Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : 11

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11"

Transcription

1 This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : 11 Chirurgie du sein Simple tumorectomie Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Il est prévu d enlever celle-ci au cours de votre hospitalisation. ce qu est la maladie quels sont les risques liés à cette intervention quelles sont les complications qui peuvent se présenter. Tumeur bénigne du sein L origine de la formation d une masse bénigne au sein n est toujours pas connue à ce jour. D après les résultats des examens auxquels il a été procédé (mammographie, échographie, ponction, microbiopsie), la masse que vous avez est très probablement bénigne. Simple tumorectomie Le(a) chirurgien(ne) sent bien la masse dans le sein. Pendant que vous serez sous anesthésie, il/elle enlèvera la masse. L incision de la peau se fait sur la masse même, ou à distance de celle-ci (autour du mamelon) pour obtenir un bon résultat esthétique. Seule la masse sera enlevée avec un minimum de tissu environnant. Après une soigneuse hémostasie, la peau est refermée. Après l intervention, la forme de votre sein n est nullement modifiée. Dans aucun cas, il ne sera procédé à l enlèvement de votre sein. Ensuite, la masse enlevée fera l objet d un examen microscopique par un anatomo-pathologiste. Cet examen ne se fait pas pendant l intervention. Vous vous réveillerez donc sans que le résultat soit connu. du sang, radiographie du thorax et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. Pendant l intervention vous serez sous anesthésie générale (narcose). La durée de l hospitalisation est variable et est décidée par le chirurgien. Les risques liés à une simple tumorectomie Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoire un sérum (accumulation de liquide séreux dans la une douleur Cette liste est incomplète cavité de la tumorectomie s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. Il vous est demandé de vous présenter au plus tard une semaine après l intervention à la consultation postopératoire (après l intervention) de votre chirurgien(ne) pour connaître le résultat de l examen de la masse qui a été enlevée. une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. nécessiter un traitement antidouleur bien que cela soit

2 12 Informed Consent Quand devez-vous prendre contact avec votre chirurgien(ne)? Après le contrôle postopératoire auquel vous êtes invitée, vous devez absolument contacter votre médecin lorsque, par exemple, vous êtes confrontée à une des situations suivantes : fièvre persistante frissons saignements augmentation de la douleur ou gonflement du sein suintement de la cicatrice en formation Remarque finale Vous êtes invitée à lire attentivement ce document. L information actuelle présente un caractère général et est destiné dans la mesure du possible à éclairer la patiente. Ce document ne peut pas aborder tous les aspects de la chirurgie proposée. Votre chirurgien(ne) répondra à toutes les questions utiles. Vous serez cependant invitée à signer un document, selon lequel vous reconnaissez donner votre accord après avoir été pleinement éclairée («informed consent»). Quadrantectomie avec curage des ganglions de l aisselle Un examen récent a détecté une lésion maligne au sein. Vous êtes hospitalisée aux fins du traitement chirurgical de celle-ci. ce qu est l affection quels sont les risques liés à cette intervention quelles sont les complications qui peuvent se présenter Cancer du sein L origine du cancer du sein demeure inconnue à ce jour. Un cancer débute lorsqu une cellule échappe au contrôle naturel et se divise de façon archaïque. En cas de cancer, il est possible que des métastases se produisent. Le plus souvent, elles se présentent à l aisselle. C est pourquoi, il est important de connaître l état des ganglions de l aisselle. L enlèvement de ces glandes est donc nécessaire pour que leur examen microscopique soit possible, à moins que, dans votre cas, l indication de la technique du ganglion sentinelle entre en ligne de compte. Le risque de métastases ganglionaires augmente en fonction de la grosseur de la tumeur. Quadrantectomie Pendant que vous serez sous anesthésie générale, le(a) chirurgien(ne) enlèvera la masse de votre sein. Si la tumeur est petite, l opération chirurgicale d excision de celle-ci peut se faire. Ceci signifie que la tumeur est enlevée, de même que le tissu environnant de façon à laisser des marges saines. La peau est incisée au-dessus de la masse. Vous aurez donc une cicatrice sur la peau à l emplacement où se trouvait auparavant la masse dans le sein. Il y a un risque qu après l intervention, votre sein soit plus petit ou que sa forme soit modifiée. Dans certains cas, en cours d intervention, il arrive que l ablation du sein se révèle nécessaire. Ceci ne peut se faire que dans le seul cas où cette éventualité a été évoquée auparavant avec votre médecin. Enlèvement des ganglions axillaires L enlèvement des ganglions axillaires se fait via une incision de la peau à l aisselle. Tous les ganglions sont enlevés, en même temps que la graisse présente les vaisseaux lymphatiques, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Ceci est la procédure standard. Une soigneuse hémostase est faite ensuite pour fermer la plaie. Si dans votre cas, la technique du ganglion sentinelle entre en ligne de compte, votre médecin vous remettra un document à ce sujet. Avant l intervention du sang et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. D autre part, des examens destinés à déceler la présence de métastases sont pratiqués : 1. une scintigraphie osseuse se fait au département des isotopes après injection d un produit qui se diffuse dans les os. La scintigraphie elle-même intervient quelques heures plus tard, de telle façon que le produit ait eu le temps de se répandre dans les os. 2. une échographie du foie : c est un examen échographique destinée à dépister des lésions au niveau du foie. Pour cet examen, vous devez être à jeun. 3. une radiographie des poumons

3 Informed Consent 13 Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. Les risques liés à une quadrantectomie avec curage des ganglions de l aisselle Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie au sein ou à l aisselle D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoirè au sein ou à l aisselle un sérum (accumulation de liquide séreux dans la une douleur dans le bras une perte de sensation dans le bras des troubles de mobilité du bras un oedème causé par la lymphe (bras gonflé) Cette liste est incomplète cavité s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. En ce qui concerne les troubles de la mobilité et 1 oedème causé par la lymphe, une kinésithérapie est prescrite dès le jour qui suit l intervention. Au moment où vous quitterez l établissement hospitalier, votre chirurgien(ne) vous communiquera les résultats définitifs. Il sera question également avec vous des futurs traitements qui seront nécessaires, traitements qui vous seront proposés après une consultation multidisciplinaire. Dans le cas où votre sein a été préservé, il y a de grandes chances que vous receviez une radiothérapie. Qu une chimiothérapie soit nécessaire, dépendra des résultats. une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. Il est bien entendu demandé d épargner le bras du côté qui a été opéré (ne pas soulever des objets lourds, ne pas tordre, éviter une forte chaleur). nécessiter un traitement anti-douleur bien que cela soit Une kinésithérapie sous forme de mobilisation et de drainage lymphatique est prescrite.

4 14 Informed Consent Informed consent destiné aux patientes susceptibles de bénéficier d un curage axillaire a minima selon la technique du ganglion sentinelle Une tumeur cancéreuse invasive du sein a été récemment mi-se en évidence chez vous. Il s agit heureusement d une tumeur d excellent pronostic vu sa petite taille. Pour ce type de lésion précoce, une nouvelle technique de curage ganglionnaire axillaire a minima a été mise au point et validée dans de nombreux grand Centres dans le monde. A la place de réaliser un curage axillaire complet, toujours susceptible d entrdiner des séquelles telles que de la douleur, une limitation des mouvements du membre supeneur ou l apparition d un œdème du bras, nous vous proposons une technique beaucoup moins agressive qui évite toutes ces complications potentielles et raccourcit considérablement votre séjour en hospitalisation. Cette technique dite du ganglion sentinelle consiste à marquer le (ou les) premier(s) ganglion(s) de la région axillaire qui draine(nt) spécifiquement la tumeur. Ce marquage est effectué soit durant l intervention par l injection d un colorant (Vital blue) soit par l injection d un produit radioactif la veille ou le matin de votre intervention. Durant celle-ci, nous pouvons visualiser le(s) ganglion(s) coloré(s) ou le(s) repérer à l aide d une sonde détectant la radioactivité. Ce ou ces ganglions seront enlevés sélectivement et analysés d une manière très minutieuse. Si ceux-ci présentaient un envahissement tumoral, il faudrait par la suite envisager une nouvelle intervention pour un curage axillaire complet. Comme les patientes qui peuvent bénéficier d une telle technique doivent toujours présenter une tumeur à un stade précoce, ce risque de ré-intervention reste inférieur à 20%. Je soussignée, Mme donne l autorisation au Dr de réaliser un curage axillaire a minima selon la technique du ganglion sentinelle tout en étant consciente qu au cas où ce(s) ganglion(s) sentinelle(s) présentai(en)t un envahissement tumoral, il faudrait par la suite réaliser une nouvelle intervention pour un curage axillaire complet. Fait à le Signature du médecin responsable. Signature de la patiente.

5 Informed Consent 15 Mastectomie avec curage des ganglions de l aisselle Monsieur, Un examen récent a détecté une lésion maligne au sein. Vous êtes hospitalisée aux fins du traitement chirurgical de celle-ci. ce qu est l affection quels sont les risques liés à cette technique quelles sont les complications qui peuvent se présenter Cancer du sein L origine du cancer du sein demeure inconnue à ce jour. Un cancer débute lorsqu une cellule échappe au contrôle naturel et se divise de façon archaïque. En cas de cancer, il est possible que des métastases se produisent. Le plus souvent, elles se présentent à l aisselle. C est pourquoi, il est important de connaître l état des ganglions de l aisselle. L enlèvèment de ces ganglions est donc nécessaire pour que leur examen microscopique soit possible, à moins que, dans votre cas, l indication de la technique du ganglion sentinelle entre en ligne de compte. Le risque de métastases ganglionaires augmente en fonction de la grosseur de la tumeur. Mastectomie avec curage des ganglions de l aisselle Pendant que vous serez sous anesthésie générale, une incision en forme d ellipse sera pratiquée autour du mamelon. De cette façon, le sein ainsi que le mamelon sont enlevés. L incision est faite de telle sorte qu ultérieurement une éventuelle reconstruction du sein puisse être pratiquée. Le muscle du grand pectoral n est pas enlevé. Par la même incision, les glanglions lymphatiques de l aisselle sont enlevées. Tous les ganglions sont enlevés, en même temps que la graisse présente, les vaisseaux lymphatiques, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Ceci est la procédure standard. Une soigneuse hémostase est ensuite faite pour fermer la plaie. La cicatrice est horizontale ou inclinée vers l avant. Si dans votre cas, la technique du ganglion sentinelle entre en ligne de compte, votre médecin vous remettra un document à ce sujet. Avant l intervention du sang et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. D autre part, des examens destinés à déceler la présence de métastases sont pratiqués : 1. une scintigraphie osseuse se fait au département des isotopes après injection d un produit qui se diffuse dans les os. La scintigraphie elle-même intervient quelques heures plus tard, de telle façon que le produit ait eu le temps de se répandre dans les os. 2. une échographie du foie : c est un examen effectué à l aide d ultrasons. Pour cet examen, vous devez être à jeun. 3. une radiographie des poumons Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. Les risques liés à une mastectomie avec curage des ganglions de l aisselle Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie à la hauteur de la cicatrice de la mastectomie D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoire à la hauteur de la cicatrice de la mastectomie un sérum, (accumulation de liquide séreux dans la une douleur dans le bras des pertes de sensation dans le bras des troubles de mobilité du bras un oedème causé par la lymphe (bras gonflé) Cette liste est incomplète cavité s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le

6 16 Informed Consent plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. En ce qui concerne les troubles de la mobilité et l oedème causé par la lymphe, une kinésithérapie est prescrite dès le jour qui suit l intervention si c est possible. Au moment où vous quitterez l établissement hospitalier, votre chirurgien(ne) vous communiquera les résultats définitifs, et vous indiquera également le traitement que vous devrez suivre, traitement décidé après une consultation multidisciplinaire. Cela concerne soit une radiothérapie, soit une chimiothérapie ou une hormonothérapie une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. Il est bien entendu demandé d épargner le bras du côté qui a été opéré (ne pas soulever des objets lourds, ne pas tordre, éviter une forte chaleur). nécessiter un traitement anti-douleur bien que cela soit Une kinésithérapie sous forme de mobilisation et de drainage lymphatique est prescrite. Quand devez-vous prendre contact avec votre chirurgien(ne)? Après le contrôle postopératoire auquel vous êtes invitée, vous devez absolument contacter votre médecin lorsque, par exemple, vous êtes confrontée à une des situations suivantes : fièvre persistante frisssons saignements augmentation de la douleur ou gonflement à la hauteur de la cicatrice de la mastectomie suintement de la cicatrice en formation Remarque finale Vous êtes invitée à lire attentivement ce document. L information actuelle présente un caractère général et est destiné dans la mesure du possible à éclairer la patiente. Ce document ne peut pas aborder tous les aspects de la chirurgie proposée. Votre chirurgien(ne) répondra à toutes les questions utiles. Vous serez cependant invitée à signer un document, selon lequel vous reconnaissez donner votre accord après avoir été pleinement éclairée («informed consent»). Tumorectomie après repérage mammographique (stéréotaxie) Une mammographie, récente a détecté une lésion au sein (une masse de microcalcifications). Vous êtes hospitalisée aux fins d enlever cette masse pour en connaître la nature exacte. ce qu est l affection quels sont les risques liés à cette technique quelles sont les complications qui peuvent se présenter Masse ou microcalcifications au sein L origine d une masse ou de microcalcifications au sein demeure inconnue à ce jour et les examéns accessoires (mammographie, échographie, ponction, microbiopsie) n ont pas permis de déterminer la nature de la lésion. C est pourquoi il s avère nécessaire de procéder à un examen microscopique. De cette façon, un diagnostic correct pourra être établi... Tumorectomie après repérage stéréotactique Préparation Le(a) chirurgien(ne) ne sent pas la masse dans le sein. Celle-ci n est visible que sur la mammographie. Pour enlever la lésion, il est nécessaire de la localiser par le biais d une mammographie. Celle-ci se fait le jour précédent ou le jour même de l intervention. La localisation peut se faire de deux manières et est le plus souvent faite par le radiologue, en dehors de la présence du/de la chirurgien(ne). Votre chirurgien(ne) utilisera la méthode qu il/elle estimera la mieux adaptée. Suivant la première méthode, sous mammographie, un cathéter est introduit dans le sein, de telle façon que le bout du cathéter se trouve dans ou tout près de la lésion. Suivant la seconde méthode, sous mammographie toujours, un colorant (noir de charbon ou bleu de méthylène) est injecté dans le sein à hauteur de la lésion. Intervention Pendant que vous serez sous anesthésie générale, le(a) chirurgien(ne) enlèvera le tissu du sein autour du bout

7 Informed Consent 17 du cathéter, ou là où le tissu est coloré en noir( ou bleu), selon la méthode utilisée. Dans les deux cas, il n y a que ce tissu qui est enlevé, là où la mammographie a permis de localiser la lésion. Une radiographie du tissu prélevé est faite alors que vous êtes encore sous narcose, pour être certain que la lésion repérée a bien été totalement enlevée. L incision de la peau se fait sur la masse même, ou à distance de celle-ci (autour du mamelon) pour obtenir un résultat esthétique satisfaisant. Après une hémostasie soigneuse, la peau est refermée. Après l intervention, la forme de votre sein n est pas modifiée. En aucun cas, votre sein ne sera enlevé. Etant donné que, dans le cas d un repérage, la masse est souvent trop petite pour un examen anatomopathologique immédiat, vous serez réveillée sans que la masse n ait été examinée microscopiquement et donc sans que le diagnostic soit connu. La masse n est examinée qu ultérieurement par l anatomo-pathologiste. Avant l intervention du sang, radiographie du thorax et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. Les risques liés à une tumorectomie après repérage mammographique Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoire un sérum (accumulation de liquide séreux dans la une douleur cavité s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. Il vous est demandé de vous présenter au plus tard une semaine après l intervention à la consultation postopératoire (après l intervention) de votre chirurgien(ne) pour connaître le résultat de l examen de la masse qui a été enlevée. une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. nécessiter un traitement anti-douleur bien que cela soit Quand devez-vous prendre contact avec votre chirurgien(ne)? Après le contrôle postopératoire auquel vous êtes invitée, vous devez absolument contacter votre médecin lorsque, par exemple, vous êtes confrontée à une des situations suivantes : fièvre persistante frisssons saignements augmentation de la douleur ou gonflement du sein suintement de la cicatrice en formation Remarque finale Vous êtes invitée à lire attentivement ce document. L information actuelle présente un caractère général et est destiné dans la mesure du possible à éclairer la patiente. Ce document ne peut pas aborder tous les aspects de la chirurgie proposée. Votre chirurgien(ne) répondra à toutes les questions utiles. Vous serez cependant invitée à signer un document, selon lequel vous reconnaissez donner votre accord après avoir été pleinement éclairée («informed consent»).

8 18 Informed Consent Tumorectomie après repérage échographique Une échographie et une mammographie récentes ont détecté une masse au sein. Vous êtes hospitalisée aux fins de l enlever pour en connaître la nature exacte. ce qu est l affection quels sont les risques liés à cette technique quelles sont les complications qui peuvent se présenter Masse au sein L origine d une masse au sein demeure inconnue à ce jour. Les examens accessoires (mammographie, échographie, ponction, microbiopsie) n ont pas permis de déterminer la nature de la lésion. C est pourquoi il s avère nécessaire de procéder à un examen microscopique. De cette façon, un diagnostic correct pourra être établi... Tumorectomie après repérage échographique Le(a) chirurgien(ne) ne sent pas la masse dans le sein. Celle-ci n est visible que sur l échographie. Pour que l enlèvement de la lésion soit possible, il est nécessaire de la localiser par le biais d une échographie, avant l intervention. La localisation peut se faire de trois manières et est faite par le radiologue, en dehors de la présence du/de la chirurgien(ne), le jour précédent ou le jour même de l intervention. Votre chirurgien(ne) utilisera la méthode qu il/elle estimera la mieux adaptée. Suivant la première méthode, la lésion est localisée par échographie et des repères sont dessinés sur la peau juste au-dessus de la lésion. Suivant la deuxième méthode, la lésion est également repérée par échographie, et toujours sous échographie, un cathéter est introduit dans le sein et son bout est placé dans la lésion. Selon la troisième méthode, toujours en cours d échographie, un colorant (noir de charbon ou bleu de méthylène) est injecté dans le sein à hauteur de la lésion. Pendant que vous serez sous anesthésie générale, le chirurgien(ne) enlèvera le tissu du sein qui se trouve juste sous l endroit de la peau où sont dessinés les repères. Dans la deuxième méthode, c est le tissu autour du bout du cathéter qui est enlevé et dans la troisième méthode, le tissu coloré (noir ou bleu). Dans chaque cas, seul le tissu malade, visible sur l échographie, est enlevé pour examen. L incision de la peau se fait sur la masse même, ou à distance de celle-ci (autour du mamelon) pour obtenir un résultat esthétique satisfaisant. Après une hémostasie soigneuse, la peau est refermée. Après l intervention, la forme de votre sein n est pas modifiée. En aucun cas, votre sein ne sera enlevé. Etant donné que, dans le cas d un repérage, la masse est souvent trop petite pour un examen anatomo-pathologique immédiat, vous serez réveillée sans que la masse n ait été examinée microscopiquement et donc sans que le diagnostic soit connu. La masse n est examinée qu ultérieurement par l anatomo-pathologiste. Avant l intervention du sang, radiographie du thorax et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. La durée de l hospitalisation est variable et est décidée par le chirurgien. Les risques liés à une tumorectomie après repérage échographique Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoire un sérum (accumulation de liquide séreux dans la une douleur

9 Informed Consent 19 cavité s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. Il vous est demandé de vous présenter au plus tard une semaine après l intervention à la consultation postopératoire (après l intervention) de votre chirurgien(ne) pour connaître le résultat de l examen de la masse qui a été enlevée. une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. nécessiter un traitement anti-douleur bien que cela soit Quand devez-vous prendre contact avec votre chirurgien(ne)? Après le contrôle postopératoire auquel vous êtes invitée, vous devez absolument contacter votre médecin lorsque, par exemple, vous êtes confrontée à une des situations suivantes : fièvre persistante frisssons saignements augmentation de la douleur ou gonflement du sein suintement de la cicatrice en formation Remarque finale Vous êtes invitée à lire attentivement ce document. L information actuelle présente un caractère général et est destiné dans la mesure du possible à éclairer la patiente. Ce document ne peut pas aborder tous les aspects de la chirurgie proposée. Votre chirurgien(ne) répondra à toutes les questions utiles. Vous serez cependant invitée à signer un document, selon lequel vous reconnaissez donner votre accord après avoir été pleinement éclairée («informed consent»). Tumorectomie avec examen microscopique direct Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Vous êtes hospitalisée aux fins de l enlever pour en connaître la nature exacte. ce qu est l affection quels sont les risques liés à cette technique quelles sont les complications qui peuvent se présenter Masse au sein L origine d une masse au sein qu elle soit bénigne ou maligne demeure inconnue à ce jour. Les examens accessoires (mammographie, échographie, ponction, microbiopsie) n ont pas permis de déterminer si la lésion est bénigne ou maligne. La masse doit donc être enlevée pour permettre un diagnostic correct. Avec votre médecin, vous avez marqué accord pour que cette masse soit examinée sous narcose. Ceci signifie que le diagnostic sera connu pendant l intervention. Cela signifie également que dans le cas où la lésion savère maligne, on s achemine vers une autre intervention. Tumorectomie avec examen microscopique direct Le(a) chirurgien(ne) sent la masse dans le sein. Pendant que vous serez sous anesthésie générale, le chirurgien(ne) enlèvera la masse qui se trouve dans votre sein, après avoir incisé la peau juste au-dessus d elle. Cette masse est directement envoyée au laboratoire pour examen microscopique immédiat par l anatomo-pathologiste. Trois situations sont possibles : 1. la nature de la masse est bénigne ; après une hémostasie soigneuse, la peau est refermée. Après l intervention, la forme de votre sein n est pas modifiée. 2. la masse est de nature maligne : le(a) chirurgien(ne) enlèvera davantage de tissu autour de la cavité pour être certain que les marges sont saines. Après une hémostasie soigneuse, la peau est refermée. Il demeure possible que votre sein soit plus petit. Pendant la même intervention il sera procédé au curage des glandes de l aisselle sans recherche du ganglion sentinelle. 3. L examen microscopique ne peut mener à aucun diagnostic. Il faut attendre le rapport anatomo-pathologique définitif pour connaître le diagnostic. Après une hémostasie soigneuse, 1a peau est refermée. Vous

10 20 Informed Consent serez donc réveillée sans que le diagnostic soit connu. Après l intervention, la forme de votre sein n est pas modifiée. Avant l intervention du sang, radiographie du thorax et électrocardiogramme). Vous rencontrez également l anesthésiste. Le soir précédent l intervention vous demeurez à jeun à partir de minuit. La durée de l hospitalisation est variable en fonction du résultat de l examen direct. Les risques liés à une tumorectomie avec examen microscopique direct Cette intervention est actuellement standardisée ; cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications peuvent encore se produire. une hémorragie D autres complications peuvent se produire APRES l intervention : une hémorragie postopératoire un sérum (accumulation de liquide séreux dans la une douleur cavité s est remplie de sang. Cette accumulation de sang peut se produire rapidement après l intervention et, le plus souvent, se résorbe spontanément ; parfois, il faut procéder à quelques ponctions et très rarement, il est nécessaire de réintervenir pour enlever l hématome. Trois situations : 1. lésion bénigne : il vous est demandé de vous présenter à la consultation postopératoire (après l intervention). 2. lésion maligne : il vous est demandé de vous présenter à la consultation postopératoire. 3. résultat non connu : il vous est demandé de vous présenter au plus tard une semaine après l intervention à la consultation postopératoire pour connaître le résultat de l examen de la lésion. une légère activité après avoir quitté l établissement hospitalier. nécessiter un traitement anti-douleur bien que cela soit Quand devez-vous prendre contact avec votre chirurgien(ne)? Après le contrôle postopératoire auquel vous êtes invitée, vous devez absolument contacter votre médecin lorsque, par exemple, vous êtes confrontée à une des situations suivantes : fièvre persistante frisssons saignements augmentation de la douleur ou gonflement du sein suintement de la cicatrice en formation Remarque finale Vous êtes invitée à lire attentivement ce document. L information actuelle présente un caractère général et est destiné dans la mesure du possible à éclairer la patiente. Ce document ne peut pas aborder tous les aspects de la chirurgie proposée. Votre chirurgien(ne) répondra à toutes les questions utiles. Vous serez cependant invitée à signer un document, selon lequel vous reconnaissez donner votre accord après avoir été pleinement éclairée («informed consent»). Information et formulaire de consentement En ce qui concerne la chirurgie du sein, le paragraphe relatif aux actes accessoires non prévisibles doit être supprimé. On doit s en tenir à mentionner l intervention concernée.

CLINIQUE DU SEIN. Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer?

CLINIQUE DU SEIN. Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer? CLINIQUE DU SEIN Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer? SOMMAIRE 2 LE BILAN...............................................................................................3

Plus en détail

Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007

Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007 Le CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007 Collection livrets d information pour les personnes malades & leurs proches Le Centre Paul Strauss

Plus en détail

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN Je dois subir une intervention chirurgicale, Pourquoi? La chirurgie Pour traiter le cancer du sein, il faut enlever ou détruire les cellules cancéreuses. La chirurgie est souvent

Plus en détail

Passeport de chirurgie ambulatoire

Passeport de chirurgie ambulatoire Passeport de chirurgie ambulatoire Sommaire Informations sur la chirurgie ambulatoire... 3 Vos droits... 4 Les conditions de sortie... 5 Réunion de Concertation Pluridisciplinaire... 6 Préparation cutanée...

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre!

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! La Clinique du sein du CHPLT Pour vous et pour votre famille Centre Hospitalier Peltzer - La Tourelle de Verviers Le cancer du sein : nous pouvons le vaincre!

Plus en détail

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice*

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* De la mammographie de dépistage au prélèvement Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent. Une femme sur 9

Plus en détail

Cancer Du Sein Cancer Du Sein

Cancer Du Sein Cancer Du Sein Cancer Du Sein Canal normcanal normal Le cancer est une maladie de la cellule. Il arrive parfois qu une cellule se multiplie de manière incontrôlée pour former une masse appelée «tumeur». Si une tumeur

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du sein

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du sein G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer du sein Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur

Plus en détail

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein (Carcinome mammaire) Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein Le cancer du sein est une tumeur maligne qui

Plus en détail

L évaluation du creux axillaire

L évaluation du creux axillaire L évaluation du creux axillaire Journées DESC-SCVO Poitiers, Juin 2007 Marc-Henri JEAN, Nantes Cancer du sein : Introduction (1) 30 000 nouveaux cas / an 11 000 décès / an Problème de santé publique Pronostic

Plus en détail

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL Olivier Bréhant DESC Viscéral CHU ANGERS Poitiers 24-25 juin 2004 INTRODUCTION Cancer fréquent (40 000 nv x cas/an) Cancer grave (12 000 DC/an) Traitement loco-régional

Plus en détail

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE Dr Philippe de Vanssay de Blavous Sénologie interventionnelle Clinique des ORMEAUX AHFMC 2 avril 2015 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU SEIN 50 000 nouveaux cas/an 11 000 décès/an

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman Définitions Chirurgie ambulatoire: définition en France Chirurgie

Plus en détail

Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins

Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins Initiative canadienne sur le cancer du sein Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins 2 e édition Fondé sur les Guides de pratique clinique pour la

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la thyroïde Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous

Plus en détail

Après un cancer du sein, retrouvez une vie active et votre féminité avec votre kiné

Après un cancer du sein, retrouvez une vie active et votre féminité avec votre kiné Après un cancer du sein, retrouvez une vie active et votre féminité avec votre kiné Le cancer du sein touche 1 femme sur 9 * au cours de sa vie. Si la prévention, la recherche et les traitements font d

Plus en détail

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire Introduction La reconstruction d un sein après amputation (ou mastectomie) pour un cancer ou une autre pathologie, fait partie des techniques de chirurgie plastique les plus satisfaisantes. Elle fait partie

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

Le cancer du sein Ce que les femmes doivent savoir. Parlons-en! www.cancerdusein.org

Le cancer du sein Ce que les femmes doivent savoir. Parlons-en! www.cancerdusein.org Le cancer du sein Ce que les femmes doivent savoir Parlons-en! www.cancerdusein.org Le cancer du sein Ce que les femmes doivent savoir Nous tenons à remercier particulièrement les sociétés qui, cette année,

Plus en détail

Traitement du carcinome intracanalaire du sein

Traitement du carcinome intracanalaire du sein Traitement du carcinome intracanalaire du sein Eric SEBBAN 241 rue du faubourg St Honoré, Paris INTRODUCTION 20% des tumeurs mammaires malignes appartiennent à la famille du carcinome intra canalaire et

Plus en détail

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Les problématiques rencontrées Détection de reliquat tumoral Detection récidive Patiente asymptomatique Patiente

Plus en détail

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica Assemblée de printemps 27.05.2013 les cas Cas 3 Cher Docteur X Nous vous informons de l état de santé de la patiente susmentionnée, qui a été hospitalisée dans nos services du 07/11/2012 au 12/11/2012.

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Plan Buts de la chirurgie Chirurgie au sein: Y-a-t-il toujours un choix? Reconstruction simultanée?

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Cancer du sein Comprendre le diagnostic

Cancer du sein Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer du sein Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le cancer du sein. Brochure entièrement remaniée d après les découvertes scientifiques les plus récentes.

Ce qu il faut savoir sur le cancer du sein. Brochure entièrement remaniée d après les découvertes scientifiques les plus récentes. Ce qu il faut savoir sur le cancer du sein. Brochure entièrement remaniée d après les découvertes scientifiques les plus récentes. Sommaire Ce qu il faut savoir sur le cancer du sein 4 Informations de

Plus en détail

sein collection comprendre et agir

sein collection comprendre et agir les cancers du sein collection comprendre et agir La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer emploie ses ressources, issues exclusivement de la générosité du public, au financement des projets les

Plus en détail

Mme R est une patiente de 52 ans.

Mme R est une patiente de 52 ans. CAS CLINIQUE N 3 Mme R est une patiente de 52 ans. Atcd chir: Hystérectomie totale Atcd med:hta 3 enfants, ménopausée à 48 ans, sans THS Palpation par son médecin traitant d une induration QSI sein droit

Plus en détail

Les cancers féminins

Les cancers féminins Les cancers féminins Le cancer occupe aujourd hui une place importante dans les causes de mortalité des femmes. Bien que celles-ci puissent être atteintes par un certain nombre d autres cancers, ceux qui

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

soigner Les cancers du sein

soigner Les cancers du sein www.arc-cancer.net soigner C O L L E C T I O N Les cancers du sein Les cancers du sein Les facteurs de risque Le dépistage Le diagnostic Les traitements Vivre avec et après un cancer du sein Les espoirs

Plus en détail

Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic

Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du rein Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DU REIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours,

Plus en détail

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein STRATÉGIE DIAGNOSTIQUE FACE À UNE ANOMALIE CLINIQUE OU INFRACLINIQUE DU SEIN I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein 1. Anomalie à la palpation (ou à l inspection : capiton, rétraction

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses lent chondrosarcomes. Une des formes de cancer osseux, composé

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Les reconstructions mammaires après un cancer du sein Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Ø Les techniques d oncoplastie ont rendu la conservation du sein souvent possible mais la mastectomie est encore

Plus en détail

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP)

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) «Dr Claude Benedetto» Votre médecin vous propose de vous mettre en place un accès veineux

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du poumon

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du poumon G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer du poumon Juin 2010 Pourquoi ce guide? 2 Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes

Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes Par Dr Nicolas Guay Dre Haemi Lee Collaboration francophone - Dre Geneviève Gaudreau COLLABORATION CANADIENNE SUR LA RECONSTRUCTION DU

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Cancer primitif du foie

Cancer primitif du foie Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique 1 Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique B - Ponction à l aiguille tournante (drill biopsie) ou tranchante (trucut) C - Tumorectomie

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du cancer du rein Novembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le cancer du rein, son

Plus en détail

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 AUTOEXAMEN MAMMAIRE non préconisé si demande de la patiente : se rapprocher du gynécologue pour apprentissage

Plus en détail

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE www.monkinevoitrose.fr Le nouveau portail LPG entièrement dédié au cancer du sein! Déjà très impliquée dans la prise en charge post-chirurgie des patientes atteintes d un cancer du sein, LPG Systems met

Plus en détail

CLINIQUE SAINT-JEAN ASBL

CLINIQUE SAINT-JEAN ASBL CLINIQUE SAINT-JEAN ASBL a santé au coeur de Bruxelles CLINIQUE SAINT-JEAN Renseignements généraux Coordinateur Dr Hilde Vernaeve Secrétariat Prise de rendez-vous mammographie et consultations Tél. : 02/221

Plus en détail

CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES

CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES INFORMATION BASÉE SUR LES RECOMMANDATIONS DE L ESMO Ce guide pour les patientes a été préparé par Reliable Cancer Therapies (RCT) comme un service aux patientes,

Plus en détail

Introduction. La mastectomie. L accompagnement des femmes mastectomisées : quel rôle infirmier?

Introduction. La mastectomie. L accompagnement des femmes mastectomisées : quel rôle infirmier? Bonjour, je m appelle Joël Blin, infirmier au Centre René Huguenin de Saint-Cloud (centre de lutte contre le cancer spécialisé entre autres dans la pathologie mammaire). Le comité organisateur a demandé

Plus en détail

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés Les traitements médicamenteux du cancer du sein Ce document présente les différents traitements médicamenteux du cancer du sein. Il a pour but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre:

Plus en détail

Traitement cancer du sein invasif H Marret -JLansac Département de Gynécologie Obstétrique CHU Bretonneau Tours France Le cancer du sein en France 37000 nouveaux cas en 1998 11000 décès dont 4000 < 65

Plus en détail

Le cancer du sein. Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière. Judith 1, Klimt

Le cancer du sein. Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière. Judith 1, Klimt Le cancer du sein Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière Judith 1, Klimt Anatomie du sein Vascularisation lymphatique Rappels histologiques LES CARCINOMES IN SITU Prolifération carcinomateuse qui se développe

Plus en détail

Retombées du développement de la Chirurgie Ambulatoire au Sein de l etablissement Hospitalier. Evolution vers l U²

Retombées du développement de la Chirurgie Ambulatoire au Sein de l etablissement Hospitalier. Evolution vers l U² Retombées du développement de la Chirurgie Ambulatoire au Sein de l etablissement Hospitalier Evolution vers l U² Docteur F Dravet ICO NANTES Reunion ARS septembre 2013 Intime conviction intérêt pour malades

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD La biopsie du sein Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD Le Sein Muscle pectoral Ganglion axillaire Mamelon Ligaments Tissue glandulaire Les indications de la biopsie Les lésions visibles sous

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT ANAMACaP Association Nationale des Malades du Cancer de la Prostate 17, bis Avenue Poincaré. 57400 SARREBOURG Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT Place des nouvelles techniques d imagerie

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

Traitements adjuvants. Aide et soutien. Lexique

Traitements adjuvants. Aide et soutien. Lexique Le cancer du sein Votre agenda Hospitalisation et chirurgie Traitements adjuvants Aide et soutien Lexique Ce carnet de bord appartient à :... Adresse :......... Tél. :... GSM. :... Médecin traitant :...

Plus en détail

info sein Mieux vivre son cancer du sein 1/20

info sein Mieux vivre son cancer du sein 1/20 info sein Mieux vivre son cancer du sein 1/20 Préambule Vous allez être opérée d un cancer du sein. Vous vous posez certainement beaucoup de questions sur votre maladie, votre intervention et sur votre

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la Critères de qualité en chirurgie dans la prise en charge des cancers du sein localisés Quality assurance in breast cancer surgery Mots-clés : Cancer du sein - Chirurgie - Recommandation - Critère de qualité.

Plus en détail

cancer de la thyroïde

cancer de la thyroïde sur le cancer de la thyroïde Coordonnatrice : Pr Laurence Leenhardt (Paris) Ce guide a été réalisé avec le soutien institutionnel de sur le cancer de la thyroïde Sommaire Éditorial...3 Le cancer de la

Plus en détail

se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale

se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale Des questions que vous vous posez et que vous pouvez poser aux soignants Comment se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale Vous allez avoir ou vous avez eu une ablation du sein (mastectomie),

Plus en détail

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY Tumeur du sein Présentée par Eliane EL KHOURY Histoire Femme de 59 ans. Il y a 6 ans: apparition d une masse au niveau du QIE du sein droit, de 2x2 cm. Depuis quelques mois: augmentation rapide de la taille

Plus en détail

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Notre programme. Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich

Notre programme. Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich Notre programme Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich T2 N0 M0 Sénologie Dr Vanderhoeven Chirurgie conservatrice Dr Marchettini Ganglion

Plus en détail

Les traitements du cancer invasif du col de l utérus

Les traitements du cancer invasif du col de l utérus JUIN 2011 Les traitements du cancer invasif du col de l utérus Nom du chapitre COLLECTION GUIDES PATIENTS LE COL DE L UTÉRUS LE CHOIX DES TRAITEMENTS LA CHIRURGIE LA RADIOTHÉRAPIE LA CHIMIOTHÉRAPIE LES

Plus en détail

Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour septembre 2010

Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour septembre 2010 Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour Sommaire Contexte 5 Epidémiologie... 5 Objectifs... 5 Champ d application... 5 Utilisateurs cibles... 5

Plus en détail

Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Rappel d anatomie... 3 1.2. Rappel histologique... 3 2. Fréquence, épidémiologie...

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer du sein?

Qu est-ce que le cancer du sein? Cancer du sein Qu est-ce que le cancer du sein? Laissez-nous vous expliquer. www.fondsanticancer.org www.esmo.org ESMO/FAC Patient Guide Series basés sur les recommandations de pratique clinique de ESMO

Plus en détail

Cancer du sein. Comprendre le diagnostic

Cancer du sein. Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité

Plus en détail

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein INFOS PATIENTS Sein - pathologie mammaire carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein introduction Vous avez rencontré un médecin du service d oncogénétique de Gustave Roussy. Il a

Plus en détail

RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015

RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015 RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015 Formation continue pour pharmaciens Bourguillon, le 09 juin 2015 Prof. David Stucki Spécialiste FMH en gynécologie/obstétrique Spéc. en gynécologie opératoire Spéc.

Plus en détail