la hausse du fait que figure, parmi les dispositions prises, le doublement du PTZ pour l achat d un logement neuf (ou construction d une maison) Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et logement ancien logement neuf Notons que malgré la bonification du PTZ en faveur de l accession dans le neuf, la majorité des PTZ émis en Isère (62%) reste allouée à l achat dans le parc ancien. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 2

3 Une accession aidée inégalement répartie sur le territoire départemental L accession aidée en Isère est répartie de manière assez hétérogène sur l ensemble du territoire. Ainsi les PTZ émis se concentrent en priorité dans les deux pôles urbains structurant le département, c'est-à-dire les aires d influence de Lyon au nord et de Grenoble au sud-est. Le rayonnement économique très important de ces pôles, notamment en termes de services et d emplois, étend leur attractivité bien au delà de leurs frontières. En effet, les espaces situés autour d un pôle tissent des liens d intensité différente avec la villecentre et vont ainsi être des lieux plus ou moins privilégiés par les ménages désireux d'accéder à la propriété. Dés lors il est possible de distinguer trois grands ensembles territoriaux dans le département isérois : au sud-est, la communauté d agglomération Alpes-Métropole et son aire d influence concentrent prés de la moitié des PTZ départementaux, au nord, les agglomérations de Vienne et de Bourgoin-Jallieu sont pour partie la banlieue étendue de Lyon et concentrent un quart des PTZ, un ensemble plus rural et épars réparti entre la partie centrale du département et les territoires montagnards du sud concentre le dernier quart des PTZ de l Isère. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 3

4 Une préférence pour le parc ancien L analyse du type d opérations financées par le PTZ en Isère révèle que les logements anciens sont les biens privilégiés par les bénéficiaires du dispositif. Ils représentent 62% des prêts émis en Toutefois, la part du logement neuf dans l accession aidée, est en augmentation depuis quelques années. La baisse en 2008 s explique par le fait que la crise économique a ralenti la promotion immobilière. Ce n est qu en 2009, suite à l effet incitatif du plan de relance, que l accession dans le neuf est repartie à la hausse. Répartitionen Isère des opérationsfinancées par le PTZ % 17% 6% 19% 43% % 14% 14% 7% 14% 14% 7% 12% 53% 53% neuf (collectif et indiv) Construct maison ind. (achat terrain) Construct maison ind. (hors achat terrain) % 17% 8% 15% 50% % 19% 8% 12% 50% 0% 50% 100% Des marchés de l accession aidée aux caractéristiques bien différenciées L Isère a la particularité de présenter un marché immobilier aux caractéristiques bien spécifiques. On peut ainsi mettre en évidence les différentes opérations financées par le PTZ en fonction des territoires. Le pôle grenoblois se caractérise par un noyau urbain central, l accession aidée sur ce territoire est tournée dans sa large majorité vers l acquisition dans l ancien. Ce territoire dispose d un faible foncier disponible et par conséquent onéreux. La construction de maison individuelle est donc rare et à des prix élevés. Ces biens immobiliers sont donc peu accessibles pour des ménages qui ont des revenus ouvrant droit au PTZ. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 4

5 Lorsque l on s éloigne du centre de l agglomération, la part d accession aidée en direction du logement collectif a tendance à se réduire au profit du logement individuel. Ces prix moins élevés permettent, aux bénéficiaires du PTZ, d accéder plus facilement à la propriété. Ces territoires sont des espaces de desserrement pour les centres urbains avoisinants, la demande solvable potentielle y est donc forte, de plus le foncier est plus abondant et à moindre coût, la promotion immobilière aura donc tendance à investir fortement sur ces territoires. Le nord Isère (Vienne, Bourgoin-Jallieu) présente des caractéristiques quelque peu différentes. Ce dernier ne possède pas un véritable noyau urbain dense, mais un espace au bâti plus diffus. Ces territoires ont globalement de très fortes caractéristiques périurbaines. Cette zone nord du département est en quelque sorte la banlieue étendue du pôle urbain lyonnais, elle possède un parc de logement à forte prédominance de maisons individuelles. Ce vaste marché périurbain est caractérisé par une accession aidée tournée à la fois vers l ancien (reconversion des résidences secondaires en résidences principales, ou rachat à des populations locales vieillissantes), mais aussi vers le neuf (présence d une demande solvable nouvelle à satisfaire) en fonction du dynamisme des territoires. Enfin, en dehors des deux principaux pôles urbains qui structurent le département, les territoires ruraux du sud et du centre de l Isère sont caractérisés par un marché immobilier faiblement tendu dans sa globalité. Ces territoires possèdent un foncier important et abordable, l accession se tourne donc vers le logement individuel. On peut déceler une différence importante entre les marchés de l accession aidée dans les territoires du sud et du centre du département. Le pôle montagnard sud isérois se caractérise par une accession aidée essentiellement tournée vers l acquisition de logement ancien. Les territoires du centre du département se révèlent quant à eux plus dynamiques et possèdent une part importante d acquisitions dans le neuf. Ces caractéristiques révèlent un glissement des espaces du centre du département vers des dynamiques plus périurbaines. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 5

6 Une hausse du coût des opérations financées par le PTZ L Isère est un département riche et attractif. Le territoire est donc caractérisé par un prix des biens immobiliers plus élevés par rapport au reste de la France. En termes de prix moyen, la région Rhône-Alpes est le 3 ème marché Français et le département isérois se place comme le 4 ème marché de la région. Les prix de l immobilier ont très fortement augmenté sur l ensemble de la France métropolitaine au cours de ces dix dernières années. Le prix des logements a été multiplié par 2,5 sur cette période. Le coût des acquisitions financées à l aide du PTZ a lui aussi fortement augmenté, et ceci pour tout type de bien Evolution du coût total moyen des opérations financées avec un PTZ en Isère entre 1999 et achat neuf construction maison avec Terrain construction maison hors Terrain aquisition amélioration achat ancien De 1999 à 2009, le prix moyen des logements achetés avec un prêt à 0% est passé de à soit une augmentation de 46,5%. Il est important de noter que le prix des opérations financées par le PTZ est peu élevé par rapport au niveau moyen du marché isérois. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 6

7 La typologie des ménages bénéficiaires du PTZ La majorité des bénéficiaires du PTZ en Isère a entre 26 et 35 ans. Cette tranche d âge représente plus de la moitié des ménages ayant accédé à la propriété grâce au PTZ. La tranche des ans représente un peu moins d un quart des ménages bénéficiaires. Contrairement aux autres classes d âge, la tranche des accédants à la propriété de moins de 25 ans est en constante augmentation ces dix dernières années. Les jeunes qui n étaient que 6% des accédants en 2000 représentent aujourd hui 16% des bénéficiaires. Répartition par classe d'âge des ménages Isérois 8% 0% <= 25 ans 23% 16% 53% 26 à 35 ans 36 à 45 ans 46 à 65 ans > 65 ans Le profil des ménages a lui aussi changé durant la dernière décennie en suivant la dynamique nationale. La part des ménages composés d une ou deux personnes a augmenté au détriment de familles composées de quatre à cinq personnes. En 2009, 58,5 % des ménages bénéficiaires du PTZ sont ainsi composés d une ou deux personnes. En ce qui concerne la structure familiale des accédants, nous constatons que la majorité (54%) des bénéficiaires a au moins un enfant, 27% sont des personnes seules et 19% des couples sans enfant. Répartition des ménages Isérois, selon leur structure familiale, bénéficiaires du PTZ en % 13% 27% personne seule couple sans enfant 16% 16% 19% couple avec 1 enfant couple avec 2 enfants couple avec 3 enfants ou plus famille monoparentale ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 7

8 Une modification du profil des bénéficiaires La répartition par catégories socioprofessionnelles nelles (CSP) des bénéficiaires du PTZ en Isère est très proche de la tendance nationale. Les employés sont les premiers bénéficiaires du dispositif (32%) avant les professions intermédiaires (26%) et les ouvriers (24%). La part d employés bénéficiaires PTZ a ainsi augmenté ces dernières années, de 23% des bénéficiaires en 1999 à 32% aujourd hui. Cette évolution se fait au détriment des ouvriers dont la part a baissé ces dix dernières années de 32 à 24%. En se penchant sur les ressources des bénéficiaires, nous constatons une légère baisse des revenus modestes au profit des revenus intermédiaires et aisés. Selon les statistiques de la Société de Gestion du Fonds de Garantie à l Accession Sociale (SGFGAS) pour l année 2009, 6% des bénéficiaires du PTZ disposent de revenus modestes et près de 17% disposent de revenus moyens. La part restante des accédants aidés est considérée comme ayant des revenus intermédiaires (40%) ou des revenus aisés (38%). répartiton des bénéficiaires isérois du PTZ suivant leurs niveaux de revenus Revenus modestes Revenus moyens Revenus intermédiaires Revenus aisés % 20% 40% 60% 80% 100% ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 8

9 Cette évolution peut avoir plusieurs causes. D une part, la forte augmentation des prix, de l immobilier isérois ces dix dernières années, a produit un marché résidentiel aux valeurs élevées. Les prix pratiqués excluent en effet une partie de la population fragile économiquement et l aide apportée par le PTZ se révèle insuffisante pour leur permettre d accéder à la propriété. D autre part, la crise économique de 2008 a rendu les banques plus exigeantes au niveau des garanties nécessaires à l obtention d un prêt bancaire. Ces éléments excluent de fait les ménages les moins solvables en les faisant renoncer à l accession. Une baisse de la part du PTZ dans les plans de financement L absence de réévaluation des plafonds du PTZ et la très forte augmentation des prix de l immobilier produisent un effet de décrochage. Le montant du PTZ reste stable (entre et en moyenne en Isère) alors que les prix de l immobilier ont plus que doublé cette dernière décennie. Ce mécanisme explique la diminution de la part du PTZ dans le plan de financement des opérations. Pour pallier la baisse de leur solvabilité, les ménages ont tendance à souscrire des prêts principaux toujours plus élevés. On passe entre 1999 et 2008 d une moyenne d emprunt principal de à , soit une augmentation de 70%. L obligation pour les ménages d un recours plus important aux prêts bancaires a un effet fortement discriminant sur les personnes les plus modestes. Les ménages peu solvables ne peuvent généralement pas prétendre à des prêts bancaires importants et ne sont donc plus en capacité d acheter. Ce phénomène réduit la possibilité d accession aidée aux seuls ménages les plus solvables. Ceci explique l augmentation parmi les bénéficiaires du PTZ des tranches de revenus les plus élevées au détriment des personnes ayant des revenus plus faibles. Il sera intéressant d observer l impact sur notre département de la réforme du PTZ programmée pour 2011 dont les objectifs sont de lever les blocages et mieux prendre en compte les spécificités de chaque territoire et les besoins réels des foyers. ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre GRENOBLE Page 9

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours La primo accession à la propriété (avec PTZ) de 22 à nos jours ADIL 47 Etude réalisée en avril 213 par l ADIL 47 1 Historique de l accession aidée Depuis 1995 (en substitution des prêts PAP), le Prêt à

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

La primo-accession en Drôme et en Ardèche

La primo-accession en Drôme et en Ardèche La primo-accession en Drôme et en Ardèche Analyse sur la période 2007-2011 à partir des données du Prêt à Taux Zéro Réunion de lancement de l observatoire de l habitat de l Ardèche Le 3 décembre 2013 3

Plus en détail

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER En BAIL A CONSTRUCTION Instauré en 2007, afin de contribuer au développement de l accession sociale à la propriété, le PASS-FONCIER vient d être revu par

Plus en détail

Maisons individuelles 1 190 91,30%

Maisons individuelles 1 190 91,30% Les spécificités de l éco-prêt à 0% en Isère & en 2009 ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 En France, 70 795 éco-prêts à taux zéro ont été distribués en 2009.

Plus en détail

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Etude sur l accession sociale à la propriété dans le département de l Oise, dans les communes et les intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Accession sociale à la propriété en 2009 Portraits de Territoire

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Note de méthode La place qu occupe Crédit Logement dans le marché des crédits immobiliers (hors les rachats de

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession?

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? L L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ H DANS L HÉRAULT EN 2009 Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? Cette note a pour objectif de faire ressortir

Plus en détail

ADIL 67 / ACCESSION AIDÉE DANS LE BAS-RHIN Et en France en 2011 /Des effets de la réforme...

ADIL 67 / ACCESSION AIDÉE DANS LE BAS-RHIN Et en France en 2011 /Des effets de la réforme... ADIL 67 / ACCESSION AIDÉE DANS LE BAS-RHIN Et en France en 2011 /Des effets de la réforme... Objectif «solvabilisation du plus grand nombre» : record historique de primo-accédants depuis 2005, mais essentiellement

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS)

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) Avril ANIL 2001 HABITAT ACTUALITE ETUDE Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) PRET A 0 % : UN BILAN APRES CINQ ANS D EXISTENCE MARIELLE THOMAS,

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

de l habitat l observatoire La mise en œuvre du plan départemental de l habitat La lettre de de Maine-et-Loire

de l habitat l observatoire La mise en œuvre du plan départemental de l habitat La lettre de de Maine-et-Loire La lettre de l observatoire de l habitat de Maine-et-Loire Décembre 2008 - n 1 Construction de 14 logements à Baugé - Habitat 49 Programme de densification urbaine à La mise en œuvre du plan départemental

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER Dans la zone d emploi du Genevois français, un «ménage actif» sur deux est concerné par le travail frontalier. Les

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs.

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs. Regard sur le marché immobilier Les prix immobiliers 2014-juillet 2015 L ACCESSION A LA PROPRIETE Le Plan de Relance La primo-accession PTZ et l accession sociale PAS en 2014 Résultats et évolution Les

Plus en détail

ADIL 33. ETUDE en 2011. Accédants à la propriété en difficulté

ADIL 33. ETUDE en 2011. Accédants à la propriété en difficulté ADIL 33 ETUDE en 2011 Accédants à la propriété en difficulté Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX ETUDE en 2011 ACCEDANTS A LA PROPRIETE EN DIFFICULTE

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 OBSERVATOIRE DE L HABITAT 10 ANS DE TRANSACTIONS : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 Dans le cadre de l Observatoire de l Habitat du Pays d Aix, l AUPA a effectué une analyse des

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Afin d avoir une vue d ensemble des transactions foncières et immobilières effectuées en région Rhône-Alpes, l Observatoire Régional de l Habitat

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ Communauté du Pays d Aix

ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ Communauté du Pays d Aix ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ Communauté du Pays d Aix La consommation des prêts à 0 % 010 Le PTZ 010, à l aube d une réforme... Depuis 30 ans, la France promeut l accession à la propriété à partir

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE DOSSIER DE PRESSE 23 octobre 2014 Contact presse : Christèle TILY : 02 43 01 50 70 Valérie DUVAL : 02 43 01 50 72 pref-communication@mayenne.gouv.fr Éléments de

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Observatoire des marchés de l Habitat de l ADIL 93

Observatoire des marchés de l Habitat de l ADIL 93 Les primo accédants très modestes de Seine-Saint-Denis Extrait des données statistiques issues de l étude sur le Prêt à taux Zéro en 2010 (Juin 2012) Sources: DRIEA-IF selon SGFGAS/Exploitation ANIL/représentation

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE ALLIADE CIL 2000 CILAV PROJET V5 13/12/07 CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE 1 PREAMBULE : L évolution du contexte du marché immobilier de l agglomération lyonnaise

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Financements et coûts réels

Financements et coûts réels Financements et coûts réels les frais afférents à la construction Pour évaluer le coût de son projet, il faut en calculer le coût global à l achat. Tarifs minimaux donnés à titre indicatif. * dans le cadre

Plus en détail

ADIL 81 / ACCESSION AIDÉE dans le Tarn et en France en 2011 / Des effets de la réforme...

ADIL 81 / ACCESSION AIDÉE dans le Tarn et en France en 2011 / Des effets de la réforme... Décembre 2012 ADIL 81 / ACCESSION AIDÉE dans le Tarn et en France en 2011 / Des effets de la réforme... Objectif solvabilisation du plus grand nombre : record historique de primo-accédants depuis 2005,

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire

L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire L éco-prêt à taux zéro en Pays-de-la-Loire 999 éco-ptz accordés au 4 ème trimestre 2013 et 3 120 en 2013, soit un repli annuel de 5,5 % service connaissance des territoires et évaluation Avril 2014 999

Plus en détail

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître.

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Prêt Logement 92 05/08 Dans le cadre de sa politique en faveur de l accession à la propriété, le Conseil Général des Hauts de Seine a mis en place depuis novembre

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION ENQUÊTE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS 15 octobre 2015 Le cadre réglementaire Une enquête triennale rendue obligatoire en 1996 Les renseignements doivent être transmis pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+)

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) DOSSIER DE PRESSE Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) Paris, le 28 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris - 01 44

Plus en détail

Les besoins en logements des ménages

Les besoins en logements des ménages Conflans-Sainte-Honorine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Observatoire Seine Aval Les besoins en logements des ménages de Seine Aval Poissy La Note n 3 Des ménages plus nombreux, des besoins en logements accrus

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L HABITAT

OBSERVATOIRE DE L HABITAT OBSERVATOIRE DE L HABITAT MARCHÉS IMMOBILIERS EN PAYS D AIX (2011-2013) Dans la continuité de la dernière publication «10 ans de transactions immobilières en Pays d Aix» (janvier 2015), l Observatoire

Plus en détail

ADIL 29 / ACCESSION AIDÉE dans le Finistère Et en France en 2011 /Des effets de la réforme...

ADIL 29 / ACCESSION AIDÉE dans le Finistère Et en France en 2011 /Des effets de la réforme... Décembre 202 ADIL 29 / ACCESSION AIDÉE dans le Finistère Et en France en 20 /Des effets de la réforme... Objectif solvabilisation du plus grand nombre : record historique de primoaccédants depuis 2005,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014

DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014 DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014 Contact presse Isabelle Muller 06 73 79 49 34 1 Sommaire Bilan 2013 : un marché en forte dépression Perspectives 2014 : malgré des blocages

Plus en détail

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat PLH le PLH de Saint-Etienne Métropole Programme Local de l Habitat Programme Local de l Habitat juin 2010 Synthèse Diagnostic - Enjeux Précisions méthodologiques Une typologie des communes de l agglomération

Plus en détail

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure (Conditions en annexe page 10) Cadre réservé à l administration N de dossier :... Cachet d entrée Nom du ou des demandeurs :......

Plus en détail

Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque

Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque À partir des déterminants sociaux du décrochage identifiés dans l étude «Le décrochage dans les Pays de la Loire : facteurs

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement Bénéficiaires des aides au logement Le dispositif d aide au logement comprend trois allocations principales : l APL (Aide personnalisée au logement), l ALF (Allocation de logement dite «à caractère familial»)

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

ADIL 34 - ACCESSION AIDÉE dans l Hérault et en France en 2011 - Des effets de la réforme...

ADIL 34 - ACCESSION AIDÉE dans l Hérault et en France en 2011 - Des effets de la réforme... ADIL 34 - ACCESSION AIDÉE dans l Hérault et en France en 2011 - Des effets de la réforme... Les objectifs du PTZ+ version 2011 ont-ils été atteints au vu des résultats dans l Hérault? Le PTZ+ 2011 : Quel

Plus en détail

La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois

La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois La précarité énergétique des ménages dans leur logement sur le SCOT de l Angoumois Avril 2013 1. Carte d identité du territoire et chiffres-clefs Nombre d habitants SCOT (2012) : 139 345 Nombre de communes

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Press-book Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Immobilier neuf : 60% des Français pensent que c est le bon moment pour acheter Helene Dupuy Le

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Le PTZ + Avril 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Le PTZ + Avril 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Sujet. Quelle politique du logement?

Sujet. Quelle politique du logement? Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Gaël Giraud et Pierre-Cyrille Hautcœur Sujet Quelle politique du logement? Dossier documentaire Document 1 : La politique du logement

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 %

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % devant être publiée au Bulletin Officiel du ministère chargé du Logement La loi n 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement

Plus en détail

ADIL 33. ETUDE en 2012. Accédants à la propriété en difficulté

ADIL 33. ETUDE en 2012. Accédants à la propriété en difficulté ADIL 33 ETUDE en 2012 Accédants à la propriété en difficulté Agence Départementale d Information Logement - 105 avenue Emile Counord 33300 BORDEAUX ETUDE en 2012 ACCEDANTS A LA PROPRIETE EN DIFFICULTE

Plus en détail

Réseau des acteurs de l habitat en Rhône-Alpes. Le foncier : une problématique à partager

Réseau des acteurs de l habitat en Rhône-Alpes. Le foncier : une problématique à partager Réseau des acteurs de l habitat en Rhône-Alpes Le foncier : une problématique à partager Et en Rhône-Alpes? Quelques éléments d objectivation Retour sur l évolution du prix du foncier Un prix du foncier

Plus en détail

ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012

ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012 ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012 Un PTZ+ réorienté vers le neuf et avec rétablissement des plafonds de ressources : quel impact dans Lorient Agglomération? Avant-propos Le PTZ+ en 2012

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Direction Marketing Dans un contexte difficile de resserrement du marché immobilier et de disparition du PTZ + dans l ancien, le Prêt à l Accession Social (PAS) peut

Plus en détail

Plan Départemental de l Habitat de l Eure

Plan Départemental de l Habitat de l Eure Département de l Eure Direction du Développement Economique et de l'aménagement du Territoire Plan Départemental de l Habitat de l Eure Fiche territoriale SCOT de la CA Seine Eure - Forêt de Bord SCOT

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER

L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER 1 ERE PARTIE : L ANALYSE DE L ACCESSION AIDEE A MONTPELLIER POUR LA PERIODE 2005-2010 INCLUS

Plus en détail

BILAN DE PRODUCTION DES PRETS A TAUX ZERO 2 EN VAUCLUSE EN 2010

BILAN DE PRODUCTION DES PRETS A TAUX ZERO 2 EN VAUCLUSE EN 2010 ADIL 84 1 /Association Départementale d Information Logement de Vaucluse CDICH/Comité Départemental d Information et de Coordination de l Habitat en Vaucluse BILAN DE PRODUCTION DES PRETS A TAUX ZERO 2

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail